Confinement + écriture compulsive

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18
Auteur
6370 vues - 270 réponses - 2 j'aime - 13 abonnés

Tikva

Maître
    

Trust : 708  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1003
Confinement + écriture compulsive
Posté le 26/04/2020 à 09h46

Un énième sujet sur le confinement

Enfermée dans mon placard à balai moyenâgeux depuis bientôt 6 semaines sans l'ombre d'un poil de poney, j'ai décidé de rentabiliser mon temps ...

Je me suis mis en tête d'écrire la "petite" histoire qui me trottait dans la tête depuis un moment, résultat un mois plus tard : 110 000 mots !

Comme je suis totalement néophyte en la matière (et que j'ai peu peur de me faire bolosser sur les forums spé), je voudrais savoir si certains parmi, également privés de Pompom, se sont aussi dans ce type de projet pendant ce foutu confinement ...

Partageons notre expérience, nos idées etc., j'imagine que je ne suis pas la seule

flora51 Je veux de tes nouvelles aussi !

Utamay

Membre d'honneur
 

Trust : 100  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1692
0 j'aime    
Confinement + écriture compulsive
Posté le 05/06/2020 à 22h01

Je ne réagis pas à tous vos posts mais je lis tout, je guette les mises à jour du sujet !
Ça fait plaisir de voir qu'on est de plus en plus nombreux et toujours aussi motivés !

thin
Non mais 16 chapitres et 95 000 mots, c'est le tout
Là, je corrige le 7e chapitre Je ne suis pas au bout de mes peines !

Thin

Membre d'honneur
 

Trust : 12  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1737
0 j'aime    
Confinement + écriture compulsive
Posté le 05/06/2020 à 22h19

utamay Oui oui c’est ce que j’avais compris mais quand même, t’as une bonne productivité
Pour toi d’ailleurs le plus dur c’est la correction ou d’autres parties du processus ?

Utamay

Membre d'honneur
 

Trust : 100  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1692
0 j'aime    
Confinement + écriture compulsive
Posté le 05/06/2020 à 22h26

thin
La correction, clairement.
Le premier jet, c'est la partie marrante, c'est la suite qui est une corvée Mon pauvre bébé-texte se fait mâchouiller et déchiqueter par les alpha-lecteurs, je corrige une fois, deux fois, trois fois... et encore, j'ai bien progressé, je garde à peu près 90% de mes textes maintenant... à une époque, je réécrivais tout, je ne gardais rien !

Ewanae

Membre d'honneur

Trust : 72  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1483
0 j'aime    
Confinement + écriture compulsive
Posté le 05/06/2020 à 22h29

tikva

La vache tu as été à une vitesse ! Oo
J'ai halluciné quand j'ai vu ton mail ce matin. Je prendrai le temps de te répondre sur certains points par mail ;) mais certaines remarques m'ont fait rire xD

utamay je ne t,'oublie pas ! J'espère pouvoir lire ton chapitre demain pendant que chéri fait la sieste. Je t'enverrai aussi mon 4 quand j'aurai corrigé les plus grosses erreurs relevées par les filles :p

beerus même chose pour toi. Mon chapitre 3 est au chaud, mais j'aimerai t'envoyer la version corrigée donc c'est en cours... quand j'aurai rep a uta ;)

Ewanae

Membre d'honneur

Trust : 72  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1483
0 j'aime    
Confinement + écriture compulsive
Posté le 05/06/2020 à 22h31

utamay

Tu me rassures! J'ai l'impression d'avoir tellement de choses à modifier à chaque fois que je lis un retour. Le pire c'est que souvent je me dis "mais pourquoi j'ai fait ça oO"

Frisky

Expert
   

Trust : 44  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 504
0 j'aime    
Confinement + écriture compulsive
Posté le 06/06/2020 à 03h32

Yeahhhhhh!
J'ai eu mon stage pour septembre avec l'ancienne entreprise qui devait me prendre 5 semaines au mois de mai!
Et en plus avec le projet initial qui sera un énorme + sur mon CV. Du coup mon stage ne durera que 4 semaines mais je suis beaucoup trop contente ahah

Du coup plus qu'à trouver une autre entreprise pour le moi de janvier.

