Remise en question .. oui ... mais pfff

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5 6
Auteur
3223 vues - 79 réponses - 3 j'aime - 9 abonnés

Melllllusine

Apprenti
  

Trust : 390  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 364
Remise en question .. oui ... mais pfff
Posté le 14/01/2022 à 22h13

Bonjour à tous, je ne savais pas comment intituler ce post donc ... Je vous raconte un peu ma vie : proprio depuis 5 ans d'une adorable fjord, que j'ai eue à 7 mois, pas manipulée rien. Elle vit à la maison avec ses copines, on a une relation sympa, on s'amuse bien, on joue à pied. Elle est du genre cheval particulier, gauche extravertie, un poney qui prend de la place quoi.
Je l'ai débourrée dehors, on balade à pied depuis toujours, vers ses 3ans 1/2. Juste mini balades, mi à pied, mi monté.
A 4ans, je nous ai inscrites pour commencer des cours avec ma coach, tranquille. Pas et trot vraiment nickel mais flop au galop. Je n'ai pas beaucoup fait cette allure dehors alors je me dis que c'est normal. Après qqs cours où vraiment elle ne le prend pas, excepté en longe, je me dis qu'il est trop tôt pour elle. Je m'épuise à lui demander, je n'ai pas assez de jambes pour lui faire tenir quelques foulées et puis ça ne m'amuse pas de pousser..
On continue donc l'extérieur, passage de l'ostéopathe et changement de selle. On galope un peu dehors mais jamais bien longtemps.

A ses 5 ans, je la fais monter par un cavalier pro qui valide le début du travail, excepté le galop qui est encore compliqué et souvent à faux mais elle le prend. Avec moi c'est difficile, je tente d'être plus ferme, un petit stick mais elle commence à ruer... je me contente de qqs foulées, place des cônes pour la motiver, je descends à la moindre réussite. J'ai conscience que c'est dur pour un jeune !

Cet hiver, je me décide à la mettre en pension pour avoir de bonnes infrastructures ( on bossait sur herbe jusqu'à maintenant). Premier cours, je suis ravie, un beau galop, pas besoin de pousser, petite ruade de départ et puis un galop plutôt franc.
Je me dis, ouf.. on y est ! Un tour à chaque main et stop.

Mais les cours suivants, rebelote... elle part une fois de temps en temps, se tortille tête à l'extérieur. Au mieux, elle galope un peu mais s'arrête quand elle veut, au bout de très peu, à la porte et si je pousse, elle rue, de plus en plus haut. Ma coach me dit que je suis trop passive et que je dois réagir dès qu'elle ralentit sinon ça va empirer.
Mais elle rue haut, de plus en plus haut et clairement ça m'impressionne, ce qu'elle a bien compris.
Et puis, je n'ai aucun plaisir à faire une adversaire de ma partenaire... J'ai toute confiance en ma coach, elle écoute les chevaux mais a aussi cerné le caractère susceptible de ma ponette et me dit que si je ne suis pas plus ferme, ça va empirer...

C'est compliqué... entre écouter et ne pas tout accepter, d'autant plus quand c'est son cheval... mais faire de chaque séance en carrière une galère pour uniquement le galop me désespere...

Édité par melllllusine le 14-01-2022 à 22h31

Quiebro13

Membre ELITE Or
  

Trust : 1388  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 19028
1 j'aime    
Remise en question .. oui ... mais pfff
Posté le 15/01/2022 à 00h56

tekesuta


Mon but n'était pas de dénigrer le travail à pied
J'ai passé 10 ans dans une écurie ou c'était le " dada " de la gérante
Mon cheval travaille à pied toutes les semaines il est aussi bien monté en mors qu'en licol

Je ne suis pas " contre "

Je nuancerai pour le point " sécurité " qui dépend clairement du cheval
C'est comme préconiser en extérieur de descendre, c'est une méthode, qui ne s'applique pas à tous

