Les jeunes écrivains de CA

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 ... 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92
Auteur
50667 vues - 1381 réponses - 1 j'aime - 20 abonnés

Tikva

Membre d'honneur

Trust : 975  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1453
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 26/04/2020 à 09h46

Bonjour à tous,


Ce post a été créé pendant le confinement de mars-avril 2020 dans le but de réunir les cavaliers de CA qui avaient pris la plume en attendant de retrouver leur poney d'amour. Mais depuis, les graines de projet ont germé et notre petit groupe d'auteures en herbe (ou avec déjà quelques heures de vol !) continue à échanger.


Si l'écriture vous intéresse, que vous avez un manuscrit dans le tiroir ou bien que vous vous tâter à vous lancer... n'hésitez pas à nous rejoindre





Cliquez pour voir l'image   



Les projets des cavalauteurs :

(N'hésitez pas à reprendre la fiche et à me l'envoyer !)

Beerus

Titre du projet : Projet Barré
Type, genre/catégorie : roman SF
Personnages principaux : Un voleur cynique à souhait, un tavernier à la fibre paternelle et une ribambelle de criminels en tout genre
Pitch/présentation : Le-dit voleur a la joyeuse idée d'accepter une mission hautement risquée, qui va lui permettre de découvrir les secrets derrière la société dans laquelle se massent les derniers représentants de l'Humanité.
Nombre de mot/tomes : 1 tome, obj. 85k mots, 45k déjà écrits.
Date de début du projet : Il y a 5 ans (quand j'étais jeune quoi)
Avancée du projet : tout est ficelé, plus qu'à écrire la deuxième moitié et tuer quelques persos.
Objectif : de base, se marrer et faire marrer, mais si on me chauffe trop, qui sait ?
Nombre de poneys présents dans l'intrigue (on est sur CA après tout) : absolument au-cun !

Titre du projet : La K-life
Type, genre/catégorie : light novel (enfin en principe)
Personnages principaux : Un microbe désagréable en talons compensés, la réincarnation de Céline et un beau gosse mi beau gosse mi gastéropode.
Pitch/présentation : Le microbe est sensé avoir des pouvoirs mais n'en a (presque) pas, elle intègre une école de magie dans l'espoir de s'améliorer pour retrouver son frère disparu, mais découvre le sens de la vie à la place. (c'est le résumé le plus claqué au sol que je pouvais faire mais il est tristement accurate)
Nombre de mot/tomes : 4 tome de 48k mots (sur 6 à 8 tomes prévus)
Date de début du projet : Avril 2020 (il me semble)
Avancée du projet : Plus ou moins à mi-parcours, il reste aussi un paquet de persos à buter.
Objectif : trouver une maison d'édition francophone qui fait des LN et pourrait être intéressée (tout un programme)
Nombre de poneys présents dans l'intrigue (on est sur CA après tout) : aucun, mais il y a une Velue. (NDLR : et quelle Velue !)


Ewanae

Titre du projet : Projet 1
Genre : Roman fantasy
Personnages principaux en quelques mots: Lysis, jeune femme débarquée d'un autre monde où les zombies sont légions. Assak, quatrième prince pas très doué dans sa fonction. Malrid, soldat plutôt dégourdi, mais pas très courageux.
Pitch/présentation en quelques mots : Par de malheureuses circonstances, Lysis se retrouve propulsée dans un monde bien loin de ce qu'elle connait. Là-bas, ses étranges caractéristiques physiques suscitent haine et méfiance avant qu'elle ne se découvre un mystérieux lien de parenté avec la famille rivale du pays dans lequel elle a atterri.
Nombre de mot/tomes : Beaucoup trop ><. Environ 85 000 mots d'écrits pour le moment, mais c'est bien loin d'être fini...
Date de début du projet : Il y a plusieurs années, reprit par coupure depuis la fin du premier confinement.
Avancée du projet : En pause par nécessité de réorganisation.
Objectif : Le finir déjà, ça serait pas mal...
Nombre de poneys présents dans l'intrigue : Un seul, des milliers... mais aucun de grande importance.

Titre du projet : Projet 2 (pour faire original =p)
Genre : Roman
Personnages principaux en quelques mots : Khalys, femme solitaire un peu focus sur son objectif. Nathanaël, guerrier aussi surpuissant que désinvolte et sa tripotée de petits élèves qui essaient d'apprendre à ses côtés.
Pitch/présentation en quelques mots : Khalys, esclave de naissance, essaie de gagner sa liberté en combattant les démons qui évoluent dans le monde. Malheureusement, ses maitres sont peu disposés à la laisser atteindre ses objectifs et retardent l'échéance au maximum tandis que les démons s'allient peu à peu pour détruire la communauté des chasseurs. Sa rencontre avec Nathanaël et ses élèves pourrait cependant changer la donne à bien des égards.
Nombre de mot/tomes : Environ 35 à 42 000 mots pour le moment.
Date de début du projet : Mai 2021
Avancée du projet : En cours
Objectif : Se faire plaisir et jouer un peu avec les codes du roman pour faire un truc lisible ^^'
Nombre de poneys présents dans l'intrigue : Pas l'ombre d'une oreille =(