Vous avez des questions typiques à poser? Je pensais à la restauration (nourriture comprise ou non? On mange à un endroit? Ou je mange au lycée?) au lieu (y'en a 2 dans la ville), condition sanitaire.
Et également les horaires ^^"

Edit: Je sais plus lire: mauvais sujet

Édité par frisky le 06-06-2020 à 03h35



Tikva

Maître
    

Trust : 708  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1003
0 j'aime    
Confinement + écriture compulsive
Posté le 06/06/2020 à 08h04

azure84

Oh tu sais moi 85% de mon intrigue se déroule dans une seule et même ville donc

Mais je salue ta raison quant à l'idée de ne pas s'aventurer trop trop loin au risque de se perdre en route !

C'est chouette comme idée de créer une mythologie ça doit être super intéressant, j'imagine que tu te bases sur des trucs qui existent déjà ? N'hésite pas à nous présenter tes idées ! Idem que les autres, si tu veux que je jette un oeil à ton projet, n'hésite pas à m'envoyer un mp je te donnerais mon mail

Oui j'avais entendu parler de ce livre bien que je ne suive pas trop le youtube poney, de ce que j'en sais il a l'air d'aborder des sujets intéressants mais j'ai peur que ça manque un peu de profondeur en vrai. En fait, rien que le titre ne transpire pas vraiment la poésie à mon regard. Tu l'as lu du coup ? Il est bien ?

Petite j'avais lu la "leçon d'équitation" de Sara Gruen et j'avais beaucoup aimé, j'ai d'ailleurs repris quelques traits de caractères de la fille et de la mère pour construire mes propres persos.

thin

Je t'ai envoyé mes chapitres 1&2 par mail si le coeur t'en dit toujours Si tu n'as rien reçu c'est que j'ai du mangé un x ou - dans ton adresse sorry hihi

Pour conjuguer fatigue et écriture, je ne vais pas t'être d'un grand secours, perso quand je me sens fatiguée pour x raison boulot poney, longue journée ... et bien j'arrête puisque de toute manière je n'arrive à rien donc

Pourtant les temps d' "étude" sont extrêmement prolifiques ... J'ai eu le cas à chaque "pause" que je fais pour me documenter un peu plus sur les événements que je met en jeu, les musiques et poèmes que j'utilise ... Généralement je fais ça en faisant brouter mon fidèle destrier pour gagner du temps Et j'ai souvent plein d'idées qui me vienne par la suite et après j'écris d'une traite, je connais pas vraiment l'angoisse de la feuille blanche ahah.

Pour le fil, trouvez les deux bouts c'est bien (coucou la méthode Flocon) mais effectivement faut aussi réussir à tout peigner/tresser là dedans

utamay

J'imagine surtout que tu fais les choses très consciencieusement et que du coup forcément ça prend plus de temps que moi qui fait tout à l'arrache mais repasse X fois sur chaque paragraphe ! N'empêche je suis certaine qu'à la fin, tu auras un truc beaucoup plus propre que le mien

Sinon c'est marrant pour moi la réécriture c'est à peu près aussi marrant que le premier jet, enfin pour le coup je me reconnais un petit peu dans ce que tu dis de quand tu débutais : sur l'ensemble de mes phrases, je ne suis pas sûre qu'il y est 10 ou 15% qui ait gardé leur formes d'origine ...

La traque aux fautes et coquilles ça serait une autre paire de manche !

ewanae

Oui n'hésite pas à répondre à mon "petit" mail ça me ferait plaisir de voir un peu ce que tu vas garder ou non dans mes commentaires (bon quand tu as le temps hein).

frisky

Pas de soucis on est toutes très contentes pour toi

Utamay

Membre d'honneur
 

Trust : 100  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1692
0 j'aime    
Confinement + écriture compulsive
Posté le 06/06/2020 à 09h46

Je plussoie tikva : "La leçon d'équitation" est un livre équestre vraiment très agréable à lire (même si certaines parties de l'intrigue sont un peu fumeuses). Une de mes principales critiques seraient sur la traduction, on voit que les gens qui s'en sont occupés ne connaissaient que moyennement le vocabulaire équestre : elle longe sa jument avec une "sangle de voltige" (oui, un surfaix, quoi), les chevaux ont des "chaussettes" (alors oui, ça se dit, mais pour le coup, je n'ai pas vu une seule fois le mot "balzane") et quand sa fille se lance dans le concours complet, elle a du dressage, du saut et une épreuve "d'endurance"...

