Travailleur indépendant (valorisation chevaux)

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8
Auteur
6647 vues - 110 réponses - 0 j'aime - 0 abonné

Plume2713

Maître
    

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1089
Travailleur indépendant (valorisation chevaux)
Posté le 01/10/2013 à 11h56

Bonjour à tous, je compte arrêter mon BTS dans peu de temps car il ne me convient absolument pas. Et j'aimerais me lancer dans la valorisation de poneys surtout et aussi de chevaux.

Je vais changer ma jument centre équestre et (il me semble) que le centre ne propose pas de pension "valorisation" donc pas de concurrence. Dans ses conditions je me demandais si il était possible que je me mette en travailleur indépendant et que je travail avec le centre équestre, c'est a dire que le cheval ou poney que je travaille sera en pension la bas pour que je puisse disposé des installations.

De mon coté j'ai arrêté de passer mes galops il y a un petit moment donc j'ai le galop 5 général. Et je m’apprête a passer le galop 7 dressage (je pense avant la fin de l'année, ma mono actuelle m'a dis que ça ne devrait être qu'une formalité)

Voila tout, enfin je pense. J'espère que vous pourrez m'aider ou me donner vos avis.

Merci d'avance

Ritajolie

Membre d'honneur
    

Trust : 112  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3349
0 j'aime    
Travailleur indépendant (valorisation chevaux)
Posté le 03/10/2013 à 11h22


plume2713 a écrit le 02/10/2013 à 23h59:

Pour la valorisation je me suis mal exprimé, car pour moi, la valorisation correspond plus a faire évoluer le cheval qu'a le sortir en compétition, donc je ne sais pas si il y a un mot technique pour ça ...

Tout simplement, monter des chevaux et éventuellement les faire travailler. Mais sans sorties en compétitions, on ne valorise pas.


plume2713 a écrit le 02/10/2013 à 23h59:
Et alors si possible, je voudrais bien une explication sur la phrase que j'ai mis en gras s'il vous plait ?


Quand je lis les offres d'emploi concernant des postes de cavalier soigneur (et non pas de palefrenier), le galop 7 est quand même souvent exigé.

Exemple avec le site Equi-Ressources :
- Offre n°1 : sorties en compétitions pro souhaitées, permis poids lourd exigé
- Offre n°2 : galop 7 et plus exigé
- Offre n°3 : "vous montez parfaitement à cheval", galop 7 et plus souhaité, compétitions amateur souhaitées
- Offre n°4 : galop 7 et plus exigé, sorties en compétitions amateur exigé, sorties en compétitions pro souhaitées
- Offre n°5 : galop 7 et plus exigé, sorties en compétitions amateur souhaitées
- Offre n°6 : galop 7 et plus exigé
- Offre n°7 : galop 7 et plus exigé, sorties en compétitions amateur souhaitées
- Offre n°8 : galop 7 et plus souhaité
- Offre n°9 : galop 5/6 souhaité (mais c'est un haras de trotteurs qui cherche quelqu'un pour sortir les chevaux en balade seulement)
- Offre n°10 : galop 7 et plus exigé


Toutes ces offres sont consultables ici : http://emploi.equiressources.fr/resultat-offres-emploi.aspx


Donc voilà pourquoi j'ai dit dans mon précédent message qu'il fallait être un bon cavalier pour obtenir un poste de ... cavalier.

Plume2713

Maître
    

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1089
0 j'aime    
Travailleur indépendant (valorisation chevaux)
Posté le 03/10/2013 à 11h38


ritajolie a écrit le 03/10/2013 à 11h22:

Tout simplement, monter des chevaux et éventuellement les faire travailler. Mais sans sorties en compétitions, on ne valorise pas.

Donc voilà pourquoi j'ai dit dans mon précédent message qu'il fallait être un bon cavalier pour obtenir un poste de ... cavalier.


Il y a une différence entre monter un cheval pour monter un cheval, et le faire évoluer quand même. La compétition c'est qu'un résultat... Enfin bon.

Par contre je reste bloquer sur cette phrase pour le galop 7, a vous écoutez, je ne suis pas une bonne cavalière parce que je n'ai pas le galop 7. Alors que c'est pas que je l'ai passer et que je l'ai louper. Je suis d'accord que les employeurs le réclame, mais ça ne fais pas tout non plus.
Il y a des gens qui n'ont jamais passer de galop et qui pourtant monte bien mieux que des galops 7.
Donc je sais très bien que de toute façon je devrais le passer, pour avancer car les gens sont plus que fermé...

