Les jeunes écrivains de CA

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 ... 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93
Auteur
50668 vues - 1381 réponses - 1 j'aime - 20 abonnés

Tikva

Membre d'honneur

Trust : 975  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1453
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 26/04/2020 à 09h46

Bonjour à tous,


Ce post a été créé pendant le confinement de mars-avril 2020 dans le but de réunir les cavaliers de CA qui avaient pris la plume en attendant de retrouver leur poney d'amour. Mais depuis, les graines de projet ont germé et notre petit groupe d'auteures en herbe (ou avec déjà quelques heures de vol !) continue à échanger.


Si l'écriture vous intéresse, que vous avez un manuscrit dans le tiroir ou bien que vous vous tâter à vous lancer... n'hésitez pas à nous rejoindre





Cliquez pour voir l'image   



Les projets des cavalauteurs :

(N'hésitez pas à reprendre la fiche et à me l'envoyer !)

Beerus

Titre du projet : Projet Barré
Type, genre/catégorie : roman SF
Personnages principaux : Un voleur cynique à souhait, un tavernier à la fibre paternelle et une ribambelle de criminels en tout genre
Pitch/présentation : Le-dit voleur a la joyeuse idée d'accepter une mission hautement risquée, qui va lui permettre de découvrir les secrets derrière la société dans laquelle se massent les derniers représentants de l'Humanité.
Nombre de mot/tomes : 1 tome, obj. 85k mots, 45k déjà écrits.
Date de début du projet : Il y a 5 ans (quand j'étais jeune quoi)
Avancée du projet : tout est ficelé, plus qu'à écrire la deuxième moitié et tuer quelques persos.
Objectif : de base, se marrer et faire marrer, mais si on me chauffe trop, qui sait ?
Nombre de poneys présents dans l'intrigue (on est sur CA après tout) : absolument au-cun !

Titre du projet : La K-life
Type, genre/catégorie : light novel (enfin en principe)
Personnages principaux : Un microbe désagréable en talons compensés, la réincarnation de Céline et un beau gosse mi beau gosse mi gastéropode.
Pitch/présentation : Le microbe est sensé avoir des pouvoirs mais n'en a (presque) pas, elle intègre une école de magie dans l'espoir de s'améliorer pour retrouver son frère disparu, mais découvre le sens de la vie à la place. (c'est le résumé le plus claqué au sol que je pouvais faire mais il est tristement accurate)
Nombre de mot/tomes : 4 tome de 48k mots (sur 6 à 8 tomes prévus)
Date de début du projet : Avril 2020 (il me semble)
Avancée du projet : Plus ou moins à mi-parcours, il reste aussi un paquet de persos à buter.
Objectif : trouver une maison d'édition francophone qui fait des LN et pourrait être intéressée (tout un programme)
Nombre de poneys présents dans l'intrigue (on est sur CA après tout) : aucun, mais il y a une Velue. (NDLR : et quelle Velue !)


Ewanae

Titre du projet : Projet 1
Genre : Roman fantasy
Personnages principaux en quelques mots: Lysis, jeune femme débarquée d'un autre monde où les zombies sont légions. Assak, quatrième prince pas très doué dans sa fonction. Malrid, soldat plutôt dégourdi, mais pas très courageux.
Pitch/présentation en quelques mots : Par de malheureuses circonstances, Lysis se retrouve propulsée dans un monde bien loin de ce qu'elle connait. Là-bas, ses étranges caractéristiques physiques suscitent haine et méfiance avant qu'elle ne se découvre un mystérieux lien de parenté avec la famille rivale du pays dans lequel elle a atterri.
Nombre de mot/tomes : Beaucoup trop ><. Environ 85 000 mots d'écrits pour le moment, mais c'est bien loin d'être fini...
Date de début du projet : Il y a plusieurs années, reprit par coupure depuis la fin du premier confinement.
Avancée du projet : En pause par nécessité de réorganisation.
Objectif : Le finir déjà, ça serait pas mal...
Nombre de poneys présents dans l'intrigue : Un seul, des milliers... mais aucun de grande importance.

Titre du projet : Projet 2 (pour faire original =p)
Genre : Roman
Personnages principaux en quelques mots : Khalys, femme solitaire un peu focus sur son objectif. Nathanaël, guerrier aussi surpuissant que désinvolte et sa tripotée de petits élèves qui essaient d'apprendre à ses côtés.
Pitch/présentation en quelques mots : Khalys, esclave de naissance, essaie de gagner sa liberté en combattant les démons qui évoluent dans le monde. Malheureusement, ses maitres sont peu disposés à la laisser atteindre ses objectifs et retardent l'échéance au maximum tandis que les démons s'allient peu à peu pour détruire la communauté des chasseurs. Sa rencontre avec Nathanaël et ses élèves pourrait cependant changer la donne à bien des égards.
Nombre de mot/tomes : Environ 35 à 42 000 mots pour le moment.
Date de début du projet : Mai 2021
Avancée du projet : En cours
Objectif : Se faire plaisir et jouer un peu avec les codes du roman pour faire un truc lisible ^^'
Nombre de poneys présents dans l'intrigue : Pas l'ombre d'une oreille =(