Mais j'ai répondu à un message que je trouve réducteur balancé à la va vite (il ne tient même pas compte du message initiale) comme si le TAP était la solution miracle à tout

Par contre je suis bien plus en accord avec ton premier message qui donne pour le coup de vraies pistes de travailler pour améliorer la demande et les départs au galop

A mon sens c'est aussi sur ça qu'il faut bosser

Édité par quiebro13 le 15-01-2022 à 00h58



Hisatis39

Membre d'honneur
    

Trust : 202  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3076
0 j'aime    
Remise en question .. oui ... mais pfff
Posté le 15/01/2022 à 01h02

Est ce qu'il vaut mieux se fâcher vraiment sur une séance et ne rien lâcher sur les suivantes jusqu'au déclic de routine où chacun comprend les attentes de l'autre ou tenter désespérément d'obtenir quelques choses sur plusieurs années en s'agitant à chaque séance ?

Sinon les départs au pas sont plus facile, ça donne quoi?
Départ et galop en cercle peuvent aider.
Rien n'empêche de faire avec des cônes, au début un départ et 2 foulées, séance après 4 foulées, 10, un cercle, un ovale, un tour de carrière.
Et surtout jamais repasser à l'allure inférieur devant la porte si cheval fainéant il va se dire cool je m'arrête a chaque fois vers la sortie et après galère pour le réanclencher.
Galoper avec un autre cheval ça peut le motiver.
Faire beaucoup de galop pour qu'il acquiert la muscu pour. Si peu fait pendant longtemps et lui pas fan, galope peut au pré, il a pas le physique a l'emploi.
Vérifier son poids. Son dos.
A contrario le manque de souplesse peut rendre le cercle, virages, incurvations très très dure. Faire beaucoup d'assouplissement à pied en selle. Redresser devant abaisser la tête relever le garrot.

Je pense qu'il y a énormément de pré travail au pas, puis au trot en carrière avant d'attaquer le galop. Et faire des balades au galop qui sont plus faciles. Pour qu'une fois prêt ça soit "facile".

Marlin

Membre d'honneur
  

Trust : 581  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2058
1 j'aime    
Remise en question .. oui ... mais pfff
Posté le 15/01/2022 à 07h46

Une piste peut-être, ma jument le faisait sur volte car ni prête physiqument, ni en équilibre. Cela n'est pas une mauvaise volonté de sa part, mais comme dit, comme cela lui demande un réel effort, ainsi rester au trot lui est plus confortable.

Puisque tu fait de l'extérieur, dans un 1er temps, on a travaillé sur des petits galops propres. On essaie maintenant d'avoir de jolis départs, car c'est vraiment là que la difficulté réside.

Je n'ai pas d'infrastructures, donc l'apprentissage est long, mais peu à peu les coups de culs disparaissent. Pour un départ dans la sérénité, je ne lui enferme pas l'encolure car cela la gêne fortement. Une fois dans son galop elle sait se porter et on commence à travailler son équilibre.

Utamay

Membre d'honneur
  

Trust : 282  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2151
1 j'aime    
Remise en question .. oui ... mais pfff
Posté le 15/01/2022 à 09h23

Je rejoins marlin sur son idée : à une époque, si je voulais galoper en cercle ou en terrain varié avec ma jeune jument, j'avais droit à une grosse cabriole, je terminais sur l'encolure, et au coup de cul de suivant, j'étais par terre... et ma monitrice misait aussi sur un manque de préparation et d'équilibre. Une fois que la jument a été travaillée régulièrement, ce comportement a presque totalement disparu.

