L'Ecole De Légèreté de Philippe Karl

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 ... 172 173 174 175 176 177 178 179 180
Auteur
110414 vues - 2688 réponses - 17 j'aime - 64 abonnés

Juu_lie

Membre ELITE Or
  

Trust : 546  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 36240
L'Ecole De Légèreté de Philippe Karl
Posté le 30/05/2019 à 12h42

Hello CA !

Suite à des demandes et à mon envie de partager avec d'autres cavaliers, je créé ce sujet en espérant qu'il ai un minimum de succès ;)

Donc voilà un sujet pour les cavaliers de l'EDL, qu'ils pratiquent avec un instructeur, souhaitent pratiquer, s'intéressent à cette méthode etc :)

Cliquez pour voir l'image   




L'Ecole de Légèreté :
En 2004, Philippe Karl, ancien écuyer du Cadre Noir de Saumur, créée l'Ecole de Légèreté, dans le but de transmettre sa philosophie de l'équitation de Légèreté à des instructeurs engagés et qualifiés.

Cette école a pour principe fondateur un absolu respect du cheval. Elle s'inspire des maîtres qui ont contribué à cette philosophie équestre : Xénophon, Fiaschi, La Broue, La Guérinière, Dupaty de Clam, Hünesdorf, Baucher, Raabe, L'Hotte, Faverot de Kerbrech et Beudant, Oliveira etc.

Elle repose sur le principe fondamental d'exclusion de tout moyen coercitif quel qu'il soit, ainsi que son adaptation à tout cavalier et tout cheval quel que soit son niveau.

Extrait de - Philippe Karl, Dérives du dressage moderne, recherche d'une alternative "classique", © Editions Belin, 2006 :

« La légèreté n'est pas une déclaration d'intention à caractère poétique ou ésotérique, mais une philosophie regroupant des concepts équestres clairs et efficaces et mesurables. Elle exclut tout recours à la force ou à des artifices coercitifs (enrênements, muserolles serrées…), mais n'écarte aucun type de cheval et s'intéresse à toutes les disciplines équestres.
Elle propose un plan de dressage compréhensible et fiable, avec des principes clairs, des méthodes efficaces et des procédés respectant pleinement la nature du cheval. Elle met ainsi l'équitation supérieure à la portée de tout cavalier sérieux, même ne disposant que d'un cheval tout à fait ordinaire.
Cette école s'appuie sur une connaissance approfondie du cheval, se remet en question et s'affine avec les progrès de tous ordres (anatomie, physiologie, locomotion, équilibre, psychologie, éthologie). Elle a pour objectif la mise en valeur du cheval et l'épanouissement du cavalier, par une constante recherche de l'efficacité dans l'économie des moyens. »

« Tous les chevaux travaillés dans la Légèreté parviennent au
rassembler, même les plus ordinaires. » Philippe Karl

« Une main intelligente supplante "haut la main" tout matériel
de contention. » Philippe Karl




La carte des instructeurs et élèves instructeurs de l'EDL :

https://www.google.com/maps/d/viewer?mid=1LR-9SdFj9v-qLRJJ1ZwoFtmAPP0&fbclid=IwAR0_9WMxuyFmuzAD2CtWQFFSIIYbIfUdFBfj9rFzlZhEYVqK_NDU2UYU_LM&ll=47.14388636937631%2C1.7567061500000136 &z=6


J'essaye de marquer le post avec des post-it pour pouvoir retrouver les points intéressants, sinon j'essaye aussi de faire un sommaire :
- Bibliothèque et DVDthèque : page 4
- Vidéos de présentation : page 4
Sujet marqué en post-it L'auteur de ce sujet l'a marqué par des "Post-It".


Cliquez-ici pour suivre le post marqué



Édité par juu_lie le 31-05-2019 à 14h22

Juu_lie

Membre ELITE Or
  

Trust : 546  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 36240
0 j'aime    
L'Ecole De Légèreté de Philippe Karl
Posté le 14/10/2021 à 22h32

Sinon ici aujourd'hui petite séance de dress et préparation de la reprise pour le concours !



