Et s'il était mieux seul ?

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4
Auteur
2849 vues - 48 réponses - 0 j'aime - 13 abonnés

Rahna

Apprenti
  

Trust : 192  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 270
Et s'il était mieux seul ?
Posté le 12/03/2019 à 15h32

Bonjour à tous !

J'ai beaucoup hésité à écrire sur le sujet, qui va faire polémique... Alors s'il vous plaît, soyez gentils avec moi, je ne cherche qu'à améliorer le quotidien de mon poney !

Voilà donc ma question : et si mon cheval préférait être seul, sans autre compagnon équin ?

Qu'on s'entende bien, pour moi, un cheval vit avec des copains, au pré. Oui mais mon mien, j'ai l'impression que ça lui va pas. Il a 17 ans, je le connais depuis 3 ans et il a vécu quasiment toute sa vie en pré avec d'autres chevaux.
Je ne connais pas son passé mais en gros, jusqu'à ses 14 ans, jamais vu un ostéo/dentiste, monté sous pression avec pelham et compagnie, a fait du club...

Il est très soumis, a difficilement accès au foin (ça va mieux depuis qu'on a changé de pension où le troupeau est plus petit ; ils ne sont que 3 avec foin à volonté) et ne se fait pas de copain. Je ne l'ai JAMAIS vu se coucher dans le pré ou avoir des intéractions positives avec les autres (pas de grooming, pas de chassage de mouches l'été, pas de brouting côte à côte etc).
Il est visiblement très anxieux dans un troupeau (info via une communication animale, on y croit ou non...), il est souvent seul et vient à la porte dès que je gare ma voiture à côté.

La seule et unique fois où je l'ai vu couché dans son pré, c'est quand on est arrivés dans la nouvelle pension et qu'il est donc resté 3 jours seul dans un paddock avant l'intégration. Coïncidence ?

Côté caractère, il est du genre (très) (trop) énergique, au travail il y met du sien, il est toujours partant pour des balades et très curieux. Quand on part en extérieur, il peut ignorer complètement un cheval qu'on croise, par contre il va vouloir renifler chaque humain qu'on aperçoit...

Si ça peut vous aider, il est à jour ostéo/dentiste/vermifuge et tutti quanti, et j'ai prévu un passage véto fin du mois pour un bilan.

Voilà, merci de me dire ce que vous en pensez ! De manière constructive et désolée pour le pavé...

Mariane

Apprenti
  

Trust : 52  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 362
1 j'aime    
Et s'il était mieux seul ?
Posté le 14/03/2019 à 17h20

Et je dirais aussi que le mot "seul" n'est peut-être pas le terme exact dans ton cas.

Pour moi, un cheval seul est un cheval dans un paddock ou un pré sans aucun contact visuel / physique / auditif avec d'autres chevaux.
Alors là, oui, je pense qu'aucun cheval ne peut être heureux en étant dans cette solitude là..

Par contre, un cheval entouré par d'autres chevaux, mais séparé par des fils, peut quand même bénéficier de la "protection" des autres chevaux, les renifler, voir les toucher, cette situation est quand même plus vivable..

Enfin, c'est mon ressenti...

Lucyxc

Expert
   

Trust : 38  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 757
0 j'aime    
Et s'il était mieux seul ?
Posté le 14/03/2019 à 18h52

C'est plus vivable et je pense pareil pour un cheval qui n'a pas besoin de contacts!!

Ma jument n'aime pas être seule donc sans vision avec d'autres chevaux par contre être seule dans un pre, entouré par d'autres che

Helenek

Initié
 

Trust : 14  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 120
1 j'aime    
Et s'il était mieux seul ?
Posté le 14/03/2019 à 19h13

J'ai en pension un hongre qui tape méchamment les juments quand elles sont en chaleur (elles se collent trop à lui). Comme je n'ai que des juments, j'ai séparé mes paddocks et prés par un fil électrique. Il peut les voir, s'en approcher, les sentir, il semble serein tant qu'elles sont visibles. Par contre, si je le laisse seul le temps de les rentrer à l'écurie, il hennit. Ils sont en boxe la nuit, tous les matins, quand je les lâche, il a droit à un flairage de naseaux de chacune, son petit bonjour!

