Enfant en précocité intellectuelle

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ... 283
Auteur
146906 vues - 4241 réponses - 2 j'aime - 16 abonnés

Narce

Membre d'honneur
   

Trust : 243  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2998
Enfant en précocité intellectuelle
Posté le 27/11/2012 à 16h27

Hello CA,

J'ai vu sur plusieurs topics que certaines personnes étaient comme moi , c'est-à-dire "surdouées". J'aime pas du tout ce terme parce que ça nous classe dans une idéologie.

Voici un lien sur l'échec scolaire des EIP : www.jankech.ch/pdf/echecfr.pdf

D'après ce lien, il y aurait 1/3 largement au dessus du lot scolairement, 1/3 dans la bonne moyenne, 1/3 en échec scolaire. Les chiffres étant approximatifs, il me semble cependant qu'il y ait plus d'échec scolaire que de réussite...

Je me suis dit que ce serait pas mal de faire un post sur lequel on pourrait en parler.

Comment vous vous en êtes rendus compte ? vous avez fait des test je pense ?

Et vous le vivez comment au quotidien ?

J'ai fait des tests à mes 12 ans et depuis je suis suivie par une psy. Depuis toute petite, je suis en avance sur tout. Je pose des questions qui ne sont pas de mon âge. Mes parents ont fini par prendre peur et m'ont donc amené chez ma psy, car il y avait pas mal de questions auxquelles ils ne pouvaient pas répondre.

Ce n'est que depuis quelques mois que j'ai commencé à l'accepter. Sauf que c'est très dur, car malgré tout on est "différent" dans notre façon de raisonner et on a souvent du mal à s'intégrer avec toutes les autres personnes.

Au niveau de l'école ben c'est la catastrophe. Il y a 2 ans j'en ai fait une phobie, et j'ai pilé des 4 pieds pour y aller. Actuellement je suis en alternance. Je m'épanouie au travail, mais lorsqu'il s'agit d'aller 2 jours en cours, ça me rend folle ! Je m'ennuie car je ne vois pas l'intérêt d'apprendre toutes ces choses inutiles. Cela m'a aussi valu de gros problèmes avec les profs, qui estimaient que je n'étais qu'une fainéante qui pouvaient mieux faire.

J'ai toujours eu du mal à me faire des ami(e)s car on me faisait bien comprendre que j'étais "différente" et que mes sujets de conversation n'intéressaient personne. En étant précoce, on voit le monde différemment des autres, on n'est pas dans le moule...

Mais en tant que "surdouée", je fais tout pour essayer de me fondre dans la masse et c'est vraiment pas facile.

Voilà un peu pour moi, je serais très heureuse de pouvoir en parler avec d'autres personnes !

Je vous mets des liens très intéressants pour ceux qui ne connaissent pas :

http://www.enfantsprecoces.info/categorie/la-precocite-intellectuelle/

http://nouvsite.anpeip.org/index.php?option=com_flexicontent&view=items&cid=362&id=384&Itemid=829

http://www.lexpress.fr/styles/psycho/adulte-surdoue-comment-gerer-la-difference_1320964.html

Je vous invite également à aller sur ce forum, qui a été uniquement conçu pour les précoces : http://www.zebrascrossing.net/

Il est très intéressant et regroupe globalement tout concernant le sujet

Avant de vous lancer dans le post, je vous invite à regarder cette conférence. Elle dure 1h30 mais récapitule très bien tout ce dont le post parle depuis le début



Edité par narce le 08-02-2014 à 20h46

Jimini

Compte supprimé


0 j'aime    
Enfant en précocité intellectuelle
Posté le 27/11/2012 à 19h56


lostarmoor a écrit le 27/11/2012 à 18h47:
"échec scolaire ? Peur d'aller en cours ? Préférer le travail plutôt que l'école ? Facilités et questions embarrassantes dès la plus tendre enfance ? "


Vais peut-être aller faire un test mouâ...







eliralie a écrit le 27/11/2012 à 19h52:
Je suis assez d'accord avec ce que tu dis



ça depend de l'education.
Un surdoué dans une famille d'imbecile... ça fera un imbecile.
Un imbecile dans une famille de personnes un minimum reflechis, ça fera une personne minimum reflechis.


Je pense que la "precocité" se ressent surtout pendant l'enfance. Ensuite on se fond dans la masse en grandissant. Mais enfant, les cas relatés ici sont extrèmes, ça relève de l'autisme presque.

