Comportements difficiles en extérieur

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7
Auteur
3859 vues - 99 réponses - 0 j'aime - 10 abonnés

Soloux

Expert
   

Trust : 253  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 925
Comportements difficiles en extérieur
Posté le 14/11/2021 à 19h39

Bonsoir à tous :)
Je suis la propriétaire d’un PS de 11 ans depuis 2 ans et demi environ. Il est sorti 4 a 5 fois par semaine, en pré la journée avec un groupe et rentré au box la nuit. J’ai un niveau G6 (dressage obstacle mais pas passé le cross), je n’ai pas particulièrement peur à cheval
Nous faisons essentiellement du dressage et du plat (on aborde en ce moment le rassemblé), je travaille dans une optique de légèreté avec une coach formée selon les principes de P. Karl. Je suis très fière de nos progrès en dressage, néanmoins en extérieur son comportement a toujours été le même (mais depuis 6 mois je le vis de plus en plus mal) : au chemin de l’aller tout se passe très bien, je peux demander accélération comme arrêt dans le calme.
Par contre au retour, il change totalement, on m’a dit qu’il était sûrement « pressé de rentrer », donc avec cette envie permanente d’aller plus vite, à prendre la main. Dès que je demande de ralentir, il piaffe, s’en capuchonne et part en marche arrière très rapidement (on a déjà passé un fossé ainsi plusieurs fois) mais il peut également se lever parfois. J’ai essayé l’astuce des « allers retours » (ne pas rentrer toujours directement à la maison), les nombreux chemins différents, les balades à pieds, descendre quand il s’énerve faire quelques pas puis remonter. Cette situation me pèse de plus en plus, je ne peux sortir avec personne.
J’essaye au maximum de rester calme, seulement voilà parfois je craque et une fois rentrée je pleure, j’en viens à ne plus avoir de réelle envie de le sortir mais le faire par « responsabilité » (je culpabilise)
J’ai vraiment besoin de trouver une solution, j’aimerai vos avis, vos conseils et vos expériences
Merci beaucoup
Bonne soirée

Clochette11

Membre VIP
  

Trust : 375  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4671
0 j'aime    
Comportements difficiles en extérieur
Posté le 17/11/2021 à 11h16

couagga
Je faisais cette réflexion car il me semble me souvenir que tu as tes chevaux chez toi, du coup je me disais que peut-être tu étais peu en contact avec des personnes ayant cette problématique
Quand nous étions aux écuries, ça m’est arrivé de voir mon instructrice cavaler pendant 20 min derrière son cheval qui refusait de quitter ses jument

Couagga

Membre ELITE Or
  

Trust : 141  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11378
1 j'aime    
Comportements difficiles en extérieur
Posté le 17/11/2021 à 11h43

clochette11

Chez moi c'est la pension de proprios
et j'ai eu une vie avant tu sais

edit : en fait c'est moi qui habite chez mes chevaux et pas l'inverse

Édité par couagga le 17-11-2021 à 11h45



Clochette11

Membre VIP
  

Trust : 375  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4671
1 j'aime    
Comportements difficiles en extérieur
Posté le 17/11/2021 à 12h33

couagga
J’avais raté une info en cours de route

Andiamo

Membre d'honneur
   

Trust : 144  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2733
2 j'aime    
Comportements difficiles en extérieur
Posté le 17/11/2021 à 15h47

couagga
Je me permets de rebondir sur la question de proprios qui ne parviennent pas à manipuler leurs chevaux alors que d'autres personnes/professionnels y arrivent.
Quand on a dit ça, on veut dire quoi en fait?
- Que des propriétaires ne sont pas doués? ne veulent pas apprendre le langage cheval?
- Que des chevaux ne sont pas manipulables par tous?
- Que les professionnels manquent de pédagogie pour transmettre leurs savoirs?!

