Quand la seule solution semble l'euthanasie...

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5 6
Auteur
6141 vues - 76 réponses - 1 j'aime - 32 abonnés

Pshiit

Initié
 

Trust : 90  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 183
Quand la seule solution semble l'euthanasie...
Posté le 04/08/2019 à 11h12

Bonjour à tous,

Comme le mentionne si joyeusement mon titre, je suis face à une situation plus que difficile..

Cela fait 4 ans que ma jument se bat contre l'emphysème, voir lien du post ci dessous :


https://www.chevalannonce.com/forums-10345867-fourbure-declaree-apres-traitement-emphyseme

Des années de traitement et crises plus tard, elle est passée en stade palliatif. Mais depuis 4 mois c'est la dégringolade !
Ma jument est en détresse respiratoire grave avec le passage d'air obstrué. Mes vétérinaires sont venus plusieurs fois et ne savent plus quoi me dire.
Nous avons même retenté un petit traitement de corticoïdes mais celui ci a déclenché une fourbure...

Dès que je leur demande quand arrêter l'acharnement, ces derniers m'ont dit qu'elle était encore en trop bel état pour abréger. Certes, elle a une belle corpulence, continue de manger et est debout. Mais pour moi elle souffre ! Depuis un mois son regard s'est éteint, ma jument qui interagissait beaucoup avec moi, ne réagit plus. Elle a la tête baissé et le regard dans le vide.. De plus, elle respire très mal, je l'entends siffler à 5 mètres et ne peut plus traverser son pré sans des quintes de toux énormes !!

J'ai de nouveau fait le point avec mes vétos avant hier car je suis désemparée face à cette situation. Voici donc leur verdict, je dois doubler les doses d'inhalation sur les 15 jours qui viennent. Si malheureusement cela ne fonctionne pas, c'est qu'il n'y a plus rien à faire.

2 options s'offrent à moi, pour les vétos, pour la laisser partir :

La 1ère : rester x temps sous ce traitement et la laisser se dégrader. Abréger ma jument une fois qu'elle aura perdu de l'état, c'est à dire ne mangera plus et sera affaibli. Donc risque d'étouffement et arrêt cardiaque à tout moment.

La seconde : la faire partir d'ici un petit mois vu que l'on sait pertinemment qu'elle ne remontera pas la pente. Cela permettrait qu'elle parte avec moins de souffrance dans un état un plus digne.

Je penche pour la seconde option, je préfère qu'elle n'arrive pas à un stade de souffrance ultime pour devoir l'euthanasier ! Parce que la première option veut dire jument affamée et limite morte..

Mais une partie de moi culpabilise de baisser les bras maintenant, j'ai toujours l'espoir qu'elle aille mieux même si c'est les chances sont quasi nulles.

Puis quinze mille questions que je n'aurais jamais pensé viennent, comment se passe une euthanasie ? Comment procéder ? Où la mettre ? Comment contacter l'équarisseur ? Quel coût ?

Bref, ce post est là pour vider mon sac et avoir vos avis, expériences et témoignages.

Pshiit

Initié
 

Trust : 90  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 183
0 j'aime    
Quand la seule solution semble l'euthanasie...
Posté le 13/08/2019 à 12h15

Puis la vidéo est clairement hyper contradictoire !

Le poney démontré souffre clairement d'une grosse crise ! Mais il est laissé au foin bien sec et poussiéreux ainsi que sur un enclos bien poussiéreux. Je pense que si j'avais fait ça à ma jument, elle serait déjà morte depuis longtemps !
Donc à titre personnel, je fais moyennement confiance face à ce manque de connaissances clairs de cette pathologie sur la vidéo.

Ma jument est en moins bon état que ce poney en crise. Bref je m'arrête là.

Erell29

Membre ELITE Argent
 

Trust : 114  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8092
0 j'aime    
Quand la seule solution semble l'euthanasie...
Posté le 13/08/2019 à 12h28

pshiit

Ce genre de choix est fait quand l'équidé est SME et avec des soucis respi (asthm, toux, emphysèm). Je te souhaite d'avoir jamais à connaître ça et de pouvoir continuer à mettre ta jument qui souffre à l'herbe fin d'assurer son confort respiratoire sans flinguer le reste de son organisme.........

Sinon, je t'indiquais l'EB car ça offre un léger confort respi durant 1H et le masque n'est pas que protecteur de la poussière, il appui à certains endroits spécifiques du nez. Tu n'es peut être pas dans le curatif, je l'entends très bien mais tu peux te servir des méthodes curatives afin d'en faire des soins palliatifs et de l'accompagner au mieux. Atténuer la souffrance sans faire baisser de trop la vigilance afin de trouver du confort.... mon intention n'est pas de te persécuter.