En tout cas, c'est là que j'ai réalisé avec quelle facilité elle pouvait me flanquer par terre et j'ai été contente qu'elle ne prenne pas ce vice x)

Melllllusine

Apprenti
  

Trust : 390  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 364
0 j'aime    
Remise en question .. oui ... mais pfff
Posté le 15/01/2022 à 10h20

Bonjour à tous et déjà merci beaucoup pour toutes vos réponses, qui sont toutes bienveillantes ( et croyez-moi que ce n'est pas toujours le cas ! ).
Pour essayer de répondre à tout le monde ... ostéo ok, voyant que c'était compliqué déjà l'année passée, je l'avais appelée et il y avait effectivement un blocage qui a été résolu. Dentiste, ok. Mors ok également. Selle aussi, même si je n'exclus pas d'en tester d'autres.

J'avais arrêté le galop monté un moment, en me disant qu'elle n'avait pas la muscu ni l'équilibre car au fond, même au pré, c'est une jument qui galope peu, qui trotte et qui rue beaucoup plus pour s'exprimer. On a fait surtout des départs au galop en longe, un tour de pas, un tour de trot, un tour de galop etc ... pour la muscler et l'équilibrer d'elle-même. C'était compliqué dans notre carrière en herbe mais dès qu'on est passée sur du sable, elle le faisait. Par contre, pour être à juste, c'est parfois encore compliqué.
Elle a "appris" le galop monté dehors, sur des petits chemins corrects et en légère montée mais je n'ai jamais eu l'impression qu'elle y prenait un grand plaisir. J'ai sans doute aussi accepté ses retours au trot spontanés sans le vouloir car dès que le sol devenait bof, je tolérais qu'elle repasse au trot ( comme un cheval d'extérieur dont le boulot au fond est de rester sur ses 4 pieds !). A-t-elle compris que du coup quand elle a galopé 10 foulées si elle veut, elle rétrograde ? J'avais tenté le "galop dans les champs tayo tayo", me disant l'été dernier que ça serait un kiff pour elle ... mais non en fait. Elle trottait allongé, prenait le galop mais sans forcément se déplier et repassait au trot à la moindre demande l'air de dire " c'est bon, c'est fini ?". Par contre, je suis seule dehors ... pas de copain à courser, mais c'est sans doute pas plus mal.

La question était aussi quand on a commencé en piste ou dans le rond : est-ce qu'on se focalise sur le bon pied ou est-ce qu'on laisse à faux dans un premier temps et qu'on tente de corriger ça ensuite ? certains jours, tous les départs sont bons, d'autres c'est plus dur. Car quand la bonne volonté y est, et qu'elle part franchement, je trouve ça dommage de l'arrêter et de lui redemander.
Galop du pas ? Franchement, jamais tenté avec elle, je me suis toujours dit que c'était un exo compliqué pour des chevaux bien dressés mais pourquoi ne pas tenter après tout.

J'y ai beaucoup beaucoup réfléchi depuis deux jours. Ce n'est pas une juments molle et fainéante ( franchement, c'est une fjord réactive !), la leçon de jambes, je ne sais pas trop ... quand elle bloque au galop, elle me dit zut clairement. C'est le genre de caractère qui a besoin de comprendre pourquoi et d'avoir donné son accord, sinon ça sera la guerre. Je pense que je vais travailler autrement en selle, même si je vais avoir l'air d'une extraterrestre ( pas grave! ).

Le truc des cônes fonctionnait bien, écartés de 15 ou 20 foulées. Si elle ne part pas, qu'elle se tortille, se traverse, se défend ... plutôt que de mettre des jambes et des jambes et un coup de stick ( qui la fera ruer et au plus elle rue, au plus elle comprendra que moi je ne suis pas certaine d'encaisser et j'ai peur que ce soit l'inciter à prendre cette option pour m'envoyer au tapis et ne pas galoper au final, comme dit dans les réponses. Pour le moment, j'ai tenu aux coups de culs, mais je me rends bien compte que ce genre de truc ne m'amuse plus du tout et m'impressionne. Je monte seule, souvent dehors, si elle prend cette habitude et qu'elle me vire au milieu de nulle part ... et comme dit plus haut, moi aussi je me rends bien compte qu'elle pourrait me virer trèèèèès facilement !) et bien, volte au trot. Du genre, tu veux trotter, ok, trotte mais en petit cercle. Je redemande au retour sur la piste, etc .... Si elle n'est pas décidée, je vais volter un moment mais pas grave, elle choisira d'elle-même et verra que partir droit au galop est plus confortable. Et en rond, c'est compliqué de lever les fesses. Je m'amuserai à déplacer mes cônes un peu partout, même devant l'entrée.

