Reflexions les plus "pourries" du monde du cheval

 Répondre au sujet
Auteur
2.3M vues - 19679 réponses - 107 j'aime - 464 abonnés

Zzzzz

Initié
 

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 63
Reflexions les plus "pourries" du monde du cheval
Posté le 07/04/2011 à 15h39

un petit topic pour ironiser sur le monde du cheval : je propose de raconter des annectodes, reflexions marrantes ou pourries qu'on vous a faites.

je commence:

> en periode de gelee cet hiver, une cavaliere me dit :
- pourquoi tu vas pas en ballade?
- la route est gelee et ma jument fait la folle dehors, j'ai peur de glisser
- t'as qu'a lui mettre un enrennement...



> un moniteur en visite au club dit à ma monitrice en parlant de mon cheval :
- c'est quoi ce cheval? (d'un ton interessé)
- oh, rien, un trotteur


Sujet déplacé - 
Modérateur : bianca_jones

Ardennesacheval

Membre ELITE Or
  

Trust : 873  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11284
15 j'aime    
Reflexions les plus "pourries" du monde du cheval
Posté le 24/09/2022 à 18h35

je pense que si vous leur brossiez les dents tous les soirs vos chevaux auraient un sourire plus élégant !

réflexion d'une gérante de pension :
elle est passée devant des chevaux en pâture, les a appelés et ils n'ont pas daigné venir à la barrière.
Explication : l'autre jour elle mangeait une pomme et elle ne peur en a pas donné ! Alors ils veulent se venger et lui font la tête

Bojesse

Expert
   

Trust : 304  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 561
22 j'aime    
Reflexions les plus "pourries" du monde du cheval
Posté le 25/09/2022 à 12h41

J'ai une pépite, enfantée dans la douleur croyez moi.

10 heures que je suis au Urgence suite a mon accident.

Une jeune aide brancardière, maquillée comme un instagrameuse de Dubai, style les ASHQ a Ibiza, environ 56 de QI, me lance sur un ton agressif et bien condescendant :

"- Expliquez moi comment un polyhandicapé peut monter et faire une .... Chute de cheval " !?

("chute de cheval", dans le dossier)

Je répond en grimaçant avec la bouche sèche de 10 heures sans boire et non sans agacement :

-"Heu vous savez le paradressage c'est au JO depuis un moment ".

Je pense que ma défense était vaine. Pas sur que le moindre de mes mots ( maux...) fussent compris.

Tous mes amis sont outrés, mais ceux qui connaissent les service des Urgence de D********n, vous le dirons tous : Plutôt crever que d'aller la bas. On m'avais prévenu . CQFD.

NB. Je dois préciser que la majorité du personnel est adorable et fait des miracles avec un bout de sparadrap et de ficelle ( j'exagère a peine tout le fric est partis dans le foot ou en coke... ), seule une minorité de cas disciplinaires posent problème, faut juste pas les croiser...

Ardennesacheval

Membre ELITE Or
  

Trust : 873  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11284
1 j'aime    
Reflexions les plus "pourries" du monde du cheval
Posté le 25/09/2022 à 17h04

courage bojesse !
Ca va mieux ?

Ardennesacheval

Membre ELITE Or
  

Trust : 873  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11284
19 j'aime    
Reflexions les plus "pourries" du monde du cheval
Posté le 25/09/2022 à 17h07

Par un moment je retrouvais des fioles de vodka dans la paddock de Lotus... je me demandais s'il buvait en cachette...
Là dans la pâture des ardennais j'ai retrouvé des bouteilles d'eau minérale ! Eux au moins ils ont une vie saine !

Édité par ardennesacheval le 25-09-2022 à 17h13



Bojesse

Expert
   

Trust : 304  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 561
9 j'aime    
Reflexions les plus "pourries" du monde du cheval
Posté le 25/09/2022 à 17h11


ardennesacheval a écrit le 25/09/2022 à 17h04:
courage @bojesse !
Ca va mieux ?


Ha oui carrément après 6 semaines.
Les deux premières on été terribles, la première atroce. Je me remet a peine des effets secondaires de la morphine et après 4 semaines de sevrage cela vas presque normalement. Comprends pas les toxicos. Cela été très dur.

A présent je peux m'occuper, ordi , puzzle, lego, petites bricoles, papiers en retard, forum. J'ai pu revoir mes poneys après 4 semaines.

Merci Ardennescheval

Moon-raker51

Membre ELITE Argent
  

Trust : 1196  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8919
2 j'aime    
Reflexions les plus "pourries" du monde du cheval
Posté le 25/09/2022 à 18h50

ardennesacheval la blague est drôle désolée... Mais les gens qui laissent leur poubelle dans la nature

Girly61

Membre d'honneur

Trust : 166  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1365
2 j'aime    
Reflexions les plus "pourries" du monde du cheval
Posté le 25/09/2022 à 22h39

Ce n’est pas une réflexion, mais dans mon école, il y a depuis quelques années un club du BDE qui propose des cours d’équitation. Je n’ai jamais eu l’occasion d’y participer, mais je vois régulièrement passer des storys, et un point qui me choque beaucoup : à chaque fois qu’on voit leur moniteur (en balade principalement), il est complètement avachi + souvent les mains dans les poches de son sweat, bref ça fait tellement pas sérieux que perso ça ne me donnerait pas du tout envie de monter avec…

Leasaunier

Initié
 

Trust : 160  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 147
1 j'aime    
Reflexions les plus "pourries" du monde du cheval
Posté le 26/09/2022 à 11h02

Hello,

Alors dans mon écurie il y a 3 monitrices différentes (comme si on accroche pas, on peut changer et aller voir les deux autres, et tout le monde y trouve son compte, car les trois sont hyper différentes.)
- une spécialisée en dressage et cross (ancienne jury dressage, pointu à l'ancienne on va dire, avec 20 ans d'expérience)
- la seconde qui a passé ses savoirs éthologies, méthode andy booth,
- la 3ème plus jeune (2 ans de bpjeps, plutot branchée cso et concours),

bref on a le choix.

