L'esclavage moderne dans le monde du cheval...

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5 6
Auteur
7785 vues - 90 réponses - 22 j'aime - 32 abonnés

Maev-ghost

Membre d'honneur
    

Trust : 1593  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3012
L'esclavage moderne dans le monde du cheval...
Posté le 13/01/2021 à 16h21

Bon, j'ai décidé d'ouvrir ce post suite à un débat que j'ai vu sur les réseaux sociaux.

L'exploitation des travailleurs dans le monde équestre.
Alors oui on sait tous que c'est un métier rude, qu'il ne faut pas avoir les deux pieds dans le même sabot et accepter d'avoir des horaires décalées ou tard...

Mais est ce pour autant qu'il faut continuer à accepter d'être exploitée tout bonnement sous prétexte d'expérience, de travailler avec du vivant et j'en passe?

Je suis moi même cavalière/enseignante à mon compte depuis 5 ans. J'ai roulé ma bosse dans de nombreuses écuries de sport principalement.
J'ai fais principalement de l'indépendant car je trouve de nombreux avantages notamment le salaire qui est quasi 2 fois supérieur et un emploi du temps correct. Je fais environ 40/45h par semaine et je réussi à me libérer 2 jours de repos par semaine dont mes weekends depuis quelques mois.

Mais, j'ai également été salariée pour une écurie de sport qui proposait des conditions de travail que l'on trouve dans quasi toutes les écuries. Environ 10 à 12h de travail PAR jour, charge de travail individuel qui devrait être fait par deux personnes, un jour de repos par semaine si tout va bien et devoir ressortir à 22h pour recouvrir les 30 chevaux ou autre... Tout ça payé au SMIC sans jamais avoir une heure supp de payée ni un dimanche accordé et devoir aligner 300€ par mois pour la pension du cheval.
Du coup, si on remet tout ça sur une base horaire avec toutes les heures faites en réalité, c'est à dire 265h de réalisé sur le mois: on est sur 4.48€ payée de l'heure ou 3.35€ /h si on a un cheval en pension.

Franchement, qui même avec la passion aux tripes, aimant ce qu'il fait peut rester motiver en gagnant carrément en dessous du seuil de pauvreté et sans même profiter de la vie. Parce que quand on est dans les écuries de 7h30 du matin à 20h le soir, difficile de faire autre chose que ça ou même d'avoir l'envie autre que de dormir.

Alors, j'entends souvent dans le monde équestre ou je lis souvent que c'est NORMAL, que seuls les vrais motivés acceptent de faire ça car ils sont réellement passionnés par leur métier.
Et que les autres qui veulent 2 jours de repos, partir en vacances ou finir à des heures décentes sont des personnes n'étant pas fait pour être dans le métier.

Perso, j'adore ce que je fais mais je ne veux plus JAMAIS bosser pour 3€-4€ de l'heure, avoir des horaires tellement lourdes, que même aller faire un restaurant, c'était mission impossible.
J'aime ce que je fais, je fais environ 8h-18h en plages horaires, plus tard certains jours où je rajoute des cours. Parfois certaines périodes je suis blindée et peut dépasser les 45h. Mais c'est sur une question de 15 jours et tout est rémunérée.
Le soir je rentre majoritairement vers 18h30 et peut profiter de la vie comme tout le monde. De même, j'adore avoir mes weekends (alala qu'est ce qu'on a pu me faire la réflexion dans le milieu que j'avais mes weekends et que j'étais entre autre une princesse quoi!) et profiter de la vie tout simplement. Je suis passionnée de mes chevaux mais j'aime aussi d'autres facettes sans voir un cheval; voyager, randonner, profiter de ma famille et de mes amis ou tout simplement glander dans mon canapé...

Alors quand je vois des offres d'emplois en salarié qui certes apporte la sécurité de l'emploi, le droit au chômage ou aux congés maladies rémunérés comparé à mon statut; mais payer au SMIC pour 70h: je vois pas ce qui peut continuer à motiver des personnes à bosser dans le milieu.
On dit tout le temps que les gens ne sont pas motivés, ne savaient pas à quoi s'attendre ou sont trop faignants car ils veulent des conditions de travail respectueuses.

Heureusement, qu'il existe encore des gérants de structure qui respectent leurs employés: j'en connais mais il faut bien les chercher pour les trouver.

