Journal de bord - Cobalt et Safran

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5
Auteur
2596 vues - 66 réponses - 2 j'aime - 13 abonnés

Cobalt12

Membre d'honneur

Trust : 116  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1465
Journal de bord - Cobalt et Safran
Posté le 06/05/2019 à 22h30

Bonsoir tout le monde

Ca fait un bon moment que ça me titille, mais ça y est, je commence un journal de bord. Il sera principalement sur le travail quotidien de Cobalt, mais j'y parlerai aussi de mes deux autres chevaux, Gazelle et Safran.


Pour me présenter un peu, je m'appelle Claire, 30 ans, je monte à cheval depuis mes 7 ans, propriétaire depuis mes 18 ans. J'ai commencé dans un poney-club en région parisienne avant d'arriver dans mon club actuel, il y a 18 ans maintenant. J'ai passé jusqu'à mon galop 6 avec des chevaux de club, et fait quelques concours d'obstacle (E3 et E2 à l'époque, soit 60 et 80 cm) et un trec par équipe organisé à domicile.

Puis, on me propose de monter une jument fraîchement arrivée en dépôt-vente.
Cliquez pour voir l'image   
Je craque dès que je la vois en box (baie avec plein de taches blanches partout), puis montée, même si je n'ai pas toujours le frein au galop.
Après le cours, le coach (c'est la mono qui avait fait le cours, pas lui) me dit, au cours de la conversation "Achète". Le soir, j'en parle à ma mère sans y croire (juste pour en parler et pouvoir passer à autre chose). Trois jours plus tard, elle appelle le coach, et un mois après ma famille me l'offre pour Noël, c'était en 2006.

L'aventure de propriétaire commence

Édité par cobalt12 le 15-09-2019 à 21h54

Cobalt12

Membre d'honneur

Trust : 116  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1465
2 j'aime    
Journal de bord - Cobalt et Safran
Posté le 03/06/2019 à 21h58

Ce matin, on a (enfin, le dernier date d'il y a deux semaines déjà) pu faire notre trotting, tranquilles, à la fraîche

Quand je l'ai sellé, pour la première fois depuis un bon moment, il n'a pas été menaçant, ni pour le tapis, ni l'amortisseur, ni la selle, ni la sangle, ni le sanglage. Les naseaux un peu contractés, mais guère plus, il n'a pas tourné la tête vers moi. Il mange plus de foin depuis quelques temps (je lui en rajoute le soir), je suppose que du coup il a moins mal à l'estomac, et que ça lui suffit.

J'ai remis le mors simple brisure, j'avais un meilleur contact que ces dernières séances. Il était très bien, même s'il a fallut plusieurs fois que j'avance fort les mains et que je le remette franchement en avant pour qu'il vienne tendre ses rênes, au lieu de s'enfermer un peu en lâchant le contact.

Après la douche, Cobalt aime beaucoup quand je sors la petite brosse, pour lui décoller les poils collés par la transpiration. Je lui brosse la base des oreilles et il adore s'y gratter le front

Édité par cobalt12 le 03-06-2019 à 22h04



Cobalt12

Membre d'honneur

Trust : 116  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1465
1 j'aime    
Journal de bord - Cobalt et Safran
Posté le 04/06/2019 à 21h41

Aujourd'hui, on a fait une petite détente, avec pour objectif de l'avoir en avant et relâché. Il a répondu deux fois à la cravache (avec un petit coup de cul), mais il est pas toujours réactif à la cravache, du coup j'insiste un peu. Après, il avançait mieux
Pour l'avoir décontracté, il a fallu le plier un peu au galop, incurvation, contre incurvation, cessions pour faire passer le postérieur dessous. Après, il était nickel au trot
Vu comme il avait chaud, j'ai pas insisté plus après, mais ça devrait nous aider pour le cours de demain.

