Parle moi de tes reconversions professionnelles

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5 6
Auteur
5210 vues - 81 réponses - 2 j'aime - 16 abonnés

Koskinelle

Membre ELITE Or
  

Trust : 348  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 12327
Parle moi de tes reconversions professionnelles
Posté le 06/05/2022 à 11h50

Bonjour

J'aimerais connaitre vos parcours et/ou reconversions professionnelles .
Je trouve que c'est un sujet intéressent et j'ai l'impression que nous sommes nombreux a être passer par là de manière voulu ou non ,la vie n'étant pas linéaire et nous également nos besoins et envies changent parfois ,des opportunités se présentent...

Pour commencer ,je vais parler de moi sans trop rentré dans les détails déjà abordés plusieurs fois sur CA, ce qui m'intéresse aujourd'hui c'est vous !

J'ai effectuer un Bac Pro Commerce puis un Bac STG Marketing ,faute d'assiduité et de compatibilité avec la filière j'ai fait une ré-orientation qui m'a amené a passé un CAP Petite Enfance en candidature libre .
J'ai travailler 6 ans en crèche .
Aujourd'hui ,je suis entrain de me questionner a nouveau sur mon avenir pro ,d'où l'envie aussi de ce post ,avoir des idées ,lire des parcours similaire ou atypiques, envie de donner des idées aux autres et aussi montrer aux plus jeunes que ce n'est pas parce qu'ont choisi une filière ,que l'on passe un diplôme qu'il va nous définir toute notre vie sans pour autant vivre la ré-orientation comme un échec puisque dans tout les cas nos expériences nous font grandir et murir.

A vous

Édité par koskinelle le 06-05-2022 à 11h51

Tam89

Membre ELITE Or

Trust : 70  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9085
5 j'aime    
Parle moi de tes reconversions professionnelles
Posté le 06/05/2022 à 16h26

Alors moi c'est pas vraiment de la reconversion professionnelle mais plutôt de la recherche de ce qui pourrait être le moins pire comme boulot, parce que oui je déteste travailler lol

Je ne passe pas mon Bac parce que je veux faire du cheval et que les études ne m'intéressent pas, pourtant en terminale S dans les meilleurs de ma classe... 1ère erreur.
Ne pouvant faire de formation dans les chevaux "tout de suite", je fais des petits boulots de secrétariat en interim.
Je teste tout ce qui est possible comme boulot en rapport avec les animaux.
Je fini par trouver un super CDI avec une super paye surtout pour qqun sans diplome et sans experience.
Au bout de 2 ans je quitte ce boulot pour incompatibilité avec ma collègue, 2ème erreur ...

Je pars à la campagne sur un coup de tête, 3ème erreur lol, là je galère à trouver du boulot en secrétariat, je bosse donc comme palefrenière et cavalière dans un tout petit CE.
Je retourne en région parisienne pour passer mon BEES, juste parce que je ne savais plus quoi faire de ma vie, et je ne bosse jamais comme monitrice parce qu'en fait donner des cours ne me plait plus du tout... (j'avais avant ça passé plusieurs années à donner des cours bénévolement dans mon CE ou à droite à gauche)

Je retourne dans ma campagne et je postule par hasard pour être EVS, emploi de vie scolaire, dans une école primaire, en gros aide au directeur, mais il s'avère qu'en fait je vais m'occuper d'un petit garçon autiste, je fais ça pendant 2 ans, mais c'est un contrat aidé, donc il s'arrête là.
Et là je me dis que je ne pourrais jamais plus faire d'autre boulot que ça.
Mais je n'ai pas les qualifications pour.

Je me mets à mon compte comme éducateur canin, et je cumule avec le chomage et les petits boulots quand j'en trouve (vive la campagne)
Après plusieurs années comme ça je retrouve du boulot comme AESH cette fois, accompagnant d'enfant en situation de handicap, j'enchaine plusieurs contrats, fin novembre j'espère être renouvelée pour 3 ans et finaliser sur un CDI.
Je continue en parallèle le métier d'éducateur canin, et si mon contrat ne se renouvelle pas je ferais en plus de la pension canine.

Édité par tam89 le 06-05-2022 à 16h32



Groubi

Membre d'honneur
 

Trust : 276  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1624
3 j'aime    
Parle moi de tes reconversions professionnelles
Posté le 06/05/2022 à 17h04

joual Nop jamais du coup !
Et je pense pas y revenir (y venir tout court plutôt )

Déjà, je ne me souviens de rien et me remettre à niveau demanderai une énergie que je n'ai clairement pas à l'heure actuelle.

