Beauty la grande aventure !

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 ... 36 37 38 39 40 41 42
Auteur
60420 vues - 626 réponses - 19 j'aime - 98 abonnés

Tikva

Expert
   

Trust : 520  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 506
Beauty la grande aventure !
Posté le 20/10/2018 à 19h37

Bonsoir,

Je viens vous partager mon aventure de propriétaire avec ma petite connemara, Beauty !

Ce post servira de continuité à celui-ci :

https://www.chevalannonce.com/forums-11745428-projet-achat-

J'y exposais mon projet d'achat de mon premier cheval, après des années d'attente !

***


Petite présentation pour ceux qui aurait loupé le précédent post :

Je m'appelle Pauline, je suis cavalière et passionnée de chevaux depuis mon plus jeune âge. J'ai monté en club et en colonie jusqu'au bac avant de faire une pause de 5 ans pendant mes études pendant lesquelles je ne suis montée que très occasionnellement. Entrée dans la vie active, je reprends les cours en club et j'ai 2 demis-pension, je commence également à mettre de côté ... Le 20 juillet 2018, c'est la bonne nouvelle, je suis prise en CDI ! 3 mois plus tard, jour pour jour, je signe le contrat de vente de Beauty. C'est parti pour la grande aventure ...

Je cherchais un jeune cheval, une femelle, pas trop grande et n'ayant pas connu de mauvaises choses, avec un "bon mental". Beauty est dans le mil de ces critères, seul hic, je ne voulais pas de gris !



CARRABROWNE BEAUTY

Plein papiers Connemara -1m51

Par CARRA CASHEL et MULLAGH GERI

Née en Irlande le 1er mai 2015

Destination : travail à pieds, loisirs, balade, dressage, CSO, CCE ...


Cliquez pour voir l'image   

Beauty est arrivée en France en juin et a été débourrée au mois de juillet chez un cavalier de CCE.

J'ai essayé Beauty deux fois sur de courtes séances et j'ai été impressionnée par son calme et sa gentillesse pour une 3 ans.

Beauty a passé sa visite vétérinaire ce matin et s'est très bien comportée, elle est arrivée à la pension cet après-midi et a découvert son pré et ses deux copines, une pouliche de 2 ans et une trotteuse

***


Petite récap' des différents protagonistes de cette aventure pour ceux qui arriverait en cours de route :
- Beauty, connemara grise qui prend 4 ans
- Pauline (moi) 24 ans, la passion des chevaux mais 36 000 questions à la minutes
- Azur, Frison*Trait de 9 ans, copine de paddock de Beauty, gentille mais un peu neuneu, sa propriétaire s'appelle Mélanie
- Amelia est notre professeur de travail à pied, diplômée la Cense
- "La Galopade" est le nom du gros club citadin ou Beauty est en pension paddock, 2 manèges, deux carrières, un immense cross et ... au moins 12 rangées de box différentes ^^

Retrouvez aussi nos photos& vidéos au quotidien sur Instagram : https://www.instagram.com/beauty_s_diary/

***


SOMMAIRE

Octobre 2018

Page 1
- la grande aventure !
- découverte des lieux
Page 4
- visite nocturne
- premier (essai de) travail monté
Page 5
- premier lâché dans le manège
Page 6
- Balade en main dans le petit bois
- Petite séance au manège
- Deuxième micro-séance montée
Page 7
- Quand Beauty a faim
- Achats chez Horsewood

Novembre 2018

Page 7
- Vaccin et balade en main
- Première vraie séance montée
Page 8
- Mini séance de TAP et balade en main
- Première visite de la podologue
- Séance montée et Salon du cheval d'Angers
Page 9
- Pensées pour Julie et première bêtise de Beauty
Page 10
- Beauty se rebelle !
- Séance photo en forêt
- Deuxième séance en longe
- Premier cours particulier
Page 11
- Tuto : comment passer pour une folle dans ses nouvelles écuries
- Motivation ou es tu ?
- Saucisson de poney
Page 12
- Anniversaire, visite nocturne 2.0 et p**** de tôle !

Décembre 2018

Page 12
- Visite de la future pension ?
Page 13
- 3ème séance de longe
Page 14
- Porte fermée et petit goûter
Page 15
- Séance montée : y'a du gaz !
Page 16
- Instinct grégaire et mauvais jour pour mon licol
Page 17
- Dernière séance montée à la pension
Page 18
- Arrivée au centre équestre
- Premier jour de Beauty au centre équestre
- Visite matinale et grand moment administratif
Page 19
- Mon cheval, ce concierge.
- Rencontre avec la nouvelle copine, Azur, frisonne bicolore
- Première séance montée dans la nouvelle écurie
- TAP : au trot !
- Une drôle de marque sur ma cuisse
Page 20
- Boulot : y'a du mieux, y'a du moins bien.

Janvier 2019

Page 21
- Bonne année 2019 !
- Et de trois
Page 22
- Le jeu de l'amitié (Parelli)
Page 23
- L'art de prendre sur soi
Page 24
- Dégazage en carrière
Page 25
- Sauts en liberté
- Instinct grégaire et fourchettes pourries
Page 27
- Visite de la véto
Page 28
-Oedème du vaccin et séance de lib'
- Essai de QP et plein de photos montées
Page 29
- Visite nocturne 3.0.
Page 30
- Séance montée : comme je l'avais laissé !
- Température négatives
Page 31
- Parage et premier cours de TAP
Page 32
- Tout va bien ! Photos en lib'
Page 34
- Spleen, cordelette et n°4 + portrait numérique
- Motivation, ça remonte pas !
- Ma vie de proprio comme je la rêvais
Page 35
- Vous en rêviez ado
Page 36
- Travail à pied et visite de Calamity Beauty

