Comportement du jeune cheval

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4
Auteur
2224 vues - 51 réponses - 0 j'aime - 9 abonnés

Kaywest

Expert
   

Trust : 132  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 657
Comportement du jeune cheval
Posté le 10/12/2018 à 10h56

Hello tout le monde !
Je m'adresse à vous afin d'avoir vos avis et expériences sur les jeunes chevaux:)

Je suis actuellement propriétaire d'un 4 ans destiné au CCE amateur (allez jusqu'au 1* si je me chauffe)
Je l'ai acheté en mauvais état, il a été castré quasiment à 4 ans puis remis au pré alors que les températures étaient basses, neige etc.. sans compléments alimentaires. Bref après 8 mois de soins, de travail adapté (+2 mois où il a été remis au pré cet été) il a commencé à travaillé sérieusement en août et a maintenant un physique satisfaisant. Il est bien avancé dans le travail et est plaisant sous la selle.

Mais l'ancienne proprio a été très laxiste sur son éducation à pied et mr est un "je m'en foutiste" de haut niveau. J'ai résolu le problème de chipage, de coup de pieds et de respect au boxe. Hormis cela, Il est extrêmement gentil, affectueux et très peu impressionnable à cheval (n'a pas peur des bidets, chiens, voitures tracteurs.... etc)... Cependant quand il pète une durite, ce qui est rare mais arrive, il est dangereux pour lui même.

il y a 3 semaines, il a commencé à monter en l'air dans un passage étroit, en explosant barrières et arroseurs de carrière sur son passage, comme il manque de force,j'ai bien cru qu'on allait tomber tous les 2. J'ai préféré descendre mais au moment de retourner dans la carrière, il s'est mis debout et je l'ai lâché. S'en est suivi un petit tour plein cul dans les paddocks mais surtout une impossibilité de le stopper malgré de grands gestes..il m'a littéralement foncé dessus sans peurs ni énervement. Il a donc fini sa course au galop dans le haras, a glissé sur une dalle pendant 5 mètres sur un postérieur avant de terminer sa course dans un mur en pierre.
Plus de peur que de mal, les écho et radios montreront juste un jarret brûlé, une lésion musculaire et le véto aura fait un peu de couture sur le grasset.
Après 12 jours de boxe ferme, les soins sont devenus compliqués et après une semaine de pas monté... ça continue. je suis obligée de le shooter (ce qui est normal au vu de son mode de vie au boxe et le fait que sa blessure doive cicatriser doucement) et les soins peuvent être délicats car il commence à en avoir marre.

Mais s'est surtout révélé un problème de fond: Le non-respect de l'homme.
Il invente tous les jours de nouvelles choses en se mettant plus ou moins en danger. La dernière en date c'est qu'il a levé un antérieur au moment du sanglage et se l'est coincé dans la barre fixée sur la porte permettant de poser les couvertures. heureusement dans sa bêtise, il attend qu'on le délivre au lieu de s'arracher tendons, fers et j'en passe... Il fonce dans les murs, se prend les plots au montoir, il est même tombé sur le parking en grave en s’emmêlant les pinceaux (il était un peu shooté et a manqué en de réflexe après avoir eu peur de je ne sais quoi). son premier réflexe est toujours de se mettre "contre" moi avant de céder (tire sur les rênes, me pousse...) Je passe donc mon temps à surveiller qu'il ne fasse pas de bêtises et le corrige toute le temps (au passage, il s'en fout de la cravache quand on est à pied... il faut vraiment un coup fort pour le faire réagir)
J'ai quelques bases d'éthologie et les applique (sans doute pas suffisamment) mais pour le moment, je ne peux pas trop le solliciter car il est en rééducation et je dois préserver son muscle en rémission.

Ma question est donc de connaitre vos astuces avec les jeunes chevaux. :)

PS: le cheval voit bien, n'est pas ataxique, suivi véto ok, je suis cavalière d'Am1 CCE encadrée par des pro. Mais mes coachs n'ont pas le temps de s'occuper de l'éducation à pied de mon cheval. A savoir que monté, il est extra.
PS bis: j'ai pas un rond (merci la pension compet' en région parisienne ^^) donc je ne peux pas faire appel à un éthologue tout de suite.

Merci à tous ceux qui partagerons leur expériences et me donneront quelques tuyaux pour gérer mon tigre !!