Mes stages de fin d'étude ne m'ont pas convaincu du tout.
Le premier dans le public, c'est con mais les 45min de pause café le matin payées par les impôts ça m'a fait grincer des dents de ouf... Et mon sujet de stage, c'était pour voir si ça valait le coup de réfléchir à une éventuelle étude préliminaire pour une hypothétique étude pour régler tel problème gnagnagna... Ça colle pas avec mon besoin de concret et mon impatience
Le deuxième en bureau d'études (ma spé c'est "gestion des ressources en eau et de l'environnement"). Ok mais le but c'est bien que le projet du client passe, aussi peu éthique puisse-t-il apparaître. Si pour ça faut bidouiller un peu, allons y Et trop d'incohérences, de prises de décisions absurdes par les instances... C'est no waaay.


Là, bon l'hiver j'ai excessivement pas besoin de réfléchir... L'été on se fait des noeuds au cerveau par tranche de 24h pour organiser les plannings et les navettes, "merci pour votre sourire et votre gentillesse", à l'occase un petit pourboire dans la poche et tchao bonsoir on efface tout et une nouvelle journée commence ! Clair net précis

Carwyn

Expert
   

Trust : 10  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 768
0 j'aime    
Parle moi de tes reconversions professionnelles
Posté le 06/05/2022 à 18h35

j'ai fait licence de droit pour être notaire, car il y a une étude dans la famille. Puis en fait, ça ne me plaisait pas du tout, et je n'avais le niveau pour un master.

Je suis partie ensuite en Fac d'éco où j'ai eu une licence d'économie gestion, je comptais m'orienter vers les RH. Puis après avoir passer les concours pour les écoles de commerce, j'ai découvert les masters dans le domaine de l'IT. J'ai été séduite par l'audit IT.

J'ai donc commencé en auditeur interne dans la boite ou je suis pour en fait devenir data analyst, avec une spécialisation en Computer forensic et je bosse pour les investigations internes depuis 3 ans. Au final, mes heures passées sur le PC m'ont été utiles contrairement à ce que pensait ma mère dans les années 2000

Bojesse

Apprenti
  

Trust : 176  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 266
4 j'aime    
Parle moi de tes reconversions professionnelles
Posté le 06/05/2022 à 19h18

Alors moi j'ai commencé a travailler dans les jardins après l'école ou a la place. (beurk l’école)

Après a 11-12 ans j'ai commencé a travailler dans une menuiserie, mais j'avais trop peur des machines et les autres me racontaient des histoires horribles. A 13 ans j'ai commencé chez Ford en mécanique avec un patron très gentil et un chef pervers qui me victimisait de beaucoup de vacheries. Puis après en mécanique agricole générale et camions. Après dans le cheval comme palefrenier et tâches de ferme. Après en carrosserie plus mécanique,( il fallait souvent enlever la mécanique pour réparer a l'époque, maintenant c'est poubelle quand c'est trop abîmé) mais je préférais les chevaux en chair et en os que vapeur.

Vers 19 ans et avec les permis j'ai travaillé dans les chantiers, la maçonnerie, le bâtiment, électricité ,puis dans une ferme avec des vaches et des chevaux ou je faisait tout, mécanique, irrigation, élevage, silo, clôtures, énergie, charpente, harnais, selles.

Après je me suis spécialisé dans la maintenance de machines industrielles, toujours au chaud l'hivers, dans d'immenses industries du cuir. Et bien payé voir très bien payé quand le client pleure pour une urgence.
La plupart de fabricants d'articles en cuir ont d'immenses industries, même quand c'est revendiqué "fait main".Comme on disait entre nous : "mais c'est bien la main qui appuie sur le bouton de la machine".

Bon après j'ai été malade et n'est plus rien foutu a part des puzzle et des lego et regarder la télé( Ha oui et des paniers aussi en ergothérapie...Pour ramasser les champi pour se shooter... mouarf. )

Je vous rassures, cela vas mieux, et ma santé me permet de remonter a cheval depuis deux ans environ.

Maintenant je gère et supervise les problèmes dans une ferme du Var ou je vis, du moins ce qu'il en reste, beaucoup , beaucoup de tracas. Mais cela commence a ressembler a QQ chose. C'était un vrais dépotoir.