Cube

Titre : Prédateurs (Prédations) (Projet principal)
Type : SF (roman à rallonge)
Présentation en quelques mots : Des mercenaires E.T. découvrent la Terre et provoquent par mégarde (ou pas) une troisième guerre mondiale. Leurs autorités débarquent pour les virer de là, enquêter, tenter de limiter le bordel déclenché (ils ont perdu ce qu'il ne fallait pas), aider (ou pas) les survivants Terriens.
Personnages principaux en quelques mots : Tome 1 : Anne, Marie Sue bécassine et amnésique, deux E.T. très chouettes, deux très méchants (mais un moins que l'autre)
Tome 2 et 3 : s'ajoutent un Apollon (John) et un Dracula (Georges), entres autres.
Nombre de mot/tomes : en théorie 3 tomes mais ça tient pas dans les 125 ko chacun.
Date de début du projet : il y a longtemps.
Avancée du projet : réécriture en cours, les 3 tomes sont bouclés.
Objectif : écrire ce qu'on a envie.
Nombre de poneys présents dans l'intrigue : 5 mourrus, quelques uns biens vivants.

Titre : Projet 2, sans titre défini (Cendres) (Désillusions ? )
Type : roman, romance.
Personnages principaux en quelques mots : Sofiane la jeune rebelle avec ses idéaux, la mère absente, le beau-papa odieux à souhait, le prince charmant qui arrive trop tard, l'opportuniste qui profite.
Présentation en quelques mots : Jusqu'où aller pour sauver son cheval d'amour ? (Oui j'aime bien les sujets bateaux)
Nombre de mot/tomes : 1
Date de début du projet : j'aime pas les dates.
Avancée du projet : ébauche
Objectif : s'amuser
Nombre de poneys présents : 2 centraux


Tikva :

Titre : "De Sueur et de Ciel"
Genre : roman historique, romance MM, roman d'apprentissage...
Personnages principaux : Tom, un young british inspiré par un pote gay, Neven, clochard céleste de son état, remoulage raté du Dean Moriarty de Sur la Route, et Candy, machine à écrire.
Pitch/présentation en quelques mots : Les péripéties de quelques clochards dans les rue de Greenwich Village et d'ailleurs, aux premières lueurs des années 1960...
Nombre de mot/tomes. : Un livre, 56 000 mots.
Date de début du projet : fin août 2020
Avancée du projet : Roman publié
Objectif : parler de sujets que j'aime :)
Nombre de poneys présents dans l'intrigue : 0 (sorry)
Où trouver le livre : Sur Amazon : ou bien sur le site de la Fnac ou la boutique en ligne des éditions l'Abeille Bleue



Post original

Un énième sujet sur le confinement

Enfermée dans mon placard à balai moyenâgeux depuis bientôt 6 semaines sans l'ombre d'un poil de poney, j'ai décidé de rentabiliser mon temps ...

Je me suis mis en tête d'écrire la "petite" histoire qui me trottait dans la tête depuis un moment, résultat un mois plus tard : 110 000 mots !

Comme je suis totalement néophyte en la matière (et que j'ai peu peur de me faire bolosser sur les forums spé), je voudrais savoir si certains parmi, également privés de Pompom, se sont aussi dans ce type de projet pendant ce foutu confinement ...

Partageons notre expérience, nos idées etc., j'imagine que je ne suis pas la seule

flora51 Je veux de tes nouvelles aussi !

Édité par tikva le 06-06-2022 à 09h37

Utamay

Membre d'honneur
  

Trust : 280  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2230
0 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 14/02/2022 à 22h34

L'article en question est assez vieux (2016). Genre pour Jeunes Ecrivains "critique, ironique, impitoyable", on n'en est un peu revenus et on a fait un gros effort d'organisation Le forum a changé plusieurs fois d'arborescence et d'équipe administrative, en 6 ans.

Frenchdistrict

Membre VIP
   

Trust : 22  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5813
0 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 15/02/2022 à 10h25

utamay : c'était surtout pour avoir des noms de forums

J'en déduis donc que tu participes à celui des Jeunes Ecrivains ? Je viens de m'y inscrire (tout juste, je n'ai pas encore fait de présentation)

Pour en finir avec ma nouvelle : la relecture par mon amie a été très positive et rassurante. Je vais donc franchir le pas et la soumettre au concours...