Vendredi après-midi, on essaie une selle de dressage et une selle d'obstacle

Cobalt12

Membre d'honneur

Trust : 116  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1465
1 j'aime    
Journal de bord - Cobalt et Safran
Posté le 06/06/2019 à 09h50

Vu la grosse averse d'hier, on a fait le cours dans le manège, partagé en deux pour séparer les poneys et les chevaux. A six dans un espace trop petit pour faire deux cercles différents, on était tous en reprise pour faire une mise en selle. On a commencé à détendre au trot avant l'arrivée du coach, puis il nous a fait déchausser. On n'a remis les étriers qu'en sortant du manège.

On a trotté longtemps, où Cobalt s'est régulièrement défendu, en levant bien la tête, dos creux, en se ratatinant. Vu comme je galère au trot assis avec lui, j'ai eu beaucoup de mal à le remettre en avant à chaque fois. Puis on a passé des barres au sol, qui m'ont aidée à trouver un trot plus actif, mais que j'encaisse encore moins
Au galop, on devait prendre les deux rênes dans la main extérieur, et pareil, du mal à le faire vraiment avancer quand il reste la tête bien haute, sans tension.

On a fini par un petit tour dehors, sous une petite pluie.

J'espère que les deux selles de vendredi vont m'aider, si elles nous vont.

Cobalt12

Membre d'honneur

Trust : 116  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1465
1 j'aime    
Journal de bord - Cobalt et Safran
Posté le 06/06/2019 à 21h23

Aujourd'hui, c'était juste une petite visite le soir, après le boulot. Quelques caresses, une poignée de bonbons, un coup de crème pour sa dermite, un tas de foin, et c'est tout

Cobalt12

Membre d'honneur

Trust : 116  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1465
2 j'aime    
Journal de bord - Cobalt et Safran
Posté le 07/06/2019 à 23h04

Cet après-midi, malgré le vent qui soufflait très fort, on a pu essayer les deux selles (Fairfax).
J'ai d'abord longé au manège, histoire de voir si le vent le rendait hystéro, mais non, aussi sage que d'habitude, avec juste un coup de cul si j'insiste avec la chambrière pour qu'il galope.

On a commencé par lui poser la selle de dressage sur le dos, ça lui va pas mal, il a le garrot bien dégagé, elle pose bien. On fait une mini longe dans la petite carrière, histoire de voir comment il est avec les arbres qui bougent à côté, nickel.
Du coup, à cheval. J'ai commencé par rallonger les étriers, sinon j'avais les genoux dans les taquets. Ca perturbe vachement les repères, Cobalt aussi était en pleine réflexion avec les oreilles qui tournent dans tous les sens.
Avant de trotter, j'ai encore rallongé les étriers. Ca fait bizarre pour trotter enlevé, mais j'arrive à bien appuyer sur mes étriers malgré la longueur.
Après avoir un peu trotté on a ajouté l'amortisseur avec une cale, ça allait mieux, j'avais plus l'impression d'être en avant (même si avant j'étais déjà bien droite).
J'ai essayé de trotter un peu assise, mais là par contre, j'arrive plus à appuyer sur les étriers, j'avais presque envie des les déchausser. Au galop assis, ça va bien, je suis bien stable.
On va caler une autre séance dans l'été, pour essayer deux autres modèles, chez Bates.

On est ensuite passées à la selle d'obstacle (en ayant remis avant ma longueur habituelle). J'ai tout de suite senti que mes jambes étaient bien à leur place, et que j'étais très proche de Cobalt (par rapport à ma Forestier, je l'ai jamais monté avec une autre selle).
J'ai un peu trotté en carrière avant de raccourcir d'un trou pour avoir ma longueur obstacle habituelle, puis encore un trou, où j'étais encore mieux.
Au galop, je suis très bien, assise, en équilibre, nickel. J'ai pas essayé de m'asseoir au trot, mais je pense que ça aurait été facile.
Puis j'ai demandé à l'élève-mono s'il pouvait me mettre un obstacle, pour tester un peu plus. J'étais toujours aussi bien, bien calée, par contre le siège est un peu petit (17", il me faudrait 17"5), du coup je touche un peu le troussequin aux réceptions (mais vu que j'ai sauté à peine 80 cm, ça gênait pas).