Edité par jimini le 27-11-2012 à 19h59



Clow55

Membre ELITE Bronze

Trust : 12  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6368
0 j'aime    
Enfant en précocité intellectuelle
Posté le 27/11/2012 à 19h59


loutree a écrit le 27/11/2012 à 19h55:




Je me reconnais surtout dans le fait que je comprends quasi tout tout de suite, mais alors dès que je comprends pas ... Déjà ça m'énerve de pas comprendre, et en plus je ne comprends pas pourquoi je ne comprends pas, j'accepte pas en fait. xD

Aliceetsesamour

Membre d'honneur
 

Trust : -  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1668
0 j'aime    
Enfant en précocité intellectuelle
Posté le 27/11/2012 à 19h59


jimini a écrit le 27/11/2012 à 19h56:



Je pense que la "precocité" se ressent surtout pendant l'enfance. Ensuite on se fond dans la masse en grandissant. Mais enfant, les cas relatés ici sont extrèmes, ça relève de l'autisme presque.


Mes parents ont eu des doutes, et ont été voir un médecin, petite, pour savoir si j'étais autiste . Il se révèle que non, même si j'en ai la grande impression .

Eliralie

Membre VIP

Trust : 26  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3515
0 j'aime    
Enfant en précocité intellectuelle
Posté le 27/11/2012 à 20h13

Après je ne sais pas si c'est "bien" de dire que part exemple il y a des autismes, des surdoués, ect... Déjà les "symptômes" varient d'une personne à une autre. Chacun a ses "propres "maladies"" si je peux dire, chacun est différents, chacun évolue à sa manière, ect... Sa met des barrières entre les personnes je trouve, on nous met dans une boîte à laquelle on semble correspondre, mais on peut être à l'étroit à l'intérieur ou au contraire la trouver trop spacieuse.
Enfin je ne sais pas vraiment comment exprimer ma pensée par l'écrit, désolé. Mais bon, vu que c'est le fouillis dans ma tête, j'ai du mal à tout ordonner directement en écrivant^^

Lostarmoor

Membre VIP
 

Trust : 75  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4161
0 j'aime    
Enfant en précocité intellectuelle
Posté le 27/11/2012 à 20h17

Moi perso, je sais que je ne suis pas une surdouée , je suis juste plus névrosée que le commun des mortels...

Lostarmoor

Membre VIP
 

Trust : 75  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4161
0 j'aime    
Enfant en précocité intellectuelle
Posté le 27/11/2012 à 20h24


eliralie a écrit le 27/11/2012 à 20h13:
Après je ne sais pas si c'est "bien" de dire que part exemple il y a des autismes, des surdoués, ect... Déjà les "symptômes" varient d'une personne à une autre. Chacun a ses "propres "maladies"" si je peux dire, chacun est différents, chacun évolue à sa manière, ect... Sa met des barrières entre les personnes je trouve, on nous met dans une boîte à laquelle on semble correspondre, mais on peut être à l'étroit à l'intérieur ou au contraire la trouver trop spacieuse.
Enfin je ne sais pas vraiment comment exprimer ma pensée par l'écrit, désolé. Mais bon, vu que c'est le fouillis dans ma tête, j'ai du mal à tout ordonner directement en écrivant^^



Très compréhensible , don't worry !

Mllehyde

Membre VIP
   

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5367
0 j'aime    
Enfant en précocité intellectuelle
Posté le 27/11/2012 à 20h57


eliralie a écrit le 27/11/2012 à 20h13:
Après je ne sais pas si c'est "bien" de dire que part exemple il y a des autismes, des surdoués, ect... Déjà les "symptômes" varient d'une personne à une autre. Chacun a ses "propres "maladies"" si je peux dire, chacun est différents, chacun évolue à sa manière, ect... Sa met des barrières entre les personnes je trouve, on nous met dans une boîte à laquelle on semble correspondre, mais on peut être à l'étroit à l'intérieur ou au contraire la trouver trop spacieuse.
Enfin je ne sais pas vraiment comment exprimer ma pensée par l'écrit, désolé. Mais bon, vu que c'est le fouillis dans ma tête, j'ai du mal à tout ordonner directement en écrivant^^


Mettre un nom sur les pathologies permet de mieux les comprendre, voir mieux les soigner pour les professionnels.

Mais je comprend très bien ce que tu veux dire

Eliralie

Membre VIP

Trust : 26  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3515
0 j'aime    
Enfant en précocité intellectuelle
Posté le 27/11/2012 à 21h05


mllehyde a écrit le 27/11/2012 à 20h57:


Mettre un nom sur les pathologies permet de mieux les comprendre, voir mieux les soigner pour les professionnels.