Cube

Titre : Prédateurs (Prédations) (Projet principal)
Type : SF (roman à rallonge)
Présentation en quelques mots : Des mercenaires E.T. découvrent la Terre et provoquent par mégarde (ou pas) une troisième guerre mondiale. Leurs autorités débarquent pour les virer de là, enquêter, tenter de limiter le bordel déclenché (ils ont perdu ce qu'il ne fallait pas), aider (ou pas) les survivants Terriens.
Personnages principaux en quelques mots : Tome 1 : Anne, Marie Sue bécassine et amnésique, deux E.T. très chouettes, deux très méchants (mais un moins que l'autre)
Tome 2 et 3 : s'ajoutent un Apollon (John) et un Dracula (Georges), entres autres.
Nombre de mot/tomes : en théorie 3 tomes mais ça tient pas dans les 125 ko chacun.
Date de début du projet : il y a longtemps.
Avancée du projet : réécriture en cours, les 3 tomes sont bouclés.
Objectif : écrire ce qu'on a envie.
Nombre de poneys présents dans l'intrigue : 5 mourrus, quelques uns biens vivants.

Titre : Projet 2, sans titre défini (Cendres) (Désillusions ? )
Type : roman, romance.
Personnages principaux en quelques mots : Sofiane la jeune rebelle avec ses idéaux, la mère absente, le beau-papa odieux à souhait, le prince charmant qui arrive trop tard, l'opportuniste qui profite.
Présentation en quelques mots : Jusqu'où aller pour sauver son cheval d'amour ? (Oui j'aime bien les sujets bateaux)
Nombre de mot/tomes : 1
Date de début du projet : j'aime pas les dates.
Avancée du projet : ébauche
Objectif : s'amuser
Nombre de poneys présents : 2 centraux


Tikva :

Titre : "De Sueur et de Ciel"
Genre : roman historique, romance MM, roman d'apprentissage...
Personnages principaux : Tom, un young british inspiré par un pote gay, Neven, clochard céleste de son état, remoulage raté du Dean Moriarty de Sur la Route, et Candy, machine à écrire.
Pitch/présentation en quelques mots : Les péripéties de quelques clochards dans les rue de Greenwich Village et d'ailleurs, aux premières lueurs des années 1960...
Nombre de mot/tomes. : Un livre, 56 000 mots.
Date de début du projet : fin août 2020
Avancée du projet : Roman publié
Objectif : parler de sujets que j'aime :)
Nombre de poneys présents dans l'intrigue : 0 (sorry)
Où trouver le livre : Sur Amazon : ou bien sur le site de la Fnac ou la boutique en ligne des éditions l'Abeille Bleue



Post original

Un énième sujet sur le confinement

Enfermée dans mon placard à balai moyenâgeux depuis bientôt 6 semaines sans l'ombre d'un poil de poney, j'ai décidé de rentabiliser mon temps ...

Je me suis mis en tête d'écrire la "petite" histoire qui me trottait dans la tête depuis un moment, résultat un mois plus tard : 110 000 mots !

Comme je suis totalement néophyte en la matière (et que j'ai peu peur de me faire bolosser sur les forums spé), je voudrais savoir si certains parmi, également privés de Pompom, se sont aussi dans ce type de projet pendant ce foutu confinement ...

Partageons notre expérience, nos idées etc., j'imagine que je ne suis pas la seule

flora51 Je veux de tes nouvelles aussi !

Édité par tikva le 06-06-2022 à 09h37

Frenchdistrict

Membre VIP
   

Trust : 22  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5813
1 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 28/02/2022 à 22h45


tikva a écrit le 27/02/2022 à 19h39:
Pour le choix de ma ME... J'ai fait une longue recherches de toutes les ME susceptibles de publier mon genre et j'ai effectué un tri pour ne garder celles qui me paraissaient suffisamment professionnelles. (pas celles qui t'éditent pour 2€ et te laisse te démerder ensuite). L'AB a été la première à me répondre, et je n'ai eu que ce "oui", sur une cinquantaine de ME contactées. J'ai aussi eu bcp de non-réponses et quelques "non" argumentés, parfois encourageants, parfois à la sauce "non pour cette fois, mais..."


Merci pour ta réponse !

J'ai commencé à parcourir la rubrique dédiée à l'édition sur JE. C'est un univers que je connais très peu...


tikva a écrit le 27/02/2022 à 19h39:
et je ne voulais pas d'une photo random qui n'aurait rien dit d'autre que "ce roman se passe à SF", alors que dans les faits, je crois que c'est une des villes les plus prisées pour les oeuvres de fictions. Y'a qu'à voir le nombre de film où le Golden Gate se fait péter la gueule. Mais du coup, comme tous les trucs victimes de leur succès, ça a une connotation un peu "ville par défaut, en mode si tu sais pas où placer ton histoire, joue la à SF, la ville te servira tôt ou tard." Moi, j'avais pas envie que mon roman grossisse les rangs des romans avec des couv" randoms du GG


Expliqué comme ça, je comprends Pas simple cette question de choix de couverture... Mais celle que tu as fait toi-même aurait été chouette (et que je viens de découvrir p.85) !

