Assurances équestres, on fait le point

 Répondre au sujet
Page(s) : 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 ... 95
Auteur
256085 vues - 1417 réponses - 7 j'aime - 116 abonnés

Zenliberty

Membre ELITE Argent

Trust : 14  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7800
Assurances équestres, on fait le point
Posté le 22/07/2010 à 22h46

DEJA 5 ANS D'EXISTENCE


A la base, ce sujet a été créé pour m'aider dans mes démarches. Au final, les topics concernant les assurances étant récurrents, j'ai décidé d'améliorer celui-ci pour permettre à la communauté des cavaliers d'y voir un peu plus clair. Je précise que je suis une simple particulière (donc neutre), et que les infos que j'ai récoltées et publiées ici sont disponibles auprès des assureurs concernés. D'autre part, je précise également que mon but n'ait absolument pas de faire de la mauvaise pub à un quelconque assureur ou courtier.


Pour bien commencer, il faut distinguer deux grandes lignes :
- assurance responsabilité civile
- assurance mortalité-vol-frais véto


L'assurance responsabilité civile couvre les dégâts occasionnés par le cheval à un tiers. Il faut là aussi distinguer deux cas : en action d'équitation, et hors action d'équitation.

En action d'équitation, c'est la licence FFE qui fonctionne, que vous soyez propriétaire ou non de votre monture. Si vous n'êtes pas licencié, rien ne vous empêche de souscrire cette garantie auprès d'un assureur spécialisé.
Les garanties de la licence FFE : https://www.telemat.org/FFE/sif/pdf/infos_garanties_assurance.pdf

Hors action d'équitation, c'est la RCPE (Responsabilité Civile Propriété d'Equidé) qui fonctionne. A savoir également : si votre cheval est en pension, le gardien doit avoir une responsabilité civile. En effet, lorsque le propriétaire n'est pas présent sur la structure, c'est l'assurance responsabilité civile du gardien qui fonctionne. En présence du propriétaire (toujours hors action d'équitation), c'est votre RCPE qui fonctionne.
Les garanties de la RCPE chez GENERALI Cabinet Pezant (RCPE couplée à la licence) : http://www.pezantassure.fr/pdf/pezant/equi/2010/rcpe.pdf

Dans le cas d'une demi-pension, le cavalier demi-pensionnaire doit posséder sa licence. Il me semble également que le propriétaire doive vérifier que sa RCPE fonctionne si c'est un "cavalier lambda" qui s'occupe du cheval (mais ce point reste à vérifier).

Cas pratique concernant RC gardien et RCPE :
https://www.chevalannonce.com/forums-4458760-question-de-droits-garde-du-cheval-et-pre



L'assurance mortalité-vol-frais véto concerne les "dégâts" que pourrait subir l'équidé. La base, c'est mortalité-vol, et ensuite, on ajoute la garantie frais véto, invalidité, et autres options proposées par les assureurs.

A distinguer lors de la souscription : valeur agréée et valeur déclarée. La valeur agréée est un accord entre assureur et assuré, à la signature du contrat. La valeur déclarée est une valeur du cheval indiquée par le propriétaire.

Il est important que chacun fasse établir un devis auprès de plusieurs assureurs, lise les conditions générales et particulières des contrats, s'informe sur les montants des franchises et plafonds, afin de faire son choix d'assureur en toute connaissance de cause. Ce qui correspond à l'un peut ne pas convenir au voisin, et surtout, le tarif de l'un peut ne pas s'appliquer au voisin. Donc : RENSEIGNEZ-VOUS A LA SOURCE !


Explication de termes importants


Plafond = somme maximale versée par l'assureur. Le plafond est généralement annuel, c'est un élément à prendre en compte (un ancien contrat de chez Equitanet proposait un plafond par sinistre et non annuel).
Exemple : Contrat avec plafond annuel de 3 000 €.
Facture pour opération chirurgicale (avec soins post-op, produits véto post-op, hospitalisation) de 4 000 € : l'assurance remboursera jusqu'à 3 000 €.
Si un autre sinistre a lieu la même année, l'assureur ne prendra rien en charge car vous aurez déjà épuisé le montant du plafond annuel.


Franchise = somme restant à charge de l'assuré, à chaque sinistre. Le montant varie en fonction des contrats, c'est un point important à prendre en compte.
Exemple : Contrat avec franchise de 100 €.
Facture pour opération chirurgicale (avec soins post-op, produits véto post-op, hospitalisation) de 4 000 € : si le plafond le permet, l'assurance remboursera alors 4 000 € - 100 € = 3 900 €.


