Sentiment de culpabilité

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5
Auteur
7303 vues - 68 réponses - 1 j'aime - 12 abonnés

Lauraa.d

Novice

Trust : 44  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 32
Sentiment de culpabilité
Posté le 02/02/2022 à 13h33

Bonjour

J'ai lu certaines discussions de ce forum ces derniers mois sans jamais avoir posté de messages.
Aujourd'hui je décide de vous parler de mon "problème" qui me pèse et j'aimerais avoir vos avis.

J'ai bientôt 30 ans et j'ai été cavalière de club pendant environ 15/20 ans. il y a un peu plus de 3 mois, et après mûre réflexion, j'ai réalisé mon rêve en achetant une jument de 5 ans (elle prend 6 ans en 2022). Je l'ai mise dans une pension participative à 5 min de chez moi, à quelques pas du centre équestre dans lequel je monte depuis 2 ans. Je peux donc profiter des installations du club facilement.

Mais voilà quelques semaines que je me demande si je suis capable de m'en occuper convenablement (même si mon entourage me confirme que je m'en occupe très bien). J'ai l'impression que cette nouvelle responsabilité me prend littéralement tout mon temps libre. A tel point que m'occuper de ma jument devient parfois une contrainte alors que ça devrait être un plaisir. La pension participative consiste à faire le boxe de son cheval soi-même tous les jours,et nourrir les chevaux de la pension à tour de rôle matin et soir (il y a en moyenne 3/4 chevaux dans l'écurie).

En bref, je suis en train de me demander si je suis réellement capable d'assumer les responsabilités de propriétaire, et combien de temps je vais tenir.
J'ai l'impression que ce n'est qu'une question de temps avant que je vende ma jument.
Cela me fait ressentir un énorme sentiment de culpabilité car j'étais convaincue que ma décision avait été mûrement réfléchie lors de l'achat. En plus, il s'agit d'une jument absolument adorable et sans aucun vice.

J'anticipe déjà les commentaires négatifs de certaines personnes de ce forum ou bien de mon entourage et c'est également ce qui me fait beaucoup réfléchir.

Je ne pense pas que ma jument soit malheureuse, loin de là. Je vais la voir tous les jours, pour faire son boxe rigoureusement, lui faire quelques grattouilles, la travailler (monté, à pied ou en balade), puis la mettre au pré (minimum 4h par jour en attendant que les journées se rallongent).

L'idée de la vendre n'est donc pas forcément pour la jument mais plutôt pour moi car j'ai constamment l'impression d'être débordée et de ne vivre que pour elle depuis que je l'ai. J'imagine difficilement pouvoir avoir un bébé plus tard par exemple (je suis fiancée et je devrai me marier en 2023), ou n'importe quel autre projet qui me prendrait du temps.

Je suis complètement perdue: la mettre en vente pour vivre plus sereinement au risque de le regretter (car je me suis tout de même attachée à elle), ou la garder en prenant sur moi, en essayant de profiter des bons moments passés avec elle et en se disant que ce n'est qu'un nouveau rythme de vie à prendre et que je vais finir par m'habituer ?

Je suis consciente que vous allez difficilement pouvoir me dire quoi faire, et ce n'est pas forcément ce que j'attends. Mais j'ai besoin de vous partager mon ressenti, dans l'espoir que l'un d'entre vous ait vécu quelque chose de similaire et me raconte son témoignage.

Dans tous le cas, merci d'avoir lu mon "histoire" :)

Lauraa.d

Novice

Trust : 44  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 32
8 j'aime    
Sentiment de culpabilité
Posté le 30/03/2022 à 14h38

cheval_provence Oui c'est justement en prenant en compte tout ce que tu dis que j'ai choisi cette pension plutôt qu'une autre. Et j'ajouterai que ce qui est important, c'est que le propriétaire aussi soit bien dans sa tête lorsqu'il va voir son cheval. Et c'est aussi pour cette raison que je change de pension. La charge de travail (et surtout mentale) est tellement important dans ma pension actuelle que mon moral en prend un sérieux coup et je suis certaine que d'une façon ou d'une autre ma jument le ressent, ou alors ça se ressent sur ma relation avec elle (déjà parce que je passe plus de temps à m'occuper du boxe, des écuries etc. que d'elle). Bref j'ai hâte de changer et de vivre une nouvelle vie de propriétaire !

Agathe89

Apprenti
  

Trust : 192  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 316
4 j'aime    
Sentiment de culpabilité
Posté le 19/04/2022 à 17h37

lauraa.d
Bonjour Laura, j'espère que vous êtes bien installées ta jument et toi dans votre nouvelle pension !
Petit témoignage : il y a un an en changeant de travail, je n'avais plus autant de temps à consacrer à ma saucisse. J'ai eu les mêmes doutes, et nourri le même sentiment de culpabilité que toi...
Alors j'ai osé sauter le pas : la mettre au pré en troupeau ! Là au moins, elle aurait des copains pour la divertir quand je n'aurais pas autant de temps qu'avant pour la chouchouter... Mais psychologiquement, ça a été compliqué pour moi ! elle qui n'avait connu que le box/paddock depuis que je l'ai achetée, il y a 4 ans...

eh bien... mademoiselle la dominante pas toujours aimable s'est révélée très sociable, hyper contente d'avoir des potes. Elle n'a jamais été aussi bien dans ses sabots... et cerise sur le gâteau, quand j'arrive, même à l'autre bout du pré de 2 hectares, elle vient à ma rencontre au galop !