Mais franchement, arrêter de dire qu'on n'a pas un bon niveau parce qu'on n'a pas passer le galop 7

Blueorchid50

Compte supprimé


0 j'aime    
Travailleur indépendant (valorisation chevaux)
Posté le 03/10/2013 à 11h43

Avoir le galop 7, c'est comme le permis:
ce n'est pas parce qu'on l'a qu'on sait conduire, mais il faut l'avoir pour pouvoir conduire!

Plume2713

Maître
    

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1089
0 j'aime    
Travailleur indépendant (valorisation chevaux)
Posté le 03/10/2013 à 11h47


blueorchid50 a écrit le 03/10/2013 à 11h43:
Avoir le galop 7, c'est comme le permis:
ce n'est pas parce qu'on l'a qu'on sait conduire, mais il faut l'avoir pour pouvoir conduire!


A la différence que le galop 7 est exigé par les gens mais il n'y a aucune lois qui l'oblige...
Juste exigé par des gens qui préfère jugé sur un bout de papier plutôt que sur une personne, ou alors qui ne sont pas capable de voir si un cavalier est bon ou pas ...

Edité par plume2713 le 03-10-2013 à 11h49



Blueorchid50

Compte supprimé


0 j'aime    
Travailleur indépendant (valorisation chevaux)
Posté le 03/10/2013 à 11h49

Tu fais ce que tu veux, c'est toi qui cherches, pas moi.

J'ai monté beaucoup de chevaux confiés, jamais les propriétaires ne m'auraient fait confiance si je n'avais eu mon galop 7 (pour moi c'était l'éperon d'argent, ça date ) et surtout le niveau qui va avec!

Demoisellevip

Membre VIP
 

Trust : 2  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4102
0 j'aime    
Travailleur indépendant (valorisation chevaux)
Posté le 03/10/2013 à 11h49

Je vais être franche, mais personne ne confiera des chevaux ou poneys à valoriser à une jeune femme de 18 ans sans expérience concours ni galop 7.

Désolée mais c'est la réalité du terrain, il va falloir l'affronter: le galop 7 et les sorties en concours (jeunes chevaux entre autres), sont des gages de bonne qualité aux yeux de proprios.

Nadinegari

Compte supprimé


0 j'aime    
Travailleur indépendant (valorisation chevaux)
Posté le 03/10/2013 à 11h51

Franchement, j'ai le galop 7 depuis 1988 et je ne me suis jamais faite payer pour bosser les chevaux des autres... Et pourtant, j'en ai eu quelques uns sous les fesses...
Vouloir en vivre avec aussi peu de références, c'est un peu aléatoire. Et même sans en vivre, en complément de revenus, je ne suis pas sûre que ce soit bien rentable si tu fais le rapport entre le temps nécessaire pour travailler correctement les chevaux et ce que tu vas effectivement gagner.
Nous (enfin surtout mon mari!!), on fait de la vraie valorisation avec sorties en compétition AM et PRO. Ce n'est pas ça non plus qui nous sort du rouge chez notre ami le banquier. On le fait davantage pour le plaisir de sortir d'autres chevaux, les faire progresser que pour ce que cela nous rapporte.
Et on a un taff à côté tous les deux... Moi-même, je fais partie de ces abrutis de profs qui ne savent pas répondre aux questions après un bac +5... Et mon mari a un BTS de compta, même s'il n'a jamais exercé cette profession... En revanche, cela l'a sacrément aidé pour les entreprises qu'il a pu monter au cours de sa vie...
Enfin, bref, à mon sens, vaut mieux se secouer un peu pour finir le BTS (en plus, tu es en 1ère année et on est début octobre... Faudrait s'accrocher une chouille de plus, non?! Avant de jeter le bébé avec l'eau du bain...) : 2 ans d'études sup, ce n'est quand même pas le truc insurmontable... Et si tu gères tant que ça, que le niveau est trop bas pour toi, raison de plus pour aller jusqu'au bout puisque cela ne devrait pas te demander trop d'efforts pour réussir.
De nos jours, c'est toujours ça de pris...

Blueorchid50

Compte supprimé


0 j'aime    
Travailleur indépendant (valorisation chevaux)
Posté le 03/10/2013 à 11h54

Idem, j'ai un boulot à côté, jamais je ne me suis fait payer pour valoriser un cheval, j'étais déjà bien contente qu'on m'en confie .

Plume2713

Maître
    

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1089
0 j'aime    
Travailleur indépendant (valorisation chevaux)
Posté le 03/10/2013 à 11h55

J'ai bien compris, mais je trouve ça déplorable quand même.

