Complètement perdue dans mes études

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5
Auteur
2490 vues - 72 réponses - 0 j'aime - 4 abonnés

Ennli

Novice

Trust : 8  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 31
Complètement perdue dans mes études
Posté le 06/07/2019 à 21h36

Bonsoir, je viens demander conseils, avis et expériences sur le sujet...et surtout j'avais besoin d'en parler.
Désolée ça risque d'être long.

Pour expliquer ma situation, au collège je ne bossais pas mais arrivée en seconde je m'y suis mise sérieusement pour voir si j'en étais capable avec des efforts car je m'étais trouvé un véritable attrait pour la médecine.

Et les efforts ont payé. J'avais de très bonnes moyennes et en maths je suis passée de 8 à 16... J'étais fière de moi et j'ai donc choisi d'intégrer la filière scientifique dans le but de devenir médecin. Mais voilà, à partir de la Première, les matières scientifiques c'est un tout autre niveau... Je me suis posée beaucoup de questions, et pourtant je continue de rêver de médecine et je suis à fond sur la chimie et la biologie qui sont bien les seules raisons de ma présence en S.

Mon objectif bac : mention bien. Pour me dire que j'en suis capable, que j'ai les capacités, que mes efforts peuvent payer. Et au bac blanc ils payent : 17 en SVT et 16 en Histoire pour vous donner une idée. Rien à voir avec mes notes de l'année. Ça m'a vraiment motivé pour le vrai bac.

Les voeux sont rentrés dans Parcoursup : PACES et Licence de Bio, mais la licence c'était vraiment histoire de mettre autre chose car j'étais alors persuadée de faire PACES.

Et c'est là que "tout bascule". Moi qui n'avait jamais eu besoin de m'inquiéter de ce que je voulais faire plus tard, je commence à m'intéresser de plus en plus à ce qui se passe dans le monde (normal je grandis on peut dire) notamment par l'écologie, et ainsi aux actualités et la politique. Je m'étais déjà posée la question du droit et de science po, avant d'estimer que ces études ne me conviendrait pas. Mais alors que l'on ne peut plus rentrer de voeux sur Parcoursup et que j'ai mes réponses de la fac, j'en apprends énormément sur les IEP et le parcours juridique. Je n'en peux plus de voir que rien ne change vraiment, qu'il n'y a pas de vraies décisions, autant au niveau écologique que sur d'autres sujets. J'ai peur de l'avenir. J'ai choisi de faire médecine pour être utile aux gens et au monde, donner du sens à mon métier, qu'il s'accorde à mes principes, pouvoir agir. Mais j'ai peur que d'ici la fin de mes études de médecine, d'ici dix ans, il n'y ai malheureusement plus grand chose sur quoi agir...Et réaliser cela, ça m'a poussé vers science po ou/et le droit. Des études plus courtes et qui me permettraient "d'agir" dès le début. Dans le but de travailler avec des ONG à l'avenir.

Mais il est trop tard pour rentrer des voeux et bien entendu pour tenter le concours commun science po. Donc je décide de voir sur la phase complémentaire de Parcoursup (qui ouvre après le bac) s'il n'y a pas de place en droit, m'y inscrire et tenter le concours en bac +1, et en cas d'échec poursuivre en droit.

Arrive les temps du bac, toujours avec pour objectif la mention bien. Je révise bien en avance, sérieusement, je revois tout, j'ai tout donné justement dans le but de n'avoir aucun regret.. Et le bac a été une catastrophe. A part en philo, dans chaque matière tout tombe sur les choses que je maitrise le moins. Je sais très vite que la mention bien, je peux l'oublier, et que je peux seulement essayer de sauver les meubles pour la mention assez bien. Mais une fois le bac terminé, je réalise que même assez bien va être très chaud...Pendant toute l'épreuve de maths je me suis demandé pourquoi j'ai fais S, alors qu'au final j'ai toujours eu des facilités en rédaction et qu'un bac ES m'aurait bien mieux servi pour ma nouvelle orientation.