Mais je comprend très bien ce que tu veux dire
Oui, c'est vrai de ce côté là, mais après pour "l'intégration dans la société", c'est un peu moins cool... Vu que les gens se moquent de ces pathologies...
Mais après oui d'un point de vue médical

Marielacoste

Membre d'honneur
 

Trust : 6  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1682
0 j'aime    
Enfant en précocité intellectuelle
Posté le 27/11/2012 à 21h16

J ai arrête l école en première,avant le bac, j ai pas ft de terminale après, trois ans plus tard je me ss inscrite en candidat libre.

J'ai passé bac première et terminale en même temps, j ai eu mon bac sans soucis et tes bien même.

Comme ça on a arrêté de me fr chier sur mes capacités, au cas ou les test auraient menti.

Narce

Membre d'honneur
   

Trust : 243  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2998
0 j'aime    
Enfant en précocité intellectuelle
Posté le 27/11/2012 à 21h16


naley17 a écrit le 27/11/2012 à 19h09:

Totalement d'accord, j'ai beaucoup de mal avec tous ces termes de "surdoué" ou de "précocité intellectuelle" .
Ces test de Qi sont totalement basé sur de la logique, comment peut on définir un niveau intellectuelle à partir de ce genre de test?


Est-ce que tu as déjà fait ou vu ces test ? parce que justement, ce ne sont pas du tout des tests de logique en fait Bien sûr, il y a tous les tests bidons que vous trouverez sur internet. Mais les tests sont payants et examinés par des psychologues et neurologues. D'ailleurs, les psys ne font pas faire ces tests si les personnes ne correspondent pas à un "profil" (je précise que je n'aime pas ce mot non plus) spécifique. Enfin, ça s'est passé comme ça pour ma soeur, des personnes que j'ai connu dans un groupe de précoces justement et moi-même. Tu peux aussi voir ça sur internet.

J'utilisais ces mots pour me faire comprendre.

Mais je suis totalement d'accord que surdoué n'est pas le bon terme.

Comme je l'ai rajouté dans mon premier message, à la base surdoué veut juste dire "QI au-dessus de la moyenne", mais pas quelqu'un de plus intelligent qu'un autre. ça, c'est la "démocratisation" du mot qui en est venu à ce que tout le monde dise qu'un surdoué est quelqu'un hors norme.

Et il y a un monde énorme entre être précoce, et réussir en classe. Ce n'est pas du tout comparable, il ne faut pas tout confondre.

Il y a très peu de personnes dans la population qui sont en précocité intellectuelle, et ce n'est pas forcément un avantage dans notre vie ! Les seules personnes qui sont au courant sont mes proches, ma psy et mon Homme. Autrement je n'en parle pas, car ça fait peur...

Je suis précoce, parce que d'une part, mon corps s'est développé bien avant l'heure. J'ai pas vraiment envie de rentrer dans les détails mais pour exemple, j'ai eu mes règles à 8 ans, mes premières dents de lait à 4 mois, à 6 mois je commençais déjà à marcher, etc ... Donc à partir de là, mes parents se sont posés de sérieuses questions.

A la suite de ça, j'ai aussi parlé très tôt mais je ne me souviens plus de l'âge. Depuis la maternelle, les profs veulent que je saute une classe. Je suis isolée des autres, personne ne s'intéresse à moi (ou très peu) car je parle de choses qui ne les concernent pas.

Etre précoce, ce n'est pas simple à vivre du tout. Souvent, les gens te demandent si tu n'as pas un grain ou si t'es normale, ou te disent qu'il te trouve très différente et bizarre.

Toi, tu analyses tout en quelques secondes. Genre tu vois quelqu'un pour la première fois, tu remarques tout dans les moindres détails. Tu as une très bonne mémoire aussi. Souvent, il te suffit de regarder quelqu'un faire quelque chose une ou deux fois pour savoir le refaire.

Etre précoce, c'est avoir des "déficiences" au niveau du cerveau. Pour ma part, je souffre de dyssynchronie interne. C'es-à-dire que, comme plein d'idées arrivent en vrac dans mon cerveau, celui-là est perturbé et il m'est alors soit impossible de réfléchir, soit j'écris des mots à la place d'autres mots.

A 12 ans, ça m'a posé beaucoup de problème. Dans ma tête, plus rien ne tournait rond. Je posais trop de questions à mes parents, et ils ne savaient plus quoi me répondre. D'où le fait qu'on aille voir ma psy. Elle est spécialiste dans les enfants précoces mais ça c'est du hasard, si on ne l'avait pas rencontré, on ne le saurait peut-être pas encore aujourd'hui.

Une personne précoce s'épanouit bien plus dans un métier manuel que dans des cours théoriques. Car du manuel, c'est du concret.

