Véto qui gonfle la facture ?

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7
Auteur
7663 vues - 103 réponses - 1 j'aime - 5 abonnés

Una01

Apprenti
  

Trust : 176  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 290
Véto qui gonfle la facture ?
Posté le 08/05/2016 à 19h17

Bonjour,

alors j'explique mon problème :

mercredi matin ma mono sort ma jument pour la bosser, elle s'aperçoit que la jument au bout d'un moment boite et ça devient de pire en pire. Elle passe sa main sur son genou et lui retire une belle épine. Le genou gonfle, devient chaud et elle ne pose plus le pied et marche sur 3 pattes au bout de 2h. Elle m'appelle pour me prévenir que ça va pas.
Je passe dans l'après midi et en effet jument qui se déplace en petite levade tellement elle ne peut plus poser la jambe. J'appelle la clinique véto, (première fois que j'appelle un véto de cette clinique car je faisais venir un autre moins spécialisé chevaux pour les vaccins et c'est tout, le même que pour ma chienne mais ça suffisait pour ce qu'il y avait à faire...bref). On me dit qu'un véto sera là pour 20h, il arrive à 21h...
Il lui fait un tas de trucs dont des écho, radios, ponctions du liquide articulaire pour analyse, prise de sang, injections de penicilline, un gros pansements (qui sert à rien). En gros ce soir là, il lui fait 5 piqures ou plus je sais plus. Il me propose en traitements de venir tout les jours pour lui faire les 3 injections de penicilline et Vetrigen requises mais je ne peux etre présente et vu les reactions qu'elle a, je péfère être là. Ma jument n'appréciant pas tout ça, je lui demande un antibio en oral qui sera plus simple à donner. Il me fait chier me disant qu'il faut quand même du gros antibio mais j'insiste que je péfère comme ça et au pire c'est encore moi qui décide. Le lendemain, ma jument marche presque normalement, il revient pour refaire les injections, le genou un peu chaud mais qui ne la fait pas trop souffrir. Aujourd'hui elle va très bien j'ai pu la remettre au pré avec ses potes. Plus aucune douleur car galopait sur le pied droit ( donc sur le genou blessé)
Le hic dans tout ça, c'est la belle facture que je suis allée chercher avec les antibio oraux qu'il a finalement accepté de me donner le vendredi soir... une facture qui s'élève à...900€ !!! pour une épine dans le genou. Mon seul tort dans l'histoire, c'est d'avoir dit je pense : " faites ce qu'il y a faire"

N'aurait il pas du me proposer un devis pour ce genre de soin à ce montant ? Etant donnée qu'au moins la radio était pas obligatoire, ni le pansemants ni toutes les injections ou analyse donc déplacements qui vont avec ? N'aurait il pas du aussi me faire les soins, les plus urgents d'abord au lieu de tout faire en même temps, au lieu de l'assomer de soins inutiles ? Je sais que le principes de précautions peut être requis mais je me demande si ça serait pas du foutages de gueule et me prendre pour une vache à lait ?
Je précise juste que les écho et les radios ont été faite pour le cas ou elle se serait fait soi disant mal en tapant ou en recevant un coup... ( je redis ses mots), mais bon on savait de prim'abord que l'épine n'y était pas pour rien quoi!

Qu'en pensez vous ?

Baliverne

Maître
    

Trust : 6  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1075
1 j'aime    
Véto qui gonfle la facture ?
Posté le 10/05/2016 à 18h22

Que le véto ne fasse pas un examen général de ton cheval avant de le vacciner, ça ce n'est pas normal.

Un vaccin ne devant être fait que sur un animal en bonne santé, il est normal de faire une consultation à chaque fois même si tes animaux sont suivis régulièrement: c'est comme ça qu'on peut trouver des trucs type souffle cardiaque, anémie qui n'aurait pas/pas encore de répercussions visibles sur l'état général...

