Mauvaise surprise, mais belle histoire ?

 Répondre au sujet
Page(s) : 1 ... 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 ... 30
Auteur
46687 vues - 449 réponses - 3 j'aime - 96 abonnés

Nanouetbabane

Apprenti
  

Trust : 253  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 216
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 23/07/2020 à 17h08

Bonjour,

Je vous écris parce que je suis un peu.. perdue (et désolée pour le pavé qui va suivre).

Cela fait des années que je mets de l'argent de côté pour acheter un cheval, mais que je ne cherche pas de cheval activement : je regarde les annonces, je dialogue avec certains vendeurs, mais ne me penche que sur les cas qui m'intéressent particulièrement.

Est alors arrivé en vente un loulou parfait : 1m83 (quand on fait 1m80 comme moi, autant dire que c'est une aubaine), Zangersheide (je voulais un cheval qui ait les capacités de m'emmener en concours), dans mon budget, "pas de vice, bon caractère, sort seul" et peut vivre au pré (ce que je cherchais), a déjà fait quelques petites épreuves (1m/1m05).

Il était mis en vente par un Haras spécialisé dans la vente et la valorisation de chevaux.

Après avoir visionné vidéos et photos très prometteuses, j'ai alors prévu un essai que je compte vous décrire précisément, afin que vous me disiez si j'ai pu faire une bêtise :

Je m'y suis rendue avec une amie, cavalière également et propriétaire d'une jument depuis des années afin qu'elle me donne son avis.

Le cheval a d'abord été monté devant moi par une cavalière bien plus petite et légère que moi : aucun problème, de belles allures, il manque clairement de muscles et se place difficilement, mais rien qui ne soit inquiétant. Le cheval est monté en mors simple à rouleaux en cuivre : c'est parfait, je n'aime pas les embouchures trop dures !

Je monte dessus : difficile de trouver sa place sur un si grand cheval, mais je trouve l'essai concluant : même rênes longues, avec une cavalière pas à sa place, le cheval ne bouge pas. Au pas, au trot, au galop, c'est un plaisir.

Arrive alors l'essai dehors, la cavalière fait un tour de piste de galop au pas et au trot. Elle me laisse ensuite procéder à mon tour de piste, pendant le tour, nous avons longé un pré avec un troupeau de chevaux qui se sont mis à partir comme des dingues, mais le cheval n'a pas bougé. Une crème.

Après mon tour de piste au pas, je redemande à faire une détente en manège, ce qu'on m'accorde. Je trouve déjà plus de boutons, et plus ma place.

N'ayant pas monté depuis un bout de temps, et le cheval ayant tout de même une amplitude impressionnante, j'ai demandé à ce que quelqu'un saute un obstacle avec devant moi. Là encore, le mouvement n'était pas parfait, mais rien d'affolant et surtout, rien qui le faisait sortir de mes critères.

Nous sommes reparties très convaincues, mon amie et moi-même. C'était un cheval calme, assez vert, mais ayant tout de même fait quelques parcours, qui pourrait faire un bon cheval de loisir et, à terme, nous emmener sur des parcours 1m15 à l'occasion.

J'ai donc fait procéder à une visite véto avec radio des antérieurs: Rien à signaler (sauf un soucis d'aplombs que j'avais déjà repéré et qui ne font pas obstacle à la carrière de loisirs/peu de CSO auquel je le destine).

Quelques jours après : je le prends ! Il arrive au sein de ses nouvelles écuries, découvre son pré et son troupeau... Heureux comme un roi !

Très heureuse de faire sa connaissance, je le monte quelques jours après et là, c'est le drame ! Im-po-ssi-ble de l'avoir au pas. Du pas, il passe au trot et du trot, il passe au galop, et au galop... Il n'y a plus personne ! Il n'est pas attentif pour un sous, et s'occupe simplement d'avancer mécaniquement, tout en prenant une allure ascendante.

Je décide donc de lui laisser le bénéfice du doute, et me dis que c'est le nouvel environnement qui le rend un peu chaud et que j'ai peut être un peu brûlé les étapes en le montant directement... Je le travaille en longe/liberté les fois suivantes :

- En liberté, je l'ai lâché, il a fait des tours/des tours/des tours (etc...) de galop.
- En longe : a peine sur son cercle, passage au trot, puis au galop, et plus personne.

