Sentiment de culpabilité

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5
Auteur
7301 vues - 68 réponses - 1 j'aime - 12 abonnés

Lauraa.d

Novice

Trust : 44  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 32
Sentiment de culpabilité
Posté le 02/02/2022 à 13h33

Bonjour

J'ai lu certaines discussions de ce forum ces derniers mois sans jamais avoir posté de messages.
Aujourd'hui je décide de vous parler de mon "problème" qui me pèse et j'aimerais avoir vos avis.

J'ai bientôt 30 ans et j'ai été cavalière de club pendant environ 15/20 ans. il y a un peu plus de 3 mois, et après mûre réflexion, j'ai réalisé mon rêve en achetant une jument de 5 ans (elle prend 6 ans en 2022). Je l'ai mise dans une pension participative à 5 min de chez moi, à quelques pas du centre équestre dans lequel je monte depuis 2 ans. Je peux donc profiter des installations du club facilement.

Mais voilà quelques semaines que je me demande si je suis capable de m'en occuper convenablement (même si mon entourage me confirme que je m'en occupe très bien). J'ai l'impression que cette nouvelle responsabilité me prend littéralement tout mon temps libre. A tel point que m'occuper de ma jument devient parfois une contrainte alors que ça devrait être un plaisir. La pension participative consiste à faire le boxe de son cheval soi-même tous les jours,et nourrir les chevaux de la pension à tour de rôle matin et soir (il y a en moyenne 3/4 chevaux dans l'écurie).

En bref, je suis en train de me demander si je suis réellement capable d'assumer les responsabilités de propriétaire, et combien de temps je vais tenir.
J'ai l'impression que ce n'est qu'une question de temps avant que je vende ma jument.
Cela me fait ressentir un énorme sentiment de culpabilité car j'étais convaincue que ma décision avait été mûrement réfléchie lors de l'achat. En plus, il s'agit d'une jument absolument adorable et sans aucun vice.

J'anticipe déjà les commentaires négatifs de certaines personnes de ce forum ou bien de mon entourage et c'est également ce qui me fait beaucoup réfléchir.

Je ne pense pas que ma jument soit malheureuse, loin de là. Je vais la voir tous les jours, pour faire son boxe rigoureusement, lui faire quelques grattouilles, la travailler (monté, à pied ou en balade), puis la mettre au pré (minimum 4h par jour en attendant que les journées se rallongent).

L'idée de la vendre n'est donc pas forcément pour la jument mais plutôt pour moi car j'ai constamment l'impression d'être débordée et de ne vivre que pour elle depuis que je l'ai. J'imagine difficilement pouvoir avoir un bébé plus tard par exemple (je suis fiancée et je devrai me marier en 2023), ou n'importe quel autre projet qui me prendrait du temps.

Je suis complètement perdue: la mettre en vente pour vivre plus sereinement au risque de le regretter (car je me suis tout de même attachée à elle), ou la garder en prenant sur moi, en essayant de profiter des bons moments passés avec elle et en se disant que ce n'est qu'un nouveau rythme de vie à prendre et que je vais finir par m'habituer ?

Je suis consciente que vous allez difficilement pouvoir me dire quoi faire, et ce n'est pas forcément ce que j'attends. Mais j'ai besoin de vous partager mon ressenti, dans l'espoir que l'un d'entre vous ait vécu quelque chose de similaire et me raconte son témoignage.

Dans tous le cas, merci d'avoir lu mon "histoire" :)

Mooxis

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 751  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7012
2 j'aime    
Sentiment de culpabilité
Posté le 02/02/2022 à 14h41

Je valide ce qui a été plus haut : une pension participative ça demande beaucoup d'investissement et tu ne peux pas réellement te reposer sur quelqu'un alors ça peut vraiment amener à ce sentiment de "corvée" surtout si tu y vas entre 1 à 3 fois par jour, ça a beau être à côté, c'est quelque chose qui occupe l'esprit !

