Le post de l'Ostéopathe équin --> à vos questions

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ... 209
Auteur
416543 vues - 3133 réponses - 10 j'aime - 91 abonnés

Jlosteo

Membre d'honneur

Trust : -  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1398
Le post de l'Ostéopathe équin --> à vos questions
Posté le 26/01/2010 à 19h33

Avec le post sur la maréchalerie avec Pierre et celui du dentiste avec Cécile, Mika et moi avons pensé qu'il pourrait être intéressant pour vous d'avoir la possibilité de poser vos questions sur l'ostéopathie, le métier l'ostéopathe animalier, tout problème rencontré par votre cheval... Beaucoup de pathologies peuvent être soignées par ce biais, hélas beaucoup d'entre vous en méconnaissez l'application.

Je suis Ostéopathe Animalier depuis 12 ans, enseignant en pratiques ostéopathiques à l'ESAO Lisieux, après avoir effectué des études d'ostéopathie humaine et le métier de cavalier professionnel en CSO plus de 10 ans. Je suis parallèlement éleveur de chevaux de sport.

J'exerce sur le Nord-Pas de Calais, la Picardie, l'Ile de France, la Normandie et l'Allemagne essentiellement. Pour une consultation ostéo, suivre ce sujet https://www.chevalannonce.com/forums-3655788-Osteopathe équin Nord & Est ou par MP.

Je me mets à votre disposition pour répondre à vos questions sur l'ostéopathie, le couple cavalier/cheval, le métier d'ostéopathe équin, les exercices, tout problème rencontré par votre cheval et vous remercie par avance de votre cordialité et de votre patience.

Sachant que le diagnostic ne peut être certain que les mains sur le cheval, je vous demanderai , dans la mesure du possible, de mettre PHOTOS, VIDEOS ( de préférence du cheval tenu en main, sur terrain dur, de face et de dos, au pas et au trot)[/u], de préciser l'âge du cheval, la discipline pratiquée, les symptômes observés, la fréquence de soins ...Merci.

N'hésitez pas à aller consulter mon site, qui contient déjà bon nombre d'infos sur l'ostéopathie, les raisons de l'appel à un ostéopathe, le métier en lui-même, ... http://www.legraverant-osteopathe-equin.fr/.

Relativement à mon actualité : https://www.facebook.com/JeromeLegraverantOsteopatheAnimalierequinCanin

Bien à vous, Jérôme.


LES "BONNES PRATIQUES D'UN PROFESSIONNEL EN OSTEOPATHIE ANIMALE" :
A LIRE AVANT DE POSTER MERCI.

Pour le constater fréquemment ou le répondre régulièrement par MP, il n'est pas normal de repasser tous les mois ou 3 à 4 fois dans l'année pour le même problème.

Cela signifie que le professionnel n'a pas trouvé la cause initiale, qui provoque de nouveau les mêmes compensations et cela peut devenir dangereux pour votre cheval de subir les mêmes manipulations.

Pour la très grande majorité de vos problèmes, une séance, deux pour les problèmes plus anciens, suffiront pour retrouver un cheval en PLEINE FORME , après avoir vu aussi parfois votre maréchal, votre dentiste ou votre véto, sur conseil de l'ostéo pour des modifications.

S'il persiste des éléments, c'est que le travail n'a pas été fait dans sa globalité.

Soit vous rappelez votre professionnel soit vous en changez !



L'ostéopathie est une façon d'aborder le corps et la pathologie, c'est aussi une philosophie de la vie. L'intérêt n'est pas de « tout faire craquer », mais de corriger ce dont le corps a besoin pour l'aider à retrouver son équilibre propre.

L'ostéo est conseillée dès la naissance, afin de rééquilibrer le plus tôt, de manière à éviter que tout soit ossifié de travers. Néanmoins, peu d'ostéopathes acceptent de le faire étant donné le risque de travailler sur un animal non débourré.

-Un bon diagnostic précis et complet

**Un soin ostéo est global, il faut s'intéresser au corps en entier y compris les dents et les pieds et non pas seulement à une zone, sachant que dans le corps tout est lié.

(Exemple : une boiterie sur un antérieur peut venir d'un vieux problème compensé d'un postérieur. Si on ne soigne que la boiterie de l'antérieur, le problème risque fortement d'être récurrent, parce qu'on ne se sera pas intéressé à la source du problème).

