Frits - balades

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 ... 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 ... 491
Auteur
375447 vues - 7360 réponses - 9 j'aime - 32 abonnés

Gebouye

Membre ELITE Or

Trust : 432  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9415
Frits - balades
Posté le 10/12/2013 à 13h59

Salut à toutes et tous,

Comme beaucoup le savent dans cette rubrique du forum, j'ai toujours revé d'avoir mon frison.
Mais entre les problèmes de sous et de mari qui n'a jamais voulu d'animaux, ça a été vite "réglé"

Mais c'est sans compter sur la chance et le grand coeur de mon mari (et aussi ma tête de mule )

A force de discussions, d'études de mon budget, de mes dépenses à revoir (et donc revues), j'ai réussi à convaincre mon mari que c'était faisable !

Et après quelques après midi à visiter les pensions aux alentours, voir celles qui remplissaient le mieux mes critères, mais aussi les siens (surtout par rapport à la distance), il est ok pour que je franchisse le pas ^^

Certain(e)s pourraient me dire "mais pourquoi lui demander son avis" ?? Ben tout simplement parce que c'est ça la vie à deux.
Il ne faut pas penser qu'à soi, mais aussi tenir compte des envies de chacun. Le fait que l'arrivée d'un loulou n'empiète pas sur son confort et ses envies a beaucoup joué dans la balance ^^

Du coup, debut octobre me voilà entrain d'envoyer un mail à Frisonl**e pour leur annoncer qu'après être aller les voir et avoir convaincu zhomme, je cherche enfin ma perle noire

Nous avons beaucoup échanger de mails, et quelques coups de fil avec Savine. Et un rdv est pris pour le 26 octobre, pour voir LA BETE

Description de la-dite bête :
Frits M, né le 07/06/2009, donc 4ans 1/2.
Ils l'ont acheté aux Pays-Bas en mars-avril de cette année et l'ont fait castré en arrivant.
Donc un hongre "tout frais", d'1m64 environ et qui n'a pas fini de grandir.

Pour ses origines : Teeuwis par Remmel, soit un quasi-frère de leur étalon Mewes, à une génération près.
La mère de Mewes est la grand mère de Frits.

J'étais un peu réticente au départ, car juste débourré. Savine Jr le travaille mais il ne sait "rien" faire, et je doute beaucoup. Mais bon, je fais confiance à Savine (et la vidéo qu'elle m'a envoyé du loulou y est pour beaucoup) et me voici donc à St Mihiel le 26/10 à 13h50 avec mon mari.

C'est le stress et l'excitation en même temps. On prend le thé, et Pieter continue de me parler de Frits, son caractère, son comportement, etc ...
On sort donc et on va voir le loustic qui est dans la carrière. Savine Jr le monte aux 3 allures mais le galop est compliqué.
Il n'a pas encore d'équilibre et vient de faire une poussée de croissance donc il n'arrive pas à le tenir.

Pas grave pour le galop, Savine Jr descend et c'est mon tour de dompter le fauve. Après un pas de coté de sa part, me voilà juchée sur 1m64 de muscles et de crispation. Il n'est pas rassuré et moi non plus
On fait donc quelques pas au pas, et il colle litteralement Pieter !

Mais je me détends et il le ressent car il se détend aussi et on fini par marcher tranquillement tous les deux aux 2 mains dans toute la carrière. Puis, on tente le trot.

C'était magique, un petit trot tranquille, bien cadencé, il se met même en place. Vraiment très léger sur la main.
Pieter m'explique qu'ils le travaille dans ce sens et que le loulou a bien compris, il monte son dos et n'essaye plus de faire le trot relevé typique du frison à tout bout de champ.

Du coup, j'ai envie de tenter et je le pousse un peu Son trot relevé est à tomber et très impressionnant !

Je suis conquise et zhomme aussi a priori. On le ramène au box, on enlève la selle, le filet et il passe sous la douche. Il est adorable.

On repart discuter tous les 4, et je leur dis qu'il me plait mais je voudrais y reflechir un peu car c'est un grand grand pas ...
Je rentre la tête toute chamboulée et zhomme essaye de savoir et de comprendre pourquoi j'ai pas dis oui tout de suite.

Mais je n'ai pas pu, j'avais cette impression de faire une énorme connerie !! Pourtant, même pas 24h après, j'envoyais un mail à Savine pour lui dire ok.

Ils me disent qu'avec Equita'Lyon ils ne peuvent pas me le ramener avant le 17/11.
Pas grave, ça me laisse le temps de me préparer. La pension, l'assurance, ses affaires, etc ... et surtout mentalement.