Détente en longe comme d'hab, je m'étale pas là dessus ^^
Ensuite flexions et à cheval !

Comme les dernières fois, je passe 5 minutes au pas à me concentrer sur ma position et ma respiration.
Bon pas gagné, j'ai eu un coup de tel juste avant de monter qui m'a contrariée/énervée bref ...

Ensuite détente classique aux 3 allures sur des figures simples et les figures de la reprise !
Poney est pas trop mal, bon ouvert mais je cherche pas trop à le fermer sinon ca va nous contracter, tant pis, je fais attention à faire mes transitions à la respiration, pas trop mal !








Ensuite je pars pour dérouler ! Bon, dédicace à maroche, on m'a perdue, j'ai retrouvé tous mes défauts de position, bref ...
Je déroule une 1ère fois, avec le stick, c'est pas brillant du tout ... ni le tracé ni l'attitude sont top .. bon ...



Je déroule une 2eme fois (sans le stick), bon c'est un peu mieux ! Bien sûr il est souvent ouvert, mais pour l'instant je cherche plus trop l'attitude au risque de gâcher le boulot qu'on essaye de faire sur ma décontraction et donc la sienne ...
Bon y'a encore des petits beugs de tracés mais bon, mes transitions descendantes à la respiration sont pas mal je trouve !




Allez dodo, au pré le poney !
Advienne que pourra dimanche haha

Couagga

Membre ELITE Or
  

Trust : 141  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11378
6 j'aime    
L'Ecole De Légèreté de Philippe Karl
Posté le 14/10/2021 à 23h40

galop.infini

je ne partage pas du tout ton analyse de l'incurvation.
Le problème, en plus de quelques inexactitudes savamment entretenus par la méthode EDL, c'est que l'argumentaire est aussi caricatural et dénigrant et ça aussi c'est une façon assez habituelle de servir la propagande dans cette méthode ce qui en dessert les points intéressants, c'est dommage.

C'était la même stratégie de com avec les méthodes très marketées des chuchoteurs : dénigrer les autres approches et accuser les non-adeptes convaincus de réfractaires ringards et de tortionnaires.

Quand les arguments sont fragiles ou inexistants, le prêcheur utilise le dénigrement, la caricature, l'accusation. C'est bof, non ?

La tige vertébrale est plus flexible du garrot à la nuque que du garrot au sacrum, c'est un fait anatomique sur lequel tout le monde est d'accord. Les vertèbres sacrées n'ont pas de mobilité, les lombaires et les dorsales en ont très moyennement et les cervicales sont les plus mobiles.
L'incurvation consiste à obtenir une courbure discrète et harmonieuse de la nuque à la croupe. Harmonieuse. c'est à dire qu'il faut tenir compte de la différence de flexibilité des zones pour obtenir une harmonie. On ploie peu les zones les plus flexibles pour qu'elles ne se courbent pas au delà des possibilités des zones qui le sont moins. C'est ainsi que La Guérinière (il me semble) indique dans sa codification de l'épaule en dedans que la tête du cheval ne doit pas aller au delà de la largeur de ses épaules pour garder la poussée optimum de l'arrière main dans la mise en tension du dos. La courbe de l'incurvation est donc à discrétion, légère, et va bien de la nuque à la queue. Car finalement, le degré de cette courbe se base sur les capacités des dorsales et lombaires. Ni sur celles de l'encolure ni sur celles inexistantes du sacrum.

Non, on ne tambourine pas dans les côtes. Non on ne tire pas sur la rêne interne, surtout pas. Non on ne rabat pas les hanches avec la jambe extérieure. Ce n'est pas cela incurver

La flexion costale existe. C'est le basculement des apophyses que tu décris avec le report de poids latéral. Ce qui n'est pas possible biomécaniquement c'est l'incurvation des vertèbres sacrées, mais on s'en fiche puisqu'il ne s'agit pas de faire fléchir toutes les vertèbres mais juste d'obtenir une courbure harmonieuse d'un ensemble vertébrale en prenant en compte des différences de flexibilité.

L'incurvation est une posture, donc elle n'a besoin à priori que d'aides de positions. Pas d'aide d'action (donc on ne tambourine pas, on ne tire pas, on agit pas, on se place et rien de plus).

