Les jeunes écrivains de CA

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 ... 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 ... 79
Auteur
34316 vues - 1181 réponses - 1 j'aime - 18 abonnés

Tikva

Membre d'honneur

Trust : 930  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1318
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 26/04/2020 à 09h46

Bonjour à tous,


Ce post a été créé pendant le confinement dans le but de réunir les cavaliers de CA qui avait pris la plume en attendant de retrouver leur poney d'amour. Mais depuis, les graines de projet ont germé et notre petit groupe d'auteures en herbe (ou avec déjà quelques heures de vol !) continue à échanger.


Si l'écriture vous intéresse, que vous avez un manuscrit dans le tiroir ou bien que vous vous tâter à vous lancer ... n'hésitez pas à nous rejoindre





Cliquez pour voir l'image   



Les projets des cavalauteurs :

(N'hésitez pas à reprendre la fiche et à me l'envoyer !)

Beerus

Titre du projet : Projet Barré
Type, genre/catégorie : roman SF
Personnages principaux : Un voleur cynique à souhait, un tavernier à la fibre paternelle et une ribambelle de criminels en tout genre
Pitch/présentation : Le-dit voleur a la joyeuse idée d'accepter une mission hautement risquée, qui va lui permettre de découvrir les secrets derrière la société dans laquelle se massent les derniers représentants de l'Humanité.
Nombre de mot/tomes : 1 tome, obj. 85k mots, 45k déjà écrits.
Date de début du projet : Il y a 5 ans (quand j'étais jeune quoi)
Avancée du projet : tout est ficelé, plus qu'à écrire la deuxième moitié et tuer quelques persos.
Objectif : de base, se marrer et faire marrer, mais si on me chauffe trop, qui sait ?
Nombre de poneys présents dans l'intrigue (on est sur CA après tout) : absolument au-cun !

Titre du projet : La K-life
Type, genre/catégorie : light novel (enfin en principe)
Personnages principaux : Un microbe désagréable en talons compensés, la réincarnation de Céline et un beau gosse mi beau gosse mi gastéropode.
Pitch/présentation : Le microbe est sensé avoir des pouvoirs mais n'en a (presque) pas, elle intègre une école de magie dans l'espoir de s'améliorer pour retrouver son frère disparu, mais découvre le sens de la vie à la place. (c'est le résumé le plus claqué au sol que je pouvais faire mais il est tristement accurate)
Nombre de mot/tomes : 4 tome de 48k mots (sur 6 à 8 tomes prévus)
Date de début du projet : Avril 2020 (il me semble)
Avancée du projet : Plus ou moins à mi-parcours, il reste aussi un paquet de persos à buter.
Objectif : trouver une maison d'édition francophone qui fait des LN et pourrait être intéressée (tout un programme)
Nombre de poneys présents dans l'intrigue (on est sur CA après tout) : aucun, mais il y a une Velue. (NDLR : et quelle Velue !)


Ewanae

Titre du projet : Projet 1
Genre : Roman fantasy
Personnages principaux en quelques mots: Lysis, jeune femme débarquée d'un autre monde où les zombies sont légions. Assak, quatrième prince pas très doué dans sa fonction. Malrid, soldat plutôt dégourdi, mais pas très courageux.
Pitch/présentation en quelques mots : Par de malheureuses circonstances, Lysis se retrouve propulsée dans un monde bien loin de ce qu'elle connait. Là-bas, ses étranges caractéristiques physiques suscitent haine et méfiance avant qu'elle ne se découvre un mystérieux lien de parenté avec la famille rivale du pays dans lequel elle a atterri.
Nombre de mot/tomes : Beaucoup trop ><. Environ 85 000 mots d'écrits pour le moment, mais c'est bien loin d'être fini...
Date de début du projet : Il y a plusieurs années, reprit par coupure depuis la fin du premier confinement.
Avancée du projet : En pause par nécessité de réorganisation.
Objectif : Le finir déjà, ça serait pas mal...
Nombre de poneys présents dans l'intrigue : Un seul, des milliers... mais aucun de grande importance.

Titre du projet : Projet 2 (pour faire original =p)
Genre : Roman
Personnages principaux en quelques mots : Khalys, femme solitaire un peu focus sur son objectif. Nathanaël, guerrier aussi surpuissant que désinvolte et sa tripotée de petits élèves qui essaient d'apprendre à ses côtés.
Pitch/présentation en quelques mots : Khalys, esclave de naissance, essaie de gagner sa liberté en combattant les démons qui évoluent dans le monde. Malheureusement, ses maitres sont peu disposés à la laisser atteindre ses objectifs et retardent l'échéance au maximum tandis que les démons s'allient peu à peu pour détruire la communauté des chasseurs. Sa rencontre avec Nathanaël et ses élèves pourrait cependant changer la donne à bien des égards.
Nombre de mot/tomes : Environ 35 à 42 000 mots pour le moment.
Date de début du projet : Mai 2021
Avancée du projet : En cours
Objectif : Se faire plaisir et jouer un peu avec les codes du roman pour faire un truc lisible ^^'
Nombre de poneys présents dans l'intrigue : Pas l'ombre d'une oreille =(



Cube

Titre : Prédateurs (Prédations) (Projet principal)
Type : SF (roman à rallonge)
Présentation en quelques mots : Des mercenaires E.T. découvrent la Terre et provoquent par mégarde (ou pas) une troisième guerre mondiale. Leurs autorités débarquent pour les virer de là, enquêter, tenter de limiter le bordel déclenché (ils ont perdu ce qu'il ne fallait pas), aider (ou pas) les survivants Terriens.
Personnages principaux en quelques mots : Tome 1 : Anne, Marie Sue bécassine et amnésique, deux E.T. très chouettes, deux très méchants (mais un moins que l'autre)
Tome 2 et 3 : s'ajoutent un Apollon (John) et un Dracula (Georges), entres autres.
Nombre de mot/tomes : en théorie 3 tomes mais ça tient pas dans les 125 ko chacun.
Date de début du projet : il y a longtemps.
Avancée du projet : réécriture en cours, les 3 tomes sont bouclés.
Objectif : écrire ce qu'on a envie.
Nombre de poneys présents dans l'intrigue : 5 mourrus, quelques uns biens vivants.

Titre : Projet 2, sans titre défini (Cendres) (Désillusions ? )
Type : roman, romance.
Personnages principaux en quelques mots : Sofiane la jeune rebelle avec ses idéaux, la mère absente, le beau-papa odieux à souhait, le prince charmant qui arrive trop tard, l'opportuniste qui profite.
Présentation en quelques mots : Jusqu'où aller pour sauver son cheval d'amour ? (Oui j'aime bien les sujets bateaux)
Nombre de mot/tomes : 1
Date de début du projet : j'aime pas les dates.
Avancée du projet : ébauche
Objectif : s'amuser
Nombre de poneys présents : 2 centraux


Tikva :

Titre : "Projet Bis" Pour le vrai titre, il faudra attendre le feu vert de la maison d'édition !
Genre : fiction historique, romance MM
Personnages principaux : Tom, un young british inspiré par un pote gay, Neven, clochard céleste de son état, remoulage raté du Dean Moriarty de Sur la Route, et Candy, machine à écrire.
Pitch/présentation en quelques mots : Les péripéties de quelques clochards dans les rue de Greenwich Village et d'ailleurs, aux premières lueurs des années 1960...
Nombre de mot/tomes. : Un livre, 56 000 mots.
Date de début du projet : fin août 2020
Avancée du projet : Ecriture terminée, roman signé en maison d'édition, le travail éditorial est en cours et la parution est annoncée pour novembre
Objectif : parler de sujets que j'aime :)
Nombre de poneys présents dans l'intrigue : 0 (sorry)
Où trouver le texte : Les premiers chapitres sont disponibles sur Scribay -->
https://www.scribay.com/text/1503190825/the-village--sous-contrat-d-edition-


Titre : "la série"
Genre : projet "biscornu et coloré" empruntant au thriller, à la romance, au roman noir, et à bien d'autres, dans un moulage typiquement "Young Adult".
Personnages principaux : Choupette, une adolescente quelque peu habitée, Herobis, un perso avec un bon background comme on les aime, spécialiste du regard "je suis un homme mais j'ai des fêlures" (Au cas où --> https://www.youtube.com/watch?v=JCB1xGQZYP4 )
Pitch/présentation en quelques mots : Les péripéties de quelques clochards dans les rue de Greenwich Village et d'ailleurs, aux premières lueurs des années 1960, vues par les gens qui ont récupéré leur bicoque 50 ans plus tard.
Nombre de mot/tomes. : 4 tomes, 1 de 98k, un de 103k, un de 96k et un au stade de plan
Date de début du projet : février 2020
Avancée du projet : Deux premiers tomes bouclés, troisième en cours de correction, quatrième au stade de plan, projet qui vient de recevoir son "oui" de la part de la maison d'édition qui va publier Projet Bis
Objectif : expliquer en quoi les Arts Déco et le San Francisco Sound sont intimement liés.
Nombre de poneys présents dans l'intrigue : 2, Malabar & Squealer, venus tout droit de la Ferme des Animaux.
Où trouver le texte : dans votre boîte mail, je recherche activement des bêtas-lecteurs !