Ces 3 semaines sont infernales. Horribles même, j'angoisse, je psychote, j'en dors plus du tout

Puis arrive le 17 novembre et Frits !
Pieter le fait descendre du van, et c'est le choc. IL EST LA !
Et quelle bête ! Enorme, fier, et magnifique.

Déjà, les gens s'approchent pour le voir rentrer dans son box ! Les gosses demandent si il est au club et quand est ce qu'ils pourront le monter.
Il y a eu quelques déçus quand ils ont appris que c'était un cheval de proprio.

PROPRIO ... Moi !!!! C'était complètement surréaliste et surtout je n'étais pas encore prête !

La première semaine a été horrible. J'ai douté, angoissé, pleuré ... Il était là et je ne savais pas comment réagir, ni comment m'habituer à lui.
J'avais un gros nounours au bout des doigts qui me terrorisait complètement.
Sur un autre forum spécial frison, j'ai aussi beaucoup communiqué avec des proprios de frisons, et notamment une proprio qui m'a beaucoup aidé. Elle m'a décortiqué les réactions de la nouille et m'a montré que j'avais déjà les réponses. Fallait juste que je me décoince.

Zhomme a été magistral lui aussi. Il m'a accompagné tous les soirs et m'a montré qui était vraiment Frits. Un nounours en manque de calins.
Il l'a papouillé, manipulé, sorti avec moi, jusqu'à ce que je reprenne contenance et confiance. Je ne le remercierai jamais assez. Aussi bien pour avoir accepté de me laisser réaliser mon rêve, que pour lui avoir fait une place si vite dans son coeur et surtout m'avoir autant soutenue cette première semaine.

Je ne sais pas quand c'est fait le déclic, mais il a eu lieu et maintenant tout va bien.
Frits est un amour, un peu brusque et pataud parfois mais pas une once de vice. Un pot de colle qui adore les carottes.

Ce que zhomme a très bien compris car il le soudoie tout le temps. Je peux dire que Frits est heureux de le voir arriver car il sait que ça va être tournée générale

Voilà maintenant 3 semaines qu'il est arrivé, et on a trouvé nos marques.
La deuxième semaine j'ai beaucoup travaillé à pied avec lui, en licol étho et ça m'a aidé à m'affirmer.

J'ai commencé à le monter lundi dernier. Si le montoir est sport, une fois dessus il ne bouge plus et est très à l'écoute.
Je retrouve le loulou que j'ai essayé qui se met en place petit à petit. Il commence a trouver son équilibre et monte son dos. Je n'ai rien dans les mains, c'est un régal.

Je monte en cours particulier pour l'instant et le prof est extra. Il a bien compris que Frits est un amour et il est pour le travail en douceur.
Hier on a vu les transitions à la voix, et la nouille a été très receptive. Il m'épate

Enfin bref, voilà pour le plus gros de l'histoire. J'essaierai de la tenir à jour régulièrement et surtout de partager photos et vidéos
Sujet marqué en post-it L'auteur de ce sujet l'a marqué par des "Post-It".


Cliquez-ici pour suivre le post marqué



Édité par gebouye le 14-02-2023 à 18h49


Sujet déplacé - 
Modérateur : bianca_jones

Earphoria95

Membre ELITE Or
  

Trust : 109  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 22525
0 j'aime    
Frits - balades
Posté le 30/01/2023 à 14h14

tres sympa ce week end en exterieur, en prenant un peu le temps !

son nouveau tapis est super joli.

j'espere que la jambe va vite te laisser tranquille

Gebouye

Membre ELITE Or

Trust : 432  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9415
2 j'aime    
Frits - balades
Posté le 01/02/2023 à 09h33

liquescence ça m'a fait du bien !

adn_arn oui, surtout dimanche avec ce beau soleil, c'était parfait

mooxis non la hanche ne va pas mieux. Et j'ai clairement dépassé les limites ce week-end. J'étais tellement contente que j'ai forcé mais je le paye depuis

Mais oui, ce tapis est magnifique !

pauline_ complètement ! ça m'a resourcé

earphoria95 c'est tombé à pic. Surtout que les 2 prochains week-end c'est mort donc j'ai profité au max. Voir même un peu trop, mais ça en valait la peine je dirais.

*****

Lundi pas vu Frits. Jambe défoncée en rentrant du boulot, j'ai pu eu le courage d'aller à l'écurie dans cet état.

Hier, beau temps, un peu fatiguée et pas envie de forcer pour rester suffisamment en forme pour le cours de ce midi. Chéri était en TT avec moi, j'espérais qu'il m'accompagne pour une balade montée accompagnée mais il n'a pas eu envie.

