Complètement perdue dans mes études

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5
Auteur
2485 vues - 72 réponses - 0 j'aime - 4 abonnés

Ennli

Novice

Trust : 8  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 31
Complètement perdue dans mes études
Posté le 06/07/2019 à 21h36

Bonsoir, je viens demander conseils, avis et expériences sur le sujet...et surtout j'avais besoin d'en parler.
Désolée ça risque d'être long.

Pour expliquer ma situation, au collège je ne bossais pas mais arrivée en seconde je m'y suis mise sérieusement pour voir si j'en étais capable avec des efforts car je m'étais trouvé un véritable attrait pour la médecine.

Et les efforts ont payé. J'avais de très bonnes moyennes et en maths je suis passée de 8 à 16... J'étais fière de moi et j'ai donc choisi d'intégrer la filière scientifique dans le but de devenir médecin. Mais voilà, à partir de la Première, les matières scientifiques c'est un tout autre niveau... Je me suis posée beaucoup de questions, et pourtant je continue de rêver de médecine et je suis à fond sur la chimie et la biologie qui sont bien les seules raisons de ma présence en S.

Mon objectif bac : mention bien. Pour me dire que j'en suis capable, que j'ai les capacités, que mes efforts peuvent payer. Et au bac blanc ils payent : 17 en SVT et 16 en Histoire pour vous donner une idée. Rien à voir avec mes notes de l'année. Ça m'a vraiment motivé pour le vrai bac.

Les voeux sont rentrés dans Parcoursup : PACES et Licence de Bio, mais la licence c'était vraiment histoire de mettre autre chose car j'étais alors persuadée de faire PACES.

Et c'est là que "tout bascule". Moi qui n'avait jamais eu besoin de m'inquiéter de ce que je voulais faire plus tard, je commence à m'intéresser de plus en plus à ce qui se passe dans le monde (normal je grandis on peut dire) notamment par l'écologie, et ainsi aux actualités et la politique. Je m'étais déjà posée la question du droit et de science po, avant d'estimer que ces études ne me conviendrait pas. Mais alors que l'on ne peut plus rentrer de voeux sur Parcoursup et que j'ai mes réponses de la fac, j'en apprends énormément sur les IEP et le parcours juridique. Je n'en peux plus de voir que rien ne change vraiment, qu'il n'y a pas de vraies décisions, autant au niveau écologique que sur d'autres sujets. J'ai peur de l'avenir. J'ai choisi de faire médecine pour être utile aux gens et au monde, donner du sens à mon métier, qu'il s'accorde à mes principes, pouvoir agir. Mais j'ai peur que d'ici la fin de mes études de médecine, d'ici dix ans, il n'y ai malheureusement plus grand chose sur quoi agir...Et réaliser cela, ça m'a poussé vers science po ou/et le droit. Des études plus courtes et qui me permettraient "d'agir" dès le début. Dans le but de travailler avec des ONG à l'avenir.

Mais il est trop tard pour rentrer des voeux et bien entendu pour tenter le concours commun science po. Donc je décide de voir sur la phase complémentaire de Parcoursup (qui ouvre après le bac) s'il n'y a pas de place en droit, m'y inscrire et tenter le concours en bac +1, et en cas d'échec poursuivre en droit.

Arrive les temps du bac, toujours avec pour objectif la mention bien. Je révise bien en avance, sérieusement, je revois tout, j'ai tout donné justement dans le but de n'avoir aucun regret.. Et le bac a été une catastrophe. A part en philo, dans chaque matière tout tombe sur les choses que je maitrise le moins. Je sais très vite que la mention bien, je peux l'oublier, et que je peux seulement essayer de sauver les meubles pour la mention assez bien. Mais une fois le bac terminé, je réalise que même assez bien va être très chaud...Pendant toute l'épreuve de maths je me suis demandé pourquoi j'ai fais S, alors qu'au final j'ai toujours eu des facilités en rédaction et qu'un bac ES m'aurait bien mieux servi pour ma nouvelle orientation.

