Les jeunes écrivains de CA

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 ... 86 87 88 89 90 91 92 93
Auteur
50665 vues - 1381 réponses - 1 j'aime - 20 abonnés

Tikva

Membre d'honneur

Trust : 975  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1453
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 26/04/2020 à 09h46

Bonjour à tous,


Ce post a été créé pendant le confinement de mars-avril 2020 dans le but de réunir les cavaliers de CA qui avaient pris la plume en attendant de retrouver leur poney d'amour. Mais depuis, les graines de projet ont germé et notre petit groupe d'auteures en herbe (ou avec déjà quelques heures de vol !) continue à échanger.


Si l'écriture vous intéresse, que vous avez un manuscrit dans le tiroir ou bien que vous vous tâter à vous lancer... n'hésitez pas à nous rejoindre





Cliquez pour voir l'image   



Les projets des cavalauteurs :

(N'hésitez pas à reprendre la fiche et à me l'envoyer !)

Beerus

Titre du projet : Projet Barré
Type, genre/catégorie : roman SF
Personnages principaux : Un voleur cynique à souhait, un tavernier à la fibre paternelle et une ribambelle de criminels en tout genre
Pitch/présentation : Le-dit voleur a la joyeuse idée d'accepter une mission hautement risquée, qui va lui permettre de découvrir les secrets derrière la société dans laquelle se massent les derniers représentants de l'Humanité.
Nombre de mot/tomes : 1 tome, obj. 85k mots, 45k déjà écrits.
Date de début du projet : Il y a 5 ans (quand j'étais jeune quoi)
Avancée du projet : tout est ficelé, plus qu'à écrire la deuxième moitié et tuer quelques persos.
Objectif : de base, se marrer et faire marrer, mais si on me chauffe trop, qui sait ?
Nombre de poneys présents dans l'intrigue (on est sur CA après tout) : absolument au-cun !

Titre du projet : La K-life
Type, genre/catégorie : light novel (enfin en principe)
Personnages principaux : Un microbe désagréable en talons compensés, la réincarnation de Céline et un beau gosse mi beau gosse mi gastéropode.
Pitch/présentation : Le microbe est sensé avoir des pouvoirs mais n'en a (presque) pas, elle intègre une école de magie dans l'espoir de s'améliorer pour retrouver son frère disparu, mais découvre le sens de la vie à la place. (c'est le résumé le plus claqué au sol que je pouvais faire mais il est tristement accurate)
Nombre de mot/tomes : 4 tome de 48k mots (sur 6 à 8 tomes prévus)
Date de début du projet : Avril 2020 (il me semble)
Avancée du projet : Plus ou moins à mi-parcours, il reste aussi un paquet de persos à buter.
Objectif : trouver une maison d'édition francophone qui fait des LN et pourrait être intéressée (tout un programme)
Nombre de poneys présents dans l'intrigue (on est sur CA après tout) : aucun, mais il y a une Velue. (NDLR : et quelle Velue !)


Ewanae

Titre du projet : Projet 1
Genre : Roman fantasy
Personnages principaux en quelques mots: Lysis, jeune femme débarquée d'un autre monde où les zombies sont légions. Assak, quatrième prince pas très doué dans sa fonction. Malrid, soldat plutôt dégourdi, mais pas très courageux.
Pitch/présentation en quelques mots : Par de malheureuses circonstances, Lysis se retrouve propulsée dans un monde bien loin de ce qu'elle connait. Là-bas, ses étranges caractéristiques physiques suscitent haine et méfiance avant qu'elle ne se découvre un mystérieux lien de parenté avec la famille rivale du pays dans lequel elle a atterri.
Nombre de mot/tomes : Beaucoup trop ><. Environ 85 000 mots d'écrits pour le moment, mais c'est bien loin d'être fini...
Date de début du projet : Il y a plusieurs années, reprit par coupure depuis la fin du premier confinement.
Avancée du projet : En pause par nécessité de réorganisation.
Objectif : Le finir déjà, ça serait pas mal...
Nombre de poneys présents dans l'intrigue : Un seul, des milliers... mais aucun de grande importance.

