Aurait-on une pénurie de chevaux ?

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 ... 39 40 41 42 43 44 45 46
Auteur
47779 vues - 687 réponses - 2 j'aime - 52 abonnés

Harasstgermain

Expert
   

Trust : 473  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 858
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 08/07/2021 à 21h28

Bonjour à tous

Depuis de nombreuses années le nombre d’éleveurs est en baisse constante jusqu’à moins 75% selon certains par rapport aux grandes années et cela toutes races confondues

Le nombre de chevaux produits est aussi en baisse tant chez nous que chez nos voisins

Par conséquent et selon les lois du marché les prix augmentent

Et encore on a du mal à trouver des chevaux qui correspondent à la demande du marché
Des chevaux faciles pour Débutants
Et non pas des chevaux de sports croisés d’étrangers peu pratiques

Fini les importations de Connemaras irlandais peu chers et au caractère difficile
Fini les shets hollandais...

On ne va pouvoir compter que sur la production française en berne

Trotteurs de réforme et pur sang ont vu aussi leurs prix augmenter et leur utilisation fait déchanter beaucoup d’amateurs

Alors quoi...

La demande est toujours là
Mais les potentiels acheteurs sont restés sur des tarifs d’il y a quelques années...

Mais l’offre?
Et les prix...

Donnez-nous votre sentiment
Bons échanges à vous tous

Pcql

Membre VIP
 

Trust : 39  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4014
2 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 14/11/2021 à 13h58

Oui, mais du coup : en essayant de se protéger d'un côté, est-ce qu'on ne présente pas le flanc de l'autre pour un procès pour refus de vente ?
Ou pire : d'ici que l'acheteur qu'on a refusé soit noir ou autre, ne s'expose-t-on pas à un procès pour discrimination ? Là, il y a beaucoup plus à perdre que le prix du cheval du coup.

Irka

Membre VIP
   

Trust : 345  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5273
1 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 14/11/2021 à 19h54

sweetydog mais si tu as envie de progresser, tu fais comment? Tu changes de cheval tous les deux ans?

Quand j’ai acheté le mien, j’avais clairement pas le niveau pour lui. Par contre j’ai progresser avec lui , il n’était pas limité dans les moyens pour le niveau d’épreuves visée. Donc 17 ans et demi plus tard, il est toujours à mes côtés.

J’ai des amies qui ont acheté un cheval à leur niveau et lorsqu’elles ont voulu progresser dans une discipline précise ben il a fallu faire un choix… rester à moindre niveau ou changer de cheval?

Je suis consciente que ce n’est pas facile de vendre mais quand on fait naître pour vendre , il faut bien passer par là.

Uneraell

Expert
   

Trust : 94  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 896
4 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 14/11/2021 à 20h14

irka les capacités d'un cheval ne sont pas nécessairement liées au niveau qu'il faut pour le montrer. Il y a des chevaux pratiques, faciles à monter et qui ont beaucoup de potentiel, tout comme il y a des chevaux qui sont des plaies à monter et ne gagneront jamais une épreuve de leur vie. Des chevaux avec un talent de dingue et hyper techniques à monter... On peut continuer les variations pendant une semaine. Et y a quand même une différence entre être un peu inexpérimenté pour gérer le cheval 100% seul et aller au casse pipe dès qu'on lui demande un tour de galop.

J'ai aussi acheté un cheval qu'on disait très délicat et pour lequel il me faudrait soi-disant beaucoup d'encadrement, au final il était surtout délicat parce qu'il était hyper stressé dans son environnement. Pour progresser en équitation, certes, j'ai besoin d'encadrement parce qu'il n'est pas super facile à travailler (mais au rythme de 2 cours par mois, c'est pas une pension travail non plus) et au quotidien je m'en sors très bien. Mais ça reste un gentil cheval, dont je peux gérer les peurs et à qui je sais donner assez de cadre. Le même cheval pour un cavalier très stressé, même plus talentueux que moi, et y a des chances que ça parte en misère. Mon cheval a les capacités pour me faire évoluer dans ma discipline mais j'ai quand même le niveau pour le monter là tout de suite. Alors certes à l'essai j'ai rien fait de fameux avec mais le pro qui me l'a vendu a aussi vu que je serais pas dépassée lors de la première séance en solo.