Utamay

Membre d'honneur
  

Trust : 280  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2230
0 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 16/02/2022 à 20h50

frenchdistrict

Oui, c'est là que je suis ^^ Ça va faire 14 ans J'en ai vu, des choses !
(Quand tu es un ancien ou une ancienne, tu le fais comprendre en disant "J'ai connu la section Politique"... Elle existait quand je suis arrivée, mais elle a fini par s'autodétruire, trop de violence dedans).

Tikva

Membre d'honneur

Trust : 975  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1453
2 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 24/02/2022 à 19h05

Coucou tout le monde !

J'ai été absente un petit moment suite à une panne d'ordinateur ^^ avec une fin heureuse quand même ! J'en ai profité pour lire ++

Je viens donner quelques nouvelles... Une bonne et une moins bonne !

Mais tout d'abord, bienvenue à Frenchdistrict :) N'hésite pas à nous en dire un peu plus sur tes nouvelles et tes éventuels futurs projets ! Je suis sur le forum JE également (sous mon pseudo d'auteure) C'est un bon outil qui m'a bien servi au moment de trouver des camarades de travail et je le recommande. Je le délaisse un peu depuis quelques mois, moins le temps, et aussi parfois un peu assez de la susceptibilité de certains membres, ou à l'inverse des "je fais le foufou derrière mon écran". A chacun de se forger son avis...

Sur les questions autour du style, je pense qu'on est tous plus ou moins caméléon à la base (moi, beaucoup ^^) mais, qu'effectivement, ça se tasse avec l'expérience. C'est un peu comme pour le dessin, je pense. Tu touches à tout avant de te spécialiser, comme un cavalier passe par plusieurs chevaux avant de trouver celui avec lequel il pourra progresser +++ Avoir une bibliothèque éclectique est selon moi le meilleur moyen pour aiguiser son style.


Ewanae, on veut ton avis sur ton bouquin qui avait l'air pas dingue ^^ J'espère que ça va du côté de Futur Lecteur !

----


Par chez moi, donc on en est là : (préparez les mouchoirs)

La bonne nouvelle, c'est que Tome 1 est bien sorti, il y a dix-quinze jours. Couverture superbe, pas de fautes d'ortho nulle part, bon nom d'auteure... Depuis des mois, je dis que j'ai une chance de dingue d'être tombée sur une ME aussi chouette. Le résumé ne me plaît pas à 100% mais je fais confiance à Chère éditrice...

Regardez comme il est beau ! Tout plein d'émotions au moment d'aller prendre cette photo ! Je me suis revue deux ans en arrière, au moment où l'idée de ce projet m'a traversée. D'y revenir avec un livre entre les mains, c'était magique.










Maintenant, la mauvaise nouvelle, côté ventes.... c'est un flop !

Projet Bis avait fait des chiffres un peu en deça des autres titres de la ME et j'avais en tête que pour le lectorat de l'AB, les étiquettes "années cinquante", "contre-culture" etc. pourraient sonner un peu austère. (c'est pas une romance à la plage quoi). C'est selon moi ce qui expliquait ces ventes un peu timides.

Or, pour Tome 1, on a des thèmes quand même plus accrocheurs pour une cible de jeunes adultes : la société secrète, le héros semi-BG à mystère, la grande ville toutes en couleurs, l'enquête sur plusieurs générations/plusieurs pays, etc. Le book trailer de chère éditrice avait bien fonctionné et j'avais reçu pas mal de messages me disant que ce livre était attendu. Ni elle, ni moi ne comprenons ce qu'il se passe :/ Sauf que si nous ne vendons pas de Tome 1, rien ne sert d'espérer de vendre des Tome 4.

Je suis encore un peu sous le choc, j'attends maintenant le retour des services presse, mais j'ai le sentiment que chère éditrice a déjà fait sa conclusion : la sortie de Tome 2 est annoncé finalement pour mai (soit deux mois après le un!) en "bonus" d'une autre publication. Je ne vois vraiment pas comment on va pouvoir travailéditorialiser tout ça en un laps de temps si court...

Bref, il faut que je digère. On me dira qu'un lancement raté, c'est rien de très grave, mais franchement, si, quand on est dans une bébé ME comme l'AB qui ne se sert que des réseaux sociaux, ça craint. Il ne me reste que les chroniques pour espérer faire quelques ventes... Mais je connais mon roman. Soit on l'adore, soit on le déteste. C'est pas le genre de bouquin qu'on peut chroniquer en mode "une lecture sympa pour bouquiner au coin du feu".