Titre du projet : Projet 2 (pour faire original =p)
Genre : Roman
Personnages principaux en quelques mots : Khalys, femme solitaire un peu focus sur son objectif. Nathanaël, guerrier aussi surpuissant que désinvolte et sa tripotée de petits élèves qui essaient d'apprendre à ses côtés.
Pitch/présentation en quelques mots : Khalys, esclave de naissance, essaie de gagner sa liberté en combattant les démons qui évoluent dans le monde. Malheureusement, ses maitres sont peu disposés à la laisser atteindre ses objectifs et retardent l'échéance au maximum tandis que les démons s'allient peu à peu pour détruire la communauté des chasseurs. Sa rencontre avec Nathanaël et ses élèves pourrait cependant changer la donne à bien des égards.
Nombre de mot/tomes : Environ 35 à 42 000 mots pour le moment.
Date de début du projet : Mai 2021
Avancée du projet : En cours
Objectif : Se faire plaisir et jouer un peu avec les codes du roman pour faire un truc lisible ^^'
Nombre de poneys présents dans l'intrigue : Pas l'ombre d'une oreille =(



Cube

Titre : Prédateurs (Prédations) (Projet principal)
Type : SF (roman à rallonge)
Présentation en quelques mots : Des mercenaires E.T. découvrent la Terre et provoquent par mégarde (ou pas) une troisième guerre mondiale. Leurs autorités débarquent pour les virer de là, enquêter, tenter de limiter le bordel déclenché (ils ont perdu ce qu'il ne fallait pas), aider (ou pas) les survivants Terriens.
Personnages principaux en quelques mots : Tome 1 : Anne, Marie Sue bécassine et amnésique, deux E.T. très chouettes, deux très méchants (mais un moins que l'autre)
Tome 2 et 3 : s'ajoutent un Apollon (John) et un Dracula (Georges), entres autres.
Nombre de mot/tomes : en théorie 3 tomes mais ça tient pas dans les 125 ko chacun.
Date de début du projet : il y a longtemps.
Avancée du projet : réécriture en cours, les 3 tomes sont bouclés.
Objectif : écrire ce qu'on a envie.
Nombre de poneys présents dans l'intrigue : 5 mourrus, quelques uns biens vivants.

Titre : Projet 2, sans titre défini (Cendres) (Désillusions ? )
Type : roman, romance.
Personnages principaux en quelques mots : Sofiane la jeune rebelle avec ses idéaux, la mère absente, le beau-papa odieux à souhait, le prince charmant qui arrive trop tard, l'opportuniste qui profite.
Présentation en quelques mots : Jusqu'où aller pour sauver son cheval d'amour ? (Oui j'aime bien les sujets bateaux)
Nombre de mot/tomes : 1
Date de début du projet : j'aime pas les dates.
Avancée du projet : ébauche
Objectif : s'amuser
Nombre de poneys présents : 2 centraux


Tikva :

Titre : "De Sueur et de Ciel"
Genre : roman historique, romance MM, roman d'apprentissage...
Personnages principaux : Tom, un young british inspiré par un pote gay, Neven, clochard céleste de son état, remoulage raté du Dean Moriarty de Sur la Route, et Candy, machine à écrire.
Pitch/présentation en quelques mots : Les péripéties de quelques clochards dans les rue de Greenwich Village et d'ailleurs, aux premières lueurs des années 1960...
Nombre de mot/tomes. : Un livre, 56 000 mots.
Date de début du projet : fin août 2020
Avancée du projet : Roman publié
Objectif : parler de sujets que j'aime :)
Nombre de poneys présents dans l'intrigue : 0 (sorry)
Où trouver le livre : Sur Amazon : ou bien sur le site de la Fnac ou la boutique en ligne des éditions l'Abeille Bleue



Post original

Un énième sujet sur le confinement

Enfermée dans mon placard à balai moyenâgeux depuis bientôt 6 semaines sans l'ombre d'un poil de poney, j'ai décidé de rentabiliser mon temps ...

Je me suis mis en tête d'écrire la "petite" histoire qui me trottait dans la tête depuis un moment, résultat un mois plus tard : 110 000 mots !

Comme je suis totalement néophyte en la matière (et que j'ai peu peur de me faire bolosser sur les forums spé), je voudrais savoir si certains parmi, également privés de Pompom, se sont aussi dans ce type de projet pendant ce foutu confinement ...

Partageons notre expérience, nos idées etc., j'imagine que je ne suis pas la seule

flora51 Je veux de tes nouvelles aussi !

