Les jeunes écrivains de CA

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 ... 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93
Auteur
50697 vues - 1381 réponses - 1 j'aime - 20 abonnés

Tikva

Membre d'honneur

Trust : 975  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1453
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 26/04/2020 à 09h46

Bonjour à tous,


Ce post a été créé pendant le confinement de mars-avril 2020 dans le but de réunir les cavaliers de CA qui avaient pris la plume en attendant de retrouver leur poney d'amour. Mais depuis, les graines de projet ont germé et notre petit groupe d'auteures en herbe (ou avec déjà quelques heures de vol !) continue à échanger.


Si l'écriture vous intéresse, que vous avez un manuscrit dans le tiroir ou bien que vous vous tâter à vous lancer... n'hésitez pas à nous rejoindre





Cliquez pour voir l'image   



Les projets des cavalauteurs :

(N'hésitez pas à reprendre la fiche et à me l'envoyer !)

Beerus

Titre du projet : Projet Barré
Type, genre/catégorie : roman SF
Personnages principaux : Un voleur cynique à souhait, un tavernier à la fibre paternelle et une ribambelle de criminels en tout genre
Pitch/présentation : Le-dit voleur a la joyeuse idée d'accepter une mission hautement risquée, qui va lui permettre de découvrir les secrets derrière la société dans laquelle se massent les derniers représentants de l'Humanité.
Nombre de mot/tomes : 1 tome, obj. 85k mots, 45k déjà écrits.
Date de début du projet : Il y a 5 ans (quand j'étais jeune quoi)
Avancée du projet : tout est ficelé, plus qu'à écrire la deuxième moitié et tuer quelques persos.
Objectif : de base, se marrer et faire marrer, mais si on me chauffe trop, qui sait ?
Nombre de poneys présents dans l'intrigue (on est sur CA après tout) : absolument au-cun !

Titre du projet : La K-life
Type, genre/catégorie : light novel (enfin en principe)
Personnages principaux : Un microbe désagréable en talons compensés, la réincarnation de Céline et un beau gosse mi beau gosse mi gastéropode.
Pitch/présentation : Le microbe est sensé avoir des pouvoirs mais n'en a (presque) pas, elle intègre une école de magie dans l'espoir de s'améliorer pour retrouver son frère disparu, mais découvre le sens de la vie à la place. (c'est le résumé le plus claqué au sol que je pouvais faire mais il est tristement accurate)
Nombre de mot/tomes : 4 tome de 48k mots (sur 6 à 8 tomes prévus)
Date de début du projet : Avril 2020 (il me semble)
Avancée du projet : Plus ou moins à mi-parcours, il reste aussi un paquet de persos à buter.
Objectif : trouver une maison d'édition francophone qui fait des LN et pourrait être intéressée (tout un programme)
Nombre de poneys présents dans l'intrigue (on est sur CA après tout) : aucun, mais il y a une Velue. (NDLR : et quelle Velue !)


Ewanae

Titre du projet : Projet 1
Genre : Roman fantasy
Personnages principaux en quelques mots: Lysis, jeune femme débarquée d'un autre monde où les zombies sont légions. Assak, quatrième prince pas très doué dans sa fonction. Malrid, soldat plutôt dégourdi, mais pas très courageux.
Pitch/présentation en quelques mots : Par de malheureuses circonstances, Lysis se retrouve propulsée dans un monde bien loin de ce qu'elle connait. Là-bas, ses étranges caractéristiques physiques suscitent haine et méfiance avant qu'elle ne se découvre un mystérieux lien de parenté avec la famille rivale du pays dans lequel elle a atterri.
Nombre de mot/tomes : Beaucoup trop ><. Environ 85 000 mots d'écrits pour le moment, mais c'est bien loin d'être fini...
Date de début du projet : Il y a plusieurs années, reprit par coupure depuis la fin du premier confinement.
Avancée du projet : En pause par nécessité de réorganisation.
Objectif : Le finir déjà, ça serait pas mal...
Nombre de poneys présents dans l'intrigue : Un seul, des milliers... mais aucun de grande importance.

Titre du projet : Projet 2 (pour faire original =p)
Genre : Roman
Personnages principaux en quelques mots : Khalys, femme solitaire un peu focus sur son objectif. Nathanaël, guerrier aussi surpuissant que désinvolte et sa tripotée de petits élèves qui essaient d'apprendre à ses côtés.
Pitch/présentation en quelques mots : Khalys, esclave de naissance, essaie de gagner sa liberté en combattant les démons qui évoluent dans le monde. Malheureusement, ses maitres sont peu disposés à la laisser atteindre ses objectifs et retardent l'échéance au maximum tandis que les démons s'allient peu à peu pour détruire la communauté des chasseurs. Sa rencontre avec Nathanaël et ses élèves pourrait cependant changer la donne à bien des égards.
Nombre de mot/tomes : Environ 35 à 42 000 mots pour le moment.
Date de début du projet : Mai 2021
Avancée du projet : En cours
Objectif : Se faire plaisir et jouer un peu avec les codes du roman pour faire un truc lisible ^^'
Nombre de poneys présents dans l'intrigue : Pas l'ombre d'une oreille =(