Me concernant ma jument est dans une écurie à 30/35 min de chez moi, j'ai toute confiance dans la gestion du quotidien et elle vit au pré en troupeau. Du coup j'y vais entre 3 et 4 fois par semaine, je ne m'occupe que de ma jument et absolument pas du côté logistique qui va avec : aller la voir reste donc un grand plaisir ^^

Clarousse

Membre d'honneur
    

Trust : 452  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3045
2 j'aime    
Sentiment de culpabilité
Posté le 02/02/2022 à 14h43

Même avis, je pense que le problème n'est pas d'être devenue propriétaire mais d'avoir opté pour une pension participative ... cela fait beaucoup de changement et un gros niveau d'implication d'un coup et c'est normal de se sentir un peu dépassé une fois l'attrait de la nouveauté passé ( d'autant plus qu'on est en plein dans la sale période avec nuit / boue / hiver / fatigue de février etc )

Avant de prendre une solution radicale de vente, je pense qu'il faudrait changer de pension ... le but d'une pension c'est quand même avant tout de pouvoir se reposer sur le gérant pour les tâches quotidiennes et d'aller voir son cheval à son rythme ( et il n'y a pas de bon rythme, on fait selon ses capacités et ses envies)

Peut être envisager la demi pension également histoire d'avoir quelqu'un en relais

Fandada

Membre ELITE Or
  

Trust : 1484  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 22715
9 j'aime    
Sentiment de culpabilité
Posté le 02/02/2022 à 14h43

Je suis d'accord que ta pension ne te convient pas
Mais aussi, on est jamais totalement prêt à devenir propriétaire. C'est un peut l'équivalent de passer du baby sitting à parent.
Meme dans une pension classique au début on a une énorme charge mentale. Petit à petit on se pose moins de questions. Ne t'inquiète pas, ça va aller mieux.

Thin

Membre d'honneur
   

Trust : 80  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2653
1 j'aime    
Sentiment de culpabilité
Posté le 02/02/2022 à 14h48

J'ai été dans ton cas lorsque j'ai acheté mon cheval en octobre 2018. Je l'avais mis en pension chez une amie, sur le principe d'une pension participative : on devait passer 1 jour dans la semaine pour nourrir tout le monde, vérifier que tout le monde va bien, remettre de l'eau si besoin (aider à refaire les clotures si besoin, etc). Sauf que lorsque j'y allais pour voir mon cheval, j'aidais souvent la personne dont c'était le jour (comme la plupart des autres propriétaires), et en fait ça me bouffait mon temps même si c'est moi qui proposait mon aide ^^
En plus mon cheval était à bien 35min de route (ça c'était plutôt le week-end, souvent c'était 1h voir parfois 1h30 avec les bouchons). Alors oui il y était bien, la gérante était aux petits soins, mais en hiver + les trucs à faire bah fatalement c'est chronophage.

J'ai finalement changé de pension pour le rapprocher de chez moi, il n'était plus qu'à 20min ! Et en fait j'ai découvert le fait d'être propriétaire sans avoir à gérer le quotidien. Et honnêtement ça me va très bien !!
Rien que la 2eme semaine où je suis arrivée, un fil de clôture a pété : j'ai appelé la gérante pour lui signaler et elle a réparé. Ce n'était plus à moi de le faire et rien que ça j'étais plutôt soulagée

Rien ne t'empêchera de revenir dans cette pension si au bout d'un moment tu veux y revenir, mais perso je pense que devenir propriétaire pour la 1ere fois est déjà suffisamment stressant, alors si tu peux te "soulager" en le mettant en pension où quelqu'un gère le quotidien, ce serait plus reposant

Après 20min c'est pas énorme je trouve. Parfois ça pourra être un peu plus "pesant" vu que tu avais l'habitude de l'avoir pas loin du tout, mais si ta jument y est bien, que toi aussi tu es plus sereine et que tu y vas juste pour profiter, je pense que ce sera bénéfique pour vous deux !