Édité par tikva le 06-06-2022 à 09h37

Ewanae

Membre d'honneur
 

Trust : 100  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1818
0 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 17/05/2022 à 14h22

tikva

Tout a été dit, donc juste plein de soutien pour toi. Même si tu l'as vu venir, il y a toujours une grosse différence entre un pressentiment et la concrétisation de ton intuition...

Contente de te revoir parmi les vivants beerus@. Du coup tu repasses tous tes tomes à la troisième personne? Sacré taffe en perspective qui s'ajoute à la longue liste de ce que tu m'avais déjà énuméré ^^'

De mon côté je vais bientôt aller chercher quelques autres BL, via des groupes fb ou sur des forums, je ne sais pas encore. Celui des jeunes écrivains d'Uta me fait un peu peur (je l'avoue ), pour le reste je ne sais pas trop quoi en penser. En fait sur des groupes j'imagine qu'il y a échange d'adresse mail et chacun lit l'écrit de l'autre, mais sur un forum... Je doute que tout soit posté d'un coup. Bref, comment faites-vous ceux qui procèdent comme ça?

Aliwia

Maître
    

Trust : 299  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1162
0 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 17/05/2022 à 15h53

Bon courage, tikva ! C'est une vraie douche froide, je comprends que ça fasse mal au coeur. L'AB a beau être une ME récente, j'aime bien ce qu'ils font, mais effectivement, c'est désormais très tourné romance... J'espère que ton livre et les autres tomes pourront faire leur vie ailleurs.



Citation :
De mon côté je vais bientôt aller chercher quelques autres BL, via des groupes fb ou sur des forums, je ne sais pas encore. Celui des jeunes écrivains d'Uta me fait un peu peur (je l'avoue ), pour le reste je ne sais pas trop quoi en penser. En fait sur des groupes j'imagine qu'il y a échange d'adresse mail et chacun lit l'écrit de l'autre, mais sur un forum... Je doute que tout soit posté d'un coup. Bref, comment faites-vous ceux qui procèdent comme ça?

ewanae
Personnellement, je suis très active sur un forum, du coup, je trouve toujours un ou plusieurs BL pour mes romans et j'en bêta lis régulièrement aussi. Alors sur le forum où je suis, on ne poste que des débuts en ligne. Malgré un endroit prévu pour les demandes officielles, les demandes de bêta-lecture complètes se font de façon spontanées : on est un peu entre amis, on se parle de nos projets, on lit nos débuts et, finalement, quand on est intéressé, on se propose pour bêta lire. Souvent, on a nos bêta lecteurs déjà prêts avant la fin de l'écriture. Comme c'est de manière informelle et que c'est souvent avec des personnes qu'on connait bien, on passe soit par Discord, soit par mail.
En revanche, je vais être honnête, si tu cherches juste un échange de BL, les forums ne sont sans doute pas les plus adaptés. Sur le mien en tout cas, on attend un minimum d'implication sur le forum, quelqu'un qui vient, qu'on ne connait pas et qui demande direct une bêta-lecture, c'est un peu mal vu (même s'il propose un échange)

Sinon, je suis déjà passée par des groupes Facebook, pour de la BL. Dès lors que tu proposes des échanges, tu as pas mal de réponse, mais bon, le soucis avec les échanges avec des personnes qu'on ne connait pas, c'est que parfois en face, la personne joue le jeu, et parfois, elle fait vraiment le minimum (genre corriger trois fautes de frappes sur un chapitre) juste pour avoir un retour sur son texte sans trop faire d'effort. Bref, tu ne sais pas trop sur qui tu tombes...

Enfin, je suis aussi passée par deux fois par de la BL payante. Alors, bon, je suis très méfiante sur la BL payante, parce que j'ai des connaissances qui sont extrêmement douée dans pour bêta lire et que forcément, payer pour avoir moins bien, ça fait chier. Les deux fois que j'ai payé, il s'agissait de textes courts (respectivement novella et roman jeunesse) pour "tester" les BL sans avoir à payer des sommes faramineuses. Dans l'idée, si j'accrochais bien avec l'une des BL, alors je pouvais envoyer le gros pavé, sachant qu'il serait dans de bonnes mains. A chaque fois, j'ai choisi des bêta avec une vraie expérience professionnelle (les deux sont éditrices) et j'ai eu des retours satisfaisants. En vrai, j'aime bien qu'on démonte un peu mes textes, alors je m'attendais à des retours plus durs, mais bon, les deux avaient été déjà BL et réécrit plusieurs fois, donc forcément il y avait moins à dire. Cependant, les deux ont souligné de vrais points que les autres n'avaient pas vu et ont été encourageantes. La novella a depuis trouvé son éditeur. Le roman jeunesse est en cours de correction afin d'être envoyé cet été. Il est possible que je repasse par de la BL payante un jour, une troisième bêta lectrice m'intéresse, toujours éditrice professionnelle, d'ailleurs.


