Complètement perdue dans mes études

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5
Auteur
2579 vues - 72 réponses - 0 j'aime - 4 abonnés

Ennli

Novice

Trust : 8  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 31
Complètement perdue dans mes études
Posté le 06/07/2019 à 21h36

Bonsoir, je viens demander conseils, avis et expériences sur le sujet...et surtout j'avais besoin d'en parler.
Désolée ça risque d'être long.

Pour expliquer ma situation, au collège je ne bossais pas mais arrivée en seconde je m'y suis mise sérieusement pour voir si j'en étais capable avec des efforts car je m'étais trouvé un véritable attrait pour la médecine.

Et les efforts ont payé. J'avais de très bonnes moyennes et en maths je suis passée de 8 à 16... J'étais fière de moi et j'ai donc choisi d'intégrer la filière scientifique dans le but de devenir médecin. Mais voilà, à partir de la Première, les matières scientifiques c'est un tout autre niveau... Je me suis posée beaucoup de questions, et pourtant je continue de rêver de médecine et je suis à fond sur la chimie et la biologie qui sont bien les seules raisons de ma présence en S.

Mon objectif bac : mention bien. Pour me dire que j'en suis capable, que j'ai les capacités, que mes efforts peuvent payer. Et au bac blanc ils payent : 17 en SVT et 16 en Histoire pour vous donner une idée. Rien à voir avec mes notes de l'année. Ça m'a vraiment motivé pour le vrai bac.

Les voeux sont rentrés dans Parcoursup : PACES et Licence de Bio, mais la licence c'était vraiment histoire de mettre autre chose car j'étais alors persuadée de faire PACES.

Et c'est là que "tout bascule". Moi qui n'avait jamais eu besoin de m'inquiéter de ce que je voulais faire plus tard, je commence à m'intéresser de plus en plus à ce qui se passe dans le monde (normal je grandis on peut dire) notamment par l'écologie, et ainsi aux actualités et la politique. Je m'étais déjà posée la question du droit et de science po, avant d'estimer que ces études ne me conviendrait pas. Mais alors que l'on ne peut plus rentrer de voeux sur Parcoursup et que j'ai mes réponses de la fac, j'en apprends énormément sur les IEP et le parcours juridique. Je n'en peux plus de voir que rien ne change vraiment, qu'il n'y a pas de vraies décisions, autant au niveau écologique que sur d'autres sujets. J'ai peur de l'avenir. J'ai choisi de faire médecine pour être utile aux gens et au monde, donner du sens à mon métier, qu'il s'accorde à mes principes, pouvoir agir. Mais j'ai peur que d'ici la fin de mes études de médecine, d'ici dix ans, il n'y ai malheureusement plus grand chose sur quoi agir...Et réaliser cela, ça m'a poussé vers science po ou/et le droit. Des études plus courtes et qui me permettraient "d'agir" dès le début. Dans le but de travailler avec des ONG à l'avenir.

Mais il est trop tard pour rentrer des voeux et bien entendu pour tenter le concours commun science po. Donc je décide de voir sur la phase complémentaire de Parcoursup (qui ouvre après le bac) s'il n'y a pas de place en droit, m'y inscrire et tenter le concours en bac +1, et en cas d'échec poursuivre en droit.

Arrive les temps du bac, toujours avec pour objectif la mention bien. Je révise bien en avance, sérieusement, je revois tout, j'ai tout donné justement dans le but de n'avoir aucun regret.. Et le bac a été une catastrophe. A part en philo, dans chaque matière tout tombe sur les choses que je maitrise le moins. Je sais très vite que la mention bien, je peux l'oublier, et que je peux seulement essayer de sauver les meubles pour la mention assez bien. Mais une fois le bac terminé, je réalise que même assez bien va être très chaud...Pendant toute l'épreuve de maths je me suis demandé pourquoi j'ai fais S, alors qu'au final j'ai toujours eu des facilités en rédaction et qu'un bac ES m'aurait bien mieux servi pour ma nouvelle orientation.