Le pli et la flexion d'encolure sont deux choses différentes, tu n'es apparemment pas la première à faire la confusion, et ça m'interroge encore une fois sur la qualité de l'enseignement d'une équitation classique pourtant très précise sur le sujet, peu importe dans quelle école elle s'inscrit. Le pli c'est atlas sur axis. ça correspond à la cession latéral de la nuque et juste de la nuque. La flexion concerne l'ensemble de l'encolure. Le pli valide la disponibilité de la nuque et préjuge éventuellement du sens de la flexion ou de l'incurvation.
Baucher a bien codifié le travail sur les cessions de mâchoires et de nuque, latéralement (pli) et longitudinalement (cession), donc ça m'interroge aussi que l'EDL mettent tout dans le même panier vu que c'est une approche Bauchériste revendiquée
PK me semblait être un technicien assez pointu.. la confusion (volontaire ?) vient-elle de lui ou d'une ratée dans la transmission aux instructeurs ?

C'est bien parce que le point central de la tige vertébrale se situe au niveau de la jambe interne qu'on parle d'une incurvation "autour" de cette jambe. C'est l'axe repère pour le cheval comme pour le cavalier. Tout ce qui se situe devant cette jambe est fort flexible, donc on veille à ne pas trop le courber (pas au delà de la largeur des épaules), tout ce qui se situe derrière est peu flexible avec des zones plus résistantes que d'autres, donc on maintient les hanches si le cheval cherche à les désengager quand la jambe interne fixe l'axe. Sur une cheval bien assouplit de hanches cette légère courbure est aisée et permet d'avoir des tracés courbes dans la rectitude et l'équilibre latéral. ça évite donc d'avoir des chevaux qui se couchent dans les virages par exemple et ça favorise la mobilité latérale.

Non le cheval n'est pas un poisson mais c'est un être vertébré et cette tige vertébrale est plus ou moins articulé, je trouve étrange de nier la flexion des dorsales et des lombaires sous prétexte que les sacrées sont "fixes" latéralement. Il existe quelques petites manip "ostéo" qui peuvent facilement le donner à voir, il suffit aussi d'observer la courbure de la colonne lorsque le cheval vient gratter le paturon de son postérieur avec ses dents ou se gratter la joue ou la gorge avec le sabot de ce même postérieur. Soit ! les apophyses basculent largement latéralement, mais les vertèbres fléchissent aussi de la croupe au garrot même si dans cette flexion extrême, les disparités de mobilité sont alors flagrantes. Quand le cheval se livre à ces acrobaties, son dos n'est pas raide et droit comme une tringle.
Heureusement, dans la demande d'incurvation, la courbe recherchée étant harmonieuse et discrète il est donc inutile d'aller aussi loin que lorsque le cheval se gratte la joue avec son postérieur

La prochaine fois que tu argumentes sur ta "croyance" de l'inexistence de l'incurvation, il suffira de donner les éléments bioméca, inutile de caricaturer ceux qui "y croient" avec autant de mépris

Parce qu'au final, il ne s'agit pas de croyance mais de capacités anatomiques qu'on choisit d'utiliser ou non.

Pour faire un parallèle, le cheval a très peu de mobilité oculaire comparativement à nous mais je ne crois pas que quiconque affirmerait qu'il n'en a pas. Pourtant elle est vraiment très limitée Mais il en a, il l'utilise et elle lui est utile.

Galop.infini

Maître
    

Trust : 178  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1100
1 j'aime    
L'Ecole De Légèreté de Philippe Karl
Posté le 15/10/2021 à 02h32

couagga désolée mais pour moi l'incurvation telle qu'on me l'a enseignée, mal sûrement, consistait à mettre la jambe interne pour pousser les côtes du cheval, et à garder la jambe externe au contact voire à agir par touches pour tenir les hanches sur le cercle, et plus le cercle était petit plus je devais alterner les deux jambes. C'est ce qui est restée et j'avoue ça m'a pas laissé un bon souvenir... Chacun ses traumas. XD

