Maman et cavalière : ça me fait peur !

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8
Auteur
9022 vues - 120 réponses - 0 j'aime - 22 abonnés

Melaniedada

Apprenti
  

Trust : 256  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 297
Maman et cavalière : ça me fait peur !
Posté le 18/09/2023 à 10h52

Bonjour tout le monde.

Je viens ici pour échanger sur mes craintes. J'ai trouvé des post à ce sujet mais assez anciens.

Alors voilà : je suis une jeune femme qui à de plus en plus envie d'être maman. Seulement je suis d'abord ( pour le moment) propriétaire, cavalière et meneuse !

J'aimerais avoir vos retours, vos expériences car j'ai peur qu'un petit bout m'empêche de vivre ma passion. Enfin on entend tout le temps dire que c'est des sacrifices etc.
J'aimerais reprendre la compétition après notamment en attelage.

Arriviez vous à vous occuper de vos chevaux enceinte ?
J'ai un poney SME qui doit travailler régulièrement pour ne pas être fourbu. Très compliqué de trouver des DP ou autre par chez moi.

Combien de temps avez vous mis après pour vous occuper de vos chevaux ? Reprendre une activité avec eux ?

En concours comment vous gérez ?

Merci à celles qui me repondrons.
Belle journée !

Himaliae

Membre ELITE Or
  

Trust : 601  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11923
11 j'aime    
Maman et cavalière : ça me fait peur !
Posté le 18/09/2023 à 16h03

Bien prendre en compte qu'il y a un énorme biais en posant la question sur CE forum.
Les maman qui sont là ont par définition continué à monter a cheval / gardé leur cheval

On élude donc toute une partie de la population qui a vendu son cheval car plus le temps / l'énergie / les moyens :-(, ou arrêté de monter et donc de fréquenter ce forum :-/

Je n'ai pas d'enfants, je n'en veux pas, du coup j'ai pas mal de mamans propriétaires qui osent me dire sans crainte du jugement "ca serait à refaire, je ne referai pas" - "j'ai l'impression de passer à côté de ma passion" et en burn-out parental complètement aggravé par le fait de regretter "ma vie d'avant avec du temps pour mon cheval"
Plus le temps d'aller s'occuper du cheval, ou alors visites toujours chronométrées (frustration)
Plus les moyens pour prendre des cours, impression de stagner/regresser (pas bon pour l'estime de soi)

Enfin bref je ne sais pas ce que c'est, mais ce qui est sûr c'est qu'il sera impossible de faire comme avant -
Et qu'entre ce qu'on pensait que le conjoint ferait et ce qu'il fait en vrai, il y a plein de (mauvaises) surprises.

Bien sûr qu'il y a des femmes qui y arrivent, mais à quel prix (émotionnel, fatigue, financier) et est-ce faisable pour tous les individus ? (je suppose que cela dépend de notre tolérance sur divers paramètres) - dans quel contexte pro/perso/famille (forcément si papi/mamie sont à 5min de voiture, c'est différent que s'ils sont à 800km), bien prendre en compte les paramètres.

Notamment que rester cavalière de loisir avec 2/3 visites par semaine sans objectif de préparation sportive, cela reste très différent de compétitrice avec des objectifs sportifs et temporels ;-)

Totox

Membre ELITE Or
  

Trust : 994  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 12373
2 j'aime    
Maman et cavalière : ça me fait peur !
Posté le 18/09/2023 à 16h12

himaliae euh non.. t'as qu'a faire un tour sur le post des mamans, elles sont une minorité a monter encore a cheval.
Par contre y a d'autres biais, c'est comme partout

Édité par totox le 18-09-2023 à 16h14



Bagavia

Expert
   

Trust : 80  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 750
5 j'aime    
Maman et cavalière : ça me fait peur !
Posté le 18/09/2023 à 17h12

J'ai 30 ans, maman de 2 enfants de 3 ans et 1 an et propriétaire de 2 chevaux qui sont montés 3/4x semaine ( j'ai 2 dp qui m'aident).