Du coup, balade toute seule. Récup de Frits, décrassage, j'ai hésité à lui mettre le licol mais comme j'étais seule, j'ai opté pour le filet pour me rassurer. Gilet mis en place et go, on part pour faire le tour du champs. Environ 3km, 45 min au pas chill, parfait pour un tour le midi.

Je pars dans le sens qui s'était mal passé la dernière fois. On a refait la balade à pied dans les 2 sens plusieurs fois, ça c'était bien passé. Je l'avais refaite montée accompagnée de ma prof en décembre en sens inverse. Il est temps de dédramatiser ce tour.

Le premier km se passe bien, on est rênes longues. Frits marche bien, je le laisse brouter 1 fois ou 2. RAS. Juste avant la ligne en herbe de la mort, je me dis que je vais le laisser brouter histoire qu'on soit tous détendu et qu'il cherche pas à manger tous les 4 pas et s'énerver.

Il commence à brouter puis se met à renifler le sol avec ardeur. Je ne m'en rends pas compte de suite et quand je commence à tilter c'est trop tard. Il vrille et se met à angoisser. IL souffle fort, il ronfle, il cherche partout du regard, la tête à 15 km du sol, trépigne sur place ... Bref, ça ne va pas du tout. Je descends, le sentir dans cet état dessous me fout la trouille.

Une fois à pied, je lui parle, il se calme donc on avance à pied. On prend ce fucking chemin, je lui demande même s'il le fait exprès de buguer à cet endroit là ? Je lui propose de rebrouter un peu et même cinéma. Donc on marche pour l'aider à évacuer, il s'arrête tous les 4 pas, souffle et ronfle, fixe des points de l'autre coté du champ (donc de là où on vient) ... J'essaye de le ramener dans son corps, de lui parler, de le faire brouter mais rien n'y fait. Et plus on avance, plus ça empire.

Au point qu'il aura fait 5 crottins sur les 600m de ce chemin, qu'il ne pouvait pas s'arrêter dans essayer de repartir dans les 3 secondes en trottinant, que je ne pouvais plus le toucher sans qu'il sursaute, et j'ai même été obligée de lui canaliser la tête car j'ai cru à un moment qu'il allait finir par exploser, et me shooter pour se barrer. J'ai tenté de mettre un minimum de cadre pour garantir ma sécurité, tout en essayant de ne pas trop en rajouter pour lui qui n'arrivait visiblement pas à gérer ses émotions.

J'étais à la fois contente qu'il soit en filet pour le contrôle, et en même temps j'avais tellement peur de lui éclater la bouche avec un mauvais mouvement + il était très près de moi, trop parfois.

J'ai essayé de faire au mieux avec la situation, mais je n'ai clairement pas été à la hauteur. Je pense qu'on a frôler la limite éducation/travail du respect vs mon incompétence. Je suis persuadée que si j'étais restée dessus, il aurait pris la main et serait rentré plein cul à la maison. Même sur le chemin entre les champs (qu'on prend donc 3 fois par semaine), il était pas bien du tout.

Du coup, en rentrant je l'ai emmené direct à la carrière et je suis montée dessus. Je savais que si je laissais mon cerveau digérer tout ça, j'aurai la trouille de le remonter aujourd'hui donc je nous ai fait violence et je suis montée. On a marché au pas rênes longues sur la piste jusqu'à ce qu'il dessert les mâchoires et rende le mors.

Puis, je lui ai proposé de trotter en extension d'encolure, c'est un exo qu'il kiffe et le trot est une allure qui lui permet d'évacuer. Il s'est pas fait prier, donc on a bougé de partout jusqu'à que son ATM soit déverrouillé et que sa tête soit mobile. JE suis remontée petit à petit sur les rênes et je lui ai demandé quelques foulées de galop à la fin en faisant très attention à mes mains pour pas en rajouter une couche. Il a été frustré car il voulait exploser. Donc je suis descendue, et je l'ai désappé.

Comme il me collait, j'ai attrapé la chambrière qui trainait dans le coin pour le pousser tout doucement. Il a été surpris au contact mais il ne s'est pas fait prié et en 4 foulées il était en bord de piste à prendre le trot tout seul. Quand je lui ai demandé s'il voulait galopé, il s'est permis d'exploser. Il a jeté son jus pendant près de 2 min. Quand il repassait au trot, je lui proposais des rappels, et il repartait de plus belle. Il a fini par y répondre et on a donc marché ensemble au pas jusqu'à ce que sa respiration ne ressemble plus à celle d'un chihuahua asthmatique.

