Complètement perdue dans mes études

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5
Auteur
2580 vues - 72 réponses - 0 j'aime - 4 abonnés

Ennli

Novice

Trust : 8  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 31
Complètement perdue dans mes études
Posté le 06/07/2019 à 21h36

Bonsoir, je viens demander conseils, avis et expériences sur le sujet...et surtout j'avais besoin d'en parler.
Désolée ça risque d'être long.

Pour expliquer ma situation, au collège je ne bossais pas mais arrivée en seconde je m'y suis mise sérieusement pour voir si j'en étais capable avec des efforts car je m'étais trouvé un véritable attrait pour la médecine.

Et les efforts ont payé. J'avais de très bonnes moyennes et en maths je suis passée de 8 à 16... J'étais fière de moi et j'ai donc choisi d'intégrer la filière scientifique dans le but de devenir médecin. Mais voilà, à partir de la Première, les matières scientifiques c'est un tout autre niveau... Je me suis posée beaucoup de questions, et pourtant je continue de rêver de médecine et je suis à fond sur la chimie et la biologie qui sont bien les seules raisons de ma présence en S.

Mon objectif bac : mention bien. Pour me dire que j'en suis capable, que j'ai les capacités, que mes efforts peuvent payer. Et au bac blanc ils payent : 17 en SVT et 16 en Histoire pour vous donner une idée. Rien à voir avec mes notes de l'année. Ça m'a vraiment motivé pour le vrai bac.

Les voeux sont rentrés dans Parcoursup : PACES et Licence de Bio, mais la licence c'était vraiment histoire de mettre autre chose car j'étais alors persuadée de faire PACES.

Et c'est là que "tout bascule". Moi qui n'avait jamais eu besoin de m'inquiéter de ce que je voulais faire plus tard, je commence à m'intéresser de plus en plus à ce qui se passe dans le monde (normal je grandis on peut dire) notamment par l'écologie, et ainsi aux actualités et la politique. Je m'étais déjà posée la question du droit et de science po, avant d'estimer que ces études ne me conviendrait pas. Mais alors que l'on ne peut plus rentrer de voeux sur Parcoursup et que j'ai mes réponses de la fac, j'en apprends énormément sur les IEP et le parcours juridique. Je n'en peux plus de voir que rien ne change vraiment, qu'il n'y a pas de vraies décisions, autant au niveau écologique que sur d'autres sujets. J'ai peur de l'avenir. J'ai choisi de faire médecine pour être utile aux gens et au monde, donner du sens à mon métier, qu'il s'accorde à mes principes, pouvoir agir. Mais j'ai peur que d'ici la fin de mes études de médecine, d'ici dix ans, il n'y ai malheureusement plus grand chose sur quoi agir...Et réaliser cela, ça m'a poussé vers science po ou/et le droit. Des études plus courtes et qui me permettraient "d'agir" dès le début. Dans le but de travailler avec des ONG à l'avenir.

Mais il est trop tard pour rentrer des voeux et bien entendu pour tenter le concours commun science po. Donc je décide de voir sur la phase complémentaire de Parcoursup (qui ouvre après le bac) s'il n'y a pas de place en droit, m'y inscrire et tenter le concours en bac +1, et en cas d'échec poursuivre en droit.

Arrive les temps du bac, toujours avec pour objectif la mention bien. Je révise bien en avance, sérieusement, je revois tout, j'ai tout donné justement dans le but de n'avoir aucun regret.. Et le bac a été une catastrophe. A part en philo, dans chaque matière tout tombe sur les choses que je maitrise le moins. Je sais très vite que la mention bien, je peux l'oublier, et que je peux seulement essayer de sauver les meubles pour la mention assez bien. Mais une fois le bac terminé, je réalise que même assez bien va être très chaud...Pendant toute l'épreuve de maths je me suis demandé pourquoi j'ai fais S, alors qu'au final j'ai toujours eu des facilités en rédaction et qu'un bac ES m'aurait bien mieux servi pour ma nouvelle orientation.

