Maman et cavalière : ça me fait peur !

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8
Auteur
9052 vues - 120 réponses - 0 j'aime - 22 abonnés

Melaniedada

Apprenti
  

Trust : 256  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 297
Maman et cavalière : ça me fait peur !
Posté le 18/09/2023 à 10h52

Bonjour tout le monde.

Je viens ici pour échanger sur mes craintes. J'ai trouvé des post à ce sujet mais assez anciens.

Alors voilà : je suis une jeune femme qui à de plus en plus envie d'être maman. Seulement je suis d'abord ( pour le moment) propriétaire, cavalière et meneuse !

J'aimerais avoir vos retours, vos expériences car j'ai peur qu'un petit bout m'empêche de vivre ma passion. Enfin on entend tout le temps dire que c'est des sacrifices etc.
J'aimerais reprendre la compétition après notamment en attelage.

Arriviez vous à vous occuper de vos chevaux enceinte ?
J'ai un poney SME qui doit travailler régulièrement pour ne pas être fourbu. Très compliqué de trouver des DP ou autre par chez moi.

Combien de temps avez vous mis après pour vous occuper de vos chevaux ? Reprendre une activité avec eux ?

En concours comment vous gérez ?

Merci à celles qui me repondrons.
Belle journée !

Neonetmath

Membre ELITE Or

Trust : 384  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9204
3 j'aime    
Maman et cavalière : ça me fait peur !
Posté le 18/09/2023 à 11h24

Bonjour.

Je suis jeune maman et ne monte plus à cheval depuis plusieurs années donc je ne peux pas t'aider sur ce point mais je me permets de citer flakiss qui - si elle a le temps et l'envie - pourra peut être te faire un petit retour !

Elle monte encore à cheval à haut niveau si je ne dis pas de bêtises ! Alors que jeune maman également.

Mooxis

Membre ELITE Argent
 

Trust : 747  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8415
2 j'aime    
Maman et cavalière : ça me fait peur !
Posté le 18/09/2023 à 11h44

Je suis enceinte de 8 mois et je partageais les mêmes craintes que toi : certes je ne fais pas de compétition mais pour moi c'est important que ma passion reste bien présente dans ma vie même en devenant maman, surtout en étant propriétaire : petit poney d'amour reste un membre de la famille à part entière ^^

Quelque chose qui au final m'a beaucoup aidé à franchir le pas c'est de parler réellement de mes craintes avec mon conjoint pour tout bien mettre à plat. Et je sais qu'il (est/)sera très présent.
Je sais aussi que nos routines et notre organisation vont être totalement chamboulées mais on a mis un point d'honneur à rester toujours dans l'échange et la communication pour qu'on puisse s'exprimer l'un et l'autre sur nos besoins / nos manques. Mine de rien c'est quelque chose qui me rassure beaucoup !


Bref je ne peux pas encore t'aider sur le après (mis à part que j'ai beaucoup d'amies cavalières maman qui s'en sortent très bien et continuent sans problème leur passion) et concernant le "pendant" je ne suis pas certaine de t'aider beaucoup non plus car... Chaque grossesse est propre à chacune

Pour ma part j'avais prévu de travailler / continuer de monter petit poney jusqu'à mes 4/5 mois (elle a de gros soucis de dos et on a fait tout un protocole long et chiant l'année dernière pour l'aider que je dois recommencer si arrêt du boulot régulier) mais j'ai eu droit dès le début à une fatigue IMMENSE et j'ai des nausées / vomissements depuis... 8 mois qui m'handicapent énormément au quotidien...
Evidemment c'est aussi tombé pile dans la période où ma coach était à pied pour souci de santé #bontiming

Du coup j'ai pu continuer mais uniquement à pied avec beaucoup de balade en main et du TAP mais clairement on sent que ça ne lui suffit pas pour se maintenir comme il faut musculairement parlant.
Validé avec sa véto : on la considère en pseudo vacances sans se prendre la tête et on verra quand je serais en état de reprendre pour relancer le protocole et se remettre au boulot gentiment ^^