Après y a aussi une question de couple et un cheval très technique qui va super bien matcher avec son humain et va pardonner plein de défauts qu'il aurait fait subir à un autre cavalier... Mais je comprends quand même le gérant chez Sweetydog qui met pas ses chevaux compliqués dans les mains d'un cavalier qui galère sa vie avec un cheval pratique. Ça reste du bon sens.

Irka

Membre VIP
   

Trust : 345  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5273
2 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 14/11/2021 à 21h21

uneraell je crois que tu n’as pas tout à fait compris ce que j’ai essayé de dire.

Le niveau a pied et la gestion au quotidien du cheval c’était acquis chez moi. C’est juste qu’au moment où j’ai acheté Lord, j’ai réussi à le monter mais clairement j’aurais pas réussi à le faire progresser seule sur mon objectif qui était alors de sortir sur de belles épreuves amateurs en CCE.
Pour partir en balades reines longues ca n’a jamais été un problème. Ni pour les soins, ni la gestion à pied de l’animal, ni même le monter en van ou quoique ce soit.

Donc j’ose dire que non au moment où j’ai acheté mon 5ans je n’avais pas le niveau requis d’un cavalier qui forme les jeunes chevaux.

J’ai jamais dit qu’il m’avait catapulté ni qu’il m’avait embarqué à fond les manettes … faut pas interpréter, faut juste lire

Et chez un éleveur on vient souvent acheter des jeunes, pas des 15ans rodés à toutes épreuves. Donc heureusement que les éleveurs nous vendent leurs jeunes chevaux… car sinon seule les pros pourraient en acquérir si il faut passer un test d’aptitude… même pas sûr que les pros s’y prêteraient…

Et oui certains chevaux sont limités dans leurs capacités. Il faut pas se leurrer! Donc une personne qui a des objectifs, elle va viser un cheval qui a le potentiel de l’objectif… même si au moment de l’achat elle-même n’a pas encore le niveau (si elle avait le niveau ce ne serait plus un objectif).

Enfin tout ça pour dire que passer un « test » par plusieurs téléphones et ensuite se faire juger par une monitrice qui ne nous connaît pas, personnellement je passe mon chemin. Et je pense que bien d’autres personnes aussi. Ce qui est sûrement bien dommage pour les chevaux car à mon avis certains auraient eu une très bonne place auprès de ces potentiels acheteurs rebutés par ce processus de « sélection ».

Uneraell

Expert
   

Trust : 94  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 896
2 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 14/11/2021 à 21h39

irka Je n'ai jamais dit non plus qu'il t'avait catapulté, ni embarqué . D'ailleurs, le mien m'a déjà embarqué et ça veut pas non plus dire que je vais aller au casse pipe avec, parce que justement je sais comment gérer la situation.

C'est une question de différence entre le niveau pour monter le cheval maintenant et le niveau pour le faire évoluer seul et l'amener à nos objectifs. Si l'éleveur juge le 2e point, alors en effet, c'est hard et probablement irréaliste pour 90% des cavaliers amateurs. Si l'éleveur se "contente" de vérifier que le cheval et son humain sont un minimum adaptés l'un à l'autre pour rester en sécurité, ça ne me choque pas. Au final, chacun reste libre de discuter avec l'éleveur de son procédé de vente et de passer son chemin ou non. À mon sens, un bon achat est un cheval pour lequel on est assez compétent pour pas se tuer le lendemain de son arrivée, mais aussi un cheval avec lequel on va pouvoir apprendre et se faire plaisir. Cet équilibre entre "maintenant" et le "futur" est différent selon le niveau de départ du cavalier et le niveau d'éducation et de patience du cheval. On peut donc acheter un cheval pour lequel on a le niveau au moment de l'achat ET avoir une marge de progression pour les deux individus.