Délai de carence = période pendant laquelle la garantie ne fonctionne pas.
Exemple : Contrat avec délai de carence de 30 jours.
Pendant les 30 premiers jours du contrat, la garantie ne prend pas effet, donc s'il y a un sinistre pendant cette période, il ne sera pas pris en charge.


Avant même de fouiner dans les contrats, il faut déjà savoir quels risques on veut garantir :
- mortalité / vol, c'est la base
- frais véto pour accident et chirurgie, on va dire que c'est l'équivalent de l'assurance au tiers pour la voiture
- frais véto pour accident et chirurgie + coliques sans chirurgie, on va dire que c'est l'équivalent de l'assurance au tiers + bris de glace pour la voiture
- frais véto pour accident et chirurgie + coliques sans chirurgie + maladie, on va dire que c'est l'équivalent de l'assurance tous risques pour la voiture

En clair, il faut déjà savoir ce qu'on veut garantir, et le budget qu'on veut allouer à l'assurance (forcément, plus c'est complet, plus c'est cher, comme pour une assurance voiture). Parce qu'au final, à peu de choses près, les contrats se ressemblent chez tous les assureurs.



Liste non exhaustive d'assureurs équestres
(liens cliquables)


EQUITANET
Tableau de garantie frais vétérinaires :ICI

EQUITRAVEL

CAVALASSUR

GENERALI Cabinet PEZANT (assureur partenaire FFE)
Les garanties mortalité-vol-frais véto chez GENERALI Cabinet Pezant : http://www.pezantassure.fr/pdf/pezant/equi/depliant_mortalite.pdf

EQUESTRASSUR

HORSEY Insurance

LE CENTAURE

PEGASE Insurance

HIP-ASSUR

Gras Savoye Hipcover

FrCourtage Assurance Chevaux



Pour plus de lisibilité, j'ai créé un POST-IT.
Suivez-le en cliquant ci-dessous.
Sujet marqué en post-it L'auteur de ce sujet l'a marqué par des "Post-It".


Cliquez-ici pour suivre le post marqué



Edité par zenliberty le 01-08-2015 à 11h47

Zenliberty

Membre ELITE Argent

Trust : 14  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7800
0 j'aime    
Assurances équestres, on fait le point
Posté le 10/09/2010 à 16h33

Au fait, comment ça se fait que certains assureurs demandent tout un tas de documents pour les frais véto, dont notamment un document à remplir par le véto, et d'autres non ? Est-ce que ceux qui ne demandent rien font les "difficiles" au moment de rembourser une facture ?

Zenliberty

Membre ELITE Argent

Trust : 14  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7800
0 j'aime    
Assurances équestres, on fait le point
Posté le 14/09/2010 à 10h38

UP

Equitravel

Initié
 

Trust : -  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 69
0 j'aime    
Assurances équestres, on fait le point
Posté le 15/09/2010 à 18h35

D'une manière générale il est préférable de fournir avant toute souscription d'un contrat, un certificat sanitaire établi par un vétérinaire.

Ce document permet de d'obtenir une police d'assurance adaptée et sans quiproco lorsqu'un sinistre est déclaré (non garantie de soins par exemple du fait d'un maladie ou d'un probleme physique antérieurs à la souscription).

Un assureur est en droit de modifier ses garanties en fonction de l'état de santé général d'un cheval.

A vous d'accepter ou non sa proposition.

Angelmeg

Membre ELITE Argent
 

Trust : 4  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8430
0 j'aime    
Assurances équestres, on fait le point
Posté le 16/09/2010 à 15h13

moi j'ai une autre question d'assurance!
dans le cadre d'une dp, si le cavalier blesse le cheval (involontairement bien sur) qui est responsable des frais vetos?
sachant que dans mon cas j'ai une RC et le proprio aussi..

Zenliberty

Membre ELITE Argent

Trust : 14  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7800
0 j'aime    
Assurances équestres, on fait le point
Posté le 16/09/2010 à 17h09

La RC n'a rien à voir dans la prise en charge des frais véto du cheval. Dans le cadre d'une DP, le proprio peut souscrire une assurance frais véto, à laquelle il peut éventuellement demander à sa DP de participer financièrement.

Concernant le paiement des frais véto, il faut se référer à ce qui a été définit dans le contrat de DP. Ca peut être à 100% à charge du cavalier qui montait le cheval, ou alors 50% DP-50% proprio si c'était le cavalier DP en selle lors de la blessure, etc...

