Réflexions pourries de tous les jours

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 ... 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18
Auteur
25718 vues - 329 réponses - 4 j'aime - 59 abonnés

Tangram

Membre VIP
   

Trust : 1424  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5557
Réflexions pourries de tous les jours
Posté le 06/05/2020 à 15h14

Comme il existe un sujet sur les réflexions pourries du monde du cheval, pourquoi ne pas lancer un post sur les réflexions pourries tout court ?
Admettons quand même qu'on en entend un paquet !
Attention, petit défouloir sympa mais en restant cool, essayons de ne dire que les petites remarques et pas les gros débats, OK ?

Je démarre... On faisait les courses avec chéri qui est végétarien, au moment de passer à la caisse il me dit '' mais c'est bizarre, t'achètes pas de sardines, les filles elles mangent des sardines non ? ''

Bah du coup les sirènes peut être ?

Eldeilla

Expert
   

Trust : 35  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 945
4 j'aime    
Réflexions pourries de tous les jours
Posté le 25/08/2021 à 16h46

couagga quand j'ai des gens qui viennent manger, je m'intéresse quand même à leur alimentation, surtout s'ils ont un régime particulier. Je passe sur les questions de goût et d'allergie/intolérance où je veux simplement éviter de tuer mes invités (déjà que leur présence me stresse, inutile de prendre des risques XD) qui ne sont pas liés à un choix. Mais comme 50% des personnes qui viennent ont un régime type végétarien (et tout le monde ne met pas la même chose derrière) ou vegan, ben je me sens obligée de leur poser des questions sur ce qu'ils mangent, pour qu'ils mangent justement ^^'

Du coup forcément, la question du pourquoi arrive. Question de goût, du dégoût de manger des cadavres, de choix éthique... Il n' y a pas de jugement, simplement on en vient à parler de nos valeurs et c'est super instructif. Par contre, une fois qu'on en a discuté, ça ne revient pas sur le tapis. Et souvent, ben on se connaît mieux parce qu'on comprend mieux les valeurs sous jacentes qui ne sont pas les mêmes. Je ne sais pas si je suis claire

Et oui je fais partie des gens qui aiment que les invités mangent bien et du coup je leur demande. C'est important pour moi de veiller à ça. Je ne pensais pas que tant de personnes trouvent ça relou

Moi c'est un repas par jour. J'ai des regards surpris, inquiets, parfois suspicieux, souvent avec une grande incompréhension. C'est systématique. Ben je sais que ce n'est pas courant alors j'explique pourquoi et après tout le monde explique pourquoi pas pour eux. Parfois certains jugent. D'autres non. Au moins ça leur donne une autre vision des choses. Quand c'est à chaque repas, c'est lourd mais sinon ça va. Les gens se questionnent, tout comme je me questionne parfois sur leurs choix, juste pour comprendre sans donner d'avis. Par contre, si je sens qu'on va me dire c'est pas bien ou autre, ça me gonfle. J'ai pas demandé d'avis.

Mais du coup, c'est quoi la convivialité ? Et la bienveillance ? Parce que pour moi, c'est une manière de m'intéresser sincèrement à l'autre, surtout que j'aime cuisiner du coup on peut parler recette.

Après ce n'est pas du jugement de ma part hein, je m'interroge vu que je connais plusieurs personnes dans ce cas. Il ne faut pas poser de questions ?

Ladygodiva

Membre ELITE Or
  

Trust : 473  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 59899
1 j'aime    
Réflexions pourries de tous les jours
Posté le 25/08/2021 à 16h54

eldeilla il y a une différence entre la personne qui reçoit et qui va s'intéresser en amont aux "preferences" de la personne et les questions plus ou moins intrusives des autres invités.
Dans le premier cas ça me rassure car je sais que ce sera beaucoup moins gênant, pour moi d'une part car pas d'angoisse à refuser la majorité des plat et de garder assiettes et verres vides et pour l'hôte qui du coup ne se demande pas pourquoi je refuse ce qu'il ou elle aura préparé.