Puis il a fini par baisser la tête et renifler le sable. Je lui ai proposé de se rouler et il y est allé de bon coeur avant de revenir me voir.

Je n'ai toujours pas compris ce qui l'a fait vriller. Peut être une odeur. Beaucoup de chasseurs sont passés dans ce champ la semaine dernière, est ce que c'est lié ou pas ? Bref, grand moment de solitude pour tous les 2. Ce qui m'embête le plus c'est que je ne vais pas avoir la possibilité de refaire un tour en extérieur avant 1 semaine au moins. Mais une chose est sûre, on va devoir le bouffer ce tour dans ce sens là et le refaire, je peux pas rester là dessus. C'est un tour qu'on fait régulièrement depuis 5 ans donc pourquoi cette année ça veut pas ?

Pauline_

Membre VIP
   

Trust : 265  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5299
1 j'aime    
Frits - balades
Posté le 01/02/2023 à 10h04

Mais zut, quelle mouche l'a piqué ?
Après j'avoue que ça ne me choque pas en hiver un cheval alerte qui ronfle. Phaphou et James (surtout James) sont toujours beaucoup plus frais dehors, et si je leur laisse le temps de buguer, sans m'attarder plus que de raison, ça redescend presque toujours tout seul.
Tu ne peux pas y retourner accompagnée sinon la prochaine fois ? Autant pour toi que pour lui, ça aidera peut-être à la décontraction !

Mooxis

Membre ELITE Argent
 

Trust : 743  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8272
1 j'aime    
Frits - balades
Posté le 01/02/2023 à 14h10

Ne sois pas si dure avec toi-même : tu as bien réagi en évitant de le faire aller dans les tours encore plus et surtout, ça n'est jamais évident à gérer quand leur panique monte au point que plus rien n'existe autour...

Bonne idée de remonter en carrière ensuite pour ne pas rester là-dessus et le lâcher en liberté lui a permis de lâcher son surplus d'émotion, c'est une bonne chose !
Peut-être que la zone en question est un coin de "stock" des chasseurs et qu'il y a une odeur ou autre qui fait que Frits panique à cet endroit précis (vu que j'ai l'impression que c'est spécifiquement sur ce chemin qu'il angoisse +++) ?

Gebouye

Membre ELITE Or

Trust : 432  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9415
1 j'aime    
Frits - balades
Posté le 02/02/2023 à 07h53

Cours de plat hier. En vrai, elle m'a proposé de sautiller mais je ne le sentais pas, du coup travail du 2 pistes au pas pour pas trop forcer sur ma hanche.

Même si ça a tiré quelques fois, l'après séance s'est bien mieux passé que la semaine dernière.

Après une détente assez soft et tranquille, on est entré dans le vif du sujet avec petit enchainement cercle -> EED aux 2 mains, puis cercle -> EED -> passage du coin pour basculer sur le travers. Frits hyper concentré, moi hyper concentrée aussi, c'était rigolo à voir !

Ensuite enchainement suivant : piste -> demi-volte -> on garde l'incurvation en sortie du demi-cercle -> piste CEED. Ca Frits maitrise bien, prof ravie de le découvrir.

Puis introduction du renvers (jamais encore testé pour nous) donc pour préparer cercle -> travers sur le cercle. Compliqué au départ pour Frits de comprendre ce qu'on voulait exactement. Puis on a eu 2 foulées, félicitation, Frits content d'avoir compris, il nous l'a ressorti bien plus facilement par la suite.

Du coup, on a pu tenter cercle -> travers quelques foulées sur le cercle -> partir du travers sur un 8 de chiffre pour être en renvers sur le cercle suivant. Bon, pour le coup j'ai galéré pour l'emmener sur le cercle suivant sans tout perdre mais on a fini par avoir quelques foulées de renvers. On a laissé là dessus.

Petit chou bien souple, prof qui nous laisse prendre le temps donc ça se fait avec beaucoup de douceur et lui ne se crispe plus sur les exercices connus et il n'est pas figé sur les nouveaux exercices. Que de progrès mentalement pour petit poney vis à vis du 2 pistes. Fière de lui, et ça va nous donner de nouveaux exercices à ajouter à notre panel.