Et les choses continuent de se casser la gueule. Ouverture de la phase complémentaire : comme je m'en doutais un peu pas de place en droit près de chez moi (et pas question d'allez à ailleurs pour un tas de raisons persos). Mais en licence d'histoire oui. Je savais qu'il y avait autant de gens à tenter le concours science po bac+1 en droit qu'en histoire, donc je me dis pourquoi pas faire une demande on sait jamais ?
Sauf qu'ils me répondent hyper vite. Et je n'ai que 3 jours pour répondre. Grosse panique, je suis acceptée, mais je ne me vois pas du tout en histoire ! Pour faire court, je finis par accepter ce voeu, ce qui renonce automatiquement à PACES. Et là, j'avoue que ça m'a fait un sacré pincement au coeur. Je réalise ce qui est en train de se passer, et que je ne serais jamais médecin, alors qu'il y avait encore 1 mois je désirais ça plus que tout. Finalement vu qu'aucune place ne risque d'apparaitre en droit je me fais à l'idée d'histoire en me disant que ça m'intéresse quand même, que je pourrais prendre une mineure AES, et que j'aurais plus de temps pour bosser science po qu'en droit.

Et voilà qu'on arrive à hier, 5 juillet, résultats du bac. Je suis "Admise". Aucune mention.
Je m'y attendais vraiment. J'étais dégoutée, comme jamais. Mais quand je l'ai lu, juste le mot sans rien derrière j'ai juste complètement craqué. Alors vous allez surement me dire comme la plus part des gens que "On s'en fou de la mention tu sais du moment que tu l'as ton bac ! Ça veut rien dire, maintenant faut que tu fasses tes preuves dans les études sup c'est tout ce qui compte"
Mais voilà pour moi ça veut dire beaucoup. Ça veut dire que mon travail n'a rien donné. Ça veut dire que je n'ai pas le niveau pour les études dures que j'envisage. Et je ne peux pas m'empêcher de me sentir tout simplement nulle. Je ne sais même pas comment l'expliquer, et rien que d'y repenser aujourd'hui m'a fait faire une sorte de mini crise de panique..

Et maintenant, je suis complètement paumée. Je ne sais même pas si ça vaut la peine de tenter science po. Et dans ce cas qu'est ce que je vais faire en L1 d'histoire ? Je ne suis même plus sure d'avoir envie de me ré-orienter en droit l'année suivante. Je ne suis plus que rien me plaise. Je regrette amèrement d'avoir renoncé à mon voeu PACES en repensant à l'humanitaire que je rêvais d'exercer avec mon métier, je regarde des moyens de me ré-orienter vers la médecine l'année suivante avec la réforme, avant de me rappeler que de toute façon : A quoi ça servirait ? Je n'ai pas le niveau.

Ma mère veut juste que je fasse ce qui me plaise et que je réussisse, elle me dit même que si finalement je veux retourner en médecine ensuite parce que je me rends compte que je me suis trompée c'est pas un problème. Et mon père c'est l'inverse. J'ai l'impression qu'il prend très mal ce revirement de situation, et il me harcèle presque avec ses questions "Mais tu veux faire quoi en droit ?" comme si je devais déjà savoir quel métier précis je veux faire ! Et il m'a clairement fait comprendre que si je changeais encore d'avis par la suite, il le verrait très mal car ça voudrait dire que je ne sais pas ce que je veux faire vraiment. Je voulais pendant longtemps faire médecine, j'étais persuadée, et au dernier moment je change donc il ne comprend pas comment faire confiance à ma "motivation". Ce que je comprends en partie. Mais de l'autre, c'est à chaque fois qu'il revient m'en parler que je me retrouve à douter énormément.



Bref, je vais m'arrêter là même si j'aurais encore tellement de choses à dire...
Je ne sais même pas si vous trouverez une quelconque réponse à me donner, mais CA est le seul endroit où je peux espérer trouver de l'aide

Altaii

Apprenti
  

Trust : 106  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 267
0 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 14/07/2019 à 17h50

khymette Non j'ai dû arrêter pour mes études. Et je reprends dès que je les ai finies. A un moment dans la vie il fallait faire des choix, et le boulot on y est tous les jours avec une retraite encore incertaine, alors 5 ans, c'est pas grand chose. J'avais repris l'an dernier mais en fait j'avais la tête à la bio ! :)

Azure84

Membre VIP

Trust : 150  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3943
0 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 14/07/2019 à 18h00

khymette non je m'oriente pas du tout dedans et c'est une spécialisation quand voit quand master. Par contre je connais une fille qui sort d'un M2 là dedans qui m'a dit ça.
Cela dit c'est tellement spécifique que le lieu de travail doit énormément jouer

Personnellement faudrait déjà que je réussisse à avoir un master déjà
Ma mère m'a dit si t'en as pas l'armée recrute des juristes.... non merci maman. Cela dit l'armée ça peut aussi être une piste de réflexion pour l'auteur du post mais faut aimer le milieu militaire après.