Koskinelle

Membre ELITE Or
  

Trust : 278  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 10228
0 j'aime    
Et s'il était mieux seul ?
Posté le 15/03/2019 à 07h57

Coucou ,je dis ça comme ça a peine réveillé (pas tapé ) .

Et mettre un cheval avec un poney ? Ou un cheval avec 2 poneys .
Du faite d'etre plus petits peut etre que cela se passera mieux ?

hors sujet : J'ai connu 2 juments au pré a 2 , qui on vécu 10 ans ensemble puis a 3 avec un poney hongre .
Bon a 2 c'était la galère pour sortir seul ,heureusement il y avait un paddock avec de très hautes haies et mur en pierre dans le bas et du coup la jument restante y restait sans tout cassé ,le jus sur la porte en 4 ruban . Par contre , aucuns soucis de laissé une jument + poney dans un très grand pré sans jus .

Bacchetti

Membre d'honneur
 

Trust : 492  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1908
3 j'aime    
Et s'il était mieux seul ?
Posté le 15/03/2019 à 08h13

Aucun cheval n'aime vivre seul!
Des chevaux pas sociabilises il y en a a la pelle, notamment ceux qui on vécu longtemps seuls, ce n'est pas parce que ils sont dominés que cela influe sur le fait qu'un cheval est un animal grégaire, dans un groupe il y a un équilibre qui se crée avec le temps, les derniers arrivés, en général sont écartes pendant un certain temps, qui peut être long
Le dicton qui prétend qu'il veut mieux être seul que mal accompagné, ne s’applique pas aux équidés
La condition bien sur est d'avoir suffisamment d'espace pour pouvoir éviter les agressions et avoir l'aces a la nourriture, qui doit être disposé a plusieurs endroits, selon le nombre de chevaux et la configuration des parcs.
L'argument qui revient souvent, comme quoi, quant ils sont sépares par un fil et qu'il peuvent, se sentir, se voir, éventuellement se toucher, c'est mieux que l'isolement total mais certainement pas une vie adapté

Rahna

Apprenti
  

Trust : 192  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 270
0 j'aime    
Et s'il était mieux seul ?
Posté le 15/03/2019 à 09h52

Bonjour ! Encore beaucoup de réponses, merci !

Pour répondre à plusieurs, quand je dis "seul" c'est évidemment avec des contacts visuels avec d'autres chevaux ! ça ne me viendrait pas à l'idée de le mettre dans mon jardin (que je n'ai pas d'ailleurs) avec mon chat...
Je sais que ça peut prendre du temps à se calmer dans un troupeau, mais 1 an et demi c'est quand même vachement long non ? Dans son précédent troupeau où il y avait de tout (hongres, juments, jeunes, vieux, poneys, chevaux), il se faisait martyriser même après un an et demi, je le retrouvais toujours avec des traces de morsures partout... gaby790 il a moins de coups là où il est parce qu'il y a moins de monde dans le pré, mais il en a quand même... Quoiqu'il est couvert en ce moment donc je ne vois pas grand chose.
Comme l'a souligné ramboderetz, il n'est pas sale des coudes ou du ventre par exemple, donc oui il se roule ça j'en suis sûre, mais se couche j'ai des doutes.

mariane merci pour ton témoignage, qui me rassure un peu sur le fait que oui, des chevaux mieux "seuls" ça peut exister. Que ce soit le cas du mien, peut-être pas, je n'ai sans doute pas essayé assez de configurations...

koskinelle je n'ai pas essayé de le mettre uniquement avec des poneys mais dans sa précédente pension où il y en avait c'était les seuls que mon cheval virait... Il devait se sentir pousser des ailes avec des plus petits, mais il ne s'en approchait jamais...