Cube

Titre : Prédateurs (Prédations) (Projet principal)
Type : SF (roman à rallonge)
Présentation en quelques mots : Des mercenaires E.T. découvrent la Terre et provoquent par mégarde (ou pas) une troisième guerre mondiale. Leurs autorités débarquent pour les virer de là, enquêter, tenter de limiter le bordel déclenché (ils ont perdu ce qu'il ne fallait pas), aider (ou pas) les survivants Terriens.
Personnages principaux en quelques mots : Tome 1 : Anne, Marie Sue bécassine et amnésique, deux E.T. très chouettes, deux très méchants (mais un moins que l'autre)
Tome 2 et 3 : s'ajoutent un Apollon (John) et un Dracula (Georges), entres autres.
Nombre de mot/tomes : en théorie 3 tomes mais ça tient pas dans les 125 ko chacun.
Date de début du projet : il y a longtemps.
Avancée du projet : réécriture en cours, les 3 tomes sont bouclés.
Objectif : écrire ce qu'on a envie.
Nombre de poneys présents dans l'intrigue : 5 mourrus, quelques uns biens vivants.

Titre : Projet 2, sans titre défini (Cendres) (Désillusions ? )
Type : roman, romance.
Personnages principaux en quelques mots : Sofiane la jeune rebelle avec ses idéaux, la mère absente, le beau-papa odieux à souhait, le prince charmant qui arrive trop tard, l'opportuniste qui profite.
Présentation en quelques mots : Jusqu'où aller pour sauver son cheval d'amour ? (Oui j'aime bien les sujets bateaux)
Nombre de mot/tomes : 1
Date de début du projet : j'aime pas les dates.
Avancée du projet : ébauche
Objectif : s'amuser
Nombre de poneys présents : 2 centraux


Tikva :

Titre : "De Sueur et de Ciel"
Genre : roman historique, romance MM, roman d'apprentissage...
Personnages principaux : Tom, un young british inspiré par un pote gay, Neven, clochard céleste de son état, remoulage raté du Dean Moriarty de Sur la Route, et Candy, machine à écrire.
Pitch/présentation en quelques mots : Les péripéties de quelques clochards dans les rue de Greenwich Village et d'ailleurs, aux premières lueurs des années 1960...
Nombre de mot/tomes. : Un livre, 56 000 mots.
Date de début du projet : fin août 2020
Avancée du projet : Roman publié
Objectif : parler de sujets que j'aime :)
Nombre de poneys présents dans l'intrigue : 0 (sorry)
Où trouver le livre : Sur Amazon : ou bien sur le site de la Fnac ou la boutique en ligne des éditions l'Abeille Bleue



Post original

Un énième sujet sur le confinement

Enfermée dans mon placard à balai moyenâgeux depuis bientôt 6 semaines sans l'ombre d'un poil de poney, j'ai décidé de rentabiliser mon temps ...

Je me suis mis en tête d'écrire la "petite" histoire qui me trottait dans la tête depuis un moment, résultat un mois plus tard : 110 000 mots !

Comme je suis totalement néophyte en la matière (et que j'ai peu peur de me faire bolosser sur les forums spé), je voudrais savoir si certains parmi, également privés de Pompom, se sont aussi dans ce type de projet pendant ce foutu confinement ...

Partageons notre expérience, nos idées etc., j'imagine que je ne suis pas la seule

flora51 Je veux de tes nouvelles aussi !

Édité par tikva le 06-06-2022 à 09h37

Utamay

Membre d'honneur
  

Trust : 280  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2230
2 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 13/04/2022 à 21h55

Coucou

En ce qui me concerne, je n'ai quasiment pas écrit depuis décembre. J'ai rencontré une éditrice d'une grosse maison d'édition pour lui parler de mes projets, j'ai reçu un retour très déstabilisant, et, sachant que j'avais deux sorties simultanées le même mois, je n'ai pas trouvé la force de remettre l'ouvrage sur le métier. Comme on m'a reproché d'avoir une intrigue trop sage, j'ai acheté et lu un livre sur comment construire un scénario... et ça m'a gavée xD

J'ai donné le livre à une copine et moi, j'ai bricolé toute seule dans mon coin. J'ai une vague idée de synopsis et je pense avoir trouvé le bon ton pour mon premier chapitre... C'est la troisième fois que j'essaie de l'écrire, j'espère que cette fois, c'est la bonne.

J'ai eu le bonheur de signer un autre contrat d'édition le mois dernier avec une petite maison d'édition spécialisée dans les contes. Si tout va bien, le livre sortira cette année (sinon, début d'année prochaine). Je suis dans l'attente des corrections éditoriales.
J'ai aussi un texte entre les mains d'un comité éditorial, dans une maison de taille moyenne... mais plusieurs de mes copains écrivains ont aussi passé cette étape, beaucoup de textes ont l'air d'avoir passé cette étape, donc j'essaie de ne pas nourrir trop d'espoirs.

Voilà où j'en suis Et vous ?

Baronnette

Membre d'honneur
   

Trust : 100  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2742
1 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 14/04/2022 à 14h13

bonjour à toutes

de mon côté, pas écrit non plus. J'ai reçu les exemplaires d'antho avec la nouvelle uchronique, deux autres nouvelles sortent normalement pour les Imaginales fin mai (thème historique fantastique pour l'une fantastique horrifique pour l'autre).
Je vais me remettre au travail su l'uchronie qui doit sortir en fin d'année. La maison d'édition veut des annexes historiques. Parallèlement, la correction va commencer et le manuscrit va être transmis à un historien en charge de vérifier qu'il n'y a pas d'erreurs et que c'est cohérent et crédible.

