Avis/infos concours dressage

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8
Auteur
4323 vues - 114 réponses - 0 j'aime - 12 abonnés

Choubichougirl

Membre d'honneur
   

Trust : 1620  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2958
Avis/infos concours dressage
Posté le 08/05/2019 à 02h58

Hello !

Le beau temps revient et la motivation avec lol !

Après une pause travail de quasiment 4 mois où on a fait essentiellement longe et balade dans la neige avec un cheval chaud patate à cause du froid, on a repris le boulot depuis 2 semaines à raison de 3 où 4 séances par semaine (tranquille hein, j'enchaîne pas 1h non stop).

Depuis novembre je suis dans une nouvelle écurie qui est top !
Boxe/paddock, sortie matin et après midi en troupeau, bref, tout va bien !
C'est une écurie assez active avec pas mal de concours, sur place et en extérieur.
Essentiellement en complet mais aussi obstacle et dressage.

J'ai déjà eu l'occasion dans mon ancienne écurie dans le Nord de faire quelques concours interne et officiels d'obstacles.

Clairement ce n'est pas pour moi lol ^^
Je suis extrêmement stressée à l'idée de sauter. Peur du refus et de me blesser.

Bref, on saute au ras des pâquerettes à la maison pour se faire plaisir. Je me fixe des petits objectifs sans pression et je suis très fière de nous quand on réussit même si clairement on aurait les capacités de faire plus.

Je n'ai pas la niak côté compèt, je ne vise pas le podium, disons juste que "l'important c'est de participer" est ma devise xD

J'ai toujours voulu tester les concours de dressage. J'adore la finesse et la légèreté qui sont présentes dans cette discipline. Pour moi c'est celle pour laquelle on doit bosser le plus pour que ça se voit le moins.
Bon je suis très loin du niveau des pros qu'on voit à la télé mais je suis contente de notre niveau et de mon petit cheval quand on sait qu'il y a 4 ans, il ne savait même pas galoper sur le bon pied ni s'incurver où quoi que ce soit.

Du coup, je vous met quelques vidéos que j'ai prise ces derniers temps (j'ai pris pour habitude de me filmer pour voir moi même mes défauts et les choses à améliorer).

J'aurai aimé savoir ce que vous pensiez de notre niveau pour une club 3, voir club 2.
À savoir que je n'ai que le galop 3 de validé donc il me semble bien que je ne peux pas aller plus haut de toute façon.

Quels sont pour vous les points positifs ?
Les points négatifs ?

Quelles sont les choses à améliorer pour essayer de s'en sortir correctement sur les épreuves C3/C2 ?


De moi même je note déjà qu'il faut que je pousse un peu plus mon pépère à engager. C'est son gros gros défaut, il est un peu trotinette par moment et à tendance à Speeder plutôt que pousser.
Ma jambe qui n'est peut être pas tout à fait fixe.
Autrement je ne vois pas trop.

Merci à vous de prendre le temps ^^

https://youtu.be/ZxD6cBa2GRc

https://youtu.be/IUwuKzQF4U0

https://youtu.be/JSGRd3z1LTs

Première séance de saut depuis décembre ^^
https://youtu.be/MDp1g70v69I

Countli

Initié
 

Trust : 28  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 117
0 j'aime    
Avis/infos concours dressage
Posté le 09/05/2019 à 22h31

choubichougirl je suis en cours de visionnage mais petite question, le stick tu en as réellement besoin ? Car j'ai l'impression que ça l'agace un peu de voir le stick s'agiter. Personnellement avoir un stick ou une cravache me gêne bcp, as tu essayé de ne rien prendre, ton cheval a l'air réactif aux aides, et juste te focaliser sur ta position ? J'ai un cheval qui précipite énormément au pas, il court après sa tête, au début le but c'était de juste marcher sur un cercle, le ralentir et surtout surtout ne penser qu'à ma position, relacher les épaules et les coudes, bien penser à la fixité de mes mains, le tenir avec le dos, l'assiette, les cuisses, bref, pendant plusieurs séances, juste me mettre sur un grand cercle et ne penser qu'à moi et non à lui ça m'a pas mal aidé ! (je suis loin d'être une experte mais j'ai l'impression que tu le précipite en le poussant avec l'assiette aussi, c'était un de mes défauts, acompagner oui mais ne pas pousser). Il y a pleins de petites choses comme ça dont on a pas conscience !

Édité par countli le 09-05-2019 à 22h33



Couagga

Membre VIP
  

Trust : 61  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4508
2 j'aime    
Avis/infos concours dressage
Posté le 09/05/2019 à 22h38

audekr

C'est peut-être que c'était plus des épaules en dedans sur la diagonale que des cessions. Dans la cession le cheval reste droit, la jambe se recule en arrière de la sangle pour pousser les hanches.
Dans l'épaules en avant ou en dedans, on cherche l'incurvation et la jambe agissante reste à la sangle. Là oui on travaille sur l'abaissement de la hanche intérieure et donc l'engagement du postérieur intérieur en évitant la fuite du postérieur extérieur.