Je ne sais plus qui me demandait son état moralement mais si je me pose la question, c'est justement que je le trouve abattu. Encolure basse, yeux tristes, oreilles pendantes... Et en même temps, il a une telle énergie au travail que je ne sais pas trop quoi penser !

Bon j'ai pas répondu à tout le monde individuellement, mais mes plans d'attaque sont les suivants, dans l'ordre :
- demander à la gérante et aux autres pensionnaires de voir son comportement pendant la journée
- essayer de modifier le troupeau, le mettre avec 1 autre cheval
- de toute façon, en avril, il passe au pré donc j'espère que ça lui fera du bien
- lui demander qui serait son copain dans la pension

Phenix_eternel

Novice

Trust : 44  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 18
0 j'aime    
Et s'il était mieux seul ?
Posté le 15/03/2019 à 12h02

Ça me choque pas, je suis d'accord avec toi les chevaux sont fait pour vivre en troupeau mais certains n'aiment pas ça...
Moi mon pur sang na vécu quand box avant que je l'est ... moi je l'es mit au pré quand je l'est récupérer, au début même seule (ou a deux) il était malheureux au pré (ne s'alimenter pas, défoncée les clôtures pour rentrer dans l'écurie) avec le temps et la patience il accepte enfin avec joie d'aller au pré la journée. Mais seul ou a deux grand max et encore ça se passe forcément bien a deux, dès qu'on le met en troupeau il s'isole, et longe la clôture...
Moi il a un contacte avec les autres chevaux vu que les paddocks sont collés et ça lui suffit, il joue avec les copains de paddock mais il garde sont espace personnel en quelques sorte...
Je pense que c'est comme nous, certains personnes sont très sociable et d'autres sont insociables. C'est pareil pour les chevaux. Ils sont tous différents niveaux du caractère.

Phenix_eternel

Novice

Trust : 44  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 18
0 j'aime    
Et s'il était mieux seul ?
Posté le 15/03/2019 à 12h03

Ça me choque pas, je suis d'accord avec toi les chevaux sont fait pour vivre en troupeau mais certains n'aiment pas ça...
Moi mon pur sang na vécu quand box avant que je l'est ... moi je l'es mit au pré quand je l'est récupérer, au début même seule (ou a deux) il était malheureux au pré (ne s'alimenter pas, défoncée les clôtures pour rentrer dans l'écurie) avec le temps et la patience il accepte enfin avec joie d'aller au pré la journée. Mais seul ou a deux grand max et encore ça se passe forcément bien a deux, dès qu'on le met en troupeau il s'isole, et longe la clôture...
Moi il a un contacte avec les autres chevaux vu que les paddocks sont collés et ça lui suffit, il joue avec les copains de paddock mais il garde sont espace personnel en quelques sorte...
Je pense que c'est comme nous, certains personnes sont très sociable et d'autres sont insociables. C'est pareil pour les chevaux. Ils sont tous différents niveaux du caractère.

Helenek

Initié
 

Trust : 14  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 120
1 j'aime    
Et s'il était mieux seul ?
Posté le 16/03/2019 à 09h57

bacchetti Pour moi, ce n'est pas une question d'espace, les juments se collent à lui quand elles sont en chaleur, quel que soit l'espace et il les tape méchamment. Avant de rencontrer ce cheval, je pensais aussi qu'avec le temps, on pouvait intégrer n'importe quel cheval dans un troupeau, mais là, ça va faire 2 ans qu'il est là, et aucun progrès. Comme quoi, avec les chevaux, il vaut mieux ne pas dire "jamais" ou "toujours". Ils nous font mentir !

Lucyxc

Expert
   

Trust : 38  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 757
0 j'aime    
Et s'il était mieux seul ?
Posté le 16/03/2019 à 12h10

helenek Je suis pareil que toi... Au début je pensais que il fallait du temps.