L'ostéopathe travaille au niveau ostéoarticulaire, mais il travaille aussi sur les tissus (muscles, viscères, ligaments, système vasculaire ou lymphatique,....), sur tout le système cranien et soigne donc des pathologies comme des troubles des voies aériennes supérieures ( cheval qui respire mal, certaines allergies d'origine respiratoire...) ......

Je conseille en [i]suivi 2 visites dans l'année
sauf problème type chute, coliques, entorses entre deux visites.

Néanmoins, pour régler certains problèmes lourds comme, par exemple, une fracture avec remodellement osseux, ou un cheval de 14 ans qui fait du concours depuis qu'il a 4 ans et qui n'a jamais vu d'ostéo, il est parfois nécessaire de voir le cheval deux ou trois fois pour régler le problème.

Pour le suivi des chevaux pour les compétitions de haut niveau type grand national, l'idéal est de voir le cheval avant la début de la saison, pendant et après, cela nécessite donc plus de visites comme tout athlète humain.

La durée moyenne varie de 30 minutes à 1 heure selon les cas et l'expérience du praticien. En deça, le diagnostic et le soin risque d'être incomplet. Au dela, on ne va pas blamer un professionnel prenant son temps, mais risque que le cheval perde patience.

Contenu de la visite : Palpation (passer les mains sur tout le cheval), puis une dynamique (faire marcher le cheval au pas, au trot ... selon les pathologies), testings (tester les parties du cheval qui semblent géner le bon fonctionnement de l'organisme), diagnostic, manipulations, pronostic (conseils sur le cheval concernant ses objectifs pour adapter la rééducation) et conseils de rééducation.


**Il faut s'intéresser au cheval en mouvement. L'ostéopathie traite du fonctionnel et non du positionnel ( pour cela que je vous demande des vidéos entre autres) et il me semble donc difficile d'avoir un diagnostic précis sans les sortir du box.

**Savoir au final ce qu'avait votre cheval. Pour une collaboration vétérinaire/maréchal et dentiste, il est essentiel que vous puissiez informer vos praticiens du rendu de votre visite ostéo.

-Les manipulations doivent se faire en douceur et non en force, un cheval qui ne se défend pas est en général traité dans le respect de son corps. Le cheval étant un animal de fuite, si on l'agresse, il se défend. Plus on l'agresse fort, plus il se défend fortement.

-Une rééducation adaptée doit être mise en place pour permettre au corps d'apprendre à fonctionner de nouveau avec les corrections qui lui ont été apportées. LAISSER UN CHEVAL AU BOX N'EST PAS UNE REEDUCATION, il faut l'éviter dans la mesure du possible.

Enfin, le rôle de l'ostéo est de « donner un coup de pouce » à la Nature qui est bien faite, il faut laisser le temps au corps pour récupérer et se rééquilibrer.

Nous ne sommes pas des magiciens mais un bon praticien arrive souvent à obtenir des résultats spectaculaires (arrêt de la colique, cheval qui pète la forme...).

En faisant une rééducation adaptée, on voit forcément un résultat après la visite, qui se concrétise quelques temps après quand le corps a retrouvé son équilibre.

Différents thèmes abordés :
** Soin des coliques page 5
** Ulcère à l'estomac page 10
** Eparvin page 15
** Ostéopathie et système immunitaire page 43
** Myosite et ostépathie page 73
** Tendinite page 99 / 121
** Chaleurs et ostéo 118

Édité par jlosteo le 24-03-2018 à 23h56

Jlosteo

Membre d'honneur

Trust : -  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1398
0 j'aime    
Le post de l'Ostéopathe équin --> à vos questions
Posté le 27/01/2010 à 19h15


korento a écrit le 27/01/2010 à 16h00:
Voila je sais que jen'a que 13 ans bon 14 en septembre et que vous aller surment me dire que c'est un peu tot pour savoir quel métier je veut faire plut tard mais depuis toujours je veu faire osthéopthe equin.
Seulement on m'a dit qu'il allait deja se lancer dans kiné tout simplement
Pourier vos me dire quelles études il faut faire ou apres la 3 eme que faut il fire exactement
Merci


Je te conseille déjà préalablement de très bien connaitre les chevaux.
Une possibilité: un bac S général et une école spécialisée après.
J'ai fait l'ESAO à Brighton et j'y suis prof de pratique et c'est une école de très bon niveau.

