L'Ecole De Légèreté de Philippe Karl

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 ... 175 176 177 178 179 180
Auteur
110810 vues - 2688 réponses - 17 j'aime - 64 abonnés

Juu_lie

Membre ELITE Or
  

Trust : 548  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 36330
L'Ecole De Légèreté de Philippe Karl
Posté le 30/05/2019 à 12h42

Hello CA !

Suite à des demandes et à mon envie de partager avec d'autres cavaliers, je créé ce sujet en espérant qu'il ai un minimum de succès ;)

Donc voilà un sujet pour les cavaliers de l'EDL, qu'ils pratiquent avec un instructeur, souhaitent pratiquer, s'intéressent à cette méthode etc :)

Cliquez pour voir l'image   




L'Ecole de Légèreté :
En 2004, Philippe Karl, ancien écuyer du Cadre Noir de Saumur, créée l'Ecole de Légèreté, dans le but de transmettre sa philosophie de l'équitation de Légèreté à des instructeurs engagés et qualifiés.

Cette école a pour principe fondateur un absolu respect du cheval. Elle s'inspire des maîtres qui ont contribué à cette philosophie équestre : Xénophon, Fiaschi, La Broue, La Guérinière, Dupaty de Clam, Hünesdorf, Baucher, Raabe, L'Hotte, Faverot de Kerbrech et Beudant, Oliveira etc.

Elle repose sur le principe fondamental d'exclusion de tout moyen coercitif quel qu'il soit, ainsi que son adaptation à tout cavalier et tout cheval quel que soit son niveau.

Extrait de - Philippe Karl, Dérives du dressage moderne, recherche d'une alternative "classique", © Editions Belin, 2006 :

« La légèreté n'est pas une déclaration d'intention à caractère poétique ou ésotérique, mais une philosophie regroupant des concepts équestres clairs et efficaces et mesurables. Elle exclut tout recours à la force ou à des artifices coercitifs (enrênements, muserolles serrées…), mais n'écarte aucun type de cheval et s'intéresse à toutes les disciplines équestres.
Elle propose un plan de dressage compréhensible et fiable, avec des principes clairs, des méthodes efficaces et des procédés respectant pleinement la nature du cheval. Elle met ainsi l'équitation supérieure à la portée de tout cavalier sérieux, même ne disposant que d'un cheval tout à fait ordinaire.
Cette école s'appuie sur une connaissance approfondie du cheval, se remet en question et s'affine avec les progrès de tous ordres (anatomie, physiologie, locomotion, équilibre, psychologie, éthologie). Elle a pour objectif la mise en valeur du cheval et l'épanouissement du cavalier, par une constante recherche de l'efficacité dans l'économie des moyens. »

« Tous les chevaux travaillés dans la Légèreté parviennent au
rassembler, même les plus ordinaires. » Philippe Karl

« Une main intelligente supplante "haut la main" tout matériel
de contention. » Philippe Karl




La carte des instructeurs et élèves instructeurs de l'EDL :

https://www.google.com/maps/d/viewer?mid=1LR-9SdFj9v-qLRJJ1ZwoFtmAPP0&fbclid=IwAR0_9WMxuyFmuzAD2CtWQFFSIIYbIfUdFBfj9rFzlZhEYVqK_NDU2UYU_LM&ll=47.14388636937631%2C1.7567061500000136 &z=6


J'essaye de marquer le post avec des post-it pour pouvoir retrouver les points intéressants, sinon j'essaye aussi de faire un sommaire :
- Bibliothèque et DVDthèque : page 4
- Vidéos de présentation : page 4
Sujet marqué en post-it L'auteur de ce sujet l'a marqué par des "Post-It".


Cliquez-ici pour suivre le post marqué



Édité par juu_lie le 31-05-2019 à 14h22

Galop.infini

Maître
    

Trust : 178  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1100
1 j'aime    
L'Ecole De Légèreté de Philippe Karl
Posté le 23/11/2021 à 12h48

Après plus de dix jours de pause forcée, je suis de retour à cheval. Bon c'est pas glorieux...