Justement, comme on parle de sa fille, si vous avez aimé "La leçon d'équitation", je vous recommande la suite : "Parcours sans faute", très sympa également.

thin
Je jongle aussi avec un boulot à plein temps, un poney et un semblant de vie sociale... Je pense que le secret se trouve dans la discipline. En ce moment, je ne suis pas sérieuse (pour ça que je traîne autant à corriger...), mais quand je veux vraiment écrire, je m'impose une tranche horaire et/ou un nombre de mots à atteindre, ça me permet d'avancer régulièrement.

tikva
Sur la réécriture, je pense qu'après des années à en faire, je suis juste dégoûtée/découragée. Il me semble que pour toi, c'est le premier ? De mon côté, c'est le cinquième que je corrige aussi sérieusement et de temps à autre, je me demande si ça vaut vraiment un tel investissement personnel et émotionnel. J'y passe un temps fou, je me torture à faire de mon mieux... Et je ne parle même pas des critiques que je dois encaisser. On a beau se dire que c'est pour le bien du texte, ça fait mal quand même.
Sur mon premier roman abouti, au moment de ma quatrième version, j'avais encore des critiques et des choses à corriger. J'ai fini par obliger à m'arrêter, sinon j'aurais pu passer ma vie à le réécrire encore et encore au lieu de passer à autre chose. Et tout ça pour qu'il se fasse refuser partout en maison d'édition... Il est très probable que le texte ne soit pas assez "mature", c'est mon premier, et même si je l'ai réécrit et corrigé plein de fois, son squelette de base a été inventé quand j'avais 16 ans... mais ça ne change rien au fait que c'est très dur d'avoir autant travaillé, autant donné, pour ne pas être récompensé à la fin.
Et ces efforts, ces interrogations, ces déceptions, je les multiplie par le nombre de romans que j'ai terminés et travaillés... du coup, corriger, c'était drôle les premières fois, maintenant, ça l'est beaucoup moins. J'ai la satisfaction d'avoir écrit et terminé un texte, ça, ça ne part pas, mais j'ai de plus en plus de mal à me dire "tu as été au bout de ce que tu voulais faire, tu l'as assez corrigé, c'est un bon roman".

Azure84

Membre VIP
 

Trust : 166  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4257
0 j'aime    
Confinement + écriture compulsive
Posté le 06/06/2020 à 10h44

utamay après ton roman plaire toujours pas à certaine personne, peu importe les corrections que tu y amène. Comme disait une vidéo de la fille que j'ai partagé, prendre en compte les avis des beta-lecteurs, se corriger, s'améliorer c'est bien mais faut que ça reste votre roman et qu'il vous plaise à vous avant tout. C'est votre histoire pas la leur donc à un moment donné si tu sens que tu as améliorer tout ce que tu avais à améliorer passe à la suite. Surtout que plus on passe de temps sur un projet moins on peut se le voir en peinture à la fin. Ca serait con de t'en dégouter totalement.

En ce qui concerne l'édition, tu sais que tu as toujours la possibilité de l'auto-édition même si ça demande plus de travail personnel et empêche souvent la mise en vente dans les grandes enseignes. Mais ça reste une possibilité et un sacré concurrent à l'édition classique maintenant.
J'ai même vu un auteur de roman qui a écrit pendant des années pour des maisons d'édition qui s'est tourné vers ce mode de publication car il en avait marre de se faire "exploiter" par les maisons d'édition qui tiraient tout le profit de son livre.