Post original

Un énième sujet sur le confinement

Enfermée dans mon placard à balai moyenâgeux depuis bientôt 6 semaines sans l'ombre d'un poil de poney, j'ai décidé de rentabiliser mon temps ...

Je me suis mis en tête d'écrire la "petite" histoire qui me trottait dans la tête depuis un moment, résultat un mois plus tard : 110 000 mots !

Comme je suis totalement néophyte en la matière (et que j'ai peu peur de me faire bolosser sur les forums spé), je voudrais savoir si certains parmi, également privés de Pompom, se sont aussi dans ce type de projet pendant ce foutu confinement ...

Partageons notre expérience, nos idées etc., j'imagine que je ne suis pas la seule

flora51 Je veux de tes nouvelles aussi !

Édité par tikva le 06-07-2021 à 20h12

Utamay

Membre d'honneur
  

Trust : 270  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2087
0 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 08/07/2020 à 21h24

Le logiciel Antidote est très efficace. Il ne fait pas que traquer les fautes d'orthographe, il repère aussi les répétitions, le niveau de langue, d'éventuelles contresens...
Par contre, il est assez onéreux (100 euros). Et pour ceux qui seraient tentés de chercher une version craquée, une amie a tenté, ça lui a planté son pack Office

Tikva

Membre d'honneur

Trust : 930  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1318
0 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 09/07/2020 à 19h58

ewanae utamay

En fait, je me posais la question (parce que je suis une grosse quiche en orthographe et que ça me gonfle clairement) de m'offrir les services d'une correctrice quand je serais arrivée une version à peu près finale. Sauf que pour 100 000 mots, les tarifs vont de 1500 à 3000 € Après si c'est un investissement et que les ventes laissent espérer que je récupère au moins une partie de cette somme ... mais je n'ai pas de boule de cristal La meilleure option reste bien sûr de trouver un éditeur qui appréciera le manuscrit et qui gèrera lui même la correction ! En attendant, je me demandais si investir dans un petit soft de ce type pouvait, si ce n'est m'éviter toutes les fautes, au moins me laisser envisager une auto-édition à peu près propre.

En dehors de cela, j'ai un petit jeu rigolo pour vous.
(ça m'a occupé mon aprem hihi)

C'est le fameux test "Mary Sue", en gros "est ce que mon personnage relève davantage d'une projection insipide de ma propre vision de la perfection ou bien est-il un individu singulier, cohérent, intéressant pour mon intrigue et pour mon cher lectorat ?

Me concernant j'avais des sacrés doutes car mes persos, je les vois vraiment plus comme mes 4 gosses que des outils de boulot. Et comme j'ai mis énormément moi dans les 2 premiers, et que les 4 ont des parcours de vie complexo-complexes ... je voulais en avoir le coeur net même si aucun BL ne m'a fait de commentaires en ce sens ! Moi par contre, je concède avoir donné dans mes BL, j'ai une sainte horreur des persos clichés tout lisses

Voici donc la page du test sur le forum "Jeunes écrivains" que j'aimerais beaucoup fréquenter si je n'avais pas les miquettes de me faire bolosser par des gens qui s'y connaissent de ouf

http://jeunesecrivains.superforum.fr/t25305-mon-personnage-est-il-une-mary-sue?highlight=Mary+-Sue

Je me permet de recopier le texte ici, les crédits sont bien sûr dans le lien ci-dessus.


Citation :
Qu'est-ce qu'une Mary Sue?

Une Mary Sue est généralement un personnage créé pour être admiré, envié ou encore pris en pitié, plutôt que pour susciter de la compréhension ou de la sympathie. Les ancêtres de la Mary Sue sont les saintes-nitouches de la littérature puritaine faites pour servir d'exemple aux enfants.

Les Mary Sue ne sont pas simplement des personnages que l'on n'aime pas, ou ceux qui sortent de nulle part et dont le héros tombe amoureux. Avec une vraie Mary Sue, le lecteur a l'impression que l'auteur lui martèle à quel point le personnage est génial/spécial/classe/vertueux.

Les Mary Sue authentiques ont aussi tendance à être le centre absolu de l'univers d'un récit: les autres personnages sont obsédés par lui/elle, qu'ils veuillent son affection, une nuit torride avec lui/elle, ou bien sa destruction.

Et pour finir, la Mary Sue est l'enfant gâté de l'auteur. Quoi qu'il/elle désire (pouvoir, richesse, prestige, un(e) amoureux/se), la Mary Sue l'obtient toujours avec une aisance ridicule, parfois au point de porter atteinte à certaines règles établis par l'auteur lui-même.

Les Mary Sue ne sévissent pas uniquement dans les fanfictions. Certains auteurs qui créent des univers de leur propre cru peuvent être des créateurs de Mary Sue qui s'ignorent.

Les Mary Sue ne sont pas uniquement des personnages féminins. Le nom trouve son origine dans A Trekkie's Tale, une parodie des mauvaises fanfictions inspirées de Star Trek. La plupart des auteurs de fanfic sont de sexe féminin, et par conséquent il en va de même pour les Mary Sue. D'où le choix de l'auteur de la satire de prendre une fille comme personnage principal. Les retours de fans ont déjà prouvé qu'un personnage de ce type est tout aussi crispant lorsqu'il s'agit d'un homme.

Les Mary Sue ne sont pas forcément des femmes au caractère trempé. Si un personnage féminin vous énerve, demandez-vous si vous seriez tout aussi agacé s'il s'agissait d'un homme. Si la réponse est "non", vous n'êtes probablement pas en présence d'une Mary Sue.




AVANT DE COMMENCER LE TEST:
- Ne répondez "oui" que si la caractéristique est inhabituelle dans l'univers où évolue le personnage et pour la race à laquelle il appartient.
Exemple: Si votre personnage est un martien, sa peau verte ne rentre pas dans la catégorie "inhabituelle".
- Je mets le masculin partout, parce que ça me saoule de mettre il/elle, mais le test s'applique aux personnages des deux sexes.

PARTIE 1

1- Le nom de votre personnage est:
a/ Votre nom, une variation de votre nom, surnom, pseudo internet, ou un nom quelconque dont on vous a qualifié? (Même transformé légèrement, ça compte)
b/ Un nom que vous comptez donner ou avez donné à votre enfant?
c/ Un nom ordinaire transformé pour avoir l'air plus inhabituel (Ex: Sofy, Luq)?
d/ Un nom a consonance masculine pour un personnage féminin?
e/ Un mot ou un verbe qui n'est pas habituellement un nom (même épelé différemment)?
f/ Si c'est un substantif, l'avez-vous choisi en rapport avec la nature, une arme, une gemme, les ténèbres, ou un truc mystique?
g/ Délibérément pompé sur une fanfic (ou un fanart) que vous avez aimé?
h/ Un nom que vous avez inventé ET qui est inhabituel pour l'univers où le personnage évolue?
i/ Un nom que vous n'avez pas créé de toute pièce MAIS qui est inhabituel pour l'univers où le personnage évolue?
j/ Un nom d'une ethnie ou culture auquel votre personnage n'appartient pas (s'il a été adopté, on considère qu'il appartient à cette culture)?
k/ Choisi parce que vous trouviez qu'il a un sens particulier pour le personnage?

2- Avez-vous basé l'apparence de votre personnage sur la vôtre?

3- Ou sur l'apparence que vous voudriez avoir?

4- La beauté et le sex-appeal de votre personnage:
a/ Sont-ils constamment décrits comme exceptionnels?
b/ Vous donneraient-ils envie de sortir avec lui?
c/ Déclenchent-ils des disputes voire des bagarres pour le conquérir?
d/ Sont-ils l'objet de toutes les jalousies (y compris la vôtre)?
e/ Sont-ils ressentis comme une menace pour un ou plusieurs autres personnages?

5- Votre personnage:
a/ Est-il sans arrêt complimenté sur sa beauté ou son sex-appeal?
b/ Répond-il invariablement au compliments de ce genre par le déni ou l'incrédulité?