Earphoria95

Membre ELITE Or
  

Trust : 109  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 22525
0 j'aime    
Frits - balades
Posté le 02/02/2023 à 13h14

mince cette ballade qui tourne un peu au stress pour vous deux. question : il a possibilité de se defouler dans le pré ? tu le vois degazer un peu des fois ?
en hiver la mienne est aussi plus sur l'oeil et peut etre un peu chaude , mais simplement parce que le froid / vent la stimule , et qu'elle a moins l'opportunité de se depenser que le reste de l'année.
c'etait himaliae je crois qui avait lu un truc interessant sur le fait que le cerveau du cheval etait parametré pour un certains nombres de trouille par jour, et que si il ne les atteignait pas, les moments de stress pouvait pop un peu en mode random ?
next time tente peut etre de le longer un peu avant , ou de partir avec un copain?

tres bien ce cours avec un poney bien reactif sur les mobilisations hanches/ epaules. c'est genial qu'il fasse sans se crisper, ca augure de bonne chose pour la suite !

Mooxis

Membre ELITE Argent
 

Trust : 743  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8272
0 j'aime    
Frits - balades
Posté le 02/02/2023 à 14h19

Très chouette ce cours ! J'aime bien les exos proposés par ta prof, je vais en essayer avec Calina tiens !

Jolis progrès sur le mental de Frits dans le 2 pistes en tout cas, ça évolue bien !
Et bonne nouvelle si ta hanche n'a pas trop souffert après la séance

Himaliae

Membre ELITE Or
  

Trust : 580  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11839
1 j'aime    
Frits - balades
Posté le 02/02/2023 à 17h44

earphoria95 faudra que je retrouve le paragraphe dans le bouquin mais en gros oui y’avait une histoire de jauge d’émotions qui une fois remplie devait se vidanger. Et la jauge dépend de multiparametres, et parfois la soupape se déclenche alors qu’on a l’impression qu’il ne s’est rien passé d’extraordinaire avant (mais si ça se trouve dans sa journée la jauge avait déjà été beaucoup remplie), alors que parfois le ch égal à une tolérance plus grande aux stimulus (mais peut-être que la jauge avait été vidée juste avant que le cavalier arrive?)

Gebouye

Membre ELITE Or

Trust : 432  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9415
1 j'aime    
Frits - balades
Posté le 03/02/2023 à 09h00

Petite séance de TAP hier soir, on a été se mettre dans le manège pour pas déranger les gens en train de monter dans la carrière. Un peu plus d'1 mois après, on l'a presque complètement récupéré. Il n'y a plus qu'une bande d'environ 1m de large sur toute la piste intérieure qui est marécageuse, le reste est utilisable.

J'ai voulu rebosser les cercles en liberté mais Frits pas du tout motivé. Donc j'ai tenté de remettre des portes avec des plots comme on avait vu en cours, d'abord en longe puis en retirant la longe ... ça a été un fail.

Au bout de 20 min, j'ai fini par reprendre le tout petit cercle autour de moi, puis lâcher la longe quelques foulées et féliciter car même ça, ça a été compliqué à obtenir. Dégoutée par cette régression. On était si bien parti depuis décembre ... j'ai sans doute été trop vite et cru que c'était enfin débloqué et validé. Donc on repart une nouvelle fois de 0.

Une nana est entrée dans le manège pour plater donc, j'ai récupéré la longe et on a fini par 10 min de longe classique au pas et au trot. J'ai bossé la réactivité dans les transitions montantes (et j'ai ressorti le stick étho pour l'occasion), puis une fois obtenue tenir un peu l'allure tout seul, puis tenir un peu l'allure tout seul dans la décontraction. Ca revient pas trop mal donc je vais essayer de m'y coller de temps en temps. Pas temps pour l'exercice en lui-même que dans une optique d'avoir des allures en liberté sereinement.

Mooxis

Membre ELITE Argent
 

Trust : 743  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8272
0 j'aime    
Frits - balades
Posté le 03/02/2023 à 09h35

Pour les cercles en liberté je pense que ça suit la classique courbe de progression : grosse avancée, stagnation puis sentiment de régression mais pour mieux évoluer de nouveau ! En tout cas j'avais eu la même chose avec Calina, pour les cercles en liberté mais aussi très souvent pour n'importe quel exo ^^

Bonne chose le maintien de l'allure en autonomie et dans la décontraction, ça avance gentiment !

Uneraell

Membre d'honneur
  

Trust : 118  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2273
6 j'aime    
Frits - balades
Posté le 04/02/2023 à 09h48

earphoria95 himaliae
Ça s'appelle la charge allostatique, c'est pas typique du cheval, c'est simplement la façon dont le système nerveux fonctionne. C'est pareil pour l'humain. Si on vit un stress, le système nerveux sympathique se met en route pour assurer notre survie (modification du rythme cardiaque, cortisol, adrénaline, mise en pause du système digestif etc). Il faut finir ce cycle pour revenir à l'homéostasie et un état où c'est le système nerveux parasympathique qui est actif et qui élimine toutes les hormones du stress qui nous rendent réactifs. Si le cycle ne se termine pas, le prochain stress ajoute une couche supplémentaire, celui d'après en rajoute encore une, etc jusqu'à on soit au point où le plus petit machin fait péter les plombs parce qu'en fait on était déjà quasiment en zone rouge.
On parle aussi de trigger stacking (accumulation des déclencheurs ? Je ne pense pas qu'il y ait une traduction reconnue en français) pour évoquer chacun de ces petits stress qui mènent à une charge allostatique élevée.