Maintenant, faut que je réfléchisse, pour voir si je commande la selle d'obstacle. Elle est dans mon budget (et puis ma mère m'en paierait une partie pour mon anniversaire), et y a environ cinq semaines de délai pour la fabrication.

J'ai voulu en parler un peu au coach (il ne m'a pas vue à cheval, il est arrivé un quart d'heure trop tard), mais lui il est très marques françaises, selliers... absolument pas saddle-fitter (qui pour lui piquent le boulot des commerciaux), mais il ne veut pas m'influencer.
Idéalement, j'aurais voulu essayer la même selle en 17"5 devant le coach, pour sauter un peu plus, mais ma saddle-fitter ne l'a pas en stock.


Demain, je vais regretter de devoir reprendre ma selle

Cobalt12

Membre d'honneur

Trust : 116  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1465
1 j'aime    
Journal de bord - Cobalt et Safran
Posté le 09/06/2019 à 16h22

Hier, on a bossé la reprise de dressage, avec le rectangle installé dans la grande carrière (les carrières de dressage au golf et au château ont été démontées).
A la détente, je voulais surtout l'avoir bien actif, on a fait quelques hanches en dedans. Vu le nombre impressionnant de moucherons qui nous tournent autour, Cobalt a pas mal bougé la tête.

On déroule une première fois. Le doubler d'entrée est flottant, il n'est pas tonique, et regarde tellement le mono et son chien en C qu'il cale à la piste. L'allongement est très timide, le coin avant la diagonale suivante est compliqué, Cobalt est en défense à beaucoup lever la tête., du coup la transition au pas est tardive. Le galop moyen passe bien, j'arrive à bien marquer les deux transitions, galop à faux nickel, transition au trot pile à la lettre. L'arrêt en A est trop tôt, Cobalt anticipe. Il marche bien, allonge bien (un de ses points forts). Le trot après est correct, le galop bien. Le trot final est correct.
Globalement, on manque d'activité tout le long, et je dois plus me redresser. Y a eu beaucoup de progrès par rapport à la première fois où Cobalt avait déroulé, y a deux mois seulement.

Je déroule une seconde fois, sans que le mono ne regarde vraiment, il fait bosser les autres cavaliers (on n'est que deux sur six à bosser une reprise), mais après je débriefe quand même avec lui.
Je fais un doubler d'entrée très actif, mais du coup pour le trot moyen je lui en demande trop et il part au galop (il en a fait des très bien à la détente, après les hed). Je l'arrête et on recommence.
On est toujours aussi actifs sur le doubler d'entrée, mais je le freine dans le coin, pour pouvoir repartir sur mon trot moyen, où il est pas mal, je le sens allonger. La transition au pas est toujours tardive sur la diagonale suivante, et trop diluée à mon goût, à rebosser donc. Les cercles de 12 m au trot sont moins ronds, j'ai pas mes repères visuels habituels (deux barres à chaque coin seulement). Le galop est toujours aussi bien, la transition galop-trot se fait dans la foulée où je demande, pile à la lettre, avec une simple action du bassin, il y reste très stable. Je peux lui demander vraiment d'allonger, il revient bien quand je lui demande, au pas aussi (où il se déplie vraiment). On finit sur un trot bien actif et... un arrêt carré , je l'ai senti engager les postérieurs pour s'arrêter. Du coup, rênes longues, on a fini


Bref, Cobalt progresse bien sur la reprise de dressage, même si je ne m'assois pas encore (sauf au dernier complet, mais j'avais senti à la détente que je pouvais, hier j'ai pas essayé, je le voulais bien en avant), mais il reste encore une grosse marge de progression.