Cymoril

Membre VIP
 

Trust : 169  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4418
3 j'aime    
Comportement du jeune cheval
Posté le 11/12/2018 à 15h41

Mais c'est complétement hors sujet de comparer avec nous, les chevaux une fois qu'ils ont fait leur poil, sauf à tomber 3 litres de flotte + vent et pas d'abri n'ont pas froid. Passe ta main sous le poil, tu verras que c'est bien chaud en dessous. Ça ne leur demande pas d'effort d'être dehors, c'est dans leur nature, c'est normal.

Au contraire, en marchant ils se réchauffent et tout leur système peut fonctionner.

Pour garder la comparaison avec l'humain, imagine qu'on te demande d'aller courir un marathon après avoir passé toute la journée enfermée dans ta chambre, tu risques d'avoir du mal à t'y mettre.

Spiritdancer

Membre d'honneur
    

Trust : 878  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3412
2 j'aime    
Comportement du jeune cheval
Posté le 11/12/2018 à 15h44


kaywest a écrit le 11/12/2018 à 15h23:

Soit dit en passant, les chevaux d'endurance et de CCE ne sont en rien comparables en termes d'efforts, de morphologie et de besoins (pas qu'il y en ai un qui en fournissent plus que l'autre mais les chocs induits et les aptitudes demandées sont différentes... un peu comme comparer un triathlète avec un marathonien ou traileur...)


Effectivement. Le triathlète est excellent, mais pas forcément excellentissime par rapport à celui qui ne pratique qu'une discipline parce qu'il travaille, justement, pour trois disciplines et le corps ne peut être soumis à l'ultra spécialisation pour les trois. Et heureusement qu'on ne lui demande pas les performances des athlètes qui ne s'entraînent que pour une chose, ce serait inhumain (et physiquement impossible).

Cherchour

Membre VIP
 

Trust : 88  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4229
0 j'aime    
Comportement du jeune cheval
Posté le 11/12/2018 à 15h54


kaywest a écrit le 11/12/2018 à 14h17:
Coucou
@cherchour , tu montre bien là les limites de la vie au pré et du cheval de compétition. Il faut pouvoir le rentrer la veille de concours et pouvoir lui offrir un abris au chaud les nuit d'hiver. Et ce n'est pas possible partout (cela implique qu'il y ai un boxe de libre et de payer en + pour la nuit passé à l'intérieur)
Certains chevaux supportent bien mais pour ma jument ça a été compliqué à gérer surtout lors des hivers très froids et pluvieux. Quand on a un cheval pété de sang, ça peut le faire mais pour un cheval lambda, ça peut beaucoup lui tirer dessus. Au point que ma jument qui était ronde de base fonde en hiver malgré, un abris sec, des compléments alimentaires et foin à volonté + couvertures suffisantes. Et ensuite c'est la porte ouverte aux blessures avec la fatigue musculaire.
:

Je ne suis pas d'accord sur l'argument du sang. Aux écuries nous avons certes des bon gros chevaux de loisirs mais aussi des races sports (SF, hanovrien, pur sang ...) certains avec des papiers longs comme le bras, et des chevaux avec des soucis respiratoires type emphysème. Ils sont tous en état, ceux qui sont plus fragiles ont une ration plus importante, c’est suffisant.

Je te rejoins sur le fait que trouver du box la nuit/pré le jour est compliqué. Mais il y a aussi des pensions qui proposent des sorties à la demi journée en petits groupes ou binômes. C'est pas l'idéal mais ça peut être une piste

Kaywest

Expert
   

Trust : 132  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 657
1 j'aime    
Comportement du jeune cheval
Posté le 11/12/2018 à 16h00

cymoril c'est le débat que veux à tout prix éviter ...

A priori les chevaux sont entraînes toute la semaine précédent la compétition donc en parfaite condition physique et non sorti du boxe à la va-vite et hop saute mon coco !
Avez-vous essayé de courir un marathon avec une doudoune (même respirante ? ).. pas sur que ça soit pratique.

Pour le coté scientifique, le cheval est en confort thermique (non tondu) entre 5 et 25 degrés (fourchette qui peut varier selon l'age, la morphologie et la constitution du cheval), en dessous de ces températures il va brûler des calories pour se chauffer. il faut donc adapter son alimentation pour permettre cette dépense d'énergie.

