Mais où vont les clubs...

Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8
  Auteur
9217 vues - 111 réponses - 1 j'aime - 29 abonnés

Damysos

Compte supprimé


Mais où vont les clubs...
Posté le 22/05/2020 à 08h29

Bonjour à tous,

Hier je suis partie monter dans un centre équestre près de chez moi pour changer un peu de mes montures, mais là je ne sais pas si c’est eux ou moi qui ont un problème...

- Déjà cours galop 7, et le plus compliqué qu’on est fait sont des cessions au trot...

- Surtout, le moniteur encourageait à faire plier avec des rênes d’ouverture, à faire droite-gauche, alors que j’ai toujours appris fermement que les mains ne devaient pas bouger à part les doigts pour faire coulisser, tendre-détendre...

Je monte donc le brave cheval avec ma façon de monter, et voilà que s’ensuivent 10min au galop, coups de cul, cabrés pour me faire tomber, reculé même rênes longues...
Le moniteur me demande si il peut monter (c’était mon matos), et il arrive à la calmer rênes longues et à faire « « proprement » » l’exercice.

A la fin du cours il me dit clairement que ma place n’est pas ici, que j’ai trop l’habitude de monter des chevaux de Dressage GP et qu’il n’a rien à me proposer de plus « haut » que ma monture...

Inutile de préciser qu’ils font 4H de cours par jour et ne sortent jamais du box...

Moi qui voulais essayer d’autres clubs, j’avoue être un peu dégoûtée...

Alors, est-ce qu’on voit cela dans la majorité des clubs ?
Ou est-ce ma façon de monter qui n’est pas bonne ?

Je peux donner des vidéos en MP (je n’en ai pas du cours d’hier) si il faut.
J’étais là bas à la base pour qu’il juge mon niveau, sans qu’il ait le papier sous les yeux.

Merci à tous !

Couagga

Membre ELITE Bronze
 

Trust : 69  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6606
2 j'aime    
Mais où vont les clubs...
Posté le 23/05/2020 à 14h53

scoudi


Ah ben alors c'est pas moi qui suis trop vieille avec des expressions que je ne comprends plus ! ça me rassure

Despina

Membre d'honneur
   

Trust : 306  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2691
2 j'aime    
Mais où vont les clubs...
Posté le 23/05/2020 à 15h08

couagga
Ah non du tout, point de plaisanterie dans mon message, j'étais sérieuse.
Après, je conçois que le contre galop (avec lequel je galère pas mal) demande davantage de dressage qu'une cession, mais je ne vois pas pourquoi l'auteur semble dénigrer les cessions à la jambe au trot alors qu'elles sont pourtant au programme du G7. De plus, combien voit-on de cavaliers exécuter des cessions avec un cheval complètement tordu, braqué, ou enfermé avec les postérieurs qui n'engagent pas une cacahuète ?
Et douter de la qualité de l'enseignement et du club sur une seule séance me semble également un peu rapide.
Après, ce n'est que mon avis, mais encore une fois, il n'y avait pas de cynisme ou de plaisanterie dans mon message


scoudi En effet, c'est ce qui était écrit, et l'auteur semblait interloquée que son moniteur veuille monter son cheval avec son matériel.

Édité par despina le 23-05-2020 à 15h08



Scoudi

Membre d'honneur
   

Trust : 137  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2879
4 j'aime    
Mais où vont les clubs...
Posté le 23/05/2020 à 15h15

couagga Grrr j'ai du ouvrir mon PC, mon téléphone est bien trop capricieux ! Mes messages ressemblent à rien les mots se mettent les un dans les autres!

Ne t'inquiète pas tu n'es pas encore une petite mamie sénile ! Je m'exprime pas bien en plus en ce moment avec la fatigue alors là c'était impossible

Ton message est totalement clean pas de soucis là dessus ni sur la remarque sur ma "phrase" si on peut appeler ça comme ça

J'ai trouvé que certains ont bien pris plaisir à se lâcher sur ce post... après y'a des avis "négatifs" également très bien construits ça pas de soucis! Ca ne sert à rien de se voiler la face ou de faire semblant quand y'a un soucis

Pour moi y'a du "tord" dans les deux parties, et certains points on ne pourra jamais dire sans avoir assisté à la séance

Le moniteur l'a-t-il vraiment laissé 10min (c'est long!) faire ça petite sauce et galérer sans réagir?
Le cheval était-il sain physiquement (est-ce normal de devoir le monter rênes longues pour éviter des défenses)? Bien dressé? Sorti depuis le confinement? // Le matériel de la cavalière peut-être inadapté? La monte également ne correspondait peut-être pas non plus au dressage de ce cheval?