Février 2019

Page 36
- Le samedi, c'est ravioli
Page 37
- Azur échappées + Beauty en mode lard ou cochon
- Mélange de paddock et comédie romantique
Page 38
- Séance montée"deux en une"
Page 39
- Le mystère du poney auto-nettoyant
Page 40
- Deuxième séance avec L., plein de photos.
- Séquence émotion et Godefroy de Montmirail

Bonne lecture

Édité par tikva le 10-02-2019 à 18h29

Greatuma

Apprenti
  

Trust : 18  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 260
1 j'aime    
Beauty la grande aventure !
Posté le 10/02/2019 à 19h13

Je ne pense pas spécialement que beauty soit juste un bébé/ado et julie une adulte courageuse, mais c'est le ressenti que j'ai quant a ta confiance en toi! Que tu aurais l'impression le sentiment que beauty te tire plutot vers le bas (enfin la situation, pas la jument en tant que tel) tandis que julie te tirait plutot vers le haut

Tu es quelqu'un de réaliste. C'est notamment ce qui te "raccroche" (par exemple, quand tu te sens mal tu fais quand même le bilan de ce qui va bien etc)
Et peut être t'es tu déjà posé la question de "ça va bien, ma jument a un peu de défaut mais est super alors pourquoi je me sens si mal? "

C'est là dessus que je pointais du doigt "si tu le sens pas"...
Il n'y a aucun mal de vendre son premier cheval, et ça arrive beaucoup plus souvent qu'on ne le pense

Ca n'a pas l'air d'être ton intention, mais si un jour la question te vient en tête, n'hésite pas a suivre ton intuition (même si ta tête te dit que c'est pas bien et/ou que tu as échoué...ces phrases son surtout de la construction mentale)

Je te souhaite en tous cas de t'épanouir, équestrement parlant !
Et ne pas monter pendant un moment ne te fera du mal ni a toi ni a elle

Édité par greatuma le 10-02-2019 à 19h28



Tikva

Expert
   

Trust : 520  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 506
0 j'aime    
Beauty la grande aventure !
Posté le 10/02/2019 à 19h24

greatuma

"Que tu aurais l'impression le sentiment que beauty te tire plutot vers le bas (enfin la situation, pas la jument en tant que tel) tandis que julie te tirait plutot vers le haut"

D'un point de vue purement "équitation", c'est exactement ça ! Mais ce serait mentir de dire que je n'apprends rien avec Beauty, j'évolue beaucoup plus lentement certes, mais j'ai vraiment le sentiment de bâtir des acquis "durables".

Typiquement, hier quand Venus a pété en l'air quand je la tenais : 0 émotion de ma part, alors que j'aurais largement plus réagi quelques mois plus tôt. Et cette avancée, je la dois à mon quotidien à Beauty.

Mon intuition me dit (m'assure même) que je ne m'en séparerais jamais. Car j'ai toujours eu cette idée de me dire que mon cheval quand j'en aurais un, ça sera pour la vie, pour le meilleur et pour le pire. Et c'est suffisamment difficile de voir Julie à la merci de quelqu'un qui ne voit que sa capacité à sauter des barres, que je ne suis pas prête de réitérer l'expérience. à choisir, je préfère coller Beauty au pré à rien faire ou à la confier à un élevage si un jour je ressens réellement le besoin de prendre des vacances équestres. On en est pas encore là heureusement.

Et puis je saurais ce que je perds mais pas ce que je gagne. Même si moi je galère, tout le monde autour de moi s'accorde à dire que ma ponette est géniale. Idem, quand je lis le quotidien des autres avec leurs jeunes (ou plus vieux, hein lilca), je me dis qu'elle m'épargne bien des galères quand même.

Lilca

Expert
   

Trust : 380  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 574
0 j'aime    
Beauty la grande aventure !
Posté le 10/02/2019 à 20h00

tikva Comment ça te faire tracter à toute vitesse au galop ou subir des écarts à la mord moi le noeud ça ne te tente pas plus que ça ???

Comprend pas

Haha.

Si je peux ajouter mon grain de sel, à la différence que personnellement je ne me pose beaucoup (beaucoup) moins de questions que toi. Et mon petit niveau m'aide à relativiser aussi en fait. C'est normal que je galère puisque j'ai très peu d'expérience. Et je dois être un peu plus tête brûlée que toi, ça ne me dérange pas quand ça gigote en dessous. Killa me fait très régulièrement des phases mais je sais maintenant jusqu'où ça va et je sais que je ne risque rien. Après c'est pour la partie en selle. Sur ses démons à pied, j'avoue que je suis encore bien démunie mais je laisse le temps au temps aussi ;)

Édité par lilca le 10-02-2019 à 20h02



Mmebenoit

Expert
   

Trust : 5  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 455
8 j'aime    
Beauty la grande aventure !
Posté le 10/02/2019 à 20h16

Je pense que tu idealise avec Julie car comme tu le dis tu étais encadré dans un lieu connu, en confiance... Tu aurai très probablement les mêmes problèmes en la mettant dans des lieux inconnus sans encadrement et avec tous tes doutes.

Le problème c'est que pour une raison que tu ignores surment tu as peur d'avancer avec Beauty. La dp n'a pas un meilleur niveau que toi et elle arrive à évoluer aux trois allures monté, on a l'impression qu'avec un cavalier expérimenté Beauty avancerai bien dans le travail mais toi tu bloques.

Il faudrait peut être entamer un coaching une fois par semaine avec un moniteur du club pour que tu reprennes confiance meme si tu ne partages pas tous des méthodes mais au moins tu pousser à te surpasser pour te rendre compte que Beauty est quand même super et que tes peurs sont infondées.

