L'Ecole De Légèreté de Philippe Karl

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 ... 173 174 175 176 177 178 179 180
Auteur
110416 vues - 2688 réponses - 17 j'aime - 64 abonnés

Juu_lie

Membre ELITE Or
  

Trust : 546  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 36240
L'Ecole De Légèreté de Philippe Karl
Posté le 30/05/2019 à 12h42

Hello CA !

Suite à des demandes et à mon envie de partager avec d'autres cavaliers, je créé ce sujet en espérant qu'il ai un minimum de succès ;)

Donc voilà un sujet pour les cavaliers de l'EDL, qu'ils pratiquent avec un instructeur, souhaitent pratiquer, s'intéressent à cette méthode etc :)

Cliquez pour voir l'image   




L'Ecole de Légèreté :
En 2004, Philippe Karl, ancien écuyer du Cadre Noir de Saumur, créée l'Ecole de Légèreté, dans le but de transmettre sa philosophie de l'équitation de Légèreté à des instructeurs engagés et qualifiés.

Cette école a pour principe fondateur un absolu respect du cheval. Elle s'inspire des maîtres qui ont contribué à cette philosophie équestre : Xénophon, Fiaschi, La Broue, La Guérinière, Dupaty de Clam, Hünesdorf, Baucher, Raabe, L'Hotte, Faverot de Kerbrech et Beudant, Oliveira etc.

Elle repose sur le principe fondamental d'exclusion de tout moyen coercitif quel qu'il soit, ainsi que son adaptation à tout cavalier et tout cheval quel que soit son niveau.

Extrait de - Philippe Karl, Dérives du dressage moderne, recherche d'une alternative "classique", © Editions Belin, 2006 :

« La légèreté n'est pas une déclaration d'intention à caractère poétique ou ésotérique, mais une philosophie regroupant des concepts équestres clairs et efficaces et mesurables. Elle exclut tout recours à la force ou à des artifices coercitifs (enrênements, muserolles serrées…), mais n'écarte aucun type de cheval et s'intéresse à toutes les disciplines équestres.
Elle propose un plan de dressage compréhensible et fiable, avec des principes clairs, des méthodes efficaces et des procédés respectant pleinement la nature du cheval. Elle met ainsi l'équitation supérieure à la portée de tout cavalier sérieux, même ne disposant que d'un cheval tout à fait ordinaire.
Cette école s'appuie sur une connaissance approfondie du cheval, se remet en question et s'affine avec les progrès de tous ordres (anatomie, physiologie, locomotion, équilibre, psychologie, éthologie). Elle a pour objectif la mise en valeur du cheval et l'épanouissement du cavalier, par une constante recherche de l'efficacité dans l'économie des moyens. »

« Tous les chevaux travaillés dans la Légèreté parviennent au
rassembler, même les plus ordinaires. » Philippe Karl

« Une main intelligente supplante "haut la main" tout matériel
de contention. » Philippe Karl




La carte des instructeurs et élèves instructeurs de l'EDL :

https://www.google.com/maps/d/viewer?mid=1LR-9SdFj9v-qLRJJ1ZwoFtmAPP0&fbclid=IwAR0_9WMxuyFmuzAD2CtWQFFSIIYbIfUdFBfj9rFzlZhEYVqK_NDU2UYU_LM&ll=47.14388636937631%2C1.7567061500000136 &z=6


J'essaye de marquer le post avec des post-it pour pouvoir retrouver les points intéressants, sinon j'essaye aussi de faire un sommaire :
- Bibliothèque et DVDthèque : page 4
- Vidéos de présentation : page 4
Sujet marqué en post-it L'auteur de ce sujet l'a marqué par des "Post-It".


Cliquez-ici pour suivre le post marqué



Édité par juu_lie le 31-05-2019 à 14h22

Uneraell

Membre d'honneur
 

Trust : 98  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1665
6 j'aime    
L'Ecole De Légèreté de Philippe Karl
Posté le 16/10/2021 à 22h30

couagga je pense que ce point de faible flexibilité des dorsales est aussi souvent repris pour critiquer la théorie selon laquelle l'incurvation du cheval doit suivre la courbe sur laquelle il se trouve. J'ai entendu ça pendant toute mon adolescence, et c'est quelque chose qui se tient dans le cas de la véritable incurvation telle que tu la décris pour un cercle de 20m, mais beaucoup moins pour une volte de 8m, par exemple. Sur ce point, je trouve les travaux de G. Higgins et ses représentations peintes sur les chevaux vraiment très intéressantes pour comparer ce qu'on nous dit que le cheval doit faire, ce qu'il est capable de faire biomécaniquement et ce qui se passe vraiment quand le cheval s'exécute.
Comme l'a évoqué galop.infini certains ressentis peuvent nous donner une impression fausse (ou faussée) de ce qui se passe dans le corps du cheval.