Passer le galop 7 ne me pose pas de problème, c'est juste que j'ai quitter le système de cours avec des BPJEPS depuis 3 ans et du coup j'ai pas eu l'occasion de les passer.

Angelmeg

Membre ELITE Argent
 

Trust : 4  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8430
0 j'aime    
Travailleur indépendant (valorisation chevaux)
Posté le 03/10/2013 à 11h56


plume2713 a écrit le 03/10/2013 à 11h38:


Il y a une différence entre monter un cheval pour monter un cheval, et le faire évoluer quand même. La compétition c'est qu'un résultat... Enfin bon.
c'est la où on te dis qu'il y a une difference de terme à employer, tu parles de valorisation donc de concours, si tu parles de travailler un cheval alors la on parle bien d'evolution

Par contre je reste bloquer sur cette phrase pour le galop 7, a vous écoutez, je ne suis pas une bonne cavalière parce que je n'ai pas le galop 7. Alors que c'est pas que je l'ai passer et que je l'ai louper. Je suis d'accord que les employeurs le réclame, mais ça ne fais pas tout non plus.
Il y a des gens qui n'ont jamais passer de galop et qui pourtant monte bien mieux que des galops 7.
Donc je sais très bien que de toute façon je devrais le passer, pour avancer car les gens sont plus que fermé...

Mais franchement, arrêter de dire qu'on n'a pas un bon niveau parce qu'on n'a pas passer le galop 7
ce n'est pas ce qu'on est en train de te dire, on te dis que la reference pour pretendre travailler un cheval c'est le galop 7, comme expliqué plus haut c'est comme le permis! le galop 7 valide l'autonomie d'un cavalier à cheval donc c'est une sorte de garantie pour le proprio qui confie son cheval


Nadinegari

Compte supprimé


0 j'aime    
Travailleur indépendant (valorisation chevaux)
Posté le 03/10/2013 à 11h57


plume2713 a écrit le 03/10/2013 à 11h47:


A la différence que le galop 7 est exigé par les gens mais il n'y a aucune lois qui l'oblige...
Juste exigé par des gens qui préfère jugé sur un bout de papier plutôt que sur une personne, ou alors qui ne sont pas capable de voir si un cavalier est bon ou pas ...


ça, c'est marrant, mais cet argument, il n'y a que les gens qui n'ont pas le G7 qui le sortent..
En tant que proprio, quand tu veux confier un cheval, c'est tout de même la preuve qu'il y a eu un certain parcours, un certain cursus. Même si personne n'est dupe sur la valeur de certains G7 : cela rassure.
Cela te déplaît. C'est bien regrettable, mais tu n'y peux pas grand chose...
En outre, puisque selon toi, cela ne veut pas dire grand chose et que, là aussi, c'est trop facile de l'avoir ce bout de papier, dépêche-toi de le passer! Tu pourras cracher, au propre comme au figuré, autant que tu veux sur le bout de papier que tu recevras quand tu l'auras validé, ce sera ton problème. En attendant, tu auras un atout supplémentaire à brandir sous le nez des proprios cherchant des gens pour bosser leurs chevaux.
Car, là encore, c'est toujours ça de pris! Faut être pragmatique dans la vie : c'est une aide non négligeable pour quelqu'un qui a des projets comme les tiens.
Tu as rencontré 4 monos qui t'ont déplu (4!!!) : à toi d'être une mono en accord avec ta conception du travail des chevaux... Justement, les gens devraient faire la différence entre toi et les autres miteux.

Ritajolie

Membre d'honneur
    

Trust : 112  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3349
0 j'aime    
Travailleur indépendant (valorisation chevaux)
Posté le 03/10/2013 à 11h59


plume2713 a écrit le 03/10/2013 à 11h38:


Il y a une différence entre monter un cheval pour monter un cheval, et le faire évoluer quand même. La compétition c'est qu'un résultat... Enfin bon.

Si tu prends deux chevaux équivalents (en termes d'origines, d'âge, de gabarit, etc), si l'un sort en concours d'élevage régulièrement et est classé, il se vendra plus cher que celui qui ne sort pas.
Sauter des barres chez soi, c'est sympa, mais se confronter aux autres dans un environnement nouveau et face à des chevaux aussi doués les uns les autres, c'est mieux ! C'est plus vendeur.