C'est étrange car on avait l'impression que tu été prête pour un jeune et la dans tes discours tu as surtout envie d'un cheval qui peut aller galoper sur le cross, sortir en compétition... On te sentait sur de toi mais la le moindre petit écart de ta belle et rien ne va plus. Il y a un vrai travail à faire sur toi, recentrer sur le pourquoi tu as choisi un jeune et retrouver de la motivation et la confiance en toi.

Tikva

Expert
   

Trust : 520  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 506
1 j'aime    
Beauty la grande aventure !
Posté le 10/02/2019 à 20h17


lilca a écrit le 10/02/2019 à 20h00:
@tikva Comment ça te faire tracter à toute vitesse au galop ou subir des écarts à la mord moi le noeud ça ne te tente pas plus que ça ???


ça ira merci

à contrario, moi je n'ai pas l' "excuse" de pouvoir me dire que j'ai peu d'expérience/que je connais pas bien les bêtes ...

Y'a qu'à me voir avec L. Je sais PARFAITEMENT lui dire quoi faire à quel moment, comment réagir, un peu plus de ci-, un peu moins de ça ... Mais quand c'est moi dessus, je me fais des noeuds au cerveau.

ça me déprime de faire le yoyo de la sorte. J'ai repris y'a un an, je faisais pas la maligne sur un tonton de club, 3 semaines après j'étais la première à aller sur la ligne avec le même cheval, puis il y a Kiss Me, Julie ...

Je me rappelle avec une certaine nostalgie la période "post- arrivée" de Beauty ou ça y est j'avais pris mes marques, elle aussi, et je m'amusais bien avec en selle. Ok y'avait parfois un écart, un coup de cul, un petit démarrage yolo mais ça ne m'effrayait pas plus que ça. Là je suis retournée au stade ou je chipote pour des minis-dérapage ...

Audrey860

Expert
   

Trust : 2  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 540
2 j'aime    
Beauty la grande aventure !
Posté le 10/02/2019 à 20h38

mmebenoit Je cherchais comment mettre les mots sur ce que tu viens de dire, je suis totalement d'accord que tu idéalises sur Julie, dans des circonstances bien différentes que tu ne peux pas comparer. (Un peu comme quand on repense à son ex quand ça bat de l'aile dans une relation). Mais ce sont deux êtres vivants bien distincts, il faut vivre dans le présent et essayer d'éviter les regrets, que l'on ressent beaucoup dans tes propos.

Quoi qu'il en soit je trouve que tu as fais beaucoup de pas en avant dans votre relation et que c'est en bon chemin

Guppy13

Membre d'honneur
   

Trust : 204  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2613
5 j'aime    
Beauty la grande aventure !
Posté le 10/02/2019 à 20h42

tikva

Très honnêtement, ca aurait fini pareil avec Julie.
La ponette était plus sereine mais tout simplement parce que tu n'étais pas sa seule cavalière et qu'entre deux séances avec toi elle était boostée niveau obeissance/cadrage par d'autres cavaliers...

Tu as complétement perdu confiance en toi et c'est bien dommage... Au point où tu préfères faire monter quelqu'un d'autre que toi, je trouve ça triste pour toi. Y a vraiment pas moyen de trouver un mono du club un peu sympa/cool pour te faire des cours particuliers tranquilles en rab de son boulot pour un prix raisonnable?

Édité par guppy13 le 10-02-2019 à 20h49



Natcel

Initié
 

Trust : 31  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 162
6 j'aime    
Beauty la grande aventure !
Posté le 10/02/2019 à 20h53

Je sors momentanément de mon sous-marin. J'ai acheté au mois d'août ma jument de club préférée : assurance-vie en balade, très froide, bien cool en carrière. Je la montais régulièrement depuis 4 ans (elle en a 9), ce n'était pas mon premier cheval : bref toutes les conditions réunies pour que tout se passe bien...

Et finalement, arrivée dans la nouvelle pension, je n'ai pas retrouvé ma jument parfaite : ne se laissait plus attraper au pré, avait peur des monstres dans la carrière, se levait,... Bref, ça s'arrange petit à petit avec de la patience et de l'encadrement mais je n'ai pas encore retrouvé tout à fait ma jument comme elle était avant.

Tout ça pour dire qu'avec un nouveau cheval et dans un nouvel environnement, c'est difficile d'éviter une période d'adaptation un peu compliquée où tout le monde cherche ses marques. On a du mal à comprendre son fonctionnement et ses réactions, et lui de son côté est un peu perdu aussi, peut chercher à remettre en cause notre "leadership" s'il nous sent trop hésitant et donc pas fiable (au passage merci gentille nouvelle coach pour m'avoir fait comprendre tout ça).

Bref, à ta place, je laisserais sa chance à Beauty et je n'idealiserais pas trop Julie. Relis ce que tu écrivais sur elle il y a quelques mois : tout n'était pas tout rose...

Bonne continuation avec ta belle, je suis sûre que dans quelques mois, tu vas nous raconter tes exploits avec elle !

Édité par natcel le 11-02-2019 à 09h47



Tikva

Expert
   

Trust : 520  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 506
9 j'aime    
Beauty la grande aventure !
Posté le 10/02/2019 à 22h30

Je prendrais le temps de répondre à chacun mais, avant d'aller au lit, il me tenait à coeur de vous partager (avec l'autorisation de l'auteure bien sûr), cette petite "pépite" qui m'a bien retourné le cerveau. J'ai malheureusement dû effacé certains passages trop persos, de son côté, du côté de Julie et de son écurie surtout, ou du mien. J'aurais pu ré-arranger mais ça aurait dénaturer le truc ... j'ai juste aérer, c'est un message FB à la base.