Pour les vaccins tous les vétos que je connais, en canine du moins, facturent : consult + vaccin. Ou alors un tarif global par type de vaccin ou un tarif "visite annuelle de santé" qui couvrent le tout.
Jamais vu sur une facture une ligne : - injection du vaccin .... xxx€ (après je te crois, et je trouve que ça fait un peu beaucoup aussi).
A l'inverse si je vais chez le médecin renouveler une ordonnance, t'inquiète qu'il me compte une consult.

Ah, autre différence: n'oubliez pas que les vétos payent la TVA eux, et à 20% sur tout.


Il n'y a pas de prix juste, c'est au véto de choisir. Il est également interdit de s'entendre entre praticiens pour un prix commun.
Chacun est libre de valoriser ses actes/ses ventes comme il le souhaite, et vous êtes libres de choisir votre véto.

Édité par baliverne le 10-05-2016 à 18h24



Quefaistu33

Initié
 

Trust : 6  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 69
0 j'aime    
Véto qui gonfle la facture ?
Posté le 10/05/2016 à 18h29

baliverne
Et encore heureux d'un médecin facture une consultation pour un renouvellement d'ordonnance puisqu'il est censé faire un examen clinique/interrogatoire à la recherche des effets secondaires et qu'il engage sa responsabilité en faisant cette ordonnance.
De plus l'activité d'un médecin généraliste est faite en partie de patient chronique qui reviennent tous les 3mois vérifier les traitements avec le bilan sanguin que le médecin a reçu par le labo et l'examen clinique et donc renouveler le traitement --> si on ne facturait pas les consults de renouvellement d'ordo on s'assoit sur nos 10ans études et on bouffe des patates ?

Si votre médecin ne vous convient pas, vous avez encore (plus pour longtemps merci Touraine) la possibilité de changer de médecin.

De même que je défends nos confrères vétos ou tous autres corps de métiers prof/plombier ou autre avant de critiquer des professionnels renseignez vous sur le métier. Ou même si pour vous c'est un métier à argent facile alors rien ne vous empêche de reprendre vos études et vous ré-orienter.

Toujours casser du sucre sur le dos des autres professions pourquoi ?

Cath87

Membre ELITE Or
  

Trust : 181  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 14123
3 j'aime    
Véto qui gonfle la facture ?
Posté le 10/05/2016 à 18h36


quefaistu33 a écrit le 10/05/2016 à 18h29:
@baliverne
Et encore heureux d'un médecin facture une consultation pour un renouvellement d'ordonnance puisqu'il est censé faire un examen clinique/interrogatoire à la recherche des effets secondaires et qu'il engage sa responsabilité en faisant cette ordonnance.
De plus l'activité d'un médecin généraliste est faite en partie de patient chronique qui reviennent tous les 3mois vérifier les traitements avec le bilan sanguin que le médecin a reçu par le labo et l'examen clinique et donc renouveler le traitement --> si on ne facturait pas les consults de renouvellement d'ordo on s'assoit sur nos 10ans études et on bouffe des patates ?

Si votre médecin ne vous convient pas, vous avez encore (plus pour longtemps merci Touraine) la possibilité de changer de médecin.

De même que je défends nos confrères vétos ou tous autres corps de métiers prof/plombier ou autre avant de critiquer des professionnels renseignez vous sur le métier. Ou même si pour vous c'est un métier à argent facile alors rien ne vous empêche de reprendre vos études et vous ré-orienter.

Toujours casser du sucre sur le dos des autres professions pourquoi ?


je me permets d'intervenir juste pour une chose... c'est pas le niveau d'étude qui donne un niveau d'honnêteté.... des profiteurs il y en a partout même dans ces professions dites nobles...

et un truc... le "t'as qu'à faire des études".....humm c'est pas sympa...