Carwyn

Expert
   

Trust : 30  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 910
3 j'aime    
Sentiment de culpabilité
Posté le 02/02/2022 à 15h15

lauraa.d Coucou Laura, ne te sens pas coupable !
Depuis que j'ai changé de pays, j'ai découvert cet autre type de pension qui ressemble beaucoup à la tienne sauf qu'on paie comme une pension normale

Au début cela ne me dérangeait pas trop, j'avais un accord avec le club pour une sorte de demi pension. Du coup je ne devais faire mon box que le week end (le poney était utilisé la semaine pour les cours) quand j'allais monter, remettre de l eau dans son paddock individuel et enlever le crottin. Je devais aussi sortir les chevaux d autres propriétaires le matin, toutes les 4 semaines et rentrer le mien.
C'est normal de faire ainsi où je vis maintenant. Je ne voulais pas trop regardé d'autres pensions car pas de voiture et surtout j'avais besoin que mon poney soit en demi pension. Ben j'ai tenu 1 an et demi, j'allais vraiment à reculons voir mon poney. Le pire c'était en hiver quand il fait nuit à 15h

J'ai fait un autre club, même en pension complète, il faut toujours faire son box, rentrer et sortir son cheval tous les jours, faire les sacs de foin pour le matin, midi, 16h et soir... J'vous dis pas le prix

J'ai fini par prendre une DP et trouver une autre pension où au moins on n'avait pas à rentrer et sortir les chevaux de leurs paddocks individuels. Mais faire le box n'est pas inclu dans la pension de base ! On peut payer un supplément, mais c'est relativement mal vu. En gros ils veulent bien le faire si tu as un souci de santé qui tempêche de faire ton box Par contre cette pension est loin, et je dois investir dans une voiture. J'ai toujours ma DP cela dit mais je ne suis plus fatiguée et démotivée en pensant à toute les tÂches que je dois faire vu qu'il y en a moins

La pension en France me manque

Zenliberty

Membre ELITE Argent
 

Trust : 22  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8271
3 j'aime    
Sentiment de culpabilité
Posté le 02/02/2022 à 15h18

Je rejoins tous les avis concernant le type de pension.

En complément, j'ajoute qu'on se met soi-même des contraintes supplémentaires, qu'on s'oblige à passer tous les jours en transformant le côté plaisir en contrainte. Dans une formule de pension où la pension gère tout, pourquoi s'obliger à passer chaque jour si l'envie n'est pas là ? Se charger mentalement c'est aller forcément vers un moment de craquage :/ Alors profitons quand on peut comme on peut, c'est déjà suffisamment coûteux ;)

Corleone

Membre VIP
   

Trust : 442  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5443
3 j'aime    
Sentiment de culpabilité
Posté le 02/02/2022 à 15h21


lauraa.d a écrit le 02/02/2022 à 14h07:
Par contre ces pensions se situent à au moins 20 minutes de chez moi. Ce sera donc plus compliqué de m'y rendre "quand je veux". Aujourd'hui j'y vais entre 1 et 3 fois par jour...

Et est-ce que tu y vas par plaisir, en ayant vraiment envie d'y aller, où y vas-tu parce que tu t'y sens forcée ?
Car si tu y vas un peu forcée, pour aller balayer et sortir Pomponnette, tu te rajoutes une charge psychologique.
OK c'est à 2mn à pieds, mais finalement ça te pèse énormément.

Ne penses-tu pas que mettre ta jument au pré H24 à 20mn de chez toi, en allant la voir moins souvent, t'enlèverai une charge psychologique, une chose en moins à penser dans ton quotidien ?
Savoir que ce n'est pas dramatique de ne pas êtreallé voir Pompon une journée, parce qu'il vit au pré et n'a pas besoin d'être sorti, c'est franchement plus léger pour le cerveau, et moins culpabilisant !

Il est possible que tu te sois mis beaucoup de pression, et en dehors de la pension, il y a sûrement une réorganisation à voir.

En attendant de trouver une pension qui te convienne, as-tu une possibilité de revoir ton organisation personnelle ? Tu fais le box en entier tous les jours, ou c'est juste le crottin ? Seuls les proprio sortent leur propre cheval au pré, où il y a moyen de demander à un autre de sortir ta jument ?
Si certains jours tu peux n'y aller que rapidement pour faire le box, ça peut enlever une petite charge.

Expar

Membre ELITE Or
  

Trust : 227  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11180
3 j'aime    
Sentiment de culpabilité
Posté le 02/02/2022 à 15h24


lauraa.d a écrit le 02/02/2022 à 14h27:
Ca paraît tellement évident quand je lis vos messages. Merci !
[...]Je ne me rendais pas compte que le problème venait de la pension. Je pensais que ça aurait été la même chose ailleurs.