Je pense que ces réflexions arrive à pic avant mon cours de demain



Et sinon, quand est-ce que tu vas te foutre la paix ? (et foutre la paix à ta jument bon sang)

Pour te dire à quel point ton histoire me touche … cela fait maintenant des semaines que je vais sur le site tous les jours pour suivre ta « grande aventure » avec les guillemets comme tu aimes ;-) je ris et je pleure avec toi, je suis joyeuse de tes évolutions, et j'ai envie de te secouer quand tu abuses de ta flemme.

Si un jour les enfants ça te barbe, reconvertis toi dans les séries, tu as une des ces plumes !!

Plus sérieusement ton histoire me touche, premièrement parce que j'ai vécu exactement la même 

[...]

, j'avais des haut très hauts, des bas très bas … Deuxièmemment parce qu'ont se connaît ! Enfin de très loin, je connais bien la petite Julie puisqu'une amie la montait chez ***, il me semble d'ailleurs que nous nous étions croisés en septembre à *** au CSO

[...]

Pour revenir à mon accroche, je vais être crue, mais je pense que tu as besoin d'aide. Tu est à cran, tu débordes d'envie de profiter de ce cheval que tu as attendu toute ta vie, et tu te retrouves confrontée à tes limites, celles de la vie celles de ton cheval … et c'est là que ça part en cacahuète comme tu le dis. Là tu contiens, tu vas voir quand tout va exploser.

À te lire, j'ai l'impression que tu places TOUT autour de ce cheval, c'est le centre de ta vie, que tu travailles avant tout pour avoir de quoi l'entretenir, que les 22 heures de ta journée ou tu n'es pas aux écuries sont du temps perdu. Que tu tentes parfois de l'oublier un peu mais tu y reviens très très très vite

[...]

il n'y a plus que le cheval. Il n'y a qu'à voir ce que tu postes quotidiennement : des pavés et des pavés sur toutes une panoplie de détails, des photos que prends le soin de traiter à chaque fois … et tout ça en ne parlant que de cheval annonce, il y a ton instagram aussi !

Combien de minutes d'affilée arrive tu à rester sans penser « cheval » dans ta tête ? Deux ?

Si je me souviens bien de ce qu'on m'a dit dans l'oreillette aux J, le fameux jour ou tu as essayé Julie pour la première fois, tu venais de perdre

[...]

Mon diagnostic n'ira pas par quatre chemins : la solitude te pèse

[...]

tu fais de ton cheval la personne qui partage ta vie, dans tous les sens du terme. Sauf que voilà, à la fin ça reste un cheval, et elle, elle s'en moque de toi tant que ses besoins primmaires sont assouvis.

[...]

Toi tu as des problèmes à régler, déjà cette confiance en soi qu'ont sent totalement absente dans chacun de tes CR, ont a parfois le sentiment que tu te questionnes jusqu'au point de te demander si tu n'aurais pas dû éternuer à cet instant précis. Tu m'étonnes que beauty devienne neuneu comme tu dis avec autant de précaution. Et si je ne m'abuse, serais tu du style à t'imaginer des scénarios-catastrophe ou le cheval te saute dessus à chaque instant ? As tu vécu dans ta vie des événements particuliers dans lesquels ta confiance en toi, l'image que tu as de toi etc. a été fortement remise en question ? As tu dépassé ce ou ces événements depuis ?

Tu dis dans ta présentation qu'avant l'âge de 15 ou 16 ans je ne sais plus, tu n'avais pas peur à cheval, ou tout du moins pas plus que n'importe qui. Que s'est-il passé à ce moment là pour que ça change ?

D'ailleurs tu n'emploies jamais le terme peur, tu parles d'appréhensions, de doutes ou autre mais jamais tu dis je suis une cavalière peureuse. D'ailleurs si tu te l'étais avouée plus tôt, peut-être aurais tu fais la part des choses et acheté un maître d'école ... ce que tu aurais regretté par la suite si tu es effectivement du même bois que moi. *** m'avait parlé d'une petite cavalière aux long chevaux roux très timide qui se rongeait les ongles jusqu'au sang mais arborait malgré tout une banane quasi niaise tout au long son cours avec sa petite grise ...

[...]

Tu parles aussi beaucoup de ta difficulté à te faire encadrer en quantité et en qualité

[...]

je vais aller à contre-courant des autres. Les profs pourront t'apporter plein d'éléments techniques, théoriques, mais à priori c'est pas ça ton problème. En théorie, tu sais tout, c'est la mise en pratique ton souci, et ça c'est quelque chose entre toi et toi même, personne ne le fera à ta place.

[...]

Je te dis tout ça en ayant bien bien conscience que ça va te dérouter pas mal, aucune malveillance en moi néanmoins, je te dit ça car quelques années maintenant, j'ai acheté ma DSA

[...]

, elle avait 4 ans, je bataillais tous les jours avec moi même … comme toi je rentrais frustrée 9 fois sur 10 , j'avais pleins d'attentes, je subissais mon quotidien. J'ai eu mes premiers cheveux blancs comme ça, des ulcères, insomnies … réveil en sursauts la nuit. J'ai arrêté de sauter puis de galoper trotter, puis de monter en extérieur, puis de monter tout court … je ne voulais plus longer non plus. Ma jument avait peur de moi et était niquel avec sa DP qui a largement « pris ma place » dans ce qui aurait dû être l'ordre des choses. ça te parle ? ? ?

Et puis j'ai rencontré quelqu'un, qui m'a permis de reconnecter avec la vraie vie, celle ou l'animal a sa place d'animal … J'ai également eu une grosse prise de conscience sur l'origine de mes peurs, de mon manque de confiance en moi, de tout ce que je faisais de mal avec ma jument, complètement polluée par mon vécu. Je l'ai foutu au pré, chez une amie, elle y est restée presque 2 ans … pendant lesquels je suis très peu montée.