Ici, ça progresse un peu :

- ma 1ère nouvelle policière pour le concours Noires de Pau a été envoyée

- j'ai pas encore mis le point final pour ma 2ème nouvelle (5ème réécriture de la fin, lol ! Mais je pense être arrivée à un truc qui me plaît). La deadline approche. Je l'ai mise sur JE, mais zéro réactions Je suppose donc qu'elle ne plaît pas... C'est dommage car les deux avis que j'avais eu pour la 1ère m'avait bien aidés pour peaufiner mon travail. M'enfin...

- je laisse de côté ma nouvelle d'anticipation pour le moment. J'aurai bien aimé la proposer pour le prix "Le Bussy" du Club Galaxies, mais l'échéance est trop courte pour moi (d'autant plus que c'est pas le genre que je maîtrise le mieux, je ne suis pas une grande fan de SF à de rares exceptions). Par contre, j'ai envoyé 4 micro-nouvelles pour le prix Pépin et j'ai adoré l'exercice ! (je vais le réutiliser avec mes élèves ).

- j'ai commencé un brainstroming (j'ai quelques idées, mais pas encore très pertinentes) pour participer à un autre concours de nouvelle policière avec une échéance début mai.

Édité par frenchdistrict le 28-02-2022 à 22h46



Beerus

Apprenti
  

Trust : 60  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 219
1 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 03/03/2022 à 15h39

Bonjour bonjour! Je profite d'avoir une petite heure sans deadlines imminentes pour vous faire un coucou!

En vrac:

utamay Pour la K-life je suis plus ou moins à la moitié du Tome 1 en terme de réécriture. J'espère vraiment pouvoir le boucler d'ici un mois, donc tu auras, avec un peu de chances, de mes nouvelles d'ici là!
Comment est-ce que tu vas toi ? Tu as pu souffler un peu après la période intense que tu as connu fin 2021 ?

tikva Félicitations pour ta sortie! Je sais que c'est un résultat en demi teinte et que tu espérais autre chose...
Maintenant que quelques jours sont passés, l'éditrice a-t-elle une explication ? Surtout si tu dis que le tome était attendu. Je veux bien que la couverture ne soit pas parlante mais je ne trouve pas non plus que SF est si "importante" dans l'histoire. Enfin elle l'est, le pont tout ça, mais (corrige moi si je suis à côté de la plaque), ce n'est pas la centralité centrale du bouquin.
Comme tu dis c'est un livre qui touche à beaucoup de domaines et je ne suis pas sûre qu'une couverture "parfaite" soit vraiment possible quand les thèmes sont si variés. Celle-ci est jolie, personnellement si je voyais le livre en librairie j'aurais envie de le retourner pour voir un peu de quoi ça parle.
Je ne peux rien te conseiller sur le choix d'une nouvelle ME ou quoi, mais concernant tes doutes sur le fait qu'il "vieillit", je l'ai déjà dit et le dirai encore, mais je ne vois vraiment pas en quoi ce serait un problème.

Je suis toujours intéressée bien sûr pour une dédicace de LSB et DSEDC! Je me doute que tu n'as pas trop la tête à ça toutefois. J'aimerais m'organiser (avec moi-même) un petit city trip à Tours cet été! Ce sera l'occasion de te rencontrer (peut-être avec cube ?) et de partager un bout de gâteau (ou une bière) ensemble

ewanae Le livre de ta belle-mère m'a l'air... intéressant hahaha

frenchdistrict Bienvenue !!! Tu as pleins de projets c'est super !!! Je pense justement que c'est Baronnette qui disait que les nouvelles étaient parfaites pour se faire la main, donc tu t'y prends de la bonne manière je pense ^^

Pour revenir sur ton message d'introduction, trouver et fixer son style... c'est compliqué je pense. Je n'ai aucun conseil sur la question, je suppose qu'il change d'une certaine manière autant qu'on se développe en tant qu'humain. Si je prends mon exemple perso avec ma chère K-life, je suis en train de la réécrire quasi entièrement. J'ai beaucoup changé/évolué/grandi depuis que je l'ai commencée (mai 2020 je crois), et ça se ressent dans l'écriture. Je ne souhaite plus faire passer le même message, mes idées sont plus posées... En gros la fougue de la jeunesse est passée par là et maintenant je veux faire quelque chose de plus "calme". Donc la plume s'en ressent évidemment. Par contre rien ne me dit que dans deux ans je n'aurais pas envie de tout changer de nouveau, d'où le fait que je ne sais absolument pas répondre à ton interrogation ^^

Je pense que Uta et Baronnette, qui ont plus de bagages, sont les plus à mêmes de t'apporter de vraies réponses sur la question ^^
Ca me rappelle que m'inscrire sur JE pourrait me faire beaucoup de bien, mais je cours (façon sprint) après le temps donc on verra ça cet été.

baronnette Félicitations pour ta nouvelle! Franchement chapeau, chaque fois que je viens sur le post tu as un projet qui vient d'être accepté et/ou en cours de sortie haha
Si ce n'est pas indiscret, dans quoi est-ce que tu travailles ? Je me noie avec mes cours et mon mémoire, et franchement je suis admirative de la manière dont tu parviens à garder le cap niveau écriture pour être aussi productive!

azure84 C'est chouette d'avoir de tes nouvelles! Compassion pour l'incohérence qui demande de toute reprendre...