J'attend pas grand chose de la part de ce post, mais quand est ce que la norme finira par changer? Quand est ce que les gens arrêteront de bosser pour 3€ de l'heure sous prétexte d'une prise d'expérience ou qu'il faut bien gagner sa vie pour manger (quoique là, cest vraiment pas gagner sa vie convenablement)?

On peut tout à fait être qualifié, motivé et bosseur en voulant des conditions de travail qui nous permettent de profiter de la vie à côté et vivre celle ci sans galérer avec deux sous en poche.

Édité par maev-ghost le 13-01-2021 à 16h28

Liteulorce

Membre VIP
 

Trust : 52  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4069
0 j'aime    
L'esclavage moderne dans le monde du cheval...
Posté le 17/01/2021 à 15h52

C'est là où le monde de l'équitation à oublié d'évoluer.

De nos jours ce ne devrais (j'enfonce le clou) ,ce ne devrais pas être je prends une brute pour assurer la propretée des boxes.

Ce devrais être ,je paie correctement un gusse (ou une gus ) capable de réagir en profilaxie, conduire le valet de ferme, acheter au meilleur prix et chargé des relations vétos, maréchaux et monos, entretenir les abords et les aires d'exercices, voir travailler au sol tous les chevaux .

Les chevaux seraient au mieux et les proprios assurés que leur investissement soit en de bonnes mains.

Liteulorce

Membre VIP
 

Trust : 52  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4069
0 j'aime    
L'esclavage moderne dans le monde du cheval...
Posté le 17/01/2021 à 16h10

Parce que les cavaliers se sont pris pour des seigneurs, ils ont oubliés que du temps de ceux-ci chacun avait un boulot, exemple en maréchalerie y'avait le type qui tournait les fers ,le type qui tenait les pieds et celui qui plantait les clous; à la forge , le forgeron ou le charron où le tonnelier ...

Au château celui qui "cochait", le postillon, etc etc etc, et en dernier lieu le palefrenier.

Badmonster

Membre ELITE Or
  

Trust : 405  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 14955
0 j'aime    
L'esclavage moderne dans le monde du cheval...
Posté le 17/01/2021 à 19h20

liteulorce Ben souvent c'est le gérant qui s'en occupe. Prendre quelqu'un qui sait faire tout ça c'est quelqu'un que tu payes plus cher, pour un travail que le gérant peut faire lui même, donc pas trop d'intérêt.

Perso j'ai rien contre les gens qui bossent comme palefrenier aux écuries, je les respecte, je respecte leur travail, mais ce n'est pas à eux de gérer quand le véto vient ou de longer, ça demande des compétences qu'ils n'ont pas forcément.



Par contre même à 1500 euros la pension ça ne m'empêcherait pas de passer un coup de balai. Si ta la flemme d'aller vider la pelle à la fumière ok, mais au moins un coup de balai et faire un petit tas propre contre le mur, que les gens qui arrivent ne soient pas dans une porcherie quoi.

Poneyfan

Expert
   

Trust : 129  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 614
1 j'aime    
L'esclavage moderne dans le monde du cheval...
Posté le 17/01/2021 à 19h36

Je viens apporter ma pierre à l'édifice

J'ai bossé pendant 4 ans dans une écurie en tant que stagiaire (donc payer 0? mdrr). Je travaillais 10 à 12h par jour avec à peine 1 jour et demi de repos et au début je payais pour monter 1 fois par semaine (et je montais deux autres fois gratuites). Malgré la mise en garde de mes parents/amis comme quoi c'était intolérable de travailler dans ces conditions, comme mes patrons de l'époque m'avais dit que c'était normal dans le milieu, je les ai cru (innocente a 16 ans)

Puis au fur et à mesure des années, j'ai cumulé fatigue/frustration (bah oui aucunes vie sociale entre 16 et 19 ans la loose...). Ensuite je montais moins, j'étais passée du côté " pro " ou je groomais et où je débourrais le jeunes chevaux mais je montais quand même moins qu'avant.

J'ai fais un ccd pendant les grandes vacances, je m'étais éclatée (parce que j'étais vraiment motivée), je finissais a 21h mais j'avais le sourire, on allait en concours, et il m'avait payer en " nature " logement + nourriture et m'avais offert des guêtres veredus et m'avais donner 60? pour mes vacances.