Sinon, de mon côté, je me noie dans mes corrections édito de mon roman, faudrait vraiment que je mette le turbo. D'autant que j'enchaine avec les corrections édito de ma novella puis les corrections de mon roman jeunesse que j'aimerai corriger pour envoie à Scrinéo. Pour me détendre, j'ai commencé l'écriture d'un western fantastique qui sera taille novella / petit roman.

Ewanae

Membre d'honneur
 

Trust : 100  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1818
0 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 17/05/2022 à 18h05

aliwia

Ce que tu me décris est un peu la vision que je me fais des forums et ça risque donc effectivement de ne pas me convenir. Si le principe est très sympa, je ne sais pas du tout le temps que je vais pouvoir investir par la suite à un forum d'écriture. Là je suis en arrêt, mais quand j'aurais repris le boulot + bébé à s'occuper, ça risque vite d'être compliqué.
Donc finalement l'échange de lecture étant plus "instantanée", ça me correspondra surement plus.
Je m'attends d'ailleurs un peu à ce que tu me dis sur les échanges de B-L. On peut tomber sur du très bien fait, comme du bâclé juste pour avoir un avis sur sa propre production (j'ai en tête quelques témoignages agacés de Tikva ^^'). C'est le jeu, il n'y plus qu'à espérer tomber sur des personnes cool de temps en temps

Et passer par des BL payantes. J'en suis pour l'instant à un stade où ça ne me servira pas. Pas dans l'idée que ça ne m'apportera rien (bien au contraire), mais parce que même si le retour de beerus est plutôt positif, je garde en tête que le fond de l'histoire est plutôt simple et si des éditeurs disent à Uta que certaines de ses histoires sont trop conventionnelles, j'imagine que mon écrit l'est tout autant...
En bref, avant de passer sur du payant, je veux d'abords voir si ça plait aux gens et si l'histoire mérite un peu le détour.

Frenchdistrict

Membre VIP
   

Trust : 22  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5813
0 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 21/05/2022 à 17h54


tikva a écrit le 18/04/2022 à 19h10:


@frenchdistrict

Les vacances, c'est l'idéal Tu as pu avancer un peu ?



cube a écrit le 18/04/2022 à 22h21:


@frenchdistrict , je vote pour des vacances d'un an... je n'en peux plus de cette frustration, d'être interrompue tout le temps dans ma lancée.


Bon finalement, epic fail : je n'ai pas du tout eu le temps de m'avancer pendant les vacances...

Mais j'ai rattrapé un peu mon retard par la suite et j'ai réussi à boucler la nouvelle pour "Polar sur Loire" (il fallait notamment que je modifie la trame narrative qui était un peu boiteuse par moment) : j'attends des retours de lecture et la deadline approche à grands pas !

Et dans la foulée, j'ai écrit une petite nouvelle pour un autre concours (la revue littéraire Quinzaine) dont la deadline est à la fin du mois aussi, parce que ça me permettait d'achever un texte déjà débuté. Bon après le concours récompense qu'une seule nouvelle, donc je ne me fais pas trop d'illusion non plus Je n'aurai pas le temps de la faire relire par mon entourage (pas envie qu'il sature, lol !), donc j'espère avoir des retours du forum des JE sinon, tant pis, je l'enverrai "brut de plume"

Et félicitation à celles qui s'accrochent, publient, dessinent : je suis admirative !!

Édité par frenchdistrict le 21-05-2022 à 21h46



Utamay

Membre d'honneur
  

Trust : 280  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2230
2 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 22/05/2022 à 19h35

tikva
C'est vraiment un coup dur mais comme tu l'as souligné, ta maison s'est dirigée avec une ligne éditoriale plus tournée sur le léger et la romance, ta série obligeait la communauté de la maison à sortir de ses habitudes... et mine de rien, c'est rare que les lecteurs le fassent. Je me souviens avoir lu une interview d'éditeur disant que pour bien vendre, il faut être "original mais pas trop" : si c'est trop classique, les lecteurs s'ennuient, si c'est trop barré, ils ne reconnaissent pas les codes qu'ils aiment et ils sont frustrés.