Zenliberty

Membre ELITE Argent

Trust : 14  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7800
0 j'aime    
Assurances équestres, on fait le point
Posté le 16/09/2010 à 17h12


equitravel a écrit le 15/09/2010 à 18h35:
D'une manière générale il est préférable de fournir avant toute souscription d'un contrat, un certificat sanitaire établi par un vétérinaire.

Ce document permet de d'obtenir une police d'assurance adaptée et sans quiproco lorsqu'un sinistre est déclaré (non garantie de soins par exemple du fait d'un maladie ou d'un probleme physique antérieurs à la souscription).

Un assureur est en droit de modifier ses garanties en fonction de l'état de santé général d'un cheval.

A vous d'accepter ou non sa proposition.

Merci pour ces informations

Mon avis est désormais que oui, il est préférable de fournir un document véto attestant de l'état de santé du cheval au moment de la souscription d'une garantie frais véto. Au moins, tout est défini clairement entre les deux parties au niveau de la prise en charge, des éventuelles exclusions de garanties, etc... C'est plus transparent, tout le monde sait où il va, et l'assuré est sûr de ne pas payer ses primes "dans le vent" ou d'avoir à "négocier le bout de gras" à la moindre facture qu'il présentera...

Equitravel

Initié
 

Trust : -  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 69
0 j'aime    
Assurances équestres, on fait le point
Posté le 17/09/2010 à 10h02

Bravo ZENLIBERTY; depuis le début de votre post, vous avez acquis un vrai sens de l'assurance.

Au moins, VOS EXPLICATIONS sont claires et précises.

Tagada

Membre d'honneur
    

Trust : 31  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3027
0 j'aime    
Assurances équestres, on fait le point
Posté le 17/09/2010 à 10h20

Petit cas pratique...

J'ai souscrit une RCPE auprès d'un assureur équin.

Au début de l'année, des personnes sans ma permission ont pris mon cheval et ce dernier a été tappé par un autre cheval ferré.
Bilan : fracture du métacarpien du postérieur droit.

Bref...
J'ai de suite déclaré le sinistre auprès de mon assureur (habitation) pour faire jouer les RC des responsables qui ont sans forceps reconnu leur responsabilité (pas forcément assumée mais au moins reconnu les faits).

Mon assureur (Habitation qui gère ma RC dans les 3/4 des cas) m'a directement informée que puisque j'avais souscrit une RCPE auprès d'un autre assureur spécialisé équin, cette fois, ce n'était pas de son ressort.

J'ai donc contacté ce célèbre assureur équin : celui-ci a semblé complètement perdu face à la situation (pourtant elle doit être assez banale dans le monde équestre).
Lui répétant les mots de mon assureur habitation, je lui indique que c'est à lui de représenter ma RC sur ce dossier puisque mon cheval est assuré chez eux.

Il m'a dit finalement d"envoyer un dossier".

J'ai donc réuni témoignages, coordonnées des assureurs de tout le monde (des personnes responsables et du gérant), attestations vétérinaires faisant état de la fracture et des frais engendrés, mon propre témoignage (tout cela avec photocopies des papiers d'identité, document légaux etc...).

Et gros silence de cet assureur...
Je relance, contacte même directement les autres assurances qui m'informent ne pouvoir rien faire tant que mon assureur ne se met pas d'accord avec eux. Je ne peux pas m'auto-représenter.

BILAN : malgré trois mois de relances téléphoniques -> RIEN
Ni son, ni image. Ah si au début, un courrier de leur part m'informant qu'ils ne me rembourseraient pas car mon cheval n'est pas assuré pour les frais vétérinaires.
Bien entendu j'avais décroché mon téléphone en leur réexpliquant que cela n'avait rien à voir, que dans le dossier je leur demande juste de représenter ma RC et de bien vouloir eux prendre les sous des autres assurances.... Au téléphone ils sont hésitants... ne me disent ni oui ni non.
Mais au final ils n'ont proprement pas décroché leur téléphone pour se mettre ne serait-ce qu'en contact avec les assurances des tiers. Je me demande même s'ils ont ouvert le dossier.

Bref... 400 euros pour ma pomme.
Et encore j'ai eu de la chance on a frôlé l'opération.
Les responsables dans la nature, ils n'ont jamais assumé ni physiquement ni financièrement les soins, les assurances m'ont bien fait tourner en bourrique pour rien.