Donc oui, ça leur demande des efforts d'être dehors. J'ai déjà retrouvé ma jument transie de froid malgré des soins adaptés (quand il se prennent -10 degrés dans la tronche en 1 nuit... bah ils ont froid et doivent dépenser de l’énergie pour faire pousser le poil et maintenir leur chaleur corporelle) .. donc en soi, ça ne gêne pas si le cheval à une activité de loisir mais plus problématique s'il doit enchaîner 3 épreuves dont 6min de cross avec des obstacles d'1m10 et + le jour suivant sans compter qu'il va transpirer, sécher puis retranspirer sur du poil mouillé, puis re sécher... donc avoir froid, chaud, froid et mouiller les sous couches de poils qui ne seront plus étanches

encore une fois, je ne suis pas contre la vie au pré pour les chevaux de compétition ;) il y a de nombreux avantages mais... le boxe n'est pas à proscrire non plus à partir du moment où le cheval peut se dépenser correctement et interagir avec ses copains ;)

voilà voila ...
sinon des expériences à partager sur les jeunes chevaux ?

Ventdusud

Membre VIP
   

Trust : 102  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5088
0 j'aime    
Comportement du jeune cheval
Posté le 11/12/2018 à 16h17

mon jeune je l'ai depuis ses 10 mois et il a 7 ans dans le sang fort comme un boeuf , inarretable sur un cross n'a jamais pris de pénalité de temps ou refus même sur le crosse de Pompadour à la finale

râle dès qu'il est trop longtemps au box (rale très vite adore être dehors. Il est tondu mais l'écurie ou on est gère les couvertures et dans les paddocks les chevaux ont aussi un box qui reste ouvert leur permetttant de se gérer ils rentrent et sortent quand ils veulent;ils ont une top alimentation et du foin de crau à volonté

Ils ne sont pas au paddock uniquement quand c'est gelé ou trop glissant et il est bossé très très régulièrement

Quand il arrive à des épisodes de jeune con je me joue et je m'amuse (et avec lui c'est fort) il va au marcheur plusieurs jours de suite, ça les discipline énormément ... je ne sais pas si ton écurie dispose d'un marcheur mais utilisé à bon escient c'est top pour discipliner un cheval

par contre il n'est pas entrainé la semaine qui précèdes le concours mais il est entrainé régulièrement toutes les semaines de l'année

Kaywest

Expert
   

Trust : 132  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 657
0 j'aime    
Comportement du jeune cheval
Posté le 11/12/2018 à 16h28

ventdusud oui on a un marcheur ! c'est top! surtout pour les échauffer avant de monter dessus en particulier l'hiver ! Je l'utilise beaucoup ! ça évite qu'ils ne se claquent un truc à froid en longe ou liberté

Ventdusud

Membre VIP
   

Trust : 102  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5088
0 j'aime    
Comportement du jeune cheval
Posté le 11/12/2018 à 16h40

kaywest on l'utilise mais pas pour les échauffer c'est en dehors

Pour les échauffer c'est d'abord masser le dos avec de l'Ekylaxyl puis 15 minutes monté au pas chacun et pour la récupération c'est ensuite massage dos et tendons au tendonyl et on va commencer l'utilisation d'une ceinture de massage

Spaghett

Membre ELITE Or
  

Trust : 23  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 15557
2 j'aime    
Comportement du jeune cheval
Posté le 11/12/2018 à 17h26

je te cite car je suis entierement d'accord avec ça :" encore une fois, je ne suis pas contre la vie au pré pour les chevaux de compétition ;) il y a de nombreux avantages mais... le boxe n'est pas à proscrire non plus à partir du moment où le cheval peut se dépenser correctement et interagir avec ses copains ;)"
par contre le marcheur en plus pour un 4 ans je ne l'utiliserais qu'avec grande parcimonie et sur un temps courts , souvent je vais dans une ecurie ou les chevaux troutnent et tournent je suis sure que des fois les stagiaires doivent les oublier , impensable pour moi d'exceder 20mn comme pour une longe , et grand max une fois par semaine

Kaywest

Expert
   

Trust : 132  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 657
0 j'aime    
Comportement du jeune cheval
Posté le 11/12/2018 à 17h29

Pour le marcheur c'est 3 fois par semaine max entre 15 et 20 min pour lui permettre de se dégourdir sans péter un câble et sans le poids du cavalier sur le dos ;)

C'est plutôt utile quand il fait froid et qu'on ne veut pas fini en drapeau au bout de la longe.