Et les choses continuent de se casser la gueule. Ouverture de la phase complémentaire : comme je m'en doutais un peu pas de place en droit près de chez moi (et pas question d'allez à ailleurs pour un tas de raisons persos). Mais en licence d'histoire oui. Je savais qu'il y avait autant de gens à tenter le concours science po bac+1 en droit qu'en histoire, donc je me dis pourquoi pas faire une demande on sait jamais ?
Sauf qu'ils me répondent hyper vite. Et je n'ai que 3 jours pour répondre. Grosse panique, je suis acceptée, mais je ne me vois pas du tout en histoire ! Pour faire court, je finis par accepter ce voeu, ce qui renonce automatiquement à PACES. Et là, j'avoue que ça m'a fait un sacré pincement au coeur. Je réalise ce qui est en train de se passer, et que je ne serais jamais médecin, alors qu'il y avait encore 1 mois je désirais ça plus que tout. Finalement vu qu'aucune place ne risque d'apparaitre en droit je me fais à l'idée d'histoire en me disant que ça m'intéresse quand même, que je pourrais prendre une mineure AES, et que j'aurais plus de temps pour bosser science po qu'en droit.

Et voilà qu'on arrive à hier, 5 juillet, résultats du bac. Je suis "Admise". Aucune mention.
Je m'y attendais vraiment. J'étais dégoutée, comme jamais. Mais quand je l'ai lu, juste le mot sans rien derrière j'ai juste complètement craqué. Alors vous allez surement me dire comme la plus part des gens que "On s'en fou de la mention tu sais du moment que tu l'as ton bac ! Ça veut rien dire, maintenant faut que tu fasses tes preuves dans les études sup c'est tout ce qui compte"
Mais voilà pour moi ça veut dire beaucoup. Ça veut dire que mon travail n'a rien donné. Ça veut dire que je n'ai pas le niveau pour les études dures que j'envisage. Et je ne peux pas m'empêcher de me sentir tout simplement nulle. Je ne sais même pas comment l'expliquer, et rien que d'y repenser aujourd'hui m'a fait faire une sorte de mini crise de panique..

Et maintenant, je suis complètement paumée. Je ne sais même pas si ça vaut la peine de tenter science po. Et dans ce cas qu'est ce que je vais faire en L1 d'histoire ? Je ne suis même plus sure d'avoir envie de me ré-orienter en droit l'année suivante. Je ne suis plus que rien me plaise. Je regrette amèrement d'avoir renoncé à mon voeu PACES en repensant à l'humanitaire que je rêvais d'exercer avec mon métier, je regarde des moyens de me ré-orienter vers la médecine l'année suivante avec la réforme, avant de me rappeler que de toute façon : A quoi ça servirait ? Je n'ai pas le niveau.

Ma mère veut juste que je fasse ce qui me plaise et que je réussisse, elle me dit même que si finalement je veux retourner en médecine ensuite parce que je me rends compte que je me suis trompée c'est pas un problème. Et mon père c'est l'inverse. J'ai l'impression qu'il prend très mal ce revirement de situation, et il me harcèle presque avec ses questions "Mais tu veux faire quoi en droit ?" comme si je devais déjà savoir quel métier précis je veux faire ! Et il m'a clairement fait comprendre que si je changeais encore d'avis par la suite, il le verrait très mal car ça voudrait dire que je ne sais pas ce que je veux faire vraiment. Je voulais pendant longtemps faire médecine, j'étais persuadée, et au dernier moment je change donc il ne comprend pas comment faire confiance à ma "motivation". Ce que je comprends en partie. Mais de l'autre, c'est à chaque fois qu'il revient m'en parler que je me retrouve à douter énormément.



