Comportement du jeune cheval

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4
Auteur
2228 vues - 51 réponses - 0 j'aime - 9 abonnés

Kaywest

Expert
   

Trust : 132  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 659
Comportement du jeune cheval
Posté le 10/12/2018 à 10h56

Hello tout le monde !
Je m'adresse à vous afin d'avoir vos avis et expériences sur les jeunes chevaux:)

Je suis actuellement propriétaire d'un 4 ans destiné au CCE amateur (allez jusqu'au 1* si je me chauffe)
Je l'ai acheté en mauvais état, il a été castré quasiment à 4 ans puis remis au pré alors que les températures étaient basses, neige etc.. sans compléments alimentaires. Bref après 8 mois de soins, de travail adapté (+2 mois où il a été remis au pré cet été) il a commencé à travaillé sérieusement en août et a maintenant un physique satisfaisant. Il est bien avancé dans le travail et est plaisant sous la selle.

Mais l'ancienne proprio a été très laxiste sur son éducation à pied et mr est un "je m'en foutiste" de haut niveau. J'ai résolu le problème de chipage, de coup de pieds et de respect au boxe. Hormis cela, Il est extrêmement gentil, affectueux et très peu impressionnable à cheval (n'a pas peur des bidets, chiens, voitures tracteurs.... etc)... Cependant quand il pète une durite, ce qui est rare mais arrive, il est dangereux pour lui même.

il y a 3 semaines, il a commencé à monter en l'air dans un passage étroit, en explosant barrières et arroseurs de carrière sur son passage, comme il manque de force,j'ai bien cru qu'on allait tomber tous les 2. J'ai préféré descendre mais au moment de retourner dans la carrière, il s'est mis debout et je l'ai lâché. S'en est suivi un petit tour plein cul dans les paddocks mais surtout une impossibilité de le stopper malgré de grands gestes..il m'a littéralement foncé dessus sans peurs ni énervement. Il a donc fini sa course au galop dans le haras, a glissé sur une dalle pendant 5 mètres sur un postérieur avant de terminer sa course dans un mur en pierre.
Plus de peur que de mal, les écho et radios montreront juste un jarret brûlé, une lésion musculaire et le véto aura fait un peu de couture sur le grasset.
Après 12 jours de boxe ferme, les soins sont devenus compliqués et après une semaine de pas monté... ça continue. je suis obligée de le shooter (ce qui est normal au vu de son mode de vie au boxe et le fait que sa blessure doive cicatriser doucement) et les soins peuvent être délicats car il commence à en avoir marre.

Mais s'est surtout révélé un problème de fond: Le non-respect de l'homme.
Il invente tous les jours de nouvelles choses en se mettant plus ou moins en danger. La dernière en date c'est qu'il a levé un antérieur au moment du sanglage et se l'est coincé dans la barre fixée sur la porte permettant de poser les couvertures. heureusement dans sa bêtise, il attend qu'on le délivre au lieu de s'arracher tendons, fers et j'en passe... Il fonce dans les murs, se prend les plots au montoir, il est même tombé sur le parking en grave en s’emmêlant les pinceaux (il était un peu shooté et a manqué en de réflexe après avoir eu peur de je ne sais quoi). son premier réflexe est toujours de se mettre "contre" moi avant de céder (tire sur les rênes, me pousse...) Je passe donc mon temps à surveiller qu'il ne fasse pas de bêtises et le corrige toute le temps (au passage, il s'en fout de la cravache quand on est à pied... il faut vraiment un coup fort pour le faire réagir)
J'ai quelques bases d'éthologie et les applique (sans doute pas suffisamment) mais pour le moment, je ne peux pas trop le solliciter car il est en rééducation et je dois préserver son muscle en rémission.

Ma question est donc de connaitre vos astuces avec les jeunes chevaux. :)

PS: le cheval voit bien, n'est pas ataxique, suivi véto ok, je suis cavalière d'Am1 CCE encadrée par des pro. Mais mes coachs n'ont pas le temps de s'occuper de l'éducation à pied de mon cheval. A savoir que monté, il est extra.
PS bis: j'ai pas un rond (merci la pension compet' en région parisienne ^^) donc je ne peux pas faire appel à un éthologue tout de suite.