De mon côté j'avance à la vitesse d'un escargot tétraplégique, mais je croule sous les deadlines de cours et surtout sous l'écriture de mon mémoire. Hier j'ai renoué un peu avec les BL grâce à Ewanae dont j'ai adoré le premier chapitre, et je me suis rendue compte à quel point l'exercice m'avait manqué! Puis j'ai enchainé sur son retour sur le T3, vraiment pas ma plus belle perf celui là mais ce qui me rassure c'est qu'elle n'a ni detesté, ni relevé des choses que je ne voulais pas déjà changer!

Baronnette

Membre d'honneur
   

Trust : 100  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2741
1 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 03/03/2022 à 19h33

beerus je suis orthophoniste.
Donc non, je n'ai pas spécialement un excès de temps libre Mais je profite de chaque instant de temps libre. Un absent, hop, j'écris. Même pour dix minutes, j'ai toujours ce qu'il faut sous la main.
Après, je vis seule, ça aide (bon, il faut tout faire seule aussi, du coup, mais personne avec qui concéder du temps sur certains loisirs).
Je dors peu (globalement j'écris le soir, après 21h) et pendant les vacances, je peux y passer plusieurs heures par jours.

J'ai aussi la chance d'écrire vite, de ne pas faire de plan (même si je passe quand même beaucoup de temps en documentation), et d'avoir un premier jet plutôt propre qui ne demande pas à être beaucoup retravaillé.

Tikva

Membre d'honneur

Trust : 975  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1453
0 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 05/03/2022 à 15h40

Hey !

Bon, par ici, c'est la grosse dech.

(je vous réponds au fil)

Rien de nouveau pour Tome 1, si ce n'est un premier retour d'une lectrice : elle l'a lu jusqu'à la moitié, n'a pas accroché avec les personnages et a laissé tomber. Flop.

En parallèle, je bosse sur Tome 2 et... Il a beau avoir subi une réécriture entière + xx phases de corrections, je trouve qu'il a encore besoin de travail, sauf que je n'ai qu'un mois devant moi, pour une publication en mai, donc.

Je suis donc en réflexion ++ Tout cela est-il utile ?

Je ne sais pas si ce premier retour est représentatif de l'accueil que recevra le livre. (Si tant est qu'il finisse par se vendre un peu quand même). En même temps, l'AB est davantage positionné "romance légère" et cette série est "un peu hors ligne édito", et l'intigue est touffue. A priori, ce n'était pas grave, puisque manuscrit plébiscité par le comité de lecture. Du coup, je me demande si les membres du comité sont vraiment représentatifs des goûts du lectorat de l'AB :/

Bref, encore un boulot énorme devant moi, avec potentiellement rien derrière. Si on continue sur cette lancée, je ne serai d'ailleurs pas étonnée que Chère éditrice m'annonce qu'elle renonce à la publication des prochains tomes, et honnêtement, je ne pourrais pas lui en vouloir. C'est une altruiste, mais elle a une boutique à faire tourner. De plus, je la trouve nettement moins enthousiaste que cet été, et j'ai pas envie que ça lui "pèse" non plus, si au final, ce projet ne l'emballe plus tant que ça.

Donc je ne sais pas. Je me demande si je ne ferais pas mieux de prendre les devants et de lui expliquer qu'avec son accord, on peut cesser la publication. En vrai, c'est trop tôt pour prendre cette décision, mais je ne me voile pas la face. Si on continue sur cette lancée, on va tout droit nulle part.

ça m'ennuie profondément car en pensant aux heures que j'ai passées à tisser mon intrigue, ça me ferait vraiment suer que tout ça finisse au fond d'un tiroir. Parallèlement, il y a une part de moi qui se demande si je n'ai pas envie de le garder rien que pour moi. Bref, c'est compliqué !

De toute façon, à la base, c'était pas un roman. Y'a qu'à lire l'en-tête du post.


baronnette

Mon éditrice a de l'expérience, oui. Ce n'est pas ça qui pêche, plus une question de thématiques je pense. Le projet est peut-être trop touffu, trop barré, trop "contre-culture" tandis que le public de l'AB est a priori assez large. Comme pour Projet Bis, je me demande si ça n'aurait pas mieux marché dans une petite ME axée LGBT+ par exemple. Avec des gens qui aiment les trucs hors du cadre.

Je te rejoins sur l'idée qu'une part ne dépend pas de nous !


frenchdistrict

C'est quoi ton pseudo sur JE ?

Avec tes élèves... Tu es prof ? :)

Merci pour ma couverture homemade ^^


beerus

Coucou !

Merci pour la sortie ^^ Effectivement, l'aspect "demi-teinte" ne correspond pas trop à l'histoire mais bon ^^ Comme dit plus haut, j'attends les retours des autres chroniqueuses et j'aviserai :/

Pour San Francisco, je ne sais pas. C'est plus l'histoire de San Francisco, en fait. Dans le sens où l'intrigue ne pourrait pas se jouer dans une autre ville. A voir...