En 2019, après mon bac, ils m'ont embaucher, ils m'ont arnaquer sur le contrat (bref je ne détaillerai pas), j'étais payée un mi temps alors que je bossais 50h/ par semaine, je ne montais quasi plus. J'ai tenu 4 mois, j'ai finis par être dégoûtée et démotivée.

Suite à cela, j'ai fais une pause, pour me ressourcer (j'en avais fais un burn out) et j'ai ensuite bossé pour padd au salon du cheval.

Et enfin grâce au bouche à oreille, j'ai trouvé un super poste ou je suis encore actuellement avec de vrai patrons. Je fais 8h / 18h avec 2h de pause le midi, deux jours de repos et j'ai tous mes dimanches, mes samedi après midi et mes vacances. En bonus je monte tous les jours, encadrée et gratuitement ! (Je sors même en concours)

Comme quoi il faut vraiment tomber sur les bonnes personnes

Désoler du pavé mais mon expérience a été longue

Poneyfan

Expert
   

Trust : 129  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 614
1 j'aime    
L'esclavage moderne dans le monde du cheval...
Posté le 17/01/2021 à 19h37

liteulorce j'ai été dans la même situation !
Soit disant pas assez de sous pour me payer à temps plein mais j'ai été remplacé par 3 indépendants et qui monte à cheval toute la journée lol

Poneyfan

Expert
   

Trust : 129  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 614
0 j'aime    
L'esclavage moderne dans le monde du cheval...
Posté le 17/01/2021 à 19h39

maev-ghost on écrira un livre ensemble alors !

Liteulorce

Membre VIP
 

Trust : 52  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4069
0 j'aime    
L'esclavage moderne dans le monde du cheval...
Posté le 17/01/2021 à 20h02

badmonster " Ben souvent c'est le gérant qui s'en occupe."

Alors perso de ma petite expérience les gérants y'en à pas, où ça fait pas ça ;et notamment en club.

Tu as une assoce de gens cadres dans d'autres domaines ou qui ne sont pas nés dedans et à qui il manque une vie d'expérience,etc etc. Les structures ont des proprios oui, et parfois ce sont les banques, rares sont les gérées et celles là s'embêtes pas forcément à payer une brute pour faire leurs boxes.

Alors maintenant en fait c'est vrai que c'est plus un boulot de responsable d'écurie où de premier garcon (?) et ça coùte à peine plus cher , pour un peut que tu le loge ou autre, bientot c'est à lui de te filer du pognon.

Maintenant on peut balayer toute réflexion en disant tout va bien. Mme la Marquise? Mais faut pas se faire prendre après à rouspéter sur les forums.

Liteulorce

Membre VIP
 

Trust : 52  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4069
3 j'aime    
L'esclavage moderne dans le monde du cheval...
Posté le 17/01/2021 à 20h22

Donc pour le club de 2021 je propose d'embaucher de bon paleux diplômés et permis XXL ,(ça fera des économies et bossera les chevaux) , des anims pour animer et des cavaliers-entraineurs pour coacher en concours.

Voilà c'est mon programme de président!

Votez liteulorce au prochain truc de la ffe.

Édité par liteulorce le 17-01-2021 à 20h24



Badmonster

Membre ELITE Or
  

Trust : 405  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 14955
0 j'aime    
L'esclavage moderne dans le monde du cheval...
Posté le 17/01/2021 à 20h41

liteulorce bah de ma petite expérience, les écuries où il y a un gérant qui... gère c'est la majorité, c'est souvent le propriétaire, parfois c'est le gérant d'une écurie qui appartient à la mairie mais il y en a de moins en moins.

Ponix

Membre VIP
   

Trust : 1174  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5364
2 j'aime    
L'esclavage moderne dans le monde du cheval...
Posté le 17/01/2021 à 20h41

liteulorce tu peux rajouter des changements dans la réglementation des concours, avec l'interdiction des ficelles en dressage et l'ouverture au sans mors et là je réfléchirais à reprendre une licence xD

La-rowane

Membre VIP

Trust : 196  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3685
1 j'aime    
L'esclavage moderne dans le monde du cheval...
Posté le 18/01/2021 à 10h55

J'ai connu quelqu'un qui avait sous-loué des box à mon écurie pour faire sa propre petite écurie... Et qui se plaignait très régulièrement que ses élèves ne venaient jamais ou peu ou lui posaient un lapin quand il avait besoin d'aide pour faire les box toutes les semaines !!