Je réagis aussi sur un autre point (c'est marrant, ça a été un de nos sujets de débats durant le repas de ce soir); se détourner de l'équitation soit disant classique parce que c'est compliqué et incohérent, d'accord. Mais arrivé à un certain point, ça reste de la responsabilité des cavaliers de dire "non, tout ceci n'a pas de sens, je ne le ferai pas et je vais le remettre en question". Il n'y a pas si longtemps j'ai lu un commentaire d'une instructrice de l'EdL qui disait "l'équitation doit être simple pour le cheval, mais on n'a jamais dit qu'elle devait l'être pour le cavalier". Ça m'a fait sourire, parce que ça fait écho à mon sens de la rigueur et je ne crois pas que la facilité ne soit que vertu. Néanmoins, mettre sur un piédestal cette idée que l'équitation doit être compliquée me dérange. Beaucoup de cavaliers semblent pourtant accepter ça comme une fatalité.

Parfois il faut savoir faire confiance à son ressenti, regarder un peu ce qu'en dit le cheval et bousculer l'enseignement qu'on nous offre. C'est trop facile de juste dire "le dressage c'est brutal et nul alors je vais juste aller en balade" (je caricature évidemment). Y a toujours bien autour de nous un autre instructeur, un autre cavalier, un bouquin à lire, quelqu'un avec qui échanger en ligne. "Je vais faire tout l'opposé de comme on a toujours fait" c'est pas mieux que dire "on a toujours fait comme ça".

(Objectivement, ce message ne sert probablement pas à grand chose et comme très souvent, je suis fort d'accord avec toi. Mais je me suis encore chauffée aujourd'hui sur le sujet des gens qui ne réfléchissent à rien et fallait juste que je le sorte, je crois).

Juu_lie

Membre ELITE Or
  

Trust : 546  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 36240
0 j'aime    
L'Ecole De Légèreté de Philippe Karl
Posté le 16/10/2021 à 23h11

uneraell disons que l'équitation est compliqué pour le cavalier ...
psycchologiquement

mais ouais trouver un enseignant correct devient de plus en plus compliqué ...
en même temps quand on voit la politique de la FFE, l'essor grandissant du "dressage moderne" et la formation des BPJEPS ......

Uneraell

Membre d'honneur
 

Trust : 98  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1665
0 j'aime    
L'Ecole De Légèreté de Philippe Karl
Posté le 16/10/2021 à 23h20

juu_lie Ah pour le casse tête mental, là je suis bien d'accord xD. Je peux rêver de ce que mange mon cheval

En soi, la FFE ne prend peut être pas que de bonnes décisions, mais au moins vous avez une vraie culture du cheval. En Belgique, sur 10 ans en club j'ai eu deux profs qui avaient un diplôme. Ici c'est pas rare d'avoir une proprio de 16-17 ans donner cours aux gamins parce qu'elle monte pas trop mal et qu'elle veut se faire de l'argent de poche. L'examen nécessaire pour aller en concours, c'est l'équivalent du galop 4. Je ne connais personne qui a validé l'examen du niveau au dessus pour lequel le cross est demandé (et cet examen là est réputé tellement difficile que quand tu paies ton passage, tu as directement 2 sessions théoriques et un repêchage pour une des disciplines dedans). J'ai fait une épaule en dedans en club pour la première fois à 28 ans.
D'ailleurs, j'ai arrêté de monter en club le jour où j'ai demandé à ma prof quand est ce qu'on ferait autre chose que des cercles en contre plis et des cessions à la jambe au pas et qu'elle m'a répondu "Quand tu t'acheteras un cheval, ceux de club ils sont capables de rien d'autre" (et en effet, jamais vu un club qui avait rien qu'un seul cheval mis correctement en dressage).

Malgré tout le négatif, j'avoue que parfois je vous envie un peu

Juu_lie

Membre ELITE Or
  

Trust : 546  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 36240
0 j'aime    
L'Ecole De Légèreté de Philippe Karl
Posté le 16/10/2021 à 23h24

uneraell hum sympa les cours donnés pas des gamines ...

m'enfin clairement les moniteurs en sortie de BPJEPS c'est guère mieux ...
Niveau d'entrée galop 4 ...

