Comportements difficiles en extérieur

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7
Auteur
3838 vues - 99 réponses - 0 j'aime - 10 abonnés

Soloux

Expert
   

Trust : 253  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 918
Comportements difficiles en extérieur
Posté le 14/11/2021 à 19h39

Bonsoir à tous :)
Je suis la propriétaire d’un PS de 11 ans depuis 2 ans et demi environ. Il est sorti 4 a 5 fois par semaine, en pré la journée avec un groupe et rentré au box la nuit. J’ai un niveau G6 (dressage obstacle mais pas passé le cross), je n’ai pas particulièrement peur à cheval
Nous faisons essentiellement du dressage et du plat (on aborde en ce moment le rassemblé), je travaille dans une optique de légèreté avec une coach formée selon les principes de P. Karl. Je suis très fière de nos progrès en dressage, néanmoins en extérieur son comportement a toujours été le même (mais depuis 6 mois je le vis de plus en plus mal) : au chemin de l’aller tout se passe très bien, je peux demander accélération comme arrêt dans le calme.
Par contre au retour, il change totalement, on m’a dit qu’il était sûrement « pressé de rentrer », donc avec cette envie permanente d’aller plus vite, à prendre la main. Dès que je demande de ralentir, il piaffe, s’en capuchonne et part en marche arrière très rapidement (on a déjà passé un fossé ainsi plusieurs fois) mais il peut également se lever parfois. J’ai essayé l’astuce des « allers retours » (ne pas rentrer toujours directement à la maison), les nombreux chemins différents, les balades à pieds, descendre quand il s’énerve faire quelques pas puis remonter. Cette situation me pèse de plus en plus, je ne peux sortir avec personne.
J’essaye au maximum de rester calme, seulement voilà parfois je craque et une fois rentrée je pleure, j’en viens à ne plus avoir de réelle envie de le sortir mais le faire par « responsabilité » (je culpabilise)
J’ai vraiment besoin de trouver une solution, j’aimerai vos avis, vos conseils et vos expériences
Merci beaucoup
Bonne soirée

Tartine88

Membre ELITE Argent

Trust : 1802  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7647
2 j'aime    
Comportements difficiles en extérieur
Posté le 16/11/2021 à 22h02

tekesuta Je ne dis pas que ce n'est pas bien de stretcher ou assouplir en balade. Je dis simplement que le faire quand le cheval n'est de base pas détendu ni à l'aise par le fait d'être en dehors du parc/de la carrière, ça n'apporte pas de "calme mental" même si ça peut canaliser physiquement.

Ma jument sort nickel en liberté en balade (et pourtant elle est aveugle, et attention, on revient de loin pour celleux qui me connaissent). Aujourd'hui l'extérieur c'est notre grand domaine, que ce soit à pied ou à cheval, je demande des EED, je demande des flexions d'encolure, des DL, des reculer, des arrêts au carré, des transitions, des variations d'allure. Mais justement parce que que ce soit à pied ou à cheval, ma jument est sereine dehors, ne cherche plus du tout à faire demi-tour à l'aller, n'est plus stressée ou contractée, ne cherche plus à tirer/prendre la main ou vriller au retour.

Mais encore une fois, c'est une piste de réflexion.
Je ne dis pas que je fais bien. Ou que j'ai raison. Je fais part de ce que je moi je comprends de l'extérieur, je partage une idée, une piste, une réflexion. Maintenant encore une fois c'est peut être totalement naze et dans ce cas, n'y faites pas gaffe et soloux passera son chemin sans tenir compte de mon message ce n'est pas un soucis.

Couagga

Membre ELITE Or
  

Trust : 141  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11363
7 j'aime    
Comportements difficiles en extérieur
Posté le 16/11/2021 à 22h08

tartine88

ok je comprends mieux ce que tu voulais dire.