6- Le superbe corps d'athlète (ou de déesse) de votre personnage:
a/ fait-il l'objet de fréquentes descriptions très détaillées?
b/ résiste-t-il à ses excès de nourriture ou à son manque d'exercice physique?
c/ est-il maigre au point de le/la faire passer pour anorexique bien qu'il/elle ne le soit pas (avec une connotation flatteuse à cette maigreur)?

7- Les descriptions physiques de votre personnage:
a/ usent-elles d'un langage éminemment poétique ou imagé uniquement pour lui (et son grand amour)?
b/ sont-elles très fréquentes pour bien rappeler au lecteur à quel point il est mignon ou sexy?
c/ ou insistent-elles longuement sur le fait qu'il/elle ne l'est pas du tout au contraire?

8- Votre personnage ressemble-t-il beaucoup à une célébrité?

9- Votre personnage suscite-t-il toujours un profond désir, même lorsqu'il est complètement crade ou couvert de son propre sang, et que son admirateur n'est pas un fétichiste de ce genre de trucs?

10- Votre personnage a-t-il:
a/ une couleur d'yeux naturelle qui est inhabituelle pour sa race?
b/ des yeux ayant un attribut inhabituel (toujours par rapport à la norme de son univers/de sa race) quelconque?
c/ des cheveux d'une couleur inhabituelle (idem)?
d/ une autre bizarrerie (du sang vert, une tache de naissance en forme de tête de mort...)?

11- Votre personnage a-t-il une odeur corporelle naturelle (ni shampoing ni parfum) particulièrement attrayante?

12- A-t-il une cicatrice (ou autre petit "défaut" physique) visible mais qui n'enlève absolument rien à sa beauté (de votre point de vue)?

13- A-t-il beaucoup combattu sans que cela ne lui laisse trop de cicatrices visibles? (ne pas répondre "oui" s'il bénéficie d'une magie ou technologie qui guérit sans laisser de cicatrice)

14- Votre personnage a-t-il un regard particulièrement perçant ou captivant, du genre qui transperce les tréfonds de l'âme d'autrui?

15- Est-ce qu'il choisit fréquemment des vêtements:
a/ que vous avez piochés dans votre propre garde-robe?
b/ que vous voudriez pouvoir vous offrir ou avoir le courage de porter en public?
c/ choisis spécialement parce que ça lui donne l'air d'un killer et/ou d'une bombe sexuelle?
d/ complètement irréalisables ou qui le gêneraient logiquement dans ses activités, mais qui sont hypayr coule?

16- Ses vêtements sont-ils décrit au moyen de la scène ou du stéréotype auxquels on les associe le plus souvent (Ex: vêtements de pirate, de goth)? (ne pas répondre "oui" si c'est un autre personnage qui décrit le héros)

17- Votre personnage est-il immunisé contre toute faiblesse ou limite propre à sa race (comme un vampire qui scintille au soleil au lieu d'être réduit en cendres, si vous voyez ce que je veux dire)?

18- Votre personnage appartient-il à une race ou espèce dont les membres:
a/ sont généralement extrêmement attirants selon les critères humains?
b/ ont une forte libido selon les critères humains et/ou ont le pouvoir de rendre fou de désir presque n'importe quel humain?

19- Votre personnage appartient-il à une race particulièrement rare ou étrange selon les critères de l'univers où il évolue qui a des super-pouvoirs ou des capacités qui dépassent celles du commun des mortels? (il existe un Test Mary Sue spécialement pour les races)

20- Votre personnage est-il un métis ou un hybride?
Si c'est le cas:
a/ d'un type complètement inédit dans l'univers où il évolue?
b/ un hybride de plus de deux races?
c/ il a les points forts des deux races, mais aucune de leurs faiblesses?
d/ il a les faiblesses des deux races, mais aucun de leurs points forts? (si c'est "oui" à celle-là, vous perdez 4 points Mary Sue, bien joué!)
e/ il a de l'ADN d'une race à fourrure, mais a une apparence humaine avec juste une queue de fourrure, des oreilles d'animal, des crocs et/ou des griffes?
Si ce n'est pas le cas:
f/ est-il de plusieurs cultures différentes parce que vous trouvez que ça le rend "intéressant" ou "exotique"?

21- Est-ce que votre personnage appartient à une espèce dont l'apparence ou le comportement sont normalement peu ragoûtants pour vous et/ou pour le commun des mortels dans la vraie vie, tout en étant plus "humain" que ses congénères pour X raison?

22- Votre personnage subit-il une altération ou amélioration génétique, scientifique, cybernétique, ou magique, de préférence avec des nouveaux pouvoirs?
Si c'est le cas:
a/ il est plus heureux comme ça?
b/ les gens l'apprécient plus comme ça?
c/ vous aimeriez que ça vous arrive?

23- Votre personnage est-il un modèle pour vous?

24- Exprime-t-il des opinions politiques, sociales, ou des croyances religieuses que vous partagez?
Si c'est le cas:
a/ arrive-t-il à convaincre les autres du bien fondé de son point de vue?
b/ répandre ces idées est-il l'une de ses principales motivations, voire la seule qu'il ait?
c/ dans le cas de la religion, votre personnage bénéficie-t-il explicitement d'une aide divine pour convertir ou combattre les mécréants?
d/ ceux qui ne sont pas d'accord avec l'idéologie de votre personnage sont-ils motivés uniquement par méchanceté, entêtement et/ou ignorance?
e/ ceux qui n'adoptent pas les idéaux de votre personnage avant la fin de l'histoire finissent-ils battus, humiliés, malheureux et/ou morts?

25- Votre personnage exprime-t-il des idées inhabituellement éclairées ou "libérales" pour son milieu ou son époque (comme l'égalité)?
Si c'est le cas:
a/ il ne rencontre aucune désapprobation pour ses idées?
b/ ou bien les seuls à désapprouver sont des personnages dont le point de vue ne compte pas, comme le méchant, l'idiot du village ou le pépé vieux jeu?

26- Si votre personnage a un sale caractère, une répartie mordante, ou qu'il est prompt aux attaques verbales, est-ce que ses répliques cinglantes sont toujours méritées et/ou justifiées?

27- Si votre personnage est ouvertement méfiant ou irrespectueux envers les figures d'autorité, est-il toujours une justification ou une bonne raison?

28- Est-ce que toutes les actions qui amènent votre personnage à s'attirer des ennuis avec l'autorité sont justifiées de votre point de vue?

29- Est-ce que les figures d'autorité punissent votre personnage plus sévèrement qu'elles ne le feraient avec quelqu'un d'autre dans les mêmes circonstances?

30- Est-ce qu'au contraire elles ne le punissent pas, alors qu'elles l'auraient fait avec quelqu'un d'autre dans les mêmes circonstances?

31- Est-ce que votre personnage est souvent provoqué, mais n'engage un combat qu'avec ceux qui méritent vraiment la raclée qu'ils prennent?

32- Est-ce que les règles de votre univers sont assouplies ou ignorées en faveur de votre personnage (comme pouvoir rejoindre un groupe sans avoir l'âge requis)?

33- Vérifiez si votre personnage a l'un des troubles ou problèmes suivants pour les raisons énoncées:
a/ Trouble de la personnalité antisociale, pour justifier son comportement de loup solitaire antipathique.
b/ Trouble de la personnalité multiple, pour qu'il commette des crimes tout en restant "innocent" dans une certaine mesure.
c/ Impossibilité à créer une relation intime solide, pour qu'il puisse coucher à droite et à gauche.

34- Votre personnage est-il guidé par une vengeance complètement justifiée?

35- A-t-il un passé dont-il ne se souvient pas?
Si c'est le cas:
a/ est-il contrarié lorsqu'il le découvre?
b/ et/ou découvre-t-il qu'il est en fait quelqu'un de très important?

36- Était-il quelqu'un d'important et/ou de célèbre dans une vie antérieure?

37- Les animaux sont-ils instinctivement attirés par votre personnage?

38- Combien d'animaux accompagnent votre personnage?
(N.B: les animaux domestiques ordinaires et non magiques, ou qui sont ordinaires dans l'univers de votre personnage, comme les Pokemons, ne comptent pas)
- Est-ce un loup, un oiseau de proie, un gros félin ou un animal mythique?

39- Votre personnage a-t-il pour habitude de partager sa profonde sagesse ou ses connaissances?

40- A-t-il toujours du fric à claquer pour tous ses caprices (ex: fringues, gadgets, hôtel 3 étoiles, grosses fêtes)?
- Est-ce sans aucune raison logique? (Ex: il ne travaille pas ou n'a aucune source de revenus connue)

41- Avez-vous choisi les hobbies ou la profession de votre personnage parce que vous trouviez ça cool, glamour, prestigieux ou exaltant?