Après pour l'aspect "séance pas du niveau galop 7" -> c'est la reprise, refaire les bases fait toujours du bien... mais comment était le cours? Etait-ce un travail en autonomie autour de la thématique "cession à la jambe" ou simplement une queue leu leu pour faire l'exercice sur un petit coin de la carrière?

Pour le droite-gauche pour moi le mono est dans les choux quoi qu'il en est Idem si les chevaux ne sortent du box que pour des cours... (même si ça se voit beaucoup malheureusement!)

Le titre de l'auteur est clairement orienté, et les questions peuvent paraître présompteuses... après en écrivant ce n'est pas toujours facile de faire transparaître ses intentions! C'est peut-être simplement maladroit... comme une personne qui prend fort de haut le club.
Après pour moi ce serait sacrément étrange de prendre la peine d'y prendre un cours si on a ce genre d'aprioris D'où le "pour moi ça vient des deux partis" -> utilisation d'un matériel peut-être inadapté, ne pas avoir réussi à s'adapter au cheval (en un cours) // certains conseils mauvais, manque d'accompagnement, quid du cheval... etc ! Au final... il s'agit surtout d'une histoire de mauvaise communication entre les attentes de la cavalière et de ce que pouvait proposer le moniteur

Scoudi

Membre d'honneur
   

Trust : 137  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 2879
1 j'aime    
Mais où vont les clubs...
Posté le 23/05/2020 à 15h21


despina a écrit le 23/05/2020 à 15h08:
@scoudi En effet, c'est ce qui était écrit, et l'auteur semblait interloquée que son moniteur veuille monter son cheval avec son matériel.


Ah exact !!

De toute façon sauf contrôle préalable pour moi on ne balade pas une selle d'un cheval à l'autre (autant que faire se peut bien évidemment!). Je ne dit pas que les clubs doivent faire des selles sur mesures ou les cavaliers pros dévaliser les selleries bien-sûr

Après si la selle n'était pas adaptée le moniteur doit être capable aussi de dire non et je comprends également l'auteur du post, changer de selle Wahou ça change une position !

Countli

Expert
   

Trust : 52  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 647
3 j'aime    
Mais où vont les clubs...
Posté le 23/05/2020 à 16h10

Je rejoins scoudi, je trouve qu'il y a eu des propos très tranchés envers cette personne, d'ailleurs je ne suis pas certaine qu'elle viendra répondre à son sujet. Pour moi on ne peut pas vraiment juger la situation, d'autant que 10 min de rodéo c'est très long, est-ce que c'était vraiment 10 min déjà ? Moi aussi le côté droite/gauche en mode prise de judo me gêne si c'est bien ce que j'imagine, et un cheval qui n'accepte pas le contact c'est qu'il y a un soucis.

Au delà de ça, j'ai l'impression qu'on ne doit pas aller dans les mêmes clubs. Ça fait plusieurs fois que je lis des trucs du type "pourquoi ce serait le cheval le soucis ? Les chevaux de club ont du matériel adapté, etc" et ce dans différents posts. J'en ai fait 4 dans 4 départements différents, alors ok ce n'est pas représentatif, mais je n'ai jamais vu du matériel adapté aux chevaux, peut être dans un où c'était un peu mieux mais pas franchement adapté. Dès qu'un nouveau cheval arrive on lui refile la selle de celui qui vient de partir à la retraite. J'ai moi même longtemps monté tout type de chevaux avec ma selle dans deux de ces clubs, j'étais ado je n'avais aucune notion de matériel adapté malheureusement, jamais j'en avais entendu parler et j'ai pas été assez intelligente pour en venir à la conclusion de moi même. Jamais un moniteur m'a dit "ta selle ne va pas", alors que maintenant quand je regarde certaines photo bah c'est évident que la selle allait pas.

