Cheval qui s'encapuchonne - la suite, au boulot

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5
Auteur
3434 vues - 63 réponses - 1 j'aime - 5 abonnés

Lapsuscalami

Membre d'honneur
 

Trust : 122  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1794
Cheval qui s'encapuchonne - la suite, au boulot
Posté le 31/07/2018 à 10h11

Hello CA,

Je viens en quête de pistes, d'indices, d'expériences.

Il s'agit d'un cheval gentil, généreux, poli, dont le seul "défaut" est d'être un grand angoissé.
On travaille dessus, on désensibilise, on lui laisse beaucoup de liberté dans son encolure à l'extérieur.
Il balade aux trois allures, jamais un énervement, jamais un embarquement, c'est un amour. Rênes ajustées ou rênes longues, il est tranquille.

À la plage cela dit, il se transforme en dragon. Il souffle, il renâcle, il mâche son mors à y laisser des traces, et il s'encapuchonne totalement.
Moi, la plage, je connais ; mon conjoint également. On est pas du genre stressé, on a nos marques, on y va régulièrement. Il ne me semble pas qu'on change franchement d'attitude.
On va à la plage en début ou fin de balade, pour atteindre des chemins ou rentrer à la maison ; on y trotte et galope, mais parfois, on y fait que marcher ; on y va pour nager aussi.

Rênes longues : il part. Et généralement de traviole, n'importe comment. Il fuit.
Rênes ajustées : il s'encapuchonne. Et cherche à arracher les rênes.
Seul : c'est la foire.
Avec son meilleur pote, très calme : c'est la foire.
Avec d'autres chevaux : il chauffe toujours, mais me semble plus sur la réserve.

Il le fait avec moi, avec mon conjoint (qu'il adore), avec ma DP.
Ce n'est pas systématique, mais c'est quand même 80% du temps.

Ni moi ni mon conjoint ne changeons d'attitude (a priori) avant d'arriver sur la plage : on ne bouge pas nos mains, on ne raccourcit pas nos rênes, etc.

Il y a forcément un truc qu'on fait de travers, un équilibre qui nous échappe, mais je patauge.
Je compte le montrer à ma prof quand elle aura un peu de temps, mais en attendant... avez-vous des exemples similaires ? Des pistes de travail ? Des trucs pour le détendre tranquillement ?

Merci !

Édité par lapsuscalami le 10-08-2018 à 08h54

Lapsuscalami

Membre d'honneur
 

Trust : 122  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1794
0 j'aime    
Cheval qui s'encapuchonne - la suite, au boulot
Posté le 31/07/2018 à 21h54

Oups, ça a papoté ici pendant que j'étais... à la plage ! Avec l'huître. Pour une séance photo, qui... ne donnera sûrement pas grand chose car il nous a fait de l'huître chaude.
J'adore les fruits de mer et les coquillages, mais j'avoue une certaine réticence pour l'huître chaude.

couagga Je suis déjà passée par ici avec un précédent compte : Fugae. Si ça te rappelle quelque chose !
Mon huître n'est pas du genre mollusque malgré son papier et son gabarit : irish cob, 17 ans. A loupé l'option traction, pour se rabattre avec beaucoup de succès sur la propulsion.
Interdit de trotter l'hiver (quasiment plus de cartilage entre P1 et P2, avec l'humidité... on évite et en général c'est repos). Ce qui donne une grosse anticipation et précipitation dès qu'il pense qu'on aurait peut-être l'idée à un moment donné d'accélérer l'allure. Pas simple pour lui.