C'est vrai qu'avec l'arrivée du 2eme c'est un peu plus compliqué, même si j'arrive encore à monter à cheval 2/3x semaine.
Avec mon mari on s'est toujours dit que si l'on voulait être heureux dans notre couple, dans notre vie de famille, on devait d'abord l'être pour sois même. Nous n'avons jamais fait la concession de nos passions pcq elles nous permettent de nous libérer l'esprit et contribuent à notre bonheur

Pour la grossesse ça dépend de ton état physique. Lors de ma première grossesse il y a 3 ans je me suis faîte " incendiée " sur ce forum pcq je continuais à monter à cheval C'est clair que c'est un risque mais physiquement je me sentais capable de le faire. Par contre pour la deuxième je ne me suis pas sentie ni a l'aise ni capable physiquement de monter et je ne l'ai pas fait. Ça tu le verras bien en fonction de ton état et de ton gyneco

Personnellement je trouve que les deux ( être maman et cavalière) sont tout à fait compatibles

Kaywest

Membre d'honneur
    

Trust : 254  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3041
4 j'aime    
Maman et cavalière : ça me fait peur !
Posté le 18/09/2023 à 17h32

Perso ça ne me rassure PAS DU TOUT vos discours

Je me suis mariée cette année donc j'ai une pression ENORME de tout le monde pour pondre (société, collègues, parents)... quand je dis que je suis mariée, la première question que l'on me pose c'est "a quand le gamin" (c'est fou ce que les gens sont intéressés par ma vie intime en ce moment ! ) Sachant que j'ai également plus de 30 ans donc tic tac tic tac... et personne ne se gène pour me le rappeler.

Je me suis donc faite a l'idée. Mais clairement je sais que je vais ruiner mon corps, mon mental, ma carrière et tout le reste pour quelques années (après ca grandit donc c'est plus gérable) . J'ai d'ailleurs regretté d'avoir acheté ma jument (que j'adore !) car elle est jeune et j'avais peur de "louper" toutes les meilleures années avec.

je suis cavalière de compétition, c'est un besoin vicéral de me préparer pour des échéances (en plus des moments papouille, balades et des pansages) et avoir des objectifs de progression concrets.

Avec mon mec on a donc conclu un accord: ma jument jument restera au travail chez un pro le temps de la grossesse, il prendra des cours pour pouvoir la sortir en extérieur ou faire un petit travail (elle est méga gentille) et moi je garderais le TAP et les longes tant que faire se peut.
Je souhaite qu'elle continue a sortir en concours et tout, pour derrière pouvoir retrouver un cheval qui pourra supporter mes erreurs lors de mon retour en selle (parce que si tu remets cavalier + cheval en route... on est pas sortis de l'auberge !)

Dans mes amies j'ai un seul cas où avoir un enfant n'a pas vraiment posé de soucis :
à cheval jusqu'à 6 mois (impossible pour moi car mari infirmier urgentiste/ pompier .... ) + à cheval 2,5 mois après son accouchement et en concours quelques mois plus tard.
N'empêche, auj elle ne peut pas monter autant qu'elle le souhaite, en partie a cause de son gamin.

une autre est montée jusqu'à ses 7 mois mais son cheval a 4 ans et est un réformé (méga méga mignon)... donc quelques mois de repos, c'est tout a son avantage. il va juste faire quelques balades avec des gamines toutes choupis

sinon pour les autres : arrêt de l'équitation pendant plusieurs années (elles s'y remettent une fois les gamins + grands) OU galère a venir au prix d'une orga de marathonien et de pas bcp d'heures de sommeil


DONC a moins d'avoir ses chevaux a 2 min, un papa méga présent et dispo (ou famille) et pas vouloir faire de compet... c'est moyen gérable.