J'ai plein d'idées qui me traversent et je n'arrive pour l'instant pas à les organiser. Que faire ? Partir du principe que cette ME n'est pas la bonne pour ce projet ? Essayer de casser le contrat ? l'AB a déjà investi dans les 4 livres, pour les couvertures, notamment. De plus, je ne veux pas me relancer dans un parcours de recherche de maisons pour ce projet. Il est trop immature, trop barré, trop "toutes directions"/ C'est ce qui en fait sa force, mais j'ai la ferme conviction que ce côté "hors du cadre" le rend impropre à l'édition classique. Pire que ça, il vieillit. L'intrigue débute en 2014 et prend pied dans des événements ayant eu lieu dans els sixties. Je ne peux pas demander à des jeunes adultes qui auront 18 ans en 2025 de s'identifier à un garçon qui aurait 20 ans en 2014. Pas le même monde. Je ne peux pas non plus leur demander de faire un double voyage, un dans les sixties, et dans les années 2010. En scénario, ça ne fonctionne pas comme ça.

Je ne me vois absolument pas tenter l'auto-édition. Depuis deux ans, j'ai eu le temps de comprendre ce dont il s'agissait et ce n'est pas pour moi. Question de temps, mais aussi de valeur. Je ne suis pas certaine d'avoir envie de défendre l'idée que n'importe qui peut se proclamer auteur du jour au lendemain.

Alors, tout abandonner et le remiser dans un carton ? Mon bébé, mon projet chéri, mes 4 premiers romans ? C'est le lot de tellement d'auteurs... Croire si fort en son premier projet puis se retrouver face à l'idée que même Picasso n'a pas peint Guernica du premier coup. Je suis alors tentée de me dire qu'en l'état, il se suffit à lui-même. Il m'a mise sur une route, et c'était peut-être tout ce qu'on lui demandait au final...

Réflexion à poursuivre... Je me permet de l'étaler ici car j'ai en tête que ça peut intéresser certain d'avoir l'envers du décor.

Sur ce, je retourne sur Roman 6, je crois que c'est tout ce qu'il me reste à faire ^^

Frenchdistrict

Membre VIP
   

Trust : 22  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5813
1 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 24/02/2022 à 20h17

tikva : merci !

Je tente l'expérience "forum d'écriture" et pour l'instant j'en suis plutôt contente : les remarques que j'ai eu été intéressantes et bien vues et m'ont permis d'améliorer ma 1ère nouvelle sur quelques points (il faut d'ailleurs que je soumette ma nouvelle n°2). Et pouvoir lire des textes pas encore aboutis est intéressant aussi

Franchement mes projet sont modestes et loin d'être aussi aboutis, si je compare avec ceux des autres membres du post, lol !

- j'ai terminé une première nouvelle pour un concours (les "Noires de Pau") : c'est une nouvelle policière à chute de 2289 mots. Elle est corrigée, je n'y toucherai plus et je l'envoie demain.

- j'ai terminé une deuxième nouvelle pour un concours aussi (les "marque-pages de Boé") : c'est une nouvelle instant de 1726 mots (= 9992 signes et le concours demande une nouvelle de 10000 signes max, donc je n'ai plus beaucoup de marge de manœuvre !). Elle est encore en cours de correction, j'ai notamment réécrit la fin pour la 3ème fois aujourd'hui...

- j'ai à peine commencé une nouvelle noire et j'ai jeté la trame d'une nouvelle d'anticipation. Ce sont les deux prochains textes que j'aimerai terminer (peut-être en leur cherchant un p'tit concours pour me motiver à aller au bout et respecter un délai )

Et pour un futur - beaucoup - plus lointain (et incertain) :

- j'ai poursuivi mes recherches pour un projet plus conséquent : un roman (aucune idée de la longueur à ce stade) qui traitera d'un évènement historique assez peu connu (en France du moins) qui s'est passé en Angleterre au début du XXe siècle. A ce stade, j'ai juste regroupé des sources d'info et une petite bibliographie (parce que le gros avantage c'est qu'il y a des témoignages de l'époque), et j'ai pas mal de lectures à mener...

- j'ai aussi un projet d'écriture de romans policiers, idéalement une série si j'arrive à accoucher d'un personnage assez charismatique pour ne pas m'en lasser. Je compte pendre appui sur une documentation réelle (rapports, procès-verbaux, etc) et donc commencer par un travail de linguistique (ça me rappellera la fac, lol) pour relever le vocabulaires, les tics de langage, etc...

Bref, c'est loin d'être fait encore !

Et une autre envie encore, c'est l'écriture scénaristique, mais c'est pas pour tout de suite

Édité par frenchdistrict le 24-02-2022 à 21h55



Baronnette

Membre d'honneur
   

Trust : 100  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2741
0 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 24/02/2022 à 21h17

tikva je ne crois pas que ce soit utile de chercher des raisons au fait que ça marche ou pas. Déjà, si un livre marchait en fonction de sa qualité, ça se saurait
C'est le hasard, un coup de pas de chance. Si tu es sûre que les autres tomes sortiront, alors, ne désespère pas, le t1 peut être relancé par les autres.
On dit que c'est le lancement qui compte pour vendre un livre. C'est vrai pour les grandes ME, moins pour les petites qui gardent au catalogue plus longtemps et ne vont pas virer le livre au bout de deux mois parce qu'il ne marche pas assez à leur goût.
Par contre, si j'ai bien compris et que c'est sa couverture que tu nous montres, elle est sympa, mais j'ai du mal à voir le lien avec les thèmes que tu évoques. Du coup, peut-être n'interpelle-t-elle pas la bonne cible?
Quand on est peu/pas connu, et dans une petite ME, la couv' est déterminante.