C'est un doux géant 80% du temps, mais il fait l'aller Terre-Lune plus vite que n'importe qui pour un regard de travers. C'est un cheval sensible, avec de l'énergie. Très très loin de l'image "trait".

deedoocmoi Comme. Pépé. Le. Putois.
Si j'osais je dirais que ça ne sent pas bon, cette affaire...
Et le "copine d'huître", faut enlever la première syllabe tout de suite ou c'est pas encore l'heure... ? :')

Voilà, c'est ça. Même chose. Même s'il y a mon poney tranquille qui est plutôt du genre à barboter dans les vaguelettes au bord, comme les enfants, lui, il faut qu'il trace. Le garder arrêté... Je récompense les petits arrêts d'une à deux secondes. Mais dès que je félicite il est déjà reparti.
C'est épuisant pour moi, mais surtout pour lui.

sol_veig Mon irlandais est très respectueux en groupe, il n'a qu'un seul souci : il pense qu'il est un cheval de selle façon PS. Du coup il se met au rythme endurance, trotteur, PS... et comme il a l'endurance d'une moule, il finit rincé le pauvret.
Ma difficulté par contre c'est que c'est un cheval de balade, et il semble connaître les bases mais rien de très fou côté plat ou dressage... Il commence simplement à réagir aux jambes autrement que pour accélérer, et la rêne d'appui, c'est une fois sur trois. Cela dit il est bon élève, mais j'ai toujours rechigné à trop l'ennuyer alors qu'il est en pré-retraite. Mais j'y songe... Il faut juste que je me dédouble (ou que je double mon salaire) !

Par contre vu la plage, bah c'est long aussi... Presque 11 km de balade aujourd'hui, donc 5 à la plage !
Qui dit mieux ?

shiho Tiens, ça soulève une question que je me pose très souvent : est-ce que les élevages sélectionnent aussi sur l'intelligence, autant que sur d'autres critères ?
On parle souvent du "mental", mais surtout des capacités physiques. Mais franchement pour le loisirs, moi je préfère un cheval qui réfléchit... et qui n'est pas juste un bulot avec de longues jambes !

bloops29 Non, vraiment ? Elle couine au départ ? Tout le long ?
Je n'arrive même pas à imaginer !

--

Je reviens de la plage avec mon huître, donc.
Aujourd'hui, je suis restée un maximum rênes longues et j'ai eu de très bonnes périodes de pas allant mais où je sentais que le réacteur nucléaire sur lequel j'étais assise n'était pas encore entré en fusions.
Corriger la direction le fait un peu chauffer mais rien de grave. Et puis soudain un demi-tour pour aller voir une amie piétonne, et le drame, il part tête au vent, dos creux, il tricote et c'est parti. On a failli faucher la copine, la croix en pierre, le troupeau d'ados et les bouées dans la même foulée.
Notez qu'il n'a jamais, absolument jamais un mauvais geste, une humeur envers son cavalier, jamais.
J'ai du reprendre régulièrement car il y avait du monde, mais on a réussi à redescendre la pression en marchant beaucoup, rênes longues si possible.
Je note un progrès cela dit : aujourd'hui, il mâché son mors comme s'il voulait en faire de la bouillie, mais il n'a pas soufflé les flammes de l'enfer par les naseaux, et ne s'est absolument pas mis en sueur.

Et dès qu'il a posé un sabot hors du sable, c'était à nouveau le meilleur pote que j'adore, avec qui j'ai envie de me balader toute la journée, adorable, calme, connecté.
Je vais l'emmener chez un psy.

Édité par lapsuscalami le 31-07-2018 à 21h56



Bloops29

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 149  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7071
1 j'aime    
Cheval qui s'encapuchonne - la suite, au boulot
Posté le 31/07/2018 à 21h59

lapsuscalami : continue comme ça Il faut de la patience.

Ah oui, oui, elle "explose" et couine en même temps, et, parfois, le couinement précède l'explosion (ça, c'est le pire ^^).
Et, parfois, elle couine et il ne se passe rien : elle prend sur elle pour rester calme. ^^

Spiritdancer

Membre d'honneur
    

Trust : 878  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3427
3 j'aime    
Cheval qui s'encapuchonne - la suite, au boulot
Posté le 31/07/2018 à 22h12

shiho
Personnellement, je pense que cela dépend du nombre d'habitants qu'ils ont dans la tête... Chez le mien, visiblement, ils sont très (trop) nombreux là haut, avec des personnalités très différentes...

Lapsuscalami

Membre d'honneur
 

Trust : 122  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1794
0 j'aime    
Cheval qui s'encapuchonne - la suite, au boulot
Posté le 31/07/2018 à 22h20

bloops29 Oh misère, la trompette de l'angoisse. Les murs tremblent et les jambes du cavalier flageolent...
Que fait-elle, si elle explose ?