Je me suis décidée à envoyer mon roman de cœur à l'éditrice qui a publié Aquaal. J'hésitais car ça reste une petite ME et je tiens tellement à cette histoire... Je m'étais dit que ce serait ME plus grande ou autoédition... mais cette éditrice fait vraiment bien son boulot. Elle se bouge, elle en veut, et elle a réussi à me faire mettre dans la liste des auteurs invités des Imaginales Donc, j'aurais le droit de partager la zone des auteurs reconnues, défraiement, hôtel et tout. Et je devrai peut-être aussi participer à des tables rondes ou conférences (les organisateurs devraient nous passer sous peu le programme et les thèmes des interventions des auteurs. Gros stress d'avance).
Bref, merci mon éditrice
Du coup, je lui ai donc envoyé les deux premiers tomes de ma série (sur 5) ainsi que le syno détaillé des 3 suivants. Et également le tome unique de la préquelle (parce que je ne sais pas s'il vaut mieux sortir d'abord la série ou la préquelle. C'est dans le même monde, mais ni les mêmes persos ni même époque).
Par contre, ça ne ressemble pas du tout au roman déjà sorti chez elle, donc ce n'est pas gagné du tout qu'elle me les prenne (dans ce cas, ce sera autoédition).

Donc, avec tout ça à sortir, j'ai laissé l'écriture de côté pour me consacrer à... la BD ^^. Je tente, dans le même monde que la série dont il est question au-dessus, mais plus tard, cette fois (donc pas les mêmes persos non plus). BD en traditionnel (aquarelle). J'en suis à 4 page, mais... pfff, c'est un sacré boulot. Bien plus long qu'écrire.

Frenchdistrict

Membre VIP
   

Trust : 22  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5813
2 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 15/04/2022 à 14h49

Par chez moi rien n'a pu avancer parce que la période a été très chargée sur le plan pro... Je suis en vacances ce soir donc je vais pouvoir me remettre à ma nouvelle toujours en cours (j'ai eu des retours de lecteurs qui vont bien m'aider). Il me tarde un peu !

Sinon, j'ai eu le résultat d'un concours : ma nouvelle s'est classée 18ème sur 39 textes, donc pas trop mal pour un début. En lisant les nouvelles primées, je devrais arriver à faire mieux l'année prochaine, lol !

Mon projet d'écriture plus long mûrit gentiment : j'ai un début de structure et je devrais avoir le temps de m'attaquer - enfin - à la documentation... Idéalement, il faudrait que je passe à l'écriture cet été pour avoir suffisamment de temps devant moi.

Édité par frenchdistrict le 15-04-2022 à 15h30



Tikva

Membre d'honneur

Trust : 975  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1453
0 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 18/04/2022 à 19h10

Coucou ! Je réapparais un peu ici, j'ai été pas mal occupée ces derniers temps. (mais ce post m'a manqué ahah)

cube

J'ai bien reçu ton dernier mail, je te réponds dans la foulée

Pour le "style démonstratif", perso j'avais interprété par "style artificiel, plume de quelqu'un qui essaye de s'en donner un, de style". Y'a aucune phrase méga recherchée dans Projet Bis, mais il y a quand même un accent un peu poétique. Je peux le dire sans fausse modestie, c'est un mot qui est très sûrement revenu dans les retours. Du coup, par démonstratif, j'ai entendu "calculé".

Pour les ambitions de mon héros... Je vois ce que tu veux dire. J'ai pas mal bouquiné ces derniers temps, et causé lecture/édition, et je me rends compte que ces premiers textes ont tous été un peu moulé en mode "conte". Ce sont des romans... romancés !

Tu as pu avancé un peu quand même sur le tien ?

ewanae

Coucou

On espère que la grossesse se passe bien ! Tu as pu reprendre quelques chapitres ?

Les ventes... Bof. Les e-books un peu plus que le format papier, mais rien de dingue. Pourtant, j'ai eu pas mal de retours chouettes au final. Les gens se disent intrigués, rebondissent sur le côté farfelu de l'affaire. Les 2 romans vivent leurs petites vies... J'ai hâte de retourner en salon, cela dit !

utamay

Oh, je suis déçue de lire ces nouvelles. J'espère que tu vas mieux depuis. Super pour le contrat avec la maison d'édition dont je devine le nom

Pour la moyenne ME, on croise les doigts. En tout cas, ça commence à te faire pas mal de textes !


baronnette

C'est trop stylé d'avoir un historien qui te corrige C'est quelle ME si tu es d'accord pour le dire ?

Les Imaginales, je ne connais pas trop, pas par chez moi, mais ceux qui en parlent en parlent bien ^^

La BD, j'adorerais, j'ai un petit début de patte en dessin, mais je ne peux pas me consacrer à tout... A l'aquarelle, ça doit être joli.

frenchdistrict

Les vacances, c'est l'idéal Tu as pu avancer un peu ?


De mon côté...

Projet Bis : navigation en eau calme...

Projet série : J'ai envoyé une version corrigée du T2 à Chère Editrice, tout est entre ses mains.