En gros j'aurais peut être du porter plainte...

Bref tout cela pour dire, que ma confiance dans les assurances est proche du zéro absolu :
LES ASSURANCES C'EST BIEN SAUF QUAND ON EN A BESOIN.
Elles sont toujours là pour faire de la pub, encaisser mais aussi tjs prête à se défiler en jouant sur les petites clauses. Un seul mot d'ordre : ne pas se fouler ou raquer.

Peut être que si je n'auvais pas souscrit cette foutue assurance auprès de ce célèbre "spécialiste" qui n'a fait que jouer la carte du silence, mon assureur Habitation aurait fait le nécessaire, ou pas...

Edité par tagada le 17-09-2010 à 10h27



Erell29

Membre ELITE Argent
 

Trust : 162  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8437
0 j'aime    
Assurances équestres, on fait le point
Posté le 17/09/2010 à 10h40

Alors: assurance ou pas assurance ?

Zenliberty

Membre ELITE Argent

Trust : 14  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7800
0 j'aime    
Assurances équestres, on fait le point
Posté le 17/09/2010 à 10h54


tagada a écrit le 17/09/2010 à 10h20:
Petit cas pratique...

J'ai souscrit une RCPE auprès d'un assureur équin.

Au début de l'année, des personnes sans ma permission ont pris mon cheval et ce dernier a été tappé par un autre cheval ferré.
Bilan : fracture du métacarpien du postérieur droit.

Bref...
J'ai de suite déclaré le sinistre auprès de mon assureur (habitation) pour faire jouer les RC des responsables qui ont sans forceps reconnu leur responsabilité (pas forcément assumée mais au moins reconnu les faits).

Mon assureur (Habitation qui gère ma RC dans les 3/4 des cas) m'a directement informée que puisque j'avais souscrit une RCPE auprès d'un autre assureur spécialisé équin, cette fois, ce n'était pas de son ressort.

J'ai donc contacté ce célèbre assureur équin : celui-ci a semblé complètement perdu face à la situation (pourtant elle doit être assez banale dans le monde équestre).
Lui répétant les mots de mon assureur habitation, je lui indique que c'est à lui de représenter ma RC sur ce dossier puisque mon cheval est assuré chez eux.

Il m'a dit finalement d"envoyer un dossier".

J'ai donc réuni témoignages, coordonnées des assureurs de tout le monde (des personnes responsables et du gérant), attestations vétérinaires faisant état de la fracture et des frais engendrés, mon propre témoignage (tout cela avec photocopies des papiers d'identité, document légaux etc...).

Et gros silence de cet assureur...
Je relance, contacte même directement les autres assurances qui m'informent ne pouvoir rien faire tant que mon assureur ne se met pas d'accord avec eux. Je ne peux pas m'auto-représenter.

BILAN : malgré trois mois de relances téléphoniques -> RIEN
Ni son, ni image. Ah si au début, un courrier de leur part m'informant qu'ils ne me rembourseraient pas car mon cheval n'est pas assuré pour les frais vétérinaires.
Bien entendu j'avais décroché mon téléphone en leur réexpliquant que cela n'avait rien à voir, que dans le dossier je leur demande juste de représenter ma RC et de bien vouloir eux prendre les sous des autres assurances.... Au téléphone ils sont hésitants... ne me disent ni oui ni non.
Mais au final ils n'ont proprement pas décroché leur téléphone pour se mettre ne serait-ce qu'en contact avec les assurances des tiers. Je me demande même s'ils ont ouvert le dossier.

Bref... 400 euros pour ma pomme.
Et encore j'ai eu de la chance on a frôlé l'opération.
Les responsables dans la nature, ils n'ont jamais assumé ni physiquement ni financièrement les soins, les assurances m'ont bien fait tourner en bourrique pour rien.

En gros j'aurais peut être du porter plainte...

Bref tout cela pour dire, que ma confiance dans les assurances est proche du zéro absolu :
LES ASSURANCES C'EST BIEN SAUF QUAND ON EN A BESOIN.
Elles sont toujours là pour faire de la pub, encaisser mais aussi tjs prête à se défiler en jouant sur les petites clauses. Un seul mot d'ordre : ne pas se fouler ou raquer.

Peut être que si je n'auvais pas souscrit cette foutue assurance auprès de ce célèbre "spécialiste" qui n'a fait que jouer la carte du silence, mon assureur Habitation aurait fait le nécessaire, ou pas...