Merci à tous ceux qui partagerons leur expériences et me donneront quelques tuyaux pour gérer mon tigre !!

Kaywest

Expert
   

Trust : 132  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 659
0 j'aime    
Comportement du jeune cheval
Posté le 10/12/2018 à 14h20

coucou !

Alors pour l'accident, c'est tout bête... d'habitude, il est un peu excité de partir en balade mais toujours gérable, surtout que j'étais accompagnée du cheval plus expérimenté de ma soeur. Au moment de longer la carrière pour rejoindre le chemin de balade, mon coach qui était dans la carrière nous a salué et m'a demandé si j'avais mis mon air-jacket. Je n'entendais pas bien donc avec ma soeur nous nous sommes arrêtées pour échanger quelques mots... et on s'est vite remis au pas en voyant que le mien s'impatientait en grattant et commençant à se lever légèrement. Sauf qu'il a transmis son excitation à un cheval qui était en train d'être longé à quelques mètres de lui dans la carrière.... réaction boule de neige.. il s'est chauffé le casque, donc ça a chauffé le cheval en longe, donc il est devenu ingérable et quand j'ai essayé de le faire avancer... il a commencé à ruer et à viser tout ce qui se trouvait à sa portée. (RIP l'arroseur et la barrière). il a aussi commencé à se mettre debout sauf qu'il ne me portait pas... donc je suis descendue avant qu'on se crache tous les deux dans un passage de 3m de large... il s'est calmé immédiatement pendant quelques minutes.
sauf qu'au moment où j'ai voulu l'amener dans la carrière en abandonnant l'idée de la balade, il m'a suivi et au moment où on est passé à proximité du cheval en longe... il s'est mit raide debout et m'a échappé des mains..
voila.... le cheval qui en fait des caisses pour rien...
L'accident bête causé par un manque d'attention.

Cube

Apprenti
  

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 284
2 j'aime    
Comportement du jeune cheval
Posté le 10/12/2018 à 18h12

kaywest

Citation :
d'ailleurs comment réagir quand il lève les antérieurs au moment de mettre les protections?

Perso, je ne sais pas si je ferais quelque chose. J'ignorerais je crois...
Dans tout ce que tu décris, c'est un jeune cheval joueur terriblement en manque d’interactions, qui s'ennuie. Donc toutes les bêtises qui te font réagir vont rompre sa monotonie.
Tu peux tenter la solutions de Mp49, mais si c'est un "dur", il risque de s'en fiche de ce que tu mets devant lui.
J'ai un peu le même loustic à la maison, et j'ai rencontré le même souci pour mettre les hipposandales. C'était trop drôle de lever le pied à chaque fois que je voulais mettre le scratch... Je me suis armée de patience, j'ai ignoré son geste, juste un "non" neutre et l'ordre "pose"... et j'ai carotté quand il posait et qu'il me laissait faire sans bouger.
Son intérêt n'était donc plus de gigoter (même pas drôle, moi je ne réagissais pas, j'attendais, point). Par contre c'était motivant d'être sage.
C'est une stratégie qui marche bien avec les cerveaux gauches, intelligents, qui captent vite où est leur intérêt. (et tant pis si ça te "coûte" un morceau de carottes pour mettre 4 chaussures ou protections... moi, mon dos me dit merci à chaque fois, maintenant que c'est acquis)

Ces mêmes cerveaux gauches prendront un malin plaisir à te faire bouger toi, à te faire tourner bourrique.
S'il se prend le mur au pansage parce qu'il gigote, c'est son problème, tu n'as pas à le faire reculer du mur pour qu'il ne se cogne pas. Il joue avec toi. La seule chose qui t'importe toi, c'est qu'il respecte ton espace.



Citation :
pour l'éthologie, je sais faire tout ce qui est contrôle des pieds, la désensibilisation aux objets, et positionnement du corps, reculé....