Bah oui mon gars, tes élèves payent leurs cours et/ou le pension d'un cheval, c'est pas à eux de faire leur box et ils ne sont pas obligés de venir t'aider !

Bon, il a tenu quelques mois puis finalement il s'est tiré en catamini sans vraiment prévenir, pour partir faire autre chose et couper tout contact avec "ses" cavaliers . Là pour le coup ce gars-là avait été vraiment décevant...

Liteulorce

Membre VIP
 

Trust : 52  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4069
1 j'aime    
L'esclavage moderne dans le monde du cheval...
Posté le 18/01/2021 à 14h08

ponix Je redonnerai sa place à l'équitation d'extérieur!

Et je reconstituerai aussi la part de l'équitation Américaine!

Labananegeante

Maître
    

Trust : 2  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1082
7 j'aime    
L'esclavage moderne dans le monde du cheval...
Posté le 27/02/2021 à 19h49


liteulorce a écrit le 17/01/2021 à 15h52:

Ce devrais être ,je paie correctement un gusse (ou une gus ) capable de réagir en profilaxie, conduire le valet de ferme, acheter au meilleur prix et chargé des relations vétos, maréchaux et monos, entretenir les abords et les aires d'exercices, voir travailler au sol tous les chevaux .

Les chevaux seraient au mieux et les proprios assurés que leur investissement soit en de bonnes mains.


Ah mais ne t'inquiète pas, il y a beaucoup de structures qui recherchent ce genre de profil maintenant... Sauf qu'ils cherchent ce genre de profil pour travailler 60h/semaine + les gardes, tout en étant payé 39h au smic.

Certaines écuries ne doutent de rien!
La première fois je me suis dit que j'étais tombée sur un employeur peu scrupuleux, mais quand une deuxième écurie te rappelle pour un poste de responsable et que -refroidie par l'entretien d'embauche précédent- tu demande les conditions d'embauche avant de te taper 400 bornes pour aller passer un entretien, et qu'on te réponds que le salaire c'est le smic pendant 4 mois (période d'essai) et qu'après seulement on pourra renégocier le salaire, bah ça fait un peu peur.

Dommage que je ne puisse pas retourner aux Etats-Unis avec ce stupide Covid... la pointeuse dans les barns me manque! Il faudrait installer ça dans les écuries en France aussi, ça ferait tout drôle à beaucoup d'employeurs à la fin du mois!

Maev-ghost

Membre d'honneur
    

Trust : 1593  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3012
8 j'aime    
L'esclavage moderne dans le monde du cheval...
Posté le 01/03/2021 à 20h27

labananegeante Oui il y'en a tellement qui veulent quelqu'un de compétent, courageux et j'en passe... Mais ne pas le payer... Comment rendre les gens motivés derrière si ils ne sont même pas rémunérés à leur juste valeur.

Perso, j'ai fais un essai récemment en tant qu'indépendante pour travailler quelques heures par semaines dans une écurie. Soit, tout était positif jusqu'au moment d'aborder le salaire: on me proposait 10€ / heure...
Comment dire que en enlevant mes charges qui s'élèvent quasi à 25%, l'heure de trajet pour y aller donc le carburant: je suis environ à 7.5€ et encore dans ma poche. Donc en dessous du taux horaire smic...
Mais la justification que l'on m'a sorti quand j'ai dis que pour moi c'était pas possible: ah bah oui mais mon autre indépendant travaille pour ce tarif et puis le voisin à côté paye encore moins que ça ses indépendants. Grand bien leur fasse, si il y'en a qui veulent travailler quasi gratos ou que le voisin paye comme on paye un ado qui vient tondre la pelouse: ça les regarde. Mais en aucun cas ça doit être la norme!

Mince à la fin, ces écuries n'ont pas de charges liées à un employé quand ils font intervenir un indépendant. C''est juste notre taux horaire qu'ils sortent...

Labananegeante

Maître
    

Trust : 2  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1082
0 j'aime    
L'esclavage moderne dans le monde du cheval...
Posté le 02/03/2021 à 18h04

maev-ghost oui, et tu as aussi ceux qui veulent un indépendant pour bosser à temps plein... comment dire que c’est pas tout à fait comme ça que ça fonctionne!?
Page(s) : 1 2 3 4 5 6
L'esclavage moderne dans le monde du cheval...
 Répondre au sujet