Ah et elle n'est pas SME mais grosse tendance à l'embonpoint juste en regardant l'herbe mais avec ce mini entretien + le panier j'ai réussi à la maintenir correctement sans risque pour sa santé

Krow04

Membre d'honneur
   

Trust : 390  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2688
2 j'aime    
Maman et cavalière : ça me fait peur !
Posté le 18/09/2023 à 11h59

Ca dépend de tellement de choses (travail, conditions de détention des chevaux, box ou pré, proximité des installations, éclairage pour l'hiver ET enfant calme vs enfant plus difficile, peut-il se détacher aisément de maman, dispo du papa ...) mais ce n'est pas infaisable, du moins avec un enfant et un seul cheval au travail.

Je suis propriétaire de deux chevaux de loisirs. Je ne fais pas de compétitions. Ils vivent au pré à 4min en voiture de la maison. La surveillance, l'apport en nourriture est fait par le gérant.
Je travaille en présentiel 3 jours/semaine à environ 45min de route de chez moi. Je pars vers 7h30, je rentre à 18h. Ces jours la je ne vais pas voir les chevaux, je rentre à la maison pour voir ma fille de presque 1 an. C'est un choix ;).

Le mardi et le jeudi, je suis en télétravail. Je profite de ma pause d'une heure le midi pour aller voir les chevaux et faire rapidement les soins. En gros le maître mot c'est "faut pas traîner".
Le soir j'ai décidé depuis peu d'y retourner à partir de 17h30 pour aller monter ma jument (mon papi est à la retraite, concrètement deux chevaux au travail pour le coup c'est pas jouable). C'est le papa ou les mamies qui gèrent le soir. C'est un sacrifice car passer du temps avec l'un fait perdre du temps avec l'autre et vice versa. Mais j'en ai besoin pour mon équilibre. Pas forcément besoin de monter plus de deux fois par semaine mais m'occuper de mes chevaux comme il se doit même si pas tous les jours c'est juste essentiel.

Le week-end on s'arrange avec papa ou mamies pour garder la pitchoune. Elle est facile ça aide et nos familles sont très proches niveau lieu d'habitation de chez nous et assez disponible. J'essaie donc de monter ou faire mes séances les plus longues le week-end. La semaine c'est de l'entretien mais comme je le disais chevaux au pré qui marchent ++ et surtout pas de gros objectifs.

Après je garde un certain confort pour ne pas m'épuiser car un enfant c'est déjà du travail même avec la meilleure des organisations. Je pourrais y aller tard après manger, tôt avant le boulot ou le week-end mais je n'en ai pas envie.

Après tout est faisable si on communique bien avec son conjoint sur ses propres besoins et surtout si on prend conscience qu'il faut malheureusement tout timer et c'est ça le plus dur à gérer. Vivre sa passion, profiter dans un laps de temps réduit.

Flakiss

Membre ELITE Argent
  

Trust : 377  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8944
11 j'aime    
Maman et cavalière : ça me fait peur !
Posté le 18/09/2023 à 12h01

neonetmath Merci pour la notif, il y a totox aussi qui est maman-compétitrice.

Alors pour ma part, j'ai monté jusqu'aux 5 mois de grossesse y compris en compétition (endurance 40 et 60 km) et je m'en suis occupée jusqu'au dernier jour (curer la stabu, planter des piquets...). Bref de toute façon, quand on n'a pas nos chevaux en pension, on n'a pas vraiment le choix que de s'en occuper !

Je suis restée 5j à la maternité donc là forcément, mes copines ont pris le relais mais ensuite je m'en suis occupée tous les jours comme avant. Papa le gardait ou alors je l'emmenais.

J'ai souhaité attendre la fin de la rééducation pour remonter, donc je suis remontée à 8 semaines, mon cheval a fait 15j de pension travail avant pour le remettre un peu en route avant que je monte dessus. Retour en compétition quand bébé avait 3 mois en juillet, endurance 40 km (et en endurance, on part toute la journée en compétition...). Ensuite j'ai fait 80 km en août puis de nouveau en octobre où je suis partie 2 jours et une nuit, bébé avait 6 mois.

