Survivre au travail: échanges, soutien, perles!

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 ... 84
Auteur
74358 vues - 1251 réponses - 2 j'aime - 41 abonnés

Andiamo

Membre d'honneur
   

Trust : 150  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2697
Survivre au travail: échanges, soutien, perles!
Posté le 28/11/2021 à 05h49

Bonjour
Je crée ce post car je constate que nous sommes beaucoup à vivre des choses difficiles dans la sphère professionnelle.
Le but de ce post est d'échanger, se soutenir, se plaindre, en rire peut être pour dédramatiser et arriver à prendre du recul.
Bien évidemment toutes perles/anecdotes croustillantes sont les bienvenues
Si vous avez des trucs et astuces ou un manuel de survie au travail à conseiller vous trouverez preneurs ici!!!
A vos claviers

Daxou

Expert
   

Trust : 219  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 473
0 j'aime    
Survivre au travail: échanges, soutien, perles!
Posté le 28/11/2021 à 09h43

andiamo

Tant que le salaire suit oui ... C'est malheureux à dire mais pour le moment j'ai rien trouvé de mieux

Après mes heures de nuit, ils sont à la rue complet (genre je viens de recevoir ce mois ci mon 1 er trimestre d'heures de nuit).
Après le point positif dans la fonction public c'est les arrêt de travail (j'en n'ai jamais utilisé mais bon si trop de pression un petit burn out et voila)

Poulca

Membre ELITE Or
  

Trust : 182  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 18401
7 j'aime    
Survivre au travail: échanges, soutien, perles!
Posté le 28/11/2021 à 10h09

Moi j'en ai eu une pas mal cet été.

Mes collègues me faisaient la gueule, je savais pas pourquoi. Un jour je vide mon bureau et j'appelle mon chef qui était au courant des problèmes (il ne bosse pas sur le même site que nous, on le voit très peu) pour lui dire que je ne reviens pas que c'est trop pesant. Il me dit de revenir, qu'on va crever l'abcès.
Du coup, réunion de service, on demande à mes collègues ce qu'on me reproche et leur réponse "on te reproche de trop travailler et d'avoir de l'ambition, ça nous stress"...

Donc là j'ai fais une tête, sans déconner au moins comme ça

Alors, j'ai jamais eu d'ambition, j'ai une licence de management et j'ai lâché des postes à responsabilités car justement je ne suis pas faite pour ça. Et pour le trop travailler, je ne vois pas pourquoi ça m'est reproché puisque les missions que j'accepte en plus, ils n'ont pas à les faire en mon absence et elles passent après mon travail avec eux qui est prioritaire...
Si on leur en demandait plus à eux j'aurais compris le reproche mais là j'avoue que je suis tombée des nus ... Et le pire dans tout ça, c'est que mon chef, en voulant éviter le conflit m'a demandé de m'excuser... Donc je me suis excusée pour pas faire d'histoire, mais je comprends même pas pourquoi...

Le collègue qui me fait principalement des reproches n'est vraiment pas souple avec moi là dessus. Je suis également membre du CSE, responsable sécurité et santé au travail et seule secouriste de la boite. Donc j'ai énormément de réunion, de formation, de projets à faire pour ça, et pour pas les impacter, je fais des heures supplémentaires qui ne sont ni récupérées ni payées pour arranger tout le monde, et la seule chose qu'il a trouvé à me dire c'est "moi quand j'étais membre du CE on s'absentait pas autant". Ba écoute c'est cool pour toi si tu n'as pas eu de formation obligatoire, si tu n'avais rien à faire (...) mais moi c'est pas le cas...

Je peux comprendre que eux, le travail c'est alimentaire et qu'ils ne veulent pas faire plus que ce qu'on leur demande. Mais j'aimerais bien qu'ils comprennent que moi j'ai besoin d'être passionnée, que j'ai besoin de m'investir à fond, sinon je finis par m'ennuyer et démissionner.
Du coup, j'ai fais en sorte de maintenir une bonne ambiance vu qu'on bosse dans le même bureau, mais clairement je vais pas m'arrêter de faire des heures pour leur faire plaisir et j'attends mon chef au tournant lors du prochain entretien professionnel...