Et nous les concours c'est à partir du galop 2 ...

pour le dressage en club .. idem j'ai jamais rien fait d'autre que des cessions lol

Galop.infini

Maître
    

Trust : 178  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1100
0 j'aime    
L'Ecole De Légèreté de Philippe Karl
Posté le 17/10/2021 à 10h53

Euh juu_lie maintenant pour le BPJEPS ils demandent un bon niveau Galop 7 de CCE bien décanté, ou bien un p'tit Galop 7 avec un cheval "tire-cul" donc faut les moyens pour se payer le bestiau, et/ou les cours de préparation, bref c'est de plus en plus un métier/formation pour les fils/filles à papa.
D'ailleurs cette année aux championnats Européens de Dressage Poney, une formatrice a noté que tous les cavaliers présents étaient fils/filles de machin qui est soit déjà dans les chevaux, soit qui a du fric, voire même les deux ! Alors que les années d'avant, y'avait de tout !

uneraell ah mais en club ici c'est pareil, c'est cessions à la jambe et encore... Sauf dans les gros clubs mais en général ça pense plus à sauter qu'à dresser... Quoi que là où je suis, étrangement un centre plutôt orienté balade/rando, on fait des trucs plus techniques : rentrer les hanches sur la piste puis le cercle, des enchaînements de bouts de reprises simples genre Club 3, développer et rassembler l'allure, bibi fait faire des EED aux chevaux et ça passe crème, du moins au pas mais c'est parce qu'ils apprennent,mais au moins ils apprennent des choses, ils restent pas sur leurs petits acquis niveau Galop 3 quoi. XD

Édité par galop.infini le 17-10-2021 à 10h55



Uneraell

Membre d'honneur
 

Trust : 98  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1665
2 j'aime    
L'Ecole De Légèreté de Philippe Karl
Posté le 17/10/2021 à 11h06

juu_lie Je parlais de l'équivalent des concours Amateur, pour lesquels il faut en France le galop 7 non ?


galop.infini J'avais un jour regardé la reprise de dressage du passage du galop 7 et j'avais été étonnée en mode "ah mais les chevaux de club en France ils savent faire ça ??" Mais j'ai pas d'expérience de première main sur la question évidemment :p.
Ceci dit, je ne suis pas étonnée par le fait qu'un club balade / rando fasse des trucs un peu plus "poussés", je crois que c'est un peu lié à ce que tu dis au dessus (et qui correspond à mon expérience des gros clubs d'ailleurs). Si tu as déjà un bon cheval de sport, avec des origines un peu sympa, et un début de travail correct, y a quelqu'un pour te faire bosser, sinon tu ne vaux rien. Dans les cercles plus orientés loisirs, on sort des sentiers battus, on fait un peu de tout, on s'éclate un peu plus avec les chevaux et parfois du coup, ça "ose" même faire du dressage. C'est en soi une bonne chose ! Ca tient d'une réflexion plus globale du cheval aussi, j'ai l'impression.

Galop.infini

Maître
    

Trust : 178  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1100
0 j'aime    
L'Ecole De Légèreté de Philippe Karl
Posté le 17/10/2021 à 12h24

Ouais pour sortir en Amateur en France faut le Galop 7.

Couagga

Membre ELITE Or
  

Trust : 141  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11378
2 j'aime    
L'Ecole De Légèreté de Philippe Karl
Posté le 17/10/2021 à 22h14

uneraell

Alors pour ma part, je n'ai jamais appris que l'incurvation du cheval devait suivre la courbe du tracé qu'il suivait. Déjà parce que comme tu dis, c'est totalement impossible et de toutes façons, sans répéter ce que j'ai décris/appris de l'incurvation dans mon message précédent, ce n'est pas le but de celle-ci. Il s'agit juste de trouver une cohérence dans l'orientation posturale.

Pour la cavalerie en club, je pense que c'est complétement dépendant du ressort de l'enseignant et que si, c'est possible, puisque j'ai eu la chance d'avoir accès en club, sur une cavalerie de club, à des chevaux très divers en race et morpho mais pour la plupart aptes à diagonaliser et changer de pied ! Quasi tous accédant à tout le travail de deux pistes et contre-galop. Oui, oui, c'est possible.
Un club essentiellement tourné vers le dressage, avec un enseignant qui faisait tourner toute sa cavalerie avec les confirmés comme avec les débutants, et très soucieux de transmettre le travail du cheval à tout ce petit monde. Du coup, tout en apprenant, on entretenait le travail des chevaux et les chevaux étaient tolérants envers les débutants, plutôt maitres d'école, et bien avancés pour les confirmés. A chaque nouveau cheval dans la cavalerie, c'était aussi le moyen d'apprendre à le former sous les conseils vigilants de cet enseignant.

