Journal de mes essais et préparation de l'arrivée

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 ... 49 50 51 52 53 54 55 56
Auteur
111280 vues - 834 réponses - 9 j'aime - 127 abonnés

Dolce30

Apprenti
  

Trust : 426  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 351
Journal de mes essais et préparation de l'arrivée
Posté le 11/07/2023 à 16h21

Bonjour,

J'aime beaucoup lire ces sujets sur le forum ( essentiellement en sous marin ) alors à mon tour maintenant de partager mes expériences et clairement elles sont trépidantes (pas toujours dans le bon sens ) ! Je suis à la recherche de mon premier cheval, j'ai commencé les essais il y a quelques semaines. Je souhaite faire du loisir sportif (niveau petit amateur sans sortir en concours), beaucoup de travail à pieds et d'extérieur. J'avais arrêté l'équitation pendant plus de 10 ans je me suis un peu remise en selle cette année, je n'ai pas encore récupéré mon niveau mais ça va déjà mieux. Là je vous passe les détails inintéressants de ma vie mais le destin m'a fait des gros appels du pieds et donc c'est le moment ^^

Ma recherche (l'initiale face à la nouvelle):

Hongre, jument --- en fait un entier ok mais sera castré
6/10 ans ---- -------plus jeune ok si vraiment bien dans sa tête
1,55/1,65m -------- autour 1,65m
Polyvalent et proche de l'humain ---- orienté dressage, spectacle, travail à pieds / liberté et extérieur
PP, OC, ONC race peu importe ----- toujours pareil mais grosse préférence pour PRE
2h autour de Nîmes ----- Allez 3h et peut être un petit tour en Espagne possible
8k ----- 15k

Premier essai :

2 juments minorquines, de 6 et 10 ans, 1,53m et 1,62m ayant uniquement fait de l'extérieur jamais de carrière pour l'une et l'inverse pour l'autre, le pied très sûr, 6 et 8k, je ne les essais qu'en balade. La 10 ans très froide très sûre d'elle, rassurante avec des allures ultra confortables et sensibles aux aides. La 6 ans beaucoup plus vive ça secoue un peu plus là haut mais je suis surtout déstabilisée d'avoir les jambes dans le vide pas au contact pourtant chaussée plus court que d'habitude et j'ai l'impression de ne pas avoir de frein, je manque encore de précision dans la main et elle s'encapuchonne au galop, un peu plus sur l'œil mais rien de grave.
Très bon moment, deux juments adorables avec chacune leurs qualités mais je n'arrive pas à me projeter, pas de coup de cœur.

2ème essai :