Dans le second cas c'est pénible surtout que ce sera systématiquement moi qui aura tort (ben voyons )

Klavel

Membre ELITE Or
  

Trust : 115  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 25072
1 j'aime    
Réflexions pourries de tous les jours
Posté le 25/08/2021 à 17h04

ladygodiva ah si, si, si. J'ai perdu plein de gens avec "hypomanie" (presque tous en dehors de ceux qui posent vraiment des questions pour comprendre et ceux qui ont des liens plus ou moins étroits avec l'univers de la psychiatrie). Et le nombre de fois on m'a sortie "manie" = maniaque du ménage

eldeilla

Citation :
Il ne faut pas poser de questions ?

Ben si. Notamment quand, comme tu le dis, tu ne veux pas tuer un invité en lui servant du soja alors qu'il est violemment allergique.
Mais pour ce qui relève d'un choix (voir non-choix, par exemple dans le cas de régime alimentaire lié à une maladie), parfois les questions peuvent être indiscrètes ou bien la personne ne veut pas expliquer pourquoi elle ne prend pas de pamplemousse (c'est un aliment qui entre en conflit avec la plupart des traitements médicamenteux : des antibios au chimio).
Du coup la première question devrait être "est-ce que je peux te poser une question ?". Comme ça on laisse à l'autre le loisir de refuser ou de botter en touche. En fait il y a une différence entre s'intéresser aux régimes alimentaires de ses hôtes à l'avance et discrètement, ce qui est carrément génial et peut mettre tout le monde à l'aise, et poser plein de question à table ou émettre un jugement.

Ladygodiva

Membre ELITE Or
  

Trust : 473  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 59899
0 j'aime    
Réflexions pourries de tous les jours
Posté le 25/08/2021 à 17h17

klavel parfois le "je peux te poser une question?" arrive avec de si gros sabots que c'est tout de suite warnings dans ma tête.
Alors je repond: "Oui bien sûr, après je ne suis pas obligée de te répondre. "

Eldeilla

Expert
   

Trust : 35  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 945
1 j'aime    
Réflexions pourries de tous les jours
Posté le 25/08/2021 à 17h21

klavel je suis bien d'accord mais si à chaque fois que je veux poser une question, il faut demander la permission, ben je trouve ça hyper gênant. Ce qui semble pour certains anodin peut être hyper gênant pour d'autres. Quand on ne connaît pas, si j'ai l'impression que ça peut gêner mon interlocuteur, je demande si ce n'est pas indiscret ou si je peux poser des questions mais je ne vais pas le faire pour tout.

Et comme je l'ai dit, c'est un moyen de mieux connaître la personne en face. Du moins quand il n'y a pas de jugement on est d'accord. Mais juste je m'interroge et comme j'aime beaucoup parler nourriture, ben je ne pensais pas que ça pouvait être un tabou de parler du régime végétarien, vegetalien, flexitarien et autre (sauf dans certains cas). À mes yeux, c'était un moyen de faire connaissance mais du coup je me rends compte que non. Après si je sens le sujet sensible, je n'en parle pas. En général j'identifie bien quand c'est bon ou non mais je peux me tromper.

Klavel

Membre ELITE Or
  

Trust : 115  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 25072
4 j'aime    
Réflexions pourries de tous les jours
Posté le 25/08/2021 à 17h28

ladygodiva oui non mais ce genre de personne c'est encore un autre phénomène

eldeilla
Pour ce qui va toucher à la santé de près ou de loin (et la nourriture en fait parti), je préfère demander ou annoncer un "si c'est pas indiscret/tu es pas obligé de répondre". Après, dans ton cas précis, tu sembles mettre des hôtes et ton entourage à l'aise, à ce moment là c'est que c'est tout bon !
On parlait surtout des jugements et réflexions moyennement polis (ou enrobés comme tel...) à l'origine qui, pour le coup, sont très intrusifs et pas vraiment bienveillants

Eldeilla

Expert
   

Trust : 35  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 945
0 j'aime    
Réflexions pourries de tous les jours
Posté le 25/08/2021 à 17h50

klavel ah oui, d'accord je n'avais pas compris comme ça, c'est pour ça que ça m'interrogeai, merci