Perso je sais que je me fais pas d'illusions: je table sur une remise a cheval, avec des chutes régulières au début ou un niveau tout pourri (coucou les abdos en mousse, le bid qui déborde et le cul en poulpe), des cours ratés car le baby s'est tapé une otite perforante dans la nuit ou a vomi tout son bib, tu sais pas pourquoi, et un planning ou tu fais tout a l'arrache (1h30 pour monter et remettre pompom au pré) et recommencer (encore) sur de l'amateur 3 en complet parce que j'aurais peur de sauter plus d'1 m.

ouai je sais ... je suis cynique !!

bref pour moi c'est pas vraiment compatible compet & bébé... au moins jusqu'aux 2,3 ans du petit

j'espère vraiment me tromper parce que j'ai pas envie qu'un mini moi me bloque dans tout. je n'ai absolument pas envie de devenir plus une mère, qu'une femme avec ses aspirations et ses envies (parfois égoïstes)

Moon-raker51

Membre ELITE Or

Trust : 1242  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9057
1 j'aime    
Maman et cavalière : ça me fait peur !
Posté le 18/09/2023 à 17h58

bonsoir,

Alors je ne suis pas maman, mais je me souviens d'une amie qui y était.

Elle venait tous les jours s'occuper de son gros, le longer , elle ne montait pas bien sur car cheval compliqué donc aucun risque.

Jusqu'au dernier jour elle était même en train de curer son boxe ^^ On lui avait dit qu'elle allait accoucher dans le boxe et ensuite , après l'accouchement elle venait encore tous les jours s'occuper de son gros avec la puce accrocher à elle lors de la longe ou en train de dormir dans la voiture pendant qu'elle faisait le boxe. et quand elle à remonter bébé était dans sa poussette au bord de la carrière.

Je m'étais toujours dit que si je devenais maman , je voudrais être se style là ( en supposant une grossesse sans soucis de santé ) et pas avoir un "bébé handicape" comme j'appelle ça.

car au contraire on en avait une qui vivait bien sa grossesse mais le bébé était devenu une excuse à chaque fois pour venir s'occuper de la jument !

Jerica_parcq

Membre d'honneur
   

Trust : 16  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2826
0 j'aime    
Maman et cavalière : ça me fait peur !
Posté le 18/09/2023 à 18h22

Coucou je n'ai pas lu toutes les réponses mais je suis cavalière et maman d'un petit d un an

Alors je suis proprio d'une jument de bientôt 27 ans qui a le cushing, j'ai réussi à monter jusqu'à 6 7 mois environ mais tranquille, j'ai repris 4 5 mois après mon accouchement mais la forme de ma vieille n'est plus le même donc là j'en suis à ne pas ou presque plus monter. Elle est en retraite et c'est triste à dire je ne pense pas qu'elle fera encore beaucoup d'années, je ne pense pas en reprendre après (ou du moins tant qu'il n'aura pas 10/12ans) car le temps me manque énormément, je sais qu'elle est bien choyée à la pension mais je n'y passe qu'une à deux fois semaine maxi. Ça changera peut être

Elicendi

Membre ELITE Or
  

Trust : 298  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 10342
2 j'aime    
Maman et cavalière : ça me fait peur !
Posté le 18/09/2023 à 18h47

pour le cheval enceinte, ça va déprendre beaucoup de ta grossesse...

pour mon premier enfant j'ai pu m'occuper de mes chevaux jusqu'au bout, et je montais jusqu'à 7 mois (mais en touriste car mon gros ventre me limitait fortement) ensuite j'ai arrêté car COVID et plus le droit de sortir mon cheval du pré (mais je suis allée le voir tous les jours à pied car dans mon périmètre)

pour ma grossesse suivante, à 4 mois j'ai arrêté de monter car j'étais trop mal: fortes nausées, douleurs partout, grosse fatigue... c'était galère

dans les deux cas je suis remontée 6 semaines après mon accouchement

après mon premier enfant, mon cheval a eu un problème de santé qui m'a obligée à aller le monter tous les jours tout un hiver et je l'ai fait, quand on a pas le choix on trouve l'organisation mais c'était chaud

ensuite je me suis limitée à 3 fois par semaine, j'aurais pu faire plus mais j'en avais pas l'envie ni l'énergie

maintenant j'ai 3 enfants (j'ai eu des jumeaux), j'ai accouché il y a 3 mois et je monte une fois par semaine pour l'instant, je pourrais faire plus mais j'ai pas envie, je fais surtout du fitness car j'ai besoin de retrouver une condition physique après 6 mois quasi allitée

l'important c'est que ton compagnon et toi soyez à égalité côté partage des tâches