Je n'ai jamais retrouvé une qualité identique de cavalerie, même dans des clubs réputés de bon niveau en dressage. En général, l'épaule en dedans c'est le max et c'est bien triste. De nos jours les profs préfèrent mettre des enrênements pour """""protéger"""" le dos des chevaux. La bonne blague. Nous dans ce club, on apprenait plutôt à bien les travailler directement et on n'avait pas besoin d'enrênement, juste d'un bon prof.

Juu_lie

Membre ELITE Or
  

Trust : 546  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 36240
0 j'aime    
L'Ecole De Légèreté de Philippe Karl
Posté le 17/10/2021 à 22h21

couagga et pourtant, on avait bien dans les manuels (de galops entre autre) le schéma du cheval sur un cercle dont le corps suit la courbe entièrement ...

ben dis donc tu as aussi eu de la chance sur la cavalerie de club ^^

ah ça les enrênements ... dans la majorité des clubs ils sont tous avec un gogue ....

Couagga

Membre ELITE Or
  

Trust : 141  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11378
1 j'aime    
L'Ecole De Légèreté de Philippe Karl
Posté le 17/10/2021 à 22h28

juu_lie

C'est un schéma, juste pour illustrer.

La biomécanique n'est pas la préoccupation de la Fédé je pense

Ce fut le seul club que j'ai connu comme ça. Une exception mais qui pour moi fait office de preuve que c'est possible. Pas à la portée d'un moniteur BPjeps mais possible malgré tout.

Juu_lie

Membre ELITE Or
  

Trust : 546  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 36240
0 j'aime    
L'Ecole De Légèreté de Philippe Karl
Posté le 17/10/2021 à 22h30

couagga ouais mais c'est clairement ce qu'on nous apprend
(et comme je disais, c'est ce que des personnes comme IW préconisent/font ...)

ah oui c'est possible. Mais il faut un sacré investissement ... que ça soit en terme d'argent que d'investissement personnel du coach pour travailler les chevaux ...
(ça aussi ça manque, les clubs où la cavalerie est régulièrement travaillée par les moniteurs ...)

Couagga

Membre ELITE Or
  

Trust : 141  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11378
0 j'aime    
L'Ecole De Légèreté de Philippe Karl
Posté le 17/10/2021 à 22h36

juu_lie

euuuh, non. C'était des chevaux très classiques, SF, trotteur, pur sang, ... et l'enseignant ne montait quasiment que les siens, qu'il incluait parfois à la cavalerie pour certains niveaux de cavaliers.
Mais cet enseignant était soucieux d'apprendre à apprendre, apprendre à travailler, et savait donc quel chemin faire suivre aux cavaliers comme aux chevaux pour obtenir des chevaux dressés au final. C'était tout bénef pour tout le monde : lui, les chevaux, les cavaliers.

Pas un gros club, pas un club friqué. Petite cavalerie, pas beaucoup de cavaliers par reprise... le dressage n'attire pas les foules, les gens préfèrent sauter et partir en concours. Mais un vrai homme de cheval

Juu_lie

Membre ELITE Or
  

Trust : 546  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 36240
0 j'aime    
L'Ecole De Légèreté de Philippe Karl
Posté le 17/10/2021 à 22h38

couagga ah ouais alors là vraiment chapeau à lui !
c'est tellement dommage que ça soit si rare ...

Couagga

Membre ELITE Or
  

Trust : 141  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11378
1 j'aime    
L'Ecole De Légèreté de Philippe Karl
Posté le 17/10/2021 à 22h43

juu_lie

comme tu dis

Il avait aussi un don pour le débourrage. Jamais il ne cassait les chevaux, un vrai talent, il rendait aux proprios des chevaux fins aux aides et intacts dans leurs allures et leur brio naturel. Un dressage classique, sans artifice, très soucieux du rythme d'apprentissage du cheval. S'il fallait deux mois, ça se faisait en deux mois. Pas de fast-débourrage spectaculaires chez lui. Juste de la qualité et du respect.

Édité par couagga le 17-10-2021 à 22h44



Juu_lie

Membre ELITE Or
  

Trust : 546  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 36240
0 j'aime    
L'Ecole De Légèreté de Philippe Karl
Posté le 17/10/2021 à 22h49

couagga ah ca les débourrages ... un gro soucis aussi ...
Page(s) : 1 ... 173 174 175 176 177 178 179 180
L'Ecole De Légèreté de Philippe Karl
 Répondre au sujet