Bref, je vais m'arrêter là même si j'aurais encore tellement de choses à dire...
Je ne sais même pas si vous trouverez une quelconque réponse à me donner, mais CA est le seul endroit où je peux espérer trouver de l'aide

Ennli

Novice

Trust : 8  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 31
1 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 07/07/2019 à 13h04

tartine88 ah bon? Pourtant je crois voir sur beaucoup de témoignages ça, mais peut être que j’en confonds

Lilyrodeo

Apprenti
  

Trust : 14  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 214
1 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 07/07/2019 à 13h37

Après infirmière il arrive aussi occasionnellement de faire des toilettes, changer des couches, bien que ça soit pas la tâche principale évidemment. Avec le manque d'effectif c'est pas rare qu'elles fassent le boulot des AS (je précise parce que dans ce boulot, c'est un truc qui doit surtout pas rebuter)

Poulca

Membre ELITE Or
  

Trust : 164  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 15789
0 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 07/07/2019 à 16h19

Normalement dans un monde parfait tu fais pas les toilettes...
Mais comme on est pas dans un monde parfait... Souvent y'a du sous effectif donc tu fais quand y'a besoin.

Azure84

Membre VIP

Trust : 134  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3917
1 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 07/07/2019 à 16h24

ennli le droit médical oriente beaucoup à devenir directeur d'hôpital, juriste pour laboratoire pharmaceutique mais ça reste très fermé avec peu de déboucher par derrière pour tout le monde.
Le droit environnemental est une vrai branche porteuse d'avenir par contre

Pour ce qui est de changer de voie essai de voir avec les 2 facs que tu as cité si ce n'est pas possible de faire un truc Rennes 1 et 2 sont peut être connecté d'une certaine manière.

Pour la médecine les stats ça veut rien dire du tout, médecine c'est avant tout une rigueur, une méthode de travail et surtout un mental d'acier pour tenir toutes ces années de galère, la 1er passée n'étant pas une libération car passé la 2e et 3e année tu recommence à trimer comme une malade. Je sais que l'ambiance est particulière aussi "en PACES pas d'amis que des ennemis" me disait un ami qui fait médecine mais si vraiment ça te plait y a pas de raison que tu l'es pas. Puis peut être que la réforme jouera en ta faveur.
Donc si à l'issu de ta 1er année de licence d'histoire si tu veux retenter médecine fonce, au moins aucun regret.

En ce qui concerne mon stage, j'ai cherché bien plusieurs moi à l'avance avant de trouver un maitre de stage et j'ai vraiment eu de la chance d'en trouver un car je l'ai réalisé quand j'étais en L2 difficile de trouver un stage à ce niveau des études.
Pour faire simple le métier de commissaire priseur m'attire énormément et comme en 2022 ils sont regroupés avec les huissiers de justice sous le nom de commissaire de justice, j'ai fait plusieurs lettre avec CV et lettre de motivation que j'ai envoyé à des huissiers car je voulais connaitre la réalité de ce métier que j'aurais aussi à exercer si je souhaitais vraiment m’orienter dans ce travail. Après des mois de refus j'ai eu la chance de trouver mon stage et j'ai adoré le métier. Depuis tous mes choix d'études sont fait afin de devenir huissier de justice (techniquement si tout vas bien je sortirais de M2 la fusion aura pas encore eu lieu).

Et sache que j'en ai chier pendant mes études, j'ai fait 3 L2, j'ai changé de fac car la mienne me convenait pas du tout. Pour cela je suis allée dans la 1er fac qui m'a accepté, or c'était dans une ville où je voulais pas mettre les pieds. Je suis arrivée là bas déprimé, persuadé que j'allais encore rater et je réfléchissais déjà une réorientation malgré que j'adorais mes études.
Au final j'ai eu ma L2 assez facilement, je viens d'avoir ma L3 avec la meilleure moyenne que j'ai jamais eu en licence, j'adore la ville maintenant et pourtant je devrais peut être la quitter si je suis sélectionnée dans aucun master 1 et dieu sais que ça me fendrait le cœur de devoir partir, ce qui est plutôt ironique quand on sait que je voulais pas y aller. Mais si je dois le faire pour poursuivre mes études je le ferais.
Donc tu vois parfois on a des galères, des échecs et pourtant on peut y arriver quand même, si tu souhaite vraiment quelque chose et que tu t'en donne les moyens il n'y a pas de raison pour que tu ne réussisse pas

Ennli

Novice

Trust : 8  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 31
0 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 07/07/2019 à 19h24

azure84 merci pour ton expérience ! Tu es en droit c'est ça ?