Tam89

Membre ELITE Or

Trust : 70  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9314
1 j'aime    
Survivre au travail: échanges, soutien, perles!
Posté le 28/11/2021 à 10h13

andiamo

Oui selon le ou les gamins que tu suis c'est pas toujours simple il y a des cas vraiment dur, l'école où tu travailles et les instits/profs ça joue aussi beaucoup, parce que clairement pour certains, on est rien pour eux, on ne fait absolument pas parti du corps enseignant donc ça peut être compliqué.

Mais déjà tu peux pas faire d'heure supp, et puis une fois que t'es sortie de l'école t'es pas obligé d'y penser, c'est pas toi qui prépare le boulot, t'as pas de chef qui te fait chier, d'ailleurs t'as pas de supérieur sur place donc c'est cool, et puis quand on aime pas travailler, comme moi, les horaires scolaires c'est le bonheur quoi.

Lowen

Apprenti
  

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 307
0 j'aime    
Survivre au travail: échanges, soutien, perles!
Posté le 28/11/2021 à 10h40

De mon côté je pense que je suis à 80% de ma performance depuis une petite année. Je me suis donnée à fond dans le lancement d’une boîte fin 2019 pour le compte de mon patron … je me suis retrouvée un peu exclue des prises de décisions quand au bout de 6 mois le management s’est mis en place, sans moi.
Nous n’avons pas de stratégie claire ni d’objectifs à court et moyen termes autre que « être en croissante », ce que nous sommes, et je crois que du coup sans cette vision je me fais chier.
Alors je fais mon travail, et bien je l’espère, mais très lentement, et je m’énerve en continue du manque de structure de la boîte.
Je passe mon temps à relancer mes collègues sur tout, et je n’ai de soutien de mon management sur rien.
Bref je m’emmerde.

Ah oui, précision marrante : entreprise familiale, mon patron est mon beau-frère.

Andiamo

Membre d'honneur
   

Trust : 150  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2697
0 j'aime    
Survivre au travail: échanges, soutien, perles!
Posté le 28/11/2021 à 10h53

daxou Tout dépend. Nous on est contrôlés par médecin attaché de l'administration qui peut faire sauter l'arrêt si il estime qu'il n'est pas justifié...

Andiamo

Membre d'honneur
   

Trust : 150  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2697
0 j'aime    
Survivre au travail: échanges, soutien, perles!
Posté le 28/11/2021 à 10h55

poulca
C'est hallucinant...mais bien connu comme phénomène aussi. Dès que tu sors du lot de toute façon et des chemins tout tracés...
Ca ne t'affecte pas trop?

Andiamo

Membre d'honneur
   

Trust : 150  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2697
0 j'aime    
Survivre au travail: échanges, soutien, perles!
Posté le 28/11/2021 à 11h01

tam89 Tu arrives à un temps plein?

Andiamo

Membre d'honneur
   

Trust : 150  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2697
0 j'aime    
Survivre au travail: échanges, soutien, perles!
Posté le 28/11/2021 à 11h04

lowen Erf...pas simple. C'est dans quel secteur? Tu y trouves des avantages quand même?

Tam89

Membre ELITE Or

Trust : 70  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9314
0 j'aime    
Survivre au travail: échanges, soutien, perles!
Posté le 28/11/2021 à 11h07

andiamo

Non ce sont des contrats de 24h mais je ne demande pas plus, ça me suffit, bosser a plein temps c'est juste un calvaire pour moi, mais ce sont des contrats précaires, là j'espère être renouvelé l'année prochaine mais rien de sûr...
Pourtant pour moi c'est vraiment le boulot idéal.

Tonya

Membre ELITE Or

Trust : 245  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9416
14 j'aime    
Survivre au travail: échanges, soutien, perles!
Posté le 28/11/2021 à 11h15

J'ai passé 19ans dans la même boite.

Société publique puis privatisée qui prend l'eau de partout (le bateau coule mon capitaine!). Pour la faire courte: j'ai mis les freins dès que j'ai compris que l'avancement, les prises de congés... se faisaient au copinage.

J'ai passé 19 années de mauvais moments (quand on vous demande pourquoi ça ne fonctionne pas, que vous expliquez la même chose que vos collègues mais que la boite n'écoute pas: puis ) mais aussi de fous rires d'anthologies et d'amitiés que j'ai gardé.

A la fin de mon dernier congé parental (élever ses enfants est plus important que travailler pour la gloire), j'ai entrepris une formation externe et je me suis vue accorder un congé sans solde: la DRH note dans mon dossier que le congé sera renouvelé 2 fois et que nous nous verrons par la suite pour une démission. Elle sait que j'ai une activité en dehors du travail et largement de quoi me retourner).
Nickel, j'ai 3 ans pour faire ma conversion et cela arrange tout le monde.