Une manière sans doute d'être plus fine qu'elle et d'appliquer monté les principes qu'on utilise à pied.

Une fois de beaux départs acquis, j'allonge l'écart jusqu'à pouvoir faire un tour ... elle ralentit, bloque devant ( ou ailleurs), je mets des jambes, la voix pour relancer, elle repart, je l'arrête et félicite. Si elle repasse au trot quand même, ok pour le trot mais en volte et rebelotte jusqu'à ce qu'elle reprenne le galop au moins qqs foulées ...

En parallèle, je continuerai à la faire monter par une très bonne cavalière qui a des jambes plus efficaces et franches que moi certainement.

Édité par melllllusine le 15-01-2022 à 10h36



Bucky14

Novice

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 32
0 j'aime    
Remise en question .. oui ... mais pfff
Posté le 15/01/2022 à 10h35


Citation :
Quand on veut régler un problème monter on le règle en montant sur le cheval

Non, bien au contraire, l'attitude du cheval se travaille bien mieux à pied qu'en selle, surtout lorsque le cavalier se sent débordé en selle.


Citation :
Surtout qu'elle précise bien qu'à pied c'est ok

Tout est toujours Ok avec les chevaux lorsqu'on reste dans leur zone de confort. Sous la selle la ponette est OK aussi ... tant qu'on ne lui demande pas de galoper. Evidemment qu'elle galope en longe, tous les chevaux sains savent galoper, le but du travail à pied n'est pas de la faire galoper, mais de lui apprendre à réagir positivement lorsqu'elle ne se sent pas confortable, ce qui est manifestement le cas au galop avec un cavalier sur le dos. De plus un travail à pied sérieux donne de bonnes habitudes physiques au cheval, qui peut lui rendre le galop sous la selle plus confortable.


Citation :
L'éthomagie ça va bien 5 mins mais si le cavalier gêne le cheval, que le matos n'est pas adapté ou que la demande n'est pas claire/pas exécuté correctement passer sa vie à pied ne changera rien

C'est une évidence, mais les deux ne sont pas exclusifs. Si le cheval a des réactions violentes, de plus en plus violente même, lorsque le cavalier le gêne, ou que la demande n'est pas clair, il y a aussi un problème d'attitude. Et rien n'est meilleur que le travail à pied pour l'attitude.

Bucky14

Novice

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 32
1 j'aime    
Remise en question .. oui ... mais pfff
Posté le 15/01/2022 à 10h43


Citation :
Déjà l'éthologie c'est la science qui étudie le comportement des animaux pas une discipline équestre et j'ai toujours du mal quand ce mot est utilisé comme pansement miracle à tout.


Il faut dire ça à la FFE, je n'y suis pour rien si le terme employé n'est pas le bon.
Il n'y a que les gens qui ne connaissent pas cette équitation qui parlent de pansement miracle.
En l'occurrence, je ne faisais que dire un fait, qui est que l'équitation éthologique offre un travail à pied très structuré, ce qui est intéressant pour construire un programme de travail.
Aucun rapport avec un remède miracle.

Bucky14

Novice

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 32
1 j'aime    
Remise en question .. oui ... mais pfff
Posté le 15/01/2022 à 10h59


Citation :
On a fait surtout des départs au galop en longe, un tour de pas, un tour de trot, un tour de galop etc ... pour la muscler et l'équilibrer d'elle-même. C'était compliqué dans notre carrière en herbe mais dès qu'on est passée sur du sable, elle le faisait. Par contre, pour être à juste, c'est parfois encore compliqué.