Edité par jlosteo le 27-01-2010 à 21h23



Gomimy

Novice

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8
0 j'aime    
Le post de l'Ostéopathe équin --> à vos questions
Posté le 27/01/2010 à 19h22

J'ai trouvé ceci sur WWW.IMAOV.COM qu'en pensez vous (notamment sur l'exercice illégal et quand est-il pour les assurances des ostéos non vétos?) sachant que Claire Douart est Professeur d'anatomie de l'ecole nationale vétérinaire de Nantes

Les ostéopathes équins ont le vent en poupe. Sollicités par les propriétaires de chevaux de course, ils agissent tantôt à titre préventif, tantôt dans un but thérapeutique. Dans l’ensemble, l’ostéopathie animale suscite l’intérêt, mais sa pratique est-elle toujours sérieuse… et efficace ?

Outre la médecine vétérinaire traditionnelle, des disciplines telles que –l’homéopathie ou l’acupuncture se développent. Si bien qu’aujourd’hui, près de 200 vétérinaires en France se revendiquent ostéopathes. Dans le même temps, de nombreux ostéopathes qui ne sont pas docteurs en médecine vétérinaire ont acquis pignon sur rue. Ils sont, aux yeux de l’Ordre national des Vétérinaires, « coupables d’exercice illégal de la médecine vétérinaire »…

En réalité, il n’existe à ce jour aucun diplôme officiel en la matière. Un vétérinaire peut se déclarer ostéopathe animalier du jour au lendemain, sans formation particulière. Et tout ostéopathe peut s’ouvrir à l’ostéopathie vétérinaire sans formation médicale. Pas très rassurant…

Pour aider les maîtres à s’y retrouver, un annuaire des praticiens est accessible en ligne sur Internet. Mais votre vétérinaire naturellement, saura vous orienter.

Des indications nombreuses Comme chez l’homme, les motifs de consultation concernent souvent des troubles musculo-squelettiques : claudication, douleurs lombaires, troubles de la propulsion, problèmes cervicaux et naturellement pour les chevaux de course, le manque de résultats sportifs. L’ostéopathie ne guérit ni les maladies infectieuses, ni les maladies génétiques ou dégénératives.

Tous les vertébrés sont concernés : les mammifères – chevaux, chiens et chats, ruminants… – mais également les oiseaux et mêmes les reptiles. Ces derniers, qui répondent souvent mal aux traitements médicamenteux, peuvent tirer de l’ostéopathie un bénéfice particulier. Les tarifs sont libres. Ils varient en fonction du temps passé et de l’animal traité. Comptez au moins 40 euros par séance pour un chien ou un chat, et une centaine pour un cheval. Si vous vous adressez à un praticien parmi les plus réputés, il peut vous en coûter bien davantage.
Source : interview de François de Boijolly, 4 novembre 2009 ; interview de Dona Sauvage, 5 novembre 2009 ; interview de Claire Douart, 17 novembre 2009

Edité par gomimy le 27-01-2010 à 19h45



Jlosteo

Membre d'honneur

Trust : -  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1398
0 j'aime    
Le post de l'Ostéopathe équin --> à vos questions
Posté le 27/01/2010 à 20h02

Merci de ton intérêt pour notre profession.

Effectivement, il y a trois cursus différents pour être ostéopathe animalier. Je ne suis pas ici pour débattre du bienfondé des uns ou des autres, l'essentiel étant la santé des patients.

J'ai constaté sur le terrain des "mauvais" praticiens venant des trois orientations, comme des bons.

Je travaille régulièrement avec plusieurs vétérinaires pour de très bons résultats sur nos patients.

On se trouve ici dans la même situation que pour l'ostéopathie humaine, qui était mise en opposition avec la médecine dite classique, jusqu'à ce qu'elle rentre progressivement dans les moeurs et qu'on ne s'apercoive de l'intérêt pour les patients de leur complémentarité.

Me concernant la médecine vétérinaire, comme la dentisterie, la maréchalerie et l'ostépathie sont complémentaires pour ajouter de la vie aux années de nos animaux .


