Reflexions les plus "pourries" du monde du cheval

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 ... 754 755 756 757 758 759 760 761 762 763 764 ... 801
Auteur
1.2M vues - 12005 réponses - 71 j'aime - 386 abonnés

Zzzzz

Apprenti
  

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 243
Reflexions les plus "pourries" du monde du cheval
Posté le 07/04/2011 à 15h39

un petit topic pour ironiser sur le monde du cheval : je propose de raconter des annectodes, reflexions marrantes ou pourries qu'on vous a faites.

je commence:

> en periode de gelee cet hiver, une cavaliere me dit :
- pourquoi tu vas pas en ballade?
- la route est gelee et ma jument fait la folle dehors, j'ai peur de glisser
- t'as qu'a lui mettre un enrennement...



> un moniteur en visite au club dit à ma monitrice en parlant de mon cheval :
- c'est quoi ce cheval? (d'un ton interessé)
- oh, rien, un trotteur


Sujet déplacé - 
Modérateur : bianca_jones

Cavaliereseule

Expert
   

Trust : 708  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 852
10 j'aime    
Reflexions les plus "pourries" du monde du cheval
Posté le 26/07/2019 à 16h17

Une gamine du club : " mon poney est mort, mais bon c'est pas grave : papa va m'en racheter un autre "

Eldeilla

Apprenti
  

Trust : 2  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 272
4 j'aime    
Reflexions les plus "pourries" du monde du cheval
Posté le 26/07/2019 à 16h20

cavaliereseule Même gamine, jamais je n'aurais dit un truc pareil ! J'y tenais aux poneys...

Cavaliereseule

Expert
   

Trust : 708  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 852
3 j'aime    
Reflexions les plus "pourries" du monde du cheval
Posté le 26/07/2019 à 16h22

eldeilla on est d'accord c'est horrible de dire ça après quand tu vois le profil de la gosse, ça m'étonne pas vraiment.

Grenouillealine

Apprenti
  

Trust : 88  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 278
4 j'aime    
Reflexions les plus "pourries" du monde du cheval
Posté le 26/07/2019 à 16h46

Un jouet... La faute aux parents !

Eldeilla

Apprenti
  

Trust : 2  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 272
4 j'aime    
Reflexions les plus "pourries" du monde du cheval
Posté le 26/07/2019 à 16h50

grenouillealine Ce n'est même plus un jouet. Je ne sais pas pour vous mais quand j'étais petite, mes jouets étaient des individus à part entière. Les casser revenait à dire qu'ils mourraient donc j'en pleurais (bon pas autant que si c'était un poney hein ^^)

Grenouillealine

Apprenti
  

Trust : 88  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 278
11 j'aime    
Reflexions les plus "pourries" du monde du cheval
Posté le 26/07/2019 à 16h57

Oui mais dans la societé de consommation actuelle, on jette et on remplace.

Je vois des enfants dont les parents travaillent de 8h à 20h, ils sont élevés par la nounou qui leur fait aussi les devoirs et le bain, les parents rentrent et n'ont plus rien à faire, ils évitent les conflits et achètent tout ce que leurs enfants veulent pour se déculpabiliser. Et quand je dis tout, c'est des centaines de jouets qui s'amassent, qui traînent, qui sont cassés et finissent à la poubelle.


Alors de là à ne pas pleurer un poney et en racheter un autre, quand ce genre de parents sont aussi du genre à prendre un chiot pour Noël et l'abandonner sur l'autoroute des vacances l'été suivant...

Eldeilla

Apprenti
  

Trust : 2  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 272
0 j'aime    
Reflexions les plus "pourries" du monde du cheval
Posté le 26/07/2019 à 16h59

grenouillealine Je vois effectivement beaucoup d'enfants avec une quantité de jouets impressionnante... ça a tant changé que ça depuis ma naissance ? Je n'ai que 24 ans... ça fait peur là

Ardennesacheval

Membre VIP

Trust : 110  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3836
0 j'aime    
Reflexions les plus "pourries" du monde du cheval
Posté le 26/07/2019 à 17h02

A un Noël où on était invité il y avait tellement de paquets que les gamins n'ont pas tout ouvert...
et après 2-3 cadeaux l'aîné a commencé à casser en visant les playmobil avec son nouveau fusil à boulettes... le père était super fier des qualités viriles de son enfant...

Grenouillealine

Apprenti
  

Trust : 88  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 278
11 j'aime    
Reflexions les plus "pourries" du monde du cheval
Posté le 26/07/2019 à 17h18

ardennesacheval intelligent le père...