[...]

Pendant ce temps, j'ai suivi une thérapie entamé une démarche de reconquete de ma personne. Un pas vers la vie.

Aujourd'hui, je suis maman, ma jument a 17 ans et a eu un fils qui prend 2 ans. J'ai reconquis petit à petit ma personne, ai réappris l'équitation depuis 0 avec un bon prof et un cheval maître d'école. Aujourd'hui je fais du trec, de la rando, du dressage du CSO. Je suis une femme et une mère heureuse, une cavalière-propriétaire comblée.

Mais cela n'a été possible qu'après un long chemin: le tour de moi même.

Je te souhaite le même voyage

Chika18

Membre d'honneur
   

Trust : 264  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2999
6 j'aime    
Beauty la grande aventure !
Posté le 11/02/2019 à 08h24

Je suis assez d'accord avec cette personne, c'était d'ailleurs la raison principale pour laquelle je t'avais conseillé l'encadrement, non pas qu'on t'aide d'un point de vue technique, mais qu'on te rassure sur tes capacités pour que tu reprennes confiance en toi.

J'ai vécu la même situation que toi à la différence que je sais d'où vient ma peur. Quand j'ai acheté mon petit broncho sauvage d'amour je savais que ça allait être beaucoup de travail et de galère, mais j'étais motivée.
Au début j'y allais tout les jours et clairement j'ai signé mon CDI pour m'acheter mon cheval.
Tout allait a peu près bien au début j'étais sûr de moi on évoluait dans le bon sens même si ça prenait du temps et que j'étais déçue de voir que finalement pipou ne serait pas debourré pour ce premier été ensemble.
Puis je me suis mise en couple. Mon compagnon n'a jamais remis en question le temps que je passais avec Baroudeur mais j'avais envie de passer du temps avec lui mais du coup côté barou ça n'avançait plus.
Et surtout j'ai commencé à avoir quelque chose à perdre et donc à prendre conscience du danger et à me rendre compte que je ne serais pas capable de monter dessus seul, qu'il me fallait un pro (j'avais déjà effectué d'autres debourrage sans problème)= première fragilité.
Ensuite dans l'année qui a suivi l'acquisition de mon cheval, j'ai vécu un braquage à main armée au boulot = deuxième fragilité, je réalisais qu'il pouvait m'arriver des trucs grave.
La même semaine en visitant une pension chez un pro pour le débourrage le troupeau panique, je me fais piétiner par 6 chevaux affolés = troisième point de fragilité, il peut m'arriver des chose grave dans le milieu du cheval.
Le jour même je vais voir barou pour me remettre fe mes émotions, il a peur d'un truc derrière lui et me saute dans les bras, il m'a juste touché avec son poitrail et il s'est rendu compte de sa connerie puisque je n'ai même pas bougé = point de fracture, enfin prise de conscience et preuve qu'il pouvait m'arriver quelque chose de grave avec mon cheval.
À partir de là j'ai mis énormément de temps à accepter cet état de fait. Presque 3 ans après je commence tout juste à souffler, à me refaire confiance et à lui faire confiance.

J'ai aussi pris le côté travail différemment, non je ne travaille pas pour mon cheval, je travaille pour pouvoir m'offrir ce qui me fait plaisir et il se trouve que la plupart du temps ce qui me rend heureuse c'est d'aller voir mon pipou, mais parfois c'est voir les copines et me faire un resto ou encore autre chose...

Bref j'ai lâché prise.

Comme d'autres je pense que tu idealise la relation avec Julie (décidément ça me perturbe toujours autant ce nom :c5). Tu étais dans un lieu connu, encadré, et avec un cheval régulièrement travailler par d'autres. Bref tu montais un cheval de club, pas un cheval de propriétaire.

On est à un âge où l'on commence à perdre l'insouciance de l'enfance et tu prends donc la mesure de ce qu'on te dit depuis des années : l'équitation est un sport dangereux. Avec ce coup de pied tu te rends compte que ton cheval peu être dangereux pour toi et c'est normal que tu es besoin de temps pour digérer cette vérité.

Tu as le droit d'avoir peur de te blesser ! Ça ne veut pas dire pour autant que tu n'es pas à la hauteur, mais qu'au contraire tu es suffisamment mature pour voir les choses telles qu'elles sont.

Ça se passait mieux avec ta DP ? Oui mais comme déjà dit, la DP on sait que ce n'est pas pour la vie alors les petits trucs qui nous déplaise, on fait avec et ce n'est pas si important. Alors qu'avec notre propre cheval ce n'est pas si simple. Tu veux tellement faire bien que tu focalise sur tout les petits points qui ne vont pas mais qui sont totalement normal pour un jeune cheval et tu occulte tout ce qui va bien. Enfin tu vois les points positifs mais ne leur donne pas l'importance qu'ils ont.
Un jeune cheval aussi serein fasse au nouveauté c'est une vrai chance ! Un jeune cheval qui teste... bah c'est un cheval qui cherche sa place, ça prends du temps et si ça peut te rassurer même après 3 ans et demi mon cheval cherche encore par moment à ne pas faire ce que je veux, c'est normal, il est vivant et lui aussi a des jours sans.

La où je rejoins totalement la personne c'est sur ce devoir que tu te fais d'aller voir ta jument, mais si tu n'as pas envie tu n'y vas pas et si elle reste dans son paddock une semaine même ce n'est pas la mort, elle t'a bien prouvé pendant la fuite d'Azur que si elle voulait elle pouvait courir dans son paddock. Ne culpabilise pas de ne pas vouloir monter, de préféré rentrer te faire un bain... elle est avec des copains, a à manger, est surveillée... elle s'en fiche pas mal.