Edité par jlosteo le 27-01-2010 à 20h06



Mika

Administrateur
Membre d'honneur
    

Trust : 464  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3061
0 j'aime    
Le post de l'Ostéopathe équin --> à vos questions
Posté le 27/01/2010 à 20h15

La complémentarité et la compétence des différents praticiens est certainement un véritable atout pour aborder tous les aspects de la santé équine.

Le post part très fort, je voulais simplement remercier Jérome, c'est très sympa de partager tes connaissances et aider les membres de CA de cette manière

Gomimy

Novice

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8
0 j'aime    
Le post de l'Ostéopathe équin --> à vos questions
Posté le 27/01/2010 à 20h16

je suis complètement d'accord, il y a certainement des personnes très douées et d'autres beaucoup moins quelle que soit la formation (pour autant qu'elle soit sérieuse, et je pense que la votre l'est) néanmoins, peut-on conseiller aux jeunes qui voudraient devenir ostéo de ne pas passer par la médecine vétérinaire avant de se former en ostéopathie puisqu'il seront alors ensuite sous la menace d'une condamnation pour pratique illégale de la médecine vétérinaire?
Personnellement, je suis en dernière année de médecine vétérinaire et je compte me former en ostéopathie dès l'année prochaine, bien qu'il est vrai qu'une autre formation est beaucoup plus accessible.

Edité par gomimy le 27-01-2010 à 20h17



Jlosteo

Membre d'honneur

Trust : -  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1398
0 j'aime    
Le post de l'Ostéopathe équin --> à vos questions
Posté le 27/01/2010 à 20h42

Les trois choix sont possibles et valables comme je te le disais précedemment.

Ce qui à mon sens est nécessaire de savoir ce sont les définitions différentes, à savoir la médecine traditionnelle qui soigne les symptômes en espérant faire disparaitre les causes et celle de l'ostéopathie, qui soigne les causes en laissant faire le pouvoir du corps à s'autoguérir.

Ce sont deux manières différentes de considérer le problème, sachant qu'il existe des domaines où l'on privilégiera plus l'un que l'autre et que la plupart du temps les deux sont absolument complémentaires.

Je pense que ce sera surtout la manière dont on considère le soin dans son approche, qui déterminera le choix de tel cursus.

J'ai soutenu un mémoire pour l'obtention du master 2 sur l'intérêt d'allier les deux et si tu veux en discuter par MP, je serai ravi d'échanger avec toi.














Edité par jlosteo le 27-01-2010 à 21h44



Jlosteo

Membre d'honneur

Trust : -  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1398
0 j'aime    
Le post de l'Ostéopathe équin --> à vos questions
Posté le 27/01/2010 à 20h45


mika a écrit le 27/01/2010 à 20h15:
La complémentarité et la compétence des différents praticiens est certainement un véritable atout pour aborder tous les aspects de la santé équine.

Le post part très fort, je voulais simplement remercier Jérome, c'est très sympa de partager tes connaissances et aider les membres de CA de cette manière


Merci à toi de ta confiance
J'espère éclairer et aider les membres de CA du mieux que je peux et faire avancer le schmilblick comme on dit !

Nono49

Novice

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 40
0 j'aime    
Le post de l'Ostéopathe équin --> à vos questions
Posté le 27/01/2010 à 21h34

Bonjour je me permet de remettre cet extrait de post posé aux MF, pour avis complémentaires :
".....merci pour votre réponse, on en saura plus dans quelques jours : rdv est pris pour échographie. Pour le moment pas moyen de lui plier la patte même en le faisant reculer il apréhende dirait-on dès qu'on s'approche de son postérieur droit...[/quote]

Après échographie il apparaitrait que les ligaments ne sont pas touchés mais que la cicatrice de l'accident du mois de mai était adhérente et qu'une inflammation importante bloque le ligament et le libre déplacment de la rotule. Donc moins embêtant (?) qu'une atteinte ligamentaire d'après le véto et traitement possible : prescrit trois applications de pommade à base de capsicaïne et massage de la cicatrice plus repos au box 8 jours et ensuite paddock 6 semaines sorties au pas possible...
Connaissez vous d'autres traitements complémentaires pour les inflammations ?
Merci.........."
En fait depuis le début du traitement (3 semaines) peu de progrès et toujours très difficile de lui prendre le postérieur droit même en le faisant reculer (pour le parer : il se bloque en position repos). Voyez vous des exercices à lui faire ou un autre traitement ?