Spaghett

Membre ELITE Or
  

Trust : 23  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 15557
4 j'aime    
Comportement du jeune cheval
Posté le 11/12/2018 à 17h33

tres utilie aussi pour abimer un jeune cheval encore en croissance , des fois ce qui facilite la vie de l'humain n'est pas ce qu'il y a de pieux pour le cheval ...
quand ton jeune sera remis , j'espere que tu pourras te passer de tout ça et le lacher avec d'autres qu'il puisse cracher son feu , je faisais du complet aussi cheval tondu , dehors en groupe de l'aube au crepuscule ça evite les gros debordements montés

Kaywest

Expert
   

Trust : 132  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 657
1 j'aime    
Comportement du jeune cheval
Posté le 11/12/2018 à 18h05

c'est fou comme tout ce que l'on peut faire avec son cheval est critiqué ....

si je devais écouter tout le monde, je me considérerais comme une véritable tortionnaire sans considération pour mon cheval !

si je devais écouter ce qu'on me dis, je mettrais mon cheval au pré, sans fers, monté en cordelette voir même pas le monter en fait parce qu'il vaut mieux attendre la fin de la croissance pour poser son postérieur dessus;

Donc oui mon cheval est au boxe (quand je pourrais me payer une baraque avec pré boxe.. je lui offrirais ce mode de vie) , oui il tondu, oui je monte dessus et oui il saute des obstacles, oui je trotte assise quelques minutes par séance en fractionné oui il va au marcheur (qui est a priori pire que 20 min de longe où il ferait le con et se péterait les articulations) , oui il est longé une fois par semaine, oui je monte avec un mors à olive

A part ça:
il bénéficie de sorties quotidienne et parfois 2 (paddock/liberté/ marcheur...)
il est monté sur des séances courtes adapté à son âge et sa croissance
il effectue des exercices de bases adaptés à son âge et sa croissance
il est retourné au pré plusieurs mois cet été pour lui permettre de grandir et ce dans le respect de son intégrité physique (pas de compétition contrairement à de nombreux chevaux de son âge)
il est suivi véto/ ostéo/ dentiste
il bénéficie d'une alimentation adaptée à son âge, sa taille et ses besoins
il a des jouets dans son boxe et un accès à son voisin de boxe avec lequel il interagit
je suis encadrée par 2 coach pro (CCE et CSO)
il bénéficie d'une surveillance quotidienne
j'ai payé la peau de mes fesses une selle sur mesure pour préserver son dos et créer le moins de pressions possibles durant le travail

oui je suis parfois débordée par un jeune cheval de 4 ans dont je ne maîtrise pas toutes les réactions (mais c'était le même combat il y a 12 ans avec ma jument qui vivait au pré et avait le même âge).... donc bon ...

toujours preneuse de conseil sur la gestion du comportement d'un jeune cheval pas sur le reste...
merci

Mp49

Initié
 

Trust : 10  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 59
10 j'aime    
Comportement du jeune cheval
Posté le 11/12/2018 à 19h35

kaywest

Mais personne n'a dit que tu étais une tortionnaire
On voit bien que tu fais TOUT pour ton cheval, que tu essayes de lui offrir le meilleur à ton sens, qu'il a un bon suivi, etc...
Mais parfois les choses les plus simples sont les choses les plus difficiles à comprendre/appliquer.
Un cheval, c'est un animal grégaire. Ton cheval est jeune, et oui on peut te donner un millions de conseils techniques pour essayer de résoudre 1 par 1 ses débordements. Mais tant qu'il n'aura pas des conditions de vie adaptées pour vivre sa vie de cheval (relation sociales, espace...) il y aura sûrement toujours des soucis.

Alors effectivement, il ne s'agit pas de tomber dans l'excès (pré de 10ha, cheval yety, pieds nus et monté en cordelette), il faut adapter à sa condition de cheval de sport... Du pré avec les copains la journée et box la nuit, ou 100% pré avec abris, ou box avec sorties paddocks par demie journée avec un copain,... Voir pour une adaptation progressive (le mettre au pré quelques heure, puis que quelques jours par semaine, puis toute la semaine...)

Mon cheval de CSO (4 ans, pété de sang) vit au pré 100% l'été et en pré la journée/box la nuit l'hiver. Il est tondu intégralement, couvert avec une 300g, foin à volonté, compléments matin+soir. Qu'il pleuve, qu'il neige, qu'il vente il passe la journée dehors avec ses 3 copains.
Il est bcp plus serein et à l'écoute au travail depuis qu'on a adopté ce mode de vie. Avant c'était un fou furieux, intenable, qui se faisait tout le temps des bobos.
Le pré ça l'a énormément aidé psychologiquement et physiquement (il ne se blessé plus du tout, il a une meilleure conscience de son corps).