Cobalt12

Membre d'honneur

Trust : 116  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1465
1 j'aime    
Journal de bord - Cobalt et Safran
Posté le 10/06/2019 à 22h33

Hier matin, c'était trotting. Cobalt a été bien sage, même avec le tracteur qui récupère les boules de foin, le cheval qui trotte au loin ou les deux chevaux en balade qu'on croise.

En début de balade, Cobalt s'est fait peur tout seul. Suite au vent de vendredi, un petit arbre était couché en travers du chemin. Vu sa taille, je décide de passer au-dessus. Cobalt le regarde et fait attention pour passer les antérieurs, puis oublie un peu ses postérieurs, tape dans le tronc et se fait peur, donc part au galop

En fin de boucle au trot, on croise donc les deux chevaux en balade, on passe derrière eux à un croisement, puis on passe devant eux à un autre, on les double sur un chemin parallèle en galopant, et sur la deuxième montée au galop, Cobalt est très motivé pour rejoindre les deux copains qui broutent tout en haut

Il est ravi de rentrer au pas avec eux à la fin du boulot

Cobalt12

Membre d'honneur

Trust : 116  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1465
1 j'aime    
Journal de bord - Cobalt et Safran
Posté le 12/06/2019 à 13h24

Lundi après-midi, j'ai bossé Cobalt en même temps que deux copines, dont une qui vient aussi à Pompadour, mais en amateur 1.

Au début de la détente, Cobalt était tout ratatiné au début, un peu étriqué dans son trot. Après, j'ai réussi à l'étirer et le délier bien plus, il est resté toute la détente le nez par terre, bien actif. Au galop, je suis restée en équilibre, pour maintenir le mouvement en avant et le tendre, sans le gêner.
Bon, du coup, cette détente ne nous a pas aidés pour dérouler, j'aurais dû le remonter au trot avant de faire la reprise. Il est pas tendu, du coup au premier galop il zig-zague, deux bons coups de talons et il avance et se tend (mais c'est pas du tout académique).

Après, on a échangé les chevaux. Ma copine qui fait le complet a pris Cobalt et a déroulé m'amateur 1 avec lui, pas trop mal (j'avais remonté Cobalt au trot pendant qu'elle déroulait avec le belge). Elle l'avait déjà monté, mais dans sa pire période, à trois-quatre ans. Il a bien changé et évolué.

Du coup, j'ai récupéré le belge, avec un gros rebond au trot (quasi impossible de s'asseoir dessus), ça faisait un an et demi que je l'avais pas monté. Ce qui me change beaucoup, c'est qu'il a un contact bien plus fort que Cobalt.

J'ai fini avec le cheval de complet bien dressé mais ultra froid aux jambes et qui grince des dents. Ca fait bizarre. Pendant ce temps mon autre copine a pris Cobalt, qu'elle n'avait jamais monté. Elle a été agréablement surprise de trouver si bien sa place dessus (elle passe du gros belge d'1m74 à Cobalt, fin et 1m58), et qu'il soit si léger, juste le poids des rênes. Pour finir, Cobalt voulait galoper en s'étirant.

Pour finir cette séance où on s'est bien amusée, on les a emmenés brouter jusqu'à l'arrivée de la pluie.

Ca fait un an et demi que je n'avais pas monté d'autres chevaux que Cobalt et Safran, mais ça fait du bien, et j'apprécie d'autant plus le mien après Ca m'a permis de voir un peu Cobalt bosser et d'avoir les commentaires des copines une fois qu'elles l'ont monté.

Cobalt12

Membre d'honneur

Trust : 116  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1465
1 j'aime    
Journal de bord - Cobalt et Safran
Posté le 13/06/2019 à 22h15

Mercredi matin, on a bossé sur un petit enchaînement.
Vertical sur la piste, à main gauche. Six foulées en ligne courbe, oxer. Cinq foulées en face, vertical. On sert un peu la courbe pour prendre la diagonale suivante, oxer. Six foulées en ligne courbe double, vertical, une foulée, oxer.