Pensant que je m'y prenais comme un manche, j'ai alors pris un cours en précisant à ma monitrice qu'il s'agirait de le monter principalement au pas et au trot. Et là : difficile de l'avoir au pas, mais on y arrive (non pas sans mal). On décide de passer au trot... Et là : plus personne.

J'ai ensuite décidé de le prêter à mon moniteur (qui est cavalier professionnel), sans trop l'avertir de la situation, afin qu'il se fasse son idée du cheval. J'avais en tête que les problèmes venaient de moi, et uniquement de moi et je ne voulais pas que mon moniteur ait un quelconque a priori sur le cheval, afin d'avoir un avis neutre.

Sa première semaine de travail passe, je fais un compte rendu avec le moniteur. Verdict : "Dis moi, j'ai un problème avec ton cheval... Il part tout seul et ne s'arrête pas, c'est normal ?". Désespoir. Après d'autres séances de longes/monte par mon moniteur, celui-ci a reconnu que :

- Il passait du pas au trot et du trot au galop pour prendre la main ;
- Il n'avait pas osé sauter ne serait-ce qu'une croix avec, parce qu'il ne sentait pas le cheval ;
- Il était "quasiment inmontable".

Nous avons bien évidemment appelé :

L'ostéo : Rien à signaler
Le véto : Rien à signaler
Le maréchal : Rien à signaler
Prochaine étape : le dentiste.

La seule chose qui me turlupine, c'est qu'il a l'air très, voire "trop" bien au pré : il refuse d'en sortir, et part pleine balle une fois qu'on l'y ramène (il m'a presque arraché la longe une fois, mais ne l'a plus refait par la suite, il rentre dorénavant dans le calme). J'ai l'impression que sa "tête" reste au pré, même lorsqu'il n'y est plus, et que c'est peut être ça qui le rend "foufou".

Mais autrement, et en conclusion, j'en suis à un stade où je ne comprends pas ce qu'il se passe. Tout avait l'air parfait, et je vois doucement le rêve de ma vie se transformer en cauchemars.

Du coup, j'aurais quelques questions :

- Est-ce que, selon mon récit et selon vous, j'ai fait quelque chose de travers ?
- Est-ce que quelque chose vous surprend ?
- Pensez-vous qu'il puisse s'agir d'une "arnaque" ?
- Avez-vous déjà eu ce genre d'expérience après achat ?

J'hésite à le revendre... Et suis totalement perdue. J'ai mis une certaine somme à l'achat, et c'était le rêve de ma vie... Je ne vois pas où j'ai merdé.

Merci de votre aide et de votre point de vue extérieur ! Même sans réponse à mes questions, rien qu'un avis un peu extérieur pourrait être utile voire réconfortant haha.

Je vous remercie de bien vouloir éviter de me juger trop durement : toute critique est bonne à prendre si elle est formulée correctement et constructive, dans ce cas je serais toute ouïe ! Il s'agit de mon premier achat, et vous vous doutez que je suis déjà au fond du trou...


EDIT : MISES A JOUR SUR LA SITUATION :

Plus de développements pages 8,9 et 14/15/16.

Après de longs développements, que je vous épargne mais que vous pourrez retrouver sur les pages que j'ai citées, j'ai fait le choix de le retourner en pension pré/box chez son vendeur, afin d'être encadrée dans un milieu que le cheval connait déjà.

Ses vendeurs ont été très attentifs et compréhensifs, ils m'inspirent confiance et je pense que, le cheval les connaissant, cela m'aidera considérablement.

Il est arrivé dans sa nouvelle pension aux alentours du 25 septembre, et va recommencer le travail en octobre !

- Début octobre : Voyant que je galérais toujours autant, j'ai demandé à son ancienne cavalière, présente sur les lieux, de le monter. Celle-ci a effectivement constaté un problème et m'a proposé de le reprendre au travail et de me prêter un cheval en attendant. Je m'en occuperai donc en mains/en liberté le temps de voir un peu comment son travail par cette cavalière évolue.