Et cette année j'ai commencé les compétitions internationales, ça me demande de partir du vendredi au dimanche, mon bébé a 18 mois. Pourtant allaité exclusivement jusqu'à 6 mois, et toujours actuellement. C'est son papa qui le garde, jusqu'à février, je tirai mon lait dans le van en concours, je mettais dans une glacière avec plusieurs pains de glace... Maintenant ce n'est plus nécessaire.

Rien n'est impossible, il faut "juste" avoir du relai (pour moi le papa principalement, on n'a pas de famille à proximité). Ici c'était le "deal" annoncé d'avance avec le papa : j'ai des ambitions de concours FEI, je ne mettrai pas l'équitation de côté plus que nécessaire physiquement avant/après l'accouchement. Bien sûr c'est donnant donnant, s'il veut aller faire un weekend avec ses copains ou autre, il sait qu'il peut et que j'assurerai derrière.

Autour de moi, celles qui ont lâché l'équitation ont soit un papa absent soit un choix délibéré de leur part.
Mais toutes celles qui ont voulu reprendre les concours ont repris au niveau où elles étaient avant.

Spiritdancer

Membre ELITE Argent

Trust : 1670  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7626
5 j'aime    
Maman et cavalière : ça me fait peur !
Posté le 18/09/2023 à 12h13

Ça se fait ! J’ai 2 filles et 10 à 15 chevaux à la maison selon les époques, tout en faisant de la compétition. Faut de l’organisation et un conjoint participatif ou aussi dans les chevaux !

Badmonster

Membre ELITE Or
  

Trust : 526  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 20933
0 j'aime    
Maman et cavalière : ça me fait peur !
Posté le 18/09/2023 à 12h57

J'avoue que c'est quelque chose qui pourrait me tracasser aussi. Ma jument est à la retraite, mais monter me manque, et j'ai du mal à le voir dans un autre contexte que DP (temporairement) ou propriétaire... Donc acheter un cheval, c'est quelque chose que j'envisage dans les années à venir. Sauf que j'approche des 30 ans, et que SI j'ai un désir d'enfant, ça va être dans les mêmes eaux...

Malheureusement autour de moi je n'ai que des exemples de cavalières propriétaires qui ont arrêté de monter avec le bébé... Niveau timing dans mon entourage, le cheval a été mis à la retraite en même temps que la grossesse et elles ont switché.

J'ai aussi une vie pro prenante (c'est pas 9h 17h quoi) donc je ne sais pas comment ça peut se goupiller.


Evidemment mon potentiel désir d'enfant sera conditionné à un futur papa qui fait sa part.. Mais là il ne me connait que comme propriétaire d'une jument à la retraite, c'est quand même moins chronophage.. Donc même si ça lui fait plaisir que je rachète un cheval un jour, ça reste sur le papier, à voir quand il y sera vraiment "confronté"

Melaniedada

Apprenti
  

Trust : 256  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 297
1 j'aime    
Maman et cavalière : ça me fait peur !
Posté le 18/09/2023 à 13h11

mooxis krow04 flakiss

Merci beaucoup pour vos réponses !

Du coup les chevaux sont à la maison au pré donc en effet le choix de s'en occuper ! Pas de carrière ni d'éclairage pour bosser. Juste des champs ?

J'ai déjà essayé le panier pour le poney mais il blesse à garder toujours quelques chose sur la tête.
Du coup j'ai deux chevaux à "maintenir" en forme sans travail excessif car la deuxième est jeune et à encore le temps. C'est pour ça que je voudrais potentiellement reprendre le travail et la compétition après.