42- Partage-t-il vos goûts en matière de cinéma, musique, mode, hobbies, etc?
- Et ce même si ça va plus ou moins à l'encontre de sa culture, son époque, sa race, son milieu?

43- Est-il remarquablement en avance sur son âge, son époque, son pays, son milieu social?
Si c'est le cas:
a/ dans un domaine qui est extrêmement utile et/ou prisé dans l'univers de votre roman?
b/ dans une discipline extrêmement difficile à maîtriser pour n'importe qui?
c/ excelle-t-il dans plusieurs domaines?

44- Arrive-t-il à apprendre de nouvelles techniques ou à "monter de niveau" à une vitesse inhabituelle au cours de l'intrigue?
- Au point d'apprendre en quelques jours ou semaines ce qui devrait lui prendre des années?

45- Est-il le meilleur, ou parmi les meilleurs, dans TOUT ce qu'il fait?
Si c'est le cas:
a/ est-il célèbre pour ça?
b/ est-ce que les autres personnages sont terriblement impressionés par ses talents ou ses qualités? (s'ils sont facilement impressionables car inexpérimentés, ça ne compte pas)
c/ impressione-t-il même les plus blasés, cyniques ou doués?
d/ est-ce qu'il est toujours ultra modeste ou sceptique face à des compliments mérités?

46- A-t-il toujours le premier rôle, quelque soit le contexte (une opération chirurgicale, un concours de cuisine ou de danse, une oeuvre de charité, etc)?

47- Ses talents musicaux:
a/ Est-il un chanteur exceptionnel?
b/ Joue-t-il très bien d'un instrument?
c/ Cet instrument est une guitare, une harpe ou une flûte?
d/ Peut-il envoûter les autres grâce à son talent musical?

48- Use-t-il de magie dans un univers où c'est complètement inhabituel? (si l'intrigue se focalise sur les magiciens et que la magie est cachée aux yeux des gens ordinaires, ça ne compte pas)

49- Es-ce qu'il peut voler dans un univers où la plupart des personnages ne le peuvent pas?
- Peut-il le faire sans ailes ou autre moyen apparent?

50- A-t-il des pouvoirs psychiques et/ou télékinésiques qui sont inhabituels pour son espèce et/ou l'univers dans lequel il évolue?
Si c'est le cas:
a/ a-t-il le pouvoir de voir ou percevoir les choses sans être en leur présence, ce qui lui permet d'être un sauveur?
b/ ses pouvoirs compensent-ils un handicap comme la cécité, la surdité ou le mutisme?

51- A-t-il une connection télépathique/empathique avec les animaux d'une race quelconque ou la faculté de communiquer avec eux?
- Est-ce avec des chevaux, des loups, de grands félins ou des crétaures mythiques? (si c'est parfaitement normal dans son univers ou si c'est avec un seul animal, ça ne compte pas)

52- Votre personnage a-t-il des dons de métamorphe?
- En plusieurs animaux différents?

53- A-t-il des pouvoirs de guérisseur dans un univers où c'est inhabituel?
- Ses pouvoirs sont-ils assez puissants pour guérir des blessures mortelles, voire ramener à la vie?

54- A-t-il un pouvoir qui lui permet de décimer des villes entières ou des légions de méchants?

55- Se découvre-t-il, dans une situation désespérée, un pouvoir caché super cool mais qui n'avait pas été annoncé dans l'intrigue? (si c'est comme ça que l'histoire commence, ça ne compte pas)

56- A-t-il une autre sorte de pouvoirs/capacités presque uniques dans son monde, et qui s'avère extrêmement utile?

57- Exception faite de sa langue natale, combien de langues votre personnage parle couramment?

58- Est-ce qu'il réussi pratiquement tout ce qu'il entreprend?

59- Est-ce que les premier(e)s plans/stratégies/idées qui lui viennent à l'esprit marchent toujours ou presque?
- Est-ce que ça arrive seulement après que les autres persos aient écarté ses idées et essayé tous les autres moyens?

60- Ou bien est-ce qu'il foire presque à chaque fois mais est toujours très vite pardonné?

61- Est-ce qu'il lui arrive de dégommer à lui tout seul une floppée d'ennemis armés en usant de ses talents de guerrier ou de ses super pouvoirs magiques en un coup?

62- Ses talents suscitent-ils de la jalousie chez quelqu'un?
- Est-ce parce qu'il bat cette personne sur son propre terrain?

63- L'arme que votre personnage est seul à utiliser:
a/ était-elle célèbre voire légendaire avant qu'il n'en prenne possession?
b/ lui a-t-elle été donnée par un être magique ou un esprit?
c/ est-elle magique?
d/ a-t-elle des motifs inhabituels?
e/ appartient-elle à une culture ou un pays différent de celui de votre personnage?
f/ vous rappelez souvent dans le récit à quel point elle est spéciale ou symbolique?

64- Votre personnage a-t-il une épée ou une arme de ce type dans un univers moderne sans raison logique? (Si l'épée est le seul moyen de venir à bout d'un certain type d'ennemi, c'est une raison logique. Si c'est pour raison sentimentale, ça ne l'est pas.)

65- Est-ce qu'il cache souvent sur lui des couteaux, dagues ou autres objets pointus ou tranchants simplement parce qu'ils pourraient s'avérer utiles?

66- Possède-t-il un talisman unique en son genre, magique ou qui a une signification particulière?

67- A-t-il des parents ou tuteurs qui limitent injustement sa liberté?
- Si c'est le cas, est-ce que ça n'a aucun ou peu d'impact sur l'intrigue, mais donne seulement au personnage une raison de se plaindre ou de déprimer?

68- Ou bien au contraire sont-ils extrêmement permissifs, lui laissant faire ce qu'il veut sans poser trop de questions?

69- Votre personnage appartient-il à la noblesse/royauté ou un statut équivalent? (à ignorer si l'histoire se focalise sur les gens de son rang)
Si oui:
a/ est-ce qu'il en fait partie sans le savoir?
b/ est-il adopté par un membre de cette classe sociale?

70- Est-il extrêmement populaire ou réputé là d'où il vient ou là il vit?

71- Est-il au contraire injustement méprisé et/ou rejeté par la majorité des gens?
Si oui:
a/ est-ce parce qu'il est supérieurement doué/beau/riche?
b/ est-ce à cause de ses pouvoirs ou talents spéciaux?

72- Est-il une sorte d'"élu" et/ou un élément primordial d'une prophécie?

73- Voit-il presque constamment ses talents, ses pouvoirs spéciaux ou sa beauté comme un fardeau? (Si c'est juste un moment isolé, ça ne compte pas.)

74- Devient-il ami avec un méchant, lui permettant ainsi de changer et de s'amender?
- Si c'est le cas, le méchant reprend-il ses anciennes habitudes, tout en gardant une certaine dose de bonté due à un acte généreux de votre personnage?

75- À Propos de sa famille:
a/ votre personnage est-il orphelin, abandonné, chassé, ou du moins élevé par des gens qui ne sont pas sa vraie famille?
b/ est-ce un grand méchant pas beau qui a tué ses parents ou ses tuteurs?
c/ votre personnage est-il responsable de leur mort?
d/ a-t-il assisté à leur mort?
e/ a-t-il été adopté par des gens cruels?
f/ a-t-il fugué?
g/ s'est-il élevé tout seul?
h/ a-t-il vécu dans la rue (ou dans la jungle, comme Mowgli)?
i/ est-il le dernier survivant d'une catastrophe ou d'un crime?
j/ a-t-il été adopté par une autre race/espèce?

76- À propos de son background:
a/ est-il né ou a-t-il grandi dans une extrême pauvreté?
b/ dans l'esclavage?
c/ a-t-il été banni?
d/ fait-il partie d'une race ou d'un groupe méprisé, opprimé ou vivant en paria?
e/ est-il un enfant illégitime dans une société où cela est mal vu?
f/ a-t-il lui-même un enfant illégitime dans une société où c'est mal vu?
g/ a-t-il subi des violences physiques?
h/ ou des abus sexuels?

77- Est-ce qu'un évènement très étrange ou inhabituel se produit dans son enfance?

78- S'il a perdu sa virginité contre son gré, trouve-t-il un moyen de la restaurer? (moi aussi j'ai tiqué)

79- Deuil:
a/ a-t-il perdu un enfant?
b/ un amant ou un conjoint?
c/ un ami proche?

80- Si votre personnage a un passé difficile, pensez-vous que cela excuse ses actes?