Bbdamour

Membre d'honneur

Trust : 108  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1259
2 j'aime    
Parle moi de tes reconversions professionnelles
Posté le 06/05/2022 à 21h09

J'ai fait mes études dans le milieu du cheval, 3e techno dans un lycée agricole et ensuite un bepa cpa option élevage équin, j'ai pas obtenu le diplôme et j'avais 18 ans, j'ai donc bossé en intérim dans l'agro alimentaire pendant 1 ans,entre temps j'ai rencontré l'homme qui partage ma vie et j'ai quitté la Bretagne pour Paris, j'ai bossé comme agent d'entretien pendant 2 ans, ensuite j'ai eu des enfants je suis donc resté au chômage puis congé parental(mon conjoint était bien payé) pendant 2 ans, entre temps on décide de repartir en Bretagne, je trouve un poste d'agent d'entretien que je vais gardé pendant 2 ans, ensuite je décide de faire du saisonnier, femme de ménage dans un camping, femme de chambre dans des hôtels?je fini par en avoir assez de bosser en saison, je décide donc de demander un agrément pour être assistante maternelle, j'exerce pendant 3 ans et un gros ras le bol arrive je décide donc d'arrêter et de partir sur une formation pour devenir commercial, sauf qu'entre temps une opportunité s'ouvre à moi dans le sport que je pratique et dans lequel je m'épanouir énormément, je fais une semaine de formation en CC mais je me rend compte que ça ne me conviendra pas, j'arrête tout et saute sur l'opportunité, je suis former sur le poste, et est donc commencé mon nouveau boulot le 1er avril, sport qui se pratique en saison car dépendant de la météo oblige?
Aujourd'hui je suis plieuse de voile principale dans le parachutisme, avec bien entendu des objectifs d'évolution, puisque mon but n'est pas de resté que sur le tapis mais de devenir videowoman et faire du suivi tandems ainsi qu'initiateur pour de la pédagogie et pourquoi pas finir par un bpjeps moniteur de parachutisme

Peechy

Membre d'honneur
  

Trust : 239  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2024
0 j'aime    
Parle moi de tes reconversions professionnelles
Posté le 06/05/2022 à 21h16

Merci Koskinelle pour ce super sujet Team parcours atypique aussi !

En 2011, après un bac STAV (bac général agricole), je cherche ma voie. Tentée de travailler dans le monde du cheval mais au final non, je garde cette activité en loisir. Je fais quelques ménages.

En 2013, j'entame un stage en horticulture car assez attirée par le végétal, ça me plaît bien mais il "manque" quelque chose. Comme j'aime bien aussi les animaux, je tente une formation dans la vente en animalerie (et je me rends compte que j'avais déjà voulu aller dans le commerce en fait ^^') et ça ne me plaît pas du tout... S'ensuit quelques mois de galères à faire des ménages dans des bureaux, sanitaires, mobil-homes l'été puis compter et emballer les huîtres l'hiver.

Puis un jour, quelqu'un de la famille me parle de la viticulture, que ça recrute bien (en effet !) sans qu'il n'y ait besoin de qualifications particulières. J'entame tout de même une formation d'un an en contrat de professionnalisation (alternance en centre de formation et entreprise), au mois de novembre 2015. Ça me plaît bien même si ça ne se passe pas très bien à l'entreprise...

Début 2017, j'ai fini ma formation et trouve un petit boulot en livraison en messagerie en attendant d'avoir quelque chose dans les vignes. Une occasion qui s'est présentée et ce genre de métier piquait également ma curiosité. Bon, ça ne dure pas longtemps, pas fait pour moi non plus.

Toujours courant 2017, je trouve une entreprise viticole où ça se passe très bien pendant 1 an et demi/2 ans puis des tensions se créent entre deux collègues et le doyen de l'équipe. Jusqu'au jour où ça ne passe plus et bim, au revoir tout le monde (mais je suis toujours en contact avec mes deux anciennes collègues :D).

Vers septembre 2018, je retrouve une autre entreprise viticole pour faire les vendanges et je continue les saisons chez eux jusqu'à ce que je fasse un peu de vente à leur petit magasin, en direct sur l'exploitation, l'été 2021. La vente/commerce me titille une nouvelle fois et je tente donc en ce début d'année une reconversion dans le commerce. Quelques mois passent avec des difficultés à trouver puis hop, stage de 2 semaines avec une convention pôle emploi en avril (c'est carrément plus simple à trouver un stage !) mais suite à ces 2 semaines, je me rends compte que le commerce, ce n'est définitivement pas pour moi ^^'

Et donc hier, entretien pour repartir sur une saison dans les vignes à partir de lundi et ouais, je pense que c'est ça que je dois faire

Ce qui m'a fait un peu tourner autour du pot aussi, c'est les avis des gens sur la viticulture. Pas facile de se dire que c'est un job fait pour nous quand tous les mauvais côtés de ce dernier sont mis constamment en avant... Mais malgré ses points faibles et c'est certain qu'il y en a, rien que les produits déjà, ben je me dis quand même que c'est un chouette métier Maintenant, reste à trouver THE entreprise où je pourrais signer un CDI.