Oui, c'était bien moi, l'image du poney C'était tes premiers romans, et c'est très très rare de tirer le numéro gagnant du premier coup, c'est normal de passer par une phrase d'apprentissage. A toi de voir ce que tu veux en faire par la suite, la voie est ouverte !

---

Ici, je reviens des Imaginales, c'était bien chouette

J'ai croisé baronnette à son stand et j'ai (re)trouvé plein de copines, de copains et/ou de jeunes auteures : le monde de l'imaginaire est tout petit. Je suis allée faire coucou à ma maison d'édition et ils m'ont dit "oh, c'est chouette que tu sois là, on a quelques exemplaires de tes livres et les auteurs qui devaient venir se sont désistés, tu veux prendre une chaise et un stylo ?"
Why not

Je suis restée 1h30 le vendredi et idem le samedi, j'ai vendu 3 livres... pas ouf, mais comme je n'étais pas là pour ça que je ne suis pas restée "longtemps" sur le stand, j'étais très contente. Je ne devais même pas dédicacer à la base !
Je peux dire que j'ai fait des dédicaces aux Imaginales, la classe

Édité par utamay le 22-05-2022 à 19h37



Tikva

Membre d'honneur

Trust : 975  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1453
1 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 22/05/2022 à 22h26

Coucou !

baronnette

Oui, c'est ce que tout le monde me dit, que j'ai déjà beaucoup de chance de pouvoir récupérer les droits et dans un délai très court. Je me rappelle effectivement de la mésaventure que tu nous avais rencontré, je l'aurais très mal vécu je pense.

Je commence à réfléchir à comment le reprendre et en même temps, une part de moi en par-dessus la tête de cette histoire. Je pense que je vais la laisser décanter au moins 6 mois/ un an avant de retenter quelque chose. J'ai déjà quelques idées pour une éventuelle deuxième version. Je réécrirai sans doute tout sur un document vierge, avec l'original imprimé à côté. ça peut être une option intéressante...

beerus

Merci pour ta sollicitude :) Elle compte beaucoup pour moi !

Pour les tomes 3 et 4, ils manquent encore de travail pour être lus, donc à voir éventuellement pour plus tard ^^

Roman 6, j'alterne des phases de gros blocages avec moments beaucoup plus enthousiasmants. C'est une tannée de travailler en auto-fiction. Je ne peux trop m'éloigner de la réalité, et en même temps, il faut bien donner un peu de rythme à cette affaire. Si on rajoute que tout cela se joue sur plusieurs mise en abîmes... réel/irréel, sur le toit/sur la route, la relation entre les deux personnages principaux... + beaucoup de références littéraires et géographiques beaucoup trop précises (je ne me suis pas soignée sur ce coup-là ahah)

J'ai du mal à mettre de l'action, de la vraie. Dans ma vie, y'a pas d'action. Le dernier truc de dingue qui me soit arrivé est d'avoir fini sur la croupe de ma jument parce qu'elle a eu peur d'un truc en balade et que j'étais à cru. Je doute que cela passionne la sphère littéraire.

Et pourtant, là j'en suis à 30 000 mots à peu près. Je suis très satisfaite de mon début, mais là, j'en suis au moment où il faut que ça démarre... mais je suis face à un trou entre ce dont j'ai besoin maintenant et la suite que j'ai en tête.

Je vais encore mariner un peu... J'ai en tête que le projet pourra être sympa et original, encore faut-il que j'arrive à lui donner la suite qu'il mérite.

Je me questionne aussi un peu sur sa longueur. Je dirais que pour le moment, j'en suis au tiers, mais 90 k ça me paraît beaucoup pour un texte avec une plume assez marquée et des persos qui glandent. Donc à voir...

Pour le mémoire, je le veux bien quand même :)

azure84

Merci pour ton soutien :)

En fait, au delà du chiffre de vente décevant, me éditrice se dit dérangée par certains éléments propres à l'intrigue. Notamment par le fait que mon héroïne, une ado, s'enfile tout types de substances illicites sans forcément que ne soit mentionné quelque part "en vrai, ne faites pas chez vous".

J'étais peut-être un peu immature au moment d'écrire tout cela, ou en tout cas moins consciente de l'influence que cela pourrait avoir sur de jeunes lecteurs. A la base de la base, je pensais jamais être éditée un jour. Cette affaire me remet vraiment en question sur ce que j'ai envie de transmettre comme messages en tant qu'auteure, sur ce que je veux dire de moi, de mes valeurs, de ma personne.