Et les choses continuent de se casser la gueule. Ouverture de la phase complémentaire : comme je m'en doutais un peu pas de place en droit près de chez moi (et pas question d'allez à ailleurs pour un tas de raisons persos). Mais en licence d'histoire oui. Je savais qu'il y avait autant de gens à tenter le concours science po bac+1 en droit qu'en histoire, donc je me dis pourquoi pas faire une demande on sait jamais ?
Sauf qu'ils me répondent hyper vite. Et je n'ai que 3 jours pour répondre. Grosse panique, je suis acceptée, mais je ne me vois pas du tout en histoire ! Pour faire court, je finis par accepter ce voeu, ce qui renonce automatiquement à PACES. Et là, j'avoue que ça m'a fait un sacré pincement au coeur. Je réalise ce qui est en train de se passer, et que je ne serais jamais médecin, alors qu'il y avait encore 1 mois je désirais ça plus que tout. Finalement vu qu'aucune place ne risque d'apparaitre en droit je me fais à l'idée d'histoire en me disant que ça m'intéresse quand même, que je pourrais prendre une mineure AES, et que j'aurais plus de temps pour bosser science po qu'en droit.

Et voilà qu'on arrive à hier, 5 juillet, résultats du bac. Je suis "Admise". Aucune mention.
Je m'y attendais vraiment. J'étais dégoutée, comme jamais. Mais quand je l'ai lu, juste le mot sans rien derrière j'ai juste complètement craqué. Alors vous allez surement me dire comme la plus part des gens que "On s'en fou de la mention tu sais du moment que tu l'as ton bac ! Ça veut rien dire, maintenant faut que tu fasses tes preuves dans les études sup c'est tout ce qui compte"
Mais voilà pour moi ça veut dire beaucoup. Ça veut dire que mon travail n'a rien donné. Ça veut dire que je n'ai pas le niveau pour les études dures que j'envisage. Et je ne peux pas m'empêcher de me sentir tout simplement nulle. Je ne sais même pas comment l'expliquer, et rien que d'y repenser aujourd'hui m'a fait faire une sorte de mini crise de panique..

Et maintenant, je suis complètement paumée. Je ne sais même pas si ça vaut la peine de tenter science po. Et dans ce cas qu'est ce que je vais faire en L1 d'histoire ? Je ne suis même plus sure d'avoir envie de me ré-orienter en droit l'année suivante. Je ne suis plus que rien me plaise. Je regrette amèrement d'avoir renoncé à mon voeu PACES en repensant à l'humanitaire que je rêvais d'exercer avec mon métier, je regarde des moyens de me ré-orienter vers la médecine l'année suivante avec la réforme, avant de me rappeler que de toute façon : A quoi ça servirait ? Je n'ai pas le niveau.

Ma mère veut juste que je fasse ce qui me plaise et que je réussisse, elle me dit même que si finalement je veux retourner en médecine ensuite parce que je me rends compte que je me suis trompée c'est pas un problème. Et mon père c'est l'inverse. J'ai l'impression qu'il prend très mal ce revirement de situation, et il me harcèle presque avec ses questions "Mais tu veux faire quoi en droit ?" comme si je devais déjà savoir quel métier précis je veux faire ! Et il m'a clairement fait comprendre que si je changeais encore d'avis par la suite, il le verrait très mal car ça voudrait dire que je ne sais pas ce que je veux faire vraiment. Je voulais pendant longtemps faire médecine, j'étais persuadée, et au dernier moment je change donc il ne comprend pas comment faire confiance à ma "motivation". Ce que je comprends en partie. Mais de l'autre, c'est à chaque fois qu'il revient m'en parler que je me retrouve à douter énormément.



Bref, je vais m'arrêter là même si j'aurais encore tellement de choses à dire...
Je ne sais même pas si vous trouverez une quelconque réponse à me donner, mais CA est le seul endroit où je peux espérer trouver de l'aide

Ennli

Novice

Trust : 8  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 31
0 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 07/07/2019 à 10h36

poulca Merci j'irais me renseigner sur l'asso

Tartine88

Membre d'honneur
  

Trust : 1182  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2235
1 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 07/07/2019 à 10h36

RESPIRE, tu as le temps Je comprends que pour le bac, tu sois déçue, parce que tu as bossé dur, mais crois moi, aucun rapport avec tes capacités ou tes efforts. Il y a énormément de facteurs externes qui entrent en ligne de compte et on ne résume pas ses capacités et ses connaissances à une épreuve (même si on veut bien nous le faire penser très fort... )

Je ne saurais pas te conseiller, mis à part te dire de faire ce qui te plaît. Par contre, moi je vous les choses autrement et peut être que ça t'aidera à comprendre qu'on peut vivre sa vie et se faire plaisir en "perdant" une ou plusieurs années.