On a commencé par détendre sur le premier vertical, puis on a enchaîné les trois premiers. Je manque de galop, du coup on rajoute une foulée sur les deux contrats de foulées.
Du coup, on recommence avec plus de galop, ça passe tout seul.
Passage suivant, on enchaîne le tout. Les quatre premiers passent nickel, puis je dessine mal la courbe, et je vois que je vais être en cinq foulées. Sauf que, dans ma tête, je me dis que c'est pas possible, Cobalt ne peut pas enlever une foulée, même si mes sensations me disent que oui. Du coup, je le freine pour faire six. On manque de galop pour la combinaison, du coup Cobalt s'arrête, et pas content, il se lève et se jette sur le côté un peu brutalement, je galère à l'arrêter. Un coup de cravache sur les fesses et on retourne juste sur le double, nickel. Du coup, on refait la ligne oxer-double, en dessinant bien. Cobalt écarte fort la courbe en se jetant vers la droite, mais en le remettant dans l'axe, on est pile en six foulées et ça passe tout seul.

Bref, j'aurais mieux fait de suivre mes sensations, je me serais pas plantée dans la ligne et il se serait pas arrêté.

Cobalt12

Membre d'honneur

Trust : 116  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1465
1 j'aime    
Journal de bord - Cobalt et Safran
Posté le 13/06/2019 à 22h40

Ce matin, dernier entraînement avant de partir au concours. Du coup, on a fait un petit trotting, avec deux montées au galop pour finir. La deuxième était quasi train de cross, Cobalt adore galoper franchement

Ce soir, Cobalt est prêt, propre. Les affaires sont dans le coffre de la voiture, restera à les charger au camion demain. Ma valise n'est toujours pas prête par contre, va falloir que je m'en occupe

Lilice34000

Apprenti
  

Trust : 68  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 424
0 j'aime    
Journal de bord - Cobalt et Safran
Posté le 11/09/2019 à 19h08

Alors que devient Cobalt ? :)

Cobalt12

Membre d'honneur

Trust : 116  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1465
2 j'aime    
Journal de bord - Cobalt et Safran
Posté le 12/09/2019 à 12h32

lilice34000
C'est vrai que je suis pas venue depuis un bon moment.

Au dernier complet, mi juin, ça s'est mal passé, enfin j'ai surtout mal monté l'hippique (failli tomber au dernier) et le cross (failli tomber trois-quatre fois au paddock après que Cobalt m'est assommée en se levant). On finit, encore une fois, éliminés sur le cross. Je redoutais un peu le contrebas, mais il l'a avalé sans soucis, il rentre dans le gué au galop mais manque de gaz pour sortir, donc s'arrête sur le dôme. On repart absolument pas convaincu et il s'arrête deux fois sur l'entrée de combinaison juste après. Au dernier refus il glisse et s'assoit, du coup j'atterrit debout à côté de lui.

Bref, grosse remise en question, j'envisage d'arrêter le complet, puisque je suis trop nulle pour finir un cross d'amateur 4.

On continue le travail, fin juin, je refais venir la saddle fitter pour refaire un essai sur la selle de la dernière fois et en essayer un autre, qui d'après elle sera beaucoup mieux.
On commence par la nouvelle selle, je suis tellement mal dedans au pas que je trotte et galope sans conviction et ne veux même pas sauter avec.
On remet celle de la fois précédente, du mieux. Par contre, je suis pas du tout à l'aise à l'obstacle (mais période compliquée de base, donc ça n'aide pas).

Le lendemain, je remet ma selle habituelle, je suis bien mieux dedans, du coup je laisse tomber avec la saddle fitter.