Tant que tu n'en as pas fait l'expérience, tu ne peux pas savoir qu'une pension participative n'est pas ta tasse de thé.

Perso, j'ai aidé une amie à gérer ses 3 chevaux pendant environ 5 ans en échange de monte gratuite. Donc responsabilité des chevaux en son absences (nourris matin et soir + surveillance, rentrer le foin, la paille, aller chercher les granulés, clôtures, etc.).

Résultat des courses : mon cheval a toujours été en pension.

Donc, pas de culpabilité à avoir, juste rechercher une autre pension avec plus de prestations, qui te libère du temps pour la vie "normale" et ne venir que pour profiter de ta jument.
Fais juste bien attention à bien savoir ce que comprend la pension de base, et ce qui est à payer en +.
Et pour les sorties, attention aussi, certains gérants vont parler de "sortie quotidiennes", toi tu comprendras 7jrs/7 et pour le gérant, c'est évident que c'est 5jrs/7 + pas quand il fait mauvais (pluie, tempête, neige, gel) etc.
Donc prends le temps de noter tes questions, vu que tu as géré toute seule, tu devrais déjà avoir une bonne idée de ce que tu souhaites.

Quiebro13

Membre ELITE Or
  

Trust : 1422  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 19678
1 j'aime    
Sentiment de culpabilité
Posté le 02/02/2022 à 15h52

Je suis du même avis que les autres la contraindre de la pension est très importante

J'ai pu tester les " deux " dans le sens où je me suis occupée pendant des années des chevaux chez mes parents
Et même en habitant sur place c'était une grosse contrainte
Au point où je ne montais plus ces chevaux
Je passais trop de temps à tout gérer (même si au fil des années c'est devenu plus pratique) c'était trop chronophage

Mon cheval lui est en pension, il vit dehors, ses compléments son distribués tout comme le reste de son alimentation
La gestion des couvertures bonnets a mouche est faite
Je n'ai plus qu'à profiter

Et surtout je ne culpabilise pas de ne pas venir !

Mon cheval est à 15 mins de chez moi j'y vais en moyenne 4/5 fois par semaine

Expar

Membre ELITE Or
  

Trust : 227  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11180
4 j'aime    
Sentiment de culpabilité
Posté le 02/02/2022 à 15h54

L'avantage d'une bonne pension, c'est d'assurer les prestations.

Donc si tu ne peux/veux pas y aller, pas grave, ton cheval est nourri, surveillé et sorti.

Tu peux te prendre plusieurs jours off par semaine sans problème, à toi de bien faire attention à ce que la nouvelle pension colle avec ce que tu souhaites.

Tagada29

Expert
   

Trust : 180  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 646
0 j'aime    
Sentiment de culpabilité
Posté le 02/02/2022 à 17h01


expar a écrit le 02/02/2022 à 15h24:


Perso, j'ai aidé une amie à gérer ses 3 chevaux pendant environ 5 ans en échange de monte gratuite. Donc responsabilité des chevaux en son absences (nourris matin et soir + surveillance, rentrer le foin, la paille, aller chercher les granulés, clôtures, etc.).

Résultat des courses : mon cheval a toujours été en pension.


expar haha j'ai la même réflexion!

Quand j'étais ado j'avais une DP a très bas coût chez des particuliers, en échange j'aidais à nourrir, faire les clôtures, remettre l'eau etc

ça c'est toujours très bien passé, 10 ans plus tard je suis toujours amie avec ce couple, mais si ça m'a bien appris quelque chose pour le jour où j'aurai un cheval : PENSION ALL INCLUSIVE OBLIGATOIRE

Joual

Membre VIP
  

Trust : 406  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4861
2 j'aime    
Sentiment de culpabilité
Posté le 02/02/2022 à 17h54

Effectivement le type de pension ne semble pas te convenir.
Tu as les inconvénients d'un cheval à la maison (y aller plusieurs fois par jour, gérer l'alimentation, le nettoyage du box les sorties) mais sans avoir les avantages (cheval visible très souvent, gain de temps, tout fait comme tu le souhaites).
Tu perd énormément de temps à y aller plusieurs fois par jour, à faire les corvées, à multiplier les déplacements.
En plus pour utiliser des installations tu dois encore aller au club.
C'est hyper chronophage.
Franchement trouve toi une bonne pension tout compris pour avoir l'esprit léger, être libre et pourvoir t'accorder des journées off.