Je te rassure, je connais bien cette maladie, par mon travail, j'ai accompagné beaucoup de personnes en soins palliatifs jusqu'à....

Expar

Membre ELITE Argent

Trust : 178  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7738
2 j'aime    
Quand la seule solution semble l'euthanasie...
Posté le 13/08/2019 à 12h32

pshiit

Tu accompagnes ta jument au mieux, donc pas de culpabilité à avoir quant à la décision à prendre, peu importe demain ou plus tard. Si tu en arrives là, c'est que tu as épuisé les "solutions assez durables" + la qualité de vie de la jument n'est plus là.

Tu sais, tu fais partie des très rares cavaliers qui ont racheté un cheval de club pour pré-retraite et retraite. Tu lui as offert une belle retraite, et là, tu vas l'accompagner sur sa fin de vie au mieux pour vous 2. Ca sera dur, très difficile, mais une belle preuve d'amour que d'envisager l'euthanasie, plutôt que l'acharnement thérapeutique pour la garder près de toi quelques jours/semaines de plus.

Bon courage !

Pshiit

Initié
 

Trust : 90  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 183
9 j'aime    
Quand la seule solution semble l'euthanasie...
Posté le 13/08/2019 à 13h03

Actuellement comme expliqué je suis déjà sur des soins de confort qui vont la soulager une heure voir deux sur la journée. Je ne vais donc pas multiplier les soins traitements qui sont contraignants pour ma jument et, qui n'apporteornt rien de mieux ! De plus elle se laisse de moins en moins faire niveau traitement. Elle en a marre de me voir pour faire les inhalations.

Pour le lieu de vie de ma jument, non je n'ai jamais connu des environnements poussiéreux avec elle. Et oui j'ai choisi scrupuleusement son mode de vie. Donc elle finira ses jours au pré sans poussière entouré de forêts.

Et encore une fois je le répète je suis déjà dans du traitement de confort et paliatifs avec des médicaments curatifs !

Je continue ce post pour avoir du soutien, témoignages et tenir informés les personnes qui me l'ont demandé. Et non POUR SAVOIR QUELS TRAITEMENTS FAIRE.

Désolée pour ce côté un peu brut, mais je commence à fatiguer de devoir me justifier ! À un moment ça va 5 minutes. Malheureusement si ça continue je ferais silence radio. La situation est déjà assez dure pour moi, ce n'est pas pour me faire rabâcher X fois que je n'ai pas tout fait ou tout tenté.

J'utilise ce post un peu comme un exutoire et ça me fait du bien de partager ce quotidien difficile, donc non personnellement je n'ai plus envie d'entendre mais as tu fait ça, es tu sûr d'avoir tout tenté, etc...

Erell29

Membre ELITE Argent
 

Trust : 114  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8092
0 j'aime    
Quand la seule solution semble l'euthanasie...
Posté le 13/08/2019 à 13h18

Heu.... je t'ai jamais demandé de te justifier. Je te proposais juste un type de soin qui m'a déjà beaucoup servi ainsi qu'à des ami-e-s pour leurs chevaux à des stades différents de la maladie. Tu prends, tu prends pas, tu fais comme tu veux y'a pas de soucis ;) Mon but n'était pas de te faire sentir que ce que tu faisais n'était pas bien, au contraire, c'était au cas où tu puisses avoir des outils qui puissent apaiser les choses.

Cyrielle77

Apprenti
  

Trust : 188  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 428
1 j'aime    
Quand la seule solution semble l'euthanasie...
Posté le 13/08/2019 à 15h29

pshiit tu es très courageuse de penser ainsi.
Je viens moi même de faire partir mon cheval suite aux conseils des vetos alors meme qu'une semaine avant on me disait qu'il n'était pas utile de l'emmener en clinique.
Il s est dégradé à une vitesse folle et je n'ai rien vu venir.
les souvenirs de lui vers la fin me font mal au coeur.
En meme temps il a fallu en arriver là pour que j'arrive à prendre une décision.
si tu as le courage, écoutes ton coeur et abrége ses souffrances.
il vaut mieux en avoir un bon souvenir et ne pas la laisser se dégrader ne serait ce que pour sa dignité.

Pour te décrire comment ça se passe, ils commencent par les tranquiliser afin qu il puissent partir sereins.
ils administrent ensuite une dose de morphine pour qu'aucune douleur ne soit ressenti par l'animal, puis le fameux T61...
pour l'equarissage tu peux faire appel à Horsia, Atemax ou d'autres si il sont dans ta région.

je te souhaite beaucoup de courage je suis en plein dedans et on ne s'en remet jamais vraiment. .

comme beaucoup mont dit , c'est une énorme preuve d'amour et de courage que de les laisser partir quand il le faut.
nous n'avons pas cette chance avec les humains qui doivent parfois souffrir des années durant alors qu ils ne souhaitent plus se battre...