La cession n'a pas une véritable visée gymnastique.

Choubichougirl

Membre d'honneur
   

Trust : 1620  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2958
0 j'aime    
Avis/infos concours dressage
Posté le 09/05/2019 à 22h43

countli Ah non effectivement je n'ai pas besoin de mon stick sur ce genre d'exercice.

J'ai tellement l'habitude de monter avec que si je ne l'ai pas j'ai le sentiment qu'il manque un truc, que quelques choses ne va pas.

Il sert surtout à appuyer mes demandes avec des touches quand il est un peu récalcitrant.

Countli

Initié
 

Trust : 28  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 117
0 j'aime    
Avis/infos concours dressage
Posté le 09/05/2019 à 22h54

J'ai tout regardé, je pense que certains auront une bien meilleure analyse que moi mais je retrouve bcp mon cheval dans le tiens et mes défauts dans les tiens en gros au pas quand tu le "ferme" devant pour moi il s'enferme, tu perds les postérieur, il se ratatine, il est tout bloqué devant. Je pense qu'avant de vouloir le fermer comme ça tu devrait le laisser repasser devant toi, être au bout des rênes, pas rênes longues donc mais ajustées. Oublie sa tête, juste droit, en avant, et on prend le temps de poser les papattes. Je pense que tu manque de fixité aussi, surtout au niveau des mains, au trot c'est assez flagrant, elles bougent pas mal, comme au pas je dirais essaie d'abord de fixer tes mains et d'avoir un contact régulier pour qu'il puisse venir se poser car la ça bouge il ne peut pas se fixer lui non plus. Après honnêtement je ne trouve pas ça catastrophique non plus, ça reste propre et je ferais pas forcément mieux. Ayant les mêmes défauts que toi je me permets de t'aporter ce que j'ai pu recevoir comme conseils les peu de fois où j'ai pu prendre des cours. D'ailleurs je le répète mais franchement si financièrement tu arrive a avoir un peu de côté, essaie de prendre un cours de temps en temps, tu verras ça aide vraiment et ça permet d'avoir des nouvelles pistes de travail aussi

Pascal.ricardo

Novice

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 12
0 j'aime    
Avis/infos concours dressage
Posté le 09/05/2019 à 22h59

Tu es chaussée un peu court pour du dressage, en mettant un ou deux trous de " liberté " tes jambes pourraient descendre et tu aurais plus fière allure.
J'ai l'impression que ton poney en a un peu ras le bol: de temps en temps, penses à desserrer tes doigts ou à avancer tes mains vers sa bouche (on est dans le basique là ... on verra pour l'appuyer plus tard)

Couagga

Membre VIP
  

Trust : 61  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4508
1 j'aime    
Avis/infos concours dressage
Posté le 09/05/2019 à 23h09

C'est déjà mieux de te poser comme ça sur le cercle et de chercher quelque chose de simple mais de propre.

Maintenant, il faut moins le précipiter. pour qu'il est le temps de se délier, il faut aller plus doucement. Il faut aussi lui demander de descendre et s'ouvrir. Là, vu sa difficulté à délier ses postérieurs, il faut chercher une attitude plus horizontale, plus ouverte et aller un peu moins vite au niveau cadence. ne lui demande pas de pousser alors qu'il n'est pas encore stable et équilibré.

Stabilise plus tes mains. Quite à les poser carrément au niveau du garrot pendant quelques foulées pour te repérer.


Pour moi, cette voie de travail des bases est mieux que ce que tu présentes dans les précédentes vidéos

Quiebro13

Membre ELITE Or
  

Trust : 841  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 13435
1 j'aime    
Avis/infos concours dressage
Posté le 09/05/2019 à 23h58

Je pense en plus de ce qui a été dit que ta position ne t'aide pas tu n'es pas alignée, tu a les jambes complètement devant et tu es assises sur le " gras " de tes fesses et non pas tes ischions. Tu manques de verticalité.

Attention pousser ne veut pas dire précipiter et s'agiter dans tout les sens. La cadence doit être lente c'est l'amplitude qui augmente. Comme si sur une même foulée tu voulais couvrir plus de terrain.

Choubichougirl

Membre d'honneur
   

Trust : 1620  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2958
0 j'aime    
Avis/infos concours dressage
Posté le 10/05/2019 à 01h02

couagga D'accord donc moins de main et moins pousser avec les jambes.

Alors du coup, les problèmes que j'ai rencontré.

Problèmes mineurs :

- quand je suis arrivée dans le manège, un autre cheval travaillait déjà. Le temps que je termine mon échauffement, l'autre cavalière est descendue et est sortie. Ce qui a prodigieusement agacé mon cheval... Il a voulu suivre, sans comprendre qu'on ne fesait que commencer le travail.