Et les choses continuent de se casser la gueule. Ouverture de la phase complémentaire : comme je m'en doutais un peu pas de place en droit près de chez moi (et pas question d'allez à ailleurs pour un tas de raisons persos). Mais en licence d'histoire oui. Je savais qu'il y avait autant de gens à tenter le concours science po bac+1 en droit qu'en histoire, donc je me dis pourquoi pas faire une demande on sait jamais ?
Sauf qu'ils me répondent hyper vite. Et je n'ai que 3 jours pour répondre. Grosse panique, je suis acceptée, mais je ne me vois pas du tout en histoire ! Pour faire court, je finis par accepter ce voeu, ce qui renonce automatiquement à PACES. Et là, j'avoue que ça m'a fait un sacré pincement au coeur. Je réalise ce qui est en train de se passer, et que je ne serais jamais médecin, alors qu'il y avait encore 1 mois je désirais ça plus que tout. Finalement vu qu'aucune place ne risque d'apparaitre en droit je me fais à l'idée d'histoire en me disant que ça m'intéresse quand même, que je pourrais prendre une mineure AES, et que j'aurais plus de temps pour bosser science po qu'en droit.

Et voilà qu'on arrive à hier, 5 juillet, résultats du bac. Je suis "Admise". Aucune mention.
Je m'y attendais vraiment. J'étais dégoutée, comme jamais. Mais quand je l'ai lu, juste le mot sans rien derrière j'ai juste complètement craqué. Alors vous allez surement me dire comme la plus part des gens que "On s'en fou de la mention tu sais du moment que tu l'as ton bac ! Ça veut rien dire, maintenant faut que tu fasses tes preuves dans les études sup c'est tout ce qui compte"
Mais voilà pour moi ça veut dire beaucoup. Ça veut dire que mon travail n'a rien donné. Ça veut dire que je n'ai pas le niveau pour les études dures que j'envisage. Et je ne peux pas m'empêcher de me sentir tout simplement nulle. Je ne sais même pas comment l'expliquer, et rien que d'y repenser aujourd'hui m'a fait faire une sorte de mini crise de panique..

Et maintenant, je suis complètement paumée. Je ne sais même pas si ça vaut la peine de tenter science po. Et dans ce cas qu'est ce que je vais faire en L1 d'histoire ? Je ne suis même plus sure d'avoir envie de me ré-orienter en droit l'année suivante. Je ne suis plus que rien me plaise. Je regrette amèrement d'avoir renoncé à mon voeu PACES en repensant à l'humanitaire que je rêvais d'exercer avec mon métier, je regarde des moyens de me ré-orienter vers la médecine l'année suivante avec la réforme, avant de me rappeler que de toute façon : A quoi ça servirait ? Je n'ai pas le niveau.

Ma mère veut juste que je fasse ce qui me plaise et que je réussisse, elle me dit même que si finalement je veux retourner en médecine ensuite parce que je me rends compte que je me suis trompée c'est pas un problème. Et mon père c'est l'inverse. J'ai l'impression qu'il prend très mal ce revirement de situation, et il me harcèle presque avec ses questions "Mais tu veux faire quoi en droit ?" comme si je devais déjà savoir quel métier précis je veux faire ! Et il m'a clairement fait comprendre que si je changeais encore d'avis par la suite, il le verrait très mal car ça voudrait dire que je ne sais pas ce que je veux faire vraiment. Je voulais pendant longtemps faire médecine, j'étais persuadée, et au dernier moment je change donc il ne comprend pas comment faire confiance à ma "motivation". Ce que je comprends en partie. Mais de l'autre, c'est à chaque fois qu'il revient m'en parler que je me retrouve à douter énormément.



Bref, je vais m'arrêter là même si j'aurais encore tellement de choses à dire...
Je ne sais même pas si vous trouverez une quelconque réponse à me donner, mais CA est le seul endroit où je peux espérer trouver de l'aide

Cherchour

Membre VIP
 

Trust : 88  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4246
1 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 06/07/2019 à 22h06

Je ne suis pas sure d'avoir tout compris.

Je comprends la déception de ne pas avoir de mention qui doit être d'autant plus grande que tu as bossé. Mais le bac c'est une épreuve, il suffit que le sujet t'inspire moins, que ce jours là tu sois moins concentrée ... Il y a 1000 causes qui peuvent expliquer que tu n'a pas eu de mention.
Si tu avais eu de bonnes notes au bac blanc c'est que globalement tu as les connaissances. Après je ne sais pas peut être qu'il faudra revoir la manière de réviser, les méthodes de travail, ou gérer la pression/le stress ce qui n'est pas simple non plus.
Mais je pars du principe que c'est toujours bien d'avoir un objectif un peu élevé

Je pense que ton père est surtout inquiet de voir que tu n'as pas eu ce que tu voulais

Dernière chose : On n'est pas obligé de s'impliquer professionnellement pour changer les choses. Même si allier convictions personnelles et travail est une chance. Il y a aussi l'implication associative qui peut faire bouger les choses

Poulca

Membre ELITE Or
  

Trust : 164  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 15783
0 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 06/07/2019 à 22h07

Je vais te partager ma petite expérience.