Tant qu'elle ne galope pas en longe plusieurs tours, sans être poussée, dans une attitude relaxée, sans protestation lors de la demande, cela ne sert à rien de la faire galoper sous la selle. Un bon exercice d'assouplissement et d'équilibre est de réduire progressivement le diamètre du cercle [pas au cours du même exercice, je ne parle pas de faire une spirale].

Mais cela demande la mise en place de fondamentaux [toutes les cessions], et un bon travail [au] trot, comme les changements de direction sur le cercle, le huit de chiffre, etc.

Édité par bucky14 le 15-01-2022 à 11h03



Adelineu

Apprenti
  

Trust : 36  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 407
1 j'aime    
Remise en question .. oui ... mais pfff
Posté le 15/01/2022 à 11h00

Pour moi si elle prend le galop même à faux mais qu'elle est lancée, écoute laisse là. Il faut qu'elle s'enclanche et qu'elle galope.
Essaye de tenter avec un copain pour qu'elle le suive. Trouve un copain qui va tracter un peu pour qu'elle comprenne le principe cela pourrait l'aider .

Tekesuta

Membre VIP

Trust : 384  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3581
3 j'aime    
Remise en question .. oui ... mais pfff
Posté le 15/01/2022 à 11h03

melllllusine De ce que je lis, le galop c'est compliqué mais tu peux aller dans la durée quand même. Je n'ai pas eu de réponse : qu'en est-il des départs à chaque séance ?

Si il faut travailler le départ pendant la séance pour galoper un tour ensuite, vaut mieux oublier le galop derrière.

J'ai l'impression que tu en demandes trop à une jument qui n'est pas prête et ne peut pas donner. Parfois elle donne et tu prends beaucoup. (C'est trop quinze foulées en manège sur un cheval qui a des difficultés de base)

Vraiment, je me répète, travaille uniquement les départs. Comme en longe (pas de galop sur la durée en longe ?). Il faut qu'ils soienit mpeccables avant d'envisager un autre travail. Léger, fluide, volontaire. Limite que la jument parte d'elle même quand tu prépares la demande (où s'y prépare aussi)

Pour le galop à faux pour l'instant ce n'est pas l'important.

Pour le rond de longe ils ont moins le choix mais ça c'est une autre histoire.

Les départs du pas permettent à certains chevaux de partir en équilibre, d'une manière plus posée. Mon cheval, avant, pas moyen de faire trot - galop. J'ai bossé les départs du pas directement. Pas évident mais ça a eu de gros bénéfices par la suite.

Pour donner l'exemple, il n'était pas prêt physiquement et mentalement à galoper : j'ai passé sûrement un an à ne pas galoper, et une autre année à travailler sur les départs uniquement. Quand on a commencé à augmenter les foulées, il était surpris de sortir du travail habituel mais franchement, super galop par la suite. Ironiquement il savait donc faire pas - galop - pas avant de galoper une ligne droite haha. Mais ça a facilité la suite d'une manière monstrueuse !

Spiritdancer

Membre ELITE Bronze
 

Trust : 1543  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6961
8 j'aime    
Remise en question .. oui ... mais pfff
Posté le 15/01/2022 à 11h09

Galoper en longe, c'est le mieux pour mettre dans la difficulté un jeune cheval. Pour galoper sur le cercle, il faut un cheval en parfait équilibre. La plupart des chevaux ne devrait pas être galopés en longe. C'est l'aboutissement du travail antérieur, pas le point de départ d'un objectif d'obtention de l'équilibre.
Les jeunes sont souvent sur la retenue, c'est normal.
Ce qui fonctionne très bien, c'est effectivement aller "déboucher" dehors derrière le copain qui connaît le truc. On se choisit un chemin plat, doux aux pieds et on les laisse un peu s'amuser, sans négliger la voix (encouragements).