Pour ma part, j'ai une de mes nouvelles qui sort en ce moment dans une revue spécialisée. Thème uchronie, pour celles et ceux qui veulent découvrir el genre. L'avantage dans une revue de nouvelles, c'est qu'on peut e confronté à des traitements très différents, et, concernant l'uchronie, à des époques et des répercussions variées (et l'anthologiste a justement fait le choix de la variété. on n'a pas trente-six si Hitler avait gagné, ou si Napoléon bla bla bla... et c'est bien plaisant)
https://clubgalaxies.yolasite.com/Commander-75-Ter.php

Cube

Expert
   

Trust : 36  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 637
0 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 24/02/2022 à 21h22

frenchdistrict Je ne t'avais pas encore saluée : Bienvenue !

Au sujet de tes premières questions :

Citation :
Je me demande même si j'ai réellement des trucs à dire... En fait, j'ai l'impression d'écrire de façon très artificielle. Si quelqu'un a rencontré ces écueils, je veux bien des conseils .

C'est drôle, c'est un peu ma question en ce moment. J'ai l'impression d'avoir plein de trucs à dire, mais au final, qui vais-je intéresser ? Est-ce que ça vaut le coup, cet investissement de temps ?
Je crois que la seule réponse, c'est de proposer à lire...



Citation :
Comment trouver et fixer son style ? Personnellement, j'écris comme le dernier auteur que j'ai lu et qui me plaît, c'est terrible. Ou mon style va changer au cours de l'écriture...

On est forcément influencé... mais purée, qu'est-ce que ça me plairait d'écrire comme le dernier merveilleux auteur que j'ai lu... Et c'est pas le cas, mdr !
Je pense que plus on écrit, plus on trouve son style (et le mien me laisse dubitative, misère malheur...)



tikva Haut les cœurs !
Ce n'est pas un peu tôt pour juger des ventes ? Mais ce n'est pas évident quand tout se base sur quelque chose d'aussi artificiel que les RS....


De mon côté... pfffff, je me demande bien à quoi ça sert de continuer. Je vais trop lentement, trop d'interruptions avec le boulot... Et cette année, je vais bosser davantage, j'ai des semaines où je ne vois pas le jour... En même temps, laisser un roman inachevé quand les 3/4 sont écrits, quelle idiotie. Bref, je cogite un peu (beaucoup).
Mais je suis en train de lire Jeanne et les chevaux !

Azure84

Membre VIP
  

Trust : 168  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4573
2 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 24/02/2022 à 22h25

cube si ça peut te rassurer certains auteurs très connu ont mit des années à écrire leur plus grand succès. Chacun écrit à son rythme, puis faut pas oublier qu'à la base on écrit pour nous, après si notre histoire plait c'est un plus, enfin je le vois comme ça.

tikva pour ton 1er tome justement peut être que la maison d'édition soit une petite joue ? Ou alors comme tu dis le style un peu barré perturbe. Après malheureusement les ventes on peut jamais vraiment savoir. Certains très bons livres passent à la trappe quand 50 nuances de grey devient un best seller

De mon côté ça faisait longtemps que j'étais pas passée ici, mais j'écris toujours.
J'ai pour l'instant mit mon gros projet de fantasy en pause car il y a un truc qui me va pas et que je dois changer sauf que c'est un élément qui intervient au tout début et méga giga flemme de tout modifier pour le moment
Par contre j'ai commencé un autre récit, encré dans le réel cette fois, à voir si ça sera assez gros pour faire un roman par contre. Je suis pas sûr que les 40 000 mots donné pour constituer un roman soit atteint mais je verrais bien.

Frenchdistrict

Membre VIP
   

Trust : 22  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5813
0 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 25/02/2022 à 13h53


cube a écrit le 24/02/2022 à 21h22:

C'est drôle, c'est un peu ma question en ce moment. J'ai l'impression d'avoir plein de trucs à dire, mais au final, qui vais-je intéresser ? Est-ce que ça vaut le coup, cet investissement de temps ?
Je crois que la seule réponse, c'est de proposer à lire...


