Cheval rétif : insister ou « négocier » ?

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5
Auteur
5236 vues - 63 réponses - 0 j'aime - 18 abonnés

Bosty2

Expert
   

Trust : 142  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 884
Cheval rétif : insister ou « négocier » ?
Posté le 24/02/2019 à 18h17

Bonjour à tous,
Je cherche des témoignages de personnes ayant eu des chevaux rétifs au travail.
Je monte actuellement un jeune cheval (qui fait de la voltige en club à côté), et qui est très particulier !
Juste pour cadrer le sujet, je ne recherche pas d’idees particulières pour mon cas, mais plutôt, d’une manière générale, face à des signes de rétivité les solutions que vous avez pu trouver. Bien que chaque cas soit différent bien sûr, c’est juste que en deux séances par semaine je ne peux pas faire grand chose sur le fond avec ce cheval en particulier, donc c’est plutôt une idée générale sur ce problème d’une façon globale que je recherche.

Je me pose la question, si il est vraiment utile de « gagner » à chaque fois face à ce type de chevaux ou si juste parfois c’est pas le jour et vaut mieux ne pas insister ?

Par exemple, ce cheval, vendredi direct très derrière mes jambes, regardait derrière constamment mais rien à faire, même en ne travaillant que ça il restait toujours un peu derrière.
Je me met ensuite sur un grand cercle au galop en essayant de le délier, et petit à petit il se deportait, ne voulait pas vraiment tourner, de plus en plus derrière moi et d’un coup stop pile demi tour, pointage, impossible de tourner à gauche.
J’insite un peu, mais voyant que la pression montait je change de cercle : plus de défense.
Je reviens sur ce même cercle du début, pas de défense.
Je laisse la dessus tout de suite.

Aujourd’hui rebelotte, prétextant une frayeur dans la carrière, il démarre, je l’arrete gentiment, mais je sens que j’aurai plus le même cheval. Je repars au galop, et il me refait le coup. Impossible de tourner, il refuse de se porter devant lui, se barre et fini par se pointer.
J’insiste pas, je refais comme la dernière fois et ça passe, j’arrete tout de suite. C’est un cheval de club de base, amener un jour à faire des reprises, et la monitrice m’avait demander si c’était possible de le sortir un peu pour l’avancer un peu dans le dressage mais bon déjà il refuse de se porter en avant, donc sans ça il n’y a pas grand chose à faire ! (Puis il fait la voltige parceque justement en cours personne ne le gère donc bon, c’est pas la première fois qu’il joue de sa force !)

Mais donc ma question, face à ce type de comportement, pour vous, est ce que c’est « lâcher » que de changer de cercle ou bien au contraire c’est comme ça qu’ils finissent par céder dans le calme ?
Après je ne me vois absolument pas insister lourdement, pour moi le mental (surtout sur des choses basiques : on parle pas ici de faire face à une difficulté ou un effort particulier) ne s’apprend pas, c’est pas en tapant dessus que les chevaux comprennent...
mais en même temps mettre en place des stratégies d’evitement finira peut être par aggraver la chose...?

(Je précise avant que certains soulèvent le problème : il est à jour de suivi, la monitrice l’a acheté il y a 2 mois et checké les dents, osteo et veto, et comme dis plus haut, je n’attends pas vraiment de réponse sur ce cas précis mais d’une maniere assez générale !)

Cube

Apprenti
  

Trust : 32  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 320
3 j'aime    
Cheval rétif : insister ou « négocier » ?
Posté le 20/05/2019 à 13h43

uters

Citation :
C'est la 1ere fois que j'ai une jument rétive comme ça.

Rétive ? Dans quel sens ? Fuite en avant ? Elle ne cherche pas à virer ? Le débourrage s'est bien passé ?


Citation :
Même si la personne qui l'a débourré n'a pas été très loin dans le dressage (calme -respect-3 allures et virages grossiers).

C'est la définition du débourrage, non ?


Citation :
Montée elle est très stressé, au point qu'elle ne cherche pas le confort. Elle ne réfléchie pas, elle ne cherche pas, elle attend que ça passe et que je descende. Quand je descend j'ai l'impression qu'elle n'a pas compris pourquoi je met au repos.

Tu décris une RBE en Parelli. Son confort, c'est le mouvement en avant. Tu contrains ce mouvement, tu la stresses, elle ne réfléchit plus...


Citation :
C'est très déstabilisant, ce gros manque d'intérêt et de "jugeote neurologique".

Dis très gentiment, qui n'a pas compris qui ?

Je me permets de répondre, j'en ai une comme ça dans mes prés. C'est très déstabilisant, oui, mais il faut "juste" les comprendre. La mienne a été (elle a 28 ans désormais) une jument d'extérieur extraordinaire. J'ai eu l'impression de faire le tour de la terre avec elle.... Mais qu'est-ce que j'ai galéré sur le plat.... A attendre simplement qu'elle se décontracte, à la rassurer sans aller dans le conflit, en la laissant trotter, trotter, trotter à la détente... juste pas trop vite....
Donc juste en post-débourrage, pas de panique.... La mienne est restée un ovni pendant de long mois...
Calme et persévérance, en ajustant ses stratégies avec bienveillance....

Uters

Membre VIP
   

Trust : 42  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5905
0 j'aime    
Cheval rétif : insister ou « négocier » ?
Posté le 20/05/2019 à 21h03

Rétive ? Dans quel sens ? Fuite en avant ? Elle ne cherche pas à virer ? Le débourrage s'est bien passé ?
Le débourrage s'est très bien passé, j'ai pu être là pendant les moment clé, ce qui a été très formateur. Elle fuit en avant et ne cherche pas à virer. Juste elle trottine, ne délie pas le pas, accélère elle même le trot (je ne suis pas entrain de dire que je la laisse faire).


C'est la définition du débourrage, non ?
Évidement mais certain me parle de base de dressage quand je parle débourrage. Je voulais m'assurer qu'on est bien sur la même définition


Dis très gentiment, qui n'a pas compris qui ?
Oui ben j'ai beaucoup travailler pour garder mon calme avec elle alors oui, quand j'ai écrit je me suis un peut lâchée
Il est certain qu'elle ne comprend pas mes demandes, c'est logique. Je précise que je suis encadrée pour aller dans le bon sens, ce qui me permet de ne pas faire d'erreur avec elle, vu que je suis perdue avec elle

Demain c'est osthéo. On verra bien ce qu'elle va me dire mais à mon avis il y a du boulot !!

Uters

Membre VIP
   

Trust : 42  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5905
0 j'aime    
Cheval rétif : insister ou « négocier » ?
Posté le 11/06/2019 à 21h04

Des nouvelles de vos chevaux ?

Pour la mienne l'osthéo a été une délivrance. On recommence doucement le travail monter. Quelques soucis ont été résolus avec l'ostheo. Mais elle reste délicate et toujours branchée sur le 220, même si je la lâche avant. En plus elle vie au près donc bon, pas vraiment d'excuse pouvant expliquer ce trop plein d'énergie. En plus je sens bien son dos fonctionné sous ma selle. Elle prend en muscle avec les exo à pieds que je fais. J'ai vraiment la sensation d'être sur une cocotte minute, et avec la force qu'elle prend ça va pas s'arranger !

Les copines du club auront bientôt un gâteau … Je le sens lol
Page(s) : 1 2 3 4 5
Cheval rétif : insister ou « négocier » ?
 Répondre au sujet