Bref, et plein d'autres choses, la liste est longue.

A l'époque, j'avais besoin qu'on mette un nom sur mon mal-être et ma "différence". Comme dit, ce n'est que maintenant que j'ai finalement accepté le fait que j'ai un "problème" par rapport aux autres...

Après, j'accepte tout à fait que des personnes pensent que ce sont des conneries. Mes parents étaient les premiers à rigoler à la figure des psys. Mais bon, quand on vit avec ou avec des personnes précoces, on voit les choses différemment.

Edité par narce le 27-11-2012 à 21h23



Naley17

Membre ELITE Or

Trust : 22  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9034
0 j'aime    
Enfant en précocité intellectuelle
Posté le 27/11/2012 à 21h36


narce a écrit le 27/11/2012 à 21h16:


Est-ce que tu as déjà fait ou vu ces test ? parce que justement, ce ne sont pas du tout des tests de logique en fait Bien sûr, il y a tous les tests bidons que vous trouverez sur internet. Mais les tests sont payants et examinés par des psychologues et neurologues. D'ailleurs, les psys ne font pas faire ces tests si les personnes ne correspondent pas à un "profil" (je précise que je n'aime pas ce mot non plus) spécifique. Enfin, ça s'est passé comme ça pour ma soeur, des personnes que j'ai connu dans un groupe de précoces justement et moi-même. Tu peux aussi voir ça sur internet.

J'utilisais ces mots pour me faire comprendre.

Mais je suis totalement d'accord que surdoué n'est pas le bon terme.

Comme je l'ai rajouté dans mon premier message, à la base surdoué veut juste dire "QI au-dessus de la moyenne", mais pas quelqu'un de plus intelligent qu'un autre. ça, c'est la "démocratisation" du mot qui en est venu à ce que tout le monde dise qu'un surdoué est quelqu'un hors norme.

Et il y a un monde énorme entre être précoce, et réussir en classe. Ce n'est pas du tout comparable, il ne faut pas tout confondre.

Il y a très peu de personnes dans la population qui sont en précocité intellectuelle, et ce n'est pas forcément un avantage dans notre vie ! Les seules personnes qui sont au courant sont mes proches, ma psy et mon Homme. Autrement je n'en parle pas, car ça fait peur...

Je suis précoce, parce que d'une part, mon corps s'est développé bien avant l'heure. J'ai pas vraiment envie de rentrer dans les détails mais pour exemple, j'ai eu mes règles à 8 ans, mes premières dents de lait à 4 mois, à 6 mois je commençais déjà à marcher, etc ... Donc à partir de là, mes parents se sont posés de sérieuses questions.

A la suite de ça, j'ai aussi parlé très tôt mais je ne me souviens plus de l'âge. Depuis la maternelle, les profs veulent que je saute une classe. Je suis isolée des autres, personne ne s'intéresse à moi (ou très peu) car je parle de choses qui ne les concernent pas.

Etre précoce, ce n'est pas simple à vivre du tout. Souvent, les gens te demandent si tu n'as pas un grain ou si t'es normale, ou te disent qu'il te trouve très différente et bizarre.

Toi, tu analyses tout en quelques secondes. Genre tu vois quelqu'un pour la première fois, tu remarques tout dans les moindres détails. Tu as une très bonne mémoire aussi. Souvent, il te suffit de regarder quelqu'un faire quelque chose une ou deux fois pour savoir le refaire.

Etre précoce, c'est avoir des "déficiences" au niveau du cerveau. Pour ma part, je souffre de dyssynchronie interne. C'es-à-dire que, comme plein d'idées arrivent en vrac dans mon cerveau, celui-là est perturbé et il m'est alors soit impossible de réfléchir, soit j'écris des mots à la place d'autres mots.

A 12 ans, ça m'a posé beaucoup de problème. Dans ma tête, plus rien ne tournait rond. Je posais trop de questions à mes parents, et ils ne savaient plus quoi me répondre. D'où le fait qu'on aille voir ma psy. Elle est spécialiste dans les enfants précoces mais ça c'est du hasard, si on ne l'avait pas rencontré, on ne le saurait peut-être pas encore aujourd'hui.

Une personne précoce s'épanouit bien plus dans un métier manuel que dans des cours théoriques. Car du manuel, c'est du concret.

Bref, et plein d'autres choses, la liste est longue.

A l'époque, j'avais besoin qu'on mette un nom sur mon mal-être et ma "différence". Comme dit, ce n'est que maintenant que j'ai finalement accepté le fait que j'ai un "problème" par rapport aux autres...

