Mais où vont les clubs...

Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8
  Auteur
9215 vues - 111 réponses - 1 j'aime - 29 abonnés

Damysos

Compte supprimé


Mais où vont les clubs...
Posté le 22/05/2020 à 08h29

Bonjour à tous,

Hier je suis partie monter dans un centre équestre près de chez moi pour changer un peu de mes montures, mais là je ne sais pas si c’est eux ou moi qui ont un problème...

- Déjà cours galop 7, et le plus compliqué qu’on est fait sont des cessions au trot...

- Surtout, le moniteur encourageait à faire plier avec des rênes d’ouverture, à faire droite-gauche, alors que j’ai toujours appris fermement que les mains ne devaient pas bouger à part les doigts pour faire coulisser, tendre-détendre...

Je monte donc le brave cheval avec ma façon de monter, et voilà que s’ensuivent 10min au galop, coups de cul, cabrés pour me faire tomber, reculé même rênes longues...
Le moniteur me demande si il peut monter (c’était mon matos), et il arrive à la calmer rênes longues et à faire « « proprement » » l’exercice.

A la fin du cours il me dit clairement que ma place n’est pas ici, que j’ai trop l’habitude de monter des chevaux de Dressage GP et qu’il n’a rien à me proposer de plus « haut » que ma monture...

Inutile de préciser qu’ils font 4H de cours par jour et ne sortent jamais du box...

Moi qui voulais essayer d’autres clubs, j’avoue être un peu dégoûtée...

Alors, est-ce qu’on voit cela dans la majorité des clubs ?
Ou est-ce ma façon de monter qui n’est pas bonne ?

Je peux donner des vidéos en MP (je n’en ai pas du cours d’hier) si il faut.
J’étais là bas à la base pour qu’il juge mon niveau, sans qu’il ait le papier sous les yeux.

Merci à tous !

Scarlett1511

Expert
   

Trust : 170  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 509
9 j'aime    
Mais où vont les clubs...
Posté le 22/05/2020 à 17h00

Faut aussi se dire que généralement quand on a ses petites habitudes dans un club et sur un cheval, changer de club et de monture nous fait revenir à niveau 0 au moins le premier cours. Enfin perso ça m’est arrivé de ne plus savoir rien faire le premier cours parce que pas à l’aise et ne connais pas du tout les boutons du cheval. Oui l’ego en prend un coup et la première impression aussi.

Corleone

Membre VIP
  

Trust : 390  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4660
7 j'aime    
Mais où vont les clubs...
Posté le 22/05/2020 à 18h05

mundial
Au temps pour moi. Vous ne jugez effectivement pas la personne. Vous arrivez simplement à juger d'une situation et du respect de cette cavalière envers les chevaux, avec un résumé de 20 lignes.

Et si le moniteur n'avait pas prévenu que le cheval réagissait mal à telle ou telle situation ? J'ai déjà monté de tels chevaux, et lorsqu'on ignore leurs points sensibles, ça peut vite partir en cacahuète.

Et si le moniteur avait vu les erreurs de la cavalières sans la conseiller pour se corriger ? Et si le cheval souffrait de problèmes physiques sans qu'elle ne le sache (logique, pour une cavalière de passage)? Et si le cheval était simplement un peu fêlé, comme il peut hélas y en avoir dans les clubs, à cause de conditions de vie ou autre ?

Il existe un tas de raisons, que ce court résumé ne peut absolument pas laisser deviner.

Mieux vaut donc éviter de se faire son propre scénario dans sa tête, c'est un risque de procès d'intentions.

Agathe89

Apprenti
  

Trust : 174  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 299
2 j'aime    
Mais où vont les clubs...
Posté le 22/05/2020 à 19h19

corleone oui complètement d'accord. Il y a sans doute de multiples raison à cette non compréhension cheval/cavalière. Quel désarroi quand ça nous arrive ! Je l'ai vécu aussi. Le mal de dos est une cause extrêmement probable, d'ailleurs les rênes longues du moniteur qui améliorent la situation en sont un signe assez probant. Pauvres chevaux de clubs ! Même si beaucoup de gérants sont soucieux du bien-être de leurs chevaux... Pas simple. Parfois j'imagine ce que je ferais si je devais faire de l'instruction. Je ne choisirais que des chevaux avec une morpho top, un dos court, et je ne mettrai les cavaliers dessus qu'en longe, jusqu'à ce qu'ils sachent se faire légers et qu'ils sentent le dos de leur cheval fonctionner correctement !