Aujourd'hui j'ai pu parler avec une fille qui comme moi vient de réussir son bac S, mais sans mention, et pourtant a décroché sa place à l'IEP de Lille ! Donc ça motive.

En tout cas l'année prochaine je serais en histoire et je tenterais science po. Dans tous les cas ça m'apportera une culture générale et me permettra de progresser en langues, c'est toujours utile pour l'avenir. Après je verrais au fil de l'année si le droit, l'économie, la sociologie sont réellement des matières qui m'intéresse. Si oui et que je ne suis pas prise en science po, j'irais probablement en fac de droit. Si non, soit je tenterais médecine, soit je tenterais IFSI. Bref, je vais aussi profiter de l'année prochaine pour savoir vraiment ce que je veux faire et me conviendra

Kasan

Membre d'honneur
 

Trust : 38  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1786
1 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 07/07/2019 à 19h57

Hello,

Je ne pense pas qu'une mention au bac soit déterminant pour ta vie, ta carrière future ou même tes études.

L'essentiel pour toi est de ne pas avoir de regrets plus tard. Si à l'issue de ta L1 d'histoire tu as envie de tenter le PACES, tente le. Si tu penses qu'en droit te seras plus épanouie, tu iras en droit.
Rien ne t'empêche aussi les IEP.

Il faut vraiment que tu écoutes ce que tu veux vraiment faire au fond de toi.
Après, il s'agit simplement de travailler efficacement et de croire en soi. Un concours n'est impossible. Il se travaille tout simplement. Et ce n'est pas une mention au bac qui va changer les choses =)

Pour te donner un exemple, dans ma classe de terminale y en avait 2 qui voulaient faire l'IEP. Une des personnes a eu mention bien au bac et l'autre assez bien. C'est celle avec la mention assez bien qui a été prise.
Dans mon entourage proche, j'ai un ami qui est rentré en IEP sans mention au bac.

Alors crois en toi, ton bac tu l'as c'est ce qui compte, et maintenant souffle, profite de l'été ! =)
Et tu verras l'an prochain ce que tu décideras.

Lerya

Novice

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 34
3 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 09/07/2019 à 14h48

ennli Si tu souhaites échanger au sujet des IEP, j'en ai fait un et j'ai préparé des élèves au concours commun et concours par IEP (Bordeaux et Grenoble à l'époque).

Par contre, je préfère être honnête, beaucoup de gens qui font Sciences Po le font parce qu'ils aiment ce qui y est enseigné (on aime l'histoire, l'éco, la philo, les sciences politiques etc), mais n'ont pas de projet derrière. Sauf que le travail qu'on fait derrière n'a souvent rien à voir avec ce qu'on a étudié en cours.
La formation est absolument géniale intellectuellement, mais par contre attention ça déchante derrière quand on rentre dans le vrai monde du travail.

Je connais beaucoup de gens qui ont fait sc po et qui se reconvertissent parce qu'ils ne sont pas suffisamment intellectuellement stimulés dans leur emploi. La plupart retourne à la fac passer l'agrégation et faire un doctorat pour enseigner :) J'ai un ami qui a fait sciences po avec moi, qui est aujourd'hui en fac de médecine !

Aujourd'hui, je retourne 10 ans en arrière et je suis à ta place, je fais médecine et pas sciences po. Si ton but c'est le sens dans le travail, tu seras beaucoup plus utile à soigner des gens (même en humanitaire) que derrière un bureau dans le siège d'une ONG à décider de si on écrit le communiqué de presse en vert foncé ou en vert clair.

Melek

Novice

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 33
0 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 10/07/2019 à 09h40

Peu de personne à l'heure actuelle trouvent leur voie du premier coup !
Mon père m'a vachement mis la pression aussi. J'ai commencé par faire véto et puis les perspectives d'avenir ne me plaisaient pas. Donc j'ai bifurqué en médecine.
Ne t'interesse pas aux stat, surtout ! Si tu savais le nombre d'étudiants qui arrêtent médecine en milieu de cursus.. beaucoup ont eu mention TB au bac ! sans compter ceux qui redoublent etc. La PACES, tu retrouves en parti le travail scolaire bête et méchant. Mais après, ça se complique (non la première année n'est vraiment, mais alors vraiment pas la plus difficile..). Donc pas de stress, la mention, en s'en balance et être un très bon bachelier ne fera pas de toi un bon médecin.