Manuscrit actuel : je tâtonne... J'écris, j'efface, je réécris... Je ne suis toujours pas au clair avec le ton/ la direction que je veux donner à ce texte. Je ne sais pas non plus si ce sera un "roman d'apprentissage" entre moi et moi, ou quelque chose que je destinerai à l'édition. La dimension semi-autobiographique me paume. Je n'ai pas de souci avec l'idée de romancer un peu la chronologie, mais je suis à un stade où pour garder une trame et un rythme cohérent, je dois arranger un trop grand nombre de truc pour appelle encore ça "la vérité". J'ai un moment été tentée de partir vers de la pure fiction, mais le projet de base perdrait son sens.

Belle soirée à vous

Cube

Expert
   

Trust : 36  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 637
1 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 18/04/2022 à 22h21

Hello les girls !

utamay , baronnette , je vois que vous êtes bien occupées avec l'édition...
Pas simple de trouver la "bonne" ME. Et il y a un gros hiatus entre petites et grandes ME, j'ai l'impression. (élémentaire, me direz-vous).

utamay , l'intrigue trop sage... c'pas évident non plus, de ne pas aller dans la surenchère. Je crois que j'ai fait un peu fort de mon côté, avec mon roman de coeur. Pas sûre que ce soit crédible. (en même temps, c'est de la SF, la crédibilité, on repassera).

baronnette , la BD, waw ! ça change !

frenchdistrict , je vote pour des vacances d'un an... je n'en peux plus de cette frustration, d'être interrompue tout le temps dans ma lancée.

ewanae , du coup tu as fini ?

tikva , super merci pour ton retour ! J'ai commencé à regarder, tu as pleins de remarques pertinentes.
Je crois qu'au fil des pages, j'ai un style qui devient un peu moins space... Je réussis à m'étonner moi-même en relisant le début. J'ai un juste milieu à trouver entre originalité et texte lisible, qui ne hérisse pas le lecteur. Mais je sais que je ne plairais pas à tous (en particulier à cause du langage oral).

Je continue à bosser sur tome 1. J'ai l'impression en ce moment d'apprendre mon métier "d'écrivain", d'acquérir plus de rigueur, de faire la chasse à toutes les longueurs... Et j'ai encore du boulot, purée...
J'ai presque achevé la nouvelle mouture de tome 1. Presque. Il me manque la dernière longueur, pour vérifier que tout s'articule correctement. J'attends la prochaine pause dans le boulot. Et je sais que j'ai encore bcp de peaufinage. Bref, dans 100 000 ans peut-être... Pas grave.

Ewanae

Membre d'honneur
 

Trust : 100  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1818
1 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 19/04/2022 à 16h38

Chacun continue d’avancer, cool tout ça =)

Par intrigue trop sage, ils désignaient une intrigue « trop classique » ?

C’est rigolo, enfin rigolo… j’ai regardé le dernier point lecture de linkoff qui a justement fait un partenariat avec une maison d’édition pour aider les jeunes auteurs à se faire éditer. Je suis d’ailleurs assez mitigée sur le concept parce que ça me donnait un peu l’impression « comment écrire un best-seller », plutôt que de plancher sur le côté plaisir d’écriture. Ceci dit ce côté a été bien nuancé par le youtubeur et il ne faut pas oublier la réalité derrière le rêve. Si on ne vend pas, difficile de publier le reste ou d’autres auteurs, mais d'un autre côté, écrire avec l'idée de devenir riche c'est une très mauvaise idée! ^^’

Mais sinon, Uta, ce projet en cours a déjà trouvé un éditeur avec cette grosse ME ou pas du tout ?

En tout cas je trouve ça chouette cette vérification historique pour ton projet baronnette@. Je suis loin d’être historienne, mais quand j’après après coup qu’un ouvrage sur une certaine époque est complètement à côté de la plaque, j’avoue que je suis toujours déçue ^^’
On aura le droit à quelques ébauches de la BD ? =)

Tikva@
J’ai reçu les retours de beerus, mais je ne veux pas me disperser, donc je veux d’abord faire son T4 avant de reprendre mes propres chapitres et chercher ensuite quelques groupes d’écritures ayant envie de me donner leur avis, mais chaque chose en son temps.

Ce n'est peut-être pas plus mal que ta série sorte de manière assez rapprochée du coup. Les lecteurs vont restés dans la lancé et peut-être en parler plus autour d'eux?

Cube@ J’ai fini… oui et non. Disons que je suis suffisamment arriver au bout de ce projet pour dire que le point final a été posé et que maintenant il va passer sous les yeux de plusieurs personnes qui – selon les retours- me pousseront à contacter quelques ME ou au contraire à me dire que ce fut une belle expérience.