Melllllusine

Apprenti
  

Trust : 390  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 364
0 j'aime    
Remise en question .. oui ... mais pfff
Posté le 15/01/2022 à 11h18

tekesuta
"J'ai l'impression que tu en demandes trop à une jument qui n'est pas prête" ... tu as raison. Je me le dis aussi au fond, il serait sans doute temps que je l'écoute. Et puis de toute façon, je ne m'amuse pas à la pousser. Si on ne s'amuse plus ... autant arrêter.
Je vais recommencer à faire à ma façon, à jouer avec elle au lieu de bosser. Je vais en parler à ma coach, après tout, on ne se prépare pas pour les JO non plus. On veut juste s'amuser et je ne veux plus l'amener à être contrainte de se défendre.

N'empêche, tout cela m'amène à me dire que je suis peu de chose en selle ( bim ... ton égo en prend toujours un coup et on a beau s'y préparer ça ne fait pas plaisir), que je suis plus flipette qu'avant à cheval ... et que je vais m'acheter un airbag aussi pour protéger mes os !

Édité par melllllusine le 15-01-2022 à 11h21



Quiebro13

Membre ELITE Or
  

Trust : 1388  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 19028
2 j'aime    
Remise en question .. oui ... mais pfff
Posté le 15/01/2022 à 11h19

bucky14

Je croyais qu'il fallait pas longer sur du cercle ?

On ne demande pas à un cheval fraîchement debourré qui a du mal avec le galop de galoper plusieurs tours sur un cercle et qui plus est de réduire le diamètre

C'est n'importe quoi

Bref . . .

Ce n'est pas ça le travail bien construit et l'acquisition des fondamentaux

Melllllusine

Apprenti
  

Trust : 390  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 364
1 j'aime    
Remise en question .. oui ... mais pfff
Posté le 15/01/2022 à 11h25

Je n'ai jamais fait de la longe à proprement parler, du genre tourner en rond pendant 20min, je pars du principe qu'on doit s'amuser ( et que les codes on s'en fiche!) donc, je mixe TAP, reculer, petit saut, huit, déplacer hanche, épaules, on apprend la jambette, on envoie sur un cercle, on démarre au trot, on revient, on démarre au pas, on revient, on recule, on gratouille, on apprend la valse, la jambette, on marche on main, on court en main, on s'arrête, on recule vite puis lentement etc .... je vois qu'elle s'amuse et s'exprime.

Le boulot en piste est aussi sans doute juste ch**** pour elle et comme elle est pas du genre à ne pas s'exprimer ...

Badmonster

Membre ELITE Or
  

Trust : 482  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 17706
6 j'aime    
Remise en question .. oui ... mais pfff
Posté le 15/01/2022 à 11h44

Oui après faut pas laisser le conflit perdurer non plus… encore une fois si pas de souci physique (et pour moi si besoin c’est plus véto qu’ostéo), bah faut pas la laisser mettre des coups de cul quand elle est pas d’accord. Parce que c’est dangereux. Et que si elle prend le pli de le faire pour ne pas galoper bah elle le fera le jour où pas envie de trotter, ou pas envie de passer sur ce chemin…

Donc on demande le départ au galop normalement, si ça ne répond pas, on agit derrière la jambe avec la badine, en faisant super attention de ne pas bloquer les mains et go. Et on insiste jusqu’à avoir le départ au galop attendu. Ensuite on félicite +++ si c’était bien on laisse là dessus et ciao. Par contre il faut être super rigoureux et super honnête avec son cheval, si on demande le départ au galop c’est pas un jour j’insiste jusqu’à temps que ça réponde et le lendemain bon ok je laisse tomber fais ta vie au trot. Faut être constant sinon le cheval ne peut pas comprendre et c’est injuste pour lui
Page(s) : 1 2 3 4 5 6
Remise en question .. oui ... mais pfff
 Répondre au sujet