Jlosteo

Membre d'honneur

Trust : -  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1398
0 j'aime    
Le post de l'Ostéopathe équin --> à vos questions
Posté le 27/01/2010 à 22h05


Aurais-tu une photo à me montrer, ainsi qu'un compte rendu écrit de l'écho à me faire, les circonstances de l'accident à m'expliquer, à m'envoyer par mail?

Sans ces élements, je peux avancer que lever l'adhérence serait peut-être possible mais le traitement serait long et difficile de te garantir un résultat. Il faudrait travailler la cicatrice tous les jours sur un mois pour espérer un résultat. Sous réserve des éléments complémentaires que tu pourras m'envoyer.

Edité par jlosteo le 27-01-2010 à 22h06



Tessdelamag

Membre d'honneur
   

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2927
0 j'aime    
Le post de l'Ostéopathe équin --> à vos questions
Posté le 27/01/2010 à 22h50

Bonsoir et merci pour ce post!

J'ai une pouliche qui prend 3ans cette année, septembre 2008 je l'ai faite opérer des coliques et en juin 2009 je l'ai faite voir à un ostéo, tout s'est bien passé et il n'y avait rien de bien méchant. Vers le mois de mai je vais commencer le débourage et je pensais la faire revoir avant de commencer, qu'en pensez-vous? je souhaiterais ensuite la laisser tranquile à l'automne jusqu'au printemps suivant, qu'en pensez-vous aussi? niveau visite ostéo vous me conseiller quoi? après l'été et au printemps avant de reprendre le boulot?

Merci par avance de votre réponse.

Sheyenne01

Apprenti
  

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 305
0 j'aime    
Le post de l'Ostéopathe équin --> à vos questions
Posté le 27/01/2010 à 22h52

bonjour, ma jument boite depuis un mois, le véto est passé et m'a dit que c'était une dechirure musculaire de l'épaule, et que la guérison allait etre longue, mon ostéo passe samedi suite au conseil de mon véto, pensez vous qu'il pourra faire quelque chose malgré que ce soit une déchirure musculaire.
merci de votre réponse

Lolo77930

Membre ELITE Argent
 

Trust : -  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8279
0 j'aime    
Le post de l'Ostéopathe équin --> à vos questions
Posté le 27/01/2010 à 23h35

Tu as raison, cette question est bien mieux placée ici.

Alors, peux tu expliquer comment tu agis par rapport à une colique, et à quel moment ?
Merci

Jlosteo

Membre d'honneur

Trust : -  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1398
0 j'aime    
Le post de l'Ostéopathe équin --> à vos questions
Posté le 27/01/2010 à 23h38


tessdelamag a écrit le 27/01/2010 à 22h50:
Bonsoir et merci pour ce post!

J'ai une pouliche qui prend 3ans cette année, septembre 2008 je l'ai faite opérer des coliques et en juin 2009 je l'ai faite voir à un ostéo, tout s'est bien passé et il n'y avait rien de bien méchant. Vers le mois de mai je vais commencer le débourage et je pensais la faire revoir avant de commencer, qu'en pensez-vous? je souhaiterais ensuite la laisser tranquile à l'automne jusqu'au printemps suivant, qu'en pensez-vous aussi? niveau visite ostéo vous me conseiller quoi? après l'été et au printemps avant de reprendre le boulot?

Merci par avance de votre réponse.


Je te conseillerai une visite avant le débourrage. En effet, c'est stressant pour les chevaux alors vu qu'elle a dejà fait des coliques, ce serait dommage de prendre ce risque .
Ensuite je la ferai voir avant de la laisser tranquille pour l'hiver et au printemps avant de la recommencer.

Jlosteo

Membre d'honneur

Trust : -  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1398
0 j'aime    
Le post de l'Ostéopathe équin --> à vos questions
Posté le 27/01/2010 à 23h41


sheyenne01 a écrit le 27/01/2010 à 22h52:
bonjour, ma jument boite depuis un mois, le véto est passé et m'a dit que c'était une dechirure musculaire de l'épaule, et que la guérison allait etre longue, mon ostéo passe samedi suite au conseil de mon véto, pensez vous qu'il pourra faire quelque chose malgré que ce soit une déchirure musculaire.
merci de votre réponse


S'il s'agit d'une vraie déchirure musculaire avec rupture de toute ou partie des fibres, le traitement ostéopathique consiste à aider la cicatrisation de ce muscle en libérant toutes ses insertions et en le relachant. C'est effectivement utile

Jlosteo

Membre d'honneur

Trust : -  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1398
0 j'aime    
Le post de l'Ostéopathe équin --> à vos questions
Posté le 28/01/2010 à 00h19


lolo77930 a écrit le 27/01/2010 à 23h35:
Tu as raison, cette question est bien mieux placée ici.