- passage à l'allure supérieure. Je suppose que c'est normal. Je pousse, c'est dur pour lui alors il cherche quelques choses de plus simple ?

- mes mains. Autant au pas, j'arrivais à penser à les lever (puisque tu m'as dit qu'elles étaient trop basses), autant au trot j'y pensais pas tout le temps, ce qui donne = mains pas fixes. Du coup je les garde plus hautes où plus basses ?

Problèmes majeurs :

- l'allure. Effectivement j'ai vu moi même qu'il allait un peu trop dans la précipitation. J'ai quand même réussi à sentir ça dessus et à doser.
Cependant (et du coup c'était une erreur), je l'ai porté tout le long de la séance ! Clairement c'était ça. Bon du coup je le ferai plus.

- les rênes. Ça m'a pas mal posé problème je dois dire. Quelle longueur ? Pli où pas ?
Du coup j'ai opté pour les avoir à une longueur normal avec un contact sur la rêne extérieur et une légère rêne d'ouverture à l'intérieur puisqu'on était malgré tout sur un cercle.

La complication des deux a fait qu'au final j'avais un contact très (trop !) franc sur mes rênes. Je ne tirai pas dans sa bouche, mais il est venu appuyer sur son mors assez fort.

Comment dire... le fait que je mette des jambes et garde le contact avec la rêne extérieur à fait qu'il s'est fort appuyé dessus. Suffisamment fort pour que du coup il se mette à dévier vers l'extérieur du cercle.
Au final ma rêne intérieure qui était censée juste faire une ouverture était surtout là pour éviter qu'il dérive vers l'extérieur et elle s'est retrouvée tendue aussi. Ce n'était pas ce que je voulais mais j'ai eu tellement de choses à penser en même temps... garder les mains hautes, garder les jambes fixes, mettre la jambe interne pour incurver un minimum, mettre la rêne intérieure pour faire le pli, garder contact sur la rêne extérieure, mettre des jambes pour qu'il avance, mais faire attention à ne pas précipiter, ne pas trotter enlevé trop haut par rapport à ma selle... c'était beaucoup par rapport à ma façon de monter "habituelle".

Du coup je dois me concentrer sur quoi en priorité la prochaine fois ?

Dolimos

Membre ELITE Bronze

Trust : 524  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6191
2 j'aime    
Avis/infos concours dressage
Posté le 10/05/2019 à 09h13

Alors , par rapport a la derniere video :

- le pas : pour moi tu fais des figures mais tu ne mobilise pas ton cheval . En gros tu fais du dessin !
Faire plusieurs grands cercles de 20 m au pas sans rien obtenir de plus n'a pas trop d'intérêt .
Le pas , c'est l'allure où on met tout en place . DOnc il faut justement demander plein de choses au cheval , simples , sur qlqs foulées mais il faut l'obliger a mobiliser , a utiliser son corps . Ca passe pas l'incurvation sur le cercle , la varitation des diamètres de cercle , bouger les hanches , les epaules sans forcement d'idée de figure precise de dressage . On cherche a tendre le dos , créer de l'engagement , de l'amplitude , on cherche a reccuperer un contact sain et productif , on chercher a avoir le contrôle sur les epaules etc … Donc on va faire plein de petites demandes qui s'enchainent : je rétrécis mon cercle en contre incurvation et je le ré agrandi en incurvation en poussant avec la jambe interieure a la sangle , on enchaine les changements d'incurvation sur une serpentine , avec apres chaque virage le developpememnt de l'amplitude du pas (le virage , sil est bien fait a crée de l'equilibre et de l'engagement , on en profite donc pour demander de developper un peu la foulée ! ) .
Tu peux bouger les epaules aussi sur qlqs foulées , ou les hanches .
Normalement si tu as fait une detente au pas correcte , a la fin tu as un cheval souple et delié au bout de ses rênes et attentif ! ET donc tu peux partir au trot , avec une belle transition montante (qui part de derriere avec un cheval rond qui se porte en avant avec energie) , demandée bien sur au bon moment !

Le trot : trop vite , trop precipité , trop irregulier !! Tu ne peux pas lui demander a l'heure actuelle d'etre tres actif , il n'en a pas les moyen et ça degrade sa locomotion .Comme l'a dit Quiebro , il ne faut pas confondre activite /impulsion avec vitesse/precipitation /bordel Recherche d'abord une cadence STABLE et bcp plus lente . Trotte un peu en retard par rapport a lui , ne te rassois pas si vite et si fort , ça contribue a le précipiter . Tu dois etre une plume sur son dos pas une enclume ! Laisse lui prendre le temps de poser ses appuis, de bien diagonaliser son trot , de prendre conscience de ses 4 pattes . Là tu lui impose une cadense trop elevée qui fait qu'il est tout desorganisé ! A la fin de la video (a 20 min par là ) , il est tellement en boule et agacé qu'il trotte irregulier et n'est tjr pas tendu ni posé sur son mors …. Or , avec un travail bien mené , ça devrait etre le contraire : un cheval tendu qui suit la main en equilibre et demande a descendre pour s'etirer .