Brei_zh

Membre d'honneur
 

Trust : 100  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1605
1 j'aime    
Réflexions pourries de tous les jours
Posté le 25/08/2021 à 18h07

klavel C'est bizarre de demander aux gens pourquoi ils mangent ou pas certains trucs. Les végétariens que je connais, je ne sais pas pourquoi ils sont végétariens et ça ne me viendrait pas à l'idée de le leur demander... Et quand on fait des repas à plusieurs, ou chacun apporte quelque chose, on leur dit juste "ne mange pas ça, il y a des lardons / de la saucisse dedans"...

edit: Et merci pour la leçon de voc, j'ai appris deux nouveaux mots aujourd'hui (pas sûre que je m'en souviendrai en revanche)

Édité par brei_zh le 25-08-2021 à 18h08



Groubi

Expert
   

Trust : 256  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 994
3 j'aime    
Réflexions pourries de tous les jours
Posté le 25/08/2021 à 18h12

Étant végétarienne, je dois bien dire que ça "m'agace" un peu de devoir me justifier à chaque fois. Bon si après un "je veux pas manger d'animaux" on me lance tranquille, ça va, mais quand ça pousse plus loin, à base de lion qui mange la gazelle et de salades qui souffrent... C'est le côté systématique de la chose qui est gonflant en fait. Et le pire c'est quand les mêmes questions et les mêmes "arguments" sont posées plusieurs fois par... les mêmes personnes


Edit : et le pompon c'est quand on t’interroge sur ton végétarisme autour de pizzas... et que les personnes qui te questionnent se jettent justement sur les pizzas végé et que du coup tu n'as plus rien à te mettre sous la dent

Édité par groubi le 25-08-2021 à 18h17



Paulimer

Membre VIP
   

Trust : 635  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5804
2 j'aime    
Réflexions pourries de tous les jours
Posté le 25/08/2021 à 18h17

Boh ça va! De quoi vous vous plaignez ? Vous on vous a pas dit que vous étiez "si influençables" que vous alliez "finir par faire le Djihad", si ?

Ma grand-mère si, quand j'ai commencé ma transition pour devenir végane. C'est ma crise d'ado qui dure depuis de longues années et qui s'intensifie à mesure que le temps passe.
Bon, elle a fini par s'y faire et moi je coupe court aux discussions avec les autres gens.

Groubi

Expert
   

Trust : 256  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 994
1 j'aime    
Réflexions pourries de tous les jours
Posté le 25/08/2021 à 18h27

paulimer Ah oui ça va loin là, le djihad carrément !

Lune22140

Membre d'honneur

Trust : 256  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1411
2 j'aime    
Réflexions pourries de tous les jours
Posté le 25/08/2021 à 18h42

En plus, qu'est ce que ça peut leur faire les gens que les autres ne mangent pas certaines choses ?
C'est pas parce que je mange de la viande que tout le monde doit en manger....

Ça me fait penser à mon père, qui sait pertinemment que j'ai une sainte horreur des oignons, et qui fait exprès d'en mettre dans chaque plat, en disant qu'à force d'en mettre, je vais finir par en manger (à l'entendre, on croirait presque que c'est un crime de pas en manger).
Ça me gonfle à chaque fois

Édité par lune22140 le 25-08-2021 à 18h42



Eldeilla

Expert
   

Trust : 35  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 945
0 j'aime    
Réflexions pourries de tous les jours
Posté le 25/08/2021 à 18h44

lune22140 j'ai eu le même... Soupe à la citrouille et à la châtaigne. "mais non, on ne sent pas, c'est bon, tiens goûte au moins. C'est papa qui l'a préparé". Merci papa, à 26 ans, je l'ai goûté plus d'une fois et j'aime toujours pas XD le pire : mais non c'est une soupe à la carotte...

