Journal d’un re-cavalier : Paulux en DP p33

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 ... 48
Auteur
30131 vues - 707 réponses - 13 j'aime - 32 abonnés

Regiscorrs

Membre d'honneur
   

Trust : 152  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2914
Journal d’un re-cavalier : Paulux en DP p33
Posté le 26/06/2022 à 21h09

Allez, c’est dit, j’ouvre mon fil ! Qui m’aime (ou plutôt veut) me suive…
Alors, tout d’abord, je vais commencer par poser le décor, je pense que ça s’impose…


Pour faire court, j’ai commencé l’équitation à huit ou neuf ans, puis pratiqué plutôt intensivement jusqu’à l’âge de 22 ans, puis occasionnellement Jusqu’en 2017.
Diabétique à l’âge de 20 ans, sans autres problèmes connexes, je me suis brûlé au troisième degré en octobre 2017, ce qui a complètement déréglé le diabète, avec des conséquences pour les yeux et les reins (en plus d’une rééducation à la marche début 2018, suite à ces trois mois alité) : Œil droit aveugle au printemps 2018, et dialysé en juin 2019, Greffe Rhin et pancréas fin 2019. . Début 2020, je commençais à reprendre un peu du poil de la bête, et on sait tous ce qui est arrivé à ce moment-là, donc je suis reparti pour encore des mois à rester enfermé. Je n’étais d’ailleurs toujours pas musculairement remis des épisodes précédents, donc je souffrais toujours du dos. J’ai commencé à vraiment être en forme début 2021. Là, alors que je me disais qu’il faudrait que j’essaye de remonter à cheval un jour, pour voir, je tombe sur une interview de la journaliste Lætitia Bernard, qui est aveugle, qui av été plusieurs fois championne de France de CSO, et qui venait de sortir un livre sur son parcours. Je me suis procuré le livre en version audio ; et là, ma décision était prise : pendant une quinzaine de jours je me suis renseigné autour de moi en rapport avec les clubs alentour, et comme tout le monde semblait unanime, j’ai pris contact avec le club le plus proche de chez moi.
Le 1er juillet 2021, je me rendais au club pour une première séance : plus de 30°, un bonhomme encore musculaire ment fragile, mais sans aucune appréhension, la monitrice m’a tout de suite laissé préparer et Siri le cheval, c’était un peu hasardeux avec des gestes moins assurée le temps de reprendre des automatismes et de nouveaux réflexes n’ayant plus la vue, mais j’avais déjà pris un kif phénoménal après cette heure pour le moins épuisante, et je n’ai posé qu’une question en mettant pied à terre : « où dois-je signer pour l’inscription ? »

Vendredi prochain, ça fera donc un an que j’ai repris l’équitation, avec le plus grand bonheur !
Les premières séances, il a fallu retrouver un peu de muscle, et puis trouver des repères sensoriel, pour l’orientation dans l’espace, et pour ma proprioception surtout, comme par exemple le fait que j’étais tout le temps couché en arrière alors que j’avais l’impression de me tenir droit, ou le fait que mon déficit musculaire avait engendré de mauvaise posture, mon épaule gauche ayant par exemple toujours tendance à tomber vers l’avant, avec un cheval ayant donc toujours tendance à tourner vers la droite…


Au fil des semaines, les muscles sont revenus, avec beaucoup de travail là-dessus chez moi, étirements, gainage, rameur.
Début décembre, on a commencé à travailler un peu plus le dressage à proprement parler, avec prêt d’une selle de dressage. Une découverte, je n’avais hélas jamais eu l’occasion d’y goûter dans Majeunesse.
Je travaille depuis régulièrement les épaule en dedans, session, etc., avec beaucoup de difficulté, surtout au début, pour tout doser, et arriver à ressentir (à 99 % par le mouvement du bassin) la direction du mouvement : très difficile de ne pas finir par les droits, ou partir complètement en simple diagonale, bref, tout sauf ce que l’on veut… c’est encore loin d’être parfait aujourd’hui, mais petit à petit, je m’améliore, mes sensations s’affinent et, les automatismes revenant, je peux concentrer mes neurones sur d’autres choses…

J’ai pu faire trois journées de stage de dressage entre février et fin mai, ce qui a bien fait avancer les choses aussi.
Début juin, après le dernier stage, au cours suivant, je me dis Trees arrive et me dit : « aujourd’hui est un grand jour, on va dérouler la reprise club 3 grand prix ! »
Moi : pourquoi pas, soyons fous, je ne la connais pas donc c’est toi qui va me la dicter…
Je l’ai donc travaillée trois séances, et ce dimanche 26 juin, je l’ai présentée pour un petit concours interne.

C’était sur le carré en extérieur, alors que ça fait un an que je monte en manège pour profiter de certains effets du son pour me repérer, avec en plus un fond sonore, et en plus avec une selle normal, la selle de dressage étant déjà utilisée.
J’ai été noté trop gentiment à 74%, je pense que la réalité devait être plus proche de 60%.
Bon, il n’empêche que j’ai fini premier quand même… mais aussi dernier MDR

----------

Voilà « en quelques mots » où j’en suis aujourd’hui…

Maintenant, il va falloir que j’essaye de tenir ça un petit peu à jour !