Posez vous , calmez vous , soufflez , prenez le temps !!!

Bosse l'incurvation : ça fait partie des bases et des outils indispensable pour mettre en place une locomotion et un fonctionnement corrects. Un cheval correctement incurvé ne peut pas etre a la retourne . Il va naturellement descendre et ralentir sa cadence . Donc bosse au pas avec des exercices qui incurvent , font varier l'incurvation .

Ai pour objectif de faire fonctionner correctement ton cheval avant toute autre chose : contact , tension , locomotion , il faut que ton cheval te porte ! Là il ne te porte pas .
Et pour pouvoir arriver a développer un fonctionnement correct avec le cavalier sur le dos , il te faut absolument plusieurs outils dans ta boite a outils : maitriser l'incurvation , pourvoir mobiliser épaules, hanches , corps , pouvoir fléchir l'encolure , pouvoir faire céder la mâchoire , avoir un contact sain avec la bouche , que ton cheval connaisse et réponde aux différentes actions de jambe et de rênes .
Et une fois que tu as tout ça , tu peux construire des exercices , figures et enchainements qui vont amener ton cheval a utiliser correctement son corps et donc a se muscler harmonieusement .

Mais si il n'apprend pas a utiliser correctement son corps avec le cavalier sur le dos , il se fait mal et ne se musclera pas comme il faudrait .

Voila , pas simple je te l'accorde mais c'est la toute la beauté et l'intérêt de l'équitation .
Reviens aux basiques , aux choses fondamentales : (re) trouver une harmonie et un fonctionnement sain .

Couagga

Membre VIP
  

Trust : 61  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4508
4 j'aime    
Avis/infos concours dressage
Posté le 10/05/2019 à 10h39

encore une fois, + 1 000 avec dolimos

Tu sais choubichougirl , les préconisations que nous te faisons implique un travail sur toi-même sur le long terme.

Donc quand tu constates que tu perds de la fixité au trot lorsque tu gardes tes mains au dessus du garrot, l’objectif c’est de travailler sur toi pour parvenir à maintenir tes mains fixes là où il faut et ne pas changer d’objectif. Après, aucun d'entre nous n'est sur place, on ne voit ni les réponses du cheval à l'instant t, ni la façon dont tu procèdes donc comment nuancer correctement ces préconisations

Il faut arrêter de pousser. Pour changer d’allure, c’est une indication. Par exemple tu peux choisir d’utiliser tes jambes, ce qui donnerait une brève pression des 2 jambes (la jambe part de la hanche donc éviter d’utiliser les talons mais plutôt le haut de la jambe pour agir) à laquelle le cheval répond par un départ au trot.
Ou, si tu choisis une demande à l’assiette, c’est les ischions qui donnent le tempo du trot en marquant 2 temps dans la selle… Mais on ne demande pas l’allure supérieure en poussant . Ça c’est quand tu faisais du poney quand tu étais petite . Maintenant tu es grande dont doit donner des informations précises !

Le départ au galop, il y a plusieurs façons de demander. Certains choisissent une demande par la jambe intérieure, d’autres par la jambe extérieure, d’autres optent pour les 2 jambes simultanément en ayant un peu reculée la jambe externe, et d’autres demande à l’ischion…. Mais là encore, il faut donner une information claire avec des aides cohérentes pour une prise de galop correct, donc éviter de pousser, ça n’a pas un sens très précis à part faire accélérer le cheval pour qu’il tombe dans l’allure supérieure = oubli total d’une prise d’équilibre et d’un geste juste

Il serait vraiment nécessaire que tu retrouves un encadrement sérieux sur place. Mieux vaut prendre un cours une fois par mois avec une personne vraiment compétente. Ça donne largement de quoi travailler entre chaque cours et au moins tu ne bidouilles pas à l’aveugle. Chaque fois que tu bidouilles tu invites ton cheval à mettre en place des réponses fausses. Tu l’éduques à bidouiller de son côté sans jamais l’emmener dans la justesse. Il finira probablement par en avoir marre, comme tous ceux qui vivent ça, et perdra en sensibilité, en motivation, en franchise et/ou développera à terme des défenses.

La longueur des rênes varient en fonction des exercices et du degré de difficulté, de ce que tu cherches aussi…. On ne peux pas apprendre ça sur internet. Là en fait, tu essaies d’apprendre à monter sur internet… c’est impossible.


Citation :
Du coup j'ai opté pour les avoir à une longueur normal avec un contact sur la rêne extérieur et une légère rêne d'ouverture à l'intérieur puisqu'on était malgré tout sur un cercle.