Et je ne parle pas des chevaux cassés, qui ne voient jamais l'ostéo, qui se mettent debout quand tu demande une cession à la jambe, bref je n'ai certainement pas été dans les bons clubs c'est sur, mais je comprends très bien ce que peut avoir vécu l'auteur du post. Sa façon d'écrire ne laisse pas beaucoup de place à la remise en question c'est sur, mais comme Scoudi je pense qu'il y a des tords de chaque côté malheureusement.

Dolimos

Membre ELITE Bronze
 

Trust : 542  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6836
14 j'aime    
Mais où vont les clubs...
Posté le 23/05/2020 à 16h51

Je suis assez d'accord avec Scoudy sur la façon dont est tourné le post et ce qu'on en ressent : perso , là comme ça , ce que j'en ressent par rapport aux ecrits , c'est une cavalière un brin snobinarde , qui pete plus haut que son cul , qui ramène sa science dans un club qu'elle ne connait pas en pensant en mettre plein la vue

" mais où vont les clubs ? " => clairement elle juge le club mais aussi tous les autres

" Déjà cours galop 7, et le plus compliqué qu'on est fait sont des cessions au trot?" => oui et alors ? où est le probleme ? L'autre jour , avec mon fils , on a été prendre un cours au club ou il monte avec nos chevaux , cours G7 , on a travaillé la qualité des transitions trot- galop- trot - sur une diagonale avec en point central la rectitude , et les transitions galop allongé- galop rassemblé . Point de croise papatte et pourtant un cours tres productif !

"j’ai toujours appris fermement que les mains ne devaient pas bouger à part les doigts pour faire coulisser, tendre-détendre..." => en voila une drôle d'idée !! c'est carrément réducteur quant a l'action de la main . Reduire l'action des mains aux doigts , ça se voit que l'auteur n'a jamais eu a former et dresser un jeune cheval …. Des mains fixes et figées ça marche peut etre sur certains chevaux déjà bien dressés mais certainement pas sur tous , et encore moins sur des chevaux de club ou des chevaux en formation …. Là elle a des idées tres arretées et des oeilleres !!!
En equitation , il y a la technique et il y a le sentiment disait Nuno Oliveira . L'un ne marche pas sans l'autre . Les bons cavaliers sont ceux qui ressentent , écoutent , analysent et adaptent leurs actions a ce qu'ils "lisent" du cheval qu'ils ont sous la selle .


Elle monte un "brave cheval" , mais elle est complètement débordée , le moniteur le monte , le cheval se calme et fait l'exercice ….. CQFD le problème c'est pas le cheval ou le matériel , sinon le pb se poursuivrait avec le moniteur il me semble .

"A la fin du cours il me dit clairement que ma place n’est pas ici, que j’ai trop l’habitude de monter des chevaux de Dressage GP et qu’il n’a rien à me proposer de plus « haut » que ma monture…" => ça c'est clairement ironique me semble t'il . ( et en plus elle a bien été dire qu'elle montait des chevaux de GP … un brin vantard comme 1er contact non ? )

"J’étais là bas à la base pour qu’il juge mon niveau, sans qu’il ait le papier sous les yeux" => je pense que l'auteur a la réponse …. incapable de suivre une reprise G7 d'un niveau pitoyable a ses yeux , sur un brave cheval de club ….
Peut etre que sur des chevaux bien dressés qu'elle connait bien , ça marche , mais sur des chevaux moins bien dressés , qu'elle ne connait pas , elle n'a pas su s'adapter et écouter ce qu'elle avait sous la selle afin d'en tirer le meilleur (qui ne sera forcement pas la la hauteur des ses chevaux de GP puisqu'on ne peut pas demander a un cheval de club d'avoir la finesse , la sensibilité ou la locomotion d'un cheval de GP …. ca me semble évident)

Donc mon ressenti c'est quand même qu'elle a pris un peu de haut ce club , ses chevaux et son moniteur quand même !
Mais ce n'est que mon point de vue …

Édité par dolimos le 23-05-2020 à 18h03



Mundial

Expert
   

Trust : 378  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 539
2 j'aime    
Mais où vont les clubs...
Posté le 23/05/2020 à 17h12


scoudi a écrit le 23/05/2020 à 14h05:



Et même si aujourd'hui il y a du monde qui a l'air d'avoir une mouche dans l'oeil pour ne pas l'avoir relevé non ce n'est pas normal de faire du droite/gauche quelque soit le niveau, la méthode et le cheval!