J'ai beaucoup entendu ça de la part de professionnels, que tel proprio n'arrivait à rien avec son cheval, souvent sur un ton moqueur et je trouve ça difficile.
On parle quand même de 2 êtres qui n'arrivent pas à faire ensemble ou communiquer. Parfois il y a des incompatibilités de caractère/tempérament et ce n'est pas forcément la faute de quelqu'un en particulier.
Pour être en contact avec plusieurs chevaux, plusieurs fois par jour je me rends compte que je n'ai pas du tout la même relation avec chacun, que j'arrive à en manipuler certains beaucoup plus facilement que d'autres...et aussi selon mon état et le leur il peut y avoir des couacs!
Enfin, je voulais juste rebondir là dessus car c'est quelque chose qui m'attriste parfois...

Andiamo

Membre d'honneur
   

Trust : 144  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2733
4 j'aime    
Comportements difficiles en extérieur
Posté le 17/11/2021 à 15h52

Et j'ajouterai même que de ma courte vie équestre j'ai pu remarquer que j'avais parfois moins de difficultés à manipuler/monter des chevaux qui n'étaient pas les miens...plutôt que mon poney que j'ai depuis ses 8mois!
Parfois le fait d'être propriétaire de l'animal engendre des enjeux relationnels, des attentes et attendus et ça vient vraiment foutre la pression sur des choses basiques...c'est parfois pas simple à dépasser et à accepter!
Je retourne dans mon terrier

Couagga

Membre ELITE Or
  

Trust : 141  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11378
8 j'aime    
Comportements difficiles en extérieur
Posté le 17/11/2021 à 16h19

andiamo


Citation :
Quand on a dit ça, on veut dire quoi en fait?
- Que des propriétaires ne sont pas doués? ne veulent pas apprendre le langage cheval?
- Que des chevaux ne sont pas manipulables par tous?
- Que les professionnels manquent de pédagogie pour transmettre leurs savoirs?!


Oui c'est exactement ça. Désolée
Et je ne le dis pas d'un ton moqueur . c'est un constat et effectivement ce n'est pas parce qu'on est proprio et qu'on aime son cheval plus que tout qu'on est doué, qu'on sait s'y prendre, qu'on connait le langage des chevaux, que tous les chevaux sont manipulables par tous (car effectivement certains nécessitent un savoir-faire particulier), oui certains professionnels négligent cette transmission ou effectivement ne savent pas eux-mêmes. Certains proprios arrivent parfois avec une telle charge mentale, une telle appréhension, que le truc est perdu d'avance. Ils se mettent une telle pression, une telle fierté, donc reçoivent tout échec comme la pire humiliation. Et c'est un vrai cercle vicieux. A tel point parfois qu'il est impossible de les aider parce que voir réussir d'autres où ils échouent avec leur propre cheval est vécu comme la pire insulte, tout comme recevoir un conseil reçu comme une humiliation. ce processus de défense est d'ailleurs régulièrement vu sur CA
Les gens ont un problème, en parlent ouvertement (ce qui permet de voir à peu près où peut se situer leur problème rien qu'en les lisant), attendent des avis et quand on leur propose des solutions et partagent de l'expérience en mentionnant des réussites, c'est lu comme des jugements, des insultes de l'humiliation publique, donneurs de leçon, etc... Ils peuvent dire qu'ils ont un problème mais on ne peut pas leur confirmer sous peine de passer pour des rageux

Tout ça, ça s'apprend effectivement. Ce n'est pas une question d'intelligence ou d'amour de son cheval, c'est "juste" un apprentissage qui fait défaut parfois et le résultat est celui que j'ai décrit.

Je constate que nombre de personne devenant propriétaire (je ne dis pas tous, je dis un nombre) s'imagine qu'ils n'ont plus rien à apprendre ou que connaissant la personnalité de leur cheval, ils pensent que cela suffit à connaitre les chevaux. Mais hélas ça ne fonctionne pas ainsi. Apprendre et s'adapter, se remettre en question, c'est l'histoire de la vie et ça n'a rien à voir avec la valeur humaine d'une personne, ni la relation affective impliquée.

Un cheval est un cheval avant d'être notre cheval adoré.