Sinon je confirme pour la discipline. Là je me suis fixée pour objectif de finir mon premier avant la fin de l'été.

tikva comme je l'ai dit je suis partie sur les 7 vertus et péchés capitaux (catholicisme et philosophie bonjour ). Et ensuite je puise pas mal d'inspiration dans le Silmarillon, la mythologie Pokémon avec le principe un être à l'origine de tout qui a crée des "enfants" pour le seconder ou dans mon cas leur refiler tout le boulot

Et non je n'ai pas lu le bouquin sur les chevaux car j'avoue avoir totalement laissé tombé les livres sur les chevaux depuis "L'étalon noir" et "Flamboyant" car comme toi je trouvais ceux-ci très nian nian et avec une histoire souvent bof bof et depuis ça m'a plus jamais intéressé de reprendre une lecture sur ce sujet.

Édité par azure84 le 06-06-2020 à 18h06



Utamay

Membre d'honneur
 

Trust : 100  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1692
0 j'aime    
Confinement + écriture compulsive
Posté le 06/06/2020 à 10h56

azure84
Il ne faut pas dire "Fontaine, je ne boirai pas de ton eau", mais je pense que je ne me tournerai jamais vers l'auto-édition car j'ai besoin d'un accompagnement professionnel : quelqu'un qui va m'aider à corriger, à trouver les supports visuels appropriés, à communiquer... et tout simplement, quelqu'un qui croit en mon travail.
J'ai des amis qui auto-éditent et qui sont heureux de ce choix, qui le font très sérieusement, mais pour un auteur qui travaille vraiment sur son texte, qui le fait relire et corriger, qui a choisi l'auto-édition en toute connaissance de cause, combien le balancent sur Amazon dès qu'ils ont terminé, sans même avoir pris la peine de retirer les coquilles ? C'est tellement facile aujourd'hui, ça se fait en deux clics ! Et c'est comme ça que les bons romans se retrouvent ensevelis sous une masse de mauvais...
Et sans parler de vendre en grandes enseignes, certaines petites enseignes et salons du livre ne veulent pas des auto-édités non plus. Le modèle est sans doute amené à changer, mais c'est une réalité à l'heure actuelle...

Last but not least, je ne pense pas que mon contrat de travail le permette. Je suis censée travailler exclusivement pour mon entreprise, et il me semble que je dois me déclarer comme auteur/micro-entrepreneur pour auto-éditer (une des raisons pour lesquelles les profs ne peuvent pas choisir cette option, j'en ai parlé avec des amis qui sont dans l'éducation nationale, et pour eux, c'est édition en maison ou rien).

Azure84

Membre VIP
 

Trust : 166  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4257
0 j'aime    
Confinement + écriture compulsive
Posté le 06/06/2020 à 11h00

utamay wha je savais pas que certain métier empêcher la création de son auto-entreprise à coté

Comment ça ce fait ? Veut dire comment ils peuvent t’empêcher de monter ta propre boite surtout si celle-ci n'a rien à voir avec ton métier actuel ?

Sinon je comprend ton choix de la maison d'édition, j'avoue que personnellement pour un premier roman je pense que je préférai passer par là, par sécurité, mais aussi question budget.

Utamay

Membre d'honneur
 

Trust : 100  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1692
1 j'aime    
Confinement + écriture compulsive
Posté le 06/06/2020 à 11h07

azure84
La question ne se pose pas à l'heure actuelle puisque de toute manière, je n'ai pas envie de m'auto-éditer, mais sur mon contrat de travail, il est écrit que je m'engage à "travailler exclusivement pour [ma boîte]" et je pense que ça exclut le fait de créer ma propre entreprise à côté... d'autant plus que je suis cadre à plein temps, donc je n'ai techniquement pas le temps pour une autre activité professionnelle ^^

J'ai déjà abordé la question avec mon boss, comme je vais normalement être éditée à l'étranger (et du coup, je dois déclarer moi-même mes revenus et cotisations, la maison ne pourra pas le faire), et j'ai un accord de principe, mais l'activité restera limitée vu que je n'aurai pas à assurer moi-même la vente/commercialisation du livre. C'est pas la même limonade quand il faut tout gérer soi-même en auto-édition.

Beerus

Initié
 

Trust : 60  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 111
0 j'aime    
Confinement + écriture compulsive
Posté le 06/06/2020 à 22h40

tikva "Marie-Michèle Jedébute" j'ai éclaté de rire, ça me rappelle que je suis retombée sur des petits textes écrits il y a quelques années En mode : il y a de l'idée mais.... non.