Là j'ai senti du progrès mais c'était quand même moche à voir. La copine venait faire des photos... Elle qui l'a monté la semaine dernière n'en revenait pas de la différence. Et ça m'étonnerait qu'il y ait un cliché à sauver.
Cela dit ce sera instructif dans ma collection des horreurs.

Sol_veig

Expert
   

Trust : 2  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 667
1 j'aime    
Cheval qui s'encapuchonne - la suite, au boulot
Posté le 31/07/2018 à 23h12

lapsuscalami
Je comprends la difficulté... la mienne n'a pas pas beaucoup de connaissance non plus... il s'agit simplement de lui occuper l'esprit et de le mettre au boulot...ça leur change les idées...
La mienne me fait 20km sans souci mais reviens trempée et fatiguée après 5km pas a son rythme... chacun ses petits travers...

Audekr

Apprenti
  

Trust : 12  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 378
3 j'aime    
Cheval qui s'encapuchonne - la suite, au boulot
Posté le 31/07/2018 à 23h21

Franchement merci à vous tous / toutes ! Je ne peux pas vous aider mais qu'est-ce que vous me faites rire !

Cherchour

Membre VIP
 

Trust : 88  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4248
2 j'aime    
Cheval qui s'encapuchonne - la suite, au boulot
Posté le 01/08/2018 à 08h50

Vos histoires de souches me font rire, je rencontre aussi ce "problème", toutes les souches ne font pas peur, et parfois on passe 20 fois devant avant qu'il semble la remarquer. Et il y en a une il jette toujours un coup d'oeil dessus.

A la différence que le mien je doute qu'ils soient nombreux dans sa tête. Si on colle la tête contre la sienne, on entend surement le bruit de la mer ... Pour rester dans l'ambiance plage


Je pense aussi que tu devrais tenter de juste marcher pendant un temps, et peut être organiser des séances de travail sur la plage (si tu peux au vu de sa joie), soit à pied, soit à cheval. Laisser tranquille dès qu'il semble revenir au calme. Histoire qu'il comprenne que ce n'est pas juste un lieu de fête, la plage.

Édité par cherchour le 01-08-2018 à 08h52



Lapsuscalami

Membre d'honneur
 

Trust : 122  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1794
1 j'aime    
Cheval qui s'encapuchonne - la suite, au boulot
Posté le 01/08/2018 à 08h52

sol_veig Ah le rythme du pas... Au moins, elle se donne, tu ne pourra pas le nier !

audekr Ahah, c'est au moins ça !
J'avoue que je rigole moins quand je suis sur les 600 kg d'irish en folie, mais bon. Au moins, je ne me fâche plus.

J'ai fait un petit extrait vidéo du pas "motivé" de Sinji hier... sachant qu'il était dans le pas cool rênes longues, donc c'est la partie où ça va plutôt bien. On ne voit malheureusement pas grand chose vu que je suis dessus. Disons qu'à 0:22 il a la tête remontée pour regarder quelque chose, mais que c'est la hauteur "normale" de sa tête habituelle. Donc tout le reste il est en dessous, parfois quasiment le nez au sol, à demander les rênes.
Bon filmer à la plage sur le dragon, c'est un peu chaud, donc vous me pardonnerez j'espère les rattrapages de rênes à une main pour éviter qu'il ne trace à droite ; il était partant pour l'est, hier.



La bêêêête :



Dieu merci il ne tracte pas, vu l'encolure.

Et au loin, mes 46 kg au loin sur ses 600 :


Édité par lapsuscalami le 01-08-2018 à 08h53



Lapsuscalami

Membre d'honneur
 

Trust : 122  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1794
1 j'aime    
Cheval qui s'encapuchonne - la suite, au boulot
Posté le 01/08/2018 à 08h56

cherchour Et le bruit du vent ?
Après qu'ils regardent des souches de travers, ça ne m'étonne pas trop : elles n'ont pas toujours la même forme avec la lumière, ces traîtresses... selon le moment de la journée... ça bouge.