Fandada

Membre ELITE Or
  

Trust : 1198  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 21040
7 j'aime    
Mais où vont les clubs...
Posté le 22/05/2020 à 19h24

agathe89 et malheureusement je ne suis pas sûre que ta boutique tiendrait le coup ...

Cherchour

Membre VIP
  

Trust : 90  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4952
8 j'aime    
Mais où vont les clubs...
Posté le 22/05/2020 à 20h13

agathe89 Je suis pas sure que les dos longs soient vraiment un problème, pleins de chevaux avec des dos pas géniaux arrivent quand même à bosser dans le bon sens.

Mais peu de clubs prennent le temps de vraiment éduquer et travailler leurs chevaux.

J'ai eu une seule mono qui prenait le temps de travailler les chevaux "à problème" entre les cours. Elle construisait également les séances de cours de manières à ce que l'on apprenne mais aussi à ce que les chevaux évoluent dans le bon sens physiquement. Elle nous avait déroulé tous son programme lors de son arrivée?
A son départ du club deux ans plus tard ils avaient tous bien évolué, nous avions beaucoup appris. Mais elle n'était pas soutenue par sa hiérarchie

Agathe89

Apprenti
  

Trust : 174  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 299
2 j'aime    
Mais où vont les clubs...
Posté le 22/05/2020 à 20h38

cherchour c'est tellement dommage... et pas très étonnant à la fois...

Mundial

Expert
   

Trust : 378  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 539
16 j'aime    
Mais où vont les clubs...
Posté le 22/05/2020 à 22h43


corleone a écrit le 22/05/2020 à 18h05:
@mundial
Au temps pour moi. Vous ne jugez effectivement pas la personne. Vous arrivez simplement à juger d'une situation et du respect de cette cavalière envers les chevaux, avec un résumé de 20 lignes.

(...)

Mieux vaut donc éviter de se faire son propre scénario dans sa tête, c'est un risque de procès d'intentions.


En l'espèce, je n'ai pas l'impression d'imaginer quoi que ce soit, mais plutôt de fonctionner par la méthode du faisceau d'indices.

Le titre retenu pour le poste est, en lui-même, révélateur. Il pointe un doigt accusateur sur les clubs, même si l'on découvre que c'est en réalité le procès d'un club et plus précisément d'un moniteur et d'un cheval que fait l'auteur de ce texte!

Deuxième indice, la cavalière se présente avec son propre matériel, a priori sans se poser la question de savoir s'il convient au cheval (à ce sujet il paraît tout de même bizarre que le moniteur lui demande l'autorisation de monter le cheval, selon la présentation qu'elle en fait parce qu'il y avait son matériel sur le cheval, ce qui est tout de même passablement étrange!).

Troisième indice, au lieu de suivre les consignes qui sont données par l'enseignant, elle dit elle-même, avoir fait sa propre sauce provoquant des réactions négatives du cheval et 10 minutes se sont écoulées sans qu'elle remette sa façon de faire en question alors que le cheval manifeste très clairement que quelque chose ne va pas! Je ne trouve pas très respectueux des chevaux de ne pas faire l'effort de s'adapter plus vite. Cela un relent de péché d'orgueil!

Quatrième indice : à la fin du cours le moniteur lui dit clairement que sa place n'est pas là et que les chevaux ne sont pas suffisamment bons pour elle. Comme cela a été noté plus haut, il ne lui vient pas à l'idée que cela n'était peut-être pas un compliment! il me semble qu'à la place du moniteur, je n'aurais guère apprécié de voir mon cheval ainsi monté et que je n'aurais guère envie de voir cette cavalière revenir au club.

cinquième indice : il faut avouer que dès le début de son post, elle trouvait que le cours du niveau galop sept était trop bas pour elle car l'exercice de ce le plus difficile consistait en des cessions à la jambe au trot. Franchement, je connais plein de galop 7 incapable de faire des cessions à la jambe au trot correctes. mais a priori cette jeune femme doit préférer les contre-changements de main en appuyer au trot!