Baliverne

Maître
    

Trust : 6  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1075
1 j'aime    
Véto qui gonfle la facture ?
Posté le 10/05/2016 à 18h41

Euh, je n'ai jamais cassé du sucre sur le dos des médecins, et je trouve effectivement normal qu'on compte une consultation pour un renouvellement d'ordonnance. Engager sa responsabilité avec sa signature, je sais exactement ce que c'est ne t'inquiète pas.
Je répondais à Gobi qui disait que son médecin ne comptait pas de consult' pour une ordonnance de vaccin.


Alors ne pas critiquer ce qu'on ne connait pas, oui, mais ne pas prendre les autres pour des cons c'est pas mal non plus.

Gobi

Membre ELITE Argent
  

Trust : 278  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8866
1 j'aime    
Véto qui gonfle la facture ?
Posté le 10/05/2016 à 19h46


quefaistu33 a écrit le 10/05/2016 à 18h29:

sur nos 10ans études et on bouffe des patates ?

Si votre médecin ne vous convient pas, vous avez encore (plus pour longtemps merci Touraine) la possibilité de changer de médecin.


Pour avoir des retours nombreux de professionnels de santé (y compris de médecins), je confirme que les pratiques sont quand même de qualité très différentes suivant les médecins. Comme dans toute profession... et reconnaitre les abus et les dysfonctionnements (même en interne) ma parait sain et constructif.

Après il faut aussi reconnaitre qu'il est dur (dans toutes les professions, étant instit, nous le subissons nous-mêmes) de subir la matracage systématique et gratuit qui est devenu courant dans notre société.


je parlais avec mon médecin des revendications liées au montant des consult chez un généraliste. lui me disait qu'il ne se plaignait pas et que les médecins "machines à fric" de toutes façons le CA ils le faisaient sans problème. Après les réalités territoriales sont différentes. En milieu rural il y a beaucoup d'aides publiques à l'installation.

Pour les études, je maintiens, même s'il y a un paquet d'années non rémunérées et que l'internat se fait souvent dans des conditions extrêmes. ces études sont financées en grande partie par l'état et je ne suis pas sûre au final qu'elles soient plus dur que 10 ans d'usine, d'agriculture, de restauration ou de travail dans le batiment...

Flosca

Membre d'honneur

Trust : 518  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1295
0 j'aime    
Véto qui gonfle la facture ?
Posté le 11/05/2016 à 08h33


gobi a écrit le 10/05/2016 à 19h46:

Pour les études, je maintiens, même s'il y a un paquet d'années non rémunérées et que l'internat se fait souvent dans des conditions extrêmes. ces études sont financées en grande partie par l'état et je ne suis pas sûre au final qu'elles soient plus dur que 10 ans d'usine, d'agriculture, de restauration ou de travail dans le batiment...


.... Je comprends pas bien la comparaison

C'est comme comparer le mérite d'un poney de club et d'un cheval de grand prix.... Ils ont autant de mérite l'un que l'autre mais ne font pas la même chose du tout... Et si le poney à peut être un boulot plus " usant " que le cheval de grand prix bichonné, ses connaissances et aptitudes plus "limitées" en feront un poney bien plus abordable financièrement que le cheval de grand prix, qui se sera élevé petit à petit à force de travail et d'entrainement....

Il ne faut pas confondre mérite et aptitude. 10 ans d'étude de médecine ne sont peut être pas aussi épuisants physiquement que 10 ans d'usine, mais intellectuellement c'est une autre paire de manche, et je n'ai aucune gène à dire que tout le monde n'en est pas capable, puisque je m'inclus dans les incapables!

Gobi

Membre ELITE Argent
  

Trust : 278  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8866
0 j'aime    
Véto qui gonfle la facture ?
Posté le 11/05/2016 à 14h13

flosca

je ne parle pas de mérite (quoi que j'ai un peu du mal avec cette notion quand tu sais la part de déterminisme social et familial, du coup pour moi il est encore moins question "d'aptitude"...). je me demande pourquoi le fait d'avoir fait 10ans d'études en partie (laquelle, je ne sais pas) aux frais de la société justifie le fait d'avoir à un revenu de l'heure x fois supérieur à celui qui n'a pas eu cette possibilité (ou qui ne l'a pas prise éventuellement).
Mais c'est un questionnement très large qui est bien plus un positionnement politique/choix de société et de rapport humain de ma part qu'un jugement des médecins ou des vétos individuellement (ou d'autres encore, je me considère dans les privilégiés même si je suis loin des 2000 euros par mois).