Au plaisir pour le petit tour à Tours :) Une bière ou à tour un poney... Pour tes exemplaires, si tu es ok, je veux bien qu'on attende que tout ça se décante un peu, mais oui, dans tous les cas, je te les enverrai <3

Je me retrouve bien dans ta remarque sur l'évolution de ton style et de ton approche de l'écriture pour la K-Life. Idem, LSB a été écrit avec "fougue", ce n'est rien de le dire, mais quand je le pose à côté de Roman 6, on dirait vraiment que ce n'est pas la même personne qui a écrit ^^

(D'ailleurs, je serais curieuse de lire la fin de la K life... Je m'étais arrêté au début du Tome 3 je crois)

On t'attend de pied ferme sur JE cet été :)


Voilà pour les petites news ! Je ne perd pas espoir, je me dis qu'un seul super retour d'une chroniqueuse peut suffire à lancer les ventes. Je crois quand même en ce roman.

Frenchdistrict

Membre VIP
   

Trust : 22  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5813
1 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 05/03/2022 à 16h03


beerus a écrit le 03/03/2022 à 15h39:

@frenchdistrict Bienvenue !!! Tu as pleins de projets c'est super !!! Je pense justement que c'est Baronnette qui disait que les nouvelles étaient parfaites pour se faire la main, donc tu t'y prends de la bonne manière je pense ^^

Pour revenir sur ton message d'introduction, trouver et fixer son style... c'est compliqué je pense. Je n'ai aucun conseil sur la question, je suppose qu'il change d'une certaine manière autant qu'on se développe en tant qu'humain. Si je prends mon exemple perso avec ma chère K-life, je suis en train de la réécrire quasi entièrement. J'ai beaucoup changé/évolué/grandi depuis que je l'ai commencée (mai 2020 je crois), et ça se ressent dans l'écriture. Je ne souhaite plus faire passer le même message, mes idées sont plus posées... En gros la fougue de la jeunesse est passée par là et maintenant je veux faire quelque chose de plus "calme". Donc la plume s'en ressent évidemment. Par contre rien ne me dit que dans deux ans je n'aurais pas envie de tout changer de nouveau, d'où le fait que je ne sais absolument pas répondre à ton interrogation ^^

Je pense que Uta et Baronnette, qui ont plus de bagages, sont les plus à mêmes de t'apporter de vraies réponses sur la question ^^
Ca me rappelle que m'inscrire sur JE pourrait me faire beaucoup de bien, mais je cours (façon sprint) après le temps donc on verra ça cet été.


Merci !

Pour le style, c'est évident que ça se travaille, mais je me demande jusqu'à quel point. Est-ce qu'on peut trouver la petit étincelle en plus grâce au travail ? Ou est-ce que c'est peine perdue : soit on l'a, soit...

Et puis, en relation, je suis persuadée que sans le fond, la forme est une coquille vide. Et c'est aussi mon interrogation, qui est très classique, hein : est-ce que j'ai vraiment des choses à dire et est-ce que ces choses peuvent intéresser un lectorat.

tikva

Je suis "Mockingbird" sur JE, mais pour l'instant, j'ai enlevé les textes que j'avais postés car ils ont été expédiés Et mes nouveaux textes ne sont pas encore achevés (j'essaye de les poster les plus "propres" possible).

Et oui, je suis prof de français en collège

Pour ta série, il n'est pas possible, en plus de casser le contrat pour les tomes à venir, de récupérer les droits du 1er tome et le proposer à des ME plus en cohérence avec ton projet ?

Cube

Expert
   

Trust : 36  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 637
1 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 05/03/2022 à 23h08

beerus
Volontiers pour la bière et le gâteau ! Voire le repas, soyons folles !...

tikva
Je comprends ta déception...
Je vois qu'on est dans la même réflexion, tout ce boulot pour quoi ?... Sauf que moi je n'ai aucun délai, aucune édition. Tant pis si je mets des années. Et :


Citation :
Parallèlement, il y a une part de moi qui se demande si je n'ai pas envie de le garder rien que pour moi.


Voilà. Les projets de cœur... ils sont tellement une part de toi... Partager pour que ce soit incompris ? Je crois que je le prendrais mal.


Citation :
puisque manuscrit plébiscité par le comité de lecture. Du coup, je me demande si les membres du comité sont vraiment représentatifs des goûts du lectorat de l'AB :/

J'avoue que ce point m'étonne. Si t'es emballé, si tu plébiscites, tu défends bec et ongle la parution. Ton éditrice me semble "distante". Elle a lu elle aussi, elle défend pas le projet ?


De mon côté... Donnez-moi 3 vies, j'y arriverais peut-être... Je suis submergée par le boulot / maison/ enfants / chevaux.
MAIS... j'ai l'impression d'avoir "fixé" mon style. Un truc haché sans fioriture qui m'étonne moi-même.
Je pensais qu'il m'était imposé par le rythme de projet 1. Comme j'en avais marre et que je patinais un peu, j'ai commencé projet 3. Et pareil, les mêmes phrases courtes qui s'enchaînent. C'est marrant. (ou désespérant).

frenchdistrict

Citation :
Pour le style, c'est évident que ça se travaille, mais je me demande jusqu'à quel point. Est-ce qu'on peut trouver la petit étincelle en plus grâce au travail ? Ou est-ce que c'est peine perdue : soit on l'a, soit...