Ce matin j'ai pris Hourya, mission au pas: bouger les hanches dans tous les sens pour la déverrouiller de ce côté. Oki, donc go. Hanches dedans en ligne droite, hanches dehors sur le cercle, puis hanches dedans en changeant le pli, pas mal ! Un peu plus dur de mettre les hanches à droite mais je ne l'aidais pas, j'arrivais pas à mettre mon poids à gauche, mon corps compense encore le p'tit bobo au genou gauche et refuse tout appui de ce côté... En plus du fait que quand j'arrête une semaine c'est comme s'il s'était passé 1 an, j'ai l'impression...
Bref après une bonne détente au pas, comme ça, zou au trot. Et frein à main enclenché, encore. Dis, avance la miss ! J'ai dû faire deux leçons de jambe, et encore, elle ralentissait rapidement après. Puis j'étais pas stable là haut, j'avais le bassin qui partait à droite, les jambes pas fixes du coup, bref impression d'être Galop 3 maximum. Je me suis infligé du trot assis sans étrier, mais même là, j'étais pas fichue de descendre mes jambes, puis incurver Hourya à droite c'était même pas la peine d'y penser, dès qu'il fallait agir avec les jambes, même au trot enlevé, c'était le bazar complet... Je m'exaspère... Du coup bah j'ai pas pu l'avoir dans une bonne attitude au trot, elle restait plus ou moins perchée, normal, avec un boulet pareil sur le dos.
Bon sinon y'a du mieux côté comportement, elle a moins essayé de m'emmener à l'intérieur, elle acceptait que je rectifie ses tentatives même si j'ai dû insister, et au trot elle n'a pas essayé, elle est restée sage.
Je me demande si j'arriverais un jour à garder un niveau stable. Et pourquoi j'arrive pas à rester les jambes descendues, dans mes pieds, fixes, alors que ça a l'air si simple. Pourquoi ? Y'en a ils montent depuis même pas trois ans, au rythme d'une fois par semaine, et ils ont la jambe plus fixe que moi. Faudrait que je me fasse longer pendant des mois pour reprogrammer ma posture tellement j'ai de défauts, mais c'est juste pas possible !
En descendant je me sentais toute de travers... Pareil, j'pouvais pas avoir un corps normal, non ? Fallait absolument que je me farcisse ça, une asymétrie pas possible qui fiche tout en vrac tous les quatre matins et qui en plus me limite dans mes actions.

Bref jeudi est un autre jour, j'espère que ça se passera mieux...

Galop.infini

Maître
    

Trust : 178  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1100
2 j'aime    
L'Ecole De Légèreté de Philippe Karl
Posté le 25/11/2021 à 13h42