Klavel

Membre ELITE Or
  

Trust : 115  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 25072
1 j'aime    
Réflexions pourries de tous les jours
Posté le 25/08/2021 à 19h05

brei_zh laisse moi deviner... Euthymie et hypomanie ?
Après c'est normal de ne pas connaitre ce vocabulaire si on est pas directement concerné même "euthymie" c'est juste le terme médical pour dire "humeur normale". Perso je connais pas tout le vocabulaire de la psy et encore moins des autres maladies... Mais "hypomanie", ben c'est un peu comme parler de voiture et ne pas connaitre "moteur".
Et l'auto-diag, surtout psy, a ses limites. Je sais que c'est quelque chose d'assez revendiqué mais ça a beaucoup de faille. Notamment les biais de confirmation (dans le cas des "ex bipolaires", c'était elle-même qui s'étaient "diagnostiquées" pour en final n'en rien présenter) etc, etc... Parfois pour en parler je donne mon exemple. Je suis bipolaire sans aucun doute à ce sujet. Pourtant, la première fois que j'ai lu à ce sujet, pour comprendre ce que vivait une amie, la description m'a semblé incompréhensible. J'avais déjà un pied dans la psychiatrie pourtant, mais je me suis dit que jamais je n'arriverai à imaginer ce que c'est que de vivre avec un trouble bipolaire. Et pourtant, ça faisait déjà 2 ans que la maladie s'était déclarée chez moi et j'ai fini avec le diag en question

paulimer
Ah ouais le Djihad quand même

Édité par klavel le 25-08-2021 à 19h06



Couagga

Membre ELITE Or
  

Trust : 138  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 10161
5 j'aime    
Réflexions pourries de tous les jours
Posté le 25/08/2021 à 19h47

eldeilla

Je suis comme toi, quand j'invite, j'aime faire plaisir à mes invités et donc éviter de préparer quelque chose qu'ils ne mangeraient pas. Et je dois concilier cela avec mes propres critères alimentaires.
J'imagine mal quelqu'un détestant le poisson préparer du poisson à ses invités parce qu'ils aiment cela.
Mais si lui déteste le poisson et ses invités ne mangent pas de viande, il y a plein d'autres choses à préparer qui régaleront tout le monde.
je veux dire par là que la monomanie de la viande a tendance à dicter une cuisine type qui outrage facilement les mangeurs de viande quand on leur signifie que l'on n'aime pas ça. Pourtant, dans la cuisine il y a tellement d'aliments et façon de cuisiner, c'est étrange de se bloquer comme ça sur un seul type d'ingrédient

Je trouve bien de savoir ce que les invités aiment ou non mais en fait, le pourquoi n'a aucune importance. Peu importe la raison puisque le résultat est le même. Donc au delà de savoir ce qu'une personne mange ou non, le reste est plutôt intrusif à mon sens.
Si la personne souhaite expliquer le pourquoi du comment, elle le fera spontanément, car elle aura envie peut-être de faire passer un message (je suis malade, j'ai une allergie, j'ai des convictions religieuses, morales ou peu importe..) et faire engager une discussion éventuellement. C'est un choix libre.

Je remarque que les gens qui invitent ont pour habitude souvent de "faire la surprise" du menu. Personnellement, je ne suis pas attachée à cela, je préfère annoncer le menu que je prévois bien avant je jour J pour justement m'assurer que mes invités y trouveront leur compte et je veille à parler de mon menu en ce sens, en exprimant bien que mon objectif est que tout le monde mange avec plaisir et à sa faim, donc surtout me dire si des choses ne conviennent pas, je préfère savoir et modifier que "faire mauvaise surprise".
Alors c'est sûr parfois, selon les personnes que je réunis à table, c'est un peu un challenge mais je préfère faire plusieurs plats ou relever le challenge et que tout le monde trouve son compte sans gêne.

Pour moi la bienveillance c'est veiller au bien. Donc avoir de l'attention à l'autre pour s'assurer de ne pas nuire à son bien-être voire d'y contribuer. A l'inverse de la malveillance, du mépris ou de l'indifférence.
Et la convivialité est l'esprit d'entente. Pas que tout le monde s'aime mais que les gens se montrent respectueux, polis, avenants, tolérants entre eux pour nourrir une ambiance sereine et agréable dans un groupe.
Page(s) : 1 ... 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18
Réflexions pourries de tous les jours
 Répondre au sujet