"c'est un gay, un roumain, un dépressif et une psychopathe qui rentrent dans un bar ... " -> moi j'adore tes persos chelous, ils sont absolument géniaux (et du peu que j'ai lu de tout ça, ça m'a l'air d'assez bien coller comme description ) (cf. voir mon amour débordant dans le screen posté plus tôt).

utamay J'ai hâte d'en savoir plus sur ton nouveau projet !!
Et j'ai un infini respect pour toi qui garde quand même la motivation pour Projet B, avec mon impatience je sais que je ne pourrais pas arriver au bout de la correction, je serais trop impatiente

Pour la relecture tu as tout mon soutien

thin Pour ce qui est de soigner mon impatience euh... cf au dessus ? Plus sérieusement je suis comme toi, et je suis en plus une grande rêveuse, alors je passe mon temps à m'imaginer tout pleins d'activités/projets que je veux faire TOUT DE SUITE. Et si ça traîne ou que je ne suis pas satisfaite ça me gonfle
Selon moi, la première chose à faire c'est se discipliner. Exemple : l'autre jour j'avais une pause que je comptais mettre à profit pour rêvasser (= productivité 0), mais je me suis mise un coup de pied au derche pour avancer sur la méthode Flocon. J'ai pleuré du sang mais ça prend forme. Ce sont ces petites victoires qui tempèrent (un peu) mon impatience.

Niveau mangas tu as quand même de bonnes références

Les questions de nom de plume et d'auto-édition sont hyper intéressantes !
D'ailleurs Uta, tu m'as bien fait sourire avec ta mère qui aurait été déçue que tu changes ton prénom, on dirait la mienne

azure84 Mince ça m'a l'air intriguant tout ça, j'ai envie de regarder Bleach maintenant
Je dois voir YourName aussi rhaaa.... (j'en ai déjà 5 ou 6 en cours, on va se calmer).

Je vois que comme moi tes chapitres sont relativement cours (enfin quand je compare à ceux d'Utamay ou de Tikva), mais tu as l'air d'avoir un bon rythme ! Je suis vraiment curieuse de voir à quoi tout ça va ressembler :)

ewanae Félicitations pour ton chapitre 4 !!
Quand tu as dit que tu t'auto-ennuyais je me suis dit que c'était mal parti mais tu as l'air de tenir le bon bout !
Les persos principaux c'est actuellement ma hantise... y'en a quoi ? Une vingtaine chez moi ? A qui je dois trouver une histoire et des motivations. Désespoir et pleurs.
C'est vrai que simplifier peut-être une bonne option (une guerre mondiale ? Vla mettre ça en place ). Et j'ai un peu peur quand tu dis que tu voulais tuer un de tes persos façon trash, t'en as pas eu assez dans ton premier chapitre ?

Bref j'attends le chapitre 3 !!

lutin01 Courage ! Le plus dur c'est de s'y mettre je pense, et de persévéré même si les premières lignes ont l"'air nulles" !

Thin

Membre d'honneur
 

Trust : 12  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1737
0 j'aime    
Confinement + écriture compulsive
Posté le 07/06/2020 à 00h46

utamay c'est ce que je me disais, la correction c'est LE truc qui prend du temps. Allez bon courage, tu vas finir par arriver au bout !!

S'imposer une tranche horaire ou un nombre de mots c'est bien si ça t'aide. Dans mon cas ça ne m'a jamais aidé malheureusement, parce que la page blanche est souvent présente. Je n'ai jamais été de celles qui se font des plannings et qui arrivent à s'y tenir (y compris pour les cours, révisions et autres joyeusetés de la scolarité )

tikva Oh merci beaucoup t'es trop mignonne j'ai bien reçu ton mail je vais profiter de mes 2 jours de vacances en début de semaine pour te lire !

C'est sur que quand la fatigue est là, ça ne sert pas à grand chose d'essayer de se mettre sérieusement sur un projet, je suis comme toi pour ça et même si par miracle j'arrive à sortir quelque chose, ce ne sera jamais assez bien ou abouti !