Fin juin, l'élève-mono me prête une selle (forestier dernier modèle) pour que je saute en cours avec. Le cours se passe pas mal, jusqu'à ce que le coach monte les barres à un gros mètre (pour préparer le concours à domicile deux semaines plus tard). Premier saut, pourri, les deux suivants ça passe mieux, le quatrième extrêmement pourri (on a tapé le chandelier), du coup Cobalt s'arrête sur le suivant. Je pars en avant et m'accroche à l'encolure pour me remettre en selle, mais Cobalt tourne sur place, du coup je suis obligée de lâcher, ce qui le déséquilibre et le fait partir en arrière. Il tombe assis puis s'affale sur le côté.
Je nous nettoie et on retourne faire l'enchaînement sur petit, ça passe.

Le lendemain, raide boiteux. Il voit l'ostéo trois semaines et demi plus tard, il lui remet la sacro-iliaque en place et donne des instructions pour trois séances, que je laisse au mono (qui a failli se faire éjecter par Cobalt la deuxième séance). Comme Cobalt est toujours boiteux, la véto revient, lui diagnostique une déchirure musculaire, donc du repos.
Il part au pré chez le coach début août, pour un mois.

Début septembre, il revient au club, étant enfin parfaitement carré (et totalement hystérique au pré, le coach m'en parle quasi tous les jours), du coup pension travail avec le mono pour deux semaines.
Il a fait de la longe, du plat, mais je ne l'ai pas encore remonté (ce week-end, puisque de toute façon lundi il ne sera plus en pension travail).

Lilice34000

Apprenti
  

Trust : 68  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 424
0 j'aime    
Journal de bord - Cobalt et Safran
Posté le 12/09/2019 à 22h24

cobalt12

Ah oui en effet, il y a pas mal de péripéties. J'espère que cette rentrée va vous être bénéfique !

C'est bien aussi parfois de laisser la main, ça permet de relâcher un peu la pression qu'on se met.
Ça serait dommage d'arrêter le complet si c'est la discipline que tu aimes. Tu n'as pas la possibilité de donner ton loulou à quelqu'un d'expérience pour le routiner sur une amateur 4 ? Et toi de prendre un gentil loulou pour te rassurer depuis ce qu'il s'est passé ?

Cobalt12

Membre d'honneur

Trust : 116  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1465
2 j'aime    
Journal de bord - Cobalt et Safran
Posté le 13/09/2019 à 22h04

lilice34000
Le mono a qui je l'aurais laissé en toute confiance en concours est parti il y a trois ans (et il nous manque bien depuis, c'est lui qui m'a débourré et débuté Cobalt).
Monter un autre cheval, ça va venir, puisque Safran est revenu au boulot depuis début août. Bon, il ne ressautera pas avant octobre, et pas plus d'un mètre avant mars, mais ça va venir vite.

On a un complet à domicile en amateur 4 dans trois semaines (c'est le seul cross qu'on a fini en concours). Vu comme les places partent vite, j'ai déjà engagé, mais on verra comment on se remet en route.
Après, on aura les challenges internes en obstacle pendant l'hiver (trois ou quatre, avec un par mois), où on pourra faire les 90 cm tranquilles.

Enfin, on verra bien comment on se remet en route.

Lilice34000

Apprenti
  

Trust : 68  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 424
1 j'aime    
Journal de bord - Cobalt et Safran
Posté le 13/09/2019 à 22h07

Ah mince, c'est dommage lorsqu'un coach de confiance part... Surtout que ça aurait pu vraiment vous aider je pense !

Bon en tout cas, c'est bien que safran reprenne la boulot, tu vas pouvoir peut être un peu souffler niveau cobalt.

J'espère en tout cas, que ça va bien se passer pour toi et tes loulous.
Tiens nous au courant ;)
Page(s) : 1 2 3 4 5
Journal de bord - Cobalt et Safran
 Répondre au sujet