On ne valorise pas un cheval en restant chez soi.



plume2713 a écrit le 03/10/2013 à 11h38:
Par contre je reste bloquer sur cette phrase pour le galop 7, a vous écoutez, je ne suis pas une bonne cavalière parce que je n'ai pas le galop 7. Alors que c'est pas que je l'ai passer et que je l'ai louper. Je suis d'accord que les employeurs le réclame, mais ça ne fais pas tout non plus.
Il y a des gens qui n'ont jamais passer de galop et qui pourtant monte bien mieux que des galops 7.
Donc je sais très bien que de toute façon je devrais le passer, pour avancer car les gens sont plus que fermé...

Mais franchement, arrêter de dire qu'on n'a pas un bon niveau parce qu'on n'a pas passer le galop 7


T'es franchement pénible hein !
Je ne te connais pas, je ne t'ai jamais vue monter à cheval, donc je sais pas quel niveau tu as.
Par contre, un recruteur, avant de t'engager pour monter ses chevaux de compétitions, il va regarder ton minitel : voir sur quelles épreuves tu sors, si tu es souvent classée, etc.

Je n'y peux rien si c'est comme ça, mais il faut comprendre que c'est quand même logique.
Comme tu dis, le galop 7 n'est pas gage de qualité, il y a des bons et des mauvais.
Quand un recruteur reçoit des dizaines de CV pour un même poste, il cherche donc le meilleur cavalier. Et au lieu de recevoir ces dizaines de cavaliers et de les faire monter à cheval devant lui, il fait d'abord une pré-sélection via les résultats sportifs.
D'autres paramètres rentrent aussi en jeu, comme le tact avec les chevaux ou les connaissances sur leurs soins, mais là, c'est plus difficile à évaluer, bien qu'on peut se dire que si la personne a fait des études et des stages dans le milieu du cheval, elle a sûrement certains acquis.


Quant à ta phrase comme quoi les gens du milieu sont fermés, je pense que tu pourrais la méditer à ton sujet... Je vais être crue, mais les candidats ne manquent pas.
Pour faire des horaires de dingue et être payé une véritable misère, il y a des centaines de candidats, qui ont tous des CV aussi long que le bras et la jambe !


Bref, on ne doit sûrement pas se comprendre ; j'ai l'impression qu'on ne parle pas du tout du même boulot.

Demoisellevip

Membre VIP
 

Trust : 2  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4102
0 j'aime    
Travailleur indépendant (valorisation chevaux)
Posté le 03/10/2013 à 12h01


plume2713 a écrit le 03/10/2013 à 11h55:
J'ai bien compris, mais je trouve ça déplorable quand même.

Passer le galop 7 ne me pose pas de problème, c'est juste que j'ai quitter le système de cours avec des BPJEPS depuis 3 ans et du coup j'ai pas eu l'occasion de les passer.

Non c'est pas déplorable. Si tu passes le G7 c'est déjà bien mais tu auras beaucoup de mal à trouver quand même.

J'ai un ami qui tourne en CSI*** et qui a du mal à se former un piquet de chevaux correct, c'est pour dire.

Ce que beaucoup de gens ont du mal à comprendre c'est que entre l'équitation dite du "domaine privé" et le monde pro, il y a un gouffre. Tu peux très bien savoir monter à cheval sans aucun galop mais sur le marché du travail ça ne vaudra rien.

C'est comme si tu me disais que savoir faire de la compta et du management c'est comme avoir un Master en gestion. Ben non...

Le milieu professionnel du cheval a ses exigences, et la concurrence est rude parce que mine de rien des bons cavaliers sérieux il y en a, et même ceux-ci ont du mal à trouver du boulot (et des chevaux).

Honnêtement tout ce que je peux te conseiller si tu veux te lancer dans cette voie c'est de continuer ton BTS, passer ton G7 et commencer les concours pour prendre de la bouteille.
Sachant que sur le marche du travail, les concours club ça ne vaut rien, et les concours amateur pas beaucoup plus.

Blueorchid50

Compte supprimé


0 j'aime    
Travailleur indépendant (valorisation chevaux)
Posté le 03/10/2013 à 12h03

PASSE TON GALOP 7 D'ABORD

Plume2713

Maître
    

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1089
0 j'aime    
Travailleur indépendant (valorisation chevaux)
Posté le 03/10/2013 à 12h06

Pour le BTS ma décision n'est pas encore prise a 100%. Mais quand je vois le prix que ça coûte par mois comparé a ce que je m'ennuie, ça donne pas envi de continuer surtout quand on a le droit a aucune bourse et qu'on voit tout les élèves gagner le double de ce qui dépense rien qu'avec les bourses (pour eux c'est rentable le BTS dépense 200 gagne 400 voir +)

oui je sais, je suis contre pas mal de chose du système qui me révolte ...
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8
Travailleur indépendant (valorisation chevaux)
 Répondre au sujet