Un PRE de 7 ans super papier, gris d'1,80m entier qui sort en complet, absolument magnifique sur les photos; vendu 8k. Bon un peu beauuuucoup trop grand pour mon petit mètre 58 ^^, un peu trop couillu et surtout contexte louche, vendeuse très très pressée, prise à la gorge apparemment, cheval qui doit partir en dépôt vente 2 jours plus tard, elle me parle d'un contrat de reprise et de remboursement si je le prend immédiatement sans deuxième essai avec ma coach et sans visite véto Mais il m'intrigue ce cheval, je veux savoir ce qu'il y a sous cette histoire (accrochez vous d'ailleurs !) et je veux prendre de l'expérience dans les essais alors j'y vais le lendemain dans cette optique.
J'arrive je vois un cheval sublime mais qui manque d'état, mignon comme tout quand je le sors de son paddock, adorable au pansage et très en relation avec moi. Oh la la qu'il est craquant ce grand truc ! Vient le moment de seller, hmm mazeeeeette que c'est haut . Je parle beaucoup avec la vendeuse qui a l'air adorable mais beaucoup de choses m'interpellent, il manque d'état parce que trop travaillé et pas dans le bon sens donc stressé mais là ça fait un moment qu'il n'a rien fait hm ok. Quand je parle de castration elle me dit qu'on lui aurait proposé plusieurs fois des saillies à plus 1500€, qu'il est SF en complet (en fait éliminé à chaque fois ..) et qu'il vaut + de 20k mais que là elle a pas le choix et qu'en fait il est à sa cousine, qui lui a cédé mais il manque des papiers oh la la bon je suis là autant aller au bout mais ça sent mauvais!! Elle le fait dégazer un peu dans le rond de longe, il travaille à la voix c'est très beau à voir. Puis on part en extérieur au pas pour voir son comportement, si il est à l'aise dehors tout seul tranquillement, elle vient avec moi peuchère il faisait 40°C. Un loulou adorable qui ronfle un peu et essaie de trottiner quand on croise des juments mais rien de plus, le pas actif très attentif mais je ne le sens pas sur l'œil. On arrive dans la carrière je le trotte un peu, ça seeeeeecoue mais un cheval qui se met rond facilement, galop pareil pas des plus confortable je sens qu'il faut quand même le canaliser mais c'est un bonheur de sentir qu'il y a en sous le capot et qu'il est déjà avancé en basse école. Je trouve par contre qu'il respire très très fort... Elle me dit qu'il faut absolument que je saute quelques barres euhhhhhhhh ca fait 20 ans que je n'ai pas sauté plus haut qu'une barre au sol et puis si je tombe j'ai le temps de faire 8 prières avant d'atteindre le sol là Mais bon elle réussit à me convaincre, ok pour une petite croix. Oui mais en fait il enjambe, petit vertical pareil alors on monte on monte, je fais mes abords au trot à chaque fois. Enfin premier saut juste parfait (pour lui pas du tout pour moi!) Je réessaie au galop parfait, puis encore une fois et là c'est le drame. A la réception ma cheville cède, je perd l'autre étrier, il me prend la main mais je ne me sens pas vraiment en danger malgré la carrière grande ouverte je le mets sur des cercles de plus en plus petits et j'arrive à l'arrêter mais je suis à bout de souffle ohhh ça tourne je saute du cheval et fais un malaise dans le sable de la carrière Le cheval vient me brouter la tronche il ne comprend pas ce que je fou par terre, la vendeuse panique et la monitrice du fond aussi
Je leur explique que je sors d'une longue maladie et que quand je force trop avec la chaleur ça m'arrive mais rien de grave, mais la honte quand même Je me relève trempée de sueur, la vision trouble mais ça va ma tension est remontée par contre ma cheville ne veut plus être une cheville, je n'ai pas mal du tout mais la fonction marche est en panne, ah ben merde! Je sautille jusqu'au cheval et on se fait un gros câlin eh zut j'ai un coup de cœur ... En attendant le mari que j'ai entre temps appeler à la rescousse pour venir chercher sa vieille toute cassée, je parle avec la vendeuse. Une femme d'un dépôt vente, valorisation vient le chercher d'ici 30 minutes, elle me dit qu'elle peut s'arranger avec elle pour que j'ai la priorité et au prix convenu parce qu'après valorisation ça va tripler. OK on reste là dessus, j'ai les yeux qui brillent pour ce cheval je n'arrive pas à le lâcher, le mari râle, bon ça va on rentre.
Bon je me rend compte que je suis beaucoup trop longue là alors je vous la fait courte pour la suite. A partir du lendemain je suis en contact avec l'entraineuse et là on s'enfonce dans le paranormal! Ma décision est prise je veux ce cheval peu importe son problème, peu importe si je ne peux jamais le monter, j'arrête pas de penser à lui, je suis inquiète de le savoir apeuré et perdu dans une nouvelle pension, surtout que j'apprend que tous les 6 mois il change, ... Impossible de prendre un rdv avec l'entraineuse pour un 2ème essai avec ma coach, le vendredi elle me dit ok pour le dimanche à 12h ma coach n'est dispo qu'à 14h je lui demande elle me dit qu'elle regarde son planning, malgré mes relances dimanche 14h toujours pas de nouvelles ^^ Je lui dit le lundi elle m'engueule bon je vois avec l'ancienne vendeuse avec qui j'ai un super contact qui veux absolument qu'il vienne chez moi, on décide de faire la visite véto sans 2ème essai parce que l'entraineuse (vous suivez?) est très trèès pressée et la semaine d'après elle le vendra 10 puis 15k. J'appelle une clinique véto prend un rdv rapidement mais l'entraineuse me dit qu'il s'est blessé ca va fausser la visite. OK rdv pour la semaine d'après alors, ah ben non j'ai des acheteurs sur le coup. Ok eh ben cette semaine et tant pis pour la blessure. Silence radio elle ne répond plus et entre temps j'ai dérangé trois fois la véto pour rien ... Entre temps j'appelle l'éleveur à côté de chez moi parce qu'il est un des rares a accepter les entiers en pension, il me dit qu'il a beaucoup d'appels pour ce cheval d'acheteurs potentiels inquiets de cette histoire bizarre et il me dit qu'il a été opéré d'un cornage à 3 ans ... Je me renseigne auprès de la véto, c'est sûrement pour ca qu'il manque d'état et manquait autant de cardio lors de l'essai, une autre opération est possible avec une chance sur deux de réussite mais faut faire des examens pour voir la gravité de son cornage. Bref je passe une semaine à jongler entre toutes les pensions pour lui trouver une place rapidement, la clinique pour les examens et éventuellement la castration, les transporteurs pour aller à la clinique et le rapatrier à la maison, la vendeuse qui me dit qu'elle est toujours proprio et qu'elle va contraindre l'entraineuse ou le récupérer de force mais impossible de venir voir le cheval ou de faire venir un véto ...
Je suis en larmes mais la mort dans l'âme je laisse tomber, je récupère enfin mes esprits et sort de cette sale histoire très affectée, je me suis acharnée, j'ai tout fait mais il faut se rendre à l'évidence (pas trop tôt) ce ne sera pas mon cheval ...

3ème essai :

J'ai laissé passer un peu de temps parce que de toute façon je ne voulais que lui mais je continuais à regarder les annonces sans grand intérêt. Mes critères ont évolué visiblement la taille et les entiers ne sont pas un frein, par contre mon budget oui je l'ajuste à 15k.

Je vois passer une jument KWPN très jolie 7 ans, 1; 66m SF en 105 mais de très grosses prédispositions en dressage. "Jument très sensible et délicate, pour pro ou amateur très éclairé" ah euh oui mais non alors je passe. Mais cette annonce n'arrête pas de poper sur mon fil je la vois au moins 10 fois passer dans la journée. Bon je demande des renseignements ça ne coute rien. En fait pas du tout prête pour sortir en concours mais aucuns vices, aucuns mauvais gestes, elle s'en sépare tristement parce qu'elle veut aller plus loin en CSO et la juju n'est pas au niveau pour am élite. J'ai sa coach au téléphone qui me rassure, je lui parle de mon niveau, mon expérience elle me dit qu'on peut faire un essai, je comprends qu'il lui faut juste de la patience, du temps et de l'amour quitte à tout reprendre au début mais qu'elle ne représente pas un danger pour moi. Je prend le mari et direction la Drôme pour se faire une petite journée sympa et essayer cette terreur.

Jument attentive et très mignonne au soin, cherche le contact. La coach la monte, ah oui sanguine la bête! Des allures magnifiques mais une jument qu'on sent inquiète. Je monte dessus tétanisée, tellement qu'au début la coach me prend en longe Ah oui elle mord au sanglage et quand on monte dessus trop brusquement, bon, on est sur de la bonne pisseuse mais elle est touchante. Je me sens très bien au pas, elle se met merveilleusement en place très très bonne bouche, je décide de voler de mes propres ailes au pas. Je teste tous les boutons (maladroitement) elle cherche sincèrement à comprendre mes demandes hasardeuses mais reste détendue, en même temps je ne lui ai rien demandé de difficile là, le test du jour c'est juste de tester ses allures et voir si je peux rester en vie! Trot parfait (pas habituée à ce rebond par contre), je sens que j'ai vraiment des freins, je commence à me détendre mais il fait 40° on est en plein soleil on teste pas le galop (si vous avez lu jusque là vous savez pourquoi!).

