Ni homme ni femme...

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9
Auteur
5287 vues - 122 réponses - 1 j'aime - 10 abonnés

Crinsdorphee31

Membre ELITE Or
  

Trust : 1111  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11815
Ni homme ni femme...
Posté le 10/01/2021 à 21h26

Emission sur M6 ce soir...

Poupipou

Membre VIP

Trust : 414  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3585
2 j'aime    
Ni homme ni femme...
Posté le 11/01/2021 à 19h05

Je travaille dans une boutique. On m'a déjà tapé des scandales parce que la couleur du Bolduc, lorsque je faisais un paquet cadeau, n'était pas adéquat, soit pour les filles, soit pour les garçons... qu'importe leurs âges, même pour les hommes... Malheur si je mets un bout de bolduc violet, ou rose... Les gens sont ridicules, ils ne se rendent pas compte. Vraiment.

On me ramène des jouets, parce que le packaging est rose... quand c'est offert à un petit garçon, qu'importe son âge (même âgé de 6 mois).

Totox

Membre VIP
   

Trust : 664  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5466
0 j'aime    
Ni homme ni femme...
Posté le 11/01/2021 à 19h06

badmonster non bien sure mais pour autant je pense que c'est un debut de " travail sur soi " qu'on peut faire assez facilement pour essayer de dédramatiser sa condition par exemple. Ou encore pour communiquer avec son entourage....

Perso je sais que plutôt que traiter ma fille de garçon manqué plus tard je vais essayer de lui dire qu'elle fait ce qu'elle aime et en aucun cas que c'est plus un truc de garçon.

Si elle veut faire du cross comme son père bah ma fois elle sera une fille qui fait du cross c'est tout! Je ferai ce travaille la sur moi aussi!

Mel312

Membre ELITE Or
  

Trust : 79  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11963
0 j'aime    
Ni homme ni femme...
Posté le 11/01/2021 à 19h08

badmonster je me questionne la dessus. Pour qu'un enfant se sente déphasé á vouloir un non different de son genre et tous le reste, il a bien fallu qu'a un moment qu'un adulte dise une fille c'est cela un garcon c'est cela. Suivant l'enfant et sa confiance en lui et caractère cela va etre plus ou moins ressentis par lui. Chez un enfant ultra sensible qui aime faire les choses différentes de ceux attribué par la société á son gendre et ses autres camarade, cela va vraiment pas le faire sentir á sa place.....

Badmonster

Membre ELITE Or
  

Trust : 407  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 14414
0 j'aime    
Ni homme ni femme...
Posté le 11/01/2021 à 19h08

totox oui je suis d'accord mais ce n'est pas forcément facile. En plus les enfants ne sont pas tendres (parce qu'ils répètent les préjugés des parents souvent) et à l'adolescence bah on se cherche aussi, c'est pas la période la plus facile

Badmonster

Membre ELITE Or
  

Trust : 407  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 14414
3 j'aime    
Ni homme ni femme...
Posté le 11/01/2021 à 19h11

mel312 ça peut être aussi "ambiant" dans la société, parce qu'est ce qu'une femme, qu'est ce qu'un homme ?

A part les phrases clichés que j'espère on va entendre de moins en moins genre "il joue à la bagarre un vrai garçon " ou " pleure pas t'es pas une fille", y'a rarement des parents qui donnent une liste de caractéristiques à cocher à leur enfant pour qu'il soit bien une fille ou un garçon

Par contre l'acquis joue très tôt, j'avais vu des études qui montraient que déjà avec un bébé, on va le manipuler différemment si c'est une fille ou un garçon, une fille on va la porter tout doucement, tout gentiment, alors qu'un garçon on peut "chahuter" un peu plus... À un âge où le cerveau est en apprentissage max, même de si petites différences je suis sûre que ça se répercute plus tard.

Totox

Membre VIP
   

Trust : 664  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5466
0 j'aime    
Ni homme ni femme...
Posté le 11/01/2021 à 19h13

badmonster raison de plus pour ne pas en rajouter! Et en plus c'est quand même un peu la mode ces histoire de genre et tout alors ca évoluera peut être si notre génération évolue et éduque ses enfants en ce sens...