Lerya

Novice

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 37
0 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 14/07/2019 à 19h14

khymette si, c'est ce que je dis :) j'ai un ami qui a fait sciences po avec moi qui est aujourd'hui en médecine à Toulouse plus précisément, grâce à cette fameuse passerelle. Il est super épanoui

Khymette

Maître
    

Trust : 26  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1071
0 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 15/07/2019 à 09h15

azure84 disons que j'en ai rencontré une qui est juriste dans un syndicat d'agroalimentaire, et si j'ai bien compris les autres débouchés c'est au contraire chez les géants... Enfin disons que quand tu te lances dans cette branche c'est pas par volonté rendre service à Total ensuite alors que c'est une bonne part des emplois :p

altaii j'ai arrêté 10 ans, mais disons que quand on aime l'équitation il faut quand même penser au fait que ça coûte très cher, et les carrières en bio (ou en recherche) sont pas réputées pour ça :p

lerya ok je savais pas si ça concernait des formations non scientifiques,ça doit etre un peu tendu quand meme pour eux

Lerya

Novice

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 37
0 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 15/07/2019 à 09h46

khymette Oui, après il me semble (je ne me suis pas renseignée plus que ça), que lorsque les étudiants sont issus de cursus non scientifiques, ils entrent en 2ème année et non pas en 4ème comme les cursus scientifiques.

De ce que j'en ai compris, c'est sûr qu'il en a un peu bavé au début mais il me disait que c'était finalement beaucoup de par cœur et qu'une fois lancé dedans, on prend le rythme. Mais oui, quand on a pas fait de maths pendant 5 ans, ça doit être un peu rude au départ ^^

Lerya

Novice

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 37
0 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 15/07/2019 à 10h08


ennli a écrit le 13/07/2019 à 17h51:
@lerya Merci beaucoup pour ton message ! Ça serait super oui que tu puisses me parler du fonctionnement des IEP etc.

C'est aussi une question que je me pose...que faire concrètement après science po ? Ce qui m'avait motivé c'était le témoignage d'une personne qui avait justement suivi un parcours droit par science po et qui était devenu juriste pour une ONG. Cette personne précisait que les ONG préféraient embaucher des personnes venant de science po plutôt que de fac de droit, après je ne sais pas ce qu'il en est réellement..

Après peut-être vais-je finalement être intéressée par une autre voie de science po ? Les cours tournés vers l'international m'intéressaient beaucoup ,pas en terme de business mais d'ONG, ou même au niveau politique de manière générale.

Tu te retrouves en médecine maintenant ? Peux-tu m'expliquer précisément ton parcours du coup stp ?


Hello, alors pour répondre à toutes les questions et les garder sous les yeux (désolée pour la citation en entier)

Pour que tu puisses mieux visualiser, il y a 3 grosses voies après sciences po (qui correspondent aux masters) :
1. Affaires publiques : administration publique
ENA (qui peut conduire aux ambassades notamment), sénat, assemblée nationale, ministères, directeur d'hôpital, sécurité sociale etc...

2. Affaires internationales
ONGs, organisations européennes, organisations internationales type OCDE, OMS etc, certains ministères parfois

3. Corporate
Pour aller travailler dans le privé (entreprises du CAC40, start-ups, parfois PME). Généralement, il faut coupler avec un cursus dans une école de commerce pour être un peu plus opérationnel.

On pourrait rajouter l'enseignement (agrégation, doctorat) mais cela représente moins de monde que les 3 d'avant.

Donc on peut faire plein de choses après sc po :)

Il y a 4-5 ans, les masters affaires internationales étaient bouchés et les gens devaient se réorienter : plus de places dans les institutions européennes, places très chères et au piston dans les ONGs. Les diplômés partaient soit dans la fonction publique soit dans le privé. Je ne sais pas ce qu'il en est maintenant, c''est peut être différent.

Pour ce qui est de la personne juriste en ONG, oui, clairement les ONG vont plutôt embaucher des gens de sc po que de fac de droit. Premièrement parce qu'ils seront meilleurs en langues la plupart du temps (les épreuves de langues sont les seules éliminatoires aux concours et après on a bcp de cours en anglais) alors qu'il y a très peu de cours de langues en cursus de droit. De plus ils auront reçu une formation plus polyvalente qu'un juriste pur et dur. Cela dépend quand même du besoin, qqun qui a une spécialité demandée en droit, qui a fait des bons stages passera devant un scpo moins adapté au poste, c'est difficile de généraliser.