Sweetydog

Expert
   

Trust : 62  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 526
0 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 14/11/2021 à 21h49

irka La jument que j’envisage d’acheter je prend l’encadrement qui va avec le jour où je signe . Je n’ai pas assez de recul pour prendre un cheval au dessus de mon niveau et le mettre chez-moi.
Après non chez nous , il ne vendront pas un cheval Qui sort en pro ou amateur a un cavalier galop 3 . Il y a d’autre chevaux plus adaptés pour des épreuves club.
On peut acheter un cheval pour lequel on a pas le niveau mais il faut un juste milieu et surtout ne pas se retrouver seul à devoir tout gérer Et surtout ne pas hésiter à laisser des cavaliers plus expérimentés régler les petits soucis que nous pouvons rencontrer .:)

Irka

Membre VIP
   

Trust : 345  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5273
3 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 14/11/2021 à 22h31

sweetydog où ai-je dis que j’ai flanqué mon cheval fraîchement acheté dans mon jardin?

Il faut juste apprendre à lire. On parle du niveau d’EQUITATION, donc monter à cheval, pas de la compétence de gérer le quotidien d’un cheval…

Ben enfaite à voir ça fait juste flipper… vos coatch font un super sacré job en vous faisant croire que jamais vous ne serez indépendante avec votre (futur) cheval.

Personnellement, j’ai eu une jument tellement Space que si un pro l’avait monté, ça aurait été un échec… par contre je prenais des cours mais le problème je le réglais moi dessus. Jamais eu de problème à pied ou aux soins pourtant je n’ai jamais fait de travail au sol.

Ma pouliche (la fille de ma jument Space) je l’ai débourré moi de A a Z. Pour la partie monté mon coatch est venu me donner des cours mais n’a jamais poser ses fesses dessus. Mon coatch a allucinée, ça été le débourrage le plus facile de sa carrière de moniteur… et ma jument est une PS.


Quand on connaît ses chevaux, on sait ce qu’il va ou pas. Il faut juste prendre le temps de les écouter et de les comprendre. Et ça c’est pas dans un CE qu’on va vous l’apprendre.

Si demain je devais acheter un cheval, j’irai seule. Que ça plaise ou non.
Mais je crois que je vais plutôt faire pouliner ma jument ou ma ponette. A voir ça sera plus simple pour avoir la relève qui me convient.

Et bien c’est bien dommage que le cheval qui sort en amateur soit pas vendu à un jeune cavalier galop 3 qui veut un cheval pour progresser. Car là il va être aiguillé vers le cheval qui tourne en club, et lorsque le cavalier aura augmenter de niveau et que lui pourra passer en amateur et que le cheval n’a pas les capacités… il se passe quoi? Sincèrement???

Après dans ma philosophie , un cheval c’est un compagnon de vie. Je les ai choisi suffisamment qualiteux pour me faire plaisir sans les mettre dans le rouge et sans devoir choisir entre mes envie sportive et eux. Ils sont capable de m’accompagner sans être limité dans leurs aptitudes.

Dans une vie de cavalier il se passe beaucoup de choses… du CCE j’ai bifurquer et j’ai été faire du trec. La même année mon cheval a été champion suisse de trec avec une amie et moi j’étais 3eme avec ma folle de PS. Alors que deux avant on me disait qu’il fallait que j’oublie le trec avec cette jument ou qu’il me fallait prendre un cheval moins sanguin pour me lancer dans cette discipline.
Maintenant je repars vers du CSO et du dressage. Mes chevaux sont toujours capable de suivre .

Édité par irka le 14-11-2021 à 22h32



Sweetydog

Expert
   

Trust : 62  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 526
2 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 14/11/2021 à 22h45

Du calme Irka, je ne te connais pas et je ne me permet pas de juger ton quotidien avec ton cheval ..
et pour le reste et bien il faut déjà avoir une idée de ses ambitions équestre au moment de l’achat .. après c’est moche mais souvent les cavaliers qui progressent et veulent aller plus loin sont contraints d’acheter ou de louer des chevaux plus qualiteux en évoluant à moins d’avoir la chance d’avoir une cavalerie au top pour le concours là où ils montent.

Solange27

Membre VIP
   

Trust : 1841  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5583
0 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 15/11/2021 à 07h06

Moi je suis curieuse de savoir si crinsdorphee31 a déjà refusé tel cheval à tel client pour "manque de niveau du client". Si oui, que s'est-il passé ? La personne a-t-elle pris un autre cheval plus adapté ?