En ce moment, je laisse cette idée de côté et j'écris ce qui me passe par la tête. Je me cultive de mon côté sur les sujets qui m'intéressent, voire qui me tiennent à cœur. Je me dis qu'en digérant tout cela, ça finira par transparaître dans les écrits et à leur donner une certaine densité et légitimité.


cube a écrit le 24/02/2022 à 21h22:

On est forcément influencé... mais purée, qu'est-ce que ça me plairait d'écrire comme le dernier merveilleux auteur que j'ai lu... Et c'est pas le cas, mdr !
Je pense que plus on écrit, plus on trouve son style (et le mien me laisse dubitative, misère malheur...


Ah ah ! Non mais je n'arrive bien évidemment pas à copier tout le style. Mais par exemple si je lis un auteur qui fait plutôt des phrases courtes, je vais avoir tendance à faire de même. Si j'en lis un autre qui utilise au contraire beaucoup la subordination, idem... etc.


tikva : D'ailleurs comment as-tu sélectionné ta maison d'édition ? Et pour celles qui publient, avez-vous déjà envoyé des manuscrits aux "grandes" maisons ?

Ewanae

Membre d'honneur
 

Trust : 100  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1818
0 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 27/02/2022 à 12h23

tikva
Ha ha alors le bouquin euh... J'ai lu trente pages je crois (ou peu s'en faut), puis je suis allée papillonner à droite à gauche (mangas, lecture sur mon téléphone...). Je ne suis pas sûre de le rouvrir en fait parce que sur ce cours laps de temps la crédibilité et le personnage principal font déjà défaut. Pour ne citer que le début: La fille participe à un pseudo jeu du gouvernement lancé incognito pour déceler les futurs prodiges qui pourront aider les renseignements (français, c'est dommage pour une fois qu'on est pas sur un énième truc américain^^'). Bref, comme sa race est très supérieure, elle se fait bien évidemment remarquer et... se fait embaucher presque directe. Elle en parle à sa mère au téléphone (en sachant qu'elle est sur écoute) et le mec qui la recrute lui dit juste "c'est pas bien, c'est top secret. Si tu veux nous rejoindre et en savoir plus tu ne dois rien dire à personne". A cela elle répond: "D'accord je le jure." Et problème réglé elle est embauchée.
Je vous assure que si je retrouve le passage du bouquin ça se déroule comme ça. Ils sont fiables nos agents secrets

Bref, dès son premier jour (le même ou le lendemain de celui où elle assure qu'elle ne vendra pas la mèche déjà vendue) elle visite donc touuuuus les locaux de son nouveau boulot avec LE gros secret du moment qui se trouve être un mec de son espèce, donc capable de se transformer à volonté... qu'elle libère évidemment sans éveiller le moindre soupçon et lorsqu'elle apprend que celui qu'elle a libérer à tuer 20 personnes, elle n'en est pas très émue.
Bon au moins les actions s'enchainent me direz-vous, mais dans les petits moments de pauses, elle ne pense qu'au beau gosse qui la recruté lui-même et sera son chef, bien évidemment ou sa mère la tanne pour qu'elle se trouve quelqu'un parce que visiblement être célibataire à 20 ans ce n'est pas normal. Enfin être célibataire tout court ce n'est pas normal.
Voilà, voilà ! Alors, je vous ai donné envie de lire?


Sinon futur lecteur grandit bien (et au passage ce sera bien un lecteur et pas une lectrice ). Pour l'instant j'ai délaissé un peu l'écriture pour lire la suite de beerus@ je pense avoir bientôt fini son tome 3 ;) et je relirais une autre fois mes chapitres une fois que je lui aurais rendu mon retour.


Mince pour ce tome 1 =/
Je ne peux qu'imaginer ta déception, même si je suis surement loin du compte. Ce doit être d'autant plus difficile si tout le monde s'imaginait quelque chose de plus positif =/
Je rejoins baronnette@ pour la couverture. Elle n'est pas très parlante sur la thématique, mais il me semble que c'était une de tes inquiétudes si je me souviens bien?

Frenchdistrict

Membre VIP
   

Trust : 22  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 5813
0 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 27/02/2022 à 15h36

Je suis du même avis pour la couverture. Personnellement, elle ne me "parle" pas du tout, c'est trop abstrait et ça gène même la lecture du titre pour moi...

La baie en question, c'est celle de San Fransciso ? Si oui, j'imagine que trouver une image libre de droit du Golden Bridge (ou un autre élément typique de la ville, du genre les piers, la Coït Tower, la Lombard street... etc.) attirerait peut-être mieux les potentiels lecteurs ?

Tikva

Membre d'honneur

Trust : 975  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1453
0 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 27/02/2022 à 19h39

frenchdistrict

Super si l'aide des membres t'est bénéfique :) J'avais beaucoup apprécié ces échanges moi aussi. Aujourd'hui, je ne sais plus si j'aurais la patience. J'aimerais bien reprendre les BL, mais cette fois-ci, pb de temps...