Au dernier Noël de ma fille nous nous sommes retrouvés sous une montagne de paquets venus de tte la famille (heureusement que je demande à tout le monde d'acheter plutôt des vêtements ou bien une enveloppe pour mettre sur son compte épargne qu'elle aura à sa majorité... Finalement 0 tenue et 0€, des tas de jouets à la place).
À 2ans elle n'était pas prête du tout à tout ça et j'ai vite compris son malaise, elle n'a pas tout ouvert non plus.
J'ai décidé de faire du tri, planquer pas mal de choses pour plus tard et ne lui en laisser qu'un peu, une fois qu'il ne lui restait que 3 cadeaux elle était vraiment mieux et elle joue tjs avec. Le reste attend encore dans un placard, à Pâques j'ai été formelle aucun jouet d'intérieur qui ferait déborder son coffre, seulement un toboggan pour le jardin et qq robes. C'était bien suffisant.



Voilà la société actuelle, même en tant que parents on dit "pas de jouets" mais tout le monde en ramène, au détriment de l'enfant qui n'en profite même pas.
Ici qd on casse qq chose, on ne le remplace pas. On essaie de lui apprendre à prendre soin de ses affaires.


Et si un jour poney il doit y avoir, ça sera longuement réfléchi et pas avant qu'elle soit en âge de comprendre que ce n'est pas donné à tout le monde et que ça se mérite.

Rose25

Maître
    

Trust : 154  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1223
0 j'aime    
Reflexions les plus "pourries" du monde du cheval
Posté le 26/07/2019 à 17h21


bymathilde a écrit le 26/07/2019 à 14h25:
pareil que vous les filles
Prendre son temps au débourrage c'est s'assuré de rester en vie après !!!!


C'est si bien résumé! J'en ait fait quelques un des débourrages, mais j'ai rarement eu l'occasion de suivre le cheval. C'était juste "tiens toi la petite là-bas qu'à pas froid aux yeux, va mettre ton popotin sur le dada là-bas, tu fais 2-3 trucs pendant un temps et voilà"...
Toutefois, il y en a un qu'on a débourré à 2 (on était gosses, donc on se relayait les week-end quand nos parents ou le proprio pouvaient nous emmener) mais du coup mauvais suivit. Pis bon, proprio "à l'ancienne" qui ne comprenait pas qu'un cheval pouvait être fragile et parfois pas assez fort pour faire ceci ou cela.
Bref le copain débourre la bestiole, ca se passe assez bien et me dit que je peux "finir" le travail si je veux. J'étais toute contente! Sauf qu'on ne m'a pas dit que 1ere balade montée de sa vie, il avait enchaîner 3h aux 3 allures. Alors oui, tout s'est bien passé, sauf que du coup le machin était fin chaud à l'idée de galoper et pouvait vite partir en vrille. En plus le genre à se mettre dans une faille du cavalier et ne plus en sortir, l'exploiter au maximum !
Je lui en veux un peu à cet appaloosa de m'avoir fait tombée tant de fois, parfois même peur, mais il m'a remis en question sur plein de chose et là-dessus jamais je ne pourrais le remercier suffisamment.

Du coup sans le vouloir, il m'a donner plein de bonnes leçons pour le débourrage de ma jument. J'ai la chance de l'avoir eu toute petiote, donc elle a littéralement tout appris avec moi et je dois dire que son débourrage à été nickel ! Les seules fois où elle m'a fait tomber c'était quand on n'avait pas encore sa selle, seulement la vieille pas confortable mais qui ne craignait plus rien - j'avais pas trop les sous d'investir dans une bonne selle à l'époque + pas envie de faire un essai de selle (donc au moins bouger aux 3 allures) et un débourrage dans la même journée - et quand je réglais mon étrier et qu'elle a fait un écart (je vous met au défi de tenir en selle lol)
Aujourd'hui elle a 5 ans, c'est la plus jeune de la pension et c'est carrément L'ASSURANCE VIE en balade.
Elle ne met des coups de cul que quand elle est contente, elle a voulu m'embarquer quelque fois, mais j'ai toujours su lui rappeler gentillement mais fermement que maman est là-haut et veux vivre encore un peu (stp lol)
Donc clairement pour moi un débourrage en douceur et digne de ce nom, c'est vraiment le seul vrai moyen d'avoir un cheval posé dans sa tête et calme qui ne devient pas un danger public à la moindre excitation quand on monte.
A pied par contre, c'est parfois autre chose de ce que je lis sur internet (j'ai rarement vu/vécu le cas personnellement d'un cheval vraiment irrespectueux à pied mais adorable monté, mais l'inverse ca oui!)

Rose25

Maître
    

Trust : 154  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1223
3 j'aime    
Reflexions les plus "pourries" du monde du cheval
Posté le 26/07/2019 à 17h32

grenouillealine Wouah, j'avais pas vu ton commentaire, mais c'est quoi cette gosse
C'est tellement l'image du cheval-objet ! *et là mon cerveau fait une analogie assez immonde avec le terme femme-objet, dsl*
Perso si mon véto m'annonce un jour que telle chose que j'ai pu faire ou faire-faire un jour à ma jument l'a flinguer, je vais m'en vouloir à vie ! Bon après, si elle arrive encore à se déplacer sans trop de douleur, pourvu qu'elle passe sa vie au pré et moi à la dorloter.
Mais franchement c'est quoi cette mentalité de débile mental ! Je pense que c'est vraiment le genre de personnalité qui est capable d'abandonner sans scrupule un chien sur une aire d'autoroute parce que sinon "je ne peux pas partir aux Maldives pour les vacances tu comprend"

En fait en plus des cours d'équitation, il faudrait faire des cours d'éthique animal aux jeunes, juste parce que les parents ne savent pas eux-mêmes enseigner le respect, c'est vraiment affligeant!