- Mi-octobre : Je l'ai remonté et ça été catastrophique ne serait-ce qu'au pas : un cheval pas attentif, pas avec moi, qui avance et c'est tout... J'ai eu mon ultime remise en question et je me suis un peu mis un coup de cravache, j'ai alors décidé de le remonter tous les week-ends, que ce soit pour faire du pas ou une vraie séance, afin de me reprendre et d'arrêter d'en faire une montagne. Plus ça se passait mal, plus j'appréhendais, et je commençais à m'enliser dans un cercle vicieux.

- Début novembre : J'ai (enfin) réussi à faire du pas et du trot avec un cheval chaud, mais à l'écoute et gérable. Une grosse victoire ! J'ai donc persisté à le monter, on traverse des hauts et des bas, et ai petit à petit intégré le galop à nos séances. On s'entend bien, et on essaie vraiment de se comprendre. Prochaine étape : le muscler dans le bon sens !

Pendant toute cette période (pages 20 à 30 environ) la question s'est posée de le garder/de l'échanger/de le vendre, de m'accrocher ou non. Je me suis également interrogée sur la manière dont je le travaillais et ce que j'en attendais, j'ai eu des très bas, et des périodes plus sympa, le tout bercé par beaucoup de doutes à mon égard, à son égard, et à notre égard.

Au fil du temps, j'ai eu une nette amélioration : en mains, on s'entend très bien et c'est tout simplement un cheval adorable.

A cheval, je sens qu'il est capable de bien, et qu'il s'applique lorsque je ne lui demande pas de travers. Je vois son potentiel, et je crois petit à petit en nous. On fait des petits pas, qui me semblent être des pas de géants, et je pense que tout n'est dorénavant qu'une question de temps.

Bref, je me suis accrochée, et je me suis attachée à lui : c'est un amour, et je suis décidée à évoluer avec lui, pour le meilleur... Et pour le pire !

Édité par nanouetbabane le 23-11-2020 à 12h03

Rivierehablette

Initié
 

Trust : 52  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 60
1 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 30/09/2020 à 09h54

mel312

Tu as sûrement raison c'est pourquoi j'ai dis m'être un peu emportée... Je ne sais rien mieux que personne, et c'est le cas de tout le monde 20aine 30aine ou 60aine... Tel âge ne veut pas dire telle expérience... Mais être plus virulent oui peut être...

Nanouetbabane

Apprenti
  

Trust : 253  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 216
11 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 30/09/2020 à 10h29

rivierehablette Nous ne sommes pas fâchées ! J'accepte les avis de tout le monde, à condition qu'ils soient formulés de manière constructive et respectueuse, ce qui se fait particulièrement rare pour les avis négatifs. C'est dommage, puisque les avis négatifs pourraient être terriblement utiles s'ils étaient formulés sans polémiquer.

Je comprends que la solution que j'ai choisie encourt beaucoup de critiques, je les ai moi-même soulevées au moment de mon choix : comme au royaume des aveugles, le borgne est roi, cette solution m'a paru être la meilleure parmi tout un panel de mauvaises solutions. Je sais que cette décision est dommage -c'est pour ça qu'elle a été dure à prendre- mais j'espère reculer pour mieux sauter, finalement, c'était ça, ou la vente, et ta lecture du post te permettra de constater que j'ai songé à cette option au point de le remettre en vente.

Pour ce qui est du danger que ce cheval représente, il ne me chargeait, certes, pas toutes dents devant, mais il commençait à devenir difficilement contrôlable, tant en mains qu'à cheval. J'ai senti le danger venir, particulièrement en mains où, comme l'a fait remarquer ender à juste titre, je me suis fait peur avec. Pour ce qui est de savoir "si je m'en sens capable", la lecture de mes différentes réponses t'éclairera facilement sur ce point.

Je sais à quoi je m'attendais en ayant un cheval à Paris. Je sais que ça me prendrait du temps et malgré le temps que j'ai pu lui donner, je n'y arrive pas, alors je trouve des alternatives et je ne cesse de me faire encadrer. Si tu estimes qu'un parisien ne peut pas avoir de cheval, alors le débat, s'il a déjà existé, est clos.

Dans tous les cas, et malgré ton apaisement, je maintiens ce que j'ai dit : lorsqu'on ôte la polémique de tes messages, travail que j'ai tenté de faire, il en ressort que tu estimes que je n'ai ni le temps, ni le niveau pour m'occuper de ce cheval. Je comprends cet avis, et le pèserai avec d'autres lorsque la question de le (re)mettre en vente se posera.