J'aime bien tes idées de nouvelles, j'adore les nouvelles à chute. J'en avais écrit une il y a un an "Bakélite". Je crois me rappeler que ewanae l'avait apprécié ^^

C'est parfois aussi plus motivant que de se lancer dans un mastodonte

Bon courage pour ton projet historique, tu vas voir, la docu, c'est un puit sans fond. Pour mon Projet Bis, qui est une fiction historique "légère" (j'en fais pas des masses sur le contexte), j'avais passé des heures et des heures à croiser des infos. Sur une période et un lieu bien précis, ça n'avait rien d'évident. Bonus : il n'existait que peu de choses en français. Ce n'est pas une charge de travail à sous-estimer !

J'approuve l'idée de la série policière ! Je crois savoir que nombreux sont les auteurs de fictions à s'inspirer des faits réels... (et auteurs de faits réels à s'inspirer d'oeuvre de fictions )

Pour le choix de ma ME... J'ai fait une longue recherches de toutes les ME susceptibles de publier mon genre et j'ai effectué un tri pour ne garder celles qui me paraissaient suffisamment professionnelles. (pas celles qui t'éditent pour 2€ et te laisse te démerder ensuite). L'AB a été la première à me répondre, et je n'ai eu que ce "oui", sur une cinquantaine de ME contactées. J'ai aussi eu bcp de non-réponses et quelques "non" argumentés, parfois encourageants, parfois à la sauce "non pour cette fois, mais..."



baronnette

Ah ça, je n'ai pas attendu de me mettre à écrire pour le savoir, merci

Qu'il y ait une part de hasard, je veux bien, mais tout ne peut pas reposer là dessus. Là, on a plusieurs facteurs qui se rencontrent et qui font flop, et, si, c'est terriblement frustrant. La couverture en est un, comme tu le soulignes. Perso, je continue de l'adorer, mais je concède sans souci qu'elle ne fait pas son job de façon optimal, et notamment qu'elle reste assez opaque sur les thèmes du roman.

Je ne sais plus si j'avais expliqué plus haut le projet de cette couverture.

L'idée était que comme le roman aborde des thèmes assez variés, ça nous paraissait compliqué de nous arrêter sur un seul concept. On aurait pu choisir une image de la baie, une maison victorienne, quelque chose lié à la musique, les souterrains etc. Mais il fallait une idée suffisamment large pour englober tous le roman. Il fallait aussi répondre au titre, qui n'est pas forcément des plus explicites.

Avec Chère éditrice, nous avions aussi envie d'un gros titre, pour marquer le côté "saga". On est assez contentes là dessus, mais oui, l'un dans l'autre, l'ensemble reste peut-être trop flou.

frenchdistrict une image (pas forcément LDD) de SF aurait été chouette, mais je ne suis pas certaine que tout le monde raccorde la Coit Tower ou Lombard Street à la ville. De plus, il fallait pouvoir répondre à "baie", donc plutôt pas sur du urbain.

Le Golden Gate, pourquoi pas, et j'ai passé mille ans à chercher une photo originale sur les banques d'images. Rien trouvé d'efficace, ou vraiment hors de prix, et je ne voulais pas d'une photo random qui n'aurait rien dit d'autre que "ce roman se passe à SF", alors que dans les faits, je crois que c'est une des villes les plus prisées pour les oeuvres de fictions. Y'a qu'à voir le nombre de film où le Golden Gate se fait péter la gueule. Mais du coup, comme tous les trucs victimes de leur succès, ça a une connotation un peu "ville par défaut, en mode si tu sais pas où placer ton histoire, joue la à SF, la ville te servira tôt ou tard." Moi, j'avais pas envie que mon roman grossisse les rangs des romans avec des couv" randoms du GG :



















Je vais bientôt plus pouvoir le voir en peinture Est-ce qu'on met notre tour Eiffel partout, nous ? (dans les romances/ feel-good, un peu ^^)

Bonus, vingt-cinq minutes de vidéo de destruction de l'engin : https://www.youtube.com/watch?v=YZ12rxMFTHw

Bref.


Pour en revenir à ton message, baronnette, j'aime beaucoup les uchronies ! En nouvelles, ça peut être sympa. L'idée m'avait traversé une fois de réécrire la fin de l'année 1962 sans la fin "heureuse" de la crise des missiles de Cuba. Sujet d'actualité, en plus. Sacrée dose de travail, encore.



cube

Merci !

C'est à la fois très tôt et en même temps, ça donne un bon indice. Je ne perds pas espoir, je sais que les chroniques des services ne devraient pas tarder à arriver. N'empêche, je l'ai toujours sur le bout de la langue.

C'est vrai que tu as de bonnes journées :/ Il paraît que le temps pour écrire, il faut le voler. A qui et comment, je ne sais pas. Moi je piquerais bien de leur temps aux stagiaires de troisième qui glandent rien mais pas sûre que ça fonctionne comme ça.