C'est aans doute utopique mais je suis une inconditionnelle de l'histoire du colibri

Sakamain

Expert
   

Trust : 104  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 453
3 j'aime    
Ni homme ni femme...
Posté le 11/01/2021 à 19h17

Super intéressant comme sujet.
Par contre il me semble que le sujet du reportage était les personnes qui se sentent ni femme ni homme. J'ai du mal à comprendre le fait de revendiquer n'être ni l'un ni l'autre car pour moi cela revient à se sentir comme "rien". C'est dur à décrire en fait. Car même les organismes hermaphrodite sont "et" "et". Certains témoignages relevaient + de la quête identitaire alors que d'autres relevaient + du rejet et de la revendication du refus de la binarite homme/femme. J'ai du mal à comprendre le raisonnement qui amène à souhaiter être ni homme ni femme. Bien sur que les stéréotypes et les "cases" de la société n'y sont pas étrangères mais je trouve cela très fort.
Edit:il n'y a pas de jugement dans mon post je souhaite vraiment comprendre

Édité par sakamain le 11-01-2021 à 19h18



Badmonster

Membre ELITE Or
  

Trust : 407  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 14414
0 j'aime    
Ni homme ni femme...
Posté le 11/01/2021 à 19h18

totox je ne sais pas si c'est une question de mode.. C'est assez de nouveau de pouvoir s'exprimer dessus, et c'est vrai qu'on en entend "beaucoup" parler pour quelque chose qui ne touche "qu' " une minorité de personnes mais je trouve que c'est bien justement que ça soit ok de s'exprimer là dessus.

Je pense que les stéréotypes sont tellement poussés à l'extrême partout que forcément on a tous envie de s'en détacher.

Faut pas oublier aussi que les enfants et les ados grandissent avec les réseaux sociaux. Quand nous on se comparait (inconsciemment) aux autres, c'était les autres élèves, pas mieux habillés globalement, avec des boutons, 3 poils de moustache et la voie qui mue. Y'avait les stars aussi, mais c'était inacessible. Là ils se retrouvent à se comparer avec des ados dont ils sont "proches", qui montrent leur vie, qui ont toute la chirurgie et les filtres possibles pour être beaux et afficher une vie de rêve... C'est pas la même adolescence !

Elvira

Membre d'honneur
 

Trust : 110  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1674
0 j'aime    
Ni homme ni femme...
Posté le 11/01/2021 à 19h28

totox

Euh j'ai précisé "standard de la société" justement, doucement le jugement à l'emporte pièce comme ça

Totox

Membre VIP
   

Trust : 664  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5466
0 j'aime    
Ni homme ni femme...
Posté le 11/01/2021 à 19h30

elvira euh zen! non je ne juge pas, c'est un " toi " général qui va dans la suite de mes interventions...

Édité par totox le 11-01-2021 à 19h51



Lau7796

Membre d'honneur
 

Trust : 569  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1757
0 j'aime    
Ni homme ni femme...
Posté le 11/01/2021 à 19h58

sakamain Exactement le même ressenti que toi !

Je ne comprends pas comment on ne peut se sentir ni l'un ni l'autre Oo

Badmonster

Membre ELITE Or
  

Trust : 407  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 14414
1 j'aime    
Ni homme ni femme...
Posté le 11/01/2021 à 20h04

lau7796 ben c'est quoi se sentir femme ? ou homme ?
franchement y'a pas vraiment de moment où je me sens "femme", où je me dis "tiens je suis une femme là "
Malheureusement les moments où je me sens le plus femme ce sont des moments subis, style harcèlement de rue et compagnie.

Je me sens 10 000 adjectifs avant de me sentir femme

Lau7796

Membre d'honneur
 

Trust : 569  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1757
0 j'aime    
Ni homme ni femme...
Posté le 11/01/2021 à 20h05

badmonster Bha moi aussi

Du coup on est tous comme ça ? Lol

C'est ce "besoin" de se différencier alors que je comprends pas

Fin je sais pas mais en effet j'ai jamais réfléchi à la questiln

Badmonster

Membre ELITE Or
  

Trust : 407  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 14414
2 j'aime    
Ni homme ni femme...
Posté le 11/01/2021 à 20h07

lau7796 Je ne pense pas que ce soit un besoin de se différencier. Juste, je suis une femme, mon sexe est féminin, mes chromosomes sont féminins, mon genre est féminin, mon physique l'est et ça me va, mais je peux entendre qu'on ne soit pas à l'aise avec ça.

Je comprends qu'il y ait des gens qui se sentent pas en accord avec leur corps, par exemple leurs organes sexuels les gênent, les dégoûtent, pour eux il ne leur appartient pas etc. Si tu les appelles "monsieur" ils ne vont pas se sentir en accord avec ça.

Mon corps va avec qui je suis, génétiquement, sexuellement, mais il y a des gens pour qui ce n'est pas le cas, et ça doit être très dur à vivre, et ça va largement plus loin qu'une envie de se différencier.

Sweetydog

Initié
 

Trust : 44  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 121
0 j'aime    
Ni homme ni femme...
Posté le 11/01/2021 à 20h12

badmonster pour avoir un proche dans ce cas je confirme que c'est très profond . Elle est femme dans sa tête et ses tripes et le corps masculin qu'elle doit subir est un fardeau. Et là comme par hasard la Covid a retardé sa délivrance
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9
Ni homme ni femme...
 Répondre au sujet