Etre conscient que notre affect n'est pas toujours une bonne chose permet aussi de prendre suffisamment de distance pour ré-enclencher de bon processus de gestion, donc un relationnel plus sain et mettre ainsi fin à nombre de problèmes courant. Avoir conscience que dans certaines situations, notre affect l'emportera trop et jouera contre nous permet aussi de savoir passer la main sur certaines choses. Je sais pertinemment que je peux manquer de lucidité dans certaines situations avec mes juments parce qu'elles sont mes juments. Je m'appuie sur un entourage en qui j'ai confiance et dont le savoir faire et le savoir-être m'aide à palier à cette charge affective.
Il faut travailler sur son égo, son amour propre, pour que ça se passe bien. ça ne signifie par être dur, autoritaire et renoncer à affect et à l'émotion, juste garder en tête que parfois, ce prisme affectif peut desservir.

Argamelle

Membre VIP
  

Trust : 1061  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4772
9 j'aime    
Comportements difficiles en extérieur
Posté le 17/11/2021 à 16h33


couagga a écrit le 17/11/2021 à 16h19:
c'est l'histoire de la vie

le post habitueeeeeeeeeel
d'un gamin maudiiiiiittt
Poney qui fout l'bordeeeeeeeeelll

la ronde infiniiiiiiiiiiiieee
du cheval mal dressééééé


c'est l'histoire, l'histoire des ennnnuiiiiiiiiiiiiiiiiiiiissss

Andiamo

Membre d'honneur
   

Trust : 144  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2733
2 j'aime    
Comportements difficiles en extérieur
Posté le 17/11/2021 à 17h18

couagga
Je n'ai pas voulu sous-entendre que tu le disais toi sur un ton moqueur. Je voulais soulever que bien des fois c'est source de moqueries alors que ça n'a pas lieu d'être et on le voit énormément dans les clubs/pensions/stages alors que ce sont des lieux où on devrait apprendre! Pour apprendre et se remettre en question il faut d'abord se sentir en sécurité et ne pas se sentir jugé à l'emporte pièce et franchement j'ai peut-être pas de chance mais j'ai vu peu d'endroits où c'était le cas!

Bien sûr qu'on peut travailler sur son affectivité, ses projections (et d'ailleurs il semblerait que ce soit mon métier du côté "humain/bipède") sur l'autre qu'il soit cheval/chien/conjoint/enfants...en général ça permet de dénouer pas mal de choses!
Mais j'essaie en tant que professionnelle de ne pas cataloguer la personne de pas douée avec l'autre avant d'avoir compris pourquoi!
Et encore une fois, je ne dis pas que c'est ce que tu fais toi! Juste que ce que tu disais m'a fait associer avec cette thématique!!

Couagga

Membre ELITE Or
  

Trust : 141  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11378
2 j'aime    
Comportements difficiles en extérieur
Posté le 17/11/2021 à 19h44

andiamo

Je comprends, merci des précisions sur le sens de ton message

Effectivement il y a des milieux équestres où la moquerie et le jugement sont de mises, les endroits où l'affichage prime le fond. Mais heureusement, ce n'est pas partout pareil. C'est dommage du coup de retrouver des gens sur la défensive lorsqu'on souhaite juste les aider sans jugement

Je trouve aussi dommage cette ambiance que tu décris et je te rejoins sur le fait, que cela semble fonctionner bien trop souvent ainsi.