Ne t'oublie pas pour elle. Oui on les aime mais c'est un loisir, les obligations qui vont avec tu les assumes en payant la pension, si tu ne vas pas la voir ça ne fait pas de toi une mauvaise proprio.

Claireda42

Initié
 

Trust : 31  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 188
3 j'aime    
Beauty la grande aventure !
Posté le 11/02/2019 à 11h59

Je sors de mon sous marin, je rejoins l'avis Chika18@ sur le fait d'un encadrement pour retrouver ta confiance et de lâcher prise. Mais je pense que la mono que tu as trouvé va t'aider là-dessus, il me semble qu'elle t'ai dit qu'elle allait bosser ton mental donc c'est un bon point pour ton avancée avec ta belle :)

Par contre, il me semble qu'il y a aussi un point important qui n'a pas été soulevé (il me semble ), ça serait chouette pour toi, pour beauty, pour ton épanouissement (mais après je peux me tromper) de te trouver des amis avec qui partager des moments équestres (et plus si affinités). On est vite isolés je trouve, une fois qu'on a notre cheval et le fait d'avoir des amis (ou connaissances) ca permets de monter ensemble (séances communes ou pas, monter ou à pied), de s'entraider et de se motiver. En tout cas, personnellement, cela me donne envie de venir à l'écurie pour discuter, même si je fais juste un pansage alors que l'autre fait autre chose. On a nos moments à nous quand même et des moments partagés. D'ailleurs j'ai l'impression que le fait d'échanger avec les autres propriétaires (dans ton post de dimanche et d'autres) que cela t'a fait du bien de discuter avec les autres propriétaires. Je t'encourage à aller à fond dans cette voie (peut-être même créer un groupe sur un réseau social pour l'organisation et papotage) et pour tes vacances, ca te permet aussi d'avoir confiance car tu sais que tes amis peuvent jeter un oeil sur ta jument. Après je ne connais pas bien la fréquentation ni tes envies ni celles des autres mais cela peut être une piste à suivre aussi peut-être ?

Chika18

Membre d'honneur
   

Trust : 264  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2999
2 j'aime    
Beauty la grande aventure !
Posté le 11/02/2019 à 13h29

claireda42 C'est vrai que cet aspect social me manque. D'ailleurs je redéménage dans ma région de coeur sous peu et j'ai grandement hésité à mettre Baroudeur en pension avec les chevaux de mes copines même si cela signifiait le mettre à 1h de route parce qu'effectivement la "balade du dimanche", petit rituel entre amie, me manque.

Ça peut être une piste à creuser.
Et puis on ne va pas se mentir, voir d'autres proprios galèrerais avec Pompom ça fait du bien à l'égo

Kathygt

Initié
 

Trust : 116  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 183
13 j'aime    
Beauty la grande aventure !
Posté le 11/02/2019 à 16h23

Il faut arrêter d’idéaliser nos vies équestres....on est pas dans l’étalon noir ou dans heartland^^ parfois avoir un cheval c’est chiant et rarement comme on l’a imaginé, rêvé ou subodoré .
Déjà ça coûte un bras, un ovaire voire une cou**le entre la pension, le matos et les cours ( et je ne parle pas du veto en cas de pépin ou des sorties concours ou autres) ça demande des concessions et des frustrations ....ensuite ça reste des animaux avec leur propre limite et leur humeur lunatique.....des etres vivants qui comme nous ne seront jamais parfait et encore moins infaillible .
Finalement on peut déjà s’estimer heureux qu’ils aient la gentillesse de nous accepter dans leur environnement et de tolérer de nous porter voir de nous supporter , la selle, le mors, faire des ronds dans le bac à sable, sauter alors que passer à côté est tellement plus logique , recevoir un coup dans les dents, une réprimande injuste du cavalier mal luné etc .....
Alors chaque couple écrit un livre différent avec des chapitres plus ou moins difficiles ....on en rêve de son couple centaure, du hennissement d’accueil a notre arrivée .....et en réalité on se fait dégager net par un cheval un poil mesquin ou on se ramasse la tronche dans l’herbe après un coup de pied dans le dos ( vécu) qui paralyse les muscles et l’ego, compromettant l’activité professionnelle elle même indispensable au maintien du fruit de notre passion ( le serpent qui se mord la queue) ....et je passe sur le volet santé, j’ai deux chevaux et les deux ce sont blessés dans les 6 mois après achat......il vaut mieux en rire

C’est une formidable école de la vie .....rien sans rien, du travail et de la pugnacité pour réussir , être positif , prendre du recul sur les événements et se nourrir de petits bonheurs et de grandes victoires ....

Ah et surtout écrit t’ aventure toi même ......c’est ton cheval, c’est à TOI de le monter, de le travailler , de l’eduquer, d’avoir des moments de complicité, des moments de solitude , de frustration , de te bouger mais si t’as pas envie etc ........ quand tu seras une vieille mamie tu pourras raconter à tes copines de la maison de retraite que tu en as baver mais que c’etait Tellement bon au final d’avoir écrit une belle histoire avec ton compagnon équin

Tikva

Expert
   

Trust : 520  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 506
19 j'aime    
Beauty la grande aventure !
Posté le 11/02/2019 à 22h45

mmebenoit

Au sujet de l' "idéalisation" de Julie, comme je l'expliquais quelques pages plus tôt, j'ai bien conscience que c'est très facile pour mon esprit de s'imaginer un quotidien radieux avec un cheval qui ne sera jamais le mien. Ensuite, je fais la part des choses, je montais Julie encadrée, par un goujat mais encadrée quand même, Julie était bossée pour une G7 ... Le gars avait mis des mois à l'approcher, il me l'avait présenter comme une jument qui lattait, qui explosait ... le mieux n'était arrivé qu'au fur et à mesure des mois quand elle a tissé une relation de confiance avec sa cavalière, il leur a fallu un an et demi de travail ! C'est sûr que sortie de ce contexte, changée d'environnement de cavalière, de rythme etc. ... Julie, ça aurait carrément pu faire des chocapics.