Marlin

Membre d'honneur
 

Trust : 581  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1974
6 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 15/11/2021 à 07h48

Oui, mais combien de cavaliers n'ayant pas le niveau achètent un cheval sans se faire encadrer? Des posts sur des chevaux ingérables se lisent à la tonne ici.
Je crois aussi que certains surestiment leur niveau réel, finalement ils se prennent une claque, ne volant pas l'admettre.

Dès lors on peut comprendre que les éleveurs sérieux mettent toutes les chances du côté d'une bonne vente.

Sweetydog

Expert
   

Trust : 62  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 526
0 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 15/11/2021 à 08h57

marlin Voila, on peut acheter un cheval pour lequel on a pas le niveau tout de suite mais il faut avoir les moyens de continuer à progresser soi même et d'avoir quelqu'un capable de nous aider à travailler le cheval dans le bon sens.
Tout le monde ne peut pas monter n'importe quel cheval , sans même parler de niveau, il y a des couples qui courent à la catastrophe , par exemple si on met un cavalier ultra stressé sur un cheval anxieux , ce n'est pas dit que cela fonctionne longtemps.
Après l'éleveur est libre de ne pas signer le contrat de vente si il ne le sent pas, on a le cas chez les éleveurs canins ou félins.. par exemple un bon éleveur ne vendra jamais un border collie ou un St Bernard pour faire du canapé dans un appart avec un proprio absent la journée..
Quand on met de l'énergie a faire une sélection génétique, qu'on passe des heures sur la route, qu'on veille des nuits entières pour avoir la certitude que la naissance se passe bien, je conçois tout à fait qu'on fasse le maximum pour que l'animal qu'on a vu naître ait une bonne famille.

Après tout le monde n'est pas comme cela, et les gens qui veulent acheter dans des élevages ou chez des personnes moins regardantes sont libres de le faire. Il en faut pour tous les goûts. Chacun est libre de choisir sa monture, son encadrement, de mettre son cheval ou il le souhaite et de pratiquer les disciplines qui lui plaisent tout comme chaque éleveur est libre de mettre des conditions lors des ventes , tant que cela ne nuit pas au bien être de l'animal.

Kuryeuse

Membre VIP
  

Trust : 382  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4967
17 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 15/11/2021 à 10h37

Je crois aussi qu'il ne faut pas oublier que la majorité des cavaliers ne sont pas ceux que l'on trouve sur CA. Pour beaucoup peu de remises en question sur eux même,sur leur cheval ou sur leur équitation.
La discussion tourne un peu en rond à mon sens alors que tout le monde en soit à raison.
Combien de cavaliers veulent " tout " pour " rien " : le cheval mobylette qui veut bien tout sans investir ni temps, ni énergie, ni argent?
Un éleveur m'a dit un jour que bcp d'acheteurs arrivaient en demandant plus ou moins si le cheval était assez bien pour eux. Il leur demandait alors si eux étaient assez bien pour son cheval.
Notre sport est en réalité assez difficile et ingrat pour progresser. Il faudrait en effet idéalement des chevaux différents à chaque étape de la vie de cavalier si on a des aspirations sportives. Le cheval sympa capable de pardonner les erreurs d'un galop2 n'est pas celui qui a la sensibilité et la qualité d'un cheval pour tourner sur 130. Bien entendu il existe qq rares exceptions.
Pour moi les problèmes de compatibilité entre chevaux et amateurs viennent souvent du manque de lucidité des acheteurs sur ce qu'ils veulent vraiment et le temps/argent qu'ils ont à y consacrer. Bcp d'amateurs pourraient se contenter d'un brave cheval qui n'a pas tous les moyens dr monde VS une Ferrari ingérable au quotidien. La qualité première d'un cheval d'amateur a mon sens est son caractère, bien loin devant ses qualités sportives.

Crinsdorphee31

Membre ELITE Or
  

Trust : 1251  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 12559
5 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 15/11/2021 à 12h28

France Complet, ANSF, GHN, etc...