Soloux

Expert
   

Trust : 253  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 925
0 j'aime    
Comportements difficiles en extérieur
Posté le 17/11/2021 à 20h34

clochette11 Je crois bien que personne ne vous a qualifié de « tortionnaire de chevaux »

Soloux

Expert
   

Trust : 253  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 925
1 j'aime    
Comportements difficiles en extérieur
Posté le 17/11/2021 à 20h39

andiamo Je me permet d’ajouter : quand c’est notre cheval, l’émotionnel rentre en jeu, pour avoir travailler des chevaux de pro et mes chevaux: on est parfois beaucoup moins « juste » avec nos chevaux
Je m’explique, par exemple si tu sais que ton cheval est toujours délicat au retour de balade, on appréhende ce moment et on finis par créer le problème par notre attitude

Soloux

Expert
   

Trust : 253  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 925
0 j'aime    
Comportements difficiles en extérieur
Posté le 17/11/2021 à 20h45

juste pour revenir au post ^^
J’ai repensé à mes objectifs , le premier étant de prendre du plaisir (dans mon cas ça implique un cheval calme en balade)
Je pensais à la prochaine sortie partir beaucoup plus longtemps (3/4heures au lieu de 1h30/2h) afin qu’il ne sache pas exactement quand nous rentrons, de faire une boucle.Surtout en tenant jusqu’au bout (rentrer qu’une fois qu’il est calme) pour qu’une même action engendre toujours les mêmes conséquences …
Si quelqu’un a des conseils ou des précisions à apporter là dessus je suis toute ouïe :)

Andiamo

Membre d'honneur
   

Trust : 144  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2733
2 j'aime    
Comportements difficiles en extérieur
Posté le 18/11/2021 à 05h40

couagga
Je pense que si les gens sont autant sur la défensive ce n'est pas pour rien non plus.
Et là, spéciale dédicace à tous les enseignants gueulards, qui n'ont plus de patience pour le métier, qui sont bons cavaliers mais ont un niveau de pédagogie zéro, ou qui sont juste bêtes et méchants. Ado je me souviens d'aller monter en club avec la boule au ventre, on se faisait limite insulter en cours et quand le moniteur constatait des progrès il nous demandait si on avait pris un stage ailleurs plutôt que de nous dire que c'était bien Le problème c'est que ce n'est pas un cas isolé...
Alors oui maintenant que je suis adulte j'ai trouvé un enseignant qui prend en compte le couple cheval/cavalier dans sa globalité, qui n'élève jamais la voix, dont la présence est sécurisante et permet d'envisager l'équitation autrement et de se remettre en question. Mais je pense que dans ce milieu on est beaucoup à avoir connu des professionnels pas très bienveillants...j'espère que ça s'est amélioré depuis que je ne fréquente plus clubs, pensions etc...
Je m'égare car ce n'est pas le sujet, désolée à l'auteure du topic

Bacchetti

Membre d'honneur
   

Trust : 1148  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2893
3 j'aime    
Comportements difficiles en extérieur
Posté le 18/11/2021 à 07h33

soloux
Je dirais que dans le principe même, l’idéal c'est que le cheval apprenne a descendre la pression et surtout lorsque la difficulté est installé, se donner du temps et être en totale décontraction soi même

L'exemple des problèmes d'embarquement ou arriver a "attraper" son cheval dans un grand espace, sont ceux qui reviennent régulièrement, pourquoi?


Parce qu'on prends pas le temps suffisant et qu’on y va avec l'intention de!


Lorsque on veut arriver a un résultat qui perdure il faut y aller avec l'idée que trouver la solution, ça peut durer, qu'on a pas d'objectif de résultat immédiat et recommencer sans pression jusque que ça soit acquis

C'es pourquoi je vous ai parlé de retours par étapes

Cherchour

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 98  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7276
5 j'aime    
Comportements difficiles en extérieur
Posté le 18/11/2021 à 10h39

andiamo je suis mais tellement d’accord. Nous en plus de l’enseignant on avait droit aux gamines de niveau supérieur sur le bord de la carrière qui te critiquaient à la moindre faute car tu avais osé monter leur poney chéri (attribué par le prof et appartenant au club …).
Génial l’ambiance pour progresser

Je pense que globalement l’enseignement et la mauvaise ambiance qui peut régner dans certaines écuries n’aident pas à oser se remettre en question ou à oser demander plus d’informations.

Depuis que je suis adulte je bannis les enseignants désagréables. On peut être exigeant dans la bonne humeur et dans l’échange.
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7
Comportements difficiles en extérieur
 Répondre au sujet