Édité par gobi le 11-05-2016 à 14h20



Vete11

Apprenti
  

Trust : 10  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 397
5 j'aime    
Véto qui gonfle la facture ?
Posté le 11/05/2016 à 15h12

gobi

Les écoles françaises touchent un financement au même titre que toute autre école française, quel est le problème ?
Tu dis être enseignante, donc à priori fonctionnaire, qui paie ton salaire ? qui paie tes congés payés ? qui paie ta retraite ? Et pour faire dans le cliché, qui paye tes "1 mois 1/2 de vacances l'été " ? C'est nous A la sueur de notre front et nos 50h/semaine.
Est-ce que toi tu paies mes congés ? Non parce que les indépendants non pas de congés payés !
Donc je trouve ça un peu gonflé de dire que ça te gêne de payer une petite partie de ma formation, si c'est le cas et que ça te gêne ne va plus voir de véto et essaie de guérir par l'apposition des mains ... peut être que ça marche.



Le véto a surement fait une radio pour vérifier les structures osseuses, s'il restait encore un corps étranger dans la plaie, le véto a fait l'écho pour vérifier les structures articulaires. Je ne vais pas te faire un cours d'imagerie ni d'anatomie ni de physiologie... faire confiance au vétérinaire il sait ce qu'il fait.
Pour la culture bactérienne je l'ai déjà expliqué.

La PDS en humaine est peut être à 6€ (remboursée) mais ce que tu n'as pas compris c'est que la médecine humaine n'est pas autant taxée que la médecine vétérinaire. On est taxé à 21%, pas les médecins. Je te laisse lire ce sujet: https://www.veterinaire.fr/votre-animal-vous/les-honoraires-du-veterinaire.html

Tu dis connaitre un peu le milieu médical, donc tu sauras que l'on ne peut pas faire un vaccin sur quelqu'un de malade, d'où l’intérêt d'un examen clinique pré-vaccinal.

Lorsque un véto veut s'installer il n'a aucune aide de l'état, on n'est pas une profession "sponsorisée" par l'état, l'argent on le sort de notre poche. Un petit exemple: une sonde à échographie (juste la sonde hein) peut valoir jusqu'à 15 000 €. Tu te vois toi sortir de ta petite poche cette somme ? C'est une somme conséquente et pourtant si on veut pouvoir faire des diagnostiques efficaces il faut investir et ce n'est pas l'état qui paie nos investissements.

Concernant la part de déterminisme social je ne vois pas en quoi ça intervient, ce n'est pas que les fils/filles à papa qui peuvent faire des études de vétérinaire. Ceux qui n'ont pas les moyens peuvent faire un prêt étudiant pour financer leurs études, et j'en connais un paquet qui l'ont fait (mon copain par exemple).

Pendant que l'on fait nos longues études, on ne travaille pas, donc on ne gagne pas notre vie, on a pas de salaire, on dépense mais on ne gagne rien. Donc on arrive dans la vie active avec plusieurs années de retard, il faut bien à un moment donné que l'on rattrape ce retard sinon on arrive à l'âge de la retraite avec 800€/mois. Tout simplement.
Il faudra m'expliquer de quel droit un vétérinaire devrait moins bien gagner sa vie qu'un médecin/chirurgien humain ? Alors qu'ils sont tout 2 professionnels de la santé. Qu'ils ont tout les 2 fait de longues études pour acquérir de telles connaissances .