Moi aussi je voulais faire médecine pour me rendre utile, aider les gens... Mais je n'ai pas pu... C'était pas une question de note, c'était une question d'argent. J'avais pas les moyens de faire des études longues, de payer un loyer à côté... Donc ça a été dur mais j'ai du renoncer.

Et là, je me suis vraiment demandé qu'est ce que j'allais faire. Parce que moi, aider les autres et l'écologie c'est vraiment la seule chose qui me plait.

Ba du coup, j'ai fais des études à droite à gauche, des boulots pareil... Aujourd'hui, je bosse dans l'agriculture, je voudrais essayer de trouver des compromis entre l'agriculture de masse et l'agriculture raisonnée. C'est difficile pour le moment rien de concluant mais je n'abandonne pas.

Par contre, niveau perso, c'est l'éclate totale. Je suis devenue pompier et même si des fois je râle sur certains interventions ba j'aime ça puisque j'aide les gens, je travaille vraiment dans l'urgence et les situations délicates. A côté de ça, je fais partie d'une asso éco citoyenne, je participe aux nettoyages des plages, ramassages de mégots, postes de secourisme bénévole... Et sur le peu de temps perso qu'il me reste je fais des nettoyages de plages, j'essaye de monter une asso écolo et je vais me former pour trouver des solutions alternatives...

Bref, c'est pas grave si aujourd'hui tu n'es pas sûre de toi, si finalement tu ne fais ni médecine ni science po... Tu es jeune, et tu verras qu'il y a plein d'autres façons de s'accomplir que les études

Lutin01

Membre VIP
 

Trust : 608  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4460
6 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 06/07/2019 à 22h24

Moi dans ton récit, j'y vois surtout de l'angoisse pour "l'après" ... Quitter le lycée, changer de monde, affronter l'inconnu ... Et te rendre compte que toi aussi, tu as des limites !

Allez respire, ce qui t'arrive n'est pas anormal du tout et si tu perds une année, ce n'est pas la fin du monde non plus. A 18 ans, on a l'avenir devant soi et des années pour préciser, modifier, réajuster ses choix. Si, si !

Déjà, je dirais de ne pas t'engager dans quelque chose comme une licence si au fond, tu ne le veux pas vraiment et que tu ne sais pas quoi en faire. Une licence n'apporte "rien", il faut souvent continuer en master alors quand on a pas d'objectif derrière, c'est dur et tu perds ton temps.

Autant te servir de cette année pour aller t'imprégner des deux voies qui t'attirent ! Tu peux te faire accompagner par la Mission Locale, pour avoir des conventions, trouver des stages dans le domaine juridique ou médical ... ou des services civiques !

Ensuite, je ne suis pas d'accord quand tu dis que dans 10 ans, y aura plus rien sur quoi agir ! Pas en médecine, pas sur la santé. On avance tous les jours sur plein de choses, on va de découverte en découverte, de nouvelles techniques en nouvelles techniques, on est loin d'avoir encore compris des tas de choses. Et l'humanitaire, tu as de quoi faire avec les crises qu'on connaît ( et ça ne va pas aller en s'améliorant ).

Enfin, ta façon d'être au lycée n'a rien à voir avec ce que tu seras dans les études sup. Perso, parmi tous mes anciens camarades de lycée, le constat est frappant : ceux qui ont galéré toute leur scolarité sont ceux qui sont partis dans des années et des années d'études avec succès. Et les "grosses têtes" qu'on voulait envoyer dans des études prestigieuses ont finalement choisi des choses plus simples.
Rien ne peut dire que tu ne t'en sortirais pas en médecine. Ce sont des études très difficiles, qui te bouffent tout ton temps pour avoir ce fichu concours de 1ère année mais déjà les choses changent ... et si c'est ça qui te branche, la motivation pour bosser et te défoncer, tu l'auras.