Je ne dis absolument pas ça en grinçant des dents, je ne considère pas avoir un niveau mirobolant et je peux comprendre que certains estiment que je ne suis pas à la hauteur, quant au temps... je n'ai malheureusement pas de formule magique pour m'en offrir !

Je te laisse lire le reste du post et des réponses qui, sans nécessairement te convaincre (et ce n'est d'ailleurs pas le but) t'aideront certainement à comprendre ma position.

Si j'accepte tes excuses, à l'avenir, je t'invite vraiment à lire l'intégralité des histoires que tu juges, ça te sera aussi bénéfique qu'à ton interlocuteur, qui n'a pas à supporter tes emportements en plus des problèmes qu'il expose à la communauté.

Lulu423

Membre VIP

Trust : 658  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3974
7 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 30/09/2020 à 12h13

rivierehablette Tu penses qu’on choisis tous d’habiter à Paris ? tu penses qu’on mène une vie « parisienne » ça faut me l’expliquer car si c’est sortir tous les soirs de la semaine faire la fête et aller voir pompon après les soirées comment te dire, j’ai jamais fait ça.

D’ailleurs je vais te raconter un truc jusqu’à il y a deux ans je montais mon cheval j’avais ma fac mon boulot pour payer la pension de mon cheval et en plus je le sortais. Je le sortais le soir après le boulot (je terminais au mieux à 19h des fois plus tard) et je filais à l’écurie.

Avec la moto je mettais que une heure je faisais ma séance qui dépendait de mon envie et du temps que j’avais, en général c’était une longe ou liberté si j’étais trop crevée ou un peu de plat. Les beaux jours quand il faisait jours tard en forêt. JAMAIS mon cheval n’a été vu comme du yoga. D’ailleurs comment peux tu avancer de tels choses ? Qui te dis que quand j’avais fini ma journée de m**** ça me faisais pas un bien fou de le voir même si je faisais rien avec ?

Tu suggères sûrement de monter en CE et bien va voir les différents CE proche de Paris je t’assure que côté bien être animal on en est très loin c’est l’usine donc aucun plaisir.

En revanche je suis d’accord avec toi sur l’exigence demandé au cheval par rapport aux temps qu’on lui accorde en semaine sauf le mercredi je demandais pas grand choses mais le week-end j’étais totalement disponible du coup je faisais les sessions plus intensives à ce moment là.

Kaywest

Membre d'honneur
 

Trust : 216  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1559
5 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 30/09/2020 à 12h35

rivierehablette je me mêle un peu à la conversation car je trouve tes arguments très peu construits et réfléchis.

oui dans l'idéal pompom est au pré avec les copains et tout se passe bien.

Sauf que ... Non dans la réalité, il y a des imprévus. Ma jument était aussi devenue infernale au pré : grégaire et dominante au point qu'elle s'en usait la santé (sans compter les multiples bobos que je devais soigner tous les 4 matins et qui gênaient notre progression) . La remettre au box/ paddock l'a beaucoup apaisée dans son mental et l'a soulagée physiquement. Aujourd'hui à la retraire, elle rentre la nuit et à 18 an, avec la gouache d'un 5 ans. Je pense sincèrement que ce choix a été le bon pour cette jument.

Un coach qui ne s'occupe que de toi ... heuuuu tu vis dans quel monde ? parce qu'un coach a aussi besoin de gagner son pain, ben il a plusieurs activités (vente de chevaux/ coachings), plusieurs élèves (en cours ou en particulier) + son activité à gérer s'il tient le CE.

Amour et cheval = je reprends "si ton cheval a de l'amour pour toi, il t’acceptera sur ton dos" ... gros fou rire. Déjà un cheval "n'aime" pas c'est purement anthropomorphique. Il est habitué et en sécurité/ confiance oui. Mon cheval a beau hennir quand je viens le voir, ça ne l'empêche pas de me faire des blagues avec démarrage en trombe et coup de dos quand il est frais.