-> 16 ans, j'arrête l'école avec mon bac de français pour aller travailler. J'achète deux juments. Je suis dans l'importation export, je fais 70h/semaine et je fais 2000€ de paie. Deux ans comme ça. Puis pour une raison que je ne souhaite à personne je change. Je trouve un boulot en intérim dans le commerce. Contrat 24h une fois de temps en temps... Je fais parfois des paies de 200€, parfois 1200€. Cette période m'a tellement saoulée et mise dans l'incertitude qu'en plus de travailler j'ai décidé de passer le bac. Pleine de capacités mais en me reposant sur mes lauriers j'obtiens le bac avec la mention AB juste. Tout le monde est déçu, sauf moi. J'ai pas bossé et c'est passé. Mais après je me suis rendue compte qu'en bossant un peu j'aurai plus avoir très bien.

Le bac en poche je décide de faire des études. L1 de droit l'an dernier (toujours en bossant en intérim dans la même boîte...) Mais je perd littéralement 1 ans. Je rêvais de faire du droit mais le monde du travail m'a prouvé que je voulais aider les autres et les accompagner différemment. Bref je m'ennuie et même si j'adore apprendre et étudier, ça c'est pas pour moi. Là, grosse impasse 20 ans, trois chevaux, plus de parents, un chéri et une maison... ON FAIT COMMENT ? L'intérim ça me saoule, la voit part en vrille et les paies trop incertaines. Je traverse la rue et McDo m'appelle. Contrat CDI 24h proposé. J'accepte. Je décide de perdre encore un an pour réfléchir.

J'ai donc perdu 2 ans (16-18 ans sans école) + un an d'étude dans le vide + un an de travail "sans but".

Actuellement encore chez McDo, j'ai un chéri, une maison, je prépare mon concours d'aide soignante pour l'an prochain et ainsi intégrer l'école d'AS pour enfin, à terme pouvoir exercer.

Et pendant ce temps j'ai mes animaux, ma vie,.mon chéri, mon jardin, j'aide les associations et SDF, je m'engage à avoir un mode de vie le plus sain et écolo possible.

Donc respire il n'y a pas d'âge limite pour les études, ni pour le travail, ni pour les concours. Tu as le temps ! Tu as ton bac c'est génial ! Pendant cette L1, si ça te plaît tant mieux, si non ce sera une année de réflexion pour savoir ce que tu veux vraiment rien n'est jamais perdu !

Ennli

Novice

Trust : 8  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 31
0 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 07/07/2019 à 10h37

calytopia Merci ton histoire me redonne de l'espoir !

Ennli

Novice

Trust : 8  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 31
0 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 07/07/2019 à 10h41

tartine88 merci pour ton témoignage, malheureusement mon père justement veut que je trouve tout de suite ma voie et que je m'y tienne..du coup c'est un peu compliqué de prendre du recul quand on nous fout la pression de ce côté là

Poulca

Membre ELITE Or
  

Trust : 170  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 16150
1 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 07/07/2019 à 10h45

ennli même maintenant que j'y pense, dans l'asso y'en a une qui a passé son pse2 en même temps que moi, elle a eu son bac avec mention, elle était dans les meilleurs de sa promo du meilleur lycée de bretagne, elle a fait une paces, ba elle a tout plaqué pour partir en droit, ou elle est encore dans les meilleurs mais ou elle s'épanouie plus. Et elle considère pas avoir perdue 1 an

Tartine88

Membre d'honneur
  

Trust : 1182  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2235
0 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 07/07/2019 à 10h46

ennli Peut être que pour ton père, c'était facile de trouver sa voie. Sauf qu'aujourd'hui c'est pas comme il y a 30 ou 40 ans. Avant on faisait des apprentissages et à 14 ans on taffait comme des mules. Aujourd'hui on nous pousse à faire 8/9/10 années d'études pour déboucher sur ??...

Tu aimes les études, la médecine. Vois pour faire des stages et essaies peut être de t'orienter vers des concours ? IDE ? AS ? Puéricultrice ? Il y a plein de concours dans le domaine de la médecine qui seront plus concrets que des études et qui te feront entrer "plus vite" dans le monde du travail.

Ton père te mets la pression mais évite de trop la garder. Il est père, c'est normal, il voudrait que tu puisse voler de tes propres ailes rapidement et dans la stabilité. Fais lui.un câlin, discute avec lui en lui disant ce que tu veux vraiment et demande lui de l'aide plutôt que de la pression

Ennli

Novice

Trust : 8  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 31
1 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 07/07/2019 à 10h54

tartine88 en fait pour me rassurer par rapport à mon bac il m'a dit que lui son bac C de l'époque il n'a pas eu de mention non plus à cause de l'épreuve de maths qui était sévère, et pourtant ça ne l'a pas empêché ensuite de faire de longues études, une thèse et devenir enseignant chercheur en informatique..