Par contre quand tu dis que tu es refroidi parce la façon dont les IDE se font maltraiter.. attend toi à pire en tant qu'étudiant en médecine. L'externe est corvéable à merci, l'interne n'en parlons pas. Ca n'est pas pour te faire peur, mais il faut en avoir conscience. Avec mon copains y a des jours où on se dit que le jeu n'en vaut pas la chandelle (parce qu'en terme de vie privé, impact sur le moral et cie, voilà quoi.).
Après ça reste un métier merveilleux mais on est (très) loin de l'imaginaire collectif.

Vois comment se passe l'année à venir. Si le programme te plait, fonce. Si tu vois que tu penses etre mieux en médecine, récupères les cours de paces de ta fac et les annales du tutorat local (il me semblait qu'ils allaient faire sauter le concours de premère année, c'est pour quand, tu sais ? )
Dans tous les cas ne te tortures pas et n'écoutes pas ton père, il s'agit de TON avenir et rajouter de la pression négative est toujours contre productif.
Bon courage et si tu as des questions n'hésites pas.

Ennli

Novice

Trust : 8  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 31
0 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 13/07/2019 à 17h51

lerya Merci beaucoup pour ton message ! Ça serait super oui que tu puisses me parler du fonctionnement des IEP etc.

C'est aussi une question que je me pose...que faire concrètement après science po ? Ce qui m'avait motivé c'était le témoignage d'une personne qui avait justement suivi un parcours droit par science po et qui était devenu juriste pour une ONG. Cette personne précisait que les ONG préféraient embaucher des personnes venant de science po plutôt que de fac de droit, après je ne sais pas ce qu'il en est réellement..

Après peut-être vais-je finalement être intéressée par une autre voie de science po ? Les cours tournés vers l'international m'intéressaient beaucoup ,pas en terme de business mais d'ONG, ou même au niveau politique de manière générale.

Tu te retrouves en médecine maintenant ? Peux-tu m'expliquer précisément ton parcours du coup stp ?

Ennli

Novice

Trust : 8  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 31
0 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 13/07/2019 à 17h55

melek Merci !

Oui je suis conscience de la difficulté de l'externat et internat, je me suis beaucoup renseignée là dessus. Pourtant ça ne me refroidissait pas plus que ça, en fait comme pour PACES Oui ça me fait forcément un petit peu peur mais d'un autre côté ça me motive car je garde l'envie de faire ces études même si ça va être très dur, en gardant en tête ce qui suivra les études une fois qu'elles seront terminées !
Or en tant qu'IDE c'est pour toute la vie que j'entends des témoignages malheureusement très négatifs..

La réforme du système d'études de santé aura lieu pour la rentrée 2020. Autrement dit la rentrée prochaine, 2019, est la dernière à fonctionner avec le numérus clausus. Ensuite il y aura une histoire de "Portail Santé" mis en place sur deux années, mais je n'ai pas encore très bien compris comment cela marcherait car c'est même pas encore prêt

Altaii

Apprenti
  

Trust : 106  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 265
3 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 13/07/2019 à 22h26

Coucou !

Déjà, rentre toi dans le crâne que si ton parcours scolaire pré-bac définissait ton parcours post-bac alors beaucoup de grands chercheurs, de cadres et même de médecins n'auraient jamais fait ce qu'ils font aujourd'hui.


Tu sais, prendre une à des années après l'école pour réfléchir c'est pas un mal.


De mon coté, j'ai redoublé ma 4ème, je suis passé en S de justesse et j'ai passé deux ans à 8 en étant dernière de ma classe. Mon bac, je l'ai eu au ratrappage. Et j'ai pris une année sabbatique. Et j'ai fait infirmière. Et là, j'ai réagis.