Alors pour résumer, ce n'est pas l'histoire d'une mésentente ponctuelle entre une cavalière est un cheval qui me choque, c'est la manière dont elle est présentée!

Despina

Membre d'honneur
   

Trust : 306  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2691
2 j'aime    
Mais où vont les clubs...
Posté le 22/05/2020 à 22h53

Bonsoir à tous !

Petite question ...
Cela fait longtemps que je n'ai pas monté en club, je montais à l'époque plutôt dans les cours galop 5, mais quand je regarde les reprises de dress du galop 7, eh bien ça ne me choque pas qu'un cours de G7 fasse des sessions au trot.
Au fond, y a quoi de plus dur au G7 que des sessions ? Des épaules en dedans ? Du contre-galop ? Ma foi, c'est le même niveau de difficulté qu'une session au trot, plus ou moins. Mais de là à se demander pourquoi on bosse sur des sessions au trot dans un cours de G7, je trouve ça étrange
En club, on ne va pas bosser les pirouettes et tout le reste. Les appuyers ne sont même pas au programme des galops si je ne me trompe pas.

Bref. En quoi est-ce choquant de bosser des sessions au trot dans un cours de G7 ?

Édité par despina le 23-05-2020 à 09h27



Liteulorce

Membre d'honneur
    

Trust : 29  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3115
0 j'aime    
Mais où vont les clubs...
Posté le 22/05/2020 à 23h07

Je ne sais pas je n'ai pas mis le nez dans le 8 et le 9 depuis longtemps.

Agathe89

Apprenti
  

Trust : 174  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 299
8 j'aime    
Mais où vont les clubs...
Posté le 23/05/2020 à 04h45

Mais ne croyez pas que les figures réalisées définissent à elles seules le niveau ! à 14 ans j'avais un G4, on me confiait un merveilleux cheval dressé haute école. On piaffait, passageait, on faisait des changements de pied rapprochés. En fait il faisait, moi j'étais passagère sur son dos.
à présent, je me contente souvent d'une mise sur la main correcte avec un jeune cheval

Emilieriding

Membre ELITE Or
  

Trust : 1811  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 11757
4 j'aime    
Mais où vont les clubs...
Posté le 23/05/2020 à 09h37

pour le fait de revenir a 0 en changeant de club bah je confirme

dans mon ancienne écurie je faisais les cours galop 7 et club 1/ élite
en changeant de club je voulais aller dans un niveau inferieur car j avais peur en saut dernièrement
au final j ai commencé au galop 2/3 evidemment pour moi c etait une promenade de santé mais au moins ça m a mise en confiance
la séance d'après je suis allé en 3/4 pareil
et la suivante j etais en galop 4 mais on a sauté et j etais pas trpp a l aise donc ppur le moment je reste en galop 4

Scoudi

Membre d'honneur
   

Trust : 137  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2879
5 j'aime    
Mais où vont les clubs...
Posté le 23/05/2020 à 14h05

Je perds peut-être la boule mais il me semblait qu'initialement dans ton post tu disais avoir monté le cheval avec ton propre matériel peut-être une selle non adaptée à son dos qui a gêné le cheval lorsque tu lui demandais certains mouvements peut-être ?

Sinon je trouve douées certaines personnes qui sans voir la séance peuvent dire si le cheval est le problème, le matériel, le moniteur ou bien la cavalière !