Mon fjord est un tank calme et froid, et il a pourtant des trouilles qui me font rire et m'agacent à la fois (parce qu'on bosse dessus mais que ça reste niet, c'est fou) : les portails blancs (les masses blanches de manière générale, mais surtout les portails blancs !), les lamas (c'est pas ultra pratique côté désensibilisation) et les ânes (pourquoi ? c'est adorable, un âne...).
Parfois même il fait l'hippocampe, avec son encolure toute enroulée, il ronfle, il fait des écarts... Je crois que parfois, il oublie qu'il est un poney fjord et qu'on a des milliers de bornes dans les pattes ensemble.

Cabochons

Membre ELITE Or
  

Trust : 22  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 16803
0 j'aime    
Cheval qui s'encapuchonne - la suite, au boulot
Posté le 01/08/2018 à 09h08

Je crois qu'on se l'est déjà dit, Galou ou Sinji ont un caractère très semblable.

Galou aussi quand je sortais avec lui, pouvait se mettre à ronfler, relever l'encolure et prendre une allure de ouf .... et ce n'était pas de l'excitation, mais vraiment quelque chose qui le stressait .
Ensuite dans ce cas là, avec les rennes je devais faire des actions très ponctuelles , pas le maintenir trop longtemps rennes ajustées car cela finissait par en rajouter une couche.

Sur certaines sorties , au même endroit c'est lui qui anticipait sa peur. Et c'est vrai qu’instinctivement on y pense aussi. Et comme Galou , et je pense Sinji également sont de gros gros sensibles et bien ils sont très réceptif à nos moindres pensées.

Surtout que la veille de ta sortie tu y pense déjà

Lapsuscalami

Membre d'honneur
 

Trust : 122  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1794
3 j'aime    
Cheval qui s'encapuchonne - la suite, au boulot
Posté le 01/08/2018 à 09h12

cherchour Je rebondis sur ce que tu as ajouté : travailler à la plage, oui, mais hors saison déjà car là c'était coton et je ne veux rien risquer. Il part très fort - pas très vite, mais ça peut surprendre.

Hier en sortant de la plage, un chien n'avait pas le rappel et est venu nous tourner autour, plaqué au sol. Pas méchant mais un peu excité, et évidemment cherchant à coller aux fesses. Je n'ai pas aimé surtout que les gens n'avaient absolument pas le rappel, même si Sinji n'a pas peur des chiens du tout. Donc j'ai arrêté et j'ai gueulé "non". Sinji a donc fait son sketch, piétiner, frémir, virevolter...
Ledit chien est parti ensuite à fond sur un môme. Bien quoi. Bref août... on va éviter.

À pied, pour l'instant, je n'irai pas.
J'ai du resangler un jour en urgence (il est spécialiste du rentrage de bide express) en descendant parce que la selle tournait fort. Il était cool, le nez dans mon pull, et soudain, pour une raison qui m'est totalement inconnue, il a pété un plomb et m'a fuit par le travers. J'avais les rênes en main mais ça l'a terrorisé encore plus. Il a pris la fuite, galopé comme un furieux, la selle a tourné sous son ventre, il a fini par traverser la départementale après la plage. Par miracle on s'en est sorti sans bobo, sans créer d'accident, juste avec des étrivières en moins.
Dès qu'il m'a vu traverser la route, j'ai vu ses yeux, il s'est posé, "ah c'est toi, j'avais peur tout seul !". Et il a été absolument adorable tout le retour. En liberté. Calme.
Je ne descends jamais de Sinji à la plage. Une fois en trois ans, ça m'a vraiment marqué, même si sur le coup je n'ai pas eu peur et que je n'anticipe pas, je ne veux pas prendre de risque pour lui.

Toute cette conversation me rassure beaucoup cela dit, je pensais vraiment faire les choses totalement de travers, mais maintenant j'ai mon "programme" en tête et les idées plus claires. Merci à toutes !