La coach est un peu septique enfin tout du moins prudente elle me dit qu'il faut vraiment que ma coach l'essai pour voir si elle se sent de la travailler. Pas de soucis pour moi n'ayant pas d'objectifs je peux passer des mois à pieds à apprendre à la connaître et la mettre en pension travail tout en travaillant mon équitation de mon côté pour la bonne avec qui je vais passer 30 ans franchement c'est ok! Elle se félicite d'avoir pu me la montrer à côté des barres sans qu'elle ne panique mais me prévient de ne surtout pas passer la barre au sol... Bref il va falloir beaucoup de travail et de patience avec cette juju, sur le principe pas de soucis la seule chose pour moi c'est vraiment la sécurité. On désselle, douche elle est vraiment mignonne, attentive, respectueuse et plutôt froide. Le mari a fait tomber la gourde juste à côté ca a fait un boucan d'enfer et roulé jusqu'à ses pattes, j'étais juste à côté elle s'est tendue mais ne m'a pas sauté dessus. Je parle avec sa proprio qui lui cherche une très bonne famille, je sens qu'elle fait vraiment un casting mais je n'arrive pas à lire entre les lignes si elle voit en moi une bonne candidate, vu mon petit niveau. Le lendemain je montre les vidéos à ma coach elle me dit qu'il n'y a pas soucis qu'on prendra le temps et qu'il n'y a pas de raisons qu'on y arrive pas, mais qu'il faut faire un essai complet.

Agréablement surprise par cet essai, jument adorable que j'ai senti pleine de potentiel vraiment un bonheur d'être dessus, elle donne vraiment envie de prendre le temps, de créer du lien, de l'amener à faire confiance on voit qu'elle a un cœur énorme, c'est exactement ce que je recherche pas forcément clés en main, j'ai envie de prendre le temps de construire quelque chose de fort. La vendeuse m'a dit qu'elle l'avait trouvé étonnement calme et détendue avec moi et que clairement elle a dû sentir que j'étais pas rassurée et pas du même niveau que celles qui la monte d'habitude, je trouve ça très mimi.
Je l'ai contacté hier pour aller faire un deuxième essai avec ma coach, elle doit elle même voir avec sa coach, affaire à suivre.

Autres essais prévus :
Un PRE entier 1,57m, 6 ans, bonne basse école, sûr en extérieur, gentil 10k
Un SF hongre, 8 ans, 1,65m, orienté cso mais bonnes bases sur le plat, petit ocd 15k négociable
Anglo 8 ans polyvalent SF en 110 potentiel plus, bien sur le plat ans concours, du sang, très gentil 14K
PS 6 ans 1,64m, pour tous niveaux, sort en complet amateur 3, 7k

Voilà mais je vous avoue que j'ai hâte de retourner voir la petite hollandaise

En attendant j'ai trouvé THE pension, pré en troupeau, tournants en herbe et arborés de plusieurs hectares avec abris (clairement super rare dans la région), foin à volonté et grains quand l'herbe est pauvre, gestion des couvertures, des masques à mouches et des petits bobos, grande carrière, rond de longe, douche, sellerie et nombreux chemins de balades pour 190€. La propriétaire de la pension adorable et en amour absolu pour les chevaux! Bon à 20 minutes de chez moi alors que j'ai une pension accolée à mon portail mais avec des "petits" prés (2/3000m2 de terre battue). J'y réfléchis encore parce que juste à côté je pourrai la/le voir tout le temps, faire des petites balades, passer faire une caresse, donner une carotte plusieurs fois par jour travaillant de la maison. A voir si ma super coach que j'aime d'amour pourrait y venir.
Et puis sinon j'ai la carte bleue qui me démange pour commencer à acheter des trucs mais je m'arrête là parce que j'ai été beaucoup beaucoup trop longue pipelete du sud que je suis!

A bientôt tout le monde

Saison 1 :

P.1 à 26 : Essais et déboires
P.27 : Ca y est je l'ai trouvé!
P.39 : Visite véto

Saison 2 :

P. 45 : C'est le drame ...
P. 48 : Galères de selles!
P. 52 : Arrivée à la pension
P. 53 : Les deux premiers mois et de nouvelles galères

Édité par dolce30 le 03-11-2023 à 16h41

Lamparo21

Expert
   

Trust : 394  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 762
1 j'aime    
Journal de mes essais et préparation de l'arrivée
Posté le 06/11/2023 à 15h45

Je ne serai vraiment répondre à ton interrogation, de notre côté, par expérience ont a souvent le problème quand nous achetons des chevaux, à la maison ils vivent par deux au près, et font un petit trajet d'1km en camion souvent pour venir au box à la maison, en cas de mauvais temps, ou pour travailler.

Au début on a souvent des difficultés à avoir le nouvel arrivant relaxe et attentif, lorsque nous le séparons le temps de la séance de travail.

(Mais jamais a stade aussi avancée que dans ton cas.)


Par exemple, nos box ont tous une grille complète qui peut se fermer si nécessaire.

En effet, cela nous arrivent très très souvent, que des chevaux qui vivaient sans problème au box avant que nous les achetions, soient prêt à tout casser chez nous au début, juste parce que nous sortons du box leur copain de près pour travailler, mais petit à petit, le nouveau comprend que son copain revient à chaque fois après sa séance de travail, et tout se remet en ordre progressivement.

Mais en général, il faut bien plusieurs mois pour que tout se mette en place ( cela varie en fonction des individus).

Et il serait facile, de penser que les vendeurs nous avaient caché un défaut de comportement du cheval, mais nan... ( Je ne dis pas que ce n'est pas le cas dans ton cas ! Attention!

Après c'est vrai que te concernant, tu n'as pas choisi une race des plus simple, Oups.