81- Si votre personnage est une femme relativement aisé, est-elle atteinte du "syndrome de la princesse rebelle" (qui refuse de se conduire en dame, de respecter les convenances, déteste sa position sociale, voire s'enfuit pour échapper à un mariage arrangé)

82- Votre personnage est-il déprimé par un de ses actes passés?
Si oui:
a/ est-ce la mort de la famille d'un autre personnage?
b/ la mort de sa propre famille?
c/ est-ce qu'il finit par apprendre qu'en fait ce n'était pas de sa faute?

83- S'il doit faire ses preuves, est-ce qu'il finit par battre tout le monde en les faisant passer pour des bouffons?

84- Si votre personnage est un méchant:
a/ devient-il gentil à la fin?
b/ se rachète-t-il une conduite grâce à la bienveillance d'un héros?

85- Est-ce qu'un méchant (important) fait une fixation sur votre personnage?
Si oui:
a/ est-ce sans raison évidente?
b/ est-ce lié à la famille du personnage et pas personnellement à lui?

86- Votre personnage est-il épargné par un méchant qui d'habitude est sans pitié?
Si oui:
a/ est-ce malgré les dommages qu'a infligé votre personnage au méchant, à ses troupes ou à ses biens?
b/ est-ce parce que le méchant est attiré par votre personnage?

87- Avez-vous jamais souhaité que votre personnage soit réel pour pouvoir être ami avec ou sortir avec?

88- Vous êtes-vous jamais imaginé dans la peau de ce personnage? (si ça n'arrive que lorsque vous écrivez l'histoire, ça ne compte pas)

89- Vous sentez-vous insulté, agressé ou êtes-vous sur la défensive lorsque quelqu'un n'aime pas votre personnage?

90- Si quelqu'un n'aime pas votre personnage, pensez-vous que c'est uniquement parce qu'il ne le "comprend" pas ou qu'il est juste jaloux du personnage?

91- Trouvez-vous que ce test vous a insulté ou agressé, vous ou votre personnage?


PARTIE 2

Chaque réponse positive dans cette partie est déduite de votre score dans la première et vous éloigne donc de la Mary Sue.

1- Vous arrive-t-il de vous moquez des défauts/faiblesses de votre personnage et/ou de vous en servir comme ressort pour l'intrigue?

2- Votre personnage a-t-il déjà fait preuve ouvertement d'égoïsme, de mesquinerie, de paresse, de superficialité, ou de méchanceté gratuite?

3- Est-il franchement gros et le reste-t-il pendant tout le récit? (juste un peu potelé, ça ne compte pas)

4- Est-il vraiment moche et le reste-t-il jusqu'à la fin?

5- Est-ce qu'il se lance dans un combat ou dans une autre action sans être préparé et se prend une grosse gamelle?

6- Est-ce qu'il manque franchement et carrément d'énergie et ce jusqu'à la fin?

7- A-t-il un handicap physique réel sans aucun moyen de compenser?

8- A-t-il un handicap mental réel et aucun pouvoir malgré ou à cause de ça?

9- A-t-il 40 ans ou plus ET le physique qui va avec?
- Plus de 60 ans?

10- A-t-il une phobie réellement handicapante qui ne disparaît à aucun moment?

11- A-t-il déjà fui par pure lâcheté?

12- S'il a un lourd passif avec ses parents, est-ce qu'il se réconcilie avec eux?

13- S'est-il déjà retrouvé dans une situation dont il ne pouvait se tirer seul et a dû compter sur l'aide d'autrui?
Si oui:
a/ a-t-il déclaré forfait sans même essayé?
b/ a-t-il déclaré forfait après un échec?

14- S'il a réussi a surmonté un problème qui semblait insoluble au début, est-ce que ça a été extrêmement difficile et vraiment très long?

15- A-t-il parfois de sérieux doutes quant au bien fondé de ses actions, et garde-t-il toujours le sentiment qu'il n'a pas forcément bien agi?

16- Souffre-t-il du trouble de stress post-traumatique qui résulte de ce qu'il traverse ou a traversé?

17- Lui arrive-t-il de se faire manipuler ou sert-il de pion inconscient à quelqu'un SANS l'aide d'un technologie de contrôle mental, de magie ou de drogues?
- Est-ce que cela à des effets tragiques?

18- A-t-il déjà mal jugé quelqu'un pour découvrir qu'il se trompait complètement sur cette personne?

19- Admet-il parfois ses erreurs, même sans être sincère?

20- A-t-il déjà ignoré des torts qu'on lui a fait, à lui ou à quelqu'un d'autre, simplement par peur de s'attirer des problèmes?

21- S'il n'est pas humain, ou pas totalement, a-t-il des réactions très éloignées de celles des humains, ou qui seraient plus appropriées à son espèce (Ex: un vampire qui serait autre chose qu'un ado emo avec des crocs, un loup garou qui mange instinctivement des bestioles écrasées sur la route, ou un félin qui "crache" lorsqu'il se sent menacé)?

22- A-t-il un comportement étrange qui déroute ou dérange certaines personnes, sans que ces dernières ne soient décrites comme stupides ou ignorantes à cause d eleur réaction?

23- Si votre personnage est un vampire, est-il:
a/ un tueur sans pitié?
b/ sans être sans pitié, complètement détaché moralement et émotionnellement face à ses tueries?
c/ incapable d'avoir un rapport sexuel?
d/ pas attirant physiquement?
e/ incapable de se défaire de son addiction au sang?

24- Le voyez-vous plus comme un outil que comme un ami ou un enfant?

25- Avez-vous passé plusieurs jours, voire plusieurs mois, à faire des recherches sérieuses et poussées sur les traumatismes, épreuves ou handicap que subit votre personnage pour pouvoir les décrire de la façon la plus réaliste et la plus sensible possible? (les lectures médicales et de psycho, bien sûr, mais aussi les témoignages de personnes ayant souffert de ces afflictions)


Donc je l'ai fait pour mes 4 persos, oui c'est toujours calme le boulot

J'ai donc 14 points pour Choupette, 19 pour Hérobis (je l'avais vu venir celui-là ), 5 pour Héroter et 8 pour Chouchou. De mon point de vue, c'était pourtant ce dernier perso qui était un peu trop parfait

Nous sommes bien d'accord que tout est relatif et qu'il est bien hasardeux d'étiqueter un personnage à partir de question fermées, c'est plus pour s'amuser, où la rigueur, pour servir d'indicateur.

Utamay

Membre d'honneur
  

Trust : 270  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2087
1 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 09/07/2020 à 20h25

tikva
Je pense que Antidote est un bon outil même si, bien entendu, ça ne remplacera jamais le coup d'oeil d'un correcteur professionnel

Faut pas avoir peur de Jeunes Écrivains... J'y suis depuis plus de 10 ans et on trouve un peu de tout parmi les membres, incluant des gens qui pensent que Édilivre est une chouette maison d'édition qui a accepté leur livre parce que c'est un futur best-seller (spoiler : non, c'est un prestataire de services, Édilivre accepte absolument tout le monde et propose un large panel d'options payantes pour rentrer dans ses frais) et d'autres qui ont roulé leur bosse. J'y ai fait de très belles rencontres.

Le test de la Mary Sue est effectivement à prendre avec des pincettes ^^ C'est important de se poser des questions sur son personnage principal et de ne pas tomber dans le trop mais c'est tout de même assez normal au final qu'il sorte du lot D'ailleurs, une blague qui circule pas mal dans mon groupe d'écrivains (surtout d'écrivaines, soyons honnête), c'est : "Comment appelle-t-on une Mary Sue au masculin ? = Le héros". On crie très facilement à la Mary Sue dès qu'une femme est badasse, alors que son équivalent masculin (en vrai, on est censé les nommer Gary Stu), ça passe tout de suite mieux.
Genre on en parle, du mec orphelin, dont les parents ont été tués sous ses yeux, survivant contre toute attente, maltraité par sa famille, avec des yeux verts magnifiques et une cicatrice spéciale sur le front, célèbre dans son monde avant même d'avoir 12 ans, lié par magie au Bad Guy, héros de la prophétie... et j'en passe ?

Sinon, pour parler écriture pure et dure, j'en suis à 15k sur mon projet Jane 2.0, ça avance doucement
beerus a dévoré mon adaptation d'Orgueil & Préjugés, je me sens trop fière

Édité par utamay le 09-07-2020 à 20h51



Beerus

Apprenti
  

Trust : 60  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 209
1 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 09/07/2020 à 21h05

Hey !

tikva Je sens que l'idée d'autoédition fait son chemin dans ton esprit x)

Effectivement c'est présomptueux de penser que les 4 sortiront en simultané, mais on en sera pas au stade de Georges R. R. Martin, qui n'a rien sorti depuis quoi ? 2011 ? x)

Tes bêta-lecteurs avancent super vite ! Et tu as l'air de te faire plaisir avec leurs textes, même celui au format imbuvable x)

utamay C'est vrai que le rendu est très différent, j'ai l'impression que c'est plus rare car je n'en ai pas lu beaucoup. Au final, je crois préférer la 1ère personne, justement parce que j'ai tendance à me perdre en détails inutiles...