Je pense que trop travailler le style peut le rendre artificiel, pour "plaire". Plus tu écrits, plus tu trouves ce qui te conviens, ce qui te rend "unique", ce qui te démarque. Après... ça plaît ou non. Ce n'est pas ce qui te donne le succès. Mais l'étincelle, elle est en toi. Le travail, c'est d'arriver à la formuler. C'est d'arriver à écrire exactement comme tu le veux.

Après y'a le style, et y'a le bouquin.
Il y a typiquement des bouquins que je lis par plaisir, parce que le sujet me plaît, sans trop m'attacher au style, tant que c'est lisible. Et je les oublie aussitôt finis (ou presque).
Et il y a ceux qui sont "marquants" non par le sujet (je ne les aurais pas acheté de prime abord, heureusement que ma mère m'offre des perles) mais par le style. Tu lis, tu te dis wawww... Comment l'auteur a-t-il réussi à rendre l'ambiance, la scène, avec si peu de mots ?... (David Vann, Aquarium, Sukkwan island, mes 2 derniers romans marquants.)
Et tout le monde n'est pas super doué, bien évidemment. Mais ça n'empêche pas d'écrire une histoire qu'on peut avoir envie de lire.

Frenchdistrict

Membre VIP
   

Trust : 22  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5813
1 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 06/03/2022 à 10h17

cube


cube a écrit le 05/03/2022 à 23h08:

Après y'a le style, et y'a le bouquin.
Il y a typiquement des bouquins que je lis par plaisir, parce que le sujet me plaît, sans trop m'attacher au style, tant que c'est lisible. Et je les oublie aussitôt finis (ou presque).
Et il y a ceux qui sont "marquants" non par le sujet (je ne les aurais pas acheté de prime abord, heureusement que ma mère m'offre des perles) mais par le style. Tu lis, tu te dis wawww... Comment l'auteur a-t-il réussi à rendre l'ambiance, la scène, avec si peu de mots ?... (David Vann, Aquarium, Sukkwan island, mes 2 derniers romans marquants.)
Et tout le monde n'est pas super doué, bien évidemment. Mais ça n'empêche pas d'écrire une histoire qu'on peut avoir envie de lire.


Perso, si le style ne me plaît pas, je vais bloquer, même si le sujet m'intéresse (pour les fictions et les récits ; pour les essais c'est un peu différent, même si ça joue aussi). Je suis vraiment très très sensible à l'écriture. Par exemple un des derniers livres que j'ai lu, c'est "Crénom, Baudelaire" de Teulé et j'ai failli le lâcher dès le début parce que je n’accrochais pas à son style et ses partis-pris ! Heureusement, c'était plus tolérable dans la suite du livre, lol !

Édité par frenchdistrict le 06-03-2022 à 10h52



Azure84

Membre VIP
  

Trust : 168  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4573
0 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 06/03/2022 à 10h33

tikva oui ça faisait longtemps, je passe moins sur le forum faut dire aussi ou alors en coup de vent, je lis vite fait certain post mais participe beaucoup moins.

Pour un roman en théorie le nombre minimum de mots retenus c'est 40 000 mais en pratique les éditeurs prennent souvent à partir de 50 000.
Mais comme j'ai dit vais écrire le bébé et on verra bien si ça tient la route que ce soit niveau histoire, longueur et surtout si ça pourrait plaire par la suite.

Pour ton roman mince le premier retour
C'est sûr que c'est pas encourageant, mais même s'il s'est peu vendu il doit avoir des lecteurs qui ont d'autre avis, la plupart des gens qui lisent ne laisse pas d'avis faut se rappeler.
Pour ce qui est du genre, je pense que les lecteurs sont habitués à retrouver toujours un peu les mêmes codes, les mêmes histoires donc dès que tu sors du lot ça doit les pertuber, certain apprécie, d'autre non et préfère lire des trucs qui leur parle.

cube pour son éditrice ça ne m'étonne pas qu'elle lui paraisse moins emballer par le projet si elle voit qu'il ne se vend pas. Même si l'idée lui plaisait de base, si elle voit que ça rapporte pas par rapport au coût de production forcément elle va s'en détacher, ça reste une patronne qui doit faire tourner sa boite.

beerus oui c'est juste horrible quand tu dois tout reprendre depuis le début et que tu sais que ça modifie tout
Dans le genre décourageant on fait pas beaucoup mieux je crois ! En plus de ça pour mon 2e projet je suis passée à l'écriture à la 3e personne et j'aime beaucoup finalement, à tel point que je me dis que le 1er projet saurait peut être bien aussi à la 3e personne
Bon après en vrai, quand j'y pense, le 1er projet reste plus percutant vu à la 1er personne je trouve car on suit l'héroine directement. Le 2e projet lui parle d'un fait de société et avoir le point de vue de plusieurs personnes a bien plus d'impact je trouve.

frenchdistrict pour ce qui est du style je pense que oui ça se travail, ça s'améliore, mais qu'il faut pas non plus totalement dénaturer notre style à nous et vouloir à tout prix écrire comme certain auteur. On est pas tous des Tolkien en puissance, on est pas tous doués avec des phrases à rallonge avec plein de mots compliqués (je crois d'ailleurs que les gens apprécient de moins en moins de lire des romans comme ça).