Parce que infirmière ça ne me plaisait pas du tout et que je me suis rendue compte que j'étais en train de passer à coté de ma vie et qu'il était temps de réagir, et de la suivre cette foutue passion.

Alors j'ai tout quitté, je suis partie à 800kms de chez moi, et j'ai fait de la bio. La première année a été très difficile, ne serait ce que pour acquérir une méthode de travail. Et en deuxième année, j'ai vraiment commencé l'écologie. Je suis passé de 700ème sur 800 en L1 à 20 ème sur 300. Et j'ai intégré le meilleur master de France. Et aujourd'hui j'ai le boulot de mes rêves.

Mes anciens potes de lycées qui ont eu des parcours exemplaires ont tellement moins réussi. Ils m'ont écrasée pendant longtemps et aujourd'hui je suis la seule qui tolère les heures sup, qui bosse même le weekend sans avoir l'impression de bosser, qui kiffe sa vie quoi ! ça prends du temps parfois de s'épanouir, mais les grandes carrières aiment assez peu les parcours bien tracés. Dans les chercheurs que je cotoie, tous, et je dis bien tous, se sont planté au début, et ça les as fait grandir, murir... etc. ça leur a donné la hargne !

Tout ça pour dire qu'un parcours tout droit c'est une chance, mais un parcours avec virages c'est une richesse. :)

Fais de l'histoire, qui sais, à la fin de l'année prochaine, tu envisageras peut être un autre parcours. Et avoir fait cette année t'auras fait grandir !

Ennli

Novice

Trust : 8  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 31
0 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 14/07/2019 à 11h52

altaii Par curiosité, quel master as-tu suivi ? Et quel est ton métier actuel ?
Je m'étais beaucoup intéressée à un parcours en bio pour un métier dans l'écologie cette année, mais au final je ne trouvais aucun métier qui me plaisait concrètement..et j'entendais dire que c'était très bouché comme secteur

Sonntag

Expert
   

Trust : 136  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 521
0 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 14/07/2019 à 14h16

Coucou
Tu peux très bien réussir le concours d'd'un IEP sans avoir eu de mention au bac, rassure-toi

Si la médecine te tente toujours énormément, il y a des parcours croisés proposés par certains IEP, par exemple celui de Lyon que j'ai fait propose un parcours en partenariat avec VetAgroSup et un autre avec l'EN3S spécialisée dans la sécurité sociale, donc beaucoup de cours sur l'histoire de la médecine et l'assurance maladie

Ces parcours préparent surtout (mais pas que) aux concours de la fonction publique pour être cadre dans ces domaines, au niveau local ou national, donc potentiellement un gros levier d'action !

Et si la licence d'histoire ne te plaît pas, n'hésite pas à ralentir dessus pour te consacrer à la préparation du concours commun, c'est ce que j'ai fait et ça a payé

Altaii

Apprenti
  

Trust : 106  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 265
0 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 14/07/2019 à 17h20

ennli On t'as pas menti, c'est hyper bouché. La bio n'est pas un métier à 50%. Et à moins de s'y jeter à corps perdu tu ne perces pas. J'ai mis toute ma vie en stand by depuis que j'ai commencé mes études. Comme l'ensemble ou presque de mes potes de fac !

Je te mp pour les infos ;)

Khymette

Expert
   

Trust : 22  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 839
0 j'aime    
Complètement perdue dans mes études
Posté le 14/07/2019 à 17h33

azure84 tu dis ça en connaissant bien le droit environnemental ? Je n’ai pas eu cette impression du tout en parlant à une concernée

altaii et tu continues le cheval ? :p

lerya il y a pas de passerelle entre scpo et médecine non ? Je demande car avec les écoles d’ingénieurs / veto on peut entrer en médecine en 4e année

Sinon de mon avis chercher une finalité utile dans un boulot c’est le meilleur moyen d’être malheureux ! Entre autre parce qu’on a rarement beaucoup d’emprise sur le monde quel que soit l’emploi.

Édité par khymette le 14-07-2019 à 17h41



Page(s) : 1 2 3 4 5
Complètement perdue dans mes études
 Répondre au sujet