Haha, allier l'utile à l'agréable c'est pas mal faudra que j'y pense la prochaine fois que je fais brouter le poney ^^ par contre ouais la page blanche me guette beaucoup trop... j'ai toujours bien trouvé les suites de textes, ou si on me donne une trame, mais il va falloir que j'arrive à passer au delà pour me replonger dans la motivation que j'avais pour faire du RP

J'ai toujours galéré à démêler mes cheveux alors t'imagine une grosse pelote comme ça

beerus Ah bah je vois qu'on se rejoins sur pleeeeein de choses y compris le fait d'être rêveuse (serais-tu mon double maléfique ?!! ou alors c'est moi qui suis le tien )
"J'ai pleuré du sang" j'ai adoré l'image, ça reflète tellement le bordel et la difficulté que ça peut être !

Et encore ça c'est ceux que j'ai lu ! Mais sinon j'ai été élevé avec la chaine tv Mangas, à base de GTO, Nicky Larson, Ranma 1/2, Ken le survivant, Cat's Eyes, Saint Seiya, Vision d'escaflowne, Gundam, Yu Yu Hakusho et autres mangas de Magical Girls (Creamy, Gigi, Emy magique, etc)

En soit la question du nom de plume j'aurais pas à me la poser avant longtemps je sens, mais je trouve que c'est toujours intéressant de connaître les choix/avis/conseils des autres, surtout quand on peut demander à quelqu'un qui se fait éditer, c'est un plus
Moi c'est mon père qui serait pas content que je change de nom et de prénom
Par contre si je remplace la première lettre de mon nom de famille par la première lettre du nom de famille de ma mère, ça fait un nom très connu (pas d'auteur mais de personnage), qui est en plus de ma région d'origine peut-être une piste haha :p (quoi ? ouais la fille elle a pas écrit une ligne mais elle se choisit déjà son nom d'auteur "Marie-Michèle Lacharrueavantlesboeufs" coucou tikva )

Tikva

Maître
    

Trust : 708  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1003
0 j'aime    
Confinement + écriture compulsive
Posté le 07/06/2020 à 10h34

Salut à toutes les Marie-Micèhèle quelque chose


utamay

Qu'avais tu trouvé de "fumeux" dans la "la leçon d'équitation" ? ça m'intéresse ! Et oui pour les traductions des termes poney, ma foi c'est comme pour beaucoup de livres sur ce coup là c'est vrai que c'est dommage.

Je peux tout à fait comprendre le côté découragée/dégoûtée que tu soulèves qui colle en tout point avec ma réflexion du moment.

On est d'accord qu'on se décarcasse à écrire et si il y un côté fun indubitable à voir ses idées se concrétiser en projet, et bien il y a tous cet aspect correction, finalisation qui il faut se l'avouer, est nettement moins bandant. Le gros noeud pour moi étant le côté chronophage que tu soulèves aussi. Quand j'ai commencé pendant le confinement, clairement je m'en fichais de passer xx heures devant l'écran car pas de poney, pas de copains, pas de sorties ... Mais là c'est vrai que c'est une autre paire de manche et je réalise un peu plus tous les jours la dimension de "sacrifice" que cela implique : moins de poney, moins de sorties, moins d'autres loisirs ... Typiquement moi qui ait passé les 6 derniers mois à dessiner comme un possédée j'ai totalement arrêté, comme l'explique un de mes persos, vivre c'est choisir et choisir c'est renoncer (ce avec quoi Choupette et Hérobis ne sont pas d'accord).

Donc oui clairement si toutes ces heures, toute cette énergie, toutes ces réflexions etc. conduisent finalement à n'avoir qu'un manuscrit qui ne fera que le tour des tables de chevets des amis, et bien oui, c'est moche, et surtout terriblement frustrant

Et pourtant je ne suis pas en quête de succès, et encore moins d'argent, peut-être juste de la reconnaissance correspondant à l'investissement dans mon projet, et au final rien de plus ou de moins.

Pour ton roman de quand tu avais 16 ans, tu as définitivement laissé tomber ? C'est vrai que si la tuile se situe dans le squelette c'est pas ouf mais peut-être maintenant que tu auras publié, les maisons le regarderont avec un peu plus d'intérêt.