Bon euh...Bachir ce matin, mais qu'est-ce que je m'exaspère... Détente au pas sans étrier, ok, super même ! On a revu les extensions d'encolure, un peu de contre-pli, bien, Bachir au bout des rênes, allant. On voit même des transitions vers l'arrêt (carré s'il vous plaît) et des départs au pas en restant au bout des rênes, mais vraiment chouette. Puis on trotte, il essaie de me ramener à l'intérieur, donc non on reste à la piste. Mouais, moyen... Surtout au fond où y'avait une flaque, que dis-je, LA flaque aux crocodiles ! XD Mais bon on a quand même pu trotter à peu près correctement et où je voulais. Et avec un chouette contact, et une impulsion du tonnerre, y'avait tout le dos qui montait j'étais trop bien là haut, l'impression de monter une machine de guerre ! Ensuite un peu de déplacements des hanches au pas, très bien. Trop même lol, il n'attend même pas ma demande pour s'y mettre, je suis obligée de le mettre au trot et de faire une leçon de jambe pour qu'il se remette droit... Et en fait je me suis rendue compte qu'il se met en hanches en dedans...Sur la rêne d'appui externe (par rapport à son incurvation, donc à main gauche c'est sur la rêne gauche) !! Comment j'ai codé ça ?? Pourtant il répond très bien à la rêne d'appui ordinaire, c'est quand il est à la piste que pour lui rêne d'appui du dedans=rentre les hanches... Bon, soit... J'ai pas à agir avec la jambe ça me va. Mais du coup j'ai voulu demander le galop après, sauf que monsieur ne voulait pas, il allait complètement à l'intérieur, vers les copains, et il ne m'écoutait plus. Donc en avant, au trot, droit. Petit trot, et galop.
Et c'est là que ça a été le bazar complet, où j'ai pu dire adieu au super début de séance. Je me sentais en vrac complet dans mon corps, complètement secouée, incapable de rester droite dans mon dos, les jambes pas fixes donc les étriers adios, Bachir l'a bien senti et a profité... Bon on a quand même eu un chouette départ du trot à main gauche, et un à main droite, après moult tentatives infructueuses où tout le monde était en vrac, Bachir s'est même fâché à un moment, et je le comprend tout à fait. Je me suis aussi fâchée, mais contre moi. C'est juste pas possible d'avoir un Galop 6 et de monter comme un Galop 2 hypotonique. Bon après ce départ à main droite bien joli après toutes ces tentatives sous les yeux de la proprio de Bachir et de la monitrice (ce genre de moment où t'as envie de disparaître tellement t'as honte de ton niveau), j'ai bien félicité Bachir, puis on a trotté et marché rênes longues, avant d'arrêter pile au bon moment car la pluie se faisait de plus en plus forte. Je ne piuvais pas le laisser sur cette désobéissance pour un bête départ au galop, même si ça nous a mis en vrac tous les deux. Au moins on est restés sur ce beau départ du pas au galop à droite, tout doux, fluide, sur la piste, avec bibi qui a un peu réussi à se tenir là haut et à descendre ses jambes, et s'est rendue compte qu'en fait, c'était plutôt confortable et économe en énergie !

Je suis en train de passer un cap, sûrement, mais boudiou que c'est pas confortable mentalement, ni physiquement ! Faut que j'aille contre moi, contre ce foutu réflexe de partir en avant, de remonter les talons, de bloquer le bassin en rétroversion. Des années que ma posture est dégueu, maintenant faut corriger ça. Des années que j'ai arrêté les cours avec une monitrice qui me disait "je veux voir ton talon remonter pour être sûre que tu agis", mais ce réflexe est encore là. Des années que je n'ai plus de selle déséquilibrée vers l'arrière qui bloquait mon bassin et qui m'obligeait à fonctionner avec mes épaules, pourtant mon corps a peur d'avoir mal si je me mettais à fonctionner correctement.
Du coup j'ai pour mission, à chaque séance, de me forcer à me redresser, à descendre mes jambes, à débloquer mon bassin, faut que j'y pense tout le temps. Quitte à laisser un peu le travail du cheval de côté, juste faire les trois allures et me concentrer que sur ma posture. La monitrice a dit que je travaillais bien les chevaux, j'arrive à les travailler dans le bon sens, à les dresser, mais que je me concentrais trop sur ça, et que du coup j'oubliais de travailler sur moi. Exactement ce qu'il est ressorti du stage avec Magali. Et rien que d'écrire ça, ça me remue émotionnellement. J'ai du boulot. Faut que j'applique ce que je fais avec les chevaux, à savoir correction de la posture, gestion des émotions, décontraction, à moi. Que je donne un peu moins de moi vers eux, que je garde des ressources pour moi aussi, que je partage équitablement. Ne pas tout donner aux chevaux au détriment de moi.

Gros merci aux chevaux et aux humains autour de m'aider à avancer.

Cours samedi aprèm, ça va être dur d'y aller mais si je veux progresser, faut se botter un peu les fesses et affronter ses peurs, ses vieux réflexes du passé, pour d'en débarrasser une bonne fois pour toutes ! Et permettre au corps d'ancrer enfin les bons repères, de se rendre compte que les vieux schémas sont obsolètes et qu'on peut fonctionner correctement, maintenant.