J'ai pas dis que les dorsales étaient pas flexibles, juste qu'elles l'étaient très peu, presque pas, sous le cavalier notamment on a la D13, la vertèbre portante, qui ne bouge pas latéralement, et que vouloir ployer de la nuque à la queue un cheval avec la jambe interne à partir de ce point me parait... Compliqué ? Puis sur un cercle, ok on cherche l'engagement et la poussée des postérieurs régulière, les lombaires sont mobiles, certes, je n'ai pas dit le contraire, y'a même un point réflexe que les osteos viennent titiller pour les mobiliser, de chaque côté, mais elles ondulent en fonction du postérieur qui est à l'appui, donc chercher une incurvation régulière, qui sous entend donc que les lombaires doivent rester fléchies dans la même direction tout le temps, c'est pour moi, étrange.

moncoeurm pour demander plus de travail des épaules j'agis avec les rênes et l'assiette (qui inclu le debut de la jambe vu qu'elle commence à la hanche) et pour les hanches c'est avec la jambe isolée qui vient en rappel (dès que je peux je descend les aides) si le souci ne vient pas des épaules genre... Le cheval qui vient s'écraser sur son épaule externe pour pas venir croiser les postérieurs.

Édité par galop.infini le 15-10-2021 à 02h37



Galop.infini

Maître
    

Trust : 178  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1100
0 j'aime    
L'Ecole De Légèreté de Philippe Karl
Posté le 15/10/2021 à 09h13

Puis je peux aussi dénigrer des points de l'EdL hein. XD Notamment que certaines personnes mettent des chevaux "à la retourne" car ils relèvent à tort et mal l'encolure, oubliant les postérieurs, et se retrouvent avec un cheval complètement creux et contracté, mais l'encolure qui remonte va forcement de pair avec le garrot qui monte (alors que non lol). Sans parler de la posture du cavalier caricaturale qui va avec. XD
Mais c'est pas le sujet.

Édité par galop.infini le 15-10-2021 à 09h14



Galop.infini

Maître
    

Trust : 178  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1100
1 j'aime    
L'Ecole De Légèreté de Philippe Karl
Posté le 15/10/2021 à 19h55

Bon aujourd'hui pas vraiment EdL, saut avec Hourya.
Ligne à 5 foulées, bien chouette. Faut que je me tienne là haut c'est pas possible, vu qu'il y a que dalle à sauter j'me vautre en mode "oh ça va" sauf que nan, même sur 50cm faut se tenir. XD Sinon le cheval il s'écrase dans l'obstacle...
On devait essayer de caser 6 foulées ensuite, c'est passé une fois... Le reste du temps elle repassait au trot la miss... Mono-vitesse, va. XD
Après mission 4 foulée euuuh. Sûre ? Va falloir gazer là, et encore... Déjà qu'en cinq je sentais que c'étaient cinq foulées plutôt longues avec elle. Et bingo, premier passage elle en case cinq, je réessaie, en poussant, elle a essayé de sauter en quatre mais non, trop long, elle a atterri sur la barre, pendant une fraction de seconde je me suis revue lors d'un stage, une situation similaire, le cheval qui atterri sur la barre à cause d'une longue de la mort, moi qui me vautre en faisant un soleil avec atterrissage sur le dos, la hanche gauche qui prend tout et qui reste douloureuse trois jours et le bassin déplacé.
Heureusement la jument a géré ses pieds et pas de gamelle !! Ouf ! Mais on a défoncé l'obstacle... J'me suis excusée, et elle est vraiment gentille Hourya, dans ses yeux j'ai vu qu'elle m'en voulait pas, c'était ok, la distance était impossible. Je m'en voulais plus qu'elle... Mais sorry quand même !
Du coup la mono a raccourci la distance, et heureusement. Premier passage on en quille 5, deuxième je mets les gaz, premier saut, 1, 2, 3, 4 ON SAUTE, bibi assise, bassin qui s'enclenche, jambe et yoohoo on décolle !! J'ai relativement bien accompagné, pour un abord assise... Style sécurité quoi. XD J'ai relâché les rênes pour pas lui mettre un taquet dans la bouche la pauvre, elle a fait un gros effort, elle a été brave, ça aurait été con de la punir... On reste là dessus, top fille merci beaucoup !