Je suis d’ailleurs dans un mouv assez frustrant. J’ai une furieuse envie d’écrire, le temps (hé oui 8) ), mais clairement pas d’inspi. Je ne sais pas si je suis prête à réattaquer la complexité de mon premier projet, ni la capacité mentale d’en parvenir au bout. Ma concentration est en fait un peu aléatoire et j’aimerais repartir sur un projet sans prise de tête comme celui que beerus est en train de lire ;)

Baronnette

Membre d'honneur
   

Trust : 100  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2742
3 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 21/04/2022 à 11h25

Presque tout le monde est un peu en phase d'avance tranquille, je vois. Courage pour aller jusqu'au bout à celles qui peinent. Croyez en vous!

utamay , félicitations. Donc ton livre, c'est un recueil de contes si c'est la spécialité de la ME? Sortant de ton imagination ou inspirés de contes réels?
Oui, pour a première étape, c'est souvent franchi car il ne s'agit d'éliminer que ce qui ne rentre vraiment pas dans le cadre (genre manuscrit de 15 pages, autobiographie chez une ME qui fait du roman...). Le bon côté, c'est que rien n'est perdu et tu peux très bien être prise. Par contre, il ne faut pas tirer de plans sur la comète tout de suite.

cube en effet. Et puis souvent, au début, on est content et ça nous va, parce que s on s'est un peu renseignés, on ne s'attend pas à des miracles et avoir une petite ME sympa et honnête, qui fait son boulot, c'est déjà très bien et agréable. Mais c'est vrai qu'ensuite, ce que ça permet peut paraître un peu léger. Cela dit, avec les grosses ME, seul un nombre restreint d'auteurs bénéficie de tous les avantages et de bonnes ventes, pour les autres, ce ne sera pas mieux qu'une petite ME (et en plus, les titres seront vite virés du catalogue).

tikva la maison d'édition est toute nouvelle, elle n'a publié que deux livres. C'est la Loutre de Béryl. Leur crédo: lier SFFF, mythologie et Histoire dans des romans bien documentés et crédibles.

Mes deux premières pages de BD (j'en suis à 6. C'est looong). Alors, ce sont les premières, il faudra sans doute que je les refasse. De plus, c'est une photo (pas de bon scanner... si quelqu'un connaît un scanner A3 correct pas hors de prix...), donc pas terrible pour l'aquarelle. Je suis obligée de monter le contraste pour retrouver les blancs, ce qui fausse toutes les couleurs (ça enlève des nuances et, par exemple, mon vert clair devient pétant). Mais ça donne une idée du résultat ^^.


Édité par baronnette le 21-04-2022 à 13h16



Utamay

Membre d'honneur
  

Trust : 280  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2230
1 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 21/04/2022 à 13h19

ewanae

En toute honnêteté, mon personnage avait lu le manuel « être une héroïne dans un livre de Low Fantasy YA » : élevée dans le monde ordinaire, elle était brutalement rapatriée dans son monde d’origine (magique) car une pseudo-prophétie indiquait qu’elle devait revenir pour sauver le monde – et à la fin, elle sauvait le monde. Clairement, mon pitch était tout ce qu’il y avait de plus convenu, mais j’espérais y ajouter un peu de fraîcheur avec des éléments inédits… Ça n’a pas convaincu les éditeurs, ils m’ont dit de « faire autre chose », tout en me complimentant sur mon prologue.

J’essaie du coup d’aller à contre-sens par rapport à ce que me dicte mon instinct, et je n’aime pas le résultat. On me prive du fun que me procurait ce livre à la base. Et non, ils n’ont pas promis de l’éditer, ils sont juste d’accord pour jeter un œil ! La maison a l’air vraiment géniale et j’ai envie de tenter le coup, mais avec tout ça, ça fait 4 mois que je fais la morte et que je n’avance pas.

baronnette

Invitée aux Imaginales, la classe ! C’est chouette de la part de ta maison, je comprends que tu sois tentée de leur donner un autre projet, même s’ils sont petits.

Je suis impressionnée par tes pages de BD, quel talent ! Ça doit prendre un temps fou, ça me rend doublement admirative.

En ce qui concerne mes parcours éditoriaux en cours, pour la maison moyenne, j’ai vraiment passé une étape au-delà de « c’est non car on ne publie pas ça et/ou c’est bourré de fautes » : j’ai passé l’étape du comité de lecture, ça a pris presque 8 mois.
Pour la maison spécialisée dans les contes, elle a déjà publié des recueils de contes, mais elle publie surtout des réécritures au format roman. Je leur ai soumis (et ils ont accepté) une réécriture d’environ 80 000 mots, adaptée de deux contes, dans un contexte SF.

tikva

Les années 2020/2021 ont vraiment été très intenses côté écriture, je pense que c’est normal que tu te cherches un peu plus sur ton nouveau projet (surtout en sortant de la pure fiction).

Ewanae, Cube et Frenchdistrict, du courage pour vos projets ! Tenez-nous au courant de vos prochains progrès.

Tikva

Membre d'honneur

Trust : 975  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1453
0 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 25/04/2022 à 07h59

cube

Avec plaisir pour ton texte, encore une fois c'était très propre et mes remarques parlent davantage de mes goûts que des habituels problèmes de langue que je souligne chez les textes de jeunes auteurs.

Traquer les répétitions, les longueurs... Je plussoie. Perso, c'est fou comme j'ai appris, et apprends encore, à chercher les formules courtes. Tiens, l'autre jour, qqn m'a envoyé en photo une page de Projet Bis pour me parler d'un extrait, j'ai vu plein de phrases avec des petites redondances ^^


ewanae

Je regarde aussi les Coin-lecture de Linksoff :)

Oui, il parlait d'une école en ligne avec des vidéos, tutos etc. pour apprendre le métier d'écrivain, je crois, quelque chose comme ça. Je ne l'ai pas trouvé hyper convaincu perso, et je ne le suis pas non plus. Je vois venir très gros une "formation" qui va te donner des bases de français, de construction scénario etc. Mais est-ce que bout on sera "écrivain professionnel". Pour moi, arrêtez-moi si je me trompe, le statut d'écrivain s'acquiert par la reconnaissance des pairs. Le mettre à portée d'une formation, bon. Quant à savoir ce que pensent les professionnels du livre de cette école et si cela peut jouer dans la négociation de contrats... Je doute que l'impact soit fort. Ce que les éditeurs regardent, c'est le manuscrit, pas le cursus de l'auteur.