Fin de 1er congé, je passe un coup de fil pour prévenir que, comme convenu, j'envoie ma demande de prolongation. Je tombe sur une nouvelle DRH, toute jeunette. Pas de réponse sous 3 mois... j'essaie de joindre mon supérieur direct qui est en dépression et ne répond pas (véridique, le téléphone sonne devant lui mais dans le vide!), je fais des mails (TOUJOURS FAIRE DES ECRITS)...
Bref, 48h avant ma date éventuelle de reprise, la DRH me téléphone "ah oui mais non, votre demande est rejetée. Vous vous prenez pour qui? on ne décide pas de son avenir comme ça" moi: "tant pis, j'ai ma formation en cours..." elle, version grosse grosse pression: "SI VOUS NE VENEZ PAS, VOUS SEREZ LICENCIEE!!!"
"Bon ok, licenciez-moi, cela fera autant de paperasses pour vous que je n'aurais pas à faire".

S'en est suivi 18 mois (18 mois!!!) d'échanges discourtois, de pressions... que je ne souhaite à personne ayant besoin de garder ou trouver un job: un rouleau compresseur.
Ils ont fait toutes les âneries possible: dépassement des délais, fausses infos, mauvaises dates de rendez-vous... Autant de bons points pour moi: soutenue par mon avocate et mon syndic: j'ai tout fait bien sans m'énerver.
Même l'entretien pour faute où l'on s'en prend plein les dents parce qu'on est méchants a été...hilarant lorsque la big boss de la région s'est rendue compte au bout de 12 mois, que la précédente DRH avait bien noté la durée prévue de ma formation, des congés à venir et de ma future démission ET que je n'étais finalement pas une méchante menteuse. Juste que sa jeunette de DRH s'était sentie pousser des ailes et avait fait une énorme boulette (vouloir licencier quelqu'un qui a prévu de partir sans remous...)

Du coup, de démission avec 0€, je suis passée à licenciée avec mes indemnités et un petit mot de fin de ma part "pas étonnant que la branche perde de l'argent quand on voit comment TOUT fonctionne". S'ils avaient fait les choses dans les règles, ils ne m'auraient rien versé...

Mon conseil:
Ne vous bouffez pas la vie au travail, ne mettez pas votre vie privée de côté. Faites juste votre job correctement et le reste: basta.
Et pensez à une reconversion . Et faites des écrits pour tout, un écrit est une trace qui peut faire un joli dossier au bout de quelques années.

Lilice34000

Expert
   

Trust : 141  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 886
1 j'aime    
Survivre au travail: échanges, soutien, perles!
Posté le 28/11/2021 à 11h32

Je suis une jeune travailleuse. J'ai trouvé mon job en décembre 2020 alors que j'étais en Master de droit. Mais bon, le covid passant par là, m'a fait comprendre qu'un Master a distance, pas possible pour moi. Je travaille dans la fonction publique, je suis contractuelle de catégorie B au sein d'un tribunal, et ce pour 3 ans. En gros, je fais un boulot de greffier sans avoir officiellement le concours.

Beh waaaah, j'ai pris une claque en arrivant là bas. Déjà, ça fait chier mes collègues parce que j'ai quasiment le même salaire qu'elles sans avoir le concours (d'ailleurs ça revient sur le tapis à toutes les AG), sauf que bon moi j'ai rien demandé. Puis en plus, je le tente cette année le concours du coup.

Je me tape 1h15 de trajet aller/retour avec ma voiture pour venir travailler. Donc ça entraîne fatigue +++ et frais. Beh une fois on m'a reprochait que j'étais arrivé en retard (+/- un quart d'heure à cause de l'orage), comment dire mon directeur de greffe a compris qu'il fallait pas me sortir ça deux fois...).

Enfin, je rejoins l'auteur du post. Y'a ceux qui foutent pas grand chose et qu'on emmerde pas et les autres... Je fais évidemment partie des autres ! En ce moment à l'accueil du tribunal, on a pas de personne fixe, ce qui pose un vraiment problème pour l'accueil du justiciable. Beh le directeur de greffe vient toujours chercher les mêmes, ceux qui bossent bien... Et les autres, ceux soit disant "fragiles" (soit parce qu'ils insultent les gens à l'accueil, soit parce qu'ils sont incompétents, soit parce qu'ils on pas envie ou que sais-je), eux restent tranquillement à rien faire. Et moi ça va, j'ai un caractère de m*rde et je me démonte pas (le directeur de greffe en a fait les frais récemment) mais les autres se laissent faire et après ça me retombe dessus parce que soit disant j'ai un passe-droit...