Édité par regiscorrs le 21-01-2024 à 08h51

Elea2008

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 663  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7322
0 j'aime    
Journal d’un re-cavalier : Paulux en DP p33
Posté le 01/10/2022 à 11h41

C’est chouette que tu aies la possibilité de t’occuper d’autres chevaux, c’est toujours bien d’expérimenter différents tempéraments, caractères…

Pour la sellerie, il y a beaucoup de chevaux dans ton club? Chez nous, à défaut de mettre toutes nos étiquettes en braille (c’est en projet), nous rangeons toujours le matériel dans le même ordre ce qui permet de dire : « la selle de Pompon c’est la troisième sur la rangée du milieu en partant de la gauche »; a force nos cavalier mal ou non voyant connaissent les emplacements par coeur et sont 100% autonomes.
Mais nous sommes un petit club familial avec une petite vingtaine de poneys et chevaux de club, donc c’est jouable. Dans un gros club avec 50 chevaux, c’est forcément beaucoup plus compliqué!

Regiscorrs

Membre d'honneur
   

Trust : 152  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2914
2 j'aime    
Journal d’un re-cavalier : Paulux en DP p33
Posté le 01/10/2022 à 12h09

elea2008 oui, c’est cool de pouvoir s’occuper d’autres chevaux. L’autre jour, J’ai aussi eu l’occasion de mettre la main à la pâte pour nettoyer et graisser quelques cuirs… y compris démonter et remonter plusieurs filets, et j’étais content de pas trop mal me démerder niveau timing par rapport aux autres…

Il y a en tout une trentaine de chevaux, donc ce n’est pas Luyzine… pour le braille, comme je ne l’ai pas appris, ça ne me servirait à rien, par contre comme tous les porte selle et porte filets sont étiquetés, il faudrait que j’essaye de les lire avec le téléphone, je réalise que je n’ai jamais essayé, ça devrait marcher…

Ce qui me pose encore le plus de problème, ce sont les déplacements à l’extérieur, de l’écurie au club-house, ou bien de l’écurie au manège ou à la carrière… suivant les jours, suivant le vent, suivant l’ambiance sonore, parfois j’y arrive à peu près, et parfois pas du tout !

Quixote

Membre ELITE Or
  

Trust : 68  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 10183
0 j'aime    
Journal d’un re-cavalier : Paulux en DP p33
Posté le 01/10/2022 à 18h49

regiscorrs oui faut avoir de bons souvenirs spatiaux ....

Oui je suis d'accord j'aime bien regarder monter les autres

Regiscorrs

Membre d'honneur
   

Trust : 152  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2914
1 j'aime    
Journal d’un re-cavalier : Paulux en DP p33
Posté le 08/10/2022 à 09h59

07/10 :
Comme je suis quelqu’un qui ne tourne pas rond, on a comme prévu continuer à tourner en carré.
On a repris en tournant avec les hanches, pour confirmer que je ne vais pas tout oublier, j’ai commencé ou pas et au trot, pour arriver à tourner en trois foulée, trois foulée droit, puis de nouveau tourner en trois foulée, etc.
Puis… « Bon bah… La même chose au galop ! » après deux ou trois carrés à chaque main, j’ai fini par arriver à quelque chose d’à peu près correct… Il y a encore du boulot, c’est sûr, mais au moins j’y suis arrivé et j’ai bien ressenti le truc.

Bon, on verra ce que ça donnera vendredi prochain, parce que ce matin j’ai voulu me faire ma petite note habituelle pour mes révisions : et, là, page blanche, je suis incapable de réécrire comment j’ai fait !

En tous cas, c’était une bien bonne séance, avec en plus un beau rayon de soleil, histoire de ne rien gâcher !

Bojesse

Expert
   

Trust : 352  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 873
1 j'aime    
Journal d’un re-cavalier : Paulux en DP p33
Posté le 08/10/2022 à 11h27

Toujours cool d'avoir de tes nouvelles.

Moi je suis en sevrage morphinique, l'autonomie revient ( Enfin toutes proportions gardées).

Ma coéquipière vas en concours aux grand pins. Pfffff

Au printemps ce seras nouveau CE sûrement, et plus près.

A bientôt sur les carrés.

Regiscorrs

Membre d'honneur
   

Trust : 152  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2914
0 j'aime    
Journal d’un re-cavalier : Paulux en DP p33
Posté le 08/10/2022 à 12h02

bojesse merci de ton passage.
Et bon courage pour ton sevrage… Ça ne doit pas être simple. J’ai eu de la morphine pendant un moment, puis de l’oxycodone pendant deux ans, mais pas à très grosse dose, donc je n’ai pas eu besoin de réelle sevrage, j’ai arrêté en trois jours.