Y'avait aussi Bachir, et il a fait un super passage avec sa proprio sur la fin, galop régulier, il était pas écrasé sur les épaules, il sautait bien, au top ! Bon va falloir bosser les virages au galop par contre hein, c'était pas trop ça, monsieur s'échappait à gauche quelques fois. XD Mais à côté de ça il donnait de beaux départs au galop, en équilibre ! Et il venait prendre le contact au trot aussi, gentiment. Tout mignon !

Mardi ça sera à cheval l'aprem', je pense justement bosser la direction, genre rétrécir et agrandir les cercles au pas, au trot, et si ça passe bien au trot, essayer la même chose au galop. Et faire des demi-voltes, des voltes, des serpentines 3-4 boucles, des contre-changements de main en demandant le contre pli en revenant vers la piste... Ça va faire du bien je sens ! Et ça va être fun !

Et j'vais bientôt commencer à conseiller la proprio dr Bachir, j'ai hâte et en même temps ça me stresse un peu, j'ai jamais eu affaire à un humain à cheval à conseiller, au secours.

Édité par galop.infini le 15-10-2021 à 19h58



Juu_lie

Membre ELITE Or
  

Trust : 546  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 36240
0 j'aime    
L'Ecole De Légèreté de Philippe Karl
Posté le 16/10/2021 à 15h12

galop.infini top ton cours obstacle !
ahah tonicité sur les barres
sympa la variation d'amplitude dans la ligne, c'est pas toujours facile mais c'est un top exo !
ouf pas de gamelle ! bon après c'était peut être de toutes façons trop long pour elle en 4 foulées ...
ah ben voilà le mono a raccourci

Juu_lie

Membre ELITE Or
  

Trust : 546  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 36240
0 j'aime    
L'Ecole De Légèreté de Philippe Karl
Posté le 16/10/2021 à 15h13

Ici aussi aujourd'hui c'était cours obstacle avec la gérante !

Détente en longe comme d'hab, bon poney a la conn*rie, il regarde partout pour trouver une betise à faire lol
Au moins il est en grande forme lol

Détente sur le plat, pareil ^^

Alors le dispositif du jour : Saut de puce sur la piste, obstacle sur la diagonale et ensuite y'a eu aussi barres au sol sur la piste de l'autre côté !

L'enchaînement final c'était : barres au sol, diagonale, saut de puce !
Le tout sur des toutes petites barres !
Objectif : tout petit galop et équilibre +++

Bon pas évident pour moi haha
Tout petit galop mais sans le laisser se mourir oups ... lol
Et équilibre ben déjà donc moi me redresser hein lol et surtout ne pas le laisser s'appuyer comme il sait si bien faire ^^





Des petits beugs sur le saut de puce ou monsieur avait décider de prendre l'entrée un peu longue lol

On termine sur un oxer (qu'on monte un peu) à la place du saut de puce, le 1er depuis le concours, bon formalité pour super poney aucune question


Voilou une bonne séance de travail, pas de hauteur mais très très intéressant pour nous

Et Magic Pony qui a été fabuleux (pour changer tiens )

Bon j'ai trèèèès peu de vidéo car monsieur pivo était pas décidé aujourd'hui car dans l'enchaînement je passait juste devant donc il me perdait à chaque fois

Couagga

Membre ELITE Or
  

Trust : 141  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11378
0 j'aime    
L'Ecole De Légèreté de Philippe Karl
Posté le 16/10/2021 à 20h12

galop.infini


Citation :
désolée mais pour moi l'incurvation telle qu'on me l'a enseignée, mal sûrement, consistait à mettre la jambe interne pour pousser les côtes du cheval, et à garder la jambe externe au contact voire à agir par touches pour tenir les hanches sur le cercle, et plus le cercle était petit plus je devais alterner les deux jambes. C'est ce qui est restée et j'avoue ça m'a pas laissé un bon souvenir... Chacun ses traumas.


tu m'étonnes
c'est tellement du grand n'importe quoi, il y a de quoi lâcher l'affaire
le problème c'est bien la confusion que ça entraine et qui fait jeter le bébé et l'eau du bain