• Expertise d'adéquation cheval-cavalier *
□ l'acheteur a fait effectuer à ses frais et préalablement à la signature du présent contrat une expertise
destinée à vérifier que les qualités de l'équidé désigné ci-dessus correspondant aux qualités du
cavalier auquel il est destiné, réalisé par M ………………………………, exerçant à :
…………………………………….. choisi par lui, et déclare avoir parfaite connaissance des
conclusions de cet examen, annexées au présent contrat.
□ l'acheteur, informé par le vendeur de l'utilité d'une expertise d'adéquation cheval-cavalier, déclare
expressément avoir décidé d'acheter l'équidé désigné ci-dessus sans faire réaliser cette expertise.

Extrait du contrat type issu du site https://www.francecomplet.fr/wp-content/uploads/2014/02/contrat-vente-equide-csccf.pdf

Je pense que ces gens n'ont pas des petits vélos dans la tête...

... J'essaie juste de faire celon les règles établies par les organismes officiels.

Alors on voudrait m'obliger à payer les visites vétos, mais on me blâme parce que je paye de ma poche un professionnel pour m'épauler et conseiller éventuellement l'acheteur ?

Décidément ce monde marche sur la tête !



Et pour répondre à je ne sais plus qui qui voulais savoir si j'avais déjà refusé des ventes, et bien oui, je préfère refuser une vente que de m'entendre dire que mon cheval est cinglé et qu'il a tué sa cavalière... alors que c'était clairement une monumentale erreur que de laisser ce couple se former.

Bien sûr que je fais un tri par téléphone ! non mais ça va bien les nanas qui n'ont jamais touché un autre cheval qu'un cheval de club, ou qui n'ont clairement jamais vu un poulain de leur vie ! Pas que ça à foutre de passer un après-midi à faire des visites alors que clairement tout le monde gagnerait du temps à rester chez soi... Et même comme ça je me fais encore avoir !!!

Cet été, une dame voulais acheter Gajar... elle devait me rappeler pour la visite... mais comme j'ai été contente pour elle quand elle m'a dit qu'elle avait réfléchi et que son achat était prématuré ! Elle a suivi mon conseil de peut-être s'orienter vers une DP avant de se lancer dans le grand bain !

Alors oui, je suis peut-être un OVNI dans ce monde qualifié de 'pourri', mais la pourrie, ce n'est clairement pas moi, et j'en suis fière !

Solange27

Membre VIP
   

Trust : 1841  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5583
3 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 15/11/2021 à 14h42

crinsdorphee31 tu m'as quand même l'air drôlement aigrie par ton métier...
Ce n'est pas du tout une critique ou un reproche, car je comprends que ce milieu doit être treeeees compliqué, surtout à long terme et surtout quand on aime les chevaux qu'on a vus naître.

Mais du coup, vu ton discours et la ranc?ur que tu sembles avoir contre les acheteurs, est-ce que ce métier te plaît encore ?

(je n'ai vendu qu'un seul cheval, que j'adorais, et j'ai effectivement eu qq "rigolos" au téléphone, donc je comprends bien la problématique...)

Crinsdorphee31

Membre ELITE Or
  

Trust : 1251  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 12559
0 j'aime    
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
Posté le 15/11/2021 à 14h57

solange27 ni aigrie ni aucune rancoeur quelconque, je suis juste LES REGLES ! ça a l'air vachement compliqué à comprendre pour certains...


edit : par ailleurs, travaillant à l'extérieur à temps plein en parallèle de mon élevage, NON, je n'ai pas que ça à foutre de poser des congés pour recevoir des gens qui n'ont clairement aucune idée de ce qu'ils recherchent ou qui ont un égo surdimentionné...

Désolée, mais la dernière en date m'a tenu la jambe un après-midi entier dans l'espoir que je lui brade la pouliche, et cerise sur le gâteau que je lui paye une opération imaginaire... LoL pourtant celle là elle avait passé toutes les barrières - et même si inccapable de mener une pouliche en mains, je me suis dit qu'elle apprendrait... la vente ne s'est pas faite, la pouliche ayant été blessée au lendemain de la visite véto, j'ai annulé la dernière visite de la nana avec son coach (libre à elle de revenir vers moi quand la blessure aurait été guérie, et surtout libre à elle -ou pas- de demander des nouvelles de la pouliche... )

Édité par crinsdorphee31 le 15-11-2021 à 15h12



Page(s) : 1 ... 39 40 41 42 43 44 45 46
Aurait-on une pénurie de chevaux ?
 Répondre au sujet