Edit: je valide les propos des personnes qui expliquaient la différence de fonctionnement entre les chevaux bien dressés VS de club, qui peut déstabiliser.


Cela doit être mon post mauvaise humeur ou défouloir :)

Même si le droite/gauche est très loin d'être ma tasse de thé, je ne permettrais pas d'être aussi catégorique sur son rejet. On en revient souvent en équitation au célèbre "tant vaut l'homme, tant vaut le moyen". Ayant vécu ma jeunesse dans les années 70 80, j'ai vu beaucoup de cavaliers notamment d'obstacles imiter Alwin Schockemöhle. Certains faisaient des catastrophes et d'autres avaient de bons résultats! Tout est dans la manière de le faire et cela se retrouve, hélas, dans beaucoup de techniques équestres!

Quant à la différence chevaux bien dressés versus chevaux de club, je peux vous garantir que j'ai vu des cavaliers très mal à l'aise sur des chevaux bien dressés et j'ai moi-même eu parfois de grandes difficultés à m'adapter à certains chevaux très bien dressés dans d'autres écoles que la mienne. Je pense ne jamais avoir dit que c'était la faute du cheval, mais simplement que j'avais du mal à m'adapter à d'autres codes. Pour être parfaitement honnête, j'ai, de plus, la conviction que c'est comme cela que l'on progresse. En acceptant régulièrement de sortir de sa zone de confort pour découvrir d'autres outils et souvent, par la même occasion, mettre le doigt sur ce qui ne va pas ou qui pourrait s'améliorer dans l'utilisation de nos propres outils.

L'an passé, j'ai amené une jeune cavalière assez fine travaillant à un niveau correct chez un de mes amis, un écuyer très connu et largement consacré par ses pairs. Pour me faire plaisir et parce qu'elle avait eu la gentillesse de donner un coup de main, il lui a fait monter un de ses chevaux d'école. Au retour dans la voiture, cette jeune fille m'a avoué qu'elle avait été très déçue parce qu'elle avait trouvé que le cheval n'était pas léger du tout. Sur le coup je n'ai rien dit, car je n'avais pas monté ce cheval depuis sans doute deux ans. Mais le hasard faisant bien les choses, j'ai été en charge de l'écurie la semaine suivante. Ce fut l'occasion de remonter le cheval qui .... était toujours aussi léger! C'était elle qui n'avait pas su s'adapter au cheval. Je précise que c'était pourtant un cheval extrêmement bien dressé puisqu'il inclut dans son répertoire la totalité des airs relevés et les changements rapprochés! En se comportant ainsi, la jeune fille au demeurant très sympathique, sans le savoir est passée à côté d'une assez chouette opportunité!

Édité par mundial le 23-05-2020 à 17h25



Spiritdancer

Membre VIP
  

Trust : 1106  (?)


  Mon site internet
  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4883
0 j'aime    
Mais où vont les clubs...
Posté le 23/05/2020 à 17h32

L’état d’esprit de l’auteur me fait penser à celui d’un autre membre qui ne vient plus. Ce que je dis n’apporte rien à la discussion, mais cela m’a interpellé et c’est troublant quant au ressenti équestre, à la vision générale de la pratique en elle-même. Cette idée de refuser d’accepter qu’on puisse, à un moment M, ne pas être dans le juste et en tirer une leçon.

Dolimos

Membre ELITE Bronze
 

Trust : 542  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6836
5 j'aime    
Mais où vont les clubs...
Posté le 23/05/2020 à 17h33

mundial

entièrement d'accord !!! Monter des chevaux de haut niveau , c'est pas forcement simple . Ca demande bcp de remise en question et de travail sur soi .