Pour le NaNoCamp, je croyais que c'était un peu plus "officiel", dans le sens où le nombre annoncé de mots devait être respecté du début à la fin x) C'est un peu dommage ce côté manque de pression.

Pour ton adaptation, tu peux être très fière effectivement, elle était vraiment grandiose


Le test Mary Sue est marrant, sans surprise mon personnage arrive au score magistral de... 1. Et c'est au final bien là le problème je pense, car vu ce que je cherche à cibler comme public... Il va falloir du un peu plus tape-à-l’œil. Quand je regarde le manga qui a le mieux fonctionné cette année, on doit être très proche du score maximal, et c'est ce qui plaît au final. En fait c'est quasi inhérent aux personnages issus de la culture manga (ou fantasy en général non ? Comme pour HP). Ca c'est un premier problème.

Le second : ma difficulté à avancer dans le projet K (projet principal), est que... mon personnage principal est une fille. En quoi est-ce un problème ? Je n'ai écrit jusqu'à maintenant -et surtout avec plaisir- qu'autour de persos principaux masculins. Et je n'ai aucune idée de comment me dépatouiller avec le sexe féminin à l'heure actuelle (ironie quand on est soi-même du-dit sexe).

Troisième et dernier problème : je ne peux pas juste switcher comme ça car le statut de personnage féminin est indispensable à l'intrigue.




Bref à retourner ces questions dans tous les sens, j'ai pris du retard dans mes retours mais un message fera son chemin jusqu'à vos boîtes mail avant demain ewanae et tikva

Bonne soirée et bonne écriture à toutes !

Utamay

Membre d'honneur
  

Trust : 270  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2087
2 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 09/07/2020 à 21h12

beerus
Je milite pour la valorisation des personnages féminins (et cela alors que le personnage principal du Projet B est un mec, oui, maxi mea culpa) parce que, justement, c'est devenu une habitude de voir des personnages masculins s'occuper de tout.
En fait, c'est triste à dire, mais quelqu'un qui cherche le succès doit :
1) avoir un nom d'auteur "neutre" (des gens m'ont déjà dit qu'ils ne me liraient pas parce que je suis une fille, sans autre justification)
2) avoir un héros masculin : parce qu'un homme rechignera à s'identifier à une fille, alors que les femmes ont été habituées à se projeter dans des garçons... puisqu'on leur propose très rarement des filles comme modèle héroïque.
J'ai déjà discuté avec des auteures (avec un E) qui me disaient qu'elles n'écriraient jamais une histoire avec un personnage principal féminin parce que... [Insérez ici une liste de stéréotypes type "ce sont toutes des pleurnicheuses"]
Venant des femmes elles-mêmes, je trouve que c'est vraiment méga-triste

Du coup, je t'encourage à garder ton perso féminin après, si vraiment ça ne t'amuse pas, tu es seule maîtresse à bord de ton vaisseau, tu peux changer ! Malgré mes idées féministes, ça ne m'empêche pas de mettre en scène des héros masculins, si l'histoire me vient comme ça.

Beerus

Apprenti
  

Trust : 60  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 209
2 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 09/07/2020 à 21h30

utamay Je suis tout à fait d'accord avec toi ! D'autant plus que j'ai lu deux très bonnes séries pendant le confinement, toutes deux avec des héroïnes comme personnages principaux... Je crois que la jeunesse de mon personnage me freine aussi, d'autant qu'elle n'est pas du tout inspirée de ma personne donc j'ai vraiment du mal à en tirer quelque chose. Je ne peux même pas tenter de me projeter dans mon moi-adolescent

Grâce (ou à cause) du problème 3, je n'ai d'autre choix que de persévérer dans mon idée première d'un perso féminin... donc je c'est ce que je vais faire. J'hésite tout de même à tout transposer à la première personne, je me dis que ce sera peut-être un moyen de me rapprocher d'elle, et que ça permettra plus de fluidité ? Tout en simplifiant l'histoire.
En fait j'adorerais transposer le caractère du perso du Projet S sur K. Il collerait super bien à l'histoire en plus, mais j'ai peur qu'il soit un peu trop... cash ? pour un perso féminin (#cliché).
Par exemple il se permet un commentaire bien senti sur un autre personnage ayant été malencontreusement émasculé. C'est un peu too much pour ma chère lycéenne de 15 ans non ?

Pour les commentaires sur le nom d'auteur ou le sexe... c'est d'une tristesse.

Utamay

Membre d'honneur
  

Trust : 270  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2087
2 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 09/07/2020 à 21h47

Vous vous souvenez quand je vous disais que je me mettais la pression pour l'appel à textes urban fantasy qui pouvait être clôturé à tout moment ? Que mon objectif, c'était de l'envoyer en juin ?

... Je viens d'aller voir le site de la maison d'édition, cet AT est fermé J'ai bien fait de ne pas traîner.

Azure84

Membre VIP
  

Trust : 170  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4524
2 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 10/07/2020 à 13h59

Hello je viens pour vous jouer un mauvais tour

Vous avez pas mal parlé dit donc j'ai mit du temps à tout rattraper

tikva dans l'ensemble tu as l'air d'avancé bien c'est cool.
Pour le test Mary Sue je pense pas que je le ferais flemme de tout calculer ou alors plus tard j'ai fini les rattrapages mercredi et je suis lessivée
Après en ce qui concerne mon personnage principale c'est une femme, d'une vingtaine d'année pas particulièrement belle mais pas moche non plus, elle fait partie d'une des races les moins courantes que l'on peut retrouver dans mon bouquin mais il y a une explication logique à cela. Par contre c'est une des races les plus destructrice du livre, elle peut raser un continent si elle le souhaitait sauf que c'est un boulet qui maitrise pas du tout ses pouvoirs et préfère se faire passer pour une sans pouvoir dès qu'elle le peut histoire qu'on lui foute la paix donc surpuissante oui mais pas douée et fuyarde pas dit que ça colle au stéréotype du héro à la superman

Sinon le fait de dire que les personnages à la Mary Sue sont pas appréciés mouai j'en doute fort. Non parce que clairement si on prend le style sh&#333;nen quasiment tous les héros rentrent dans ce moule là. Natsu de Fairy Tail est un mec ultra badass qui défonce tout, Naruto est un mec rejeté par les autres et pas particulièrement doué qui va devenir super fort et se faire un max d'ami, Sasuke est le mec torturé qui va devenir puissant par vengeance avant de redevenir sympa, Ichigo dans Bleach est un mec qui regroupe à lui tout seul dans son sang toutes les races de l'univers et qui est increvable... Et ces mangas ont tous marché du feu de dieu à leur sortie et même encore aujourd'hui (me suis remise à Naruto d'ailleurs )
Donc j'ai tendance à rejoindre utamay, dès qu'il s'agit d'un mec qui coche toutes ces casses ou presque bizarrement ça passe mieux. Même si on voit de plus en plus de personnage féminin fort et c'est tant mieux.
Personnellement je préfère un personnage comme ça qu'un ou une Orihime qui passe son temps à pleurer, à dire le nom du garçon (héros souvent) dont elle est folle amoureuse et qui sert strictement à rien si ce n'est faire joli.

Et si on sort des mangas il y a plein de bouquin qui ont super bien marchés qui ont aussi ce style de héros comme Harry Potter, Tarz Duncan, Eragon... A vrai dire je pense que selon l'univers choisi le fait de pondre un personnage un peu Mary Sue est limite obligatoire, notamment dans le genre fantasy.

utamay beerus vous avez l'air de bien avancer vous aussi de votre coté c'est cool

ewanae t'inquiète pas j'ai pas avancé non plus avec les rattrapages j'ai totalement laissé mon projet de coté. Faut que je le reprenne maintenant, vais devoir relire un peu savoir où j'en étais exactement.
Surtout que j'ai 2 autres projets d'écriture en tête donc faut que je finisse celui là avant d'attaquer les autres

Tikva

Membre d'honneur

Trust : 930  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1318
3 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 11/07/2020 à 00h03

Oulah, c'est allé un peu vite

utamay

Pour la correction c'est sûr et heureusement dans un sens, sinon les correcteurs n'auraient plus de boulot ^^

Tu m'as fait rire avec Edilivre, je ne connais pas spécialement mais effectivement, en me promenant sur leur site j'avais vu que c'était typiquement le genre de fonctionnement à fuir selon moi.