Bref ça met une ambiance de merde. Sauf que comme toujours, on demande à certains de se sortir les doigts et d'autres de se la couler douce. Et évidemment tout ceci, sans prime (ah si pardon 2?50 par mois pour un jour/semaine télétravaillé entre le mois de septembre et décembre... Comprendre 10? de prime sur le mois de décembre... Si ça c'est pas du foutage de gueule dans la fonction publique... Heureusement que cette tribune vient de paraître sur Le Monde pour dénoncer la souffrance des magistrats, des fonctionnaires et des contractuels...

Un jour un magistrat m'a dit: Mme si vous voulez de la reconnaissance dans ce boulot, achetez plutôt un chien... Ça résume bien la situation...

Poulca

Membre ELITE Or
  

Trust : 182  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 18401
0 j'aime    
Survivre au travail: échanges, soutien, perles!
Posté le 28/11/2021 à 11h37

lowen bosser en famille, c'est une chose que je n'ai jamais voulu! Comme bosser avec les amis au final. Trop de non dit, des coups à briser des liens...

tonya hallucinant ton histoire! Je suis bien d'accord, toujours garder des écrits

andiamo clairement ça va, au début ça m'a beaucoup affectée puis finalement j'ai bien vu que mes collègue se crevaient pas la rate pour moi donc j'ai décidé de faire ce que moi j'ai envie. Quand j'ai envie de faire des heures j'en fais, quand je veux pas j'en fais pas. Comme ça mon chef ne peut pas me reprocher de ne pas faire mon travail et mes collègues peuvent bien dire que je travaille trop je m'en fou

Poulca

Membre ELITE Or
  

Trust : 182  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 18401
1 j'aime    
Survivre au travail: échanges, soutien, perles!
Posté le 28/11/2021 à 11h43

lilice34000 ah ça la jalousie... A partir du moment ou on est honnête ça nous retombe toujours dessus...
Moi c'était pareil, quand on m'a reproché de trop travailler, mon collègue qui a plus d'ancienneté que moi m'a reproché de gagner plus que lui alors que j'avais moins d'ancienneté. Je lui ai montré ma fiche de paie ça l'a calmé car il a bien vu que non quand bien même je gagnais plus que lui ça aurait été normal puisque je fais plus de missions... Mais non jalousie...
Ceux qui t'ont embauchés savaient très bien que tu n'avais pas ton concours, tu n'as rien à te reprocher. Après, à part laisser parler les autres y'a rien à faire malheureusement

Bibil91

Membre d'honneur
   

Trust : 364  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2543
0 j'aime    
Survivre au travail: échanges, soutien, perles!
Posté le 28/11/2021 à 11h47

andiamo ben je ne sais pas au bout de combien de temps on considère que c est un abandon de poste, moi on m’a l avait compté en congés sans solde ( j étais partie 4 jours + le férié de noel = une semaine) et mon préavis finissait 3 semaines plus tard. ( ils étaient bien contents que je fasse les 3 semaines d après …)

Lilice34000

Expert
   

Trust : 141  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 886
0 j'aime    
Survivre au travail: échanges, soutien, perles!
Posté le 28/11/2021 à 11h49

poulca Oh beh je dis rien. Après j'ai de la chance comparé à d'autres j'ai un bagage juridique. D'autres contractuels ne viennent pas du tout de ce milieu et alors eux c'est pire. Moi j'avais déjà vocation à travailler dans les juridictions. C'est ce que je veux faire coûte que coûte donc finalement c'est pas plus mal, ça me fait voir l'envers du décors avant les concours. Mais pour ceux qui ne connaissaient pas ce milieu, ça leur donne pas du tout envie de reconduire l'expérience. J'en ai une qui m'a dit cash: je ne tenterais pas les concours, je vais faire mes 3 ans et après ciao... Et quand je vois mon directeur de greffe qui imagine ces contrats comme donnant des vocations... Ça me fait doucement rire...

Édité par lilice34000 le 28-11-2021 à 11h49



Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 ... 84
Survivre au travail: échanges, soutien, perles!
 Répondre au sujet