Une autre maison... à voir, mais je pense que le problème se répétera. Et enlever les drogues de l'intrigue n'est juste pas possible ^^

Bon courage pour Projet 2 :) Tu pars travailler au Canada ? :)

cube

Merci !

En parlant de reprendre un texte à froid, j'ai relu un petit morceau de Projet Bis, pour me cocooner. Eh bien... J'AI EU ENVIE DE CHANGER PLEIN DE CHOSES. Certaines tournures, certains mots en trop, préciser des éléments, utiliser des images plus belles... Bon, en vrai, je continue de le trouver sympa et je pense qu'il fait correctement son taf.

ewanae

Merci à toi aussi !

Sur le forum JE, il y a deux-trois mal embouché et globalement une bonne dose de susceptibilité, parfois un peu de prétention et quelques illuminés qui repartent souvent aussi vite qu'ils arrivent... Y'a aussi plein de gens sympas et de posts intéressants. Pour demander une BL, il faut 100 messages, mais je pense que les candidats sont plus intéressants que ceux qu'on trouve sur FB. Spoil : c'est super dur de trouver de bons BL. Personnellement, pour une personne chouette, j'en avais 4 ou 5 dont les avis n'étaient pas très instructifs. En fait, je crois que j'ai davantage appris en bêta-lisant les autres qu'en me faisant bêta lire.

aliwia

Au milieu de cet été précoce, j'aurais préféré une douche froide Enfin, c'est mal pour un bien.

Je te rejoins pour les BL !

Je propose de la BL payante, mais vraiment pour de très jeunes auteurs. C'est vraiment quelque chose que j'aime bien et qui rejoins pour mon profil "éducatrice".

D'ailleurs, pour Roman 6, je pense que je passerais par quelqu'un pour m'aider sur non pas le fond, mais sur la correction de la langue. Je rectifie mes erreurs au fur et à mesure, mais je fais encore des maladresses et ce serait dommage que ça colore le texte.

Bon courage pour tes corrections !

frenchdistrict

Chouette pour tes nouvelles et félicitations à toi !

utamay

Oui, c'est très décevant :/ Je n'ai pas de regret néanmoins, je suis déjà très contente d'avoir pu vivre ce que j'ai vécu avec Projet Bis et ce n'est pas encore fini :)

L'apprentissage... Amélie Nothomb dit qu'il faut dix manuscrit pour faire un écrivain et ça me parle beaucoup. Je vois bien la progression, presque linéaire, entre chacun de mes projets, et pas seulement sur la plume. La série était farfelue, spontanée, onirique, elle disait des choses très vraies et très fortes mais passait pour cela par des sentiers que tout le monde n'était pas en mesure de suivre. (voire pour certains, que j'étais la seule à pouvoir emprunter). Projet Bis est plus académique, mais comporte encore quelques maladresses. Roman 6 est plus travaillé sur la plume, mais je compose difficilement avec toutes les contraintes que je me suis imposées.

Chouette pour les Imaginales, tout le monde en parle :) On veut bien des photos si tu as ! Et cool pour les dédicaces !

Baronnette

Membre d'honneur
   

Trust : 100  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2741
0 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 22/05/2022 à 23h16

utamay
trois alors que rien n'était prévu, c'est déjà bien ^^.
C'était une belle édition, ces Imaginales... mais c'est toujours une belle édition. ça manquait ces deux dernières années (il y avait eu en automne l'année dernière, mais pas dans le même cadre, ce n'était pas la même chose).
J'en suis revenue avec la voix complètement cassée, ça va être dur de reprendre le travail.
Merci d'être venue me faire un petit coucou

Édité par baronnette le 22-05-2022 à 23h16



Frenchdistrict

Membre VIP
   

Trust : 22  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5813
2 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 26/05/2022 à 10h57

C'est comment les salons du point de vus des auteurs ? Parce qu'en temps que visiteuse, j'aime beaucoup lire les 4ème de couvertures et la 1ère page des livres (je suis de nature curieuse, lol !), mais ensuite c'est très gênant quand tu veux le reposer et partir parce que tu n'accroches pas