Édité par lapsuscalami le 01-08-2018 à 15h23



Lapsuscalami

Membre d'honneur
 

Trust : 122  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1794
1 j'aime    
Cheval qui s'encapuchonne - la suite, au boulot
Posté le 01/08/2018 à 09h17

cabochons Franchement... je sais qu'on laisse transparaître des choses, et je ne peux pas non plus empêcher une petite montée d'adrénaline. Mais je ne change pas d'attitude, je ne mets pas en boule, je respire, je chante (uniquement en anglais, Sinji est sélectif) si il y a vraiment besoin.
Et surtout, j'ai déjà eu des sorties absolument géniales avec lui à la plage... Il m'a un jour fait un galop superbe, un équilibre de fou, sur 2 km, il se donnait dans le calme, j'en ai pleuré.
Alors si je sais que Sinji est un gros angoissé, sensible, et potentiellement extra pénible à la plage, je sais aussi que c'est un amour, que je l'adore, et qu'il peut être excellent.

Hier, j'ai vraiment tenté le rênes longues au maximum, sauf quand je sentais qu'il partait en furie ; et c'était pas si mal, je veux dire, c'était moche, c'était chaotique, mais il ne s'est pas braqué totalement, et moi je suis restée zen. D'ailleurs la grosse différence c'est qu'il n'a pas ronflé ou respiré très fort comme il le fait souvent :)
Pour moi c'est déjà un gros progrès !

Et puis si jamais on y arrive pas, et bien, ce n'est pas grave. On ira plus à la plage pendant un moment. Mon seul objectif avec lui, est de le sortir un peu pour lui dérouiller les pattes, et lui faciliter la vie en l'incitant au calme. C'est tout !

Cabochons

Membre ELITE Or
  

Trust : 22  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 16803
1 j'aime    
Cheval qui s'encapuchonne - la suite, au boulot
Posté le 01/08/2018 à 09h43

lapsuscalami C'est certain que nos grands sensibles sont pas toujours facile à gérer , et la petite montée d'adrénaline .. je connais . Moi je lui racontais tout et n'importe quoi

Et comme tu dis certaines fois ils sont au top et on est et d'autres fois , rien ne change mais c'est pas pareil.
Comme dit JP à propos de Galou, il a un petit pois dans la cervelle qui parfois se cale au mauvais endroit et déconnexion ....

C'est vrai que dans des cas similaires, on ne peut pas rester rennes longues , mais avec Galou l'action devait être brève quitte à s'y reprendre à plusieurs reprises

Mais si il y a déjà de gros progrès , pas de raison que tu n'y arrives pas ... cela ne pourra aller que de mieux en mieux

Couagga

Membre VIP
  

Trust : 61  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4922
1 j'aime    
Cheval qui s'encapuchonne - la suite, au boulot
Posté le 01/08/2018 à 10h07

lapsuscalami

Oui bien sûr ! Fugae
Je me souviens

Shiho

Expert
   

Trust : 30  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 702
2 j'aime    
Cheval qui s'encapuchonne - la suite, au boulot
Posté le 01/08/2018 à 10h53

lapsuscalami : a priori les élevages sélectionnent sur le mental... côté père. Côté mère, ça dépend. Il y a les vrais élevages, et il y a la juju de particulier qu'on fout à la repro parce qu'elle est ingérable et/ou blessée et qu'il faut bien en faire quelque chose. J'ose espérer que que les premiers sont plus nombreux.

Dans les courses de galop, tant que le mental du cheval ne l'empêche pas de performer, je n'ai pas l'impression qu'ils s'en préoccupent. C'est comme la qualité des pieds. L'élevage dont vient le mien, la dizaine de chevaux que je connais sont pareils : ils se mettent tous en stress +++ dès qu'ils sortent de leur cocon. Pour la plupart, ça ne les empêche pas de faire une carrière honnête mais je pense que beaucoup d'entre eux serait meilleurs s'ils ne se vidaient pas d'angoisse avant la course. Le mien, il suffisait de le garder en main pour qu'il reste calme.


La traversée de la départementale, je crois que j'aurais décédé sur place
Page(s) : 1 2 3 4 5
Cheval qui s'encapuchonne - la suite, au boulot
 Répondre au sujet