Ma jument est la plus facile à intégrer. soumise, vieille et indépendante. Donc jamais de soucis avec les autres hein?

Et le choc. elle était avec une jument et son poulain. Une personne y met son hongre et sa jument. Et là le drame. L'hongre a pris en grippe ma jument et s'est mis à l'isoler. Elle ne pouvait s'approcher de rien sinon il l'a pourchassait.
Je me suis dit c'est le premier jour normal..... Et puis vint le 2ème... Et le 3ème j'ai dit à mon gérant qu'il fallait les séparer A 29 ans, ma jument n'avais pas à subir la foudre d'un hongre fou.

Du coup, je suis plus sur la réserve.

Maev-ghost

Membre d'honneur
   

Trust : 1286  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2779
3 j'aime    
Et s'il était mieux seul ?
Posté le 16/03/2019 à 23h15

J'ai eu le cas de ce genre de cheval, mon ancienne jument de concours.

Et pourtant c'était dans une écurie pro vie au pré en troupeau.

Cette jument est arrivée à l'écurie car ces anciens proprios n'en voulaient plus. Ils voulaient la faire vivre chez eux avec leurs autres chevaux mais elle en a blessé un très gravement (le cheval en est handicapé à vie).

Bref arrivée à l'écurie, malgré toutes les précautions de prises, les différents compagnons et des espaces plus que Vastes, elle nous a défoncé chaque cheval.
Elle les chargeait, reculait dedans pour les taper et ceux sur plusieurs heures sans s'arrêter. Pas juste quelques embrouilles de partout, vraiment de l'attaque sans répit.


On a donc arrêté le massacre et l'avons fait vivre seule en pré/box. Il y avait certaines périodes sur 5 ans où même un voisin visuel était compliqué. Elle se jetait dans les fils jusqu'à tout cassé pour aller le défoncer.

Aujourd'hui c'est une jument à la retraite. Elle tolère certains chevaux en voisins.
Elle a eu un poulain cette année avec qui cela s'est bien passé. L'instant maternel a pris le dessus. Suite au sevrage, on a tenté l'introduction d'un copain: un cheval voisin depuis 1 an qu'elle appelle quand il s'en va, qu'elle connait du coup.
Impossible, elle a bien failli nous le blesser gravement une fois en contact dans le même pré

C'est une jument qui a de grosses séquelles physiques qui font penser à un accident quand elle était pouliche. Comme ci un cheval l'avait attaqué jusqu'à la péter précocement d'où la retraite anticipée.

On a récupéré cette jument à 10 ans après 6 ans à vivre seule.
Je pense que cette mauvaise expérience avec un cheval pouliche suivi d'un isolement prolongé l'a rendu ainsi.
Elle a simplement peur d'être en contact avec un cheval et se défend à l'extrême.

Mais alors que faire : forcer le truc jusqu'à l'accident (elle en a déjà pété 2 et au moins 15 tentatives pas abouties) , avoir du coup des blessures et des chevaux stressés.
Où la faire vivre seule entourée de voisins avec qui elle trouve une certaine sérénité sans blesser personne et sans peur ni stress pour elle.

Bref alors oui c'est triste d'être arrivé à une telle dénaturation mais une fois ancrée, il faut s'adapter. Et c'est pas simple de gérer un tel cheval

Pataclop2

Membre ELITE Or
  

Trust : 1126  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11220
0 j'aime    
Et s'il était mieux seul ?
Posté le 17/03/2019 à 20h56

Mon cheval est exactement comme le tien. Pour son cas, il est à l'aise à deux. Pas +. On change bientôt de pension où il ne sera qu'avec ma jument.

Rahna

Apprenti
  

Trust : 192  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 270
0 j'aime    
Et s'il était mieux seul ?
Posté le 18/03/2019 à 09h11

Merci encore pour vos réponses.