J'ai aussi vecu ça quand j'ai monté le cheval de CCI de mon mari . J'en ai chié !!! La honte du siècle de se prendre un refus sur le cross en D alors que le cheval courrait et gagnait en B1 …. La honte aussi pour moi de me faire trimballer sur le CSO ou de sortir une reprise médiocre alors que le cheval brillait a plus haut niveau .
Mais A AUCUN MOMENT je n'ai remis la faute sur le cheval , ça ne m'a même jamais traversé l'esprit !!
Il a tjr été évident pour moi que j'étais le maillon faible du couple et que je devais moi progresser et m'adapter . Ca me rendait d'ailleurs malade de mal le monter ou de faire des bêtise. J'avais l'impression de la gâcher . C'est d'ailleurs tjr le cas : je me met bcp de pression quand je monte un cheval déjà bien dressé par qlq d'autre car j'ai peur de saper le travail qui a été fait . Mais ça fait partie de l'apprentissage les erreurs , les bêtises , on y coupe pas donc faut essayer de relativiser quand même !

Monter des chevaux de qualité est une chance inouîe . Mais il faut monter de tout pour etre un bon cavalier ! Car etre un bon cavalier c'est s'adapter et composer avec sa monture , et savoir que les chevaux sont tous différents . Monter a cheval ne se resume pas a appliquer a la lettre une methode .

Anecdote

Membre d'honneur
 

Trust : 147  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1660
9 j'aime    
Mais où vont les clubs...
Posté le 23/05/2020 à 17h59

Et pour rajouter une dernière couche :

Je vous rappelle la finale mythique de la coupe du monde de CSO : la tournante !
C’est pas pour rien que pour savoir qui était le meilleur cavalier en CSO on leur faisait changer de cheval... Le meilleur cavalier c’est celui qui sait faire briller autant le cheval né pour faire du 5* comme celui à la ramasse. D’ailleurs ça se voit même en épreuve amateur ou pro, certains cavaliers ne brillent qu’avec un seul cheval ou type de cheval. Et certains sont capables de passer du coq à l’âne sans rougir... Pourquoi ? C’est l’adaptabilité du cavalier qui le distingue !

Si tu es capable de faire piaffer un cheval dressé mais incapable de faire une cession sur un cheval de club, sans 10min de rodéo, avant de remettre en cause le monde entier, le matos, le mono ou le cheval, on fait preuve d’humilité et on se questionne soi.... Ça arrive à tous de se prendre une belle leçon d’humilité, peu importe son niveau, mais dans ses cas là, on ne repars pas la tête haute et la croupe haute, on baisse le museau.. Être cavalier c’est gagner le samedi et perdre le dimanche. Faut arrêter de croire que parce qu’on monte des bons chevaux on est des bons cavaliers...
Si j’aurai déjà gagné les JO hein

Édité par anecdote le 23-05-2020 à 18h01



Couagga

Membre ELITE Bronze
 

Trust : 69  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 6606
0 j'aime    
Mais où vont les clubs...
Posté le 23/05/2020 à 19h54

despina

je partage totalement ce que tu dis.

c'est vraiment la mise sur le quasi même plan de la cession, de l'EED et du galop à faux qui m'a fait tilter Pour moi, c'est loin d'exiger le même niveau de connaissance et de pratique, tant pour le cheval que pour le cavalier.

Kaywest

Membre d'honneur

Trust : 216  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1276
2 j'aime    
Mais où vont les clubs...
Posté le 23/05/2020 à 19h57

je rajoute mon grain de sel

d'ailleurs où est damysos

je suis completement d'accord avec dolimos. Effectivement derrière un écran, tout peut être interprété.... On en a eu l'exemple pendant les échanges sur le groupe Whatsapp de mes écuries avec des discussions qui ont fini en nœud de boudin alors que sur le fond tout le monde était d'accord.
Cependant, en première lecture on a l'impression que l'auteur se la pète et que son discours est orienté "les clubs c'est de la merde.. en voici encore un exemple"

mes premières impressions : ok la fille arrive déjà avec son matos (et en plus il faut que le mono lui demande limite la permission de monter avec...heu...), elle fait un cours G7 durant lequel ils font un exo intéressant mais a priori c'est de la gnognotte pour elle (comme le fils de Dolimos, j'ai déjà eu des cours de dress avec une instructrice reconnue et mon cheval bien avancé dans le travail = on a bossé les transitions inter-allures et le pas ... pas non plus de croise papatte ou d'exo compliqué pourtant c'était très intéressant), elle n'y arrive pas et blame : le cheval et le moniteur (je pense aussi que la remarque du mono était sarcastique et ne semble pas prête à s'adapter).