Lauraa.d

Novice

Trust : 44  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 32
15 j'aime    
Sentiment de culpabilité
Posté le 20/04/2022 à 09h42

Bonjour !
Me voilà installée dans la nouvelle pension depuis un peu moins d'une semaine. Et quel bonheur de pouvoir faire autre chose que nettoyer un boxe pendant mon temps libre

Parfois je culpabilise encore quand pendant ma pause déj je fais autre chose qu'aller m'occuper des écuries. Mais je prends beaucoup plus de plaisir à aller voir ma jument le soir. Et "étrangement", je la trouve beaucoup mieux au travail :) et je ne pense pas que ce soit une coïncidence.

Donc encore une fois merci à vous de m'avoir fait réaliser que le problème venait du type de pension. J'aurais sûrement fini par m'en rendre compte, mais ça aurait pu encore prendre quelques mois, car pour moi, il était "normal" que ce soit à moi d'entretenir le boxe, nourrir, mettre et rentrer la jument au paddock. Mais maintenant que je regarde autour de moi, je vois que j'étais à peu près la seule propriétaire à le faire.

Une nouvelle vie de propriétaire s'offre à moi !

Heyyouhey

Membre d'honneur
 

Trust : 38  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1797
0 j'aime    
Sentiment de culpabilité
Posté le 25/04/2022 à 19h57

lauraa.d Profite en maintenant, j'ai mes chevaux à la maison et j'en fait 15x moins que toi dans ton ancienne pension.. tu payes une prestation.. y a normalement des soins et la surveillance quand tu es absente donc ça ne t'oblige pas y aller tous les jours et tu peux faire un planning pour t'organiser etc.. Mais effectivement ça se fait bien, même en ayant mes 4 à la maison, je me suis arrangé pour ne pas vivre qu'à travers eux quand même car j'ai une vie... et beaucoup d'autres animaux!!! A part la clôture au printemps franchement j'ai rien à faire, ils ont pas de ration, au pré H24, je vais pas les voir tous les jours (j'ai vu sur eux de la fenêtre de ma cuisine donc je sais qu'ils sont là et que tout va bien), bon j'ai plutôt que le positif... C'est pour dire que ça doit pas changer ta façon de pensée être propriétaire ça peut-être génial et pas toujours si prenant que ça et heureusement, y en a qui ont des enfants etc et y a toujours une solution et surtout tu n'es pas obligé d'y aller tous les jours :)

Lauraa.d

Novice

Trust : 44  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 32
1 j'aime    
Sentiment de culpabilité
Posté le 26/04/2022 à 11h43

heyyouhey

En effet je pense qu'il y avait possibilité que ça me prenne moins de temps. Mais étant à moins de 5 min de l'écurie, j'avais tendance à me dire "c'est pas grave je peux y aller plusieurs fois par jour" et je ne cherchais pas à "optimiser" mes déplacements.
Et pour revenir sur ce que tu dis sur la prestation proposée par l'ancienne pension, en fait la "gérante" me mettait à disposition un boxe chez elle et ne me facturait rien d'autre que ce que je consommais (sans marge, au prix d'achat), c'est-à-dire le lin, les sacs de grains, le mash. La seule chose sur laquelle elle se faisait éventuellement une marge (et encore, je n'en suis pas sûre), c'est le foin (50€ par mois) qui était à volonté donc difficile de connaître la quantité exacte consommée par cheval. Ca me revenait à environ 250€/mois le tout.

Herculdandyban

Compte supprimé


0 j'aime    
Sentiment de culpabilité
Posté le 27/04/2022 à 22h13

salut
moi mes chevaux vivent au pré donc juste besoin d'aller les voir une fois tout les jours pour les panser monter ou juste les voir donc sa prend moi de temps sinon mes ta jument en dp quelqu'un viendrais s'en occuper quand toi tu ne peux pas et surtout ne te sens pas couples!!!!! bonne soirée

Sayo

Apprenti
  

Trust : 93  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 411
1 j'aime    
Sentiment de culpabilité
Posté le 28/04/2022 à 09h04

Je suis contente que tu aies trouvé ton bonheur dans une autre pension ! et tu n'as pas à culpabiliser car tu n'y vas pas le midi ! Si la pension gère les prestations de sorties, nourriture, tu peux y aller pour le plaisir de voir ta jument.
C'est tout l'intérêt de mettre son cheval en pension, le gérant gère au quotidien, le prix de la pension sert à ça.

Zenliberty

Membre ELITE Argent
 

Trust : 22  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8271
1 j'aime    
Sentiment de culpabilité
Posté le 01/05/2022 à 19h02

Contente que tu aies trouvé ton bonheur ailleurs ! J'ai hâte que tu nous fasses un retour d'expérience dans quelques semaines / mois : je suis sûre que ça aura bien apaisé ton petit cerveau chargé :D
Page(s) : 1 2 3 4 5
Sentiment de culpabilité
 Répondre au sujet