Alors, peux tu expliquer comment tu agis par rapport à une colique, et à quel moment ?
Merci


Pour les COLIQUES EN COURS, il y a deux cas :

-Je peux soigner la colique aigue, j'ai identifié la cause et la portion en colique et ce n'est pas un noeud.

Prenons l'exemple d'une colique de stase.
Si l'intestin s'est arrété de fonctionner, il y a forcément une raison. Le but du traitement ostéopathique sera de relâcher toutes les structures (tant viscérales que vasculaires) pour éviter à tout prix une nécrose. L'intérêt est d'agir dès les premiers signes pour éviter que le bouchon ne se dessèche et ne devienne dur, car cela devient très difficile et délicat à résoudre. Concrètement, je place mes mains en regard de la portion qui pose problème et fais en sorte de lui rendre sa mobilité. Il s'agit d'un travail directement sur les viscères, qui prend souvent pas mal de temps ( ma dernière en date a pris 2 heures), puisqu'il faut être sur d'avoir réglé le problème.

-Soit je ne peux pas soigner : c'est un vrai noeud URGENCE OPERATOIRE



Pour les COLIQUES PASSEES et traitées par la voie vétérinaire, cela devient plus délicat,car cela peut avoir provoqué d'autres dysfonctionnements.

Je vais te donner un exemple clinique qui m'est arrivé récemment : un poney niveau international en attelage.
Il était soigné en ostéo par un autre praticien, mais le propriétaire constatait toujours une gêne locomotrice depuis un an environ. Je commence mon protocole palpatoire. Arrivé au niveau intestinal, je me retourne et dis au propriétaire: "Il a fait une grosse colique il y a 1 an votre poney?". Celui-ci me répond "comment le savez-vous?". Il avait failli perdre son poney l'année d'avant. Je lui répond "Ce n'est pas moi qui le sait mais votre poney qui me le dis". En effet, il ne faut pas négliger que les tissus, sans soin ostéopathique, gardent en mémoire tous les incidents passés et s'adaptent comme ils peuvent, mais la faiblesse reste là et ouvre la porte à une récurrence du problème. Je soigne son poney, d'abord la colique, puis les niveaux ostéoarticulaires et nerveux en rapport avec la boiterie. En effet, par adaptation, le blocage lombaire et du bassin résultant de la colique avait entrainé cette gêne locomotrice. Suite à une rééducation précise, le propriétaire a retrouvé le poney qu'il avait acheté.


Voilà l'intérêt de soigner les coliques le plus tôt possible pour éviter ces désagréments. De plus, plus le temps va passer plus la colique va être masquée par le corps, laissant place à une gêne locomotrice, des crotins pas très bien formés, un port de tête anormal (à gauche ou à droite), des problèmes d'assimilation (cheval qui maigri sans raison malgré une ration normale et une bonne vermifugation), des myosites.....

Il ne faut jamais oublier que dans le corps tout est lié. Un problème de rein peut engendrer un problème de foie qui peut entrainer un problème de diaphragme qui peut entrainer un blocage C7/T1 et C1/C2.

Et au final l'oeil non averti n'y verra peut-être qu'une petite baisse de forme ou pensera s'être trompé dans son achat sur la qualité de son cheval. Au mieux il remarquera un léger changement dans la coloration des muqueuses.

D'où également l'intérêt de faire voir ses chevaux régulièrement en suivi : cela nous permet de PREVENIR les coliques ou les boiteries ..... avant qu'elles ne surviennent, en détectant le début d'une gêne.

J'ai fait au mieux pour t'expliquer simplement ce qui prend des années à savoir faire, si tu as des questions...

Edité par jlosteo le 28-01-2010 à 00h21



Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ... 209
Le post de l'Ostéopathe équin --> à vos questions
 Répondre au sujet