En ce qui concerne mon conjoint, il m'aide quand j'ai besoin de temps en temps ou s'en est occupé lorsque je me suis faites opérée. Mais ce n'est pas trop son truc. Il n'est pas trop chevaux et pour lui ça coûte mais je rapporte rien ?. C'est pas son dada quoi ?. Du coup la compt pour lui une fois ou deux c'est bien mais pas de trop donc j'ai un peu peur de devoir me débrouiller un peu avec bébé dans ces moments là.

Ma famille à moi est loin donc la trop d'aide de ce côté là et les parents de mon copains sont agriculteurs donc pas mal occupés aussi. Puis de toute façon je ne veux pas trop leur en demander ( les reproches sont faciles vous savez).

Nous nous sommes inséminateurs donc on travails la moitié des weekends parfois on à même pas les mêmes weekends. On a pas trop d'horaires bref ça aussi ça m'inquiète beaucoup. Ça va être compliqué niveau nounou etc.
Mon copain souhaites s'installer sur la ferme de ces parents j'espère qu'il sera donc plus souple quand ça arrivera.

Édité par melaniedada le 18-09-2023 à 13h15



Melaniedada

Apprenti
  

Trust : 256  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 297
0 j'aime    
Maman et cavalière : ça me fait peur !
Posté le 18/09/2023 à 13h14

badmonster oui c'est vraiment pas simple d'imaginer comment organiser tout ça...

Pareil on doit être au boulot à 7h on fini pas avant midi si c'est pas après. On reprend à 13h30 sans savoir à qu'elles heure on va finir.. .
Donc bon déjà par le boulot ça va être chaud.

Badmonster

Membre ELITE Or
  

Trust : 526  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 20933
0 j'aime    
Maman et cavalière : ça me fait peur !
Posté le 18/09/2023 à 13h17

Dans tous les cas quand on bosse avec des gros horaires, il faut trouver un mode de garde, et ça peut coûter cher donc ça se réfléchit niveau budget pour le cheval aussi. Et être propriétaire pour n'y aller que le week end ne me conviendrait pas (4 fois par semaine c'est bien pour moi, avec une pension travail et/ou un cheval qui va dehors la journée)

Leif

Membre ELITE Bronze
 

Trust : 1398  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6645
6 j'aime    
Maman et cavalière : ça me fait peur !
Posté le 18/09/2023 à 13h20

C'est cool vos témoignages !!

Avec mon compagnon, vu nos âges, on discute tranquillement le sujet

Bon, pour le moment, je ne suis pas prête, peut être que je n'aurai jamais d'enfant d'ailleurs, pour l'instant je ne sais pas, ça ne me tracasse pas plus que ça

Mais c'est sympa d'avoir des retours comme les votres et du coup de réfléchir à un avenir possible :)

Melaniedada

Apprenti
  

Trust : 256  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 297
0 j'aime    
Maman et cavalière : ça me fait peur !
Posté le 18/09/2023 à 13h21

badmonster oui la question de la nounou va être compliqué car une ne suffira pas ... je pense que nous seront obligé d'en prendre deux. Et en effet ça à un coup ..

Flakiss

Membre ELITE Argent
  

Trust : 377  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8944
4 j'aime    
Maman et cavalière : ça me fait peur !
Posté le 18/09/2023 à 13h33

melaniedada Perso mon conjoint n'est pas du tout dans les chevaux, il ne m'aide pas à m'en occuper à part m'aider à pousser les bottes de foin de temps en temps. Je vais en concours seule avec mes copines, il ne m'accompagne pas.

Pour garder votre enfant, il n'a pas besoin d'être dans les chevaux en fait...

Et personnellement j'ai fait le choix d'être à 80% au boulot pour avoir plus de temps avec mon fils mais aussi pour monter, parfois il va le matin chez la nounou quand je ne travaille pas pour que je puisse monter sans que ça repose sur le papa (qui lui aussi a besoin de temps libre, le but n'est pas que tout son temps libre serve à garder le petit pour que maman aille monter ). Après c'est un choix financier et personnel (je bosse à 40 km de chez moi donc bosser moins = moins d'essence, moins de fatigue, moins de nounou donc la perte d'argent est finalement minime).