Avoir un cheval en bossant paris : oui c'est tout a fait possible et dans de bonnes conditions. Simplement c'est plus contraignant qu'en province pour la circulation et les horaires souvent tardifs et des prix élevés (après ma mère à son cheval en pension pré/ stabulation libre accès pour 250 balles dans une écurie de loisir à 45 min de paris hein...). maintenant, si tous les franciliens ne devaient pas avoir de chevaux parce qu'ils sont en région parisienne... je ne donne pas cher de la FFE, ni de la filière équine hein (sachant que l'ile de france est la région qui brasse le plus de compétitions/ de licenciés et d'équidés) ...


Pour avoir fait face a des situation très dangereuses avec mon cheval qui m'a blessé à plusieurs reprises, qui s'est fortement accidenté à cause de sa dominance/ mauvaise éducation... j'aurais du lâcher ? ou réfléchir et trouver des solutions ?
ben j'ai fais comme nouetetbanane j'ai étudié les options et j'ai choisi celle qui me semblait adaptée à mes objectifs avec le cheval, à son confort (mental et physique), aux possibilités que j'avais à proximité (je ne vais pas aller déménager en province et perdre mon boulot/ ma famille/ mes amis pour mon cheval) , à mes finances aussi.
Au final, ça s'est révélé payant et il y a eu un sacré bond en avant d'effectué.

Donc avant de repartir dans un sujet "tous les chevaux doivent être aux prés"/ "ils sont tous gentils avec de l'amouuuuur" ... il faut réfléchir un peu plus que ça.

maintenant on peut ne pas approuver ce mode de vie (boxe/ paddock) et ne pas être d'accord avec l'auteur mais sortir des propos culpabilisants c'est complètement contre productif.

Édité par kaywest le 30-09-2020 à 12h35



Nanouetbabane

Apprenti
  

Trust : 253  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 216
11 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 30/09/2020 à 13h24

lulu423 kaywest Je vous rejoins là-dessus.

Je songe à déménager de Paris justement parce qu'être à ce point éloignée des chevaux me pèse, mais les opportunités professionnelles dans mon domaine sont pour l'instant à Paris, et il faudra que je m'arme de patience avant de déménager. C'est néanmoins mon projet pour les prochaines années.

Il est vrai que monter à cheval a toujours été mon exutoire, et qu'il n'est pas aussi facile de remplacer ça par du "yoga" sous prétexte que je suis parisienne. En achetant mon cheval, j'ai accepté qu'il serait difficile de le rejoindre, mais j'ai préféré l'éloigner de moi afin qu'il ait des conditions de vie acceptables, ça passe par des heures et des heures de trajet (actuellement 2h aller, 2h retour).

C'est aussi pour ça que j'ai du mal à lire que je "torture" mon cheval, ou que c'est un "pauvre cheval" et que je suis plus ou moins égoïste, tant je me suis pliée en 4 pour trouver une solution.

S'il était difficilement concevable de mettre mon cheval au box, même une partie de la journée, il m'était inconcevable qu'il ne vive qu'au box, qu'il ne puisse pas voir d'herbe ni de copains, et qu'il vive dans un box trop petit (il est en 4*4 actuellement, je sais que c'est une maigre consolation, mais c'en est une). J'ai également choisi de le placer chez des gens qu'il connaît : j'ai, certes, vu des pensions qui auraient pu correspondre, plus proches, moins chères, mais c'était à nouveau nous larguer dans un milieu inconnu, avec des personnes toutes aussi inconnues, et je pense que ça ne nous aurait clairement pas aidé à nous construire tous les deux.

A en lire certains, j'ai vu un problème, et je me suis dit "flemme, je vais le mettre au box, ça le calmera". Je peux comprendre, peut-être que c'est l'image que je reflète et je ne peux pas vous imposer d'être d'accords avec moi, mais sachez que j'ai passé des jours à chercher des solutions, qu'actuellement, mon temps de trajet pour aller le voir est doublé et le prix de la pension est plus que triplé, au point qu'il dépasse presque mon propre loyer : pour le même prix, j'aurais pu l'avoir à 20 minutes de chez moi. J'ai donc du mal à lire que tout ce qui a été fait jusqu'alors ne l'a été que pour mon "bon plaisir", alors que je ne tire absolument aucun plaisir dans cette situation.

