Education chien : balade sans laisse, rappel, etc!

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5 6
Auteur
3071 vues - 77 réponses - 0 j'aime - 17 abonnés

Solange27

Membre ELITE Bronze

Trust : 2174  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6161
Education chien : balade sans laisse, rappel, etc!
Posté le 16/09/2022 à 14h11

Bonjour CA et particulièrement tam89

Attention racontage de vie (de chien)
J’ai eu ma première chienne en 2000. Ripley, croisée griffon qui avait 4 mois. J’ai fait venir un éducateur assez rapidement, car je me rendais compte que je n’avais pas les codes, et j’étais un peu perdue.
Très bon éducateur (Antonio Ruiz) et très bonne chienne : en 10 leçons, je « parlais chien », ma chienne « parlait humain », je la sortais sans laisse dans les rues de Bois-Colombes (banlieue parisienne).
2ème chien en 2003, Cachou, 6 mois (pinsher nain) : même éducation, mêmes résultats (toute seule pour le coup).
En 2007, on part à la campagne, Cachou nous quitte prématurément… j’adopte un cocker de 6 mois en 2008, Dalton. Là, on fait de l’agility régulièrement avec les deux chiens (Ripley et Dalton), ça se passe très bien au club.
Mais impossible de lâcher Dalton en balade : pas de rappel. Je recontacte Antonio Ruiz, qui vient pour une séance, mais les « trucs » qu’il me donne sont ceux que je connais, et ça ne marche pas (peut-être manque de persévérance de ma part, mais en même temps, passer toutes ses balades à rappeler, c’est usant !). J’ai essayé le collier électrique, mais n’ayant pas acheté de la qualité, il tombe en panne et je laisse tomber : Dalton est finalement toujours attaché (sauf lieu hyper sécurisé).
Ripley nous quitte à son tour en 2016 (à 16 ans et demi !), et j’adopte Miette, cocker de 6 mois, qui, elle, a le même caractère que Ripley : calme, obéissante et ne nous quitte pas des yeux en balade (nous rattrape ou nous attend en fonction de l’avancement du petit groupe). Education facile !
En mai dernier, notre bon vieux Dalton nous quitte après une maladie qui a duré 1 an (à 14 ans). Je le pleure encore, ce chien merveilleux, qui était la joie incarnée… ce fichu rappel était son seul défaut.

De tout cela, j’ai donc observé qu’il y avait, en promenade, 2 grandes catégories de chiens : les suiveurs et les distraits.
- Les suiveurs restent d’instinct avec leur « bande » : ils sont toujours attentifs à qui est où, ne partent pas n’importe où et ne suivent pas leur truffe inconsidérément. Ils attendent s’ils ont trop d’avance, et rattrapent à fond les ballons s’ils ont pris du retard. Tout cela automatiquement, sans dressage spécifique.
- Les distraits profitent de la balade pour découvrir le monde, farfouiller dans les buissons, courir comme des dératés et chasser les chats, les voitures, les vélos, les joggers etc. Ceux-là ont vraiment besoin d’un très bon dressage, mais parviennent-ils un jour à devenir des suiveurs ? Pas sûre… En tout cas, pas Dalton ! Ils peuvent avoir un très bon rappel, mais l’idéal, ce serait qu’ils deviennent des suiveurs, car, encore une fois, passer sa balade à rappeler son chien, c’est fatigant !

J’adopte à la fin du mois de juin un superbe petit beagle de 7 mois, que je baptise Kuzco (qui connaît ?). Bien qu’il semble avoir un peu le même caractère que mon fichu Dalton, je suis bien décidée à l’éduquer du mieux possible. J’investis dans des tonnes de friandises, et c’est parti pour des rappels à la pelle ! Ça marche bien : il revient volontiers, et à chaque fois, je récompense +1000.
Mais je ne suis pas rassurée dans les grands espaces : du coup, je réinvestis dans un collier de dressage, qui propose des options électrique ou vibreur. C’est très rassurant : je « bip » seulement quand Kuzco ne revient pas au bout de 2 ou 3 appels. Il a pris, en 15 jours, seulement 2 ou 3 « châtaignes », et comme ça le fait revenir aussitôt, il a droit à beaucoup de caresses, félicitations et friandises. Je sais que le collier électrique ne fait pas l’unanimité, et mon but est de pouvoir récompenser chaque rappel réussi. Mais il faut aussi pouvoir déconnecter le chien de ce qui l’empêche de revenir (une crotte de chat, un écureuil, une mouette…), et c’est le but du collier.

Venons-en aux questions :
- Est-ce qu’un chien « distrait » peut devenir un chien « suiveur » ?

- je donne beaucoup de friandises durant la promenade, même sans avoir rappelé, par exemple quand mon chien vient vers moi spontanément et me regarde : ai-je tort ? Dois-je réserver les friandises au rappel ?

- mon chien connaît le « assis », mais pas le « couché » ni le « pas bouger » : est-ce utile de lui apprendre, et pourquoi ?

Merci pour vos avis et conseils, je sais que le collier électrique va faire tiquer quelque unes d’entre vous, mais j’assume et suis prête à expliquer davantage ce choix.

Solange27

Membre ELITE Bronze

Trust : 2174  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6161
0 j'aime    
Education chien : balade sans laisse, rappel, etc!
Posté le 22/09/2022 à 18h39

joual tu n'as pas répondu à mes questions.
Comment eduque-tu au rappel sans friandises ?

Tam89

Membre ELITE Or
 

Trust : 70  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 9905
1 j'aime    
Education chien : balade sans laisse, rappel, etc!
Posté le 22/09/2022 à 19h01

solange27

bah je reprends à la récompense +++, si c'est mes malinois ça peut être le jouet, si c'est les shetlands la bouffe.
Selon quel chien c'est en longe ou avec le CE.
Page(s) : 1 2 3 4 5 6
Education chien : balade sans laisse, rappel, etc!
 Répondre au sujet