Ben dis donc, quelle histoire !

Par contre, il faut en effet faire très attention aux éventuels doublons d'assurance : j'avais lu quelque part (sûrement sur les conditions d'un assureur) qu'en cas d'assurance identique souscrite ailleurs, l'assureur ne prendra pas en charge les sinistres. C'est ce qui se passe dans ton cas : sachant que tu as souscrit une RCPE chez l'assureur-2, l'assureur-1 se décharge de toute garantie de sinistre...

Par curiosité, je pourrais avoir le nom de ton assureur-2 en MP ?

Sinon, j'aurai tendance à être plutôt de ton avis : les assurances, c'est bien que quand on n'en a pas besoin...

Peut-être pourrais-tu te renseigner auprès d'une asso de consommateurs pour faire bouger l'assurance ?

Tagada

Membre d'honneur
    

Trust : 31  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3027
0 j'aime    
Assurances équestres, on fait le point
Posté le 17/09/2010 à 11h01

Et oui j'étais la première à crier "assurez-vous!"
Je n'ai pas pris le premier cabinet inconnu au bataillon et pourtant.
Zen tu as surement raison il y a peut être doublon... et ça n'a fait que compliqué les choses.
Mais je suis outrée du manque de professionalisme, de communication de cet assureur spécialisé qui a joué la carte du silence.

Donc aujourd'hui franchement je reviens sur mes positions, finalament une simple RC aurait fait bien mieux!
Comme les assurances "sports" des assureurs les plus connus (MAAF, GMF, GENERALI), bien plus valable que la licence...

Edité par tagada le 17-09-2010 à 11h13



Zenliberty

Membre ELITE Argent

Trust : 14  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7800
0 j'aime    
Assurances équestres, on fait le point
Posté le 20/09/2010 à 10h34

Je remonte le topic pour ceux qui en ont besoin

Equitanet

Initié
 

Trust : -  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 140
0 j'aime    
Assurances équestres, on fait le point
Posté le 20/09/2010 à 10h41

EQUITANET ASSURANCES EQUESTRES Courtier en assurances equestres en partenariat avec Cheval Annonce se tient a votre disposition pour eclairer tous les sujets qui vous inquiètent ou vous intéressent
vous pouvez nous joindre par mail pour votre question en précisant "demande membre cheval annonce" vous pouvez indiquer un téléphone...... nous rappellerons
A titre d'info une responsabilité civile du proprietaire et/ou du gardien temporaire coute environ 25 €par an
et une responsabilite civile sur le cheval pour assurer les degats faits par tout cavalier qui le prendrait en action d equitation coute egalement la meme somme 25 €
souscription possible en ligne sur le site
attention du fait de diverses améliorations le site est en cours de renouvellement certaines garanties ne sont pas encore signalées et certains tarifs indiques sont supérieurs a ce que sera la realite ceci temporairement bien sur !!


d autres formules sont possible pour assurer également le cheval le cavalier les frais veto
mais également l invalidité du cheval
celle du cavalier
les garanties de l embryon ou du POULAIN A NAITRE
des garanties transports pour les vans etc... etc...
un assureur specialise ca presente quelques interets!!!

tout ceci est a votre disposition pour les amateurs et meme les professionnels
pour les demandes par mail a equitanet assurance
preciser "demande membre cheval annonce"
le mail c est
direction@equitanet.com

a tres bientot
le service relation clientele

Equitanet

Initié
 

Trust : -  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 140
0 j'aime    
Assurances équestres, on fait le point
Posté le 20/09/2010 à 10h53


chocolate42 a écrit le 27/07/2010 à 10h22:
Chez equinet lorsque je prend mortalité/vol et frais véto accident chirurgie j'en ai déja pour 190€ les deux
C'est vraiment utile?

Quand a responsabilité civile en action d'équitation du cheval si on a la licence FFE c'est inutile non ?


la responsabilite civile en action d equitation sur le cheval sert a tout cavalier qui le monte .... meme sans licence


si vous etes IMPERATIVEMEN la seule a le monter cette responsabilte civile en action d equitation ferait double emploi avec votre licence effectivement

a bientot

Stefy13004

Membre VIP

Trust : -  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3942
0 j'aime    
Assurances équestres, on fait le point
Posté le 20/09/2010 à 11h02

Le tarif indiqué est celui à l'année ?

Edité par stefy13004 le 20-09-2010 à 11h05



Page(s) : 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 ... 95
Assurances équestres, on fait le point
 Répondre au sujet