Enfin, ne t'arrêtes pas, ne t'arrêtes jamais à un "échec" ( qui n'en est pas un, oui ton bac, tu l'as ). Une ancienne camarade de formation a passé 4x son concours pour rentrer en école d'infirmière ! Aujourd'hui je crois savoir qu'elle est épanouie dans son métier là où moi, qui ai eu ce concours les doigts dans le nez du 1er coup, j'ai fini par arrêter ...

Donc zen, prend le temps de réfléchir à tête reposée, va chercher les infos auprès des pros dans les carrières qui t'attirent, fais le point. 1 an dans une vie, c'est rien à côté de dizaines d'années dans un boulot qui te passionnera

Azure84

Membre VIP

Trust : 134  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3916
0 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 06/07/2019 à 22h26

J'ai pas tout bien compris non plus. Tu es en histoire ou en droit l'année prochaine ? Et médecine tu as laissé tomber pour cette année c'est bien ça ?

Si tu es en droit et que le milieu médical ou l'écologie t'intéresse sache que une fois passé la licence, tu peux te spécialisé en droit médical ou droit environnemental en master. Le métier de juriste et notamment de juriste d'entreprise est super large, le droit ça ouvre pas qu'aux métiers d'avocat ou juge.

Si tu es en histoire et que tu te rends compte que ça te plait pas, sache que en L1 tu peux normalement te réorienter dans une autre filière au second semestre, à voir selon les modalités de ton université.

Si vraiment la médecine c'est ton rêve, j'ai envie de dire ça serait bête de pas le tenter même si ce sont des études très dures. Hésite pas à suivre des étudiants en médecine sur Instagram des fois ça apporte de la motivation. Perso ils me motivent grave alors que je suis même pas étudiante en médecine

Pour ce qui est du bac je comprend que tu sois dégoutée, mais les études supérieures ça a tellement rien à voir avec le bac que j'ai envie de te dire tente, fait ce qui te tiens à coeur, n'ait pas de regret.
Parfois le lycée nous passionne pas vraiment et quand on rentre dans des études supérieures qui nous passionne on déchire tout.
Sinon c'est pas grave de pas savoir exactement ce que tu veux dans la vie, j'ai même envie de dire c'est normal. On nous demande de choisir très jeune ce qu'on veut faire de notre vie or j'en connais pas beaucoup qui sortie du lycée savent exactement ce qu'ils veulent faire. Perso je suis sortie du lycée, je suis allée en droit mais avec aucune idée de ce que je voulais faire à l'issu de mes études, je savais juste que le domaine du droit me plaisait. C'est un stage qui m'a permis de savoir ce que je voulais faire.
Donc ne panique pas. Souffle, essai de profiter de tes vacances pour remettre un peu d'ordre dans ton esprit, je suis sur que tu trouveras ta voie mais dans tous les cas t'arrête pas à tes résultats du bac

Corbeau_bleu

Expert
   

Trust : 90  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 804
2 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 06/07/2019 à 23h13

Attention pour les résultats du bac, cette année il y a eu plein d'histoires dont des notes qui ont été inventées. Tu as regardé tes copies pour vérifier les notes ?

Ennli

Novice

Trust : 8  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 31
0 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 06/07/2019 à 23h47

cherchour Malheureusement oui je n'ai pas eu chance pile pour le bac évidemment..
Je ne pense pas que ça soit une question de manière de réviser ou de méthode, réviser je sais le faire c'est à dire que sur les matières où c'était des connaissances je connaissais tout par coeur (sauf évidemment LE sujet que j'étais sûr ne tomberai pas donc je l'ai pas relu la veille et le matin de l'épreuve et BIM alors qu'à la base je le connaissais par coeur aussi), la méthode d'après mes DS tout au long de l'année et bac blanc je l'ai acquise, et sinon je ne suis pas quelqu'un de stressée pour tout ce qui est scolaire, enfin évidemment il y a une pression mais je ne panique pas devant les épreuves. J'ai juste pas eu de chance sur les matières que normalement je maitrise, et j'ai complètement coulée sous celles que je ne maitrise pas comme les maths ou la physique..