Après, j'accepte tout à fait que des personnes pensent que ce sont des conneries. Mes parents étaient les premiers à rigoler à la figure des psys. Mais bon, quand on vit avec ou avec des personnes précoces, on voit les choses différemment.



Je ne pense pas que se sont des conneries.
Je pense que beaucoup vont pensés qu'ils ont une précocité intellectuelle juste parce qu'ils croient être un peu différent.

Mais être différent par rapport à qui et surtout à quoi?

Après je ne doute absolument pas de toi, c'est surtout que pas mal de personnes pensent l'être alos que ce n'est pas du tout le cas.

Narce

Membre d'honneur
   

Trust : 243  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2998
0 j'aime    
Enfant en précocité intellectuelle
Posté le 27/11/2012 à 21h39


naley17 a écrit le 27/11/2012 à 21h36:

Je ne pense pas que se sont des conneries.
Je pense que beaucoup vont pensés qu'ils ont une précocité intellectuelle juste parce qu'ils croient être un peu différent.

Mais être différent par rapport à qui et surtout à quoi?

Après je ne doute absolument pas de toi, c'est surtout que pas mal de personnes pensent l'être alos que ce n'est pas du tout le cas.


Entièrement d'accord

Il y a des gens qui pensent l'être. Mais s'ils l'étaient vraiment, ils ne rigoleraient pas et n'en seraient pas fiers, car c'est très dur à vivre au quotidien.

Il y a des signes précurseurs on va dire depuis la naissance.

La différence se situe au niveau psychologique. J'ai essayé d'expliquer un peu tout ça mais c'est pas simple

Le terme d' "autiste" est un peu fort, mais c'est dans cet esprit. Il y a des petits soucis de "réglage" au niveau du cerveau qui font qu'on ne réagit pas ou ne raisonne pas pareil que la majorité des personnes.

Edit : au fait j'ai juste repris ta phrase pour te répondre, mais le reste du pavé était aussi pour les autres ^^

Edité par narce le 27-11-2012 à 21h42



Naley17

Membre ELITE Or

Trust : 22  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9034
0 j'aime    
Enfant en précocité intellectuelle
Posté le 27/11/2012 à 21h45


narce a écrit le 27/11/2012 à 21h39:


Entièrement d'accord

Il y a des gens qui pensent l'être. Mais s'ils l'étaient vraiment, ils ne rigoleraient pas et n'en seraient pas fiers, car c'est très dur à vivre au quotidien.

Il y a des signes précurseurs on va dire depuis la naissance.

La différence se situe au niveau psychologique. J'ai essayé d'expliquer un peu tout ça mais c'est pas simple

Edit : au fait j'ai juste repris ta phrase pour te répondre, mais le reste du pavé était aussi pour les autres ^^


Pas de soucis, je trouve le post intéressant.

La différence en tant "surdoué", je comprend.
Je disais surtout ça pour tous ceux qui pensent l'être parce qu'ils sont différents.

Lostarmoor

Membre VIP
 

Trust : 75  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4161
0 j'aime    
Enfant en précocité intellectuelle
Posté le 27/11/2012 à 21h46


narce a écrit le 27/11/2012 à 21h39:


Entièrement d'accord

Il y a des gens qui pensent l'être. Mais s'ils l'étaient vraiment, ils ne rigoleraient pas et n'en seraient pas fiers, car c'est très dur à vivre au quotidien.

Il y a des signes précurseurs on va dire depuis la naissance.

La différence se situe au niveau psychologique. J'ai essayé d'expliquer un peu tout ça mais c'est pas simple

Edit : au fait j'ai juste repris ta phrase pour te répondre, mais le reste du pavé était aussi pour les autres ^^



Si tu l'as très bien expliqué justement


Ce sujet me captive car je soupçonne mon frère d'être exactement dans ton cas par exemple...Sauf pour les règles

Mais peut-être y a t'il plusieurs "niveaux", degrés de perception...


Le cerveau et le système nerveux ainsi que les hormones sont loin d'avoir livrés tous leurs secrets...


Je comprends ton mal - être en quelque sorte mais tu sais, pas besoin d'être au-dessus du QI moyen pour être "inadapté socialement" !

La preuve en est : moi !


Ce que je veux dire par là, c'est qu'en fait, c'est une chance

Timlulu

Membre d'honneur
    

Trust : 70  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3205
0 j'aime    
Enfant en précocité intellectuelle
Posté le 27/11/2012 à 21h51

Moi je doit etre surdoué mais dans quoi .. j'ai toujour pas trouver

Edité par timlulu le 27-11-2012 à 21h52



Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ... 283
Enfant en précocité intellectuelle
 Répondre au sujet