Juu_lie

Membre ELITE Or
  

Trust : 546  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 36240
0 j'aime    
L'Ecole De Légèreté de Philippe Karl
Posté le 16/10/2021 à 20h14

couagga J'ai appris l'incurvation exactement comme ça aussi

Couagga

Membre ELITE Or
  

Trust : 141  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11378
3 j'aime    
L'Ecole De Légèreté de Philippe Karl
Posté le 16/10/2021 à 20h26

juu_lie

ça m'effraie
Mais je sais que c'est souvent le cas... et on voit le résultat. La plupart des cavaliers fuient ce qu'ils pensent être "l'équitation classique" à cause de toutes ces lacunes, aberrations et autres affreusetées auxquelles ils sont confrontés. Et moi, je tente désespérément de lever les confusions et condamnations qui en découlent chaque fois (ou presque) que je les entends parce que ça m'attriste tellement

J'ai appris en incurver simplement en fixant ma jambe interne (en partie haute uniquement) contre le pommeau de la selle, puis en orientant légèrement mes épaules vers l'intérieur. Avec accessoirement un demande de pli en ouvrant l'omoplate. Pas d'action, juste des aides de position pour obtenir une attitude. Mon enseignant était très à cheval ( ) sur la distinction entre pli, flexion, incurvation, cession et la recherche absolue de la justesse et l'économie des aides. Hors de question de porter le cheval, le solliciter en permanence, le tenir et maintenir par tous les bouts dans chaque exercice.

Edit : et hors de question aussi de monter en pression les aides en cas de non réponse ou mauvaise réponse. Pas de montée en phase, niet, nada ! Mille fois recommencer pour acquérir la justesse de la précision, du timing, de la cohérence mais jamais renforcer les aides. Si c'est juste le cheval fait. Donc tant qu'il ne fait pas c'est qu'on n'est pas juste et qu'il faut chercher encore.

Édité par couagga le 16-10-2021 à 20h30



Juu_lie

Membre ELITE Or
  

Trust : 546  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 36240
0 j'aime    
L'Ecole De Légèreté de Philippe Karl
Posté le 16/10/2021 à 20h56

couagga quand tu écoutes les clinic d'Isabel Werth c'est "plie le dans les côtes avec l'éperon" (smiley qui vomi)

Galop.infini

Maître
    

Trust : 178  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1100
0 j'aime    
L'Ecole De Légèreté de Philippe Karl
Posté le 16/10/2021 à 21h00

couagga mais t'as eu de super profs on dirait !! La chance ! Moi c'était "plus de jambe, tire dessus, plus fort, fait le céder, je veux voir ton talon doit remonter"...

Galop.infini

Maître
    

Trust : 178  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1100
2 j'aime    
L'Ecole De Légèreté de Philippe Karl
Posté le 16/10/2021 à 21h01

juu_lie nan mais Werth voilà quoi... On sait ce que ça vaut je pense.

Couagga

Membre ELITE Or
  

Trust : 141  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11378
2 j'aime    
L'Ecole De Légèreté de Philippe Karl
Posté le 16/10/2021 à 21h11

galop.infini

Oui, j'ai croisé de très belles personnes sur mon parcours. Enfin croisé.. avec certaines j'ai pu travailler durant des années, je leur suis tellement reconnaissante. Mais j'ai aussi eu à faire à de vrais barbares Le contraste est édifiant.
Après, concernant les belles personnes il y a celles qu'on rencontre par hasard et celles qu'on va chercher La chance n'est pas seule dans cette affaire.

Édité par couagga le 16-10-2021 à 21h29



Juu_lie

Membre ELITE Or
  

Trust : 546  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 36240
0 j'aime    
L'Ecole De Légèreté de Philippe Karl
Posté le 16/10/2021 à 21h37

galop.infini ah ben ouais mais elle est prise en exemple et en éloge partout ..
Elle anime encore un clinic pour les jeunes chevaux à equita cette année
Page(s) : 1 ... 172 173 174 175 176 177 178 179 180
L'Ecole De Légèreté de Philippe Karl
 Répondre au sujet