Magiconnemara

Membre d'honneur
  

Trust : 196  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2246
5 j'aime    
Journal de mes essais et préparation de l'arrivée
Posté le 06/11/2023 à 15h53

je lis qu'il est très très axé bouffe.
Tu tiens la une "piste" pour le travail.
En dehors de tout autre problème, c'est un énoooooorme plus de l'avoir très interessé par la bouffe.
J'ai eu au travail un cerveau gauche introverti uniquement motivée par la bouffe et avec la bonne méthodologie et du travail on en tirait beaucoup, a pied comme monté, pour un bout de carotte.
La clé étant de récompenser au bon moment et toujours valoriser le mouvement en avant, si tu as une bonne prof cela devrait se faire.

Tu as une vidéo a cheval depuis son arrivée pour voir son comportement?

Juliel-b

Membre VIP
 

Trust : 36  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4178
6 j'aime    
Journal de mes essais et préparation de l'arrivée
Posté le 06/11/2023 à 16h13

dolce30 Quand on est carencé on peut être éteint et apathique. Faudrait vraiment creuser de ce côté-là d'autant plus s'il avait une alimentation pour bovins pas adaptée aux chevaux. Faudrait peut-être même faire appel à un bon nutritionniste pour chevaux

Pour le reste il faut de la patience mais c'est vrai que si en plus il pleut ça ne peut pas t'aider. Peut-être qu'il faudrait le mettre en pension travail éthologique avec un très bon praticien ça peut être efficace

Est-ce que tu peux recontacter la vendeuse pour lui demander si ton cheval manquait autant de tonus chez elle et comment elle faisait pour le faire aller aux 3 allures? Ça pourrait être intéressant pour retrouver un langage en selle qu'il connaît

Marj1981

Membre ELITE Or
  

Trust : 100  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 10202
2 j'aime    
Journal de mes essais et préparation de l'arrivée
Posté le 06/11/2023 à 16h44

dolce30

A voir avec les analyses, mais il est joueur.
Tu sais pourquoi travaillé à pieds?

Après ça ne fait pas longtemps qu'il est avec vous.
Tu n'as pas quelqu'un pour t'accompagner en extérieur?

Et, oui, ça peut être son caractère mais je doute. En général ce sont plutôt des chevaux volontaires et énergiques.
Tu as ses papiers, voir si tu trouves des infos sur frères et sœurs?

Expar

Membre ELITE Or
  

Trust : 262  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11644
4 j'aime    
Journal de mes essais et préparation de l'arrivée
Posté le 06/11/2023 à 16h46


dolce30 a écrit le 06/11/2023 à 15h28:
je ne connais personne mais Céline travaille avec une spécialiste en éthologie, à voir de ce côté là peut-être. Il fait que je reprenne un peu de motivation pour l'instant parce que si je passe du temps avec lui et que je suis désespérée ça va pas aider


Je dirais de profiter de l'occasion de prendre au moins un cours pour voir si ça te va, même s'il n'y a pas de résultat flagrant de suite. Il vaut mieux être accompagnée dès le début, sans trop attendre du 1er cours, mais déjà voir si tu es sur la même longueur d'onde que l'enseignant ou pas.

Je dirais d'aller directement à l'enseignant spécialisé, car Céline aurait pu obtenir un peu plus que quelques foulées de trot monté déjà. Elle ne l'a pas du tout travaillé à pieds avant de monter dessus ou comme tu paies des séances montées, ben elle monte dessus épicétou ?

Et à la longe, c'est pareil ? Il ne s'exprime pas plus ?

Magiconnemara

Membre d'honneur
  

Trust : 196  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2246
5 j'aime    
Journal de mes essais et préparation de l'arrivée
Posté le 06/11/2023 à 16h50

marj1981
Je trouve aussi qu'un cheval qui joue a pieds comme sur les vidéos n'est pas un "vrai" cheval mou.

dolce30 tu dis que tu doutes car tu as choisi un mou mais ce n'est pas le cas, il n'était pas comme ca lors de tes essais et son mouvement en liberté laisse présager de l'énergie.

Gitane85

Membre d'honneur
 

Trust : 138  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1527
2 j'aime    
Journal de mes essais et préparation de l'arrivée
Posté le 06/11/2023 à 17h51

Compliqué tout ça, franchement tu as toute ma compassion. Avec le temps que tu as pris pour choisir le bon cheval, celui avec qui tu avais un vrai feeling, j'imagine ta déconvenue.
A te lire, je me demande si ça vaudrait pas le coup de reprendre son débourrage à 0,histoire de bien lui apprendre les aides de mise en avant et vous redonner confiance l'un en l'autre.

Ludivine1990

Apprenti
  

Trust : 4  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 335
2 j'aime    
Journal de mes essais et préparation de l'arrivée
Posté le 06/11/2023 à 18h05

Bon courage pour cette période de doutes...

Je trouve que sur les vidéos du grignotage et celle du beau gosse il a l'air bien et tout content !

Pour le travail il a peut être besoin d'une pause ? Quand tu l'emmène brouter il y a de la belle herbe encore ou pas ? Car s'il est gourmand et qu'il est en paddock terre, tu vas gagner des points ^^

Fresnedilla

Membre d'honneur
   

Trust : 52  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2975
22 j'aime    
Journal de mes essais et préparation de l'arrivée
Posté le 06/11/2023 à 18h28

Je vais apporter avec gentillesse et sans aucune envie de contrarier Dolce, mes différents points de vue.

Déjà, les paddocks ne sont pas des prés. Pas des prés pour se refaire une santé avec de l'herbe jusqu'au garrot.

Ensuite, il doit gentiment lui manquer entre 50 et 100 kg à ce loulou qui ressemble en ce moment plus à un lévrier qu'à un PRE.

Puis, ce cheval était au box avant. Qui dit que cette nouvelle vie de troupeau soit celle qui lui convient en ce moment ?

Un changement drastique de nourriture, foin à volonté au box, pas de müesli mais de la bouffe maison, du repos et attendre qu'il reprenne physiquement.

En Belgique il ne bossait pas dans le sens que l'on a de faire travailler un cheval, la dame étant en fauteuil roulant.
De là, il se met au rythme de cheval de cirque ( il n'a que 5 ans, eh! bonjour la laxité des ligaments, tendons et articulations pour plus tard)

Et à de Señorito Andalú, on lui demande d'être le cheval parfait, là, tout de suite, maintenant.