Je rappelle qu'en plus de mon histoire personnelle m'ayant menée à chercher un cheval avec un peu d'expérience et déjà éduqué, s'ajoutent le temps et l'énergie que je peux y consacrer : non, je ne peux pas me permettre de passer un an à faire minimum une heure de trajet pour regarder mon cheval dans le pré et repartir et c'est d'ailleurs pour cela que j'ai orienté mes recherches à l'achat afin de trouver un cheval qui soit bien dans sa tête, et avec l'homme.

Des chevaux "trauma" comme j'ai pu voir l'expression passer (non pas qu'elle me convienne), j'en ai connus, mais j'ai volontairement cherché à ne pas en avoir un, justement parce que je savais pertinemment que je ne pourrai pas m'investir assez pour ses besoins eu égard (notamment) à ma vie à Paris. Vous pouvez critiquer ce choix, ça a déjà été fait dans les pages précédentes, et je comprends que pour certaines, ne pas vouloir de cheval traumatisé par le passé, c'est ne pas aimer les chevaux : dont acte.

Enfin je rejoins parfaitement lulu423 concernant les CE aux alentours : j'aurais aussi pu pratiquer l'équitation, sur des chevaux au box h24, qui enchaînent les heures, pour un prix démesuré, mais ce n'est pas ma conception ni du cheval, ni de l'équitation.

Je ne me suis pas acheté un cheval pour faire joujou, j'ai parfaitement conscience qu'en avoir un est chronophage, tant par le trajet que par les soins, et je fais au mieux pour combiner ça avec ma vie parisienne.

Bref, c'était mon point sur "avoir un cheval à Paris".

Pour le reste, je vous remercie à nouveau de bien vouloir lire l'ensemble des réponses avant de répondre : beaucoup de questions ont été évoquées et peut-être que vous trouverez les explications que vous cherchez dans les pages précédentes.

Kaywest

Membre d'honneur
 

Trust : 216  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1559
11 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 30/09/2020 à 13h56

nanouetbabane ah mais je te rassure je paye 840€ de pension (coaching compris dedans) et je mets 1h40 à rejoindre l'écurie quand je viens du boulot à Paris (25/30 min le week-end en partant de chez moi) ... pour que pompom aille au paddock tous les jours. Et c'est plus de 2 fois le prix mensuel de mon emprunt immobilier pour mon appartement

Quand je vois le temps que j'y passe, l'investissement financier et les questionnements que ça pose.. je gerbe les "donneurs de leçon" qui pensent que LEUR méthode, LEUR vision c'est la bonne et qui viennent t'insulter par dessus ça ^^
on a envie de leur dire : "Vient te coltiner un vrai cheval difficile et après on en reparle" (perso je préfèrerais avoir un gentil loulou coopératif, sans soucis de santé et égal dans les humeurs par moment)

Moi je trouve que tu as bien fais de "rentrer" ton cheval au boxe/ paddock, si cela permet de l'apaiser dans le mental (parce que oui, le pré peut être stressant pour certain chevaux et qu'on pas toujours la possibilité d'avoir un green anglais toute l'année + un troupeau qui fonctionne parfaitement) et que tu peux être mieux accompagnée. et puis si tu te rends compte que cette solution n'est pas optimale... ben tu réfléchiras à une autre option qui correspondra davantage au moment voulu.

Quand je vois mon cheval (qui s'adapte très mal aux conditions météo hiver comme été au pré et qui est donc au boxe/ paddock) se transformer totalement avec un coaching adapté (par mon coach pro de CCE) et un suivi avec une "ethologue" (entendre par là, bcp de travail à pied avec une pro autre que mon coach) + changement de nourriture (de meilleure qualité et moins énergétique) ... je pense que je n'ai pas fais de boulettes, ni que mon cheval est le pire animal battu de la planete.

Je reviens également sur les arguments du "cheval au pré à tout prix" ... En entrant un peu dans les extrêmes, on voit nombre de cavaliers avec des chevaux au pré parce que c'est mieux pour leur moral/ physique. Avec des chevaux obèses ou maigres, mal musclés, arnachés n'importe comment (selle/ bridon etc....)... c'est ce que j'ai observé dans plusieurs écuries, avec pour dernier exemple celle de ma mère. donc je dirais que c'est une composante du bien-être du cheval et qu'il ne faut pas toujours tout ramener à cela.