Donc en fait oui... ça fait penser a qqun de "snob" qui débarque avec son expérience de chevaux de GP et qui s'étonne que le cheval de club ne marche pas pareil.

Après, on peut pointer du doigt le club qui ne sort pas ses chevaux au pré ou paddock, le matériel rarement adapté, la façon dont sont dressés les chevaux (pour ceux qui ont monté récemment des chevaux de club, je vous assure que parfois il faut faire un peu le bras de fer pour faire "céder" certains chevaux et relâcher le contact...), les chevaux pas forcément bien dans leur corps ou encore le moniteur qui n'a pas su employer les bons mots avec la jeune filles (l'amener à comprendre que le cheval se monte de telle façon, lui donner les bons codes).

Bref c'est un tout ;)

donc si on peut donner un conseil à l'auteur (si elle réapparait) c'est de se montrer un peu plus humble dans ce sport et de prendre en compte les spécificités de chaque cheval (quand je monte le poney de loisir de ma mère, je saute 70cm max ou je travaille des basiques en dressage = mise en avant, rectitude, réponse aux sollicitations, décontraction/ avec mon cheval destiné au CCE amateur j'enchaine 110-115 et je rajoute des exo plus complexes en dress = cessions, tête au mur, EED etc... pour la simple et bonne raison qu'il n'ont rien en commun : ni le sang, ni la morpho, ni le caractère, ni la musculature et encore moins les objectifs sportifs)

c'est un peu pareil, un cheval de club reste un cheval de club... il ne fera jamais de GP et n'est pas fait pour.

Badmonster

Membre ELITE Or
  

Trust : 333  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 12141
2 j'aime    
Mais où vont les clubs...
Posté le 23/05/2020 à 20h22

anecdote c'était vraiment des belles épreuves ces finales tournantes ! Adaptabilité mais aussi expérience, habitude... Dans tous les cas, ça fait partie du package du "bon" cavalier.
Je ne monte quasi que ma jument depuis 10 ans, j'ai énormément progressé sur certaines choses, mais niveau adaptabilité, j'ai régressé, c'est évident !

Mon coach, qui a été champion de France de complet, m'a toujours dis que la figure la plus difficile à réaliser en dressage, c'était le doubler au pas. Et c'est vrai que pour que ce soit parfait, ça demande un sacré travail ! Pas besoin de faire des airs relevés pour bosser sérieusement en dressage !

Corleone

Membre VIP
  

Trust : 390  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4660
5 j'aime    
Mais où vont les clubs...
Posté le 23/05/2020 à 20h28

couagga
On se connaît assez sur CA pour savoir comment nous réagissons généralement.

Pour ma part, je suis surtout agacée des affirmations, sans aucune porte ouverte à l'hypothèse, qui assènent des "la cavalière est comme ceci, elle est comme cela."

Comme l'ont dit certains, les tournures de phrases peuvent laisser penser à une cavalière snobe, mais nous savons tous que l'écrit a une grosse faiblesse de ce côté, comme l'a souligné Kaywest.

Émettre une impression, laisser le bénéfice du doute, c'est plus agréable plutôt que d'affirmer des choses dont nous ignorons tout... Surtout ici où nous avons des bribes de résumé de la situation.

Et rappelons-nous également que nous faisons tous des erreurs, que nous avons certainement déjà été un peu snobs ou hautains sans nous en souvenir, dans une situation particulière.

Damysos

Compte supprimé


0 j'aime    
Mais où vont les clubs...
Posté le 23/05/2020 à 22h56

kaywest
Je lis tout, je n’ai tout simplement pas le temps de répondre à chaque personne individuellement.


Il n’y a pas de soucis pour continuer à en mettre des couches, j’ai un cheval à faire euthanasier, alors mon niveau en dressage je n’en ai plus rien à faire.

Pour les personnes intéressées, vous pouvez me contacter en MP.

Édité par damysos le 23-05-2020 à 23h04



Page(s) : 1 2 3 4 5 6 7 8
Mais où vont les clubs...