Sinon, j'ai sauté le pas et envoyé (j'ai toujours un peu de mal : la crainte de laisser des coquilles, d'avoir des idées pour améliorer le texte qui me viendraient trop tard, d'envoyer un truc qui sera jugé ridicule... bref) :

- ma nouvelle pour le concours de la revue Quinzaines (un seul texte sera sélectionné sur sa qualité littéraire... autant dire que j'ai zéro chance, mais l'important c'est de trouver des prétextes pour écrire et de participer )

- ma nouvelle pour le concours Polar sur Loire : l'association qui gère le concours envoie l'accusé de réception le plus chouette que j'ai reçu jusque-là, bravo à eux ! Et il y a un retour fait pour chaque texte, même non sélectionné : c'est justement pour cela que j'ai participé, d'ailleurs. Il me tarde ! Patience jusqu'à cet automne.

Normalement, je dois passer à mon roman mais...

Je suis tombé sur le concours organisé par Bordeaux pour les 200 ans du Pont de Pierre, donc j'ai écrit une autre nouvelle que je dois encore retravailler.

Et je suis bien tentée par le concours "48H pour écrire" d'Edilivre. Même si j'ai bien compris que c'est un "éditeur" à ne pas fréquenter, leur concept (thème publié 48h avant la fin du concours) est chouette, donc si j'ai l'inspiration (et le temps !!) ce week-end, je me lance. J'ai essayé d'anticiper en reprenant un très très vieux texte à peine commencé (par contre, comme je n'avais laissé aucune trame, impossible de me souvenir de ce que je voulais raconter à l'origine ! Mais une suite m'est venue, qui me plaît bien).

Voilà, donc je n'avance absolument pas sur mon projet de texte long et j'ai une boulimie de nouvelles... C'est normal, docteur ??

Édité par frenchdistrict le 26-05-2022 à 11h18



Utamay

Membre d'honneur
  

Trust : 280  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2230
0 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 26/05/2022 à 11h14

frenchdistrict

Dis "c'est intéressant, je repasserai", c'est la formule consacrée
C'est comme le "on se rappelle" en soirée.

J'ai mieux vécu ce salon que mes deux précédents parce que je ne suis pas restée longtemps sur le stand et que je n'étais pas là pour ça. Comme le disait baronnette, sachant que je n'étais pas venue pour vendre, chaque livre dédicacé, c'était une petite cerise sur le cake.
Quand par contre, tu fais la route exprès, que tu passes 8h derrière ta table, que tu pitches ton livre 20 fois et que tu en vends 3... C'est dur. Et encore, à mon premier salon, c'était désert, j'en ai vendu 5, et on m'a dit que c'était super : y a des salons où les primo-auteurs ne vendent rien du tout.

Ce qui m'aide aussi à apprécier les salons, c'est que maintenant, je commence à connaître des gens (d'autres auteurs ou des lecteurs habitués), donc j'ai souvent quelqu'un qui vient me parler à un moment où un autre, je ne fais pas le pied de grue en collectionnant les vents x)

Baronnette

Membre d'honneur
   

Trust : 100  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2741
0 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 26/05/2022 à 11h52

non, non, pas "je repasserai", parce que l'auteur risque d'attendre en espérant que les personnes repassent (parce qu'il y en a qui repassent vraiment). Pourquoi mentir? tu dis la vérité: je ne pense pas que ça me conviendra, ça ne me parle pas, ça a l'air bien mais j'ai d'autres livres en vue et je ne peux pas tout acheter...
On a l'habitude, tous les gens qui regardent n'achètent pas, c'est normal. Ensuite, à part certains voulant vendre coûte que coûte, on voit rapidement quel genre de personne peut être intéressé par ce qu'on écrit et qui ne va pas s'y pencher plus que ça

Utamay,
3-5, sur un petit salon local sans visibilité, c'est un score normal, voire correct (et oui, on y passe autant de temps que sur un grand salon. Mais c'est le jeu, rien n'oblige à en faire)

Utamay

Membre d'honneur
  

Trust : 280  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2230
0 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 26/05/2022 à 12h06


baronnette a écrit le 26/05/2022 à 11h52:

3-5, sur un petit salon local sans visibilité, c'est un score normal, voire correct (et oui, on y passe autant de temps que sur un grand salon. Mais c'est le jeu, rien n'oblige à en faire)


Disons que si j'attends les "gros" salons, je pense que je vais attendre longtemps La politique de ma maison, c'est de faire venir ses auteurs uniquement sur les salons locaux (donc la région Rhône-Alpes dans mon cas).