Non, pas de rêne d’ouverture sur un cercle. Tu dois garder ton cheval dans le couloir des aides. Contact égal, main à égale distance de chaque côté du garrot. ça c'est la position de référence de tout travail, y compris sur le cercle. C’est quoi une longueur « normale » pour toi ???

C’est toi qui oriente le tracé en cercle avec tes épaules et la gestion du poids de ton corps. Il n’y a besoin de rien d’autre sur un cercle de travail. Au pire on demande un pli ou un contre-pli en fonction de ce qu’on cherche, mais ensuite c’est la recherche de la décontraction en travail sur le moelleux du contact, tout ce que Dolimos décrit notamment… Il te faut un prof, il n’y a pas à tortiller Ce n’est pas un luxe. C’est comme l’ostéo ou le dentiste pour un cheval. C’est un devoir pour le cavalier que d’apprendre à travailler son cheval.


Citation :
le fait que je mette des jambes et garde le contact avec la rêne extérieur à fait qu'il s'est fort appuyé dessus. Suffisamment fort pour que du coup il se mette à dévier vers l'extérieur du cercle.


Tu as opposé mains et jambes , c’est une grosse erreur. La déviation sur l’extérieur vient d’une mauvaise gestion de ta rêne extérieure. ça n'a rien à voir mais la pression incohérente du cadre que tu as donné à mis en exergue cette faiblesse de la rêne extérieure.


Citation :
Au final ma rêne intérieure qui était censée juste faire une ouverture était surtout là pour éviter qu'il dérive vers l'extérieur


Non, ce n’est absolument pas le rôle de la rêne intérieure. Voir mon commentaire précédent.


Citation :
garder les mains hautes, garder les jambes fixes, mettre la jambe interne pour incurver un minimum, mettre la rêne intérieure pour faire le pli, garder contact sur la rêne extérieure, mettre des jambes pour qu'il avance, mais faire attention à ne pas précipiter, ne pas trotter enlevé trop haut par rapport à ma selle... c'était beaucoup par rapport à ma façon de monter "habituelle".


C’est surtout beaucoup trop d’informations au cheval mal dosées, mal utilisées, mal comprises par toi donc inappropriées. Il faut trouver un prof et arrêter de bidouiller ainsi. Il te manque trop de connaissances de bases pour y arriver seule. On peut apporter un aide sur internet pour clarifier des choses mais en aucun cas on ne peut t’apprendre à travailler un cheval de A à Z alors que tu n’as pas encore clarifier des notions basiques comme la décontraction, l’emploi des aides de transitions, l’usage des effets de rênes, le contact, la tension, quelle action sert à quoi et comment la réaliser relativement correctement.

Tu ne peux pas apprendre à ton cheval des choses que tu ignores toi-même.

Ceci n’est pas un jugement sur toi et tes capacités à apprendre et à faire. Personne ne nait avec l’ensemble des connaissances requises et si on n’a jamais sur sa route un prof capable de les transmettre on ne peut pas les deviner. Trouve un bon prof, un très bon prof, donne toi les moyens et investit dans un cours par mois ou même tous les 2 mois. Mais un vrai bon cours. Pas un moniteur BPJEPS à 20 euros de l’heure qui te fera un cours de club. Surtout pas ça. Va voir un vrai instructeur.

Je n’ai jamais vu un cavalier totalement autodidacte faire quoique ce soit de bien. Jamais. Ça relève de la parfaite utopie. Même les plus grands écuyers du monde à travers les siècles ont tous appuyé leur socle de connaissance sur un mentor avant d’aller plus loin dans leur art. Tous.

Il faut être humble et respecter son cheval. J’insiste lourdement : prendre des cours, se former ne sont pas des luxes, c’est une nécessité pour le bien-être de sa monture, au même titre que tous les autres soins. Si on ne peut pas financer de cours, on se contente alors de ce qu’on sait et si on ne sait rien, on s’abstient. ça peut paraître dur mais pour moi c'est une vraie responsabilité que d'utiliser un cheval et il y a des limites à l'approximation. Oui, on fait des bétises, oui, on n'est pas parfait mais il y a des limites.

Toi, tu sais certaines choses, tu as réussi déjà certaines choses avec ton cheval. Mais il faut savoir évaluer la part d’inconnu et prendre de bonnes décisions avant de faire trop d’erreur. Comble tes lacunes avec un prof. Le forum peut t’aider à éclaircir des choses floues, partager des expériences sur des sujets que tu as déjà éprouvé, porter à ta connaissance des notions manquantes mais en aucun cas t’apprendre des fondamentaux relevant de l’expérience.

Édité par couagga le 10-05-2019 à 10h40



Choubichougirl

Membre d'honneur
   

Trust : 1620  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2958
0 j'aime    
Avis/infos concours dressage
Posté le 10/05/2019 à 12h20

Honnêtement je suis embrouillée par ce que vous me dites...