Pour ce qui est d'être "prêt pour un jeune", je pense que ça dépend ce qu'on appelle prêt avec la niaque nécessaire oui, quand bien même cela m'épuise certain jours ... je suis toujours là le lendemain. Après le niveau équestre ... c'est bien le noeud du problème, en théorie, je suis capable de gérer, je sais faire/j'ai déjà fait, en pratique, ça coince.

Je ne vois pas par contre comment tu as compris que j'avais envie de compétition cross etc. à terme oui, bien sûr mais pour l'instant, je veux juste une relation sereine avec elle. D'ailleurs j'ai souvent la flemme de monter, ça ne me dérange pas d'être à pieds.

audre860

Je rebondis sur la notion de "regret" dans ton message, des regrets, je n'en ai aucun si je n'ai pu acheter Julie, ce n'est aucunement de ma faute, moi j'ai fait du mieux que j'ai pu, c'est en face que ça n'a pas fonctionné et ça je n'y suis pour rien si le mec était malhonnête. Pas de regret d'avoir acheté Beauty non plus, même si elle me sort par les trous de nez parfois, ça dure une heure, une journée max. à la rigueur, j'aurais peut-être pu attendre davantage entre Julie et elle, sauf que voilà, pour le coup j'aurais vraiment eu un regret si elle m'était passé sous le nez. Pas de regret d'avoir pris un jeune non plus, c'était mon rêve, et mes problèmes personnels se seraient autant exprimés avec un cheval plus âgé/plus routiné.

guppy13

Oh mais ne sois pas triste pour moi, je te jure que j'adore ma jument et qu'au fond la voir bien suffit à mon bonheur Au sujet de L., ça serait triste en effet si à terme j'en venais à payer un cheval pour que ça soit quelqu'un d'autre qui en profite, mais je pense qu'on en est encore loin et je ne compte pas baisser les bras aussi facilement En attendant, c'est un vrai plaisir que de partager un peu de mon rêve réalisé avec une gamine qui ne demande que ça.

Je reparle de l'encadrement plus bas

natcel

Merci pour ton témoignage, on ne peut pas trop prédire les changements et adaptations des uns et des autres en effet. C'est vrai que Beauty est plutôt cool pour ça !

chika18

Je te rejoins sur l'intérêt des pros et du social en général pour rassurer sur les capacités, c'est un truc que j'ai énormément de mal à faire seule, je m'en rends bien compte maintenant.

Je me reconnais aussi dans ce que tu décris de ta vie qui est venu questionner ta confiance en toi et en les chevaux. à défaut d'un braquage à mains armés (qui voudrait voler les couches culottes et les petits pots ?), il y a aussi des trucs dans ma vie qui font que l'optique de me blesser par exemple, me dérange plus qu'avant. Il y a dix ans, j'aurais été ravie de louper le collège à cause du jambe cassé, maintenant, accident = plus de ressource = comment je nourris Pompom moi ? (Bon y'a Papa Maman mais chuuuut) Depuis le collège, j'ai aussi perdu des proches, j'ai eu une maladie grave il y a deux ans et demi et j'ai toujours les mots du chirurgien à mes parents "je comprends que vous ayez eu peur, mais le pronostic vital n'est plus engagé". En somme, j'ai compris que la vie, on pouvait la perdre, et pour avoir eu un court passage en fauteuil, je sais qu'être diminuée c'est pas cool non plus.

Donc, oui d'avoir les fesses de ma jument à 30centimètres de mon visage, et un sabot sur ma cuisse, ça m'a fait tout drôle.

Ma DP, elle avait une peur bleue des poubelles en balade je m'en cognais ++, quand on en croisait, on passait loin épicétou, elle ronflait et chauffait, mais ça n'allait jamais plus loin et je le savais plus loin, je passais très vite à autre chose. Aujourd'hui avec Beauty, je me ferais une montagne du même truc ...

Laisser Beauty au paddock une semaine, c'est peut être pas ze idée ^^ mais s'accorder des jours de "off", mille fois oui !

claireda42

C'est aussi ce qui me plaît tant dans ce club, on est pleiiiiiiins de cavaliers, avec des profils très variés, on est beaucoup dans l'entraide et oui, je l'admets, ça fait parfois aussi du bien d'entendre XXX en mode "Je sais pas si c'est l'hiver ou quoi mais il est infernal en ce moment"

kathygt

Ma référence, c'est plutôt Spirit Bah oui en 2002 j'avais 7 ans moi

Mais j'entends très bien que ton idée est de dire que dans la réalité, on a rien sans rien, si le cheval peut apporter beaucoup, il n'en demande pas moins en première instance.

***

Lundi 11 février : Premier cours avec M.H. Lelièvre

The D-Day

Je vous le donne en mille, ça commence pas bien une sombre histoire de récup' décalée + la nouvelle collègue en pleine quête de la tétine du petit Jean-Kévin et me voilà carrément en retard. Je crois qu'être en retard, c'est un des trucs que je déteste le plus au monde.