Pour moi, une balade qui inclut quelques exercices ou des étirements ne pose pas de problème
ça peut être intéressant pour le cheval, il peut en tirer aussi bénéfice. Mobiliser son attention sur des choses connues pour le rassurer, profiter de l'allant de l'extérieur pour enclencher quelques exercices qui vont passer crème alors qu'en carrière parfois un manque d'impulsion rend la tâche difficile, de fait ça le met en réussite et on peut le récompense et favoriser un apprentissage...

Et puis je pense qu'il y a des difficultés montées qui ne peuvent se résoudre qu'en selle. Parce qu'à pied, le cheval devient un suiveur, en tout cas, c'est le rôle qu'on cherche à lui donner. Alors qu'en selle, on lui délègue l'ouverture de la marche tout en attendant de lui qu'il reste "un suiveur" dans sa tête par son obéissance à nos demandes. Ce n'est pas évident pour lui et il ne peut s'entrainer à cela qu'en situation réelle.

Je te rejoins en fait sur ce que tu dis globalement.

Chaque cheval, chaque situation, chaque cavalier/meneur doit trouver la formule qui permet la réussite, la sécurité et rend agréable l'activité

Couagga

Membre ELITE Or
  

Trust : 141  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11363
4 j'aime    
Comportements difficiles en extérieur
Posté le 16/11/2021 à 22h19


Citation :
si il accepte quelque chose qui lui déplaît comme une piqûre, sortir du pré, le licol etc


En fait, je tique à postériori sur cette remarque...

Le licol, quitter le pré... déplaisant ? Au même titre qu'une piqûre...

En quoi le licol est déplaisant ? Si l'expérience faite par le cheval est positive, que le licol ne le blesse pas, est confortable, que l'on mène le cheval avec bienveillance, sans à-coup, si la sortie du pré, quitter les copains, débouche sur des activités et des interactions bénéfiques, agréables, intéressantes... Tout cela est positif.
Le cheval qui vient à ma rencontre, passe sa tête dans le licol, me suit avec entrain... Qui manifeste un contentement, une impatience quand je me saisis du licol parce que ça signifie une chose positive en ma compagnie, tout ça me montre à quel point le licol comme le départ du pré pré n'est pas un problème voir enthousiasmant pour lui.

Ce que je propose doit être une plus-value pour le cheval, pour moi c'est essentiel.

Tartine88

Membre ELITE Argent

Trust : 1802  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7647
1 j'aime    
Comportements difficiles en extérieur
Posté le 16/11/2021 à 22h26

couagga J'avoue que la comparaison avec le licol et la piqûre... je ne l'avais pas lu mais je tique aussi. Si rien que la présentation du licol et la sortie du parc son aussi désagréable qu'une piqûre, c'est toute la base qu'il faut revoir et je trouve ça très triste. Après ça se travaille, encore une fois le licol, la sortie du parc, la carrière, l'extérieur, la séparation etc. sont des choses qui ne sont pas innées et qui, suivant le vécu du cheval, peuvent être ou très désagréables, ou agréables, ou neutres. Et c'est à nous, cavaliers propriétaires, de leur montrer que ça peut être agréable, cool, détente voire même rigolo !

La première fois que ma jument a mis le nez dans le licol d'elle même j'étais comme ça parce que je pensais pas ça ni possible ni existant et pourtant

Couagga

Membre ELITE Or
  

Trust : 141  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11363
2 j'aime    
Comportements difficiles en extérieur
Posté le 16/11/2021 à 22h30

tartine88

Tous les chevaux que j'ai eu à monter un peu durablement, dont mes juments, venaient prendre le mors eux-mêmes à la présentation du filet...

Dès qu'une action est agréable a vivre, le cheval s'y prête avec envie.

Je présente toujours le mors avec une friandise, je fais très attention quand je le mets, très attention quand je le retire. Prendre le mors est sans préjudice et associé à une douceur alimentaire. Donc une truc positif en somme.