Pour le forum JE, pour l'instant, je suis bien avec mes BL et ce post-là. Peut-être que si un jour celui-ci s'essouffle ou que je ressens le besoin de nouveaux échanges, j'irais m'inscrire, pour l'instant, je me contente de lire quelques sujets de temps en temps.

Oui j'ai bien compris que le test mary-sue était plutôt humoristique et à ce titre je me suis vraiment marré en imaginant un perso ultra cliché qui remplirait toutes les cases

J'adore la blague de ton groupe d'écrivains, trop drôle et tellement criant de vérité ! Perso j'ai un regard un peu spécifique sur la question : je bosse dans la petite enfance donc au final, au quotidien, mes lectures relèvent davantage de "Juliette va sur le pot" que de lectures adultes. Et c'est archi relou de constater que même pour des bambins qui ne se représentent pas ce que "petit garçon" ou "petite fille" signifie, qu'on les conditionne déjà avec des héros majoritairement masculins. Quand c'est une héroïne, c'est soit un cliché féminin, soit au contraire un anti-cliché bieeeen souligné ! Bon en vrai ça bouge énormément de ce côté là du côté des institutions mais côté parents, on tombe encore sur ce genre de trucs : (on les avait dans la dernière crèche où j'ai bossé)



A gerber.

Pour la ref à Harry-Potter en tant que big Mary-Sue, je suis d'accord, et j'ai bien rigolé Malgré tout, je pense que dans la jauge "mary-sue" tu as un véritable effet balance dans le sens ou pour chaque truc un peu "trop" positif que tu mets d'un côté, tu peux le "rattraper" avec un truc pourri de l'autre. Dans le cas de HP, ça peut-être sa myopie par exemple, il y a aussi quand même un sacré de nombre de fois où il aurait échoué sans ses potes, oui il a "survécu" à Voldoudou mais bon c'est plutôt sa mère qu'il faut remercier, lui il a pas fait grand chose ... Et vu qu'on rajoute un public jeune plus enclin à ce type de perso, pour moi ça passe. Dans le cas de mon fameux Hérobis, j'ai donc, en rougissant un peu, coché les cases "orphelin qui a vu sa famille crevé", "tandem yeux et cheveux d'une couleur inhabituelle" "multi-linguisme badass" et "individu avec le meilleur fond de tout l'univers" donc forcément Mais en face, c'est un gros dépressif, il ment comme il respire, il subit son "corps de lâche" en grognant, et il passe son temps à être vener contre la terre entière.

Donc plus 3000 mots pour Jeanne si je compte bien ! Tu voudras faire bêta-lire à un moment tu n'as peut-être pas le droit ?


beerus

Pour l'auto-édition, tellement ! En fait j'en ai pas mal parlé avec BL-de-l'extrême et ait reconsidéré mes priorités : plus qu'un certain nombre de ventes, je veux vraiment un truc qui me ressemble à 300%, ma mise en page, mon résumé, ma couverture ... en passant par une ME, je perds un peu la main là-dessus + le fameux gros risque de devoir mettre à la poubelle les futurs tomes 2-3-4 si le premier ne se vend pas ... Je ne sais pas si c'est possible de récupérer ses droits quand c'est comme ça ? genre pour auto-publier après ? Dans la même veine, je me dis qu'avec une ME, si ça ne marche pas (et franchement il y a des chances vu que mon sujet est quand même bien spécifique) et bien je n'aurais aucunement la main pour faire la promo, des communications ... et donc potentiellement je serais juste spectatrice devant mon rêve en train de se casser la gueule. En auto-édition, si je me foire, je ne me pourrais m'en prendre qu'à moi même et j'aurais toujours les manettes en main pour redresser le tir. Dernier point : le timing. En auto-édition, quand j'ai envie (et que c'est prêt, accessoirement), je fais éditer. Avec une ME, il se passera grand minimum 6 mois, un an, deux ans ... ou même beaucoup plus avant que quelqu'un remarque mon manuscrit ... ou pas ! D'ici là j'aurais évolué, si ce n'est dans mon écrit, au moins dans mes projets et peut-être que je serais plus du tout "in".

Donc oui, il ya de fortes chances que ça "finisse" (ou que ça commence) comme ça

Oui j'ai des BL de malade ! EN fait ça dépend, j'en ai qui me font un chapitre par semaine et d'autres qui sont au moins aussi déter que moi et on s'échange plus ou moins un chapitre par jour.

Pour les Mary-sue, en suite de mon message à Utamay, je pense qu'effectivement, pour un jeune public, le côté "perso parfait" est plus important car on va davantage chercher à s'y identifier, à y voir un modèle là où des adultes vont plus se focaliser sur l'intrigue. (bon c'est comme ça que je vois les choses hein)

Perso principal féminin : pas un problème ou ne devrait pas l'être ... on en revient à la problématique des filles qui dans une certaines limite, arrivent à s'identifier aux persos masculins, mais l'inverse y'a encore de la route Et j'ai cette même réflexion car perso principal 1 : fille, et hyper fragile de partout, perso principal 2 : masculin mais hyper efféminé (tu l'as dit toi même je crois, avec une phrase marrante mais je me rappelle plus exactement ) donc petite pensée pour mes BL garçons qui vont me lire peut-être sans accrocher du coup

Bon courage pour la suite ! (ça fait très entretien de licenciement dis comme ça x))



azure84

Oui ça avance pas mal !

Elle a l'air marrante ta perso

Pour revenir à ce que je disais plus haut, les persos un peu trop lisses, ça marche surtout selon moi pour les enfants, ados pour qui c'est plus simple et en adéquation avec leurs besoins de s'identifier à ce genre de persos. Là en tête, j'ai Twilight. Genre, si on avait mis mon Hérobis à la place de je-sais-plus-comment-il-s-appelle-le-vampire-relou, ça l'aurait pas fait, mais alors pas du tout Après la culture manga je connais moins. Le meilleur exemple pour moi est le perso d'Aragorn dans LOTR, le mec a clairement une pancarte "Bonjour, je suis badass" au dessus de sa tête pendant toute la trilogie, et pourtant c'est un des persos les plus iconiques ! (Du coup là j'imagine bien Tolkien en train de faire son test Mary-Sue et de lire ses BL en mode " Mais non John, le mec ne peut pas tomber d'une falaise, se faire ramasser par son poney, dormir 2 heures, et faire la bataille du gouffre de Helm, pas crédible du tout !!")



***




De mon côté ... un jour tant attendu encore !

J'ai donc ma première BL qui est venu à bout des 19 chapitres de Tome 1 Et elle a kiffé tout du long ou presque donc je suis hyper contente, 3 mois et demi après la pose de la première brique ! J'étais hyper stressé toute la journée de recevoir un retour en mode "ton dénouement ne fonctionne pas" etc. mais j'ai reçu un looooong mail plein d'amour où à défaut des habituelles relevés de coquilles et d'alambiquage de phrases, elle m'a expliqué qu'elle avait tout lu d'une traite en mode "je relèverais les coquilles après" et donc chapitre 18 alias "le fameux" a fonctionné, et chapitre 19 alias "le niais" tout autant, jusqu'à mettre "les poils et les larmes" à super BL ! (beerus c'est une invitation pour que tu t'accroches et que tu me pardonnes chapitre 11, alias "le chiant" )

En écrivant ce machin, je m'étais fait la réflexion rappelez vous que si j'arrivais à ne convaincre ne serait ce qu'une seule personne et bien ça serait jackpot et je crois ... qu'on y est

Utamay

Membre d'honneur
  

Trust : 270  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2087
2 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 11/07/2020 à 10h05

tikva
Ces bouquins pour gosses Ça me rend dingue.
Une fois, dans une petite boutique, j'avais vu une série de petits cadres type "Quand je serai grand(e)", c'était à pleurer... J'ai été voir sur le site de l'artiste après coup et j'y ai vu plus de de variété, mais dans la boutique, ils avaient choisi leur camp.
Les garçons, c'était "Quand je serai grand, je serai... président / pompier / superhéros / médecin"
Les filles, c'était "Quand je serai grande, je serai... belle comme maman / princesse / infirmière"
Ironie suprême, le médecin et la jolie petite infirmière étaient côte à côte Quand j'avais râlé auprès de mes connaissances, on m'avait rétorqué que j'exagérais, que c'était juste de la petite déco mignonne, mais de mon côté, je ne peux pas valider ce point de vue devant le matraquage permanent de ce que peut ou ne peut pas être une fille... Dans la même veine, mon frère avait acheté un body Un jour mon prince viendra... et mon père le fracassera à sa fille, je lui ai clairement dit que ça ne me faisait pas rire. Bien sûr, le but de ce body, c'est d'être mignon et rigolo, sauf que même au 21e siècle, c'est une réalité que beaucoup de filles ne sont pas libres de disposer d'elles-mêmes et doivent se réserver/rendre des comptes à leur père, ça reste très ancré dans les mentalités... alors que jamais on ne verra un petit panneau "humoristique" sur lequel on dit qu'une princesse viendra et la mère la tartera.