Mais bon après le bac à son époque c'était aussi d'un autre niveau, la preuve leur épreuve de maths était hors programme, et quand un ami à lui lui a demandé son épreuve pour la donner à ses étudiants en maths aucun ne l'a réussi

J'avais pensé à infirmière sans non plus y trouver la même vocation que pour médecine ou kiné, mais en lisant les témoignages de nombreuses personnes, la manière dont elles se font traiter surtout, ça refroidi pas mal

Édité par ennli le 07-07-2019 à 10h55



Brei_zh

Expert
   

Trust : 92  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 776
1 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 07/07/2019 à 11h01

ennli

Dans toutes les facs, il y a un service d'orientation qui peut vraiment t'aider à trouver ta voie, te montrer par quelles portes tu peux entrer pour faire ce que tu veux au final ou te guider dans tes choix.

Voilà le site de celui de Rennes 2:
https://www.univ-rennes2.fr/structure/suio-ip

Et la fac n'est pas encore fermée, donc tu peux aller y faire un tour dès la semaine prochaine...

Tartine88

Membre d'honneur
  

Trust : 1182  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2235
0 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 07/07/2019 à 11h06

ennli oui, pour le bac vraiment t'en fais pas. Ça veut rien dire. Là dessus tu peux respirer. La mention n'est utile QUE pour certaines grandes écoles mais rien d'handicapant pour les facs ou les concours par exemple.

Dans les retours d'expérience il y a à boire et à manger quand on me dit qu'AS c'est un métier "de chien" et que tu fais que de nettoyer des culs (désolé, je cité ce qu'on m'a dit hein !) Alors que ma tante était passionnée par ce métier et elle a toujours aimer l'exercer. Mon père est militaire, est devenu INFIRMIER militaire et maintenant il est INFIRMIER ANESTHÉSISTE militaire. Il adore ce qu'il fait et il ne changerait pour rien au mode ! Et tout en bossant, il faut île formation d'ostéopathie sur trois ans pour à terme pouvoir exercer (il a été plsophrologue aussi !). Donc tu vois, les voies ne sont pas fermees du tout.

Poulca

Membre ELITE Or
  

Trust : 170  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 16150
1 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 07/07/2019 à 11h09

ennli après clairement infirmière et AS c'est des métiers de "passion", si ça ne t'attire pas n'y va pas. Moi j'ai beau faire pompier, pipi, caca, vomi, sang... Je vois ça tout les jours et pourtant je ne pourrais jamais faire AS ou infirmière. J'ai pas le caractère pour.

Tartine88

Membre d'honneur
  

Trust : 1182  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2235
0 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 07/07/2019 à 11h13

poulca Oui c'est en fonction de chacun mais tout cela pour dire que même si elle ne fait pas PACES, elle peut avoir accès à énormément de branches de la médecine par la voie du concours

Ennli

Novice

Trust : 8  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 31
0 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 07/07/2019 à 11h35

brei_zh Merci ! mais je peux y aller même si je ne suis pas encore étudiante à rennes 2 ?
Et je pars travailler demain matin jusqu'à samedi midi..donc je pense que c'est un peu foutu mais je retiens l'idée

Ennli

Novice

Trust : 8  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 31
1 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 07/07/2019 à 11h38

tartine88 et poulca en fait ce qui m'intéresse dans le métier d'infirmière c'est bah tous les soins, la prise en charge du patient, ce qui se rapporte directement à la médecine si je puis dire. Mais j'avoue que faire la toilette du patient par contre ça ne me donne pas du tout envie

Brei_zh

Expert
   

Trust : 92  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 776
1 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 07/07/2019 à 11h54

ennli

Oui, c'est ouvert aux extérieurs. Et si tu es en histoire en L1 l'année prochaine, c'est bon, sinon, il y a le même à Rennes 1

Tartine88

Membre d'honneur
  

Trust : 1182  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2235
0 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 07/07/2019 à 12h43

ennli en tant qu'ingénieur tu ne fais pas les toilettes des patients ni la gestion des repas. Ce sont les AS qui font ça. Les IDE font les soins purement "médicaux" et les suivis santé si je puis dire.
Page(s) : 1 2 3 4 5
Complètement perdue dans mes études
 Répondre au sujet