Bojesse

Apprenti
  

Trust : 176  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 266
2 j'aime    
Parle moi de tes reconversions professionnelles
Posté le 06/05/2022 à 21h30

Super peechy la viticulture.

Mais comme les équitations, entre le Bordeaux, le Bourgogne et les Cotes de Provence, c'est comme la différence entre horse ball et doma vaquera.
C'est vrais que certaines mentalités de certains domaines , Brrrr, c'est vieux, poussiéreux, comme de vielle selles racornies brûlée par la transpiration.

Je te souhaite de trouver le domaine qui te convient, n'hésites pas a changer de région, car grosses différences culturelles niveau vigne, même sur un même terroir. Mais les nouveaux acteurs ou investisseurs changent la donne. des fois ça tourne au vinaigre aussi.

Edit : PS : Je plantes des vignes mais ne bois pas de vin, comme quoi...

Édité par bojesse le 06-05-2022 à 21h32



Peechy

Membre d'honneur
  

Trust : 239  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2024
0 j'aime    
Parle moi de tes reconversions professionnelles
Posté le 06/05/2022 à 22h08

bojesse

Oui, c'est sûr...

Merci ! Je pense quand même rester dans la région. Déjà, on peut voir une différence d'une entreprise à l'autre. Et je ne suis pas trop vin ou alors avec du fromage Ça peut faire un très bon mélange de saveurs selon les vins et fromages Dans mon coin, je "connais" quelques jeunes viticulteurs, passionnés, avec de chouettes idées.

Ahah, eh bien moi non plus ^^ Je dois boire un verre d'alcool par mois et encore... Je suis plus jus, c'est bon le jus de raisin et le pineau (mélange de jeune cognac et jus de raisin. Bon ok, là, il y a de l'alcool) aussi :D Surtout accompagné d'un gâteau au chocolat pour ce dernier

Édité par peechy le 06-05-2022 à 23h05



Rapide49

Membre d'honneur
  

Trust : 120  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2471
2 j'aime    
Parle moi de tes reconversions professionnelles
Posté le 06/05/2022 à 22h10

peechy
Dans mon département ( maine et loire) tu as pleins de vignobles si desfois tu veux bouger et j'avais entendue dire que le personnel se bouscule pas au portail.
Je comprends pas le côté négatif que les gens ont envers ce métier.
C'est vachement varié entre le travail des champs,la vinification,la commercialisation ...

Elanym

Expert
   

Trust : 76  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 882
4 j'aime    
Parle moi de tes reconversions professionnelles
Posté le 06/05/2022 à 22h20

Gamine je me voyais éleveuse de chèvre, BAC STAV, BTS Production animales, licences conseil en élevage : Première embauche au contrôle laitier. Avec dans l'idée de voir un max de structure pour prendre de l’expérience et savoir exactement ce que je veux faire chez moi .... plus tard.
Sauf qu'au cours de mes études je transitionne vers le végétarisme ... et la production (même laitière) me pose de plus en plus de soucis éthiques.
Petit boulots, je pars vers ma passion : les chevaux. En tant que palefrenière (dans une écurie de course). J'y suis restée quelques années mais j'ai fini par partir : parce que le respect du droit du travail (l'absence totale d'humanité), associée a mes éternels doutes éthique animale m'ont fait tout stoppé.
Je me fais larguée par mon ex, plus de boulot, plus ou moins plus de maison. Une copine me sors de ce mauvais pas en me trouvant de quoi loger, recherche de boulot. Je postule a la SPA. l'un des seuls boulots animaliers qui me correspond coté éthique. Et depuis 1 an j'ai enfin la sensation d'être a ma place, bon c'est pas tous les jours facile. J'aimerais avoir plus de temps a accorder a chacun, mais (sans être parfaite) je suis totalement dans mon domaine de compétences, je passe beaucoup de super moments et surtout bah je trouve un sens a mes journées.
Bref je resterais peut être pas a la SPA, ou du moins en temps qu'agent animalier, toute ma vie parce que c'est hyper physique et que j'ai pas une santé de fou (même si je suis la championne du "fais pas attention, ça passe" ... ça marcheras peut être pas 30 ans quoi ). La partie éducation canine me plait beaucoup, pourquoi pas en restant a la SPA ... a voir. En attendant je profite ^^

Peechy

Membre d'honneur
  

Trust : 239  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2024
2 j'aime    
Parle moi de tes reconversions professionnelles
Posté le 06/05/2022 à 22h26

rapide49

Oui en effet ! Pareil ici...

