Comportements difficiles en extérieur

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7
Auteur
3854 vues - 99 réponses - 0 j'aime - 10 abonnés

Soloux

Expert
   

Trust : 253  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 925
Comportements difficiles en extérieur
Posté le 14/11/2021 à 19h39

Bonsoir à tous :)
Je suis la propriétaire d’un PS de 11 ans depuis 2 ans et demi environ. Il est sorti 4 a 5 fois par semaine, en pré la journée avec un groupe et rentré au box la nuit. J’ai un niveau G6 (dressage obstacle mais pas passé le cross), je n’ai pas particulièrement peur à cheval
Nous faisons essentiellement du dressage et du plat (on aborde en ce moment le rassemblé), je travaille dans une optique de légèreté avec une coach formée selon les principes de P. Karl. Je suis très fière de nos progrès en dressage, néanmoins en extérieur son comportement a toujours été le même (mais depuis 6 mois je le vis de plus en plus mal) : au chemin de l’aller tout se passe très bien, je peux demander accélération comme arrêt dans le calme.
Par contre au retour, il change totalement, on m’a dit qu’il était sûrement « pressé de rentrer », donc avec cette envie permanente d’aller plus vite, à prendre la main. Dès que je demande de ralentir, il piaffe, s’en capuchonne et part en marche arrière très rapidement (on a déjà passé un fossé ainsi plusieurs fois) mais il peut également se lever parfois. J’ai essayé l’astuce des « allers retours » (ne pas rentrer toujours directement à la maison), les nombreux chemins différents, les balades à pieds, descendre quand il s’énerve faire quelques pas puis remonter. Cette situation me pèse de plus en plus, je ne peux sortir avec personne.
J’essaye au maximum de rester calme, seulement voilà parfois je craque et une fois rentrée je pleure, j’en viens à ne plus avoir de réelle envie de le sortir mais le faire par « responsabilité » (je culpabilise)
J’ai vraiment besoin de trouver une solution, j’aimerai vos avis, vos conseils et vos expériences
Merci beaucoup
Bonne soirée

Pikaa

Membre ELITE Or
  

Trust : 714  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 10122
2 j'aime    
Comportements difficiles en extérieur
Posté le 14/11/2021 à 21h15

Vu le nombre de sujets qu'il y a en ce moment sur la difficulté des PS ? Ca me donne pas envie dans avoir un

Après, si le pas est plus actif au retour, rien ne me choque car oui, il retourne à sa maison et retrouver les copains. En soit rien d'alarmant pour moi.

Par contre, si tu le laisses faire, que se passe t-il ? J'ai plus l'impression que c'est toi qui va le chercher et le mets dans une situation de conflit. Il fait la même chose si tu descends dans le dernier km ?
As tu essayé de faire le tour du quartier après ta séance avec une amie, il est comment ? Peut-être qu'un autre cheval peut l'aider ?

Ton prof, il en dit quoi, qu'est-ce qu'il te propose comme solution ?

Soloux

Expert
   

Trust : 253  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 925
0 j'aime    
Comportements difficiles en extérieur
Posté le 14/11/2021 à 21h27

pikaa
Il est très gentil mais qualifiable de « délicat » par les différents pro qu’on a croisé ^^
Le pas se transforme rapidement en trot, puis galop et je ne compte pas me laisser embarquer ainsi… par contre quand le pas est accéléré je le laisse faire, c’est quand il passe au trot que je reprend
J’ai fait pendant 6 mois les derniers km et même la balade entière à pied, aucune amélioration
Il a le même comportement avec une personne a pied à côté, mais avec un autre cheval c’est encore pire (et on a essayé avec 3 différents)

Ma monitrice m’a conseillée de passer à pied, puis de reprendre, ce que j’ai fait, on se revoie mercredi je compte lui en parler (cela fait 2 mois qu’on ne s’est pas vus)

Vous avez déjà vécu une situation similaire ?

Soloux

Expert
   

Trust : 253  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 925
0 j'aime    
Comportements difficiles en extérieur
Posté le 14/11/2021 à 21h33

pikaa je n’ai vraiment pas l’impression de chercher le conflit, au contraire j’essaye de concilier au mieux son calme mais le respect (je ne pense pas que ce soit bien de le laisser partir au trot pour qu’il reste « calme », par ce que à ce train là on rentre à la maison très très rapidement )

Couagga

Membre ELITE Or
  

Trust : 141  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11372
0 j'aime    
Comportements difficiles en extérieur
Posté le 14/11/2021 à 21h34

soloux

ça arrive les chevaux qui chauffent sur le chemin du retour. C'est une vraie éducation, parfois longue et certains restent malgré tout impatient. Ce qu'il faut surtout c'est que ça reste gérable.