J'ai fait les Imaginales parce que j'y suis allée à titre personnel et que les auteurs locaux n'étaient pas venus, par exemple.

Baronnette

Membre d'honneur
   

Trust : 100  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2741
0 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 26/05/2022 à 19h49

utamay tu es chez Rebelle, c'est ça? Alors, détrompe-toi, elle sort beaucoup. Imagine que pour la plupart des autres, c'est pire ^^' (et quand je dis "petits salons", c'est petit salon, le genre où on va tout seul, pas où il est question de l'éditeur dedans, et qui représentent en réalité la majorité des salons pour les petits auteurs... et la majorité des ventes, même si ça se compte à chaque fois sur les doigts d'une main).
Bienvenue dans la réalité de la grosse majorité des auteurs édités

Édité par baronnette le 27-05-2022 à 12h04



Utamay

Membre d'honneur
  

Trust : 280  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2230
0 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 26/05/2022 à 19h55

baronnette
Non mais je sais qu'elle fait plein de salons
Je dis juste que les gros salons de l'imaginaire, à ma connaissance, ne sont pas dans ma région, et donc elle ne me propose pas d'y aller. La priorité est aux auteurs géographiquement proches.
Tu sais, je n'ai jamais dit que je m'attendais à vendre 100 livres en salon Je fréquente des petits auteurs édités depuis 15 ans, je sais très bien comment ça se passe.

Aliwia

Maître
    

Trust : 299  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1162
1 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 27/05/2022 à 18h04

De mon côté, la ME qui a accepté ma novella vient de me demander si j'ai des idées pour la couverture et si j'avais des propositions à leur faire parvenir. C'est peut-être fréquent, (je ne sais pas, ma première ME ne m'a rien demandé là-dessus (de toute façon, on en est pas encore là)), mais je suis touchée qu'on me demande. Par contre, j'ai aucune idée de ce que j'aimerai, je n'y ai jamais vraiment réfléchi. Je vais regarder un peu ce qui se fait dans mon genre.

Tikva

Membre d'honneur

Trust : 975  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1453
0 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 02/06/2022 à 12h21

Hello les cavalauteures :)

J'espère que tout va bien de votre côté.

Je rebondis un peu sur le sujet salon : je n'aime pas trop non plus les "je repasserai" si on n'a pas du temps l'intention de repasser ^^ Je préfère aussi une formule plus honnête. "ce n'est pas tout à fait que je recherche" ou bien "je vous remercie, je continue mon tour..." qui laisse planer le doute. Généralement, c'est ce que je sers. J'essaie de partir du principe que l'auteur sait comment ça se passe et que ça peut être très gênant pour les lecteurs de se voir remettre un livre dans les main alors que rien dans le pitch/la couv etc. ne les emballe. Moi, j'ai 0 scrupules à reposer et j'invite tous les auteurs à cesser cette pratique, c'est hyper gênant.

Mais c'est hyper compliqué la relation auteur/lecteur dans les salons. Moi, j'aime bien discuter, mais pas forcément toujours pour acheter, et je suis souvent blasée par les attitudes où je comprends bien que j'emmerde l'auteur. Et si je comprends tout à fait qu'on puisse être soulé par la xième personne venu pitcher son manuscrit, j'ai du mal avec le mode de pensée "je ne suis là que pour vendre".

Des salons/dédicaces en tant qu'auteure, ça ne me tente qu'à moitié. J'en ai à la fin du mois, mais je le vois plus comme des retrouvailles/rencontres sympas. Je connais des jeunes auteurs qui adorent enchaîner les 10h-18h chez Cultura pour vendre 4 bouquins. Perso, pour ce résultat, je préfère rester chez moi.

Côté Roman 6, j'ai passé un cap, donc je suis contente. La suite s'annonce pas trop mal. Mon objectif est de le finir avant cet été ! Ma difficulté du moment : j'ai dû rassembler deux personnages, dont un que je connais finalement trop peu. Sauf que pour une scène à la Sorbonne, j'ai besoin d'infos de l'intérieur et que de ce fait... je ne les aies pas :/ j'ai farfouillé les sites internet, fait le tour du peu de gens que je connais qui ont étudié là-bas, mais rien !
Page(s) : 1 ... 86 87 88 89 90 91 92 93
Les jeunes écrivains de CA
 Répondre au sujet