Frenchdistrict

Membre VIP
   

Trust : 22  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5813
0 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 06/03/2022 à 16h04

azure84


azure84 a écrit le 06/03/2022 à 10h33:

@frenchdistrict pour ce qui est du style je pense que oui ça se travail, ça s'améliore, mais qu'il faut pas non plus totalement dénaturer notre style à nous et vouloir à tout prix écrire comme certain auteur. On est pas tous des Tolkien en puissance, on est pas tous doués avec des phrases à rallonge avec plein de mots compliqués (je crois d'ailleurs que les gens apprécient de moins en moins de lire des romans comme ça).


Il n'est pas question de copier ou d'écrire à la manière d'eux (même si c'est un exercice sympa à expérimenter).

Et je ne définirais pas le style comme toi (des phrases à rallonge et des mots compliqués), parce qu'ils y en aussi qui, sous prétexte de style, abusent des phrases nominales et du registre familier

Pour moi, le style c'est ce qui fait, de façon générale, la littéralité d'un texte. En suite, il y a des styles qui me parlent et d'autres moins ou pas du tout, voire qui me rebutent. (et celui de Tolkien... ne me parle pas ).

Édité par frenchdistrict le 06-03-2022 à 16h06



Baronnette

Membre d'honneur
   

Trust : 100  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2741
1 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 09/03/2022 à 10h38

Je rejoins Frenchdistrict, style ne signifie pas complexité (encore moins à confondre complexité et lourdeur).
Un style peut être très littéraire, comme il peut être volontairement oralisant ou argotique. Certains auteur vont avoir un style laconique et direct, avec des phrases courtes et impactante. C'est aussi un style.
Il a rapport avec la longueur des phrases, oui, mais aussi avec le vocabulaire employé, le rythme, le choix de ponctuation, les tics d'écriture... Le style, c'est un peu notre timbre de voix d'écriture. Il nous est personnel, on peut le travailler, le moduler, mais il reste toujours quelque chose de propre à l'auteur sous le travail.

Après, ce qui a tendance à marcher, malheureusement, c'est le style le plus "neutre" possible, où a personnalité est lissée et où il est très difficile de reconnaître l'auteur ou de distinguer deux auteurs. Un peu comme la voix, là aussi (où à la télé, on gomme les accents, on fait du copié-collé niveau hauteur, rythme...). Mais il reste quand même toujours un peu de soi.

Le travail du style à ce niveau peut donc être soi de renforcer ses particularités et jouer sur ses forces, soi au contraire essayer de neutraliser les particularités, ce qui est dommage.

Tikva

Membre d'honneur

Trust : 975  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1453
1 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 11/03/2022 à 17h43

Hello !

frenchdistrict

Olalah, prof de français comment je pourrais pas x) Je préfère mes bébés, ça bave plus, mais bon ^^

Ok pour le pseudo sur JE !

Le style se travaille, ok. La petite flamme... On dit que l'appétit vient en mangeant, mais perso, c'est plus les événements de la vie réelle qui me poussent à écrire, qui m'inspirent, qui me donnent envie. Sans quoi j'aurais pas grand chose à raconter.

Quant à la forme sans le fond... à voir. Deux de mes romans préférés sont des romans "sans fond ni forme" : Sur la Route et Voyage au bout de la nuit. Y'a pas d'intrigue, ou en tout cas rien de noué, et le style est si oralisé, spontané, qu'on pourrait penser avoir affaire à des brouillons. Mais quels brouillons !

Je me suis lancé dans Mort à Crédit, la suite du Voyage. Céline voulait pousser encore plus l'oralité. Résultat, j'ai l'impression d'être assise dans un PMU de banlieue avec René. Mais c'est un style si cru, si proche des mots, des choses, de la nature humaine, du quotidien tout nu de ces années-là, qu'on baigne littéralement dedans. C'est comme si on me parlait, sans filtre, au plus près de la vérité, sans la barrière du langage écrit. C'est juste magique.

Et pourtant, si j'adore Céline (enfin, ses textes !), je n'ai aucune envie d'écrire comme ça... N'empêche, c'est inspirant. Les limites de l'écrit, la proximité avec le lecteur, la note juste, tout ça...

Pour ma série, ça m'embêterait vraiment. Repartir dans un itinéraire éditorial... En plus, je n'ai rien à reprocher à ma ME, elle, elle a fait son taf :/ Donc pour l'instant, je n'en suis pas là. Je pense qu'on fera un petit point d'ici quelques semaines, je vous tiendrai au courant.


cube

Les projets de cœur, oui c'est particulier. Après, Projet Bis était un projet de cœur aussi, mais j'avais en tête dès le début qu'il serait un roman et que je viserais l'édition. Quand j'ai commencé à rédiger LSB + à en construire la trame et à en préparer la chute, je ne savais pas su tout où j'allais. ça aurait pu devenir un projet BD, une série en ligne etc. C'est pour ça que je ne veux pas me mettre Martel en tête et me concentrer sur mes projets à venir, moins incandescents et un peu plus terre à terre (ou non).