L'entraîneur Warwick Schiller a une histoire marrante à propos d'une cavalière à un stage qui lui demande quoi faire à propos de son cheval fou. Le cheval en question, en balade, pouvait sursauter plusieurs fois à cause d'un lapin et après 2h, c'était panique à bord, explosion et retour à la maison. Ce à quoi Schiller répond "ton cheval a une limite de 12 lapins, au 13e il encaisse plus, c'est la bombe qui explose". Dans son travail avec les chevaux anxieux, il dit souvent des choses comme "Ok là ce cheval il a déjà 6 lapins en tête, je vais attendre qu'il les crache puis on recommencera à travailler" et il ne fait RIEN tant que le cheval ne s'est pas détendu. Je trouve que c'est une façon mignonne de se représenter et comprendre le problème.

Plus le cheval complète ces cycles entre le système nerveux sympathique et parasympathique, plus ça renforce ce fonctionnement et plus il sera capable de le faire rapidement. Par contre quand la charge allostatique est trop élevée, d'une part il faut beaucoup de temps pour compléter le cycle et revenir à l'homéostasie, d'autre part c'est le système nerveux sympathique qui est renforcé (car utilisé+++) et chaque nouveau petit stress va nous ré-éloigner de la complétion du cycle. D'où l'importance d'y aller à tous petits pas, revenir en arrière autant que possible et ne pas forcer à travers le stress (au risque d'en arriver à l'immersion et aux états de résignation acquise)

Gebouye

Membre ELITE Or

Trust : 432  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9415
4 j'aime    
Frits - balades
Posté le 09/02/2023 à 09h19

Merci uneraell pour l'explication détaillée.

Vendredi : petit tour le soir entre les prés en liberté. Frits s'est baladé où bon lui semblait, j'ai suivi. Sur le retour au pré, il s'est fait houspiller et surveiller par ses juments



Samedi : pas vu. Chéri l'a emmené jusqu'à la forêt pour brouter.

Dimanche : on est passé en fin de journée, j'ai fini ma formation pas trop tard donc c'était cool de pouvoir passer à l'écurie.

On a refait une balade entre les prés mais cette fois, on a été au bout du chemin et en liberté. Frits commence à se rassurer vis à vis du portail mais il reste à l'écoute. Il n'a même pas bronché quand on est passé à côté d'un pré avec une intégration en cours. Il a juste regardé.

Lundi : chill. Quand je suis arrivée, il ne m'a pas vu et s'est couché pour faire la sieste au soleil. Je l'ai rejoint sans le déranger et je me suis posée à 2m de lui pour le laisser tranquille. J'ai profité du soleil dans mon coin. Il a ouvert les yeux au bout de 10 min et il s'est levé pour me rejoindre quand il a vu que j'étais là.



J'ai voulu lui ramener sa gamelle mais il m'a suivi donc il l'a mangé dehors. A peine la porte du pré fermée derrière nous, j'ai entendu une grosse détonation. Chevaux en panique, je cherche et j'aperçois un sanglier dans un des paddocks en train d'agoniser. 2 chasseurs sont venus l'achever, ils étaient à 5m d'une clôture d'un paddock occupé.

Je suis partie voir le proprio de l'écurie mais pas chez lui, je l'ai prévenu par sms. Il savait, visiblement ça ne l'émeut pas de savoir que des connards tirent à coté des chevaux. J'étais fumasse. Et ça s'est mis à tirer de partout au fond du dernier pré (vidé pour l'occasion, j'avais pas percuté en arrivant), de l'autre coté du jardin du proprio, du coté de la forêt à l'entrée de la propriété. Bref, l'angoisse.

J'ai amené Frits dans la carrière pour qu'il profite du sable "chaud", il s'est roulé avec plaisir et il a brouté le long des douves. J'ai fini par le ramener au pré, et je suis restée à coté le plus longtemps possible. J'ai eu les boules de devoir partir, j'étais pas sereine du tout.