"Met toi sur un cercle simple pour commencer"

et après on me dit "il faut travailler sur ce cercle, les épaules, les hanches etc..."

Je croyais que tant que je n'avais pas un cheval décontracté, je ne devais pas l'embrouiller avec autre chose ?

J'avoue ne plus rien comprendre !

Si je me contente de mettre une fois les jambes pour demander l'allure, il va se balader sur son cercle. Quand je ne demande rien, il ne fait rien c'est logique.

Je n'ai pas vos connaissances ni votre niveau, et comme je ne peux pas avoir d'encadrement, j'essaie de comprendre comme je peux vos explications et de les appliquer.

Je sais bien que vous essayez d'expliquer les choses de manière que je les comprenne. Mais si j'en saisi l'idée, je ne saisis pas comment le mettre en pratique parce que (à mes yeux) il y a trop d'idées inverses (comme je l'ai écrit en premier).
Même si pour vous ça semble logique, pour moi ça ne l'est pas du tout !

Franchement je suis désespérée. J'ai l'impression de tout faire de travail et de monter comme une quiche, genre le débutant qui pose ses fesses pour la première fois sur un cheval, de tout faire de travers.

Si je me contente de faire ce que je sais faire, je ne ferai que de la balade rênes longues quoi...
C'est pas comme ça que je peux espérer progresser.
Oui ok, un coach me ferait progresser, mais je vous assure que financièrement c'est niet. C'est pas que je ne veux pas dépenser d'argent là dedans. Honnêtement le cheval c'est ma seule bouffée d'oxygène en ce moment et je mettrais tout mon argent en cours si je le pouvais. Là je n'ai même pas les moyens de me payer un seul cours donc...

Elicendi

Membre d'honneur
  

Trust : 30  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2458
0 j'aime    
Avis/infos concours dressage
Posté le 10/05/2019 à 12h48

Alors prends une demi-pension: quelqu'un qui bossera ton cheval dans le bon sens et qui te dégagera de quoi prendre un cours par mois.

En attendant tu peux travailler des choses seule: la balade effectivement parce qu'elle va muscler ton cheval qui sera donc plus à l'aise et prêt pour des cours de dressage, la mise en selle si tu n'es pas bien fixe, tu peux faire du trot enlevé sans étriers, chercher à corriger ta position, ton corps: de la gym à la maison, du gainage pour accompagner plus facilement le trot assis.

Mais globalement, il faut que tu réfléchisses tes séances. Tu te dis aujourd'hui, je vais travailler ça. Donc ta détente est orientée sur ce point, tes exercices sont orientées vers cet objectif.
Tu ne fais jamais un tour de piste sans savoir pourquoi tu le fais.
Par exemple, tu arrives en piste, tu fais un tour au pas rennes longues: est-ce que le pas est délié, le cheval détendu? est-ce que le cheval est concentré sur toi ou son copain ? si non, que faire pour corriger? est-ce que ça marche? est-ce que tu fais bien autant de temps à chaque main? est-ce que la détente est assez longue?

Disons si l'objectif est cette reprise club 3: tu as eu la liste ici de ce qu'il faut faire pour y arriver.
Donc à partir de là: comment tu construis ton plan de la semaine? Quel jour pour la mise en selle? Quel jour tu répètes la reprise? Quel jour tu travailles l'incurvation?

Evidemment l'idéal c'est d'avoir une bonne position, un cheval incurvé, qui répond aux jambes, à chaque séance, mais pour y arriver c'est bien de découper les choses. Ce qui ne veut pas dire que le jour où tu axes ta séance sur l'incurvation tu oublies le reste. Mais tu orientes tes exercices vers ce but.

Kaywest

Expert
   

Trust : 138  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 474
0 j'aime    
Avis/infos concours dressage
Posté le 10/05/2019 à 13h18

Coucou !

je n'ai pas lu tout lu dans le détail donc sorry si je fais des répétitions ^^

le niveau demandé en dressage club n'est pas très élevé. On demande surtout de la précision, de la régularité et un cavalier "à sa place". C'est pour cela que nombreux cavaliers déroulent en gogue pour n'avoir à se préoccuper que du tracé et des allures. Les juges vont préféré un cheval un peu ouvert que trop enfermé.

En revanche sur tes vidéos, pour moi pas de grosses catastrophe pour prétendre à ce niveau d'épreuve. il manque de l'activité et un peu de fixité de la part de la cavalière (autant dans les mains que dans les jambes). Soyons honnêtes, en club 3/2... ce ne sont pas des charlotte Dujardin sur les carrés mais des cavaliers qui montent 1 à 2 fois par semaine sur des gentils chevaux/ poneys de club la plupart du temps donc c'est rarement les reprises du siècle même s'il y de jolies reprises propres et bien travaillées.