C'est vrai il y a la vie associative, mais c'est vraiment une volonté que j'ai de pouvoir associer métier et "valeurs" dans ma vie future. Je comprends que cela peut paraître obstiné, mais je ne me vois pas exercer un métier juste parce qu'il faut en avoir un, même s'il me plait

Merci pour ta réponse :)

Ennli

Novice

Trust : 8  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 31
0 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 06/07/2019 à 23h49

poulca j'espère que ton projet prendra forme ! En tout cas ce que tu fais avec ton asso c'est exactement des choses que j'aimerais faire aussi en parallèle de mes études/mon métier.
Merci

Ennli

Novice

Trust : 8  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 31
0 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 07/07/2019 à 00h00

lutin01 Je vois tout à fait ce que tu veux dire, mais pour être honnête les études sup ne me font pas du tout peur ! Ni rencontrer de nouvelles personnes, être dans un nouvel environnement..à vrai dire j'adore le changement. Et J'aime étudier, c'est bien pour ça que je veux faire des études un minimum longues.

J'avoue que je suis quelqu'un qui déteste perdre son temps, je trouve que la vie est trop courte et passe trop vite, on ne peut pas revenir en arrière. Et à mon âge, ça me paraît encore plus rapide. On s'engage pour une, puis deux et ainsi de suite plusieurs années d'étude et au final peut être pour rien. Alors la moindre année de perdue me paraît énorme, surtout si j'envisage de longues études derrière. D'ailleurs, quand je parlais de 10 ans plus tard il n'y aurait plus rien je voulais parler de l'état du monde à cause de la pollution et du réchauffement climatique et qui ne pourrait plus s'arrêter. Car si rien n'est fait, c'est bien seulement d'ici peu qu'on ne pourra absolument plus faire machine arrière...Et ça peut paraître bête ou excessif, mais j'ai vraiment cette peur au fond de moi que je n'aurais rien pu accomplir de concret à la fin de mes études car le monde sera déjà trop mal fini ! (oui oui à la base je suis quelqu'un d'hyper positif mentalement..)

La licence d'histoire je ne compte pas la poursuivre dans tous les cas, c'est vraiment histoire de passer le concours commun science po pour les IEP de Province durant cette année là

Bien pensé les stages ! J'ai regardé pour du bénévolat, volontariat mais le soucis c'est le voyage qui ne pourrait se faire que trop tard. Je pense tout de même que je vais tenter de trouver des stages dans les divers domaines qui m'intéressent l'année prochaine, pour savoir dans quoi me ré-orienter si je ne suis pas prise en IEP. J'ai aussi des amis qui vont en droit et un autre en IFSI, donc je pourrais avoir des infos là dessus

Merci

Ennli

Novice

Trust : 8  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 31
0 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 07/07/2019 à 00h08

azure84 Actuellement je suis en L1 d'histoire l'année prochaine. Et oui médecine j'ai laissé tomber pour cette année du coup.

En effet j'avais vu ces orientations du droit, du côté médical ça ne me tente pas trop mais qui sait il faut découvrir pour savoir, par contre environnemental carrément

A la fin de ma L1 je pourrais dans tous les cas revenir sur Parcoursup pour reformuler des voeux comme si j'étais en terminale. En revanche si je veux changer de filière en cours de L1 je crois qu'il faut que cela fasse parti de la même université et selon d'autres modalités. Sachant que je suis à Rennes, il y a Rennes 1 (avec droit, et toutes les sciences dont médecine) et Rennes 2 (tout le reste dont histoire) donc malheureusement histoire et droit ne collent pas..

Oui depuis longtemps je regardais des vidéos surtout sur youtube d'étudiants en médecine, et je me trouvais plus motivée par avance pour la PACES qu'à bosser mes cours de term
C'est ce que mon père m'a dit aussi, que j'aurais du tenter PACES qu'en même et voir ensuite. Mais je n'aurais pas pu tenter science po après une année de PACES, et sur le coup j'étais tellement motivée que j'ai foncé..et avec ça j'ai retrouvé ma vraie passion pour le cheval et donc ré-investi à fond, ce qui collait pas non plus trop trop avec PACES. Mais c'est ce que je me dis de plus en plus "Ce serait bête quand même de jamais tenter !" Donc qui sait, peut être que l'année prochaine je serais prête à le tenter ? Le soucis c'est qu'il va y avoir la réforme..

Ton stage tu l'as effectué en droit ? Comment l'as tu trouvé ?

Et merci beaucoup

Ennli

Novice

Trust : 8  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 31
0 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 07/07/2019 à 00h10

corbeau_bleu A part ma note de SVT où j'ai eu 12, alors que d'après le corrigé et ma comparaison avec mes amies qui ont toutes eu de super notes j'avais géré, tout me semble correct. Je ne comprends pas, mais j'avoue que j'étais tellement déçue que je n'ai pas cherché à faire une démarche pour avoir ma copie. Surtout que j'avais lu quelque part que l'on était averti si une de nos notes était temporaire. Mais tout se contredit donc c'est assez difficile de savoir ce qu'il en est...