Il faut le laisser finir sa croissance, se remettre sur sabots et savoir l'attendre.

Les PRE sont adultes entre 8 et 9 ans. Pas avant. Il n'est pas rare de les laisser grandir cool Raul sans y toucher avant leurs 5 ans.

Là, Jerezano a déjà fait un tour du monde et on lui demande d'aller encore plus loin.

Sauf que ni psychologiquement, ni physiquement il n'est prêt à ça. Et il se lâche et c'est décevant pour toi, Dolce.

Sois patiente, crée un lien avec lui et retrouve confiance en toi, en ton achat et en tes attentes. Mais laisse le se refaire, car il est ce qu'on dit ici: como un galgo.

Tout l'art de la patience fait des merveilles avec qui sait attendre.

Floconlove

Expert
   

Trust : 541  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 594
7 j'aime    
Journal de mes essais et préparation de l'arrivée
Posté le 06/11/2023 à 19h03

Bonsoir ,
Je suis bien d’accord avec fresnedilla .

Passionnée d’ibérique j’en possède depuis longtemps, j’ai un PSL , tabusco ( dit tabou ) de 17 ans et Sueño, un poulain PRE de 20 mois .
Ce sont des chevaux très sensibles et joueurs en principe , le tien le montre bien dans les vidéo avec ton mari .
Il faut surtout établir un lien de confiance avec eux , je te conseillerai de bosser de ton côté en liberté et à la récompense pour le moment .
Établir des codes vocaux solides , que tu pourras reproduire en selle .
Après moi , mon poulain Sueno pour le moment , manque d’impulsion aussi , du coup je lui demande que qq foulées de trot et je récompense .j’arrête toujours là demande avant qu’il se lasse , et on joue .
Ne t’inquiète pas trop , fait lz grossir ( il lui manque 100k pour moi ) , laisse le grandir , et pour le moment concentre toi sur la relation , sans rien en attendre .
Je suis loin d’être pro et c’est vrai que l’on jugement est un peu biaisé car j’aime plus les chevaux que l’équitation , mais ce sont des âtres très sensibles , il faut qu’il se pose et te fasse confiance et ça .. ça se fait pas en 3 mois

Globs

Membre VIP

Trust : 209  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3524
4 j'aime    
Journal de mes essais et préparation de l'arrivée
Posté le 06/11/2023 à 19h56

dolce30 je ne connais pas particulièrement les ibériques, et encore moins ton cheval bien sûr.
Je ne te connais pas non plus mais j'ai envie de te dire : souffle . Je sens beaucoup d'énergie dans tes écrits, et franchement, chapeau pour cela étant donné ce que tu as traversé . Mais les chevaux, et je suis sûre que tu le sais au fond de toi, sont école de patience et d'humilité. La Fontaine à dit (écrit) "patience et longueur de temps font plus que force ni que rage". Cela s'applique tellement à nos compagnons à sabots

Tu as très envie de faire plein de choses avec lui, et c'est totalement compréhensible. Je pense que tous les nouveaux propriétaires ont connu cela...je ne fais pas exception
Il est arrivé en Septembre ? Mais pour lui....c'est hier. Certains s'adaptent plus vite que d'autres.

Je vais essayer de te raconter en résumé ce que j'ai vécu avec ma jument.
Elle est arrivée dans ma pension en septembre l'année dernière. Au début en paddock avec copains autour. Elle s'ennuyait, ça se voyait. Puis en troupeau avec un hongre et deux juments. Le groupe n'était pas très homogène. Longtemps après j'ai appris que l'une des juments n'avait jamais vécu en troupeau, elle n'avait pas les codes était plutôt agressive.
Au début j'étais à pieds. Comme toi , pas de selle. Le TAP je ne connais pas trop, voire pas du tout. J'ai pris 2 - 3 cours avec le propriétaire de la pension. Cela a aidé.
Je suis partie à pieds avec elle tout de suite. Elle marchait vite, il fallait toujours que je la reprenne pour qu'elle reste derrière moi. A l'essai elle ne m'avait pas semblé ainsi, plutôt calme.

Elle ronflait dès que je la remontais seule à l'aire de pansage, me faisait bouse sur bouse . Stress complet.
Puis j'ai eu ma selle et j'ai commencé à monter....je la longeais d'abord car elle explosait au début...je n'étais pas trop rassurée . Je devais fermer la carrière sinon elle me sortait.
Je n'avais pas la direction. La première tentative de galop a été catastrophique : pas de direction, j'avais oublié de ressangler la selle qui tourne..honte totale . Je me suis sentie totalement nulle et me suis posée de grosses questions.

Au pré : j'avais du mal à l'attraper. Quand je la relâchais, licol à peine enlevé elle galopait vers les copains / copines....
Mais elle aussi est super gourmande : on ne lui avait jamais fait goûter les carottes...autant dire qu'elle a immédiatement apprécié . Donc carotte à chaque sortie de pré, voire au débt après mise du licol. Carotte avant d'enlever le licol, puis juste après.
Et petit à petit, sans que je m'en aperçoive elle s'est posée.
On était en décembre et moi qui l'ai prise aussi pour faire beaucoup d'extérieur je crois que je n'étais toujours pas sortie à cheval (ou à peine)

Et bim, elle prend un coup de pied, blessée. Donc soins, et puis gel. Rien pendant presque deux mois sauf m'occuper d'elle.
Fin janvier je remonte, chouette.
Quinze jours plus tard, chaleurs douloureuses et malade dans la foulée. A priori pyro mais je le saurai trop tard. Voici ma jument qui vient vers moi dès qu'elle me voit venir au pré. Elle a compris que j'étais l'humaine qui pouvait soigner je crois. (bon sur ce coup là je n'ai pas fait grand chose )

Entre temps le troupeau a changé, deux nouveaux sont arrivés et cela a équilibré les relations.