Il faut que tu arrêtes de dire "les études au frais de la société", parce que ton salaire c'est aussi au frais de la société, et au frais de mes taxes/impôts, si tu rempli ton frigo chaque mois c'est un peu grâce aux indépendants qui travaillent pour la plupart plus de 35h/semaine et qui sont les plus taxés!
Mais bon j'espère grandement que l'on se soit mal compris ...

Gobi

Membre ELITE Argent
  

Trust : 278  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8866
1 j'aime    
Véto qui gonfle la facture ?
Posté le 11/05/2016 à 18h43

vete11

Je crois qu'il est en effet impossible de se comprendre. pas parce que je déplore ma situation et que je trouve qu'elle est injuste par rapport à la tienne. Au contraire j'aime mon métier avec ses avantages, ses inconvénients, ses facilités et ses difficultés, je ne revendique aucune rémunération supplémentaire, je m'estime vivre très bien (et contrairement à ce que tu as l'air de penser, nous ne sommes pas avec des vacances en plus, en calculant nos heures réelles présence élève, prépa, réunions, rdv parents et en lissant sur l'année entière j'arrive largement à 35 heures semaine, comme un salarié, enfin comme pour toute profession chez les instits faisant leur boulot correctement). Par contre ce que je dénonce, c'est un fonctionnement global de la société et le fait que les gens considèrent normal que des études justifient des salaires exponentiels entre le smic et d'autres. Pas ta situation à toi individuellement.

On trouve dans les chiffres donnés par votre profession un revenu net moyen mensuel (donc congés compris) à plus de 4500 euros, un revenu horaire net de 20 euros (ce qui fait une moyenne de presque 60/h semaine sans considérer de semaine de vacances, au-dessus des 50 h /semaines que tu annonces). Pour info, le smic est à 7.44 net de l'heure, un enseignant du primaire après plus de 10 ans d'ancienneté à à peine 12 euros net de l'heure (et je le répète, je trouve que je gagne très bien ma vie et que je ne suis absolument pas à plaindre).
Pour ma retraite, je la paye comme tout salarié, sur ce point pas de différence (avec les salariés).

Contrairement à ce que tu as l'air de penser, il ne s'agit pas d'une petite partie de la formation de quiconque financée par l'état (de 3 ans à...), et si je n'étais pas fonctionnaire je ne connais pas beaucoup de familles qui pourraient financer ne serait que l'école primaire/maternelle (école privée hors contrat avec des aides restreintes (mais non inexistantes) : minimum 250 euros/mois/enfant en maternelle/primaire avec souvent des enseignants payés au ras des pâquerettes...). C'est un service public, censé rendre service à la société (même si aujourd'hui il dysfonctionne gravement, c'est un autre débat)
Les frais de 2500 euros par an (plus ou moins de ce que m'a dit une véto, information proche de ce que j'ai trouvé sur internet) qui est assumé par les élèves est bien bien loin de couvrir les frais réels d'une année d'école.

Quand je parle de déterminisme social, je ne parle pas d'argent que les gens ont (ou pas) pour financer leurs études même si on peut considérer que ça en fait un peu partie mais de l’accès à la culture, à l'information, du développement de la confiance en soi nécessaire pour se confronter à des études longues, des portes qui s'ouvrent plus ou moins facilement suivant ton milieu d'origine.

je ne dis absolument pas qu'un corps de métier plus qu'un autre créé cet état de fait. je pense juste que justifier des tarifs qui vont du simple au double, expliquer qu'un véto ne gagne pas particulièrement bien sa vie en pratiquant ce genre de tarifs, c'est déplacé et c'est renvoyer aux gens qui sont au smic une image d'eux bien dévalorisante.
Je ne pense qu'il faille aligner les choses vers le bas, je ne pense pas que les vétos soient des situations extrêmes dans notre société, je dis que pour que la répartition des richesses se fasse mieux et de manière plus juste, il faudrait peut-être questionner ce qu'est le revenu médian en france : 1730 euros net et se demander comment améliorer les choses. Et ce 'est pas parec que Carlos Gohns, ou le chir du coin gagne encore plus que je trouve juste ces écarts.