Tu risque de te voir reprocher l'activité et la fixité. Après, la club 3 est assez basique, ça peut être un bon départ pour avoir un avis et des pistes de travail (surtout si tu n'as pas de coach).

Je confirme qu'en CCE et dress pur les exigences ne sont PAS DU TOUT les mêmes. En CCE on cherche avant tout une attitude correcte, un cavalier fixe et une reprise précise (en tout cas au moins jusqu'à am1). Que ton cheval trotte comme un dingue ou soit une trottinette, l'important c'est qu'il fonctionne... Les reprises sont aussi assez basiques avec un niveau de complexité moindre (genre l'Am1/pro4/1* est moins difficile que l'am2.. tu as juste un peu de croise papattes, du trot et galop allongé et un peu de galop à faux.. pas de quoi fouetter un chat)

en dress pur, la qualité des allures compte et les juges sont bien plus exigeants sur la précision des tracés et des aides.

bref ! entraîne toi à dérouler pour voir quelles sont les difficultés que tu rencontre. Demande éventuellement l'avis extérieur d'un cavalier expérimenté/ moniteur.
Si ton cheval connais le gogue, tu peux lui en mettre un pour dérouler (pas trop serré) mais ça te permettra de te concentrer sur ta position et ton tracé sans devoir "bidouiller" pour le placer.

Les commentaires ont été un peu rudes (en tout cas ceux que j'ai lu). Pour avoir été commissaire sur des concours de dress club... pour moi tu n'y vas pas inutilement ! Et puis si c'est dans ton écurie, c'est un bon moyen de sortir du traintrain quotidien et d'avoir un but pour s'améliorer.

Perso quand je sortais en E2 en CCE (ça date lol) ben j'avais une vague idée de comment fonctionne vraiment un cheval, j'étais en selle de CSO avec des bottes en caoutchouc et un gogue et je me contentais de tourner et transitionner aux bonnes lettres sur mon carré ! Et mes notes n'étaient pas horribles ! on a tous débuté un jour et on était pas tous des flèches (moi la première !)

edit : je dis juste ouaou à toutes celles/ ceux qui ont analysé la séance de la miss avec beaucoup de détails et de bons conseils

Édité par kaywest le 10-05-2019 à 13h32



Dolimos

Membre ELITE Bronze

Trust : 524  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6191
3 j'aime    
Avis/infos concours dressage
Posté le 10/05/2019 à 13h44

choubichougirl les dires de tout le monde ne sont nullement contradictoires , au contraire , on dit a peu prés tous la même chose mais de façon différente .
Seulement, tu n'as pas le bagage nécessaire pour le comprendre . On sent bien qu'il te manque des pierres a l'édifice , des notions essentielles , des techniques et surtout les bonnes sensations !
Par exemple : Faire un cercle correctement , parfait , est super compliqué ! Ca fait appel a bcp d'actions fines et parfaitement calées niveau timing quand on l'apprend a un cheval qui ne sait pas . Faire un BON cercle , c'est pas juste une rêne d'ouverture et reculer sa jambe extérieure …. C'est corriger au bon moment une epaule qui derape avec sa rêne exterieure , un cheval qui se couche avec sa jambe interieure , mais sans laisser deraper les hanches , c'est contrôler l'ensemble du cheval foulée par foulée pour garder son cheval parfaitement "droit" sur son cercle , c'est les jambes qui agissent ensembles au bon moment pour parer a une perte de cadence etc etc ….

Ce n'est pas une critique , c'est un constat . Tu dis avoir un niveau G3/4 . Avec ce niveau , ce n'est pas possible de faire progresser seule un cheval un peu délicat qui ne sait rien faire . Il n'y a pas de honte a ça , ça ne veut pas dire que tu es "quiche" ou bonne a rien , c'est juste que ça dépasse tes compétences actuelles .


Même mon gamin , pourtant G7 , il ne bosse jamais tout seul son poney (pourtant maitre d'école qui connait son job ) car sinon il bosse facilement "faux" sans s'en rendre compte (justement sur ces notions de contact, tension , activité dont on te parle ) . Aux dernières vacances , quand j'ai monté son poney après lui , ben je me suis retrouvée avec un poney en place mais pas sur la main ni tendu , qui précipitait quand on mettait les jambes mais qui pourtant était "derrière" les jambes !!! Mon seul but de la séance a été de le tendre , d'aller lui faire chercher son mors , de le remettre devant les jambes et de le rééquilibrer vers les hanches . Et là , ô miracle , l'affreux treuil mollasson décrit par mon fils s'est transformé en poney leger , agreable et reactif !