Pour les critiques (bon je ne vais pas t'apprendre à toi hein tu t'y connais sans doute mieux que moi mais si ça peut servir à d'autres), je pense que la clé réside dans le fait de savoir ce qui est personnel et ce qui ne l'ai pas. Genre j'ai une pote qui m'a tout pointé parce que pas son style, trop noir, trop glauque et pas assez catho-friendly. ça ne lui plaisait pas tout simplement ! à l'inverse, j'ai eu ici beerus et ewanae qui m'ont tout les deux pointé une incohérence de point de vue à un moment ou on passe trop subitement du point de vue de Choupette à celui d'Hérobis et de son acolyte. Du coup, méga utile puisque j'ai tout réarrangé et c'est biieeeeeeeen mieux comme ça. Merci les filles !

Je saisis très bien la dissonance que peut se faire ton cerveau en mode "contente de l'avoir écrit, il est cool" et la perspective de ne pas réussir à se faire publier ... Quel paradoxe, quelle frustration ! à ma pensée, si tu crois vraiment en eux, c'est qu'ils ont un minimum leur chance ... Je suis persuadée qu'au delà de la qualité du livre, la pugnacité de son auteur a le faire éditer joue aussi beaucoup. Du coup j'ose à peine imaginer quelle a été ta joie le jour ou le premier s'est fait publié !

Au sujet de l'auto-édition, on a déjà un peu abordé le thème je crois donc je te redis juste que je te comprends tout à fait Petite pensée pour les livres avec des couvertures à base de photo-montages affreux vus et revus qu'on trouve sur Amazon

Donc au risque de me répéter, je pense qu'éditer c'est un métier, au même sens qu'écrire en un aussi. Pas nécessairement dans le sens profession car tous le monde n'en vit pas mais cela nécéssite tout un panel de connaissance et de compétences bien spécifiques et à un moment donné, on ne peut pas tout avoir ... Après certains y arrive sans doute très bien mais perso ce serait vraiment le plan B des plans B, la dernière fontaine quoi

Et effectivement se rajoute à cela la question de pouvoir ou ne pas pouvoir en fonction de son métier. Je suis dans la fonction publique aussi, (contractuelle) pour l'instant mais tout pareil, si j'en viens à être titularisée un jour (in sha allah) et bien de micro entreprise possible ...

C'est que tout est facile dans cette histoire


azure84

J'avais aussi l'objectif (grotesque) de finir les 4 avant la fin de l'été Bah oui attends il m'a fallu un mois et demi pour finir les 2 premiers donc j'étais deter moi C'était sans compter la phase correction

Et ça me fait carrément flipper parce que cet hiver, j'aurais repris le travail à temps plein et il faudra à nouveau sortir poney tous les jours. Il me restera donc les week-ends ...

Donc bon courage à toi !

Oui je me rappelle de tes refs avec Arceus et tout, en fait je voulais savoir si tu voulais nous partager quelques idées précises que tu as eu, je suis curieuse mais en MP si tu veux


beerus

De rien pour la tranche de rire ! As tu pu t'y remettre ? Oui moi aussi je les aime bien


thin

Avec plaisir ! Et hâte d'avoir ton retour

Je veux aussi ton retour quand au brouting/renseignement, perso j'en connais une qui valide à 300%, je le devine dans la qualité de son pas pour aller vers l'herbe, si seulement elle pouvait me sortir le même engagement en carrière mais ça c'est un autre sujet ahah



Bon sinon,

J'ai trouvé cette vidéo (on me m'arrête plus) de Bernard Werber avec quelques conseils sympatoches.






Il parle pas mal de la notion de suspense, ça j'ai donc ! puis ensuite du "lapin dans la chapeau" à sortir à la fin. Et ça j'ai un peu moins dans mon tome 1, donc ça m'a motivé à revoir encore ma fin ... j'ai quelques idées pour la réécrire une troisième fois ... Je vais finir par y arriver ahah

J'aime bien aussi quand il dit que l'intrigue doit démarrer dans les 7 premières pages et que l'ère des giga intros est finie !

Bon allez, bon dimanche productif à tous
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18
Confinement + écriture compulsive
 Répondre au sujet