Nina76

Apprenti
  

Trust : 70  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 281
13 j'aime    
Reflexions les plus "pourries" du monde du cheval
Posté le 26/07/2019 à 17h46

grenouillealine
Il ne faut pas généraliser non plus...
Perso, je depose mon fils à l ecole (mon mari lui depose ma fille) et non rentrons à 20h à cause de nos contraintes pros. Je monte à l heure du dej en m organisant au bureau (ne pas monter ne changerai en rien mon heure de retour qui est due au travail avec mes équipes et/ou à du décalage horaire)
Donc effectivement une nounou gère le gouter, les devoirs, le bain etc... et je check ou poursuit les devoirs s'il en reste (ma fille est au collège).
Ceci me permet de leurs consacrer le mercredi après midi avec leurs activités et les poneys/chevaux (idem we).

Pour autant ils ne sont ni délaissés, ni capricieux et à priori bien élevés.

Ils ont aussi beaucoup de jouets (offerts à Noël et aux anniversaires, rien ou très peu en dehors) aussi parce qu ils en prennent soin (et pourtant j ai un garçon) et se les transmettent. Idem Tv, tablette, telephone, pc etc... mais ils ont appris à les utiliser raisonnablement et demandent toujours la permission quand c est pour jouer.

Donc materiellement on pourrait dire qu ils sont pourris gâtés mais nous fixons un cadre, des règles,... en gros nous assurons l éducation de nos enfants

Petit clin d oeil ... quand ma fille pleure c est parce qu elle doit partir en vacances et dire au revoir à son poney pour quelques jours !! On a une fontaine pendant 2 heures... et obligation d envoyer des photos tous les jours

Nina76

Apprenti
  

Trust : 70  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 281
0 j'aime    
Reflexions les plus "pourries" du monde du cheval
Posté le 26/07/2019 à 17h51

rose25
C est aussi le rôle des parents de transmettre les valeurs essentielles
J ai tout de même constaté que les femmes et hommes de cheval (qu ils soient moniteurs, groom, cavaliers pros...) prônent ces mêmes valeurs au quotidien ( complètement aux ecuries, avec les loulous, en reprise...)
Est ce une utopie ?

Grenouillealine

Apprenti
  

Trust : 88  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 278
2 j'aime    
Reflexions les plus "pourries" du monde du cheval
Posté le 26/07/2019 à 17h56


nina76 a écrit le 26/07/2019 à 17h46:

Ceci me permet de leurs consacrer le mercredi après midi avec leurs activités et les poneys/chevaux (idem we).


Déjà rien que ça, c'est une énorme différence par rapport aux familles auxquelles je pense... Qd pour l'une le père ne prend que 2 ou 3 semaines de congés dans l'année pour aller au ski, aux USA où sous les tropiques, et les weekends préfère aller jouer au golf plutôt que rester avec ses gamins... Sa précieuse société passant avant tout. L'éducation n'est sûrement pas sa priorité, tout ce qu'il enseigne c'est que la seule chose qui inspire le respect, c'est le salaire d'une personne...

Un chien ça se jette, un poney ça se remplace...

Cavaliereseule

Expert
   

Trust : 708  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 852
5 j'aime    
Reflexions les plus "pourries" du monde du cheval
Posté le 26/07/2019 à 18h07

Mes parents travaillent beaucoup, je ne les vois pas énormément et ils ne sont pas rétifs à l'idée de me faire des cadeaux pour la simple et bonne raison que je suis respectueuse, que j'en prend soin, que j'ai conscience de la chance et que je n'en demande pas. Quand ils me proposent de trouver une solution pour avoir un cheval dans notre situation actuelle je dis clairement non : je suis en pleines études, je n'aime pas les écuries alentours et je ne pense pas pouvoir offrir la vie que je veux pour un cheval.

Je veux dire merde le respect c'est la base ! Quand cette gamine m'a dit ça j'étais sous le choque ! Et moi qui peut pleurer si je vois un animal mort sur la route...
Je ne pensais pas que même les enfants n'avaient plus de sentiments à l'égard de leur monture de compétition (parce qu'évidemment la gamine est à fond dans la compétition et ne pense qu'à ça et à son nouvel ensemble penelope)
Page(s) : 1 ... 754 755 756 757 758 759 760 761 762 763 764 ... 801
Reflexions les plus "pourries" du monde du cheval
 Répondre au sujet