Mardi : balade en main. On a refait le tour de l'horreur. Frits tendu 2-3 fois mais beaucoup mieux. J'ai grandement récompensé les moments où il était zen et détendu, je l'ai laissé brouter quand il avait le cul entre 2 chaises et du coup, ça l'a bien apaisé.

On a même fait une vraie pause sous la branche de la mort, et une à coté de la plaque cassée. 2 fois je l'ai fait "bosser" 3 secondes pour occuper son cerveau et le reconnecter avec moi, en dehors de ça bonhomme parfait.

On a même fait le retour entre les champs en liberté.



Hier : cours. Je suis arrivée, Frits encore couché au soleil en train de profiter. Il m'a entendu cette fois, mais il est resté couché encore un peu. Je me suis joint à lui et on est resté tranquille jusqu'à ce qu'il ai envie de se lever.



Préparation tranquille, en plus prof avec un peu de retard donc parfait, j'ai pas eu besoin de le bousculer. On a commencé le cours dans le manège, le temps que la carrière dégèle un peu. Détente aux 3 allures puis travail du galop. D'abord avec des transitions depuis le trot sur la ligne du milieu, puis depuis le pas, puis depuis la ligne du 1/4. Pas une seule erreur sur le pied de départ, je suis ravie. Pour une allure et des départs qui n'étaient pas inné pour lui, je peux le faire partir depuis une ligne droite virtuelle sur le pied de mon choix.

Bon, une fois au galop, il a tendance à se laisser emmener sur des courbes en fonction du pied sur lequel il est. J'ai encore du mal à le garder en ligne droite, mais c'est difficile de bosser ça dans des structures aussi petites, où tous les coins arrivent au bout de 3 foulées.

Ensuite, travail des lignes courbes. Très belles main droite, moyenne main gauche, on voit vraiment la différence d'aisance entre les 2 mains pour lui. On a ensuite migré dans la carrière pour le contre-galop histoire d'avoir un peu plus de place.

Galop sur la piste, demi-volte avant le coin, et on rejoint la piste en restant sur le même pied. Nickel à droite, il cale à gauche après le demi-cercle (il faut que je le fasse plus large à cette main pour l'instant) mais repart sur le bon pied. On sent que ça le perturbe de retourner sur la piste en étant sur le mauvais pied, il cale à ce moment là mais tout le reste est déjà franchement propre.

Du coup, on a fini par tester sur un 8 de chiffre. C'est passé du premier coup à droite, j'ai pu obtenir 1/2 cercle complet au contre galop. A gauche, encore une fois ça a été compliqué, il m'a sorti un magnifique changement de pied en l'air pour se mettre sur le bon pied. Prof ravie, ça lui donne envie de nous faire bosser les cdp !

En dehors de ce fail, il a très bien fait, il était motivé et les départ au galop depuis le pas le galvanisent vraiment. Il a un meilleur galop comme ça. Et prof contente de mes progrès à moi. Elle trouve que je gère mieux mes mains et mon assiette et que j'ai bien fait attention à ça. Du coup, les derniers mouvements parasites de Frits lors des départs notamment sont, pour elle, dus à lui-même et non à moi.

Édité par gebouye le 09-02-2023 à 09h23



Pauline_

Membre VIP
   

Trust : 265  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5299
0 j'aime    
Frits - balades
Posté le 09/02/2023 à 09h26

gebouye une super semaine de boulot autant en extérieur qu'en piste, trop cool !
Si on oublie les chasseurs évidemment. Quel enfer.

Mooxis

Membre ELITE Argent
 

Trust : 743  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8272
0 j'aime    
Frits - balades
Posté le 09/02/2023 à 09h40

Hyper chouette ce cours avec en plus les beaux compliments de ta prof sur l'amélioration de ta posture !
C'est vrai que quand on y pense, le galop était une allure complexe pour vous et maintenant c'est de plus en plus fluide, bravo pour tout ce beau boulot !

Good job aussi pour la balade du tour de l'angoisse avec une bonne gestion pour l'apaiser !

Par contre gros n'imp les chasseurs, j'aurai paniqué... Et alors ce giga manque de respect d'aller tirer dans les paddock un pauvre sanglier alors que les chevaux sont à quelques mètres...

Gebouye

Membre ELITE Or

Trust : 432  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9415
4 j'aime    
Frits - balades
Posté le 13/02/2023 à 08h39

pauline_ merci.
Oui, clairement ras le bol de ces c**s. Vivement qu'on soit enfin tranquille.

mooxis merci. Contente, mais ça coûte encore énormément de penser posture / main / accompagnement etc. Comme je l'ai dit à ma prof, j'arrive pas à tout gérer en même temps donc en ce moment c'est focus accompagnement mains/bassins.
Du coup, j'ai les jambes pas vraiment fixes et je peux pas m'occuper correctement de son souci d'incurvation au galop à gauche ...