J'arrive donc au club à 17h50 pour un cours à 18h Heureusement Godefroy de Montmirail semble bien lunée tandis que je la panse et la harnache en hâte. Stress + retard, c'est la panique dans ma tête, j'en ai même carrément la nausée. D'ailleurs la belle doit le sentir, car là voilà à tirer au renard ...

M.H.L. arrive et nous discutons un peu, j'explique mon retard et le fait d'être en mode complètement boule de nerf.

On commence par causer matériel. Dans la série de conseils "tout et son contraire", j'explique avoir commencé à longer Beauty en licol plat, puis en filet Colbert, puis en licol en corde, au fur et à mesure de ses petites nouveautés et de comment je la sentais. M.H.L. désapprouve le licol en corde et me conseille le caveçon ... Bon. D'ici 6 mois je la longerais avec une guirlande de Noël.

Détente à la longe

On part dans la petite carrière, M.H.L. va m'observer un peu la détendre en longe et n'interviendra "que si vraiment ça ne va pas". Devinez qui arrive au milieu de la carrière une minute plus tard

Elle me réexplique comment me placer, positionner mes aides, utiliser ma chambrière etc. ça va mieux petit à petit, ma jument est même carrément cool, pas de ruades, pas de dégazage, à peine les oreilles couchées, et le must : elle ne me colle pas d'une cacahuète, sur un cercle parfaitement rond ...

En gros :

- je dois utiliser ma chambrière avec plus de fluidité, la faire "mouliner" plutôt qu'utiliser des mouvements saccadés
- quand elle obéit pas, c'est sur les fesses
- je dois être plus sûre de moi dans ce que je lui demande, je lui laisse beaucoup trop de place à l'interprétation, trop de flou.

Partie montée :

Petite pause blabla et allumage de lumière (quelle panacée ce club, on se croirait en plein jour !), et me voilà en selle. Pas de plot pour monter, je pars du sol ... Beauty ne bouge pas une oreille.

C'est le grand moment, je suis toujours en mode fébrile dans ma tête.

J'évolue au pas 5 bonnes minutes. Et bien Beauty est PARFAITE, en avant, calme ... pas de zigzag, pas un écart, pas de hennissement, RIEN. des arrêts niquels, des courbes niquels. Je suis sur les fesses de comment "j'arrive" à partir du moment ou je m'en donne les moyens. JE SUIS CAPABLE.

J'ai même droit à quelques éloges de M.H.L. "T'as pas de soucis de position, tu le vaut ton G7".
Bon elle ne sait pas que je n'ai pas le G7, mais sait que j'ai monté jusqu'au niveau G7"

Jusque là vous vous dites "tout va bien dans le meilleur des mondes possibles". Sauf que voilà, un cheval, ça a trois allures et que si ça va niquel au pas, je ne vais pas faire du promène-mamie toute la séance.

"Au trot Mesdames ... mais au fait, tu la montes sans cravache ?"
"Attends de voir "

Une fois au trot, c'est coton. Je me crispe parce qu'elle fuit littéralement, elle s'agace (gentiment hein) parce que je me crispe. J'ai bien du mal à l'avoir décontractée et surtout à ME décontracter. J'ai même le sentiment d'être au summum de ce dont je suis capable en terme de crispation équestre.

M.H.L. me donne des consignes, rectifie ce qui ne va pas :

Mes mains : trop hautes, trop contraignantes, je me retrouve à faire ce que je n'ai pas fait depuis Kiss Me : trotter rênes quasi flottantes, mains basses, coudes au corps. Bah sur un vrai cheval et pas sur une shetlande géante, ça fait des sensations ... que je n'avais pas éprouvé depuis des années !

M.H.L. me corrige aussi sur ma tête/ mon buste. Kiss Me était une championne d'Europe de Pony Games, je la menais uniquement à l'assiette, avec 2 grammes dans chaque main. J'utilisais aussi beaucoup mon buste ... Ici je suis, selon ma prof, complètement tordue sur ma jument, plus du tout dans son axe, pas étonnant que je ne trouve pas ma place dessus ! On part donc sur le joyeux exo de se mettre en cercle (Beauty déteste) avec 0 rotation de buste et tête orientée vers l'extérieur. Je réalise à quel point j'ai toujours le regard "côté passager". Je ne fais absolument pas "un" avec mon cheval, mon corps anticipe tout mouvement, tu m'étonnes que ça me déroute quand finalement ça ne va pas comme prévu .

Enfin petit instant comique : je vous avais déjà évoqué ma non difficulté à baisser les talons, du fait de mon hyperlaxité. Bah là, j'ai le droit à l'inverse "Casse pas ton talon !!" "Jsuis hyperlaxe !!" "Moi aussi, on me l'a fait pas, ton pied parallèle au sol et puis c'est tout !"

Un peu de tout ça aux deux mains, et l'heure est déjà carrément passée. Déjà ? Attends je commençais à apprendre là ... Je parle de mes perpétuelles questions à M.H.L. qui me conseillent des exercices de concentration/relaxation. Si comme je l'ai fait pendant le cours, j'arrive à me concentrer sur une partie du corps par exemple, j'en oublie les aléas de l'environnement.

Je vous garde le meilleur pour la fin :

" C'est presque dommage qu'elle n'est pas du tout bougé, j'aurais pu te montrer comment réagir"
" Oui elle est cool "
" Ah ça ta ponette elle est super ..."

Je vous laisse imaginer le ton employé pour le mot "super".

Mooxis

Membre d'honneur
  

Trust : 683  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2409
1 j'aime    
Beauty la grande aventure !
Posté le 11/02/2019 à 22h49

Génial de lire ça ! Belle séance !! Elle a l'air top cette prof, ça fait plaisir à lire
Page(s) : 1 ... 36 37 38 39 40 41 42
Beauty la grande aventure !
 Répondre au sujet