Quant à ton profil et la question de la mention, heureusement l'absence de mention n'est pas un frein à ton admission, sinon ce serait très injuste ! Je connais des gens qui n'ont pas eu de mention et qui ont intégré, ce n'est pas la majorité par contre.

Si tu as des questions précises dis-moi, car il y a beaucoup à dire sur les concours et le fonctionnement :) (ici ou en MP, comme tu préfères)
Pour mon parcours, j'ai fait prépa + IEP + école de commerce et je suis aujourd'hui dans le privé (3ème voie décrite plus haut).

edit : coquilles

Édité par lerya le 15-07-2019 à 10h18



Bosty2

Expert
   

Trust : 142  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 884
1 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 15/07/2019 à 12h30

Tout d’abord félicitations pour ton bac, mention ou pas mention, c’est un travail fourni sur la durée et même si tu es déçue du résultat ce que tu as appris ne te seras pas inutiles, rien qu’en méthode de travail.

Pour l’orientation je vois plusieurs choses :
1. Un manque de préparation, d’encadrement et de conseil sur toute la phase parcoursup. On sait que le système parcoursup est assez rigide et est un premier mur que bcp d’élèves se prennent l’annee de terminale et que faire les choses dans la précipitation est la meilleure manière de faire des choix qu’on va regretter. Cependant dis toi que des choix d’orientation tu en auras encore plein d’autres ! Et que cette expérience t’aura servi de leçon pour ne pas passer des dates de concours, ou d’inscription en master ou licence et qu’il vaut mieux avoir blindé ses choix bien en avance...

2. Tu es une bonne élève, et tu n’arrives pas à choisir entre deux voies d’excellence. Pas de panique la dessus, le système des études sup offre bcp de passerelles et rien n’est défini par un choix de L1 !

3. Qu’est ce qui t’interesse dans sciences Po ou médecine ? J’ai l’impression en te lisant que les études à sciences Po t’intéressent mais que le métier de médecin est plus une vocation.
Dis toi que les études c’est entre 5 et 10 ans de ta vie, le métier que tu vas exercer c’est bien plus longtemps !! Essaye de te projeter à plus long terme pour t’aider.

Et enfin, fais des stages. Profite de la L1 pour essayer de découvrir des environnements professionnels, le plus tôt est le mieux pour éviter de se rendre compte après coup qu’on s’est engagé dans une voie qui nous plaît pas du tout !

Altaii

Apprenti
  

Trust : 106  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 267
0 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 15/07/2019 à 19h12

khymette ça dépends ou tu vis. C'est sur qu'entre un salaire de 2000? à Montpellier et dans le Cantal t'as pas les mêmes dépenses. Et entre un cavalier loisir et un qui sort tous les we non plus ...
Faut voir quelles sont les priorités dans la vie. Mais le boulot vu le temps qu'on y passe, y'a plus intérêt à l'aimer qu'à le subir.

Melek

Novice

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 33
1 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 15/07/2019 à 20h05

Pour les passerelles en médecine, c'est possible mais très peu de place et c'est sur dossier avec un projet à défendre.
Souvent ils rentrent en 2eme ou 3eme année. Et dans ces années là, les maths, on n' en fait plus !
Rentrer en 4eme année, je ne l'ai jamais vu, parce que c'est le début de l'externat (mi temps hospitalier) et qu'il y a certaines choses à acquérir avant. Dans ma promo j'avais un doctorant en bio, il a été admis en 3eme année.
Pour l'équitation, je l'ai mise en pause pendant 7 ans. J'ai racheté un cheval mais quand tu fais 60 à 90h/semaine, le temps te manque souvent..