Alors si on le met sur nos jeunes chevaux , c'est encore pire ! Si on ne le guide pas , si on ne le corrige pas , il n'a pas les solutions seul et du coup il arrive pas a ce qu'il veut ! Alors il accuse le cheval : "il veut pas faire … " mais c'est pas le cheval qui ne veut pas , c'est juste les demandes qui sont mauvaises car avec moi ou mon mari , ces mêmes chevaux font tres bien !
Mais c'est normal ! il a 13 ans et 5 ans d'equitation ! Il ne PEUT PAS avoir encore toute la compétence nécessaire , il n'a pas assez de recul , d'experience , de maturité .

Comme le disait tres justement Couagga , même les plus grands écuyers ont besoin d'une personne a pied qui corrige et guide . Sans ça , on s'enlise dans ses erreurs et fausses sensations .

Quand je lis ça :
Citation :
Bon je suis très loin du niveau des pros qu'on voit à la télé mais je suis contente de notre niveau et de mon petit cheval quand on sait qu'il y a 4 ans, il ne savait même pas galoper sur le bon pied ni s'incurver où quoi que ce soit.

Il ne faut pas 4 ans , pour apprendre a un cheval a partir sur le bon pied et a s'incurver . Avec les bonnes techniques et le savoir faire , c'est quelque chose qui s'apprend en qlqs semaines a un poulain qui sort du débourrage car ça fait partie des bases !

Voila , donc comme l'a dit Couagga , qui est extrêmement juste dans tous ses dires , tu as le choix : soit tu continue de bricoler ton cheval a son détriment , soit tu trouves des solutions pour te faire encadrer sérieusement . La science Equestre ne s'apprend pas sur internet . Ici tu auras des axes de travail , des pistes de réflexion , mais si tu n'as personne a pied qui te dit , quand tu es sur ton cheval , ce qu'il en est a l'instant T et quoi faire pour résoudre ce problème de l'instant T , ça ne marchera jamais .

Tu ne sais pas quoi rechercher a cheval niveau sensations , donc si personne ne te dit au bon moment : " voila , c'est ça qui est bien ! là il se tend/pousse/est en équilibre donc enregistre la sensation " ou alors " continue ta demande, va au bout , il n'y a pas encore la reponse recherchée" , tu vas te contenter de 1/2 réponses et habituer ton cheval aux 1/2 réponses . Et tu seras tjr dans le flou car tu croiras bien faire alors que non !

Édité par dolimos le 10-05-2019 à 13h50



Couagga

Membre VIP
  

Trust : 61  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4508
0 j'aime    
Avis/infos concours dressage
Posté le 10/05/2019 à 14h08

Bon ben pour faire original... + 1 000 avec dolimos


Se mettre sur le cercle pour faire simple ça signifie choisir la figure de travail idéal pour travailler les fondamentaux faire des cercles pour faire des cercles, c'est comme les tours de piste pour les tours de pistes. Sans intérêt. le cercle est plus favorable pour poser les bases.
Et les bases, c'est tout ce qu'on énumère avec Dolimos : décontraction, attitude, contact, mobilisation épaules hanches encolure... etc etc etc... mais ... je suis redondante de Dolimos, désolée : pour nous le lien est évident car l'enseignement reçu et la pratique sont derrière. Pour une personne qui a un peu éprouvé des sensations correspondantes, eut un prof qui a un peu accompagné cette initiation à "comment travailler un cheval", tout ce qu'on dit fait probablement écho.

Et c'est bien ce qu'on essaye de te transmettre comme message. Il te manque quelques clés fondamentales pour faire du lien et que ces propositions simples aient un sens pour toi. Et ce qui te manque on ne peut pas te le transmettre par internet C'est pas qu'on ne veut pas c'est que c'est impossible. Il faut quelqu'un sur place qui soit capable de valider, invalider les choses en temps réel pour que tu construises ton référentiel de sensations.

J'entends bien que pour l'instant ce n'est pas envisageable pour toi. Mais dans ce cas, la meilleure chose que tu puisses faire c'est de rester sur tes acquis, de les entretenir et ceci afin de ne pas te fermer définitivement certaines portes de progression ou de te compliquer gravement la tâche. Il est toujours plus compliqué de défaire des mauvais acquis. Que ce soit sur le cavalier ou sur le cheval.

Pour ton anniversaire, pour Noël, fais toi offrir un stage
Je t'assure qu'il suffit d'avoir un bon enseignant qui te transmets quelques références sensorielles associées à quelques bons gestes pour te donner du grain à moudre dans le bon sens et seule pendant des semaines

La validation pratique est irremplaçable. Si Dolimos ou moi-même nous étions sur place une heure avec toi, tu aurais déjà des clés pour ensuite travailler toute seule. Le lien se ferait entre l'explication théorique et pratique, mais là on ne peut pas.
Mieux vaut reporter tes objectifs lorsque les conditions seront réunies plutôt que de provoquer des mécanismes négatifs. Ce n'est bon ni pour ta progression, ni pour l"intégrité de ton cheval.
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8
Avis/infos concours dressage
 Répondre au sujet