Nanouetbabane

Apprenti
  

Trust : 253  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 216
4 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 30/09/2020 à 14h33

kaywest J'avoue que ça me fait plaisir de lire des témoignages comme le tien...!

De toutes façons, encore une fois, la décision est prise et j'attends de voir si elle porte ses fruits ou non. Il sera toujours temps d'aviser par la suite, mais pour le moment, c'est un retour à 0 dans de nouvelles conditions ! ;)


Ah et j'oubliais : merci à tous/toutes pour vos réponses !!

Cafelaitfalcon

Membre d'honneur

Trust : 304  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1442
10 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 30/09/2020 à 14h36

nanouetbabane
Je voulais juste t'envoyer du courage car certains messages sont assez durs je trouve (en même temps, quand les gens ne prennent pas le temps de lire les réponses précédentes...). Moi je trouve que tu essaies vraiment de trouver le mieux pour ton couple cheval-cavalier et j'espère que tu pourras bientôt nous donner des nouvelles très très positives !

edit : fautes

Édité par cafelaitfalcon le 30-09-2020 à 14h49



Kimberley19

Membre VIP
  

Trust : 18  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 4861
2 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 30/09/2020 à 14h48

cafelaitfalcon

+1

Scarlett1511

Expert
   

Trust : 234  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 873
3 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 30/09/2020 à 15h23

Désolé je n’ai pas lu les 16 pages de réponses mais seulement le poste de base. Si il a toujours vécu en box - paddock/marcheur et pas au pré son comportement ne m’étonne pas. Il connait enfin un peu de liberté et en profite, ne veut plus en sortir et quand il en sort ce n’est pas pour être tranquillou au pas.
A ta place j’essayerais de le mettre en vacances quelques temps et de reprendre progressivement le travail avec des choses ludiques qui lui plaisent (balade ou exercices faciles à assimiler pour lui, mais pas enchaîner des tours de carrière en essayant de l’avoir au pas, il faut occuper son esprit au lieu de le frustrer).
Si il vivait déjà au pré le simple changement d’environnement peut énormément perturber certains chevaux, la solution restant la même : lui laisser du temps et y aller progressivement.

Ce n’est qu’un avis parmi d’autres et je suis sûre que tu finiras par trouver une solution qui vous convient à tous les deux

Lune22140

Membre d'honneur

Trust : 256  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 1290
7 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 30/09/2020 à 15h33

scarlett1511 comme les réponses précédentes, ça serai sympa de lire le post en entier : le temps à déjà été laissé et ça n'a fait qu'aggraver les choses

Lulu423

Membre VIP

Trust : 658  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3974
2 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 30/09/2020 à 15h58

scarlett1511 c’est quoi cette manie de ne pas faire l’effort de lire le post en entier et il n’y a que 16 pages. Quand vous signez un contrat d’embauche vous lisez que la première page et vous signez ? Je ne pense pas. La c’est pareil et donner des « conseils » sans prendre la peine de lire ça ne sert strictement à rien et ça fait de la redondance.

Lulu423

Membre VIP

Trust : 658  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 3974
2 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 30/09/2020 à 15h58

scarlett1511 c’est quoi cette manie de ne pas faire l’effort de lire le post en entier et il n’y a que 16 pages. Quand vous signez un contrat d’embauche vous lisez que la première page et vous signez ? Je ne pense pas. La c’est pareil et donner des « conseils » sans prendre la peine de lire ça ne sert strictement à rien et ça fait de la redondance.

Pikaa

Membre ELITE Argent
 

Trust : 620  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 8175
5 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 30/09/2020 à 16h50

N’empêche je vous trouve dure entre vous...

Scarlett1511

Expert
   

Trust : 234  (?)



  M'écrire un MP

Genre : 
Messages : 873
1 j'aime    
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
Posté le 30/09/2020 à 18h52

lulu423
Mais du calme en fait, je prend le temps de lui écrire un message qui répond au poste initial avec bienveillance, si elle veut que tout le monde soit au courant de l’avancée des choses elle peut rajouter dans son poste ce qu’elle a essayé depuis.
Page(s) : 1 ... 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 ... 30
Mauvaise surprise, mais belle histoire ?
 Répondre au sujet