*****

Jeudi, on a longé.

Enfin, on a commencé par refaire des mini cercles autour de moi d'abord avec la longe, puis en liberté. J'ai réussi à revalider 1 cercle complet à chaque main.

Puis longe classique au pas et au trot. Les transitions se sont améliorées et la réactivité surtout. Le fait de valider chaque bout positif, ça a l'air de lui parler. Il n'est plus autant crispé et il vient se mobiliser tout seul comme un grand.

Donc, j'ai remis l'accent en fin de séance sur l'autonomie. Il ronchonne de devoir enchainer plusieurs tours et repasse au pas quand il en a marre. Faut que je trouve le juste milieu pour l'instant avant de lui demander de plus en plus.

Vu qu'il était décontracté je pensais bosser le galop, mais 2 nanas sont entrées dans la carrière et elles n'étaient pas du tout présentes à ce qu'elles faisaient. Du coup, j'ai pas osé. Je me suis dit que si Frits pétait en l'air et faisait peur à leurs chevaux, on risquait de les mettre par terre et j'avais pas envie d'être responsable d'accidents.

Donc fin de séance et retour au pré.

Vendredi : balade en main. Frits stressé à l'entrée de la forêt. J'ai voulu lui proposer un petit exo pour détourner son attention mais j'ai pas réussi a bien dosé et ça a eu l'effet inverse. Il a passé le reste de la balade en mode dragon à souffler et ronfler. Bon au moins il a gardé ses neurones connectés et avec moi mais clairement, chaque fois que je le rappelais à l'ordre pour qu'il reprenne sa place, il me faisait comprendre que j'avais intérêt à lui demander gentiment car j'avais déjà trop abusé.

Il a commencé se détendre du slip à la moitié quand on a fait une vraie pause pour brouter et qu'il y est resté bien 5 min. Il a été moins réactif ensuite même si pas posé complètement.



Samedi : balade en main avec mon beau-frère et mes nièces. Frits a fait baby-poney avec les petites. Il est resté hyper sage même quand il avait peur, il a fait hyper attention à elle. On a une zone dans la forêt qui est en train d'être élaguée et donc de temps en temps, il y a machines / voitures / déplacement de bois etc. Et comme par hasard on avait la totale samedi ...

En plus, 100 m après des vieux qui gueulaient et qui laissaient leur chien mettre le bordel autour de l'étang. J'ai fait descendre les petites pour que Frits puisse se gérer lui même et réagir sans avoir à se sur-contenir.



En dehors de cette partie un peu relou, tout a été parfait. On l'a emmené dans la carrière à la fin de la balade, il a hésité à se rouler avec moi, les petites courraient partout, s'agitaient et faisaient du bruit. Chéri a fini par s'agacer et leur demander d'arrêter et il est reparti au fond avec Frits qui a fini par se rouler. Il était ravi.

Dimanche : improbable journée. Retour de chez les beaux-parents en début d'après-midi, dépose de chéri à la maison et direction Marolles-en-Brie. J'arrive, je trouve par miracle une place (tout était bondé), je me trompe de sens pour me rendre à l'écurie mais je fini par tomber sur le paddock de détente et la carrière, je trouve un petit coin où me faxer pour prendre quelques photos, je me retourne et pauline_ entre dans la zone de marche derrière moi avec James !

On ne pouvait pas faire mieux niveau timing ! Bon, on repassera pour le papotage mais au moins j'ai pu admirer les 2. (Et je ne sais pas comment elle fait pour prendre le temps de sourire pour les photos, moi j'étais pété de trouille et de stress à chaque concours, sourire au paddock n'était même pas dans l'ombre d'un coin de ma tête )

On a rediscuté un peu post passage et je me suis éclipsée pour aller m'occuper de Frits que je n'avais encore point eu le temps d'aller voir.

Grattage de la bête qui ne voulait point décollé de la porte du pré. Il voulait sortir, comprenez bien. Donc je lui ai ouvert et je suis allée lui préparer sa gamelle. Je l'ai ensuite laissé brouté au soleil couchant pendant 45 min puis retour maison et dépôt de la loque dans son canapé en espérant que sa migraine finisse enfin par s'en aller.



Du coup, objectif d'aujourd'hui : m'occuper (enfin) des photos ! (bon priorité à celles de Pauline mais quand même ^^)

Édité par gebouye le 13-02-2023 à 08h47



Page(s) : 1 ... 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 ... 491
Frits - balades
 Répondre au sujet