Tekesuta

Membre VIP
  

Trust : 432  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4615
0 j'aime    
Comportements difficiles en extérieur
Posté le 16/11/2021 à 22h33

tartine88 J'ai lu ton autre message du coup, je vois mieux ^^ Personnellement je vois plus l'idée de mettre un exercice "connu" et "apaisant" (le désengagement, par exemple, quand il est appris exclusivement dans ce but là) pour ramener une connexion et donner une porte de sortie (s'il y a une porte de sortie, il y a une diminution du stress en général). Après, ça dépend des chevaux. Le mien, on m'avait dit EED, ben franchement, non, non, et non Fallait juste rien lui demander, alors qu'à pieds, il était parfait. Et maintenant c'est un compagnon d'extérieur exceptionnel (j'dis pas ça parce que c'est mon poney).

Pour les soucis en selle, les longues rênes sont une solution potentielle même si potentiellement dangereuse aussi. Mais ça peut permettre d'avoir un cheval qui peut se retrouver "suiveur" à la demande pour casser l'angoisse. En tout cas je joue beaucoup de ça pour ne pas avoir à monter sur le dos du mien, pour le présenter à de nouvelles situations (fin souvent c'est juste avec la longe, et moi à ses fesses)

Pour la piqûre, perso, j'la fais en total liberté avec mon poney (et il en a eu un paquet avec la désensibilisation), la comparaison m'a pas choquée Le nez dans le licol, par contre, si j'l'ai obtenu très rapidement chez d'autres, le mien c'est pas son truc ! Il préfère les piqûres, que voulez-vous

Tartine88

Membre ELITE Argent

Trust : 1802  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7647
2 j'aime    
Comportements difficiles en extérieur
Posté le 16/11/2021 à 22h34

couagga Ma jument de 33 ans décédée en début d'année prenait le mors d'elle même. Elle venait le chercher, et elle ne se faisait pas prier pour aller balader. Par contre sur le retour, fallait la pousser pour la faire rentrer Ma trotteuse de 34 ans idem mors ou licol elle prenait d'elle-même aussi. Par contre, elle tractait à l'aller comme au retour et elle testait de prendre tous les raccourcis possibles à chaque balade. Par contre elle était super vaillante. Encore aujourd'hui elle demande le licol et ne se fait pas prier pour balader en main. Par contre elle c'est le problème inverse : tellement contente de sortir (pourtant vit au parc !) qu'elle en est encore fatiguante/usante du haut de ses 34 balais !

Ca reste un conditionnement et un apprentissage. Mais c'est important de le faire bien pour que justement ça soit positif !

Clochette11

Membre VIP
  

Trust : 375  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4671
0 j'aime    
Comportements difficiles en extérieur
Posté le 16/11/2021 à 22h36

couagga
Le licol peut tout à fait avoir été associé à quelque chose de négatif; c’était le cas avec ma jument qui avait la marque du licol sur son chanfrein et a qui il a qui les personnes qui l’ont debourree ont dû le laisser pour pouvoir l’attraper .
Toucher sa tête c’était déjà quelque chose de négatif !
Les oreilles, je n’en parle même pas.
Donc oui, mettre un licol doit être quelque chose qui présage de l’agréable pour le cheval, et non, ce n’est pas forcément comme cela que ça se passe...
Et oui, ça se travaille puisque cela a été réglé vite grâce aux récompenses.
Donc non, je ne suis pas une tortionnaire de chevaux...
Ça faisait longtemps que je n’étais pas venue sur le forum, j’avais oublié.

Clochette11

Membre VIP
  

Trust : 375  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4671
0 j'aime    
Comportements difficiles en extérieur
Posté le 16/11/2021 à 22h38

tekesuta
Euh...il me semble justement avoir écrit que c’était la prendre logique du cheval à l’envers, mais bon...

Cherchour

Membre ELITE Bronze
  

Trust : 98  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7254
3 j'aime    
Comportements difficiles en extérieur
Posté le 16/11/2021 à 22h40

Je ne comprends pas le débat sur le fait de rentrer et de travailler le cheval ensuite ? Même si je le trouve en partie intéressant.