Édité par flakiss le 18-09-2023 à 13h36



Melaniedada

Apprenti
  

Trust : 256  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 297
0 j'aime    
Maman et cavalière : ça me fait peur !
Posté le 18/09/2023 à 13h35

flakiss oui c'est vrai. Mais les enfants près des tracteurs je suis pas trop fan avec le nombre d'accident qu'il y a. Donc avec la ferme j'ai peur que ce soit pas simple.

Édité par melaniedada le 18-09-2023 à 13h36



Orseis

Apprenti
  

Trust : 106  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 264
1 j'aime    
Maman et cavalière : ça me fait peur !
Posté le 18/09/2023 à 13h41

Pour m'a part j'étais en DP quand j'ai eu mes enfants. J'ai arrêté de monter quasiment dès le début de mes grossesse, car en cas de chute, il ne faut pas se leurrer, c'est un risque pour le bébé. J'ai continué à m'occuper du cheval jusqu'à mes 5 mois de grossesse, et ensuite j'ai arrêté, car je ne me sentais plus les réflexes et la force physique de continuer. C'était un cheval d'1m72 à l'époque, dans le sang, donc parfois il fallait se cramponner, même à pieds. J'ai préféré ne pas prendre de risque.

J'ai repris en même temps que le travail à peu près, vers les 9 mois-1 ans de mes enfants. Donc j'avais un mode de garde, et le papa pouvait s'en occuper quand je montais le week end.

Après je montais donc seulement en loisir, et c'était une DP donc la propriétaire pouvait prendre le relais.

Totox

Membre ELITE Or
  

Trust : 996  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 12418
4 j'aime    
Maman et cavalière : ça me fait peur !
Posté le 18/09/2023 à 13h58

Effectivement je montais des chevaux de commerce quand je suis tombée enceinte et je sortais en CSO en plus d'avoir un entier de 2ans à préparer pour les qualifs SF et d'autres chevaux a la maison.

J'ai fait du concours jusqu'a 4mois de grossesse puis j'ai encore fait quelques balades et j'ai fini par m'en occuper a pied.
J'ai eu une grossesse facile et j'etais encore entrain de trimballer de petites bottes de foin 2 jours avant d'accoucher.

J'ai également eu un accouchement facile et j'ai choisi de ne pas allaiter donc a 6 semaines j'ai pu refaire du cheval et j'ai repris les concours vers les 3,5 de ma fille. A cette époque mes chevaux au sport étaient en pension travail donc je pouvais ne pas y aller trop souvent (weekend et 1 fois par semaine)

J'ai fait toute une saison de la sorte puis j'ai récupéré mon jeune à démarrer. Je ne l ai pas monté l'année des 1ans de ma fille et j'ai repris cette année (ma fille a 2,5ans actuellement).
J'ai changé de système avec mon I que j'ai mis en pension pré et que je vais travailler sur mes heures de midi 4 fois par semaine + weekend et je pars en concours du vendredi au dimanche si besoin. J'ai la chance de pouvoir organiser mes heures de travaille comme je veux donc je peux gérer ma fille le matin et la deposer chez la nounou.
Mon conjoint fait du rallye donc il a des grosses obligations aussi et on essaye de jongler en fonction de nos échéances. En saison je vais en concours un weekend sur 2 et mon conjoint essaye de choisir des rallyes hors saison (entre octobre et mars).

J'ai toujours pratiqué mon sport de manière autonome donc je n'ai pas besoin de mon conjoint et il peut donc s'occuper de notre fille si ce n'est pas possible de l'emmener cependant maintenant elle arrive a un age ou elle pourra plus facilement m'accompagner. En semaine on essaye chacun de nous organiser au mieux pour nous entraîner pendant que notre fille est chez la nounou pour avoir du temps ensemble le soir.

Ca nécessite forcément des concessions et de l'organisation mais ca se fait.
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8
Maman et cavalière : ça me fait peur !
 Répondre au sujet