Un cheval reste un cheval, avec des besoins de cheval. Un manquement sur la satisfaction de ces besoins fondamentaux et on a, bien souvent, des problèmes comportementaux derrière. Tu ne veux pas de débat sur le box/le pré (je le conçois, ça peut vite partir en cacahuètes!), mais finalement, est-ce que ça ne serait pas la cause des soucis que tu rencontres avec ton cheval ? Ou au moins en partie ?

Cherchour

Membre VIP
 

Trust : 88  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4229
5 j'aime    
Comportement du jeune cheval
Posté le 11/12/2018 à 21h19

Personne ne t'as traitée de tortionnaire, et faudra me montrer où tu as lu les passages sur le pied nu et la cordelette. C'est un peu facile d'en venir à ces extrêmes dès qu'on parle de bien être du cheval. Personne n'a remis en cause le coté sportif, au contraire il me semble qu'il y a plusieurs témoignages de personnes qui sortent à bon niveau ...

Ce que je disais plus haut c'est que tu ne peux exiger d'un 4 ans qu'il soit exemplaire si il n'a pas un mode de vie qui colle à peu près avec ses besoin.

J'ai l'exemple en tête d'une connaissance qui sort en amateur, son cheval était au box intégral. Il était mal aimable avec les humains comme les chevaux, toujours les oreilles couchées. Monté il sautait un peu dans tous les sens au point de se faire mal parfois (blessures diverses en se tapant je ne sais comment il a parfois eu des mois d'arrêts à cause de ça). En main il était éduqué mais pas forcément sécuritaire car il était capable de péter en l'air pour on ne sait quoi. Il a 11 ans donc il avait passé sa période bébé.

Il a changé de pension et maintenant il sort 3h tous les jour quelque soit le temps. La différence est déjà énorme sur son comportement, il a toujours les oreilles en avant. Il est toujours un peu gazé mais c'est sa nature, il donne l'impression globale d'être plus posé

Couagga

Membre VIP
  

Trust : 61  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4903
0 j'aime    
Comportement du jeune cheval
Posté le 12/12/2018 à 11h04

mp49
cherchour

AMEN

Dolimos

Membre ELITE Bronze

Trust : 529  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6331
5 j'aime    
Comportement du jeune cheval
Posté le 12/12/2018 à 12h27

J'ai aussi des jeunes chevaux exclusivement , et ils sont dans les mêmes conditions de vie que ceux de Mp49 .
Ce sont des chevaux de sport destinés au CCE et CSO . Donc du sang (actuellement le lot qu'on a , c'est exclusivement des origines courses par les mères ) .

Ces chevaux vivent en pré integral avec abris ou pré + box , toujours en petits groupes , selon le nombre qu'on a a la maison .
Ils sont tondus, couverts, ferrés si besoin . Ils travaillent en fonction de leur age . On les prépare pour les cycles jeunes chevaux .
Bref, du cheval de sport !
Mais cette vie au pré en groupe les rend tres equilibrés et tres cools .
on a pu le constater , lors de la vente de certains , pour lesquel les conditions de vie avaient changé . A la maison : des loulous cools et sympa , affectueux, proches de l'homme , sages sous la selle .
Et puis quand le nouveau proprio les a enfermés H24 , ça a radicalement changé les choses .
Pour 1 , il était devenu terriblement agressif au box au point que la fille n'osait plus rentrer . Elle m'appelle paniquée . Je lui dit de lui permettre d'aller au pré la journée . Elle fait . Probleme resolu !
Pour un autre , il est devenu chaud et excité sous la selle . Il petait en l'air de façon assez violente . Alors qu'a la maison , c'est le cheval que j'avais juste apres ma grossesse . Il sortait d'1 an de repos pour cause de tendinité et moi de ma grossesse ! On s'est remis au boulot ensemble !! C'est pour dire !

Bref , tout ça pour dire que les conditions de vie sont déterminantes sur le comportement d'un cheval !!
Et des frustrations de ce côté là peuvent changer l'animal du tout au tout !
Page(s) : 1 2 3 4
Comportement du jeune cheval
 Répondre au sujet