Chouette pour Jeanne !



azure84

Coucou ! ça faisait un moment, non ?

Oui, petite maison d'édition, mais elle s'en sort très bien avec d'autres ouvrages. Plus un problème de thématique en effet.

Je compatis pour les incohérences et réécritures de dernière minutes ^^

Cool pour ce nouveau projet ! Un roman, c'est à partir de 50 000 mots, je crois. Projet Bis chausse du 56 k par exemple. Mais ce n'est sans doute pas une science exacte.



ewanae

Ah, mais comment ça a l'air trop naze comme bouquin ^^ Je devine que tu l'as laissé, donc ? Sans regrets !

Super pour Futur Lecteur !

Oui, un peu déçue pour ma série. J'attends les services presse, il y en a quand même un bon nombre, et avec des lectrices connues dans le bookgame. En espérant que le bouquin leur plaise !

Voilà pour moi, ça fait un gros message, donc je vous laisse avec ça, je vous narrerai un peu plus tard mes avancées sur Roman 6


Bonne soirée tout le monde !

Ewanae

Membre d'honneur
 

Trust : 100  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1818
0 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 27/02/2022 à 20h02

tikva

Pour le moment je l'ai laissé, mais j'essaierai surement de persévérer un peu. C'est un cadeau de Belle-maman (bon c'est sa patronne qui lui a donné la série, oui c'est une série.... j'ai donc 4 ou 5 bouquins en attente) et elle peut parfois se vexer un peu facilement pour des trucs tout bête alors... je vais essayer d'aller dépasser la centaine de pages et voir si je ne soupir pas trop à chaque fois que j'en tourne une

Bon en vrai j'ai quand même peu d'espoir d'accrocher plus, mais j'ai une sainte horreur de ne pas terminer un livre que j'ai commencé. Je me dis toujours "et si la fin était ouf?"
Bon, spoiler alerte, souvent la réponse est non ^^"

Ha et le T3 de beerus@ est terminée, donc petit retour sur ce dernier à la principale concernée et go T4

Qu'est-ce que tu entends par "le service de presse"?

Tikva

Membre d'honneur

Trust : 975  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1453
1 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 27/02/2022 à 20h25

ewanae

Pareil, ça m'embête toujours un peu d'abandonner un livre ^^ Au prix que ça coûte, déjà. Et puis des fois on a de bonnes surprises... Pas toujours, c'est vrai ! Après, en tant qu'auteur, je trouve ça super instructif de lire des "mauvais" bouquins.

Ce que j'appelle "services presses", c'est les blogueuses/instagrameuses (souvent des filles/femmes ^^) à qui Chère Editrice envoie les publications gratuitement. Ces filles les lisent et publient un avis (souvent sympa, ou au moins conciliant/encourageant) qui permet de déclencher des ventes, puisqu'elles sont sélectionnées selon leurs goût et leurs public. C'est bien pratique, l'essentiel de la com de l'AB fonctionne comme ça de ce que j'ai compris ^^

Baronnette

Membre d'honneur
   

Trust : 100  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2741
0 j'aime    
Les jeunes écrivains de CA
Posté le 27/02/2022 à 20h55

tikva on est souvent mal placés pour juger nous mêmes des couvertures. Ls choix vers lesquels se portent les lecteurs sont parfois surprenants. J'ai pu constater en salon avec les miens que ce sont toujours les mêmes qui attirent (pas mes préférés d'ailleurs)... même si ensuite ce ne sont pas ceux-là que les gens achètent quand je leur présente chacun.
Après, ta ME est toute nouvelle, je ne sais pas si ton éditrice a déjà travailler dans l'édition. Elle publie différents genres en plus (plutôt romance quand même, tous, non?). Peut-être qu'elle manque elle-même encore de recul pour voir quel type de couverture marche avec tel genre littéraire. Peut-être aussi qu'avec les premiers livres, certaines catégories proposées par la ME se développeront et d'autres pas, parce que certaines marcheront et d'autres pas.

Mais si, si la chance, je maintiens. La chance (qui est un ensemble de facteurs et de petits riens qui tombent au bon moment ou pas) et la visibilité. C'est ce qui fait tout (après, une fois qu'un livre est bien lancé, il y a l'effet d'emballement, mais il faut déjà dépasser un sacré cap ^^) Mais la visibilité, au sein d'une même maison, est la même.
Ce qui est frustrant surtout, c'est que finalement, ça ne dépend pas de nous. En tout cas, pas au niveau de l'écriture du livre, de sa qualité, tout ça, qui finalement ne sont pas les éléments vraiment déterminants pour la vente.
Page(s) : 1 ... 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92
Les jeunes écrivains de CA
 Répondre au sujet