Cath87

Membre ELITE Or
  

Trust : 155  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 12110
1 j'aime    
Quand la seule solution semble l'euthanasie...
Posté le 13/08/2019 à 17h25

lorsque mon cheval était en "crise" (d'autre chose), il ne se laissait pas approcher.... c'était pour moi un signe évident de malaise....
je sais que tu prendras la bonne décision et j'espère que ta jument souffrira le moins possible.
je te donnerais bien mon avis mais il serait déplacé, on sent que tu as encore besoin de temps
plein de courage

Missd

Membre VIP
 

Trust : 16  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4441
0 j'aime    
Quand la seule solution semble l'euthanasie...
Posté le 14/08/2019 à 08h23

Je viens de lire ton post et je suis sincèrement désolée pour toi et pour ta jument.

Une amie avait aussi un cheval atteint d'emphysème ou du tout au moins les vétos pensaient à l'emphysème au vu des symptômes.
Elle avait essayé tous les traitements possibles : rien ne le soulageait vraiment juste de petites améliorations passagères, son cheval ne pouvaient plus faire trois pas sans se mettre à tousser à bout de souffle. Il n'avait pas perdu d'état pour autant.
Comme toi, elle envisageait l'euthanasie. En dernier recours et aussi pour pouvoir prendre une décision, elle a décidé de l'emmener à Liège dans une clinique spécialisée dans les pb respiratoires.
Après fibroscopie et prélèvements fait directement dans les poumons, son cheval avait un staphylocoque !
La clinique a fait un lavement au niveau des poumons (c'est impressionnant à voir ! ) mis sous antibios et je ne sais plus quel autre médicament. Le traitement a été long. L'état de son cheval s'est nettement améliore. Il reste plus fragile et elle fait très attention à son environnement
Suite à ce traitement , elle le remonte en ballade.

En ce qui concerne l'euthanasie, c'est malheureusement ce que nous avons vécu le jeune cheval de mon ami. Le véto l'a laissé souffrir le martyr en sachant pertinemment bien qu'il était en train de mourir et qu'on ne pouvait plus rien faire. Il nous a laissé nous débrouiller sans rien proposer. On ne savait plus quoi faire. En désespoir de cause, nous l'avons emmené à la clinique véto de Gand. Et il a été endormi la bas le jour même.

Quelque soit la décision que tu prendras, je suis sûre que tu feras au mieux pour ta jument. Ce n'est jamais une décision facile à prendre et il faut beaucoup de courage et d'amour pour le faire.
Pour le passage de équarrissage, épargne toi vraiment ce moment car c'est une image qu'il vaut mieux ne pas avoir.Tu peux en effet laisser l'argent et les papiers du cheval près de ton cheval. Le chauffeur les prendra et fera le nécessaire.

Je t'envoie plein de courage

Pshiit

Initié
 

Trust : 90  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 183
14 j'aime    
Quand la seule solution semble l'euthanasie...
Posté le 28/08/2019 à 19h07

Bonsoir à tous,

C'est le cœur lourd que je vous écris ce soir.
Ma jument a eu une légère acalmie dans ses crises mais rien de probant...

Comme convenu j'ai refait venir le véto afin de statuer tout cela. En effet, depuis une semaine c'est reparti comme avant niveau crise avec une jument prostrée la journée seule dans sa stabu...
Elle est prise de partout dans les poumons selon le véto enfin ça s'entend surtout !

N'ayant plus aucun traitement qui agit et la jument ne supportant pratiquement plus les inhalations, nous n'avons donc plus moyen de la soulager. Nous avons décidé de programmer son départ....
En effet, son état ne s'améliorera pas et sa vie de cheval commence à être altérée.

Pour mon véto, il n'est pas nécessaire de réaliser l'euthanasie dans l'urgence. N'étant pas en extrême état de souffrance, je peux donc prendre le temps de préparer sereinement son départ..
Il ne m'a pas donné de date, c'est à moi de faire ce choix qui est malheureusement fait. J'attends de voir le passage des températures élevées et si malheureusement son état ne s'améliore pas, je programmerai son départ.
Je ne veux pas la faire partir quand son état de souffrance sera au plus haut ou dans l'extrême, mon vétérinaire me le déconseille aussi.

Je vais donc voir avec mon gérant pour le choix du lieu et la partie équarrissage.
Cela sera mon vétérinaire qui suit ma grosse depuis 6ans qui pratiquera son euthanasie. Cela me rassure car elle sera entourée par moi, ma sœur et un vétérinaire qu'elle connaît bien. Ce qui ne lui induiera pas de stress supplémentaire.