Quand tu fais ta balade c'est une boucle ou tu fais demi-tour à un moment pour rentrer ?
Quand il accélère le pas, tu es rênes longues ?
Quelles sont tes actions pour le ralentir ou le repasser au pas quand il trotte ?


En carrière travailles-tu la variation dans l'allure ?

Edit : une autre question : as-tu déjà essayé de le mettre en épaule en dedans dès qu'il accélère le pas ?

Édité par couagga le 14-11-2021 à 21h35



Soloux

Expert
   

Trust : 253  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 925
0 j'aime    
Comportements difficiles en extérieur
Posté le 14/11/2021 à 21h47

couagga je peux faire les 2 : boucles comme demi tour , mais le plus souvent c’est une boucle
Il accélère le pas rênes longues comme ajustées, mais j’essaye toujours de l’avoir rênes longues et décontracté. Quand il passe au trot : je me redresse je monte les mains jusqu’à lui remonter la tête en l’arrêtant par son « équilibre » sans tirer dessus. Je cherche aussi la décontraction de la mâchoire . Une fois qu’il repasse au pas, quand je sens qu’il ne cherche plus constamment à passer au trot je rend au fur et à mesure les rênes.
En carrière, effectivement notre principal travail sont les variations d’allures (intra allures incluses) avec une attention particulière pour l’équilibre
Jamais essayé, mais il marche en crabe lorsqu’il chauffe, ça ne risque pas de le renforcer dans cette idée ?
Je précise, il ne fait pas simplement que d’accélérer: il nous mets vraiment tous les deux en danger et j’en viens à ne plus avoir confiance du tout (je n’ai pas peur mais je me méfie énormément ), je comprends qu’il veuille accélérer , mais pourquoi partir en marche arrière en s’encapuchonnant quitte à tomber lui meme ?

Couagga

Membre ELITE Or
  

Trust : 141  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11372
2 j'aime    
Comportements difficiles en extérieur
Posté le 14/11/2021 à 21h57

Marcher en crabe ce n'est pas une épaule en dedans.

L'EED, la vraie, consomme beaucoup d'énergie. Pour ralentir un cheval ou l'obliger à transitionner dans l'allure en dessous c'est très efficace.
Si sur le chemin du retour tu enchaines un gros travail de deux pistes tout le long, il va vite redescendre normalement. Mais faut doser, sinon tu vas l'assoir complétement et il risque de passer en terre à terre ou se lever, surtout si tu bosses en EDL où on fait monter les mains, là surtout pas, c'est un deux pistes avec des mains qui restent à leur place. Bref, maitriser le deux pistes et bien l'employer pour en faire un frein efficace.

Tu n'utilises pas ton assiette et ton dos pour ralentir et fraie tes transitions ?

J'ai bien parlé de variation dans l'allure, pas de transition. Et comment demandes-tu ces variations en carrière ?

Un cheval qui chauffe et accélère, pour moi, il ne faut pas trop aller titiller la bouche avec des actions de mains, ça peut vite agacer, faire monter la pression, ratatiner le cheval qui passe ensuite en rétivité.

Il faut plus utiliser son assiette, son dos, avoir une assiette profonde qui retient et rester très relâcher dans les jambes à moins que le cheval ne soit habitué à s'arrêter avec les jambes.

Édité par couagga le 14-11-2021 à 21h59



Soloux

Expert
   

Trust : 253  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 925
0 j'aime    
Comportements difficiles en extérieur
Posté le 14/11/2021 à 22h03

couagga j’essayerai le travail en 2 pistes, merci pour cette idée ^^
Si j’utilise l’assiette et le dos en carrière, en extérieur lorsqu’il chauffe c’est vrai que j’ai tendance à me raidir et à me contracter : donc à ne plus avoir une assiette « juste », je dois sûrement empirer les choses
Pour les variations dans l’allure : assiette, dos, relever ou abaisser l’encolure et décontraction de la mâchoire
Si je n’utilise pas mes mains mais seulement mon assiette + jambes, je ne vois vraiment pas comment je pourrai le freiner … il n’est plus à l’écoute lorsqu’il chauffe et je ne pense pas que cela suffirait ? Ou alors vous passez par une éducation à l’arrêt par les jambes en carrière ?