Khymette

Maître
    

Trust : 26  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1071
0 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 15/07/2019 à 22h21

altaii Malheureusement la recherche ne déroge pas au fait que les bons postes avec visibilité, évolution, responsabilités etc vont être dans les grosses facs ou organismes et c'est assez rarement au fond du cantal. Ça plus la nécessité d'être mobile au départ avec les posts doc qu'il vaut mieux faire à l'étranger si on veut faire avancer sa carrière, la précarité et la rareté des titularisations, bref plein de facettes assez incompatibles avec le cheval quoi :) Enfin je voulais moi même faire de la recherche au départ, et mon copain est doctorant aspirant chercheur, et je vois bien que si j'avais poursuivi cette voie je serais encore bien loin de mes objectifs équestres ! Après chacun son truc mais sur un forum d'équitation je préfère prévenir parce qu'on s'en rend pas forcément compte à 18 ans

Édité par khymette le 15-07-2019 à 22h25



Chtitlulu

Membre d'honneur
   

Trust : 142  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2512
0 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 15/07/2019 à 22h39

melek la passerelle en P2 (enfin DFGSM2 maintenant) y´a pas mal de places quand même, dans mon ex-promo 3 filles sont rentrées comme cela sans passer le concours (elles ont toutes redoublé leur P2).
Pour les pharma/véto/doctorants c´est effectivement une entrée en 3ème année et ils réussissent bien (on a eu des pharma nous, et des docteurs en je-ne-sais-quoi, ils n´ont jamais peiné).
La passerelle P2 qui recrute au ras des paquerettes est une belle bétise je pense, m´enfin les gens sont contents, ils "font" médecine.
pour l´auteur, ils ont supprimé PACES et les ECNi, donc maintenant médecine ça va etre facile, n´importe qui pourra le faire, tu pourras récuperer en venant de n´importe où je pense, donc fais d´abord sciences-po qui est un cursus bien coté, et après si vraiment ça ne te plait pas tu pourras repartir vers la médiocrité (aka les études de médecine nouvelle génération ).

Édité par chtitlulu le 15-07-2019 à 22h40



Lerya

Novice

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 37
0 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 16/07/2019 à 12h58

chtitlulu Bonjour chtitlulu, comme tu as l'air de connaître le sujet, quand tu dis que ça recrute en passerelle "au ras des pâquerettes", quelles sont les conditions ? quels étaient les profils des gens qui sont entrés par cette voie ? Tu penses qu'ils n'y avaient pas leur place ?
Ne m'étant pas plus renseignée que ça, ça m'intéresse de savoir comment les gens s'en sortent et s'intègrent sans avoir passé le concours de 1ère année

Chtitlulu

Membre d'honneur
   

Trust : 142  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2512
1 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 16/07/2019 à 13h01

lerya regardes l'alter-paces tu auras toutes les infos.
Ma boîte à MP est ouverte également.

Édité par chtitlulu le 16-07-2019 à 13h39



Melek

Novice

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 33
0 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 16/07/2019 à 17h01

chtilulu@ l'ouverture des passerelles dépend de plusieurs choses avec entre autre, nombre d'étudiant de la promo qui ont décroché, transferts de fac etc. C'est assez variable. En tout cas dans ma fac et encore plus dans celle de mon copain, beaucoup de dossiers présentés et très peu d'élus (1 à 2 par an d'accepté chez moi). Donc globalement je pense que se dire qu'on a toujours cette option pour faire médecine "un jour", c'est quand même un peu casse gueule.

Comme toi, je pense que la suppression de paces / ecn, c'est une belle connerie. La paces n'est pas représentative de la suite mais globalement, si on n'est pas à l'aise pour bosser en paces, la suite du cursus, ben ça va être très très compliqué. Et si c'est une question de gestion du stress comme c'est souvent invoqué, quid à l'ecn ou devant un vrai patient ? Surtout qu'ouvrir les vannes, ça va s'en ressentir sur la qualité de formation, il n'y a déjà pas suffisamment de places pour former correctement les étudiants à l'hopital alors sans numerus clausus.. M'enfin c'est un long débat !

Altaii

Apprenti
  

Trust : 106  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 267
0 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 16/07/2019 à 19h13

khymette Non mais la fac ne débouche pas seulement sur de la recherche.

Ingénieur d'étude, chargé de projet, mission, étude, conservateur, gestionnaire ... etc.
La recherche c'est une petite branche de l'écologie pas du tout la base, l'essentiel ou la majorité !


Et je connais pas mal de chercheurs qui vivent dans les arrières pays de grosses villes et qui s'en sortent bien. Même en début de carrière. Si t'es bon dans ce que tu fais t'as pas besoin d'être mega mobile non plus, t'auras de la place en France.

Les titularisations c'est pareil, on nous fait peur avec les CDD dans le pro, mais si t'as pas attendu la fin de tes études pour être naturaliste, t'es vite en CDI !

Édité par altaii le 16-07-2019 à 19h15



Page(s) : 1 2 3 4 5
Complètement perdue dans mes études
 Répondre au sujet