Et certains n'ont pas du mettre les pieds depuis un bout de temps dans un club pour dire que ce sont tous des chevaux d'écoles qui oh grand jamais ne feraient une telle scène sans un mauvais cavalier sur le dos
Des chevaux en clubs y'en a des jeunes, des foufous, ceux qui ont leurs douleurs, ceux qui ont compris la combine pour faire tomber leur cavalier, les mal dressés... et tous les autres ! Après chacun voit midi à sa porte sur quel type de cheval devrait ou non se trouver en club.
On ne le connait pas ce cheval, on ne connait pas le club ni le moniteur, on ne connait pas la cavalière alors à partir de là

Sinon comme cela a été dit pour l'auteur du post: oui ce type de séance est normal pour un cours G7 etc, etc.
Et même si aujourd'hui il y a du monde qui a l'air d'avoir une mouche dans l'oeil pour ne pas l'avoir relevé non ce n'est pas normal de faire du droite/gauche quelque soit le niveau, la méthode et le cheval!

Edit: je valide les propos des personnes qui expliquaient la différence de fonctionnement entre les chevaux bien dressés VS de club, qui peut déstabiliser.

Édité par scoudi le 23-05-2020 à 14h53



Scoudi

Membre d'honneur
   

Trust : 137  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2879
5 j'aime    
Mais où vont les clubs...
Posté le 23/05/2020 à 14h08

Note: L'auteur essaye de se remettre en question en se demandant si cela vient du club OU d'elle. Et elle est plutôt concilliante ! Malgré vos réactions elle propose même de montrer des vidéos en MP et ne dit pas un mot de travers pour le moment...

Bravo de lui avoir roulé dessus ça donne envie de venir discuter sur CA
Vous allez tuer sa capacité de remise en question dans l'oeuf et on aura que des enfants de 12 ans qui demanderont comment convaincre leurs parents d'acheter un poney c'est malin

Couagga

Membre ELITE Bronze
 

Trust : 69  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6606
7 j'aime    
Mais où vont les clubs...
Posté le 23/05/2020 à 14h33


despina a écrit le 22/05/2020 à 22h53:
Bonsoir à tous !


Au fond, y a quoi de plus dur au G7 que des sessions ? Des épaules en dedans ? Du contre-galop ? Ma foi, c'est le même niveau de difficulté qu'une session au trot, plus ou moins.


Je ne sais pas si c'est dit sur le ton de la plaisanterie dans le doute,... il me semble périlleux de mettre sur le même plan, même plus ou moins, une cession et une EEd ou un galop à faux.
Cession, du verbe céder car il s'agit simplement de faire céder à l'action d'une jambe isolée. Quelque chose de très basique mais bien évidemment, utile à n'importe quel niveau dans l'échauffement à défaut d'être un apprentissage de base tant pour le cavalier que le cheval.


Dans un autre registre :
ça devient un peu pénible ces cris effarouchés à chaque fois qu'un désaccord ou une désapprobation surgit. Les choses étant dites sans agressivité, franchement, si personne n'est plus capable d'entendre une opinion divergente sans crier au lynchage, ça va devenir le marché à la crème au beurre ici !

J'ai le même ressenti que mundial concernant cette histoire.

scoudi

Citation :
Et même si aujourd'hui y'a su monde à l'air d'avoir une mouche dans l'oeil dans le coin pour ne pas l'avoir relevé

Pardonne-moi mais je n'ai rien compris à cette phrase Je ne sais aps si c'est l'âge ou s'il manque un mot, mais tu m'as perdu

je prends les devants : mon message n'est ni agressif, ni moqueur, ni donneur de leçon, je suis juste en désaccord sur une comparaison, dans l'incompréhension de certains réactions de défenses un peu systématiques et de plus en plus fréquentes et que je ne trouve pas justifiées, plutôt en accord sur un ressenti, et j'ai buggé sur la phrase de Scoudi... Rien de plus, rien de moins et j'ai tenté de dire tout ça ave le plus de neutralité et de clarté possible
Donc cooool, zennn, on discute, rien de plus

Édité par couagga le 23-05-2020 à 14h35



Scoudi

Membre d'honneur
   

Trust : 137  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2879
1 j'aime    
Mais où vont les clubs...
Posté le 23/05/2020 à 14h52

couagga Mon clavier de téléphone a beugué et s'est encore amusé à tout me chambouler
Déjà que l'expression n'existe pas c'est effectivement illisible comme ça je vais corriger je n'avais pas vu...
Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8
Mais où vont les clubs...