J'ai demandé aux autres proprios de l'écurie de me dire un peu ce que fait Ourias dans la journée. La majeure partie du temps, il mange au ratelier. Il est généralement tout seul et se fait souvent chasser. ça n'a pas l'air de le déranger plus que ça, ce qui l'intéresse, c'est manger ! ça s'est un peu calmé depuis son arrivée, mais j'aime pas le voir à l'écart tout le temps...

Ce qui est bizarre également, c'est que les 2 autres chevaux, qui le chassent rappelons le, hennissent quand ils le voient revenir de balade ! (le petit hennissement de "je-suis-content-comme-si-tu-avais-une-pomme-dans-la-main"). Ourias n'y prête pas du tout attention par contre...

Comme la véto vient faire un bilan la semaine prochaine, je lui parlerai de son cas, sait-on jamais.

Couagga

Membre VIP
  

Trust : 61  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4667
4 j'aime    
Et s'il était mieux seul ?
Posté le 18/03/2019 à 14h31

rahna

ça n'a rien de bizarre. c'est comme ça que fonctionne les chevaux. Même le plus dominé fait parti du groupe et son absence est anormalement ressenti. même si un cheval est à l'écart par rapport aux autres, ce n'est pas un rejet c'est sa place dans le groupe et ça contente tout le monde, le cheval à l'écart inclus.

Plus les chevaux sont isolés, plus les comportements sont "déviants" lorsqu'ils réintégrent un groupe. Il faut un mois minimum pour stabiliser un groupe, et les relations entre eux varient encore pendant des mois voir des années. L'humain fait trop référence à ses propres comportements, les relations sociales chez les chevaux s'organisent différemment.
Certains chevaux sont démonsratifs, d'autres non mais aucun cheval ne préfère vivre isolé. C'est une erreur de le croire, d'autant plus lorsqu'on a une lecture comportementale anthropomorphique.

Plus on isole, plus on met le cheval en difficulté. Plus il est en difficulté, plus on l'isole. c'est une cercle vicieux. Le cheval dominé n'est pas malheureux, c'est la subjectivité humaine qui fait croire cela.

Cadichou70

Novice

Trust : 8  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 22
0 j'aime    
Et s'il était mieux seul ?
Posté le 18/03/2019 à 17h30

rahna Il y a quelques mois, j'ai acheté mon hongre qui vivait en prairie entouré de plusieurs hongres et d'une jument. Il n'est pas dominant, et lorsque je l'ai acheté, j'avoue que je l'ai fait par sentiments, parce qu'il devait être vendu et quitter son lieu de pension et ses copains. Mais avec le recul, je le trouvais maigre il avait des blessures et je ne suis pas persuadée qu'il était bien dans sa peau. Pour certaines raisons (incompatibilité d'humeur avec la jeune monitrice qui m'avait convaincue de l'acheter), lui et moi avons été forcé de quitter la pension; Je lui en ai trouvé une autre avec prairie, mais le propriétaire me l'a placé le premier mois en paddock afin d'apprendre à le connaître avant de le lâcher avec d'autres chevaux. En 1 mois seulement, sa morphologie a changé, Il a repris du poids (on ne lui pique plus son foin), on le travaille en longe et sur la carrière en douceur toutes les semaines pour le re-muscler...et surtout, il ne semble vraiment pas déprimer, au point que je me demande si je ne vais pas le laisser en paddock. Il a pour voisinage une jument qu'il peut sentir, d'autres chevaux qu'il peut voir prêt de lui. On s'occupe de lui 3 ou 4 fois par semaine, et l'idée de le remettre en prairie avec des chevaux qui lui pique à nouveau son foin me fait un peu peur. Donc, si tu sent vraiment que ton poney se sent mieux seul, fait confiance à ton ressentie.
Page(s) : 1 2 3 4
Et s'il était mieux seul ?
 Répondre au sujet