Mais ce qui m'a choqué, c'est que la plus jeune a eu une réflexion que je trouve en tant qu'élève on va dire:
une cavalière pose la question à la coach CSO : on enchaine ou on travaille,
réponse: on enchaine ....

ha ben parce que si on enchaine, on ne travaille pas en fait ....

bon moi ça me refroidi perso ....

Fandada

Membre ELITE Or
  

Trust : 1571  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 23090
10 j'aime    
Reflexions les plus "pourries" du monde du cheval
Posté le 26/09/2022 à 11h49

leasaunier ce n'est pas forcément choquant. faut voir le contexte et les habitudes. C'etait peut-être travailler un point précis.
Enchaîner c'est un type de travail, donc on ne dit pas forcément on travaille l'enchaînement...

Uneraell

Membre d'honneur
 

Trust : 98  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1848
3 j'aime    
Reflexions les plus "pourries" du monde du cheval
Posté le 26/09/2022 à 11h49

Tiens parlant de moniteur, ça me fait penser à une annonce que j'ai vu passer récemment. Un centre équestre recherche un nouvel enseignant : "Vous avez plus de 17 ans ? Alors contactez nous en mp pour parler de votre expérience pédagogique et équestre"

Alors ok, l'âge n'est stricto sensu pas un critère, m'enfin... À 18 ans qui a vraiment les qualifications équestres ET pédagogiques pour enseigner ? En Belgique il y a quelques écoles qui forment aux métiers du cheval en alternance mais bon... Est ce qu'a 18 ans on a la maturité et le recul nécessaire pour enseigner ? Je suis dubitative...

Girly61

Membre d'honneur

Trust : 166  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1365
0 j'aime    
Reflexions les plus "pourries" du monde du cheval
Posté le 26/09/2022 à 11h56

uneraell c’est peut être pour de l’animation poney ? A 18 ans c’est largement jouable (je l’ai fait une ou deux fois à 14/15 ans pour dépanner ma monitrice, j’en menais pas large mais ça le faisait ; sa fille animait le cours baby poney une fois par semaine à 17/18 ans aussi)

Leasaunier

Initié
 

Trust : 160  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 147
1 j'aime    
Reflexions les plus "pourries" du monde du cheval
Posté le 26/09/2022 à 14h29

fandada

pour moi la question et la réponse sont alors mal posées.

je suis d'accord pour le fait de travailler un enchainement spécifique, mais dans ce cas la question ne doit pas être : on travaille ou on enchaine ....

moi je le comprends dans le sens si on enchaine on ne travaille d'autant que la réponse: on enchaine et pas on travaille sur un enchainement, laisse aussi sous entendre que la le cours c'était enchainer et pas travailler.

Egalement, la question ne devrait même pas avoir lieu d'être posée ainsi.

Donc oui moi ça me refroidie un peu beaucoup même

Shiho

Membre d'honneur
   

Trust : 90  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2770
12 j'aime    
Reflexions les plus "pourries" du monde du cheval
Posté le 26/09/2022 à 15h25

leasaunier : c’est un peu pinailler Si je pose la question en l’état à mon prof, expérimenté, il comprendra où je veux en venir et me répondra également « on enchaîne ». Et pourtant, il est capable de mettre en burn-out un cours de G7 sur un parcours de barres au sol

Tam89

Membre ELITE Or
  

Trust : 70  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 10350
1 j'aime    
Reflexions les plus "pourries" du monde du cheval
Posté le 26/09/2022 à 17h46

uneraell

Dans mon 1er club quand on avait 18 ans et le galop 7 on pouvait animer une reprise en autonomie, j'ai eu mon galop 7 à 16 ans, mon instructeur a passé 2 ans à me dire vivement que tu ais 18 ans pour que tu ais ta reprise, et quand je les ai eu j'ai aussi eu ma reprise.
D'ailleurs la quasi totalité des cours dans ce club étaient donné par des bénévoles, la moitié étaient bien meilleurs que la monitrice ...

Corleone

Membre VIP
   

Trust : 452  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5763
0 j'aime    
Reflexions les plus "pourries" du monde du cheval
Posté le 26/09/2022 à 18h17


fandada a écrit le 26/09/2022 à 11h49:
@leasaunier ce n'est pas forcément choquant. faut voir le contexte et les habitudes. C'etait peut-être travailler un point précis.
Enchaîner c'est un type de travail, donc on ne dit pas forcément on travaille l'enchaînement...

Franchement, quand je vois certains cours de sauts, j'aurai également été étonnée de la question si je ne connaissais pas la prof.

Pour beaucoup de ce que j'ai vu et pratiqué en club, le cours de saut se résume à :
- détente pas-trot et puis un bon galop car Pompon doit être réactif. Puis des transitions pour s'assurer qu'il réponde aux aides.
- ensuite trois cavaletti
- puis le plus gros travail effectué est de compter les foulées pour ne pas faire tomber la barre et faire de belles courbes pour éviter les refus et dérobades.

Avec ça, on a les plus beaux parcours de France visibles à Lamotte.
Reflexions les plus "pourries" du monde du cheval
 Répondre au sujet