Depuis cette officialisation de son départ, je ressens un drôle de sentiment, celui de condamner et mettre à mort ma jument... Mais sincèrement, je ne veux plus la voir souffrir et se dégrader à petit feu. En effet, de nouveaux signes et comportements de mal être apparaissent de jour en jour.

En ce moment, elle s'isole des copains, reste la journée prostrée sans manger, ni brouter. Lorsqu'elle broute, elle tousse toutes les 5 secondes et recrache une partie de son herbe... Après, elle semble sereine donc je veux que ces derniers moments se passent dans cette sérénité et non dans le stress et la souffrance extrême.

Je vais donc l'accompagner en douceur dans cette fin vie pour qu'elle lui soit le plus paisible possible. Après douze ans et demi à ses côtés, des heures sur son dos, de pansage, de broutage et cette promesse faite il y'a dix ans dans son box, moi petite cavalière de club galop 3, de ne jamais la laisser tomber et de l'accompagner jusqu'au bout, le moment est venu d'honorer cette promesse.
Elle aura été la jument d'une vie, celle qui m'a faite progressée, grandir, me remettre en question. Je lui dois bien ça de l'accompagner dans ce moment plus que difficile..

Expar

Membre ELITE Argent

Trust : 178  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 7738
0 j'aime    
Quand la seule solution semble l'euthanasie...
Posté le 28/08/2019 à 19h19

pshiit

Bon courage et ne t'en veux pas de programmer son départ.

Honnêtement, perso, d'avoir mon cheval dans une pension avec une majorité de retraités, et donc des "départs" chaque année, tu fais le bon choix. Si l'arrivée de l'automne lui donne un répit tant mieux, mais sinon, tant mieux aussi.

Khymette

Maître
    

Trust : 26  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1158
0 j'aime    
Quand la seule solution semble l'euthanasie...
Posté le 28/08/2019 à 19h37

pshiit c’est le plus difficile dans ce genre de maladies lentes d’évolution, devoir décider de l’instant tellement arbitraire ou ça s’arrête qui peut tout aussi bien être des jours plus tard ou plus tôt. Ensuite c’est personnel mais quand on souhaite être présent il vaut mieux prendre le rdv pour ne pas imaginer son agonie ou culpabiliser à savoir qu’il est parti seul si on le retrouve sans vie.

Courage !

Ventes

Expert
   

Trust : 250  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 961
1 j'aime    
Quand la seule solution semble l'euthanasie...
Posté le 28/08/2019 à 19h42

J'en ai les larmes aux yeux en vous lisant.
Je ne pas vous dire que je peux comprendre votre ressenti car je ne suis pas passer par un tel choix mais je comprend votre décision qui est très honorable pour votre jument.
Plein de courage à vous.

Jinssa

Membre d'honneur
    

Trust : 1610  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3240
1 j'aime    
Quand la seule solution semble l'euthanasie...
Posté le 28/08/2019 à 20h18

Ma pauvre... j ai la gorge serrée rien qu à te lire. J imagine dans quel état tu dois être...

Surtout ne t en veux pas. Sois fière même! Fière de tout ce que tu as fait pour elle. Fière de penser à elle en 1er même pour ce dernier voyage. De tout mettre en place pour que ça se passe " bien ".

Je t envoie tout mon courage pour traverser ça avec elle. Elle t en remercie j en suis certaine

Lulu423

Membre d'honneur
    

Trust : 581  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3488
0 j'aime    
Quand la seule solution semble l'euthanasie...
Posté le 28/08/2019 à 20h23

je suis tellement désolée pour toi je t'adresse tout mon soutient dans cette épreuve pleins de courage

Ddlaouf

Initié
 

Trust : -  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 139
0 j'aime    
Quand la seule solution semble l'euthanasie...
Posté le 28/08/2019 à 20h43

Je t'envoie plein de réconfort car, ayant dû moi-même prendre cette terrible décision il y a bien des annees, je ne peux que comprendre ce que tu ressens.. mais c'est tout à ton honneur de faire passer son bien-être avant tout. Bien qu'on ai l'impression de baisser les bras, d'être en dessous de tout, sache que c'est, à mes yeux, l'acte qui demande le plus de courage et d'abnégation. Comme tu l'as dit, elle a été ta compagne de route pendant un bon bout de temps alors profite de tes derniers instants avec elle sans penser au dénouement tant que tu le peux. C'est dur, oui, mais c'est par amour que tu lui offres la possibilité de partir dignement. Alors soit assurée de notre soutien dans la terrible épreuve qui se profile
Page(s) : 1 2 3 4 5 6
Quand la seule solution semble l'euthanasie...
 Répondre au sujet