Galop.infini

Maître
    

Trust : 178  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1100
0 j'aime    
L'Ecole De Légèreté de Philippe Karl
Posté le 30/11/2021 à 17h26

Ce matin Bachir, tout mignon !
Détente au pas en demandant l'activité, le contact, je tâche de me décontracter, puis je viens demander des mobilisations d'épaules, tout doucement, sur des grands cercles en contre pli/contre incurvation, ça faisait longtemps, il avait presque oublié ce que c'était une rene d'appui oups ! XD Après on trotte, je lui prend pas le chou, juste qu'il avance, et aille où je veux. Gentil cheval. On a fait des cercles, des diagonales, des grandes demi voltes aussi, bibi là haut tâchait aussi de se tenir et de décontracter ses jambes.
Puis on fait quelques contre changement de main au trot en rejoignant la piste par les épaules, comme quand on est au galop en fait, et vraiment top ! Faut demander tout doucement tout gentiment même s'il répond pas, sinon ça passe pas et il va contre la rene. Puis j'ai progressivement demandé du contre pli sur des grands cercles, c'est dur, faut se tenir, mais il fait l'effort sur deux foulées de trot et quand il est dedans, qu'il se tient, qu'il bouge vraiment les épaules, il s'allège devant c'est direct, wow !
Ensuite quelques cessions à la jambe au pas, j'ai dû lui rappeler de bien y céder justement, et ça roulait ensuite.
Puis départs au galop, en fait faut pas que je prépare des plombes en avance sinon il se creuse la tête pour rien et c'est là qu'il me propose plein de trucs, et aussi faut que je recule l'épaule intérieure pour qu'il s'oriente aussi dans le même sens que les miennes. Les causes de ses propositions de hanches en dedans,les voilà. Razz
Donc j'ai eu de magnifiques départs au galop du pas, droits, et des belles extensions d'encolure, aux deux mains, des cercles de 20 et 15m de diamètre, et là haut j'ai réussi à moins pomper avec les épaules et à déverrouiller mon bassin, alléluia le corps a compris que de cette façon on économisait max d'énergie ! \o/
On trotte partout, en extension d'encolure, je me tiens là haut, je descend les jambes, mais qu'est-ce qu'on est bien ! Tout le monde était confortable ! Bachir stable, comme bibi, là je me suis sentie Galop 7 légitime. XD
Après au pas, et let's go épaules en avant ! Donc pas tricher avec la main intérieure, c'est la jambe qui demande, et si ça répond pas, stick. J'ai dû insister au début, demander une volte où je l'incurvais franchement, avant de décaler la volte, et bonjour premiers pas d'épaule gauche en dedans ! Une fois dedans, il y est resté trois pas, avant de me demander à descendre l'encolure. C'est dur. XD On fait les coins dans le mood épaule en avant, donc coucou incurvation parfaite ! On change de main via une demi volte plutôt large, toujours dans l'incurvation. Donc à main droite, ça passe crème, quoi qu'il a d'abord eu le réflexe d'aller contre la jambe à la sangle avant de se rappeler que nope fallait y céder. Mais après, nickel ! Il est même tombé dans ma main quelques fois, genre mâchouille, postérieur qui passe dessous, nuque qui cède, garrot qui monte ! Trop fort !
Après ça, on marche rênes longues, il a mis le nez par terre direct. XD Cuit le poney, euh pardon, le Cheval ! Razz
Je m'en occupe, il a droit à du pain sec, et... Du psyllium. Je lui ait dit que c'était le plus beau et le plus fort, et il n'en a pas douté, je l'ai senti en mode "ha évidemment que je suis le plus beau !". XD Il est rigolo !

Mauvaise nouvelle par contre : il y a de fortes chances pour qu'il parte du club pour aller chez sa proprio, donc un de ces jours faudra lui dire au revoir.

Édité par galop.infini le 30-11-2021 à 17h26



Page(s) : 1 ... 175 176 177 178 179 180
L'Ecole De Légèreté de Philippe Karl
 Répondre au sujet