Lilyrodeo

Apprenti
  

Trust : 14  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 214
0 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 07/07/2019 à 00h17

Fais ce que tu as envie de faire... le bac et les études ca n'a juste rien à voir, ce n'est pas parce que tu n'as pas eu de mention au bac que tu es nulle. La preuve avec tes bonnes notes au bac blanc! Comme dis plus haut tu es jeune, si tu hésites prendre une année pour réfléchir peut etre bénéfique, ce n'est pas du temps perdu bien au contraire; de toute façon que tu choisisses d'aller en PACES, à science po ou autre tu en seras tout a fait capable...
Pour les avis des autres, en particulier des parents, j'ai eu le malheur de trop y prêter attention et au final ça m'a fait perdre beaucoup d'années. Ne te laisse pas détourner de ce que tu aimes vraiment et surtout pas pour une histoire de notes du bac, je me répète mais ca ne prémédite en rien tes futurs résultats dans tes études.

Ennli

Novice

Trust : 8  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 31
0 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 07/07/2019 à 00h21

lilyrodeo Enormément de gens me disent que ça ne veut rien dire mes résultats du bac, et je veux bien vous croire, vous avez une expérience que je n'ai pas.
Mais quand je vois les statistiques, le 1% et moins de bac sans mention qui réussit en médecine ou science po, je me dis quand même que je pars mal...

Merci !

Corbeau_bleu

Expert
   

Trust : 90  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 804
0 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 07/07/2019 à 00h36

ennli Tu sais les stats c'est pas non plus hyper important ^^ D'après les stats, il y a très peu de personnes sans bac général qui réussissent une licence. J'ai fait un bac techno et j'ai réussi mes 3 années de licence, alors que je suis loin d'être surdouée
En plus dans ton cas tu as bien réussi au bac blanc et tu avais des bonnes notes dans l'année

Poulca

Membre ELITE Or
  

Trust : 164  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 15783
0 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 07/07/2019 à 07h09

ennli Oui fin les stats ça veut tout dire et rien dire. Tu sais j'ai eu un gars de ma promo de bac qui a été faire science po alors qu'il n'avait pas de mention au bac. Ba il a laissé tombé à la fin de son cursus car les études l'avait dégoutté, il avait plus l'impression d’apprendre à mentir aux gens, résultat il a tout plaqué pour aller élever des chèvres.... Du coup, il compte dans ceux qui ont raté car il ne s'est pas présenté aux exams alors qu'il l'aurait eu haut la main.
Moi la licence que j'ai fais en agriculture, normalement j'avais pas le droit de la faire car il fallait un cursus agricole et moi je venais du commerce, j'avais très peu de chance (voir aucune) de la décroché dès la première année, ba je l'ai eu du premier coup et les deux seuls qui l'ont pas eu venait pourtant d'un BTS agricole. Et pourtant j'ai pas bossé plus que ça, j'ai même fais mon dossier de fin d'année la veille.
Faut pas s'arrêter à ça, si tu veux faire un truc fait le. Oui ça sera peut être dur, mais si tu t'accroches y'a pas de raison.


Je vois que tu es de Rennes, l'association éco citoyenne où je suis licencié c'est Nautisurf de Saint Malo. Si jamais ça t'intéresse n'hésite pas à parler à Antoine (le dirigeant), il est vraiment super sympa. En plus y'a plein de licencié qui sont à la fac à Rennes

Calytopia

Expert
   

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 537
1 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 07/07/2019 à 09h32

Si ça peut te rassurer, je fais partie de ceux qui n'ont pas eu de mention au bac et qui ont quand même fait des études derrière.
J'avais un bon dossier scolaire mais une mauvaise note en physique chimie (mon plus gros coef alors que d'habitude j'avais autour de 17) et je n'ai pas eu de mention. J'étais dégoutée sur le moment et je me disais que je n'y arriverai pas pour la suite.
Je suis quand même allée en prépa et j'ai réussi le concours avec même de bonnes notes et un bon classement. Aujourd'hui, je suis véto et clairement tout le monde s' en fout de savoir si j'ai eu une mention au bac ou pas.
Page(s) : 1 2 3 4 5
Complètement perdue dans mes études
 Répondre au sujet