Tu n'as pas le contrôle des épaules s'il te colle et te bouscule à pied... En quelques leçons, ça doit être acquis, avec quelques rappels à l'ordre, mais pas à chaque fois que tu le mènes en main....
Je lis encore un jeu de sa part, "qu'est-ce qui se passe quand je fais ça ?" Et que tu sois obligée de t'agiter, de jouer du stick, ça doit l'amuser... Comme bcp d'entre nous au départ, tu restes en phase 2 ou 3, tu ne vas pas au bout de tes promesses en phase 4 ( dégage franchement de ma bulle)

La situation n'est pas simple avec un convalescent. Là, oublie un peu je crois.... Mais dès qu'il ira mieux, reprends le TAP et le respect... avec les outils pour, un licol et une longe de 3.7 m minimum... A garder éventuellement sous le filet s'il monte à nouveau en pression en allant en carrière, histoire de se donner les moyens de réagir.
Calme, persévérance, bienveillance, mais constance...
J'ai une autre jument, une vraie morue en extérieur, qui a ses phobies et qui peut devenir franchement dangereuse à pied (elle palette par peur). Du coup pour sortir en balade, je lui ai fait faire des rênes cordes sur mesures, longues, pour la mettre à distance quand elle montre en pression, et je pars systématiquement avec le licol corde sous le filet. C'est pénible, c'est au cas où, mais c'est ma sécurité qui prime. (et la sienne si jamais elle m'échappais)

Edit : et bien sûr, il faut essayer de lui fournir le mode de vie le plus compatible possible avec ses besoins, une fois guéri.... Il aura un pote de jeu au paddock ?

Édité par cube le 10-12-2018 à 18h16



Kaywest

Expert
   

Trust : 132  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 659
1 j'aime    
Comportement du jeune cheval
Posté le 11/12/2018 à 09h35

Merci pour vos réponses !

Hier j'ai testé la cravache au genou lorsqu'il lève les antérieurs pour jouer. Je n'ai pas vraiment tapé mais il s'est prit la cravache à chaque fois et a très vite arrêté. trop contente!

Effectivement c'est un cheval qui a beaucoup d’énergie et qui a besoin de contacts. Mais est vite anxieux s'il y a trop d'agitation autour de lui. heureusement il a un super pote de boxe avec lequel il s'entend très bien et passe son temps à jouer (leurs portes sont cotes à cotes donc ils se touchent et chamaillent tout le temps)

je travaille donc je ne peux pas y être tous les jours et une vie au pré n'est pas envisageable. Sinon oui au paddock il y a toujours des potes à coté :)

hier poney très très mignon qui s'est laissé soigné et qui n'a pas fait de bêtises... j'y suis allée le soir et tout était calme, j'étais seule donc j'ai pu mettre la dose minimum de shoot.

Khady

Membre d'honneur
  

Trust : 226  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2331
2 j'aime    
Comportement du jeune cheval
Posté le 11/12/2018 à 12h50


Citation :
Tu n'as pas le contrôle des épaules s'il te colle et te bouscule à pied... En quelques leçons, ça doit être acquis, avec quelques rappels à l'ordre, mais pas à chaque fois que tu le mènes en main....


Je peux comprendre la nuance... C'est une chose de faire un exercice en licol étho à pieds dans l'espace dédié, c'est autre chose de pouvoir le faire en toute circonstance avec n'importe quel autre matériel sur la tête du cheval.

Le mien aussi, en exo il est parfaitement léger (au souffle du doigt sur le poil) pour le déplacement des hanches et des épaules. Quand on va brouter en licol plat c'est une autre histoire, il est beaucoup plus lourd d'un coup et c'est toujours dans cette situation qu'il me marche sur le pied...

L'apprentissage c'est un moment de chaque instant, et ce n'est pas parce-qu'un exercice est acquis dans une situation qu'il est acquis tout court. Il n'est vraiment intégré que quand on peut le faire n'importe où avec n'importe quoi dans les mains... Et là ça prend beaucoup plus de temps, même avec un cerveau gauche...

Édité par khady le 11-12-2018 à 12h51



Mp49

Initié
 

Trust : 10  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 59
0 j'aime    
Comportement du jeune cheval
Posté le 11/12/2018 à 13h30

kaywest

Voilà de bonnes nouvelles ! C'est chouette.
Tu es sur la bonne voie.
Il faut que tu continue à être ferme mais sans jamais tomber dans l'énervement (il pourrait alors monter en pression +++ ! Ce serait dangereux pour tout le monde).
Maintenant ne te reste plus qu'à t'armer de patience les prochaines semaines afin d'éradiquer ce comportement (lever les antérieurs avec les protections).