Pour Chère Editrice, si, si, elle défend le schmilblick. Enfin, je suis pas dans son quotidien, mais par exemple j'ai vu passer des publicités sur Facebook.

Moi je trouve ça plutôt pas mal que ton style se pose, avec ce rythme particulier. C'est ta patte, quoi. (faut que je te renvoie ton texte d'ailleurs). Je compatis pour les obligations travail/cheval... Pas évident.

En parlant de style artificiel, j'ai reçu une lettre de refus pour Projet Bis, arguant un sujet intéressant mais une plume trop "démonstrative". J'ai pas su comment le prendre. J'y vois un synonyme d'ampoulé, mais c'est peut-être moi qui me fais des films ?


azure84

Ok !

Pas eu d'autres retours pour l'instant :/ J'ai le sentiment que les chroniqueuses sont hyper busy et tant qu'elles n'en auront pas parlé... il se vendra pas tout seul.



Je retourne à mon milliard de trucs à faire :)

Frenchdistrict

Membre VIP
   

Trust : 22  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5813
0 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 12/03/2022 à 11h54

tikva: Tu es enseignante aussi ?

Moi je ne pourrais pas avec les petits, je ne suis pas assez maternelle... et patiente, lol ! Déjà les sixièmes me mettent à rude épreuve

Et on s'habitue aux "lapins crétins", je pense

J'ai terminé ma nouvelle n°3, écrite pour le concours organisé dans le cadre du salon "Polar sur Loire". Bon, j'ai lu les nouvelles sélectionnées l'année dernière et le niveau est plutôt bon... Pas sûre d'être à la hauteur ! J'attends de voir les commentaires des lecteurs de JE, déjà.

Après ça, je vais continuer à écrire des textes courts pour m'entraîner, mais c'est le dernier concours que je vais tenter ce semestre (ça en fera 4 en tout), je pense. Il faut que j'attaque sérieusement mes lecteurs et prises de notes pour mon projet romanesque.

Tikva

Membre d'honneur

Trust : 975  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1453
1 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 12/03/2022 à 18h04

frenchdistrict

Non, ce n'était pas une image quand je disais "bébé" ^^ Je bosse en crèche. Ce que j'enseigne, moi, c'est se laver les mains avec du savon, les puzzle 4 pièces, souffler dans le mouchoir, dire quand on a besoin de changer la couche, ne pas piquer les tétines des copains, ne pas se lever quinze fois à table, et ranger bien à leur place les livres de Gaston la licorne des émotions :D

Super pour ta nouvelle ? Polar sur Loire... Je vais aller voir, ça peut m'intéresser. J'avais lu l'année dernière un "thriller tourangeau", la plume était très propre, mais l'intrigue pas dingue.

Je bûche mes corrections Tome 2 moi. J'ai une montagne de trucs à faire, alors j'essaie de m'organiser en petits objectifs + une chose à la fois.

Cube

Expert
   

Trust : 36  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 637
0 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 22/03/2022 à 21h51

baronnette

Citation :
Après, ce qui a tendance à marcher, malheureusement, c'est le style le plus "neutre" possible, où la personnalité est lissée et où il est très difficile de reconnaître l'auteur ou de distinguer deux auteurs.

Quelle tristesse... J'adore quand on peut deviner l'auteur à son style...


tikva

Citation :
En parlant de style artificiel, j'ai reçu une lettre de refus pour Projet Bis, arguant un sujet intéressant mais une plume trop "démonstrative". J'ai pas su comment le prendre. J'y vois un synonyme d'ampoulé, mais c'est peut-être moi qui me fais des films ?

Et si c'était à prendre au pied de la lettre ? Si l'ambition de ton héros était trop énoncée plutôt que suggérée ? C'est une partie qui m'a un peu gênée.
Au moins ils ont lu.


frenchdistrict

Citation :
je vais continuer à écrire des textes courts pour m'entraîner,

Tous les jours je me demande pourquoi je n'ai pas commencé ainsi... Misère.


De mon côté je rame toujours. J'ai du mal à me satisfaire d'une version, j'ai l'impression que je pourrais en écrire 10 000 sans savoir laquelle choisir. Joie. ça part trop dans tous les sens mon truc.
Et à chaque fois que j'ai l'impression de pouvoir dégager du temps pour finir tome 1, non, raté, une tuile me tombe dessus et me déconcentre. C'pas la bonne période quoi.

Ewanae

Membre d'honneur
 

Trust : 100  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1818
1 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 13/04/2022 à 16h58

Hey!

Petit post pour venir aux nouvelles de chacun/e. Etant arrêtée et enfin reposée, je commence à faire autre chose de mes journées que dormir et comater devant la télé
Bref, j'ai donc pu envoyer tous mes petits chapitres à beerus@ (que je remercie dans son acharnement parce qu'elle est déjà débordée la pauvre) et je vais pouvoir entamer la lecture de son T4

Les ventes ont-elles décollé un peu Tikva@?

Et sinon qui publie quoi en ce moment? Il me semblait que certains approchaient de leur dead line?
Page(s) : 1 ... 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93
Les jeunes écrivains de CA
 Répondre au sujet