Tu es en recherche, ou tu as déjà trouvé, pour ton centre équestre ?

Pour ce qui est des carrés de dressage… Pour l’instant je travaille le carré, après on verra… Enfin, façon de parler MDR.
Il va falloir beaucoup de persuasion et de motivation pour me sortir en concours, ça n’a jamais vraiment été mon truc… Mais, il paraît qu’il ne faut jamais dire « jamais »…

Édité par regiscorrs le 08-10-2022 à 12h07



Bojesse

Expert
   

Trust : 352  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 873
0 j'aime    
Journal d’un re-cavalier : Paulux en DP p33
Posté le 08/10/2022 à 14h49

regiscorrs

Merci pour ton soutient.

Les effets secondaires c'est très variable selon le patient.
Moi je ne supportes que moyennement ces médicaments morphiniques.
Par contre aucun problème pour l' accupan avec 0 sevrage.
Cela m'a sauvé la mise.

Bon courage a toi aussi.

Je vient de ma manger 175 euros de veto a l'instant, la jument vas bien , cela ne s'arretes donc jamais.

Regiscorrs

Membre d'honneur
   

Trust : 152  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2914
0 j'aime    
Journal d’un re-cavalier : Paulux en DP p33
Posté le 08/10/2022 à 17h49

bojesse aïe, pas cool encore pour ton cheval !

Bojesse

Expert
   

Trust : 352  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 873
0 j'aime    
Journal d’un re-cavalier : Paulux en DP p33
Posté le 08/10/2022 à 18h09

Oui, pauvre mémère, même si pour son grand age elle va bien, c'est toujours aussi affreux de la voir couchée de tout son long.
Je ne pas dire que je m’habitue a ses crises, je m'adaptes mieux au symptômes et a la façon de réagir.
Mais l'émotion reste la même, et puis vas lui faire comprendre que elle n'auras rien a manger ce soir a part deux bricoles.
C'est horrible de l'entendre hennir sa désapprobation. Genre tu m'a abandonnée...

Regiscorrs

Membre d'honneur
   

Trust : 152  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2914
0 j'aime    
Journal d’un re-cavalier : Paulux en DP p33
Posté le 08/10/2022 à 20h10

Oui, je comprends… Si on s’habitue comme on peut, c’est toujours très difficile.

Quixote

Membre ELITE Or
  

Trust : 68  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 10183
1 j'aime    
Journal d’un re-cavalier : Paulux en DP p33
Posté le 08/10/2022 à 20h17

regiscorrs Ah oui au galop, ça ne devait pas être évident, tu faisais combien de foulées droites ?
Moi j'ai fait déplacer les épaules, à nous deux on a tout bougé LOL

Regiscorrs

Membre d'honneur
   

Trust : 152  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2914
0 j'aime    
Journal d’un re-cavalier : Paulux en DP p33
Posté le 08/10/2022 à 20h27

quixote non, ce n’est pas évident, et au départ, ce sont ces satanées mains qui veulent agir les premières !
Le contrat, on a commencé au pas et au trot comme ça, c’était trois foulées droit puis trois foulées pour tourner, et ainsi de suite. puis pareil au galop, en commençant par plutôt quatre ou cinq foulées droit…


Dans mon esprit aujourd’hui, l’essentiel se fait entre le bassin et plutôt la main extérieur, mais j’aurais du tout noter en descendant de cheval, déjà hier soir c’était un peu flou pour me faire une note précise sur la méthode…

Quixote

Membre ELITE Or
  

Trust : 68  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 10183
1 j'aime    
Journal d’un re-cavalier : Paulux en DP p33
Posté le 08/10/2022 à 20h33

regiscorrs Oui pour bouger les hanches avec ma jument qui sait bien faire je recule un peu le genou et pour éviter que les épaules se barrent je dirais tension un peu plus importante sur la rêne extérieure

Regiscorrs

Membre d'honneur
   

Trust : 152  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2914
0 j'aime    
Journal d’un re-cavalier : Paulux en DP p33
Posté le 08/10/2022 à 21h07

Merci quixote pour la précision… Donc je n’avais pas complètement tout faux lol. Pour ma part, je pense qu’il vaut mieux que je pense à ma hanche plus qu’à mon genou, j’ai peur de trop reculer la jambe sinon… Et, je n’ai jamais essayé, mais je pense qu’un changement de pieds pourrait rapidement arriver avec le cheval que je monte…

Édité par regiscorrs le 10-10-2022 à 17h01



Quixote

Membre ELITE Or
  

Trust : 68  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 10183
1 j'aime    
Journal d’un re-cavalier : Paulux en DP p33
Posté le 10/10/2022 à 15h07

regiscorrs Ben c'est le risque, bon une fois que tu as fait 3/4 changements de pied ben tu cherche ce qu'il faut changer pour les éviter ....
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 ... 48
Journal d’un re-cavalier : Paulux en DP p33
 Répondre au sujet