J'ai l'impression que c'est par rapport aux traitements, désherbants, produits chimiques utilisés tout ça et aussi que mine de rien, on crée un produit qui peut gâcher la vie des gens s'ils en abusent ou même les tuer...

Et oui, tout à fait

Crinsdorphee31

Membre ELITE Or
  

Trust : 1297  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 13012
1 j'aime    
Parle moi de tes reconversions professionnelles
Posté le 06/05/2022 à 22h39

peechy Tu as pensé au raisin de table ?
Pourquoi pas reprendre.une exploitation ? Chasselas dans le Sud-Ouest, Muscat en Provence... ?
C'est chouette les fruits...

Baia

Apprenti
  

Trust : 4  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 216
3 j'aime    
Parle moi de tes reconversions professionnelles
Posté le 06/05/2022 à 23h18

Ma vie n'est qu'une immense reconversion professionnelle.
Question études, sans grand enthousiasme, je valide une maîtrise de droit des affaires, puis un DESS de droit fiscal, puis pour aller avec et parce que je ne me voyais pas travailler, un Dut de compta gestion, mais soucis familiaux obligent j'ai dû trouver rapidement du travail dans la communication et plus précisément dans le tourisme industriel.
A la fin du projet industriel, la boîte qui m'employait m'a basculée sur un poste.... de comptable (retour à mes premières "amours") puis de gestionnaire en compta analytique.
Puis j'ai démissionné pour suivre mon mari directeur dans les TP, qui m'a fait suivre des formations pour faire de moi une responsable sécurité qualité sur de gros chantiers de TP.
J'ai adoré le génie civil, le béton, les chantiers.

Puis j'ai eu ma fille et fini les voyages aux 4 coins du monde pour bosser.
Je me suis retrouvée seule la plupart du temps avec ma gamine mes chiens et mes chevaux dans une jolie maison en pleine cambrousse sans possibilité de trouver un travail.
J'ai donc décidé à la quarantaine bien tassée de reprendre le chemin de l'école et d'entreprendre de longues études d'ostéopathie animale.

J'ai failli y laisser la peau (des études scientifiques ou la mémoire est ultra sollicitée à un âge où elle commence à partir en cacahuète...), mais j'y suis, arrivée.

Pendant quelques années, j'ai pu exercer tranquillement un métier rêvé, mais aussi enseigner l'osteo dans l'école qui m'avait formée et même écrire des bouquins sur l'osteo et puis, et puis.... modification par le CNOV des conditions d'exercice de la profession, obligation de repasser des examens et pas envie à mon grand âge de repartir là dedans..... donc clap de fin et désormais des difficultés à entretenir financièrement mon troupeau de vieux chevaux mais bon je continue en douce à être référent de mémoire en osteo, à corriger des mémoires des rapports de stage des études de cas, ça arrondit mes fins de mois ......

Tam89

Membre ELITE Or

Trust : 70  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9085
2 j'aime    
Parle moi de tes reconversions professionnelles
Posté le 07/05/2022 à 04h21

peechy

Tu as quoi comme mauvais retour sur ce metier ?

J'ai jamais rien entendu de "mal" la dessus, alors peut être parce que j'ai longtemps été dans une région viticole, mais même avant et après j'ai jamais rien entendu.

Bojesse

Apprenti
  

Trust : 176  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 266
2 j'aime    
Parle moi de tes reconversions professionnelles
Posté le 07/05/2022 à 09h26


tam89 a écrit le 07/05/2022 à 04h21:
@peechy

Tu as quoi comme mauvais retour sur ce metier ?

J'ai jamais rien entendu de "mal" la dessus, alors peut être parce que j'ai longtemps été dans une région viticole, mais même avant et après j'ai jamais rien entendu.


Très simple, elle fait sans doute référence de près ou de loin a l'agri-bashing, que la forme soit "primitive", de la part de cerveaux reptiliens basiques ou plus haut de gamme (politiques, influenceurs...).

On se fait traiter de tout les nom par les Moldu. La ruralo phobie est une réalité. Je la vis tout les jours . La France est le seul pays que je connaisse ou paysan est une insulte. A croire que certains français ne mangent que des trucs chimiques hors sol produits sur la lune.
Sans parler que quand tu est investisseur étranger ou assimilé immigré, alors la regarde tes poches, ma main te prends des billets directement dedans, je voles tes poules et tonds tes moutons.

Si ton frigo est vide, ta voiture en panne ou ton chat malade, c'est de ma faute. ( Ils sont la dans nos campagnes houuuu....)
Page(s) : 1 2 3 4 5 6
Parle moi de tes reconversions professionnelles
 Répondre au sujet