Elea2008

Membre VIP
  

Trust : 419  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4920
5 j'aime    
Comportements difficiles en extérieur
Posté le 14/11/2021 à 22h16

Alors, un truc qui va sûrement en faire hurler certains, mais qui avait très bien marché avec un PS (justement) que j'avais eu au travail dans ma jeunesse : ne pas finir la balade par un retour au pré/avec les copains/au box, mais par un temps de travail en piste.
Donc faire de courtes sorties, et au retour travail sur le plat : le cheval n'associant plus le retour à ce qui l'attire (le contact avec les copains/la bouffe/le repos), il finit par être beaucoup plus cool.
Il faut bien sûr adapter ce travail à la condition du cheval (il ne s'agit pas du tout d'épuiser le cheval, mais simplement de créer de nouvelles associations), mais on peut même le faire plusieurs fois dans la séance : petit tour en extérieur (=détente), travail en piste, sortie de la piste et re-petit tour en extérieur, retour en carrière ou manège, etc. Des temps très courts à chaque fois peuvent suffire.
Et dans tous les cas, l'arrêt de la séance ne se fait que quand on a obtenu un temps calme au pas rênes longues, que ce soit en piste (c'est plus facile au début) ou en extérieur.

Soloux

Expert
   

Trust : 253  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 925
0 j'aime    
Comportements difficiles en extérieur
Posté le 14/11/2021 à 22h19

elea2008 ah ça je n’y avais pas pensé … ça paraît logique
En quoi est ce controversé ?
Merci pour cette piste ^^

Couagga

Membre ELITE Or
  

Trust : 141  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11372
5 j'aime    
Comportements difficiles en extérieur
Posté le 14/11/2021 à 22h27

soloux


Citation :
en extérieur lorsqu’il chauffe c’est vrai que j’ai tendance à me raidir et à me contracter


Voici effectivement quelque chose qui ajoute de l'huile sur le feu
Travaille donc ta respiration, ta propre décontraction, tu te tiens droite dans ta selle mais sans te crisper, sans raidir tes jambes ni tes bras, sans pousser sur les étriers... Si tu arrives à rester physiquement zen, présente mais décontractée, calme mais ferme et bienveillante, tu vas probablement diviser les problème par deux



Citation :
relever ou abaisser l’encolure et décontraction de la mâchoire


dans la variation d'allure, il n'y pas pas de modification de l'attitude. Donc la nuque reste au même niveau et le cheval apprend à ouvrir ou fermer sa foulée sans rupture de cadence ni d'attitude. ça permet de travailler justement la finesse de réponse à l'assiette et au dos qui font office de "robinet" et à la main qui va venir permettre ou empêcher le passage de l'énergie droit devant.



Citation :
Si je n’utilise pas mes mains mais seulement mon assiette + jambes, je ne vois vraiment pas comment je pourrai le freiner …


Je n'ai pas dit qu'il ne fallait pas utiliser tes mains
J'ai demandé ce que tu faisais avec le reste. Parce que la main seule ne peut contenir l'énergie du cheval et si elle essaye, le cheval va se bagarrer avec sa bouche et s'agacer/chauffer.

La position précède l'action et toute action de main ou de jambe commence à l'épaule (et même le dos) et à la hanche (et même l'assiette).

Il faut donc que ton assiette et ton dos, ta propre posture et ta propre énergie soient les premières à freiner/arrêter pour qu'ensuite lorsque ta main intervient elle puisse être efficace. En procédant ainsi, tu auras plus d'impact à moindre force.

Un cheval peut avoir appris à s'arrêter avec les jambes.
Normalement lorsque la jambe est impulsive (mise en avant, transition montante...) ou de position (jambe à la sangle ou en arrière de la sangle) il s'agit d'avoir une indication discontinue, d'agir par petite touche ou pression.
Si en revanche, les jambes viennent ensemble englober le cheval et se refermer autour de lui, comme on enlacerait quelqu'un, donc progressivement et sans chercher à y mettre de la force mais de façon continue, comme pour le retenir, en rigidifiant son dos et bloquant son assiette, le cheval se fige.
Je ne sais pas si tous les chevaux peuvent y parvenir. Mais pour certains ça vient assez naturellement.
ça se travaille d'abord en carrière évidemment. Ne pas tester ça dehors avec un cheval qui chauffe C'est vraiment quelque chose à mettre en place en carrière avant.