Flakiss

Membre ELITE Argent
  

Trust : 379  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8938
10 j'aime    
Maman et cavalière : ça me fait peur !
Posté le 18/09/2023 à 18h50

kaywest Bah tu as une vision très pessimiste pas forcément représentative de la réalité. J'ai été enceinte l'hiver entre les 5 et 6 ans de mon cheval. J'ai fait sa saison de 5 et 6 ans comme si je n'avais pas été enceinte puis avec un bébé (tous les objectifs remplis). Là on se prépare pour la finale du Top7 (championnat des 7 ans), le fait d'avoir un bébé n'est en rien un frein. Ça demande de l'organisation, un conjoint prêt à faire sa part, évidemment des petits sacrifices genre exit les après-midi netflix... mais bon, est-ce si grave ?

Je monte à cheval 8-10h par semaine, je concourre en international, je m'occupe de mon cheval tous les jours (5 min en voiture), je bosse, je m'occupe de mon fils. Ma vie n'a pas tant changé par rapport à avant.

Une grossesse ne "ruine" pas le corps, surtout chez les sportives en général qui s'en remettent bien et plutôt rapidement.

Elicendi

Membre ELITE Or
  

Trust : 298  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 10342
2 j'aime    
Maman et cavalière : ça me fait peur !
Posté le 18/09/2023 à 19h09

kaywest j'ai une amie cavalière intensive

Elle a eu une grossesse compliquée qui l'a empêché de monter. Mais elle a quand même géré son élevage amateur et fait ses boxs.
Elle a accouché en janvier, au printemps elle aidait sa jument à mettre bas avec sa fille en porte bébé, en juin elle sortait en concours d'obstacle avec 3 chevaux par weekend.

Elle sort sur le 1m20 avec ses chevaux nés et logés à la maison. Quand elle va en concours c'est le papa ou la grand mère qui gèrent.

Elicendi

Membre ELITE Or
  

Trust : 298  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 10342
7 j'aime    
Maman et cavalière : ça me fait peur !
Posté le 18/09/2023 à 19h15

Il y'a cette donnée que je n'imaginais pas avant d'avoir des enfants et c'est encore plus vrai avec les trois : j'ai moins envie de monter qu'avant.
J'ai envie de passer du temps avec mes enfants.

Je pourrais faire des concours des journées entières mais j'ai pas envie, j'ai fait des années de trec, déplacements à l'étranger, camping du vendredi au dimanche, j'ai plus envie de faire ça.

Je veux passer du temps avec mon mari, avec mes enfants, et je veux rester grand chef au bureau donc je dois travailler quand même assez intensivement. Forcément j'ai compressé le temps de cheval.

Certains vont plutôt compresser le temps de travail.
Ou déléguer les enfants.

C'est un choix.

La seule contrainte mais ça c'est à checker avant de faire les enfants , c'est de choisir le père pour mon mari il a toujours été évident qu'on devrait s'arranger pour que je monte et que je fasse mon sport, et lui fait son sport 5x semaine.

Jamais j'aurais pu m'engager dans une famille avec un partenaire qui n'est pas capable de gérer les enfants autant que moi.

Tillandthea

Initié
 

Trust : 120  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 156
3 j'aime    
Maman et cavalière : ça me fait peur !
Posté le 18/09/2023 à 19h49

Alors personnellement je ne suis pas encore maman par contre j'ai bcp de jeunes mamans propriétaires dans mon entourage

Pour toutes sans exception, elles ralentissent le rythme (cheval au pré/pension donc pas besoin de gérer tous les jours, DP/TP etc... ça va de celle qui ne va quasiment plus voir son poney malgré la culpabilité alors qu'il est en pâture à 20m de la maison, à celle qui fait sa balade 1x semaine le week-end, à celle qui arrive quand même à s'en occuper correctement et monter plusieurs fois par semaine).