De mon côté, les ventes sont assez calmes et le travail édito de T2 n'a pas encore commencé. Je continue à travailler sur Roman 6, mais je galère un peu ^^


baronnette

Sympa la BD ! Effectivement ça doit prendre un temps fou ! Mais ça fait plaisir de voir des chevaux et du matériel équestre correctement dessiné ^^

utamay

On a hâte d'en savoir plus pour la réécriture de conte ! J'avais déjà un peu suivi sur Instagram, mais je suis curieuse :) Et j'adore les couvertures de cette maison d'édition !


De mon côté, je patine toujours un peu côté écrit. Je pense tenir un fil intéressant, mais il faut vraiment que je me décarcasse pour trouver des idées donc j'avance vitesse tortue. Enfin, je n'ai aucun échéancier donc ça prendra le temps que ça prendra.

Sinon, j'étais au Salon du Livre ce week-end, celui de Paris. C'était sympa mais... je n'ai rien ramené ^^ J'ai pensé à toi Cube, qui dit parfois avoir du mal à choisir quand il y a trop de livres de présentés. Là, il y en avait des milliers. J'ai pu discuter avec quelques personnes sympas, notamment avec l'éditeur des Forges de Vulcain. Il y avait Amélie Nothomb, aussi...

Bon début de semaine !

Ewanae

Membre d'honneur
 

Trust : 100  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1818
0 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 27/04/2022 à 12h33

utamay
Je conçois que l'histoire est plutôt classique, mais c'est tout de même la base de beaucoup de scénario. En tout cas je pense comprendre ce que tu veux dire quand tu parles d'aller à contre-sens de ton instinct et je t'envoie plein de courage. Ça ne doit pas être évident de choisir entre ce qu'on veut faire et ce qu'on doit faire.
Ça me fait d'ailleurs rebondir sur les impressions de Tikva@ sur le sponsoring de linksoff. J'ai eu cette même impression de "pas hyper convaincu" par son pitch et en même temps, on en parlait pas mal sur le début de ce post je crois, réussir à se faire éditer et surtout à percer ce n'est pas qu'une question de belle écriture et de scénario ouffissime.
En tout cas ça m'a fait doucement sourire quand une de mes amies (qui sait que j'écris par-ci par-là) m'a demandé si ce genre de formation ne m'intéresserait pas. En vrai je vois surtout ce sponsoring pour les personnes qui ont vraiment pour objectif de se faire publier un jour, mais qui essuie des refus à chaque proposition. Là ça pourrait être intéressant pour elle de comprendre d'où vient leur problème et dans mon cas... je n'ai rien envoyé

Baronette@ Beaucoup de respect pour le projet BD, je n'imagine même pas le temps, ni le travail que cela demande. Comment ça se passe pour une demande de publication? C'est similaire aux livres? Tu envoies ton projet et on approuve ou non avec correction derrière? Ou le cheminement est complètement différent?


Sinon, petite histoire qui m'a fait sourire cette semaine. Je comate beaucoup en ce moment et parfois même l'idée de me caler tranquille derrière mon pc me fatigue rien que d'y penser...
Bref, tout ça pour dire que je commence à passer pas mal de temps devant Tikt*k allongée sur mon canap le temps que les nausées passent. Dans mon fil commence à apparaitre quelques propositions sur des "influenceurs" en lien avec le monde du livre, qu'il s'agisse d'auteurs, d'avis sur tel ou tel bouquin, ou de conseils d'écriture.
Intéressante ou non, je laisse filer les vidéos pour faire comprendre à l'algorithme qu'il peut augmenter les chances de retrouver des vidéos de ce style dans mon fil. Je suis donc tombée sur une jeune femme auto-éditée un peu remontée qui clame directe "une ME m'a plagié m'a couverture". Elle était outrée, vexée, en colère et sur le coup je la comprends bien, ça doit être terriblement frustrant de se faire piquer son travail comme ça, surtout venant d'une ME qui est justement sensé travailler avec des professionnels pour faire des œuvres tout à fait original. La vidéo se passe, elle montre sa couverture, celle de ladite ME et effectivement, hormis un travail de coloration, ce sont exactement les mêmes... jusqu'à ce qu'elle montre la photo originale.
Là j'ai bugé un peu. La jeune femme était en fait en train de râler parce que quelqu'un avait utiliser la même photo libre de droit qu'elle et balayait justement l'argument "tout le monde peut prendre cette image" en disant que le cadrage était identique au sien etc... En même temps l'image représentait une femme tenant un truc dans sa main dans un décor de château hyper sombre. C'était donc en soi le seul élément utilisable dans cette image. Cette petite histoire n'est pas si intéressante, néanmoins j'étais soufflée par le toupet de cette personne à crier directe au plagiat alors qu'elle utilise une image libre de droit.