Clochette11

Membre VIP
  

Trust : 375  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4671
2 j'aime    
Comportements difficiles en extérieur
Posté le 14/11/2021 à 23h03

elea2008
C’est ce qui est préconisé par Véronique St Vaulry de mémoire dans « communiquer avec son cheval » ou « le cheval d’extérieur »; je ne suis pas sure duquel des deux il s’agit.
Rentrer= Travail= bon ben on est moins pressé de rentrer!

Bacchetti

Membre d'honneur
   

Trust : 1148  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2893
0 j'aime    
Comportements difficiles en extérieur
Posté le 15/11/2021 à 06h11

elea2008

Ça marche pour bien de chevaux et je ne vois pas pourquoi on hurlerai

Autre chose qui marche, c'est de faire demi tour et repartir faire une petite boucle des qu'on sent que le cheval commence a chauffer/accélérer, a plusieurs reprises si nécessaire, en gagnant du terrain petit

Kaywest

Membre d'honneur
   

Trust : 242  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2638
3 j'aime    
Comportements difficiles en extérieur
Posté le 15/11/2021 à 12h02

Hello,

J'ai eu une jument comme ça (une AQPS ). Si je peux bien me vanter d'un truc c'est que généralement j'arrive à mettre les chevaux en balade dans la décontraction et aussi bien seul qu'accompagné.. mais celle là... ben les balades c'était pas son truc accompagnée ou seule ça ne changeait rien, devant ou derrière non plus. Elle chauffait, elle suait abondamment, elle tirait, trépignait.. bref ce n'était pas un moment de plaisir, ni pour elle, ni pour moi. pourtant j'ai pris le temps à faire des petits tours, à lâcher les rênes dès que possible, à tenter les exo (perso ça me la mettait archi en colère et inquiète), a descendre, à me décontracter, j'ai même testé les récompenses alimentaires en balade etc... rien à faire

Ben j'ai arrêté de la sortir en balade au profit de pauses brouting, de moment de pansage, de mini tours en mains ou à cheval (autour de l'écurie), la jument ne s'en portait que mieux ! et il n'y avait plus de rapport conflictuel ou d'angoisse de sa part dès que je montais dessus et que je partais en direction de la foret.
c'est un peu comme quand on a un cheval pour qui l'obstacle ou le dress pur ou le cross leur coutent trop physiquement et mentalement, ben on arrête ce qui les met trop dans l'inconfort.

après je suis d'accord que c'est super frustrant pour le cavalier de ne pas pouvoir faire sa petite balade tranquillou quand il fait beau, chaud etc...

peut-être que tu pourras retourner en balade quand ton cheval aura vraiment bien évolué dans son travail sur le plat.

Cherchour

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 98  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7268
0 j'aime    
Comportements difficiles en extérieur
Posté le 15/11/2021 à 12h26

Le mien a commencé à me trimballer. Je n’ai jamais identifié la cause, si ce n’est qu’on avait débuté les trotting donc est-ce qu’il a traduit ça en on peut rentrer plus vite à l’écurie ??

Mais tu as raison de chercher des solutions avant que ça déborde.

Je ne sais pas trop ce qui a fonctionné. Un jour ça m’a soûlé donc je suis rentrée et je lui ai collé une bonne séance. Pas de violence mais comme il était apparemment en grande forme, en lui demandant d’être actif, et de se mobiliser. Je me
Souviens c’était un vendredi

Et le week-end suivant j’ai prévu mon après-midi et une fois devant l’écurie je repartais sur la boucle.

La sortie suivante il a été très sage.

Édité par cherchour le 15-11-2021 à 17h08



Soloux

Expert
   

Trust : 253  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 925
1 j'aime    
Comportements difficiles en extérieur
Posté le 15/11/2021 à 17h05

couagga Je travaillerais ma décontraction, mais c’est clairement plus difficile de travailler sur moi même que sur lui
Nous n’avons pas travaillé les variations d’allures comme vous l’entendez alors… j’associe en carrière lors de l’exercice une accélération a la descente de nuque et inversement
Alors effectivement, il ne sait pas s’arrêter avec mes jambes. Je comprends le principe d’équilibre et de force, mais c’est sûrement lié à mon propre problème de décontraction, si je n’arrive pas à me détendre il ne sentira sûrement aucun changement d’attitude de ma part

Merci beaucoup pour vos réponses si intéressantes ^^
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7
Comportements difficiles en extérieur
 Répondre au sujet