Pour les autres soucis, pas de miracle: lui apprendre à respecter ton espace, dans toutes sortes de situations. D'abord faciles, puis de plus en plus difficiles pour lui (passages étroits, autres chevaux...)
Donc le jeu du porc-épic, bouger les hanches, les épaules. Les balades en main (ça permet de voir du pays ! Ya pleeeeins de trucs qui font peeeeur dehors), etc.

Effectivement, comme l'ont dit les autres avant, je pense hélas que ses conditions de vie ne favorisent pas forcément son calme. Il est jeune, il a besoin de relations sociales avec les autres chevaux, de bouger,...

Édité par mp49 le 11-12-2018 à 13h30



Cymoril

Membre VIP
 

Trust : 169  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4418
1 j'aime    
Comportement du jeune cheval
Posté le 11/12/2018 à 13h36

Bon courage, j'ai un peu le même genre, char d'assaut, rien ne l'arrête, rien ne lui fait peur, et le respect de l'homme c'est ... quand il a le temps ... Il est très calme la plupart du temps mais de temps en temps il a deux fils qui se touchent et il pète en l'air assez violent, tant qu'on ne l'a pas vu faire on ne l'imagine vraiment pas comme ça.
Ça se passe super bien maintenant la plupart du temps, je me suis fait aidée un peu et surtout je pense qu'il s'ennuie dès qu'il ne fait rien, depuis son débourrage il est 100 fois moins pénible, il aime faire des choses, qu'on s'occupe de lui, varier le quotidien, il a vraiment besoin de ça, sinon il s'occupe comme il peut (donc conneries ...).
Mais ça n'a pas empêché que le weekend dernier, on inspectait tranquillement les clôtures avec mon père, bah Monsieur se pointe et commence à nous inviter à jouer, se pointer, envoyer de ruades dans tous les sens etc. J'avais pas de stick pour l'éloigner, bah j'étais pas trop fière, je nous ai rapatriés de l'autre côté de la clôture et on est remontés en évitant au max d'en sortir. Ça faisait très longtemps qu'il m'avait pas fait ce coup là (2/3 semaines sans bosser, paf), autant dire que je vais penser à nouveau à prendre mon stick quand je vais dans leur pré maintenant!

Cherchour

Membre VIP
 

Trust : 88  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4233
10 j'aime    
Comportement du jeune cheval
Posté le 11/12/2018 à 13h40


kaywest a écrit le 10/12/2018 à 12h29:


Pour avoir eu une jument a pré de ses 4 à 10 ans, ça change beaucoup de choses niveau comportement c'est sur ! Malheureusement pour faire du CCE en amateur c'est pas terrible (surtout aller s'enfiler une amateur 1 avec un cheval qui a passé la nuit sous la flotte et du vent glacial... c'est pas top).

Faudra m'expliquer en quoi le pré n'est pas compatible avec le CCE amateur ... Aux écuries nous avions une cavalière qui sortait en amateur Elite. Son cheval vivait sur le même mode de vie que tous les chevaux de la pension : pré la journée, box la nuit, pré intégral en été.
Ca ne semblait pas incompatible avec sa vie de cheval de concours au contraire. En été elle le rentrait les veilles de concours effectivement. En hiver il était tondu/couvert mais il restait la journée sous la pluie si il pleuvait ... Il était dans une forme physique irréprochable, et je pense que le mental allait très bien aussi.

Tu ne pourras pas attendre de ton cheval un comportement irréprochable si toi même tu ne lui offres pas les conditions de vie dont il a besoin pour s'épanouir. Je vois mon 7 ans, il sort avec des copains du même âge, ils se chamaillent pas méchamment mais des fois ça galope, ils se grattent mutuellement, ils dorment côte à cote. Et je pense qu'il serait vraiment chiant si il ne sortait pas la journée avec des copains (ou copines).

Tu peux mettre en place des choses pour qu'ils soit plus respectueux, mais si son comportement est lié à un manque de besoins sociaux, ça sera ne sera jamais idéal pour lui

Déjà au quotidien prévois de le manipuler en licol en corde plutôt que plat si besoin (tu remets bien le plat à l'attache ^^), et gardes un stick qui permettra d'appuyer tes demandes si besoin. A coté travailles à pied, même pendant sa période de repos, si tu le marches en main appliques toi à lui faire respecter les distance, à travailler sur la réponse aux demandes d'arrêt/départ ...