Baronnette

Membre d'honneur
   

Trust : 100  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2742
1 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 27/04/2022 à 19h19

Mouais.... ce genre de formation, ça me semble surtout la seule façon de faire des sous avec les livres

ewanae Pour ton anecdote pour la personne en AE criant au plagiat, je remarque sur les réseaux sociaux une certaine propension chez une partie des AE (une partie seulement, mais assez notable) à crier haro sur les ME... le plus souvent sans jamais avoir seulement fait l'expérience d'une édition à compte d'éditeurs. Mais dès que quelqu'un demande un conseil en édition, ils partent direct sur des "c'est des arnaqueurs" "moi je suis en AE pour être libre" (c'est fou, aucun ne l'est parce qu'il a été refusé, on dirait... il n'y a pourtant pas de honte), etc. etc.
Pour les soumissions de BD, ça dépend des ME, ça dépend aussi si on se présente uniquement en tant que scénariste, ou comme scénariste-dessinateur. La plupart du temps, il faut faire un dossier complet: syno détaillé, pages de dialogues, quelques pages finies, études de personnages, croquis... Si je fais tout ça, ce sera près coup, parce que mes croquis et études de personnages à moi, c'est vraiment du gribouillage pour moi, sur des bouts de feuille, ce n'est pas fait pour monter un dossier destiné à quelqu'un. Mais je suis loin d'être sûre de la soumettre un jour.

Je viens de recevoir un retour positif pour un texte soumis il y a plus de 18 mois (c'est long, d'autant que c'était un AT). Cela dit, ça fait plaisir. C'est une petite ME qui fait pas mal d'horrifique, notamment une collection avec des livres courts format novella en version papier avec de chouettes couvertures (pas fréquent du tout pour ce format). Le thème tournait autour du médiéval fantastique (tout en restant "réaliste", pas de la fantasy, quoi) horrifique. Ce fut amusant à écrire. En horrifique, on peut se lâcher en écrivant le pire de ce qui nous passe en tête. ça défoule ^^.

Utamay

Membre d'honneur
  

Trust : 280  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2230
0 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 27/04/2022 à 20h04


baronnette a écrit le 27/04/2022 à 19h19:
Mouais.... ce genre de formation, ça me semble surtout la seule façon de faire des sous avec les livres


C'est drôle parce que je disais sensiblement la même chose tout à l'heure sur mon forum d'écrivains
On parlait de commerce pyramidal et je faisais remarquer qu'on n'en était probablement pas loin avec l'écriture... à mon avis, beaucoup d'auteurs qui disent "vivre de leur plume" bouclent le mois en vendant des prestations à des auteurs, qui devront faire de même s'ils veulent se tirer un salaire correct...

Tikva

Membre d'honneur

Trust : 975  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1453
0 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 27/04/2022 à 20h27

ewanae



Au sujet du Coin Lecture de Links, j'ai tilté moi aussi sur cette façon de dire, "ils pensent que", en parlant de l'école. "Ils pensent que n'importe qui qui se forme peut devenir un écrivain" pour ne pas dire "moi je ne le pense pas mais bon". Ce n'est pas vraiment ce qu'il défendait jusque là, il a souvent tenu le discours "un vrai bon roman, c'est rare et précieux, ça ne pope pas de n'importe où sous le seul élan de la création"

Mais on a tous besoin de manger et entre ça et une sponso par un jeu mobile ^^

Sur l'école en question "Licares", je suis très sceptique. C'est le genre de truc que si on me l'offrait pour me faire plaisir, je n'en voudrais pas, je ne serais même pas sûre de regarder. ça sent fort la pédagogie ludique "pour satisfaire le client", avec des leçons prémâchées, qui restent à la surface des choses, qui donnent très vite une impression de progression... Pour que l'apprenti auteur n'ait surtout pas le sentiment qu'écrire et prendre des cours, c'est prise de tête. Pire, j'ai peur que ce soit des contenus "formatage" type "comment créer de bons personnages ?" (ah bon, il y aurait une recette ?), "structure pour romance en 8 points" etc. Je pense que ce serait se mettre de sacrées oeillères que d'avancer sur la base de ce genre de conseils.

Dans le genre et qui cartonne, y'a la"méthode Truby", qui t'explique en xxx points comment créer ton intrigue. T'as une recette, tu l'appliques, chocapic. Sauf que Truby, quand tu as un peu de bouteille, tu devines chaque ficelle trois chapitres à l'avance, et que c'est limitant comme des mains plaquées sur le visage. Un seul exemple : avec Truby, tu as toujours un antagoniste. Aucun de mes livres n'en comporte. Y'a pas de méchants, que des êtres humains, plus ou moins réussis, mais pas cantonné à un rôle à jouer au sein de l'histoire.

A quelqu'un qui veut apprendre à écrire, on reste quand même sur "lire +++" (et échanger pour développer son esprit critique)

Pour l'auto-éditée, franchement ça ne m'étonne même pas Les AE, c'est une communauté très particulière, parce qu'ils sont extrêmement nombreux par rapport aux auteurs "classiques" mais aussi parce qu'elle est très hétéroclite. Là aussi le système de sélection fait son travail, pas avec les mêmes dés, mais n'en déplaise à Licares, non, tout le monde ne peut pas percer. Alors tout est bon pour se faire remarquer. Péter un câble pour un rien, ça compte. Si on rajoute à ça qu'un bon nombre d'autoéditées sont fâchées avec les ME parce que c'est les concurrents n°1 (légitimes en plus), ce genre de clash ne m'étonne vraiment pas, et je suis sûre qu'il en pète un peu partout sans que ça ne remonte toujours.