Fin Mars j'ai pu vraiment commencé le travail avec elle.
Donc, de septembre à Mars, à part un peu octobre-novembre, je n'ai pratiquement rien fait avec elle ...et maintenant...c'est parti. Carrière, cours, extérieur. Et elle se plante bien aussi parfois. Je sors toujours avec des rondelles de carottes dans la poche. Je descends et je récompense le mouvement en avant.

Je ne prétends pas à 100% que tout se passera ainsi avec ton J, mais donne toi le temps.
Je sais c'est facile à dire. En février quand ma jument n'était plus vraiment malade mais que je ne pouvais toujours pas la toucher sans qu'elle sorte les dents ou tente un coup de pieds, je t'assure que je la regardais bien inquiète en me demandant ce que j'allais faire d'elle (oui je fais partie des gens qui prennent un cheval pour pratiquer l'équitation, je l'avoue )

Je te souhaite courage, patience....et une belle relation à venir

Jinssa

Membre ELITE Bronze

Trust : 2443  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6435
4 j'aime    
Journal de mes essais et préparation de l'arrivée
Posté le 06/11/2023 à 21h11

Ma pauvre Dolce je n ose imaginer ta déception.

Chacun y va de sa petite histoire, j imagine bien que ça ne te console pas mais c est pour te montrer qu il faut du temps pour construire une relation. D autant plus avec un animal qui ne communique pas comme nous et qu on doit apprendre à décrypter.

J ai la mienne depuis 5 mois. Je ne l ai pas encore monté depuis que je l ai essayé en mai. MAIS j ai une vrai relation avec elle. Bien meilleure qu avec mes chevaux précédents que je ne pensais qu a monter. Je ne te jette pas la pierre hein ;) évidemment qu on a envie de grimper sur leur dos une fois qu ils sont là.

En 2 mois il a fait des essais de selles et de mors, des essais de pré et de copains et quoi d autre?
Est ce qu il s est fait un vrai copain? Serait ce envisageable de le sortir en même temps que ce copain? Même simplement pour aller brouter?
Ma jument est arrivé dans sa nouvelle pension il y a une semaine. Ses copains (qu elle ne voit qu au box puisqu elle est blessé) lui sont déjà indispensable. Quand je la sors pour brouter elle vient volontiers si une partie des copains est dehors (et que je l emmène brouter près du pré des copains). Si tout le monde est rentré elle ne veut pas brouter elle préfère rentrer près d eux (et comme elle est blessé, elle ne sort qu une heure/jour pour brouter et marcher donc tu imagines qu elle est tellement attaché aux autres qu elle préfère ne pas sortir.

Si tu y es réceptive tu pourrais essayer le clicker training. La carotte fini toujours par tomber, ça pourrait peut être l intéresser et l inciter à aller de l avant? Ou a comprendre qu avec toi il arrive des trucs vraiment sympa!

Je suis assez d accord avec l idée du re débourrage.

Tu as bien fait de prendre un peu de recul. C est bien que tu ne sois pas obligée d y aller et que tu puisses souffler (et que tu sois capable de comprendre que tu as ce besoin)

Courage

Listoire

Membre ELITE Bronze

Trust : 380  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6150
2 j'aime    
Journal de mes essais et préparation de l'arrivée
Posté le 06/11/2023 à 21h27

Pour une dernière expérience.
J'ai ma jument depuis 15 ans maintenant, on a énormément bougé ensemble.
C'est une TF, plutôt calme.
En tout elle a connu son élevage, l'écurie d'entrainement, celle du maquignon avant de me connaître, puis avec moi, 9 pensions, allant du 100% pré au boxe/paddock journée, voir seulement demi-journée.
On est aussi beaucoup sorties en concours, et fait de sorties extérieures.

Pourtant au dernier déménagement, ma jument a pété un câble, elle est devenue hystérique, on pouvait plus s'en approcher, elle était limite devenue dangereuse.
A l'époque, s'en trop y croire, mais sur conseil, j'ai fait appel à une CA (je te dis pas de faire la même, je n'aurais personne à te recommander), mais ça a changé. Elle est redevenue posée.

Au dernier déménagement ma jument avait 13 ans, déjà bien bourlinguée et pourtant.

Donc tous ces changements pour ton loulou, d'une race réputée pour être très sensible, son comportement ne m'étonne qu'à moitié.

Une réflexion idiote, mais n'aurait-il pas mal aux pieds ? Je ne sais de quand date les vidéos de jeux, mais peut-être qu'avec le poids en plus, ses pieds le font trop souffrir ?
J'avais essayé de déferrer la mienne complètement (déjà fait des postérieurs depuis longtemps), elle a fini prostrée, complètement immobile, au milieu du pré. La gérante devait lui apporter de l'eau et sa ration plusieurs fois par jour, le temps que le maréchal vienne d'urgence. On a referré devant, elle trottait la queue sur le dos dans la foulée.

Édité par listoire le 06-11-2023 à 21h27



Dolce30

Apprenti
  

Trust : 426  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 351
1 j'aime    
Journal de mes essais et préparation de l'arrivée
Posté le 07/11/2023 à 00h00

lamparo21 Clairement je suis sûre que la vendeuse ne m'a rien caché, elle a peut-être juste au pire minimisé le fait qu'il ne convenait pas à sa pratique pro par manque de réactivité mais ça c'était à moi de le constater de toute façon, ça à d'ailleurs été le cas mais je n'en ai pas assez pris la mesure je pense.
Le truc c'est qu'il ne présente pas les signes habituels d'angoisse de séparation. Il ne hennit pas pour appeler les copains, quand on l'a attrapé il ne traine pas des pieds pour sortir au contraire il tire et marche devant pour aller à l'herbe, il a le même comportement au travail dans la carrière juste en face de son pré où il les voit ou celle de l'autre côté et au retour il est même moins pressé qu'à l'aller de retourner avec les juments Mais bon chaque individu est différent, c'est possible qu'il soit vraiment angoissé de quitter son pré, qu'il intériorise et soit au max dans la retenue parce que clairement c'est un vrai gentil ce loulou ^^

magiconnemara Je n'ai pas de vidéos montée enfin pas montrable en public puisque ce n'est pas moi dessus mais j'essaierai d'en faire une à la longe par exemple.