Édité par cherchour le 11-12-2018 à 13h41



Kaywest

Expert
   

Trust : 132  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 659
0 j'aime    
Comportement du jeune cheval
Posté le 11/12/2018 à 14h17

Coucou
cherchour , tu montre bien là les limites de la vie au pré et du cheval de compétition. Il faut pouvoir le rentrer la veille de concours et pouvoir lui offrir un abris au chaud les nuit d'hiver. Et ce n'est pas possible partout (cela implique qu'il y ai un boxe de libre et de payer en + pour la nuit passé à l'intérieur)
Certains chevaux supportent bien mais pour ma jument ça a été compliqué à gérer surtout lors des hivers très froids et pluvieux. Quand on a un cheval pété de sang, ça peut le faire mais pour un cheval lambda, ça peut beaucoup lui tirer dessus. Au point que ma jument qui était ronde de base fonde en hiver malgré, un abris sec, des compléments alimentaires et foin à volonté + couvertures suffisantes. Et ensuite c'est la porte ouverte aux blessures avec la fatigue musculaire.
Sans parler des gales de boues, bobos fait par les copains (qui peuvent empêcher de concourir), des pb de peaux et d'insectes en été, d'ajustage constant des rations... etc...

Je suis sincèrement convaincue que la plupart des chevaux sont plus heureux dehors et que pour concourir l'ideal serait du pré la journée et boxe la nuit... malheureusement les écuries de ce style sont rares!

Là n'est pas le débat, quand il pourra à nouveau avoir une activité plus intense, certains soucis notamment l’impatience se résoudront d'eux même. Mes problèmes concernent surtout son non respect de l'homme et le fait d'instaurer de bons codes sans violence mais avec fermeté ! et il me manque certaines ficelle

Spiritdancer

Membre d'honneur
    

Trust : 878  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3426
7 j'aime    
Comportement du jeune cheval
Posté le 11/12/2018 à 14h40

Compétition et pré sont parfaitement compatibles.
Je ne sors pas en amateur, mais en pro. Mes chevaux sont dehors H24, pas couverts. Pas de gale de boue, pas de problème de peaux, pas de bobos qui m'empêchent d'engager (même si effectivement cela peut arriver - cela dit ma fille a du renoncer à la finale des as endurance une année, cheval blessé à cause d'un camion qui nous a frôlées à l'entraînement... Pas besoin de pré pour devoir renoncer à plusieurs mois de travail !), pas besoin de réajuster les rations. Et ils sont capables d'efforts intenses en longs.
Qu'en tant que cavalier on puisse préférer avoir son cheval au box, c'est une chose. Dire que cela a un impact négatif sur la carrière sportive en haut niveau, c'en est une autre.

Cudowny

Membre VIP
 

Trust : 153  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4105
1 j'aime    
Comportement du jeune cheval
Posté le 11/12/2018 à 14h41

Les jeunes, c'est la plaie

Non plus sérieusement, il faut rester constant, ferme et toujours constant! Les jeunes, ça se faufille dans la moindre petite faille, la moindre fatigue qu'on va pouvoir avoir. Faut pas s'énerver, mais faut vraiment insister, tous les jours s'il faut, beaucoup récompenser surtout (je bosse "à la carotte" bouh bouh bouh)!

Après, je pense que niveau conditions de vie...bah, même si cheval de sport pété de sang, il y a encore des choses à revoir pour qu'il soit mieux! J'ai aussi une ponette très sanguine, il y a des jours où la pension ne les sort pas au pré (pluie, boue, neige/verglas...) et c'est pas la même jument, elle est explosive, du mal à se concentrer, à rester à l'attache, à se tenir et marcher en main sans exploser...! Alors ces jours là, on essaye de ne pas s'énerver, je lui demande juste de respecter et garder les codes qu'elle connait, juste par sécurité. Par contre, elle se prends une soufflante si elle dépasse la limite imposée (me prendre la main, me bousculer, envoyer les postérieurs dans ma direction...), elle a le droit de s'exprimer, pas d'être dangereuse!