(J'achèterai ça à mon frère quand ma nièce sera assez grande )


Sur ta question des droits en ME, tu peux récupérer tes droits sur la série et l'autopublier voire la publier ailleurs si le tome 1 ne marche pas. C'est arrivé à plusieurs de mes potesses sur JE, c'est loin d'être un cas isolé (soit parce que la série n'a pas marché dans cette ME, soit parce que la ME a fermé avant la parution de la série complète). En ce qui concerne la promotion, dis-toi que de toute manière, tu devras être actrice, tu as assez peu de chances d'être publiée du premier coup pour ton premier roman par une ME qui assurera toute la promo sans toi Les petites ME demandent un minimum de présence sur les réseaux sociaux et en salons, et toute initiative personnelle (des séances de dédicace par exemple) est vivement encouragée.
Pour autant, même en devant travailler activement pour la promotion, ça peut être plus intéressant de s'associer à une petite ME que s'autoéditer : tout le travail professionnel en amont (appel à un correcteur pro, mise en page, couverture...) gratuit, une opportunité de s'appuyer sur le réseau déjà existant de la ME et surtout plus de crédibilité pour assister aux salons et/ou être mis en librairie. Une connaissance autoéditée avait témoigné qu'elle se faisait fermer plein de portes à cause de son statut alors qu'avec une ME, même petite, ça serait sans doute mieux passé.
Par contre, ça se ressent sur les droits captés à la fin : un auteur en ME touche environ 10% sur le prix du livre papier et 20% sur le numérique, alors qu'un autoédité touche tout ce qu'il n'a pas dépensé dans la conception du livre ^^

En ce qui concerne Jeanne, j'approche des 16 000 mots aujourd'hui, ça fait bien 3000 mots depuis le début du mois. Je n'ai pas besoin de bêta-lecture pour le coup, c'est l'éditrice qui me dira directement ce qu'elle veut corriger.
C'est vraiment pépouze, en fait, le livre sur commande, dommage qu'il n'y ait pas plus d'opportunités du genre

Édité par utamay le 11-07-2020 à 10h09



Beerus

Apprenti
  

Trust : 60  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 209
2 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 11/07/2020 à 11h57

tikva et utamay Je m'incruste dans le débat, mais je pense que ceux à blâmer en priorité pour les clichés des livres pour enfant sont.... les parents ^^ C'est quand même eux qui alignent les sous, et je pense qu'il y a aujourd'hui (et même avant au final) assez d'offre pour éviter les "Suzette joue à la dinette" ^^

D'ailleurs le t-shirt est super chouette !

tikva Après HP, les règles établies sont plus que changées pour lui ce qui donne naissance à nombre d'incohérences balayées par "MEUH NON C'EST L'ELU C'EST NORMAL". Ca m'énerve plus que Goku qui parvient à maîtriser l'Ultra Instinct, ou Sailor Moon (tient, une fille héhé) qui se transforme en Princesse Sérénity. Quitte à faire un mec ultra badass, je préfère ceux qui vont jusqu'au bout. Par exemple, j'ai calculé le capital Mary Sue (ou Gary Stu) du frère de K, et il atteint le score astronomique de 33

Par contre j'apprécie d'en apprendre plus au détour d'un post sur Hérobis

Pour l'auto-édition, il en pense quoi ton BL-de-l'extrême ? J'entends tout à fait ton envie de faire de tes livres tes "bébés", choisir de A à Z leur forme et contenu final, mais comme dit Uta, ce serait dommage de te fermer des portes ! Après je suis trop loin de la fin de mon propre texte pour en être à ces questions donc je suis le débat de loin ^^

Un chapitre par jour ? Et vous travaillez et mangez quand ?

Le problème c'est que dans la culture manga, les personnages sont vraiment importants pour l'intrigue : prenons Dragon Ball, on suit Goku depuis qu'il est tout petit. L'auteur avait prévu de poursuivre l'histoire avec son fils, et de tuer Goku.... les fans ont hurlé au scandale, et le gars à du ressusciter Goku Tu vois ce que je veux dire ? Au final l'intrigue n'intéresse les gens que si leur Mary Sue ou Gary Stu y participe (et non ce n'étaient pas des adolescents de 15 ans qui ont appelé à la révolte, mais de jeunes hommes et femmes plus ou moins établis dans le monde du travail xD).

Pour K, de toute façon je dois la garder puisque tu as survécu au chapitre chiant, et tu sais que seules les femmes de son Clan sont porteuses de magie ! J'ai donc entrepris une ré-ré-ré-ré-écriture du chapitre 1 (je crois que tant qu'il ne me plaira pas totalement, je ne pourrais pas avancer), à la première personne. C'est pas parfait mais ça me plaît plus. Je m'attaque au chapitre chiant aujourd'hui que je vais éclater en plusieurs chapitres pour diluer sa chiantitude
Pour Hérobis, j'ai dit qu'il me faisait penser à une star de K-pop (visez mes centres d'intérêt).

"à défaut des habituelles relevés de coquilles et d'alambiquage de phrases" oui mais c'est toi qui fait des phrases compliquées Sinon félicitations, je suis super heureuse pour toi ! Un tome entier lu et validé... ça se fête ça ! Et ne t'inquiète pas, je suis toujours aussi accrochée (et je veux revoir Chouchou !!), j'attends juste que tu daignes m'envoyer la suite

azure84 "Personnellement je préfère un personnage comme ça qu'un ou une Orihime qui passe son temps à pleurer, à dire le nom du garçon (héros souvent) dont elle est folle amoureuse et qui sert strictement à rien si ce n'est faire joli." Parlerais-tu de Sakura à tout hasard ?

Sinon j'espère que tes rattrapages se sont bien passés ! Deux autres projets en tête ? Tu as l'inspiration

Édité par beerus le 11-07-2020 à 12h08



Utamay

Membre d'honneur
  

Trust : 270  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2087
1 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 11/07/2020 à 12h10

beerus
T'es pas censée m'envoyer ton chapitre 2, toi ?

Beerus

Apprenti
  

Trust : 60  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 209
1 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 11/07/2020 à 12h27

utamay Sisisi tout à fait je vois que tu ne m'oublies pas
J'avance un peu pour être certaine de la direction que je prends et je t'envoie ça ! Quand je vois comment je m'acharne sur ce pauvre chapitre 1, je préfère être certaine de la forme de la suite pour ne pas tout réécrire 5 fois x) (et dire que je me moquais de tikva qui a réécrit 15 fois son dénouement x))

Mais je sens qu'un truc s'est débloqué, je vise les 10 chapitres bouclés pour mercredi (boum, c'est dit, j'ai plus le choix).

Azure84

Membre VIP
  

Trust : 170  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4524
2 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 11/07/2020 à 17h57

beerus non Sakura j'arrive à la supporter, surtout que dans Shippuden elle se révèle enfin utile, un minimum tout du moins. Alors que Orihime dans Bleach mais du début jusqu'à la fin du manga elle n'évolue pas, passe son temps à crier Kurosaki-kun mais par tu ne sais quelle miracle à la fin elle arrive quand même à finir avec le héros du manga et faire un gosse avec alors que pendant tout le manga elle est inexistante si ce n'est par sa chiantitude. L'autre personnage féminin de la bande, (Rukia) au moins à un vrai caractère et est badass une partie du temps.

Sinon ouai 2 autres idées en tête mais le problème c'est que l'inspiration vient plus vite que la réalisation

Pour ce qui est des rattrapages je préfère pas me prononcer de peur de me porter la poisse

Ewanae

Membre d'honneur
 

Trust : 100  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1674
0 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 11/07/2020 à 21h09

beerus
Je réponds en coup de vent -je ne suis pas chez moi- j'avais en tête Hinata!
Dans l'art, "tout le monde dit que je suis puissante, j'ai l'un des diplômes les plus qualifiés en tant que ninja, mais je passe mon temps à pleurer et me laisser porter par le héros...même quand le film m'est dédié..."
Elle a fait fort!
Page(s) : 1 ... 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 ... 79
Les jeunes écrivains de CA
 Répondre au sujet