En vrai, les autoédités, je ne sais plus comment les prendre, je ne suis même plus sûre de trouver ça cool de pouvoir publier son livre solo si on en a envie. J'ai à la fois beaucoup de respect pour toutes les filles "couteau-suisse" qui gèrent tout d'une main de maître et beaucoup de mal avec la production AE en général. Tout ce que je l'ai lu était décevant.

Donc là, savoir qu'une AE peut aller chercher des histoires à une ME qui fait juste son taf, c'est le genre de truc qui pourrait m'échauffer.

Enfin bon


baronnette

Super pour ton retour positif ! Mais du coup, qu'est-ce que ça veut dire concrètement ? Un contrat à la clé ? Ou "juste" un commentaire de lecture ? (ce qui est déjà pas mal)

utamay

Sur JE ? Pas vu passer.

Mais sur l'idée, je vote pour. Beaucoup d'auteurs AE se complètent avec des contenus de formation (toujours "6 tips pour une bonne prophétie. La cinquième va vous étonner") Dans le même genre, l'éditeur avec qui je parlais ce week-end a publié "comment écrire son roman en dix minutes par jour" et ça se vend très bien... Et moi je commence à faire payer mes BL, ça arrondit un peu les fins de mois aussi ^^

Aliwia

Maître
    

Trust : 299  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1162
1 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 27/04/2022 à 20h56

Hello ! (désolée, je répond de façon un peu pêlemêle)

Bon, ça faisait minimum 2 ans que je n'étais pas revenu sur CA ( sans doute 3, en vrai), mais j'y passe mes journées depuis 5/6 jours parce que les chevaux me manquent. Bref, je suis tombée sur ce sujet et je me permet d'y mettre mon petit grain de sel.

J'écris depuis... heu... toujours ? Et j'ai enfin mes premiers textes qui retiennent l'attention (un roman à paraître dans une petite ME en 2023 et une novella dans une autre ME encore plus petite).

J'ai toujours énormément manqué de confiance en moi et que je sur-kiffé les formations. Licares, je connais un peu pour avoir écouté quasiment tous les podcast de Lucie Castel (une des créatrices de Licares). Et si je la trouve souvent de bons conseils, ce genre de formation "complète" ne m'a jamais intéressée. En revanche, j'ai 12 ou 13 formations de Cecile Duquenne (même si j'ai pas terminé les deux dernières) et j'en suis plutôt satisfaites. Bien sûr, il y en a bien une ou deux qui m'ont déçue, mais dans l'ensemble, j'en suis contente.

Concernant les bouquins sur l'écriture, je dois en avoir près d'une vingtaine à présent et j'en ai bien lu 10 de plus. Effectivement, Truby est un classique. En revanche, ce n'est pas une "méthode" dans le sens où il n'y a pas de méthode prémachée. Il prône un récit organique et loin d'être mécanique comme certain que j'ai pu lire (sérieusement, j'ai lu des bouquins qui te faisait commencer l'acte 2 au pourcentage près !). A une époque je ne jurais que par Truby d'ailleurs. Normal, il est assez abordable quand on commence (McKee, en revanche... bon courage pour les débutants qui tentent). Après, il reste un américain très proche de la méthode... bah... à l'américaine. Je lis et relis les deux Lavandier (script doctor aux USA, mais il est français), il nuance énormément Truby, sur les antagonistes, comme tu le dis, mais aussi sur des tas de notions chères à Truby comme la transformation du personnage.

Bref, j'adore les bouquins de théories et j'ai longtemps rêvé d'avoir une recette pour écrire (pas taper). Depuis quelques années, je commence à prendre du recul sur plein de choses, je commence aussi à me faire mes propres théories (ou du moins, ajuster ce qui existe déjà) et enfin à prendre confiance en moi.

Sinon, pour les AE, j'avoue avoir énormément trainé dans une ou deux communautés d'AE et effectivement, il y règne une ambiance très "anti-ME" que je n'ai pas beaucoup aimé.

Cube

Expert
   

Trust : 36  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 637
0 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 27/04/2022 à 21h09

tikva J'ai réussi à te faire lire de la SF, rien que pour ça je suis fière !

Purée les recettes pour écrire un roman... comme si l'imagination, le talent s'apprenaient... Bon ok, des points de méthode doivent pouvoir s'apprendre, mais ce n'est vraiment pas mon truc.
Enfin la recette pour finir en 10 mn par jour, je prends ! Pour mon intrigue compliquée à souhait, c'est impossible. Là j'ai lâché à cause du boulot, et d'une succession d'ennuis à n'en plus finir... j'espère que ce sera plus calme après le 8 mai. Mais j'ai vraiment besoin d'avoir du temps devant moi pour finaliser correctement le schmilblick. Pas 10 mn.

Lol pour ton histoire de plagiat, ewanae !
Page(s) : 1 ... 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93
Les jeunes écrivains de CA
 Répondre au sujet