Kaywest

Expert
   

Trust : 132  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 659
0 j'aime    
Comportement du jeune cheval
Posté le 11/12/2018 à 15h00

Je sais que certains chevaux qui sortent sur de belles épreuves sont au pré et que tout va bien :) mais mon expérience n'a pas été satisfaisante pour que je retente le coup surtout vu comment le mien est un casse-cou et vu l'état physique dans lequel je l'ai récupéré l'hiver dernier au moment de l'achat.

Sinon oui, la plupart de vos conseils me sont très utiles ! Il faut que je me montre plus ferme mais que je sache récompenser au bon moment. Je reprendrais surement le TAP quand il sera rétablit !
pour le moment il va passer en clinique car son état ne s'améliore pas malgré les soins.. en espérant qu'il guérisse vite et puisse retrouver une activité adaptée à son âge!

Pataclop2

Membre ELITE Or
  

Trust : 1132  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11232
0 j'aime    
Comportement du jeune cheval
Posté le 11/12/2018 à 15h02

spiritdancer Merci pour ton message qui reflète la vérité

Spiritdancer

Membre d'honneur
    

Trust : 878  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3426
1 j'aime    
Comportement du jeune cheval
Posté le 11/12/2018 à 15h09

pataclop2

Et tous mes potes, qui ont de plein plus jolis palmarès que le mien font de même... Notamment une qui a tourné en équipe de France, championne d'Europe junior ou une autre 3e au championnat du monde il y a quelques années.
Voilà quoi... On pourrait me rétorquer que je ne suis QUE qualifiée en CEI** et qu'on n'est pas dans le haut niveau du haut niveau, ce qui est vrai. Mais, les grands de cette discipline ont aussi leurs chevaux au pré, très majoritairement.

Kaywest

Expert
   

Trust : 132  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 659
1 j'aime    
Comportement du jeune cheval
Posté le 11/12/2018 à 15h23

Le débat n'est pas pour ou contre le pré dans un contexte de compétition ;)
Soit dit en passant, les chevaux d'endurance et de CCE ne sont en rien comparables en termes d'efforts, de morphologie et de besoins (pas qu'il y en ai un qui en fournissent plus que l'autre mais les chocs induits et les aptitudes demandées sont différentes... un peu comme comparer un triathlète avec un marathonien ou traileur...)

comme je l'ai dit je conçois tout à fait que les chevaux puissent être performants a pré. moi aussi je connais des cavaliers d'amateur Elite et pro2 avec des chevaux au pré et ils sont en parfaite santé et courent bien. Idem pour les anglais dont la plupart des chevaux vivent en troupeau au pré la journée.

Mais mon expérience a été telle que je trouve les chevaux moins à l'aise quand ils doivent faire face à des conditions climatiques difficiles et qu'on leur demande des efforts intenses derrière. Un peu comme nous si on partait courir un marathon après avoir dormi sur un sol dur et qu'on s'est pelé les fesses toutes la nuit. Avec l’adrénaline et la nourriture adaptée, on arrive à être performant mais à quel prix ensuite ?

bref c'est un débat sans fin qui incite souvent à des propos violents et réprobateur... C'est pourquoi je ne souhaite pas que la discussion parte sur ce sujet.
De toute façon la question ne se pose pas, le cheval est en convalescence et on doit minimiser les frottements musculaires donc les déplacements.

Je souhaite juste avoir vos expérience avec les jeunes chevaux, les difficultés rencontrées et la façon dont vous les avez surmonté ;)

Merci à tous ceux qui répondront à cette question !

Ventdusud

Membre VIP
   

Trust : 110  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5090
2 j'aime    
Comportement du jeune cheval
Posté le 11/12/2018 à 15h35

cherchour je te rejoins entièrement sur le mode de vie des chevaux , les 2 miens sont en paddock tant qu'on peut quand le jour ce n'est pas trempé ou gelé et rentrés en box la nuit et le printemps et l'été dehors H24 ce qui ne nuit nullement à leur carrière en compétition au contraire c'est bon pour leur moral et sur les 2 j'en ai un qui s'est fait les 3 ans de cycles classiques en complet
Page(s) : 1 2 3 4
Comportement du jeune cheval
 Répondre au sujet