juliel-b Je vais voir avec le nouveau bilan sanguin déjà si ses taux sont revenus dans les normales et sinon oui il faudra surement mettre une alimentation spécifique en place d'autant qu'il a perdu du poids depuis qu'il est arrivé J'ai pensé aussi à une pension travail chez un pro mais ça supposerait un nouveau changement d'environnement et je ne veux pas le rechanger bichette je pense que ça le déstabiliserait encore plus. Faut que je fasse le tri avec moi même pour savoir quoi faire maintenant et du coup qui appeler au secours ! J'ai recontacté la vendeuse il y a quelques temps pour lui faire part de nos soucis, elle devait venir me donner des tips pour fonctionner avec lui mais on arrive jamais à trouver le temps, tu m'y fais repenser du coup je vais la relancer.

marj1981 AU début oui il était très joueur avec nous, quand il était dans son paddock de quarantaine mais depuis qu'il est avec 3 filles tu parles ^^ Ca fait quelques semaines que je demande à Céline pour du travail en liberté mais comme je disais plus haut on est pas aidés par la pluie qui rend la carrière impraticable et en plus elle est complétement ouverte ET entourée d'herbe, j'ai pas les arguments nécessaires pour lutter là J'ai très envie en tout cas de jouer avec lui et de travailler dans ce sens, il m'a mis des étoiles dans les yeux avec son petit quiebro spontané face à mon mari En Belgique il n'était travaillé qu'à pieds parce que sa proprio était hémiplégique, du coup c'est vrai que finalement il est assez vert et a beaucoup fait en trop peu de temps et s'est peut-être dégouté du travail.
Je n'ai pas trouvé quelqu'un pour m'accompagner dehors pour l'instant mais c'est vrai que j'en suis à constater les problèmes je n'ai pas encore mis en place quoi que ce soit entre le matériel à trouver, son adaptation pieds nus, les soucis de carrière et ma détresse émotionnelle pour l'instant je chouine!
Oui ça y est j'ai enfin reçu son carnet mais je ne sais pas du tout comment remonter la lignée et trouver des infos sur sa famille ^^ Il faut regarder quoi et où?!

expar Je crois qu'elle ne fait pas cours individuel que des stages ou des accompagnements pro comme avec Céline pour passer les certifications mais quand j'aurai fait le point avec moi même je vais peut-être chercher quelqu'un pour nous accompagner en éthologie, tout doucement, reprendre du début et juste apprendre à communiquer correctement.
En fait je ne sais pas trop comment bien faire. Est ce que je commence un travail en étho, est-ce que je le laisse en pension travail et passe juste faire coucou et sortir balader ou est-ce que je lui fous complètement la paix pour le laisser atterrir et se sécuriser? Céline n'a pas travaillé à pieds au début sauf la semaine dernière à la longe mais parce qu'il n'était pas à l'aise dans ses pieds. A la longe c'est pareil pas plus expressif le garçon il réagit mieux à la voix on arrive à avoir les allures qu'on veut mais pas l'entrain, il traine des pieds, complètement dans la retenue très derrière toujours. Même au pré il galope partout la première heure et puis il se pose au foin et ne bouge plus ! Je ne l'ai jamais vu jouer ou se dégourdir les pattes avec ses copines ou tout seul

magiconnemara C'est ce que me dit Céline quand il est arrivé le premier jour chaud comme la braise, quand il arrive dans un pré et galope partout comme un fou et quand elle m'a vu le jour où j'ai essayé de sortir où il trépignait, ronflait et ne tenait pas en place, ça ne fait pas cheval froid. Reste plus qu'à trouver comment rallumer la flamme du bestiau Aux essais il était mieux en carrière mais parce que la proprio était là pour le pousser et l'encourager mais quand j'ai fait l'essai de selle encore chez elle j'ai eu les mêmes soucis, pas au ralenti, trot hybride avec un pas relevé et galop impossible donc je me dis que j'ai le cheval que j'ai essayé en fait ... Mais j'espère que c'est juste un trop plein, un ras le bol, un besoin de souffler et de se remplumer.

gitane85 Oui c'est ça .. Franchement de l'écrire ça me fait du bien parce que je me rend compte que le plus gros problème finalement c'est moi ! Mes attentes, ce que j'avais projeté et ma déception après ces mois de recherches pour trouver le bon et finalement me retrouver à envisager des mois et des mois de travail pour juste monter dessus ... Ce n'est pas grave en soit, il faut juste que je ravale les envies et les raisons qui ont fait que je l'ai acheté et que je le prenne lui en compte et uniquement lui, il le mérite bien ce loulou.

ludivine1990 Ces deux vidéos là c'était au début avant la mise au pré depuis je n'existe plus MAIS je n'ai pas encore ressorti la carte mari joyeux donc à voir ^^ Comme je disais plus haut je ne sais pas trop comment faire, si je fais une pause, le laisse ne pension travail ou que je travaille autrement? Dans son pré il y a quelques tout petits trucs à brouter mais c'est pas terrible sinon dehors il y a pleins, bon pas de la belle herbe de Normandie forcément mais ça reste appréciable et apprécié visiblement mais là pareil je ne sais pas comment doser, si je le laisse trop brouter il n'a plus aucuns respect en longe et se jette sur chaque touffe en emportant l'humaine avec lui

fresnedilla C'est peut-être par abus de langage mais ici des prés avec de l'herbe bien verte et bien haute on en trouve pas beaucoup ^^ On a tendance à faire la distinction paddock/pré ici entre un plus petit espace en terre plutôt battue et des espaces plus grands (ici environ 2H) de garrigue certes mais au sol encore "vivant" quoi.
Pour son état je t'avoue que ça m'inquiète aussi.. Déjà quand il est arrivé je trouvais que quelques bonnes dizaines de kilos en plus n'auraient pas été du luxe mais là d'autant plus

Le 25 aout :



Le 13 octobre :