Après, c'est propre à chacune sur le rythme, et bien-sûr selon la vie perso à côté :papa/famille présent(e) ++ ou non pour aider/garder bébé, horaires de boulot en décalé ou en journée (ba oui, si tu fais du 9h-17h en général en sortant ba potentiellement tu vas chercher le gamin chez la nounou avant d'aller aux écuries )

Perso, je sais que pour l'instant je ne suis pas encore prête à faire autant de concessions sur ma passion pour m'occuper d'un petit être J'aurais l'impression de louper certaines étapes de ma vie de cavalière, et je n'ai pas envie de faire des choix égoïstes entre mon cheval ou mon potentiel enfant... Peut-être une pensée un peu égoïste mais si c'est pour culpabiliser/regretter, j'avoue avoir du mal à me projeter...

Layla0378

Membre d'honneur
 

Trust : 300  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1597
2 j'aime    
Maman et cavalière : ça me fait peur !
Posté le 18/09/2023 à 19h59

kaywest je te comprend tellement. Et malheureusement ton entourage ne te lâchera jamais "alors le deuxième c pour quand ? Et le troisième ? Oh mais il faut pas qu'il soit seul ce petit"

Euh 2 minutes déjà il vient de naître mais en plus je ne peux/veux pas d'un autre...


Moi je dis toujours que "nos rythme de vie nous permettent pas un autre", "déjà 1 pour moi ct beaucoup" et le pompon que j'aime bcp dire en ce moment "non mais moi je pense à l'écologie et la surpopulation. 1 c bien"

Mais cette pression est insupportable.

Bref. Perso je n'ai pas été le genre de mère qui "ne se prive pas et emmène bébé partout" pck notre fille ne dormait pas donc si je pouvais éviter de lui faire rater une sieste je le faisais. Et puis clairement je n'aime pas trop le monde donc ...
Donc oui les début ct clairement un fardeau.
2 fois par semaine je nourris avec elle et quand je m'éloigner 2 secondes à plus de 2m elle hurlait.

J'ai souvent pleuré et en fait je le fais encore

Mais parfois j'ai cet élan de positive attitude et je me dis que ça va aller de mieux en mieux et que bientôt j'aurais de la main d'œuvre gratuite et qqn pour sortir mes 4 chevaux en extérieur

Kiki26

Membre d'honneur
    

Trust : 268  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3190
2 j'aime    
Maman et cavalière : ça me fait peur !
Posté le 18/09/2023 à 22h27

Je vais apporter un témoignage un peu différent... j'ai pu m'occuper de ma jument jusqu'à J-1 avant l'arrivée de ma fille et c'est le hasard qui a fait ce J-1, ça aurait pu être jour J durant la grossesse, j'ai arrêté de monter car jument compliquée, pas envie de prendre de risques. On a fait du TAP, des balades à pied

Après la naissance, durant le congé mat, impec. J'allais m'occuper de ma jument avec ma fille : TAP, balade à pied. Je l'ai remontée 3-4 fois et après le retour au boulot, la mutation du papa qui n'était donc présent que le weekend, ont eu raison de tout ça.

J'ai vendu ma jument. Je n'avais aucune possibilité de m'en occuper la semaine avec le boulot et la gestion de notre fille seule (pas de relais familial dans le coin) et le weekend, j'avais envie de passer du temps avec mon conjoint et du temps à 3 (il repartait le dimanche vers 14h donc weekend court). J'aurais pu garder la jument et attendre que ça passe... mais j'ai fait le choix du regroupement familial en rejoignant mon conjoint dans un secteur qui n'est absolument pas le pays du cheval donc ma jument n'aurait pas pu poursuivre sa petite vie au pré tranquille sauf si je l'avais éloignée +++ On ne se correspondait aussi pas forcément, elle a été accueillie dans un top endroit et moi je continue à gérer quasi tout car mon conjoint a des absences (1 mois, plusieurs fois 1 semaine..) mais sans avoir cette charge mentale en + de se demander je fais comment si la jument a un souci le soir, la nuit avec la chouquinette ? A ce jour, je ne pourrais pas du tout continuer de monter et encore moins avoir un cheval avec le taf (100km AR par jour en +), mon conjoint toujours régulièrement absent...