Pour ce qui est de la retraite, celle d'un ouvrier est en moyenne autour de 1000/1200 euros et lui n'a eu aucun revenu pour se la préparer à côté... Ah oui, et un salarié n'a rien à vendre en fin de carrière, un indépendant vend ses parts, son matos, son local, sa clientèle...

Je ne dis pas que le statut des indépendants est juste ni facile, mon ami est libéral, j'ai une idée des droits qu'il a (ou pas), des taxes qu'il paye, de la différence de retraite par répartition et des assurances qu'il doit prendre... je dis que ces particularités ne font pas du métier de vétérinaire un métier mal payé.

J'espère aussi avoir mal compris ton propos mais je pense avant tout que ce sont juste deux regards très différents au niveau Politique et social, mérite et valeur du travail qui se confrontent... je suis sincèrement persuadée que notre société est extrêmement injuste et surtout envers ceux en bas de l'échelle (encore une fois avec mon smic et demi, je ne m'y considère pas). Je ne dis pas que mon point de vue est meilleur que le tien, je pense juste qu'ils sont difficiles à comprendre de nos convictions/valeurs respectives.

Vete11

Apprenti
  

Trust : 10  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 397
2 j'aime    
Véto qui gonfle la facture ?
Posté le 12/05/2016 à 16h04

gobi



Si pour toi un de tes élèves qui a réussi son examen doit avoir la même note que son copain de classe qui n'a pas réussi son examen sous prétexte qu'il ne faut pas faire de différence sur le mérite, effectivement on ne pourra pas s'entendre.

Un vétérinaire qui gagne en moyenne 4500€/mois, c'est tout simplement parce qu'il fait le double des 35h et aussi peut être que comme dans la situation de l'auteur le vétérinaire a des journées à rallonge, qu'il a des gardes, qu'il doit se déplacer à 3h du mat', qu'il est réveillé toutes les 2h quand il est de garde. Pour moi il est normal qu'un vétérinaire doit valoriser ses années d'études (et ses formations continues après le diplôme) , les responsabilités et les contraintes liées à son métier tout simplement.

Gobi

Membre ELITE Argent
  

Trust : 278  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8866
0 j'aime    
Véto qui gonfle la facture ?
Posté le 12/05/2016 à 17h22

vete11

Je ne comprends pas la comparaison entre rémunération et note ?
Les vétos sont à 70 heures semaine ? soit 10 heures par jour 7/7 j 365 jours par an ? Je trouvais qu'en partant sur une moyenne de 60 h semaine toutes les semaines de l'année c'était déjà raisonnable. je parle là de rémunération moyenne à l'heure, donnée par vos représentants et qui est déjà trois fois le smic.

Ce que je dis c'est que je ne comprends l'idée de "valoriser des années d'études", ceux qui ne font pas d'études (notamment ceux qui commencent à bosser à 17 ou 18 ans, dans des boulots pénibles : les 3 8, travail à la chaine, bâtiment, restauration ...) ont moins le droit de voire reconnu leur temps de travail et en plus, ils n'ont aucune valorisation sociale ? Avoir accès aux études c'est pas donné à tout le monde et faut arreter de croire que tous ceux qui y ont accès le méritent et qu'à l'inverse ceux qui n'y ont pas accès n'ont qu'a sans prendre à eux-mêmes !

Dans ce cas combien devrait toucher un enseignant avec un bac + 5 ? et un véto ayant fait son école en Belgique où je crois les formations sont encore plus chères ? et si on augmente substantiellement tout le monde, quelle devient la valeur de l'argent ? Moi je trouve que les écarts au niveau revenu horaire net ne devrait pas dépasser certaines limites (de 1 à 3 par exemple). Ca voudrait déjà dire qu'en une année avec le même temps de travail, les mieux payés gagneraient déjà trois ans de revenus des moins payés... et ça permettrait déjà de faire vivre la grande majorité de notre société décemment.