Depuis il a fait une grosse poussée de poils d'hiver je n'arrive pas à voir si il a vraiment repris depuis le doublement de sa ration de grains ou si c'est juste sa toison d'hiver. Là, il est au foin à volonté et 4Litres de Reverdy au repos total depuis 15 jours, qu'est ce que tu conseillerais comme ration maison? Pourquoi penses tu qu'il serait mieux au box? Comme je le disais plus haut c'est clair que ce sont mes attentes qui ne conviennent pas Je ne m'attendais pas du tout à ce qu'il lâche tout complètement et qu'on doive repartir à zéro y compris avec moi même à ce point là, il me faut encore du temps pour accepter que "je n'ai pas le cheval que je voulais mais peut-être celui dont j'ai besoin" et savoir par où repartir du bon pied, éthologie, extérieur, juste rien et du repos ?

floconlove Je pense qu'il doit être un peu perdu aussi peuchère, trimballé à droite à gauche pour le coup ça se sent tout de suite qu'il est en recherche d'une vraie relation avec son humain avant tout autre chose.

globs Encore une fois décidément tu tapes pile dans le mille Depuis quelques semaines, je panique, je cherche à comprendre et je suis perdue, je n'avais pas vu venir autant de difficultés du genre de ne même pas pouvoir marcher en main sereinement ça m'a complètement déstabilisée Cette énergie que tu sens est signe que je vais bien donc ça c'est cool mais elle est contre productive dans ce cadre là Je dois apprendre à ralentir, juste être là, lâcher prise et comment dire que ça je ne sais pas faire c'est difficile pour moi d'être autre chose que combattive. Merde alors en écrivant sans trop faire attention je me rends compte qu'il me pousse dans mes retranchements ce cheval !! Ce forum c'est une thérapie en fait

jinssa Merciiii En fait ça m'aide vachement de poser tout ça par écrit déjà et d'avoir des retours objectifs puisqu'extérieurs ça me permet de vraiment prendre du recul, ça fait moins de 3 mois, il a juste besoin de temps mon beau gris et il va m'apprendre le lâcher prise au passage ^^ Comme tu dis c'est ultra frustrant le manque de relation, ne pas monter n'est pas gênant mais ne pas avoir le moindre retour de sa part, pas de relation qui s'installe, ça, ça m'attriste beaucoup
Il a également travaillé avec Céline tout Octobre, il est d'ailleurs très très copain avec son cheval qui est malheureusement en pension soins suite à une grosse blessure mais il s'entend bien avec la jument pour laquelle il se battait alors oui pourquoi pas les sortir tous les deux dehors il faudrait que je demande à Céline c'est une de ses juju pour les cours aux enfants.
Je vais m'intéresser au clicker training que je ne connais pas du tout mais j'en entends beaucoup parler alors pourquoi pas.
Je nous ai inscrit à un stade d'éthologie je pense que ça va me permettre de reprendre là où je m'étais arrêtée il y a quelques semaines avec lui maintenant que la pilule commence à passer ^^

listoire Celle qui lui a fait du shiatsu fait aussi de la CA et elle a un peu communiqué avec lui pendant la séance et en gros elle m'a dit qu'il pense que je ne suis pas l'humaine qu'il lui faut ^^ Je ne sais pas trop quoi en penser je t'avoue mais ça m'a quand même touchée d'autant plus dans une période de remise en question et d'incertitudes post achat, c'est mon premier cheval j'ai tout à apprendre et ça remue pas mal même quand ça se passe facilement donc là, bon!
On peut écarter le bobo des pieds, il n'a pas été monté depuis qu'on l'a déferré des antérieurs, la transition se fait plutôt facilement mais il est quand même un peu plus sensible on lui laisse le temps d'être plus à l'aise. Les vidéos c'était le tout début il était en début de ferrure a priori ça allait
Pour ta juju c'est la CA qui lui a permis de s'apaiser ?

Listoire

Membre ELITE Bronze

Trust : 380  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6150
2 j'aime    
Journal de mes essais et préparation de l'arrivée
Posté le 07/11/2023 à 00h30

dolce30 je pense, même si je reste septique sur la personne qui l'a réalisé, parce qu'elle m'a clairement sorti des trucs bateau et d'autres carrément WTF.
Mais le lendemain de la CA, la gérante n'a pas "reconnu" ma jument et quand je suis arrivée le soir, c'est la première chose qu'elle m'a dit "elle était gentille aujourd'hui et toute posée".
Depuis ça roule.

Après j'ai remarqué aussi que parler à ma jument, ça m'aide à extérioriser, mon comportement vis à vis d'elle change et donc le sien aussi par relation.
Depuis je lui parle beaucoup quand quelque chose change, je lui "explique" la situation.
Je lui parle comme si elle pouvait me comprendre.

Pour le fait que ce ne soit pas toi son humaine, je trouve ça assez hard de dire ça, surtout avec l'essai que tu as eu qui s'était top passé.
Peut-être qu'actuellement tu n'es pas dans le bon état d'esprit (peur de la rechute de santé, angoisse de l'arrivée qui s'est pas top passée, avec les déboires au pré), mais de là à être aussi cash, bof de la part de la communicante.

Dans les séances montées vous avez aussi essayé de ne "rien" faire ? C'est à dire aller soit en carrière et le laisser tranquille, quitte à ce qu'il reste arrêté ? Ou alors dehors juste à brouter ? Histoire de dédramatiser la monte ?
Féliciter dès qu'il avance de lui même ?
Comme l'on dit d'autres, surement du travail à pied à faire en parallèle pour des codes vocaux, ça aidera aussi. Surtout s'il est joueur et gourmand. Reprendre les mêmes codes, mais à cheval.

Parce que courir avec une chambrière aux fesses, moyen fan quand même :/ Surtout si ça ne le fait pas plus réagir que ça.

Édité par listoire le 07-11-2023 à 00h31



Page(s) : 1 ... 49 50 51 52 53 54 55 56
Journal de mes essais et préparation de l'arrivée
 Répondre au sujet