Dans 1 an ou 2, mon conjoint va probablement changer de métier, donc là zou, il va porter la charge que j'ai depuis la naissance de notre fille et je compte bien me remettre à cheval. Reprendre un cheval ? Je ne sais pas. Je penche plutôt pour un projet familial, genre une mule pour partir en itinérance en famille.

Alors oui c'est tout à fait possible en ayant soit un conjoint dispo (raté pour moi de par son métier et sa mutation forcée ), ou un relais familial (raté aussi les GP sont à l'autre bout de la France alors ils dépannent volontiers mais genre sur une semaine précise), ou le faire garder lorsqu'on ne travaille pas (ma fille est déjà de 7h30 à 18h15 5j/7 à la crèche donc non pour moi et je bosse à 90% pour absorber le temps de trajet mais on ne peut pas se permettre moins financièrement)

Mais personnellement, je ne le vis pas mal du tout hein ! Chaque chose en son temps, ça reviendra ou pas... si j'en ai envie.

Melaniedada

Apprenti
  

Trust : 256  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 297
0 j'aime    
Maman et cavalière : ça me fait peur !
Posté le 18/09/2023 à 22h37

kiki26 merci pour ton témoignage. Pas facile cette situation j'espère que cela va s'arranger un peu avec le changement de métier de ton conjoint !

Édité par melaniedada le 18-09-2023 à 22h38



Melye

Membre VIP
 

Trust : 176  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4461
6 j'aime    
Maman et cavalière : ça me fait peur !
Posté le 19/09/2023 à 07h58

Il est chouette ce post, on peut y lire des expériences très diverses !

Je voudrais souligner de nouveau que la maternité nous transforme (le papa aussi) et qu'on ne peut pas savoir à l'avance quelle personne on va devenir.
Il y a des modifications hormonales, du corps, un remodelement du cerveau ... on appelle cette phase la matrescence, contraction de maternité et adolescence.

De ce que je constate, beaucoup de mamans arrêtent ou s'éloignent du cheval par choix, pas par obligation. Je ne le comprenais pas avant de devenir maman moi-même mais le bouleversement est tel que comme l'a souligné elicendi, on préfère passer du temps en famille, profiter de ces instants là, plutôt que d'être seule à l'extérieur de son noyau.

Pour parler de mon cas à moi : je suis une cavalière de "loisir sportif", j'ai toujours eu envie de sortir un peu en compétition, notamment de TREC. Quand ma 1ere fille est née je l'ai très mal vécu, je n'étais pas prête à subir cette transformation, je me suis accrochée à vouloir rester celle d'avant, mon bébé était un boulet qui m'empêchait de vivre moi. Je ne pensais pas que je ressentirai ça sinon je n'aurais pas fait d'enfant... mais bon une fois qu'il est là, plus de retour en arrière.
Mon mari a beaucoup pris le relais pour que j'aille chercher mon oxygène en dehors de la maison. Je culpabilisais énormément, tout le temps, mais de sa naissance à ses 3 ans j'ai pas mal monté et progressé.

2e enfant qui est né il y a quasiment 1 an : j'ai quasi perdu toute envie de monter... l'emploi du temps est un peu plus compliqué avec 2, mais ça resterait faisable avec une organisation au carré. J'ai été épuisée pendant de longs mois sans aucun regret de ne pouvoir aller à l'écurie par fatigue, puis maintenant ma jument est irrégulière/boiteuse, et bien j'ai renoncé sans trop de difficultés à la saison de concours que je m'étais préparée.
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8
Maman et cavalière : ça me fait peur !
 Répondre au sujet