Perso ça m’arrive très régulièrement de partir faire un tour au pas avant le travail en carrière. La première fois c’était un jour où mon cheval m’avait trimballée dehors.

Depuis j’ai souvent réitéré l’expérience car ça me permet de l’échauffer tranquillement, souvent il est plus allant qu’en carrière et il garde un peu cet allant. Parfois on fait un tour de 10 min au pas, parfois 30, parfois avec du trot … Donc je ne suis vraiment pas sure que mon cheval associe retour = carrière = punition.

Juste c’est pas parce qu’on rentre qu’on retrouve les copains et ça, ça m’a été très utile.

D’ailleurs je fais aussi des sorties travail où je vais demander plus de transitions, déplacements latéraux etc.

Couagga

Membre ELITE Or
  

Trust : 141  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11363
0 j'aime    
Comportements difficiles en extérieur
Posté le 16/11/2021 à 22h41

clochette11


Citation :
Donc non, je ne suis pas une tortionnaire de chevaux...



Mais personne n'a dit que tu martyrisais tes chevaux

Je me suis juste étonnée de mettre licol et sortie du pré dans les trucs déplaisants comme une piqûre.
Oui, parfois il y a des expériences négatives qui font que telle ou telle chose est déplaisante mais on est bien d'accord que normalement, par défaut, ça ne doit pas l'être.

Tekesuta

Membre VIP
  

Trust : 432  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4615
0 j'aime    
Comportements difficiles en extérieur
Posté le 16/11/2021 à 22h42

clochette11 Mais ce n'est pas la même logique que l'exemple que tu as donné, sauf que tu dis que ça l'est. Sauf si tu as oublié un mot

Tekesuta

Membre VIP
  

Trust : 432  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4615
1 j'aime    
Comportements difficiles en extérieur
Posté le 16/11/2021 à 22h48

cherchour L'objectif n'est pas le même, l'état d'esprit non plus, et ça, on ne peut pas tromper nos compagnons Que de se dire "pour démotiver poney à rentrer, je vais le faire bosser en carrière", outch !

Clochette11

Membre VIP
  

Trust : 375  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4671
0 j'aime    
Comportements difficiles en extérieur
Posté le 16/11/2021 à 22h51

tekesuta
C’est tout à fait possible que je me sois mal exprimée, j’ai sommeil
Ceci étant je ne considère pas la carrière comme une punition post balade donc bon, question de point de vue .

couagga
On est bien d’accord, mais peut-être serais-tu surprise de voir combien de chevaux ont des problèmes avec le licol et font tourner leur propriétaire (ou ceux qui tentent de les attraper) en bourriques.
Une des ponettes que j’ai récupéré lors de sa retraite de club; même sans licol c’était quasi mission impossible de l’approcher.
Un humain dans son pré, pour elle, c’était des gamins sur son dos ou un autre truc pas sympa pour elle!
La deuxième c’était la meilleure amie de tout le monde.
Question de ressenti du cheval aussi.

Couagga

Membre ELITE Or
  

Trust : 141  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11363
1 j'aime    
Comportements difficiles en extérieur
Posté le 17/11/2021 à 10h24

clochette11

oh non je ne suis pas surprise, je ne suis pas candide à ce point , ça fait quand même plus de 45 ans que je côtoie des chevaux, des propriétaires, des cavaliers et des cavalières, dans des contextes divers et variés, j'ai vu le pire, le meilleur et tout le nivellement par le bas des savoirs et savoir-faire.

Des proprios qui ont des chevaux depuis des années et qui sont en difficultés dans des manips de base alors que moi ou d'autres n'en avons aucune pour les mêmes manips sur leurs chevaux...
Un grand classique...

edit : et effectivement, on se tape le boulot de remise en ordre mais étonnamment, avec le proprio, parfois ça ne fonctionne toujours pas... re

Édité par couagga le 17-11-2021 à 10h26



Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7
Comportements difficiles en extérieur
 Répondre au sujet