Par contre je suis étonnée du nombre de personnes sur le post qui sont ravis d'être en pension et ne se verrait pas avoir pompon à la maison.
Je pensais que c'était le rêve de tout cavalier.
J'ai ma jument à la maison depuis 8 mois et je ne me verrais pas revenir en arrière. J'adore m'occuper de elle matin et soir, aller la voir sur ma pause.
Et puis je n'ai pas trouvé de bonnes pensions pour ces soucis de santé

Zenliberty

Membre ELITE Argent
 

Trust : 22  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8271
2 j'aime    
Sentiment de culpabilité
Posté le 02/02/2022 à 18h59

joual je fais moi aussi partie des gens qui n'ont jamais rêvé avoir pompon à la maison :)

Parce que déjà il faut les installations pour, que ça veut obligatoirement dire 2 équidés et pas 1 seul, il faut trouver les prestataires qui vont se déplacer que pour 2 chevaux (fourrage, maréchal, etc), et... C'est chronophage :D

Comme quoi il en faut pour tous les goûts :D

Magiconnemara

Membre d'honneur
  

Trust : 156  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2109
0 j'aime    
Sentiment de culpabilité
Posté le 02/02/2022 à 19h03

Je rejoins bien sur l'avis de tout le monde concernant la pension.
Dans un premier temps si tu ne te sens pas de changer immédiatement tu peux aussi te renseigner (peut etre dans les écuries que tu fréquentes) si quelqu'un ne cherche pas une DP?
Si tu proposes un prix attractif à quelqu'un qui a du temps à consacrer a sa DP cette personne sera peut etre en mesure de te décharger au moins quelques jours par semaine.
A toi de voir

Sinon je suis vraiment de l'avis des autres.
Ici ponette en écurie active (je suis sa cavalière, pas propriétaire), et dieu que c'est confortable.
Quoi qu'il arrive, quoi qu'il se passe, elle est dehors avec ses potes et soignée.
Aucune culpabilité et aucune pression perso/boulot autre que celle qu'on pourrait se mettre pour son travail physique.

Ardennesacheval

Membre ELITE Or
  

Trust : 794  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 10640
0 j'aime    
Sentiment de culpabilité
Posté le 02/02/2022 à 19h10


Citation :
J'ai l'impression que cette nouvelle responsabilité me prend littéralement tout mon temps libre.

pension trop prenante en temps !
Essaie de trouver une autre formule, où tu n,e "participeras" pas autant. Tu auras plus de temps libre !


Citation :
Je vais la voir tous les jours, pour faire son boxe rigoureusement, lui faire quelques grattouilles, la travailler (monté, à pied ou en balade), puis la mettre au pré (minimum 4h par jour en attendant que les journées se rallongent).

tu peux trouver une pension pré-box avec "box fait"
ou bien pension-pré, pas de box cette fois mais pas non plus d'obligation de sortir la jument/ la travailler, quotidiennement.


Citation :
Ce sera donc plus compliqué de m'y rendre "quand je veux". Aujourd'hui j'y vais entre 1 et 3 fois par jour...

je trouve ça énorme.
J'ai mon cheval à 500m de chez moi, j'y vais 1/jour l'été (pré), 2/jour max l'hiver (pour mettre les filets à foin) et quand je quitte tard (1/semaine, parfois 2) c'est mon chéri qui y va le soir ...
ya pas de box à faire, juste à balayer box et dalles devant, remplir les filets à foin, et une fois "optimisé" ça ne prend pas tellement de temps.

Si j'y vais "en plus" c'est pour mon plaisir (observer, monter, sortir le cheval)
Page(s) : 1 2 3 4 5
Sentiment de culpabilité
 Répondre au sujet