Vete11

Apprenti
  

Trust : 10  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 397
0 j'aime    
Véto qui gonfle la facture ?
Posté le 12/05/2016 à 22h24

La comparaison c'est tout simplement, que l'élève qui a passé plus d'heures a étudier son cours pour mieux réussir devrait avoir la même note que celui qui a moins étudier et raté selon ta vision des choses, vu qu'il ne faut pas créer d’inégalité et que le mérite on se le mets derrière l'oreille.

Donc partant de là, vu que tu dis gagner plus que le SMIC alors tu devrais aussi demander à ton employeur et donc l'Etat de baisser ton salaire pour le ramener au SMIC pour ne pas qu'il y ait d'inégalité entre tout le monde ? Ca ne te dérangerait donc pas de gagner le SMIC en ayant un BAC+5 ?

Je n'ai jamais dit que ceux qui n'ont pas fait d'études ne devrait s'en prendre qu'à eux même, personnellement si j'avais pu ne pas me casser le c** à faire de longues études je l'aurais fait, mais malheureusement pour moi le métier que j'ai souhaité faire demande de longues études. Il n'y a rien de dénigrant c'est toi qui en parle.

Gobi

Membre ELITE Argent
  

Trust : 278  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8866
0 j'aime    
Véto qui gonfle la facture ?
Posté le 12/05/2016 à 22h45


gobi a écrit le 12/05/2016 à 17h22:
@vete11
Moi je trouve que les écarts au niveau revenu horaire net ne devrait pas dépasser certaines limites (de 1 à 3 par exemple). Ca voudrait déjà dire qu'en une année avec le même temps de travail, les mieux payés gagneraient déjà trois ans de revenus des moins payés... et ça permettrait déjà de faire vivre la grande majorité de notre société décemment.


je n'ai pas parlé de mettre tout le monde au smic... j'ai parlé de répartition plus juste des richesses.


Pour les notes, je ne comprends vraiment pas. J'ai eu la chance de ne devoir me mettre à bosser sérieusement qu'en licence... Donc le temps de travail sur mes devoirs... heu comment dire heureusement qu'on n'était pas noté là-dessus. De plus pour moi une évaluation doit servir à l'apprenant à visualiser ce qu'il maitrise ou pas, ce qu'il a compris ou pas, à l'enseignant les lacunes de son travail et/ou la manière d'aider individuellement. il n'est absolument pas question d'une note sanction, pour moi la validation des acquis devrait se faire tout au long de l'apprentissage à la vitesse de chacun.

Et en plus je ne vois pas en quoi ça a lien avec le temps de travail rémunéré. Là en l'occurence, je te parle de revenu horaire net moyen : si tu passes plus de temps à travailler, tu gagnes plus par mois, si tu as besoin de moins, tu travailles moins... Je ne parle pas en plus de revenus égaux mais moins disproportionnés (de 1 à 3 dans mon exemple).

Tu ne dis pas que ceux qui ne font pas d'études sont "dénigrables" mais de fait tu revendiques le fait que ton temps utilisé pour travailler vaut plus par heure et que trois fois plus par heure (là encore en comptant 60 h/semaine) ce n'est pas suffisant. Et je trouve (pour l'avoir vécu) que l'ouvrier de chaine a plus de mérite que moi à s'être levé tous les matins pour aller à l'usine pendant les 5 ans où moi je faisais mes études...

Mais j'ai l'impression qu'on tourne en rond, c'est pour ça que je te dis que nous ne pouvons nous comprendre. Je n'ai pas l'impression que tu lises réellement le contenu de mes propos (dans le sens que moi j'y mets) et je suis sûre qu'il en est pareil de ton côté... Tant pis, au moins on aura essayé de partager nos points de vue même si on n'arrive pas à comprendre ce que l'une ou l'autre met derrière et que du coup on ne peut ni l'